LA NOTION DE MASSE GRAVITIONNELLE EST AUSSI UNE ILLUSION

Publié le par Wydyr

LA NOTION DE MASSE GRAVITIONNELLE EST AUSSI UNE ILLUSION

Vraie et fausse vision

Notre centre de vision située à l’arrière de notre crâne est capable de capter 24 images par seconde. 24 étant le nombre identique à celui du cercle des Melkisedek et de la structure hexagonale de la Lumière adamantine. Les nouvelles technologies ont permis de mettre au point certaines caméras capables de capter et de projeter 48 images par secondes. C’est la technique utilisée par Peter Jackson dans ses derniers films en 3 D sur le Hobbit. Notre cerveau capte donc de nouvelles informations qui lui permettent d’avoir une vision 3 D. mais tout cela nous maintient encore dans la « vision par images » alimentée par la Lumière électromagnétique via le plan astral.

La Lumière adamantine quant à elle se manifeste selon une gamme de fréquences bien supérieure puisque basée elle aussi sur le Nombre 24 elle est structurée de façon hexagonale ce qui lui permet de se manifester selon 144 fréquences (24x6) et notre cerveau analytique est incapable de capter tant d’infos en même temps.

C’est la raison pour laquelle la plupart des choses nous sont invisibles quoique omniprésentes autour de nous. Les sage, les Maitres ascensionnés, les grands avatars et grands personnages passés dans l’au-delà sont bel et bien autour de nous et quoique invisibles il suffit de penser à eux pour qu’ils se manifestent par une vibration, un ressenti vibral qui est une forme de vision sans images.

Si nous pensons à ces Présences à partir de nos corps émotionnels engorgés de vieux schémas cristallisés il est évident que nous pouvons voir des images via notre 3° œil : nous avons alors des visions de ces Etres non comme ils sont en Vérité mais comme nous imaginons qu’ils sont. Il en est de même pour les Elémentaires du petit peuple : elfes, sylphes, ondines, lutins, fées etc. qui ne nous apparaissent que sous la forme que nous imaginons et c’est pourquoi lorsqu’on compare les descriptions on trouve tant d’images différentes. Celui qui perçoit l’Archange Mikael comme une sorte de guerrier avec une épée le « voit ainsi » parce que son cerveau a inscrit cette image comme étant Mikael. Alors qu’au niveau du Logos solaire le corps de Mikael à la forme d’un vaisseau spatial immense perceptible mais invisible. Tant que notre pinéale est activée par la Lumière visible il en sera ainsi.

Par contre lorsque nous fermons les yeux et entrons dans les zones profondes de silence situées au-delà de l’astral planétaire (et donc de notre corps astral) nous pouvons ressentir la Présence de ces Grands Etres sans pour cela les voir sous une forme imagée : c’est la vision sans image…

Ainsi tout ce qui est encodé comme réalité dans cette Lumière invisible est là autour de nous mais ne se rend perceptible que lorsque nous y portons notre Attention. Mais tant que nous n’établissons notre vérité qu’à partir de nos observations extérieures nous nous « mettons le doigt dans l’œil »

La masse ??? Une illusion scientifique

La science officielle utilisant les concepts des principes newtoniens base toutes ses découvertes et expérimentations sur la notion de masse et de force gravitationnelle à savoir : plus un objet à de masse plus il attire les objets qui sont de masse inférieure et qui ainsi tournent autour de lui. Cette théorie nous amène donc à croire qu’il y a forcément un noyau central et des particules électroniques qui tournent autour.

Cela est vrai au niveau de notre monde visible et atomique mais cela s’avère pure spéculation au niveau subatomique. En effet notre corps Lumière adamantin n’est pas soumis à la masse, ses particules sont libres de s’éloigner les unes des autres ou de se rapprocher. Notre corps de Lumière n’est pas soumis au noyau électromagnétique et il peut traverser des murs, des océans en toute liberté : il ne fait pas partie de ce monde que nous croyons réel.

La matière plasmique parait bleutée à cause de sa profondeur mais en fait elle est transparente, malléable et modulable à souhait. Le corps de l’âme appelé ka par les Egyptiens est fait de cette nature malléable. La notion de masse n’existe pas pour lui.

Aucun centre localisé n’est réel

Au sein de la Lumière adamantine il n’y a pas de « centre au centre », pas de noyau central puisque toute la Lumière manifestée – Source- est le Centre. Le centre n’est localisé nulle part et chaque Etincelle de vie est le centre de sa propre expérience mais si l’Etincelle déplace son point de conscience le centre change de localisation. Ainsi chaque particule de vie est le centre du Tout.

Lorsque nous parvenons à ressentir cette Lumière en nous, lorsque nous sentons la Présence de notre Etincelle vibrer nous ressentons que nous sommes le Centre de l’Univers que nous percevons. Là où nous sommes est ce Centre et par notre conscience temporelle unifiée à notre Conscience Source nous pouvons percevoir qu’ici bas, sur terre, dans ce corps, par ce cœur.

Nous sommes déjà chez nous, nous sommes au Centre de notre Etoile que nous n’avons jamais quitté, toutes les Galaxies sont là, toutes les planètes et vaisseaux galactiques sont omniprésents autour de nous et en nous ….. Pures vibrations sans masse mais perceptibles. Nous n’avons jamais bougé d’un Iota depuis le début des Univers. Il nous suffit de penser à une Galaxie pour sentir sa présence en nous. Tout les univers sont contenus en ce point infime pas plus gros qu’une tête d’épingle localisé en notre cœur.

C’est l’illusion générée par le spectre électromagnétique qui nous à donné cette illusion de lourdeur, de masse car notre cerveau étant saturé d’images relatives à cette lourdeur nous à donné cette impression. Les saints et mystiques qui ont à leur insu expérimenté la lévitation ont perçu cette illusion de masse. La Lumière électromagnétique nous maintient dans cette illusion nous soumettant à la force du noyau gravitationnel.

Au delà de la ceinture de Van Allen maintenant l’illusion de la masse nous nous retrouvons au sein d’univers sans masse mais jamais aucun humain n’a franchi cette barrière. Toutes les explorations spatiales se sont passées à l’intérieur de celle-ci qui est la « pomme de l’illusion » (pour plus de détails lire mes articles intitulés : l’écran plasma van Allen.. et la pomme et l’illusion).

Qu’il est « lourd » celui-là !

En notre monde la notion de masse nous ramène à celle de « lourdeur » de coagulation, d’amalgames, de concentration de particules au sein d’un espace fermé. On retrouve là l’idée que j’ai déjà exprimée : Thanatos le Maitre du temps, le seigneur des anneaux nous a enfermés dans une matrice d’espace temps fermée alimentée par un noyau central générateur d’illusion via la diffusion d’images.

Quand nous vivions en Eden ( paradis) nous pouvions voyager librement avec un corps sans masse dans un univers sans masse et disposions d’espace grandiose et de liberté ( comme si nous étions à la campagne) mais dés que nous sommes entrés dans la matrice nous nous sommes retrouvés comme une multitude d’ouvriers confinés dans une mine ou une usine au sein de laquelle nous manquions à la fois d’air et de place suffisante pour nous mouvoir en liberté et ainsi stagner en tournant en rond.

Pour nous divertir nous nous empressons le samedi soir de nous entasser dans des boites de nuit où au sein d’une bruyance infernale sonore et lumineuse nous nous agitons comme des démons endiablés pour gaspiller le peu d’énergie vitale qu’il nous reste… confinés dans cette masse d’individus nous nous sentons de plus en plus lourds et opaques… ce n’est pas le hasard si la notion de masse populaire est synonyme de lourdeur et d’opacité.. Et naturellement la loi scientifique semble alors être véritable : plus la masse est importante plus elle entraine les masses minoritaires en sa ronde… et ainsi nous continuons à tourner en rond.

La vision extérieure fausse la réalité

Vu d’ici bas le soleil semble être une grosse boule de feu immense autour duquel tournent des planètes. Et la science officielle affirme savoir quant est né ce soleil et dans combien de temps il disparaitra : ainsi la science qui obverse le tout pense que celui-ci fonctionne à son image tout comme les religieux ont formé l’image d’un dieu à leur ressemblance : un vieillard barbu rempli de contradictions et d’humeurs changeantes voire vindicatives.

Pouvons nous imaginer une seule minute que l’Univers au-delà de notre matrice fonctionne autrement, est régi par d’autres lois que nous ne pouvons comprendre par notre cerveau limité et que lorsque le voile disparaitra qu’elle ne sera pas notre surprise de nous apercevoir que rien n’était comme nous l’imaginions : qu’il n’y a la haut aucune boule de feu autour duquel tournent des planètes mais uniquement des formes de conscience vibrale qui se mouvant génèrent des courants d’énergie perceptibles mais invisibles ; aussi invisibles que l’air que nous respirons et nous nous rendrons alors compte qu’il n y’ pas de Soleil au dessus ni au dessous mais que nous sommes déjà vivants en lui, en sa Lumière omniprésente et que celle-ci est contenue dans le soleil galactique lui-même contenu dans le Soleil des soleils dont la Lumière adamantine est le corps.. Un corps sans centre localisé …

Lorsque nous aurons réintégré cette Unité nous serons Lumière au sein de la Lumière et la seule chose que nous percevrons sera la vibration : l’Onde de vie que nous sommes et qui nous permettra par le ressenti (vision sans images) de percevoir la forme que nous désirons habiter pour le temps que nous le souhaitons.

Certes ressentir cela à partir de ce monde de lourdeur apparente semble utopique ou pur fantasme.

Je vous fais partager cette « vision » ressentie par mon Etre en cette nuit du 13 au 14 Mars 2014, cela n’engage que moi mais peut être certains d’entre vous ont-ils ressenti eux aussi cela….

Christian Duval le 14 Mars 2014

Publié dans conscience quantique

Commenter cet article

Nour 15/03/2014 21:25

Waoh, magnifique. . .
Comment faites vous pour avoir autant de connaissance et visiblement un coeur en eveil?

Nour 16/03/2014 10:44

peut être tout simplement que la connaissance vient du coeur alors que le savoir n'est qu'un amalgame de théories venant de la tête pensante. cependant les deux ne sont pas ennemies mais "amies" ainsi toute théorie venant d'un savoir acquis par une lecture peut devenir une vérité - connaissance- lorsqu'on prend le temps de l'expérimenter c'est à dire en l'épousant pour un temps afin de le connaitre en "devenant". on ne peut connaitre qu'en devenant et seul ce qui a été "connu" est digne d'être transmis.. Merci de l'intéret que vous portez à mes écrits

Sonya 15/03/2014 19:47

Superbe texte !!!
Mêmes ressentis, mêmes sensations !!!
Merciiiiii pour ce beau témoignage !
Sonya

Mesnet 15/03/2014 09:25

Résonance.
Gratitude.
Je lévite :
http://cellequiregardaitlesoleil.eklablog.com/4-je-levite-a106449212
L'esprit ne pense pas
http://cellequiregardaitlesoleil.eklablog.com/12-l-esprit-ne-pense-pas-a106271168