LA PINEALE ET LE TROISIEME ŒIL : Illusion ou réalité Partie 2

Publié le par Wydyr

LA PINEALE ET LE TROISIEME ŒIL : Illusion ou réalité Partie 2

Le Double et le sommeil.

Même si notre expérience nous à amené à être en quelque sorte comme « coupés » de la Source et de notre Moi supérieur cela est pure illusion : les voiles comme tout ce qui est reflétée par la Lumière électromagnétique font partie de « l’illusion visuelle ». Nous sommes tous nés au sein de la Lumière adamantine ou Substance Universelle (le Graal généré par l’auto contemplation du Père Mère Source)

La Conscience est notre Nature fondamentale (esprit masculin) et la Lumière adamantique est la Substance Féminine qui s’agence selon les formes pensées émises par notre Conscience. Nous sommes donc Lumière Consciente capable de prendre toutes formes via l’Attention et nous ne pouvons être séparés de ce que nous sommes.

Notre expérience ici basse est donc un grand rêve ressemblant à un cauchemar. Afin de réintégrer l’Unité primordiale avec notre Moi supérieur nous n’avons d’autre effort à faire que celui- de nous abandonner totalement à celui-ci (Notre Double) comme je l’ai explicité dans mes articles sur « créons nous un meilleur futur grâce à notre Double » et « magiciens nous ? Comment çà fonctionne ».

Dés que nous reconnaissons la possibilité qu’il existe un autre nous-mêmes – Moi supérieur- œuvrant à partir d’autres plans vibratoires et prenant soin de nous, le contact se rétablit. Tant que notre « moi » n’accomplit pas cette reliance intérieure le « Moi Supérieur » ne peut intervenir car le monde duel dans lequel nous évoluons est inexistant pour lui ( il ne peut ressentir celui-ci que si son Emanation – moi- établit le lien par l’Attention) c’est là le but de la prière mais il ne s’agit pas d’invoquer un Dieu collectif extérieur mais bel et bien « Notre Père qui est aux cieux » …le Grand Ange solaire Androgyne manifestant le Christ au sein de notre système solaire est certes « Notre Père Unique à tous ici bas » mais au sein de celui-ci nous sommes aussi individualisé en tant que « Moi supérieur »disposant d’une Identité stellaire unique et particulière..

Alors peu importe que l’on prie notre Ange gardien, notre Moi supérieur ou Soi ; notre Christ solaire car de toute façon c’est à « nous-mêmes « que nous nous adressons. Avant la séparation provoquée par l’implant nous étions directement reliés et pouvions changer de forme à volonté (c’est notre Passé réel et qui est aussi notre Devenir) Le voile à simplement ralenti la vibration de la Lumière adamantine afin de générer la Lumière électromagnétique qui n’en est qu’un reflet tronqué de 99,5% de sa fréquence. C’est ainsi que nous alternons notre expérience entre des « phases « de jour et de nuit.

Pendant la journée c’est notre « moi conscient » qui tient les rênes et qui œuvre pour actualiser certaines idées alors que notre « Moi supérieur » veille et demeure dans l’Ombre sans intervenir directement. Il laisse notre « moi » décider. Pendant la nuit c’est l’inverse qui se produit. Notre « moi » se repose (le cerveau passe en mode veille) et notre Moi supérieur recharge notre corps en énergie vitale et en informations Source : il réinitialise ainsi notre « programme originel « celui qu’il a conceptualisé et inséré en notre banque mémorielles au tout début de notre périple incarnationnel (concept archétypal de notre corps glorieux). Par ce processus nous disposons chaque matin d’un programme cellulaire totalement renouvelé : toutes les infos nécessaires à la concrétisation de notre corps glorieux d’Immortalité sont disponibles en notre mémoire. Cependant celles-ci ne seront effectives que si nous les actualisons par notre Attention au long de notre journée.

Lorsque nous nous réveillons notre Moi supérieur passe donc en mode « veille » et nous envoie les infos nécessaires par le biais de rencontres, intuitions, événements qui nous permettront ainsi par l’Attention créatrice d’actualiser ces idées Source bénéfiques. Lorsque nous agissons ainsi et avec la pratique nous pouvons alors percevoir que notre existence devient plus facile car dés que nous accomplissons les actes nécessaires à l’actualisation de nos intuitions tout « semble couler de Source ». Tout est simple et miraculeux. Et nous pouvons ainsi ressentir malgré l’illusion collective au sein de laquelle nous baignons (atmosphères collectives, climats sociaux, politiques ; émotionnels, température extérieure) que nous vivons au sein de notre Moi supérieur : que notre corps physique est à l’intérieur de celui-ci et qu’ainsi nous ne sommes plus soumis aux aléas de ce monde.

Notre corps Physique est alors devenu le Temple de notre Christ ou Moi supérieur et notre seul rôle consiste à entretenir ce Temple en ne laissant entrer aucune idole, idée, émotions qui ferait interférence à la Présence. Le Moi supérieur habite notre Temple et nous guide de l’intérieur et que nous sentons que où que nous allions nous sommes en sa Présence et qu’il s’occupe de tout… cela semble donc simple en apparence mais pourquoi donc la réalité semble telle si différente.

La cause est évidente : tant que nous n’avons pas reconnu notre Moi supérieur comme réel, le lien n’étant pas établi nous sommes soumis aux fréquences de l’astral et de notre soi disant libre arbitre. Tant que nous ne confions pas à notre Moi supérieur –Notre dieu qui est nous- notre existence n’est que lutte.( lire l’article intitulé « vivre ses rêves ou réaliser son rêve »

Vouloir réalises ses rêves les plus fous en ce monde est la cause principale de notre maintien dans cet enfermement : on peut devenir la plus grande star planétaire et vivre dans une abondance extrême, si on n’a pas réunifié notre Etre notre corps vieillit et meurt et tout est à recommencer.

La seule solution consiste à retrouver cette Unité voilée par l’Illusion aussi dés qu’on à accompli le premier pas de reliance (reconnaitre l’existence de Notre Moi supérieur) il s’agit ensuite de le maintenir par l’Attention.

Ainsi avant de s’endormir le « soir » il suffit de prendre quelques instants pour « dialoguer avec notre Double » et revoir les événements de notre journée de façon rétroactive (ce qu’on à fait avant de se coucher et remonter ainsi jusqu’au matin) ce travail de rétrospection permet en outre de prendre conscience de certaines de nos attitudes et aussi de pardonner à certains ou de leur demander pardon de nos agissements à leur encontre.puis après avoir accompli cette « confession » il suffit de ne penser qu’à notre Double que l’on peut imaginer sous forme d’ange gardien ou de double christallin ou simplement pure Lumière..

Lorsqu’on s’endort dans cet Etat de confiance et de béatitude totale notre sommeil est calme et réparateur et notre Moi supérieur peux réinitialiser notre mémoire cellulaire selon son programme initial. Et lorsqu’on se réveille le lendemain matin on se sent comme l’enfant ; totalement confiant et heureux de vivre car l’on sait que l’on va être intimement guidé tout au long du jour pour actualiser de merveilleux potentiels.

Par contre lorsqu’on ne pratique pas cette confession à notre Père avant de s’endormir et qu’on cogite ses problématiques existentielles on est aspiré directement dans le monde des rêves et de l’astral. Une idée nous amène dans un rêve et là un objet nous attire en un autre rêve et ainsi de suite. Quand on se réveille on se sent fatigué et la tête embrumée et l’on appréhende la nouvelle journée qui vient (soucis etc.). Les rêves que l’on à vécu pendant la nuit nous ont « informé » de certaines données (idées) et celles-ci vont se révéler à nous tout au long de la journée par le biais d’inspirations, rencontres etc.) Que l’on va actualiser par l’Attention. Le processus est identique que lorsqu’on est relié au Double à la seule différence c’est que nous ne sommes pas reliés à lui mais à la « projection de notre moi » au sein du monde astral relié directement à notre 3° œil qui est sous influence de l’Implant Luciférien.

C’est ainsi qu’on actualise des potentiels révélés par ces rêves mais qui ne sont pas des bons potentiels émanant de notre Double mais des mauvais potentiels émanant de notre « démon intérieur ». C’est ainsi que lorsqu’on croit un rêve prémonitoire on agit sans s’en rendre compte pour actualiser celui-ci qui devient notre réalité. Si on rêve de catastrophe et qu’on n’est pas vigilant ; on agit pour générer celle –ci et lorsque celle-ci se concrétise notre « moi » est alors persuadé que c’était la réalité et de plus en plus il reste à l’écoute de ces voix intérieures qui le maintiennent dans l’illusion luciférienne.

La plupart de nos rêves ne sont que des projections de nos vécus antérieurs ou de nos frustrations et culpabilités.A chaque fois qu’on entre dans la fréquence du monde onirique astral on ne fait que tisser ou retisser des fantasmes que l’on actualise en prenant ses rêves comme des révélations. Plus on a de problèmes, d’angoisses, de peurs, de frustrations, de culpabilités, d’émotions cristallisées, plus on est fatigué, plus on a besoin de dormir et plus on rêve et plus on perpétue l’illusion de nos fantasmes et plus notre existence reste soumise aux influences du jeu luciférien.

Par contre si l’on se relie avant de s’endormir ce sera diffèrent. Certes au début il y a aura encore peut être des moments d’interférences mais il importe surtout qu’avant même d’ouvrir les yeux il faut émettre une pensée envers le Moi supérieur car sinon dés qu’on ouvre les yeux et qu’on pose le pied par terre on se retrouver prisonnier de la vision de notre œil luciférien.

Le travail à accomplir n’est donc pas compliqué. Il n’est plus alors besoin d’aller se confesser à un Prêtre catholique que nous appelons Père et qui après nous avoir entendu nous donne l’absolution mais de se relier à notre Père intérieur –Moi supérieur- et de lui demander d’effacer toutes les scories que nous avons cristallisées en nos enveloppes corporelles, mentales et astrales.

Notre glande pinéale est un point clé au niveau de notre conscience et tant qu’elle reste sous influence de notre « moi » et de cet implant elle ne capte que les infos provenant de la Lumière électromagnétique et ainsi perpétue nos problématiques sur tous les plans. Elle est cependant capable de capter le prana solaire qui amène dans notre corporalité des informations Source améliorant notre Etat de santé. Cependant les particules de prana qui nous parviennent son désorganisées quand elles nous parviennent, si elles génèrent des globules de vitalité en nous elles ne sont encore qu’un intermédiaire. Seule la Lumière adamantine blanche translucide – Christ- originelle peut nous amener à l’état de transcendance totale.

LES GLANDES ENDOCRINES ET LA PINEALE

L’humain ignorant mange une nourriture souvent morte (carnivore, cuite) et polluée puis prenant conscience que celle-ci ne le maintient pas en santé il devient végétarien, végétalien, crudivore, frugivore. Il aspire de plus en plus à une nourriture simple et naturelle (solaire) il peut atteindre un certain état où il se nourrit uniquement de Lumière pranique puis atteindre l’Etat ultime où il n’a même plus conscience de se nourrir mais laisse son corps conscience se nourrir de l’énergie universelle et de la Lumière adamantine. À ce stade vibratoire le corps est capable de créer lui-même la Lumière adamantine dont il à besoin : celle-ci surgit du cœur même des cellules. Mais tant que la glande pinéale reste soumise à l’implant luciférien le corps endocrinien reste désactivé

Le 3° œil n’existe pas en tant que tel : il est localisé un peu en dessus des deux sourcils car c’est là que se trouve notre point d’Attention créatrice : tout ce que nous voyons par cet Œil devient notre réalité : la Substance Lumineuse Source prend la « forme » qu’on lui insuffle par la Pensée. Le 3° œil est activé lorsque notre Glande Pinéale (reliée directement à la Source originelle) et la Glande pituitaire sont réunifiés par un « Pont de Lumière ».

Lorsqu’elle est unifiée avec la glande pituitaire par un « pont de Lumière » elle devient alors « 3° œil »qui octroie certaines capacités au niveau de la vision des plans invisibles (clairvoyance, télépathie). Captant alors les influx de la Lumière adamantine elle permet de communiquer avec la Source –Soi et peut maintenir le corps en état d’auto régénération permanente via les Informations reçues.

Tant qu’elle reste soumise aux radiations électromagnétiques elle ne permet que de capter des infos provenant des radiations électromagnétiques de la Lune et du Soleil et du plan astral qui par le biais d’images ou d’ondes sonores que font que maintenir dans l’illusion de ce monde ( prophéties ; médiumnité, voyance astrale).

Par ces radiations elle éveille la production de certaines substances neuro transmettrices, stimulant l’activité physique et mentale et la production des hormones sexuelles au début de la puberté. Elle préside en outre aux phénomènes nerveux de l’émotivité via son ascendance sur tout le système endocrinien. Elle cesse de fonctionner dés qu’elle à activé le processus des hormones sexuelles lors de la puberté (vers 13 14 Ans)

Elle est atteinte par la Lumière électromagnétique captée par la rétine des yeux. Une partie de la lumière forme une image en arrivant au lobe occipital où l’image est formée, quant à l’autre partie elle régule les rythmes de notre organisme (ce sont les effets non visuels de la lumière), par exemple les heures auxquelles les hormones de croissance doivent être produites. Tout le rythme est coordonné par la glande pinéale. Elle intervient aussi lors des grossesses et au cours des cycles veille et sommeil (c’est l’œil qui captant la Lumière informe l’organisme qu’il fait jour ou qu’il fait nuit) Pendant la nuit la production d’hormones augmente sous l’effet de la glande pinéale et induit l’état de transe par dédoublement provoquant les sorties dans l’astral et le monde onirique.

Certaines personnes (comme les médiums) possèdent plus de cristaux d’apatite au niveau de cette glande. Elles sont donc plus aptes à capter les ondes électromagnétiques, à entrer en transe afin de ressentir ce que les autres ressentent. Les informations reçues sont enregistrés par le thalamus (zone du cerveau enregistrant les activités sensorielles). Le médium peut avoir certaines difficultés à distinguer ce qu’il ressent directement (ses propres sentiments) de ce qu’il ressent des autres (d’où confusion possibles amenant des états anxieux, dépressifs ou autocritiques

La pinéale se trouve au centre du Triangle Luciférien et est très sensible à la lumière falsifiée (électromagnétique). Ce n’est que lorsque le Point situé au milieu du sommet du crâne s’active que le lien avec La Présence est reconstitué et que la Pinéale reprend sa fonction première. Ce point est relié avec le Thymus, porte d’entrée du Subconscient.

La Glande pituitaire – hypophyse –située juste au dessus du bulbe rachidien agit sous contrôle de l’Hypothalamus en tant que glande Maitresse puisqu’elle est le chef d’orchestre de tout le système glandulaire et sert de liaison entre le système endocrinien et le système nerveux. Elle est constituée de deux glandes distinctes : le lobe antérieur polarisé positivement (masculin et mental) et le et le lobe postérieur polarisé négativement (féminin et mystique) le Noyau est Androgyne et l’âme peut ainsi prendre forme masculine ou féminine selon ses besoins.

La Pituitaire produit plusieurs hormones dont l’un a pour fonction de réguler la rétention d’eau par les reins, une autre déclenche les contractions de l’utérus pendant l’accouchement, et stimule ensuite les glandes mammaires. Elle produit aussi l’hormone de croissance et contrôle celle-ci en régulant la qualité de nutriments absorbée par les cellules, cette hormone agit en conjonction avec l’insuline pour maintenir le taux de sucre dans le sang. Lorsque le Pont de Lumière est rétabli entre la Pinéale, la Pituitaire et le Point couronne par où pénètre la Lumière blanche adamantine toutes les fonctions du corps sont stimulées et le système endocrinien est totalement réactivé…

En tant que chef d’orchestre du système endocrinien la Pituitaire - tant qu’elle est sous influence de la Lumière électromagnétique- ne peut plus assumer ses fonctions puisqu’elle ne perçoit environ que 0,5% de la vibration adamantine. Jusqu’à l’âge de 7 ans notre « sang » reste nucléé sur les encodages génétiques du sang de notre mère génitrice terrestre (via le Thymus) et après cette période il est destiné à activer en permanence notre système immunitaire et auto régénérateur mais ne recevant plus suffisamment d’énergie (infos source) il s’arrête de fonctionner et ainsi nos organes et cellules subissent le processus du vieillissement et de la dégénérescence cellulaire.

Les autres glandes (pancréas, surrénales, et sexuelles) subissant la même carence énergétique fonctionnent au minimum de leurs possibilités. Nos glandes sexuelles ne nous permettent tout juste que de nous perpétuer en créant de nouveaux corps d’incarnations via nos descendants.

Le plan astral est régi par l’astral planétaire et c’est ainsi qu’au lieu de recevoir directement les informations et énergies du Soleil relié à la Source nous ne recevons que celles captés par la Lune qui ne nous en envoie qu’un reflet. Chacune de nos glandes et de nos organes étant intimement lié a une Planète (et donc à une fonction particulière) est ainsi incapable de recevoir directement les influx bénéfiques de celle-ci. Seule l’ascension permettant le rétablissement du Pont de Lumière entre Pituitaire- Pinéale et Source peut nous libérer de l’emprise de l’Implant.

L’âme lunaire ou inconscient : le voile de l’Illusion

Nous sommes ainsi passés d’une expérience solaire à une expérience lunaire, d’une expérience directe à une expérience reflétée, réfléchie. Nous avons cessé d’être en contact direct avec notre Ame solaire et nous avons créé une âme lunaire que nous prenons pour la vérité. Cette fausse Ame – inconscient et subconscient- est gérée par notre Intellect et l’œil de Lucifer et si elle contient les mémoires de tous nos vécus incarnationnels ici bas, elle n’est qu’illusion et ne sert qu’à nous enfermer davantage dans le monde de la fausse vision générée par l’image. Les images étant étroitement liées aux émotions et désirs du monde astral nous sommes devenus prisonniers de cette illusion.

Notre intellect générateur de matière grise passe son temps à cogiter et à transformer la Lumière Source qu’il reçoit de l’Hémisphère féminin réceptif droit en Lumière phénoménale que nous cristallisons en actions et projets temporelles. C’est ainsi que plus nous générons de matière grise, plus nous cherchons de solutions à nos problèmes plus nous nous enfermons dans une ronde sans fin. Nos émotions déclenchent des fluides hormonaux qui modifient la biochimie de notre corps et les émotions de peur ainsi créent des états maladifs.

Tant que notre conscience reste liée au plan astral et à la Lumière électromagnétique on reste enfermé dans le monde du désir (astral) et l’on concrétise nos souhaits via des images émanant du monde astral (tous les visions d’une humanité vivant dans une sorte de paradis temporel viennent de l’astral)

Aucun remède miracle ne peut provenir de la Matrice 666

Nous vivons dans une société qui génère le stress et l’agitation permanente, nous nous projetons dans une multitude de besoins et désirs existentiels pour compenser nos manques affectifs et ce vide que nous ressentons au fond de notre Ame. Nous vivons dans un climat perpétuel de « peur » qui modifiant nos secrétions hormonales et la biochimie de nos corps nous détruit à petit feu.

Alors nous cherchons des solutions miracles dans les médications chimiques ou naturelles. Nous essayons tous les régimes alimentaires (manger cru, cuit, végétarisme macrobiote, végétalisme, prendre des vitamines, manger bio, prendre de la spiruline, du guarana, ou toute autre plante ou élixir présenté comme solution miracle) mais rien ne fonctionne vraiment car la panacée universelle ne peut exister en ce monde : la solution miracle est la Lumière Adamantine, celle de notre Soi, celle qui nous a créé et dont nous sommes faits. Seul notre Double peut nous révéler le régime idéal adéquat à notre bien être mais tant que notre intellect génère de la matière grise en abondance le contact ne peut s’établir.

Le Pont de Lumière

Ces deux glandes sont en étroite communication avec le Feu… Feu Igné via la Lumière adamantine descendante ou Feu astral Luciférien via la Lumière électromagnétique. Lorsque le Feu de la Kundalini s’éveille au bas de la colonne vertébrale et commence son ascension le long de celle-ci il active les différents centres rencontrés (chakras) et le premier activé est le centre Hara siège de la sexualité. C’est là où tout se joue. L’énergie sexuelle peut créer de nouvelles formes de vie en utilisant les glandes sexuelles (qui se manifeste alors comme Serpent d’Airain ou des reins).

Ce n’est que lorsqu’elle ascensionne jusqu’au cœur (où le lien avec l’âme se rétablit via la Flamme Rose) que le Feu sexuel se transmute en Feu divin et ascensionne jusqu’au centre Coronal où la fusion s’accomplit avec le Feu adamantin. Le Feu devient alors serpent d’Or (Aerus ou Horus) dont on coiffait les initiés en Egypte.

L’énergie ascensionne via les deux côtés de la colonne vertébrale : Ida Lunaire (gauche) et Pingala solaire (droite) Ida véhicule l’énergie du sang rouge et Pingala l’énergie de la Lumière blanche.


Les deux Serpents après s’être croisés dans les centres (chakras) déversent leur énergie dans la Coupe (cerveau) ou se trouve la Pinéale. Cela génère l’Elixir de vie éternelle ou Amrita, d’un goût sucré elle nourrit le Ka (corps spirituel) et le Khat (corps physique qui s’auto régénère)

Lorsque cette Connexion est rétablie tout rentre dans l’ordre. La pinéale et la pituitaire cessent alors d’être sensibles à la Lumière physique ce qui entraine la modification de toutes les fonctions du corps et des cycles rythmiques veille / sommeil et sensibilité à la température. Le 3° œil siège de la Conscience délivré de l’implant luciférien et des programmations émanant du cerveau reptilien redevient l’œil de Dieu : le Point d’Attention –AL- par lequel il peut créer a Volonté en tant que Je Suis.

Le corps devient alors le Temple Christ – corps glorieux- animé par la Présence et on n’utilise plus que la vision vibrale sans image télépathique qui nous permet ainsi de muter de forme à volonté pour les besoins de l’instant Présent. Notre Intellect retrouve alors sa fonction première d’interface transparent et le « moi » et le « Soi » sont à nouveau réunis : notre rêve d’incarnation est accompli. C’est la fin du « je »

Christian Duval Wydyr le 6 Mars 2014

Publié dans conscience quantique

Commenter cet article