Puissance magique. comment l'utiliser. Partie 1

Publié le par Wydyr

PUISSANCE MAGIQUE COMMENT L’UTILISER

Partie 1 LOI UNIVERSELLE DE L’ATTRACTION

Notre univers est régi par une Présence unique qui se manifeste par une trinité :

  • La Volonté – Force masculine et solaire – aspect du Père créateur qui se manifeste par une Intention
  • L’Amour - Force féminine et cristalline – aspect de la Mère créatrice qui se manifeste par l’Attention
  • L’Intelligence – Force androgyne atomique – aspect du Fils qui se manifeste par un acte créateur engendrant un mouvement résultant de l’action de la volonté sur l’amour. c’est l’amour en action ou force créatrice qui se manifeste par la Loi d’attraction.

Dans notre système solaire cette triple Force se manifeste en tant que :

  • Soleil : aspect Volonté. Elément Feu
  • Zodiaque : Matrice des constellations zodiacales (Hiérarchies créatrices ou Mères Génitrices) constituée de substance Amour. Elément Eau
  • Le Cosmos organisé : le Soleil tournant sur lui-même génère un mouvement de Transe – en danse
  • Organisant les énergies cristallines des Etoiles et Planètes : c’est l’action du Fils ou Intelligence cosmique qui régissant la force atomique (électrons tournant autour d’un noyau central) créé l’énergie ou Amour en circulation dans l’Univers. Elément Air.

Les trois forces fusionnent dans la 4° : l’Energie Christique qui constitue le Royaume et qui sur le plan dense devient la matière cristallisée en formes : énergie Terre. Les 4 éléments restent soudés par le 5° : le Feu Ether ou Christ originel émanant directement du Graal où il est né

Dans le corps humain il en est de même. Nous sommes constitués de 4 corps subtils dits inférieurs :

  • Le corps mental dont le centre est situé dans notre cœur, là où se trouve notre Flamme de vie, notre point Source d’où émane notre Volonté et notre énergie solaire (point de contact avec notre Double solaire et nos Intentions)
  • Le corps énergétique relié au Cosmos par les 12 Portes (chakras) notre matrice d’énergie Christalline nous permettant de capte les énergies solaires via la rate et le plexus solaire. Celle si se manifeste par notre capacité d’Attention
  • Le corps émotionnel animé de pulsions constitué d’énergies lumineuses en mouvement perpétuel (danse atomique) maintenant notre corps et tout ce qui le compose en action créatrice, manifestation corporelle de l’Intelligence cosmique qui dans notre corps agit via la loi d’attraction : chaque émotion modifie notre biochimie corporelle
  • Le corps physique qui est le » Royaume », le réceptacle permettant la concrétisation de l’interaction de ces trois Forces qui représente notre « corps pensé » devenu visible.

C’est en utilisant ces Forces ou Loi que nous pouvons modifier les paramètres de notre destinée.

La Substance Mère

Il existe donc une Substance invisible de laquelle toutes choses sont faites. Au niveau statique elle est passive mais lorsqu’elle est activée par une Intention – volonté- elle devient créatrice. Dans son état originel, cette Substance universelle remplit tout, pénètre tout, est omniprésente et contient les informations de tous les « possibles » de l’univers : elle est l’Essence de vie - le Graal universel- généré par le courant d’amour entre les deux pôles de l’Androgyne originel.

Toute pensée mise dans cette Substance produit la chose ou l’objet imaginé par la Pensée. La chose pensée existait déjà en tant que « concept possible » au sein de la Substance mais c’est la Pensée qui par l’Attention, l’active et lui permet de se rendre « manifeste ». A Noter que le Point d’Attention dans l’être humain se situe au niveau du 3° œil (actif dés qu’un pont de communication est établi entre la glande pinéale, la pituitaire et la fontanelle)

L’illusion de la matière ;

Notre univers est constitué d’une grande masse d’énergie intelligente dont tous les êtres vivants font partie. Tout champ d’énergie – aura- est en contact permanent avec cette masse et interagit sur tous les autres champs auriques. On ne s’en aperçoit pas parce que la vibration est trop rapide et que nos sens ne sont pas capables d’enregistrer ces fréquences. Ce sont ces agglomérats d’atomes qui deviennent table, chaise, eau, cellules, corps. Ils paraissent stables mais ce n’est qu’une illusion. ( Pour en savoir plus lire l’article intitulé »comment la pensée modifie la forme du corps »

Le Soi Magicien

La magie ne devient effective que lorsque le « moi » abandonnant son libre arbitre au « Soi » son Double accepte de ne plus rien émettre comme « forme pensée ». La méditation aide à atteindre un état de conscience proche du Non Manifesté. C’est un moment où l’on a l’impression que notre forme physique se dissout dans l’Akasha, notre respiration devient impalpable, notre cœur semble prêt à s’arrêter et plus aucun ressenti sensoriel, émotionnel ou mental ne se manifeste… c’est le même état que l’on ressent lorsqu’au moment du sommeil notre corps est prêt à s’endormir. On à l’impression de flotter, de se dissoudre. Quand notre conscience se retrouve libre de l’idée de la vieille forme que l’on habitait elle peut se concentrer sur une nouvelle forme pensée et ainsi on peut changer de « forme ».

Voyages intérieurs

Ce n’est qu’en retournant au sein de la Substance vierge que l’on peut ainsi accomplir certaines transmutations. Dans les états approfondis de méditation- proches du Nirvana- on ressent bien qu’on n’est plus « ce corps » que l’on habitait ici bas, on a l’impression d’habiter une forme plus fluide, plus éthérée, plus lumineuse et cela est vrai. Mais après la méditation notre conscience redescend dans cette forme temporelle et s’identifie à nouveau à celle –ci. Là où se porte notre Attention notre Conscience apparait sous telle ou telle forme et l’énergie suit la Pensée…

Nous passons beaucoup de temps à voyager entre « ce monde » et dans les autres mondes que nous visitons avec nos corps Lumière. Tant qu’une partie de notre Conscience est encore attirée par des réalités de ce monde 3 D, nous y disposons encore d’un corps pour expérimenter nos désirs.

L’être humain ordinaire passe la majorité de son temps centré sur les réalités du monde visible et dispose donc aussi plus d’énergie en ce monde alors que celui désirant ascensionner passe beaucoup de temps en méditation pour expérimenter d’autres réalités encore invisibles et dispose de moins d’énergie sur ce plan 3 D. il consomme moins et produit moins.

C’est le processus pré- ascensionnel. On voyage plus dans les mondes intérieurs invisibles que sur le monde extérieur comme un touriste avide de sensations. Petit à petit on se désintéresse des choses de ce monde et on finit par ne plus avoir aucun « désir » ici bas. C’est le moment idéal où notre « moi » lâchant enfin prise de son « libre arbitre » s’offre en totalité a son Double – Soi conscience- afin que celui-ci le guide pour actualiser les formes pensées qu’il lui communique pendant ses méditations et pendant la nuit.

Sans volonté pas d’énergie

Ce passage est assez difficile, car le « moi » n’émanant plus aucune volonté propre ni intention se sent « inutile » et comme il est incapable de désirer quoi que ce soit en ce monde il passe par une phase de dépression intense. La Loi d’attraction régissant notre Univers s’applique à tous les paramètres de celui-ci. Quand le « moi » n’émet plus de désirs (intentions particulières) et n’utilise plus sa « Volonté » l’énergie semble diminuer. C’est la Pensée qui par l’Attention posée sur une intention génère l’énergie permettant de créer mais lorsqu’on ne pense à rien, qu’on ne visualise rien de particulier, rien ne se passe… et c’est souvent là que le « moi » voyant que sa vie est sans saveur est tenté de reprendre les rênes de sa destinée et se lance à nouveau dans une multitude de projets lui donnant l’impression d’exister.

Volonté ou lâcher prise

Une chose est certaine : quand notre « moi » reprends les rênes, le Double s’efface. Quand le « moi » lâche prise et abandonne sa volonté au Double, celui-ci agit au niveau des plans invisibles et envoie les informations nécessaires pour que notre « moi » devenu réceptif capte les intuitions permettant d’actualiser les bons potentiels qui tissent le « futur » - corps glorieux-dans une autre réalité dimensionnelle. Notre « moi » ne peut donc plus se créer un « futur » en ce monde 3 D qu’il désire quitter. Tant qu’il tisse un « futur » en ce monde, l’ascension finale ne peut s’accomplir.

Le détachement doit être total et celui-ci n’est ni philosophique, ni religieux, ni mental mais énergétique. Tant que le « moi » utilise sa Volonté il « cristallise » la Lumière vibra le en Lumière phénoménale électromagnétique qui permet de concrétiser des projets en « ce monde ».et le « moi » reste prisonnier de la force d’attraction magnétique du noyau ferrique de la Terre.Ce dernier agit comme un « aimant » via le fer qui déposé dans le sang maintient dans le « faire ». C’est la raison pour laquelle tout projet terrestre maintient dans cette réalité tridimensionnelle.

Lorsque notre « moi » cesse d’émettre des projections en ce monde, notre Double peut alors agir et utiliser la Lumière vibrale adamantine pour actualiser notre corps glorieux permettant l’ascension dimensionnelle.

La méthode indiquée dans les lignes qui suivent peut être utilisée de deux façons :

  • Pour concrétiser des projets terrestres qui nous tiennent à cœur (amours, réussite professionnelle, abondance, reconnaissance, loisirs etc..) comme cela est explicité en nombreux livres de pensée positive. Cela nous permet de tisser un meilleur futur ici bas (paradis terrestre) mais qui ne peut nous donner la plénitude quand nous nous rendons compte que tant de gens autour de nous manquent de tout et même si nous utilisons notre abondance pour aider certains nous ne pouvons pas aider toute l’humanité.
  • Pour actualiser notre corps de gloire et le « projet parfait » conçu par notre Soi Double avant même qu’il nous projette en ce monde. le rêve d’ascension est le seul qui réalisé permet d’accéder à ces autres plans unifiés.

La Loi est simple !

Tout ce que nous pensons ou contemplons nous le créons et nous l’expérimentons. Chacun assume la pleine responsabilité de sa création et c’est toujours dans le Ici Maintenant que la Pensée crée même si pour des raisons vibratoires liées à l’espace temps, il faut un « certain temps » pour que nos pensées se concrétisent dans le monde visible. Tout ce que nous semons nous le récoltons un jour ou l’autre !

Toute Pensée (plan mental) passe obligatoirement par le plan astral (émotions) puis par le plan vital ou éthérique (perceptions sensorielles) avant de se manifester dans le plan physique (corps). Certaines pensées sont ralenties voir même dissoutes lors de leur cheminement. C’est la raison pour laquelle certaines pensées qui nous traversent dans la journée mais auxquelles nous ne prêtons guère attention ne se concrétisent jamais dans notre corporalité (et heureusement). Par contre cela est dommageable quand ces Pensées proviennent du plan causal et du Soi Double qui nous les a envoyés pour régler nos problématiques.

Quand une Pensée traverse le plan astral (émotionnel) elle active certaines secrétions hormonales qui modifient notre biochimie interne et se répercutent au niveau de nos perceptions sensorielles. Tout ce qui est « mémorisé » dans le corps vital (sensoriel) est prêt à se manifester dans le plan physique sous forme de bien être ou de maladie (cela dépend de la qualité de l’émotion). Comme cela met un « certain temps » à se manifester ; notre « moi » ne fait pas la relation de cause à effet et c’est ainsi qu’utilisant sans discernement nos pensées et émotions nous générons des problématiques inutiles dans notre royaume (corps).

L’homme créateur

Par cette triple force – volonté/amour/intelligence- on peut tout créer. Il suffit de former des idées dans la pensée, d’imprimer cette pensée dans la substance sans forme et ainsi amener les objets auxquels on pense à se manifester autour de nous.

L’Intelligence cosmique sans forme est toujours créatrice et jamais en état de rivalité. Si on utilise la pensée pour créer la rivalité, celle-ci devient notre réalité non parce qu’elle existe en tant que telle mais parce que nous lui avons donné vie en notre « royaume ».

Il importe d’oublier toute idée de concurrence, on n’a pas besoin de prendre aux autres ce dont on a besoin. On n’appauvrit pas les autres en obtenant ce qu’on souhaite avoir. L’abondance est inépuisable. Il suffit d’entrer dans le plan de l’Esprit créateur et d’expérimenter le Pouvoir amplifié par notre activité de Pensée. Le Pouvoir est dans notre réalité l’aspect manifesté de la Puissance émanant de l’Esprit

Pour rester en harmonie et en contact avec la Substance sans forme on doit entretenir une gratitude et savoir remercier pour ce qu’on reçoit. La gratitude maintient le lien entre l’esprit humain et la Substance. Dés qu’on remercie c’est qu’on reconnait avoir reçu et on donne à la Grâce divine la possibilité d’exister en reconnaissant ce fait établi.

Notre esprit est créateur. Au sein de la Substance sans forme, tous les « possibles » existent en tant que « potentiels virtuels subjectifs » qui ne deviennent « réalités » que pour ceux qui reconnaissant leur existence leur donnent vie par l’Attention. Dieu le créateur existe en « potentiel » mais ne peut devenir réalité que pour les Consciences qui reconnaissant sa Présence lui prêtent Attention. Pour celui qui ne croit pas en Dieu, ce dernier reste passif ; inactif et semble irréel.

C’est une loi fondamentale dans notre Univers : tout ce que nous croyons « possible » l’est, tout ce que nous ne croyons pas possible n’existe pas pour nous. Notre cerveau « pensant » ne peut pas reconnaitre quelque chose qui n’est pas pré enregistré en sa banque de données. Tant que notre conscience n’est pas libérée du « moi »qui enregistre les données ; nous ne pouvons pas percevoir d’autres réalités, celles-ci restent invisibles et inaudibles… Pour nous !

Le Créateur nous à créé à son Image et sa ressemblance : nous disposons du pouvoir de donner vie. Par l’Attention (fille de l’Amour) nous octroyons la vie et le mouvement aux choses que nous reconnaissons comme « existantes ». Tant qu’une chose n’est pas « reconnue » par notre conscience, celle-ci reste inaccessible à nos sens et notre réalité. Si nous pensons que Dieu est impuissant, il l’est dans notre réalité : Il devient ce que nous pensons qu’il est et l’Univers qui est son corps suit le même processus : le « monde « devient pour nous ce qu’on pense qu’il est : si nous pensons que le monde est obscur et démoniaque, il se manifeste en tant que tel dans notre réalité. L’univers répond toujours « oui » à nos pensées….

Comment créer

Pour créer il est indispensable d’avoir une idée claire et précise de ce que l’on désire avoir, faire ou être et de retenir cette image dans nos pensées tout en étant reconnaissant envers le Pouvoir suprême de l’accomplissement de notre désir. Il suffit ensuite de nourrir d’Attention cette Pensée dés qu’on à un moment de « repos » et de ne pas générer d’interférences en émettant des pensées opposées. C’est au moment même ou nous prions que nous sommes exaucés.

La vraie prière

Prier n’est pas « demander » quelque chose à un Etre situé dans le ciel qui répond ou non à nos demandes, c’est entrer en relation avec notre Double. Notre Soi qui est notre Père Mère solaire géniteur et de lui exposer notre demande en étant certain qu’il exaucera celle-ci. Nous sommes à la fois celui qui demande, celui qui exauce, et la Substance exauçant notre demande. Prier c’est « affirmer » que l’on à reçu.

Il y a une différence fondamentale entre la prière « demande » -supplication envers un Etre supérieur collectif - du genre « Oh Mon Dieu je t’en prie exauces mon désir et je ferais tout ce que tu me demandes de faire » (prière ressemblant à du marchandage) et la « prière affirmation » du style « Père je te rends Grace de m’avoir entendu et d’avoir exaucé ma demande avant même que je la verbalise ».

C’est au moment précis où l’on prie que l’on est déjà exaucé - même si dans notre espace temps les choses mettent un certain temps à se manifester- une fois que la prière reconnaissance est exprimée il ne faut pas la réitérer mais rester convaincu que tout se met en place pour sa concrétisation (foi totale). Redemander une nouvelle fois ce qu’on à déjà demandé créé une onde de doute retardant l’accomplissement.

Lorsque nous nous sommes confiés à notre Double, il importe que nous restions persuadés que tout ce qui vient à nous est manifestation de sa réponse. Le Double exauce toujours nos demandes, car étant aussi nous il n’a aucun intérêt à nous faire souffrir, son seul but est de nous faciliter les retrouvailles.

La seule souffrance est peut être de lâcher prise du moi manipulateur et pour cela il faut lâcher prise même du désir de lâcher prise ; quand on ne veut plus être dépendant de quelque chose il ne sert à rien de lutter contre mais simplement de ne plus lui prêter Attention car seule l’Attention maintient l’Onde de vie en action créatrice.

Oublier l’Ombre du passé

Pour que la Loi agisse il faut oublier l’Ombre. Celle-ci est constituée de tout ce que l’on peut imaginer à partir de notre « moi limité », tout ce qu’on n’a plus envie d’expérimenter mais dont on a du mal à se débarrasser (vieilles mémoires, mauvaises images de soi et du monde véhiculées par les médias)

Notre corps physique est la matérialisation des formes pensées cristallisées que nous avons émises dans nos vies précédentes : il n’est souvent que la concrétisation des mauvais potentiels auto élaborés. Dés qu’on pense qu’on ne mérite pas quelque chose, que telle chose est mauvaise pour nous on créé cette réalité.

La pensée judéo chrétienne à généré au sein du plan astral collectif l’idée que l’argent était mauvais, diabolique et toutes les personnes endoctrinées par cette pensée ont co créé cette réalité en leur « Royaume » et sont maintenus ainsi dans une dualité qui les rend captives. En effet, dans notre monde l’argent est un moyen d’échange qui donne un certain pouvoir, sans argent on n’a ni pouvoir de faire des choses ou même de subsister physiquement. Donc d’un côté on sue sang et eau pour avoir de l’argent et de l’autre côté on se sent coupable d’en gagner car on pense que l’argent nous éloigne de Dieu. Le résultat est déplorable car nous souhaitons attirer l’argent et en même temps nous le repoussons inconsciemment car nous pensons qu’il est « sale » et notre vie n’est alors qu’un long dilemme entre ces deux extrêmes.

La Loi d’attraction est fondamentale : nous ne pouvons pas attirer les choses que nous repoussons. Nombreux sont ceux qui manquant d’argent condamnent ceux qui en ont beaucoup et les accusent d’une multitude de malversations, comme s’il était impossible en ce monde de bien gagner sa vie tout en restant honnête. C’est ce genre de pensée qui nous maintient dans l’illusion du manque et qui nous incite à vouloir prendre aux autres (riches) ce qui nous manque au lieu de nous relier à la Substance Unique et de générer l’abondance.

Nourrir la pensée créatrice

Lorsqu’on a visualisé la situation idéale et qu’on a « affirmé » celle-ci par notre prière il faut utiliser nos moments de loisirs pour nourrir cette « image » ( ceci est plus utile que de faire des mots croisés)Dans la journée nous disposons de beaucoup de petits intermèdes de temps que nous pouvons utiliser en ce sens : quand nous prenons le métro ou le bus, quand nous faisons la queue au supermarché, quand nous attendons le train) ainsi nous rendons grâce à chaque instant que notre vision est en train de se réaliser.

Il faut rester persuadé de tout ce qui vient à nous est information, aide pour actualiser ce projet. Il importe de rester ouvert aux signes (sans les chercher cependant) car tout l’Univers conspire alors pour nous montrer ce qui est bon pour nous et ce qui ne l’est pas. En permanence il nous envoie des messagers sous formes anodines : un oiseau, une pub, une rencontre, une info, un film, un livre. Certains nous montrent ce qu’il faut faire pour réussir et d’autres pour échouer .Tout est information

On peut rencontrer quelqu’un qui a réussi dans ce qu’on voulait réussir et de s’apercevoir qu’en fait ce n’était pas ce qu’on voulait vraiment. Si l’on s’engage dans un projet qui n’est pas vraiment ce qui nous convenait rien ne nous empêche d’arrêter l’expérience, personne ne nous oblige à continuer ( c’est en étant sur scène lors d’une prestation publique que je me suis aperçu que ce n’était pas ce que je voulais réellement ; c’est en étant commerçant que je me suis rendu compte que cela n’était pas fait pour moi) on peut ainsi se débarrasser d’une multitude de rêves et projets en les actualisant sans pour cela s’y éterniser ou aussi en observant d’autres qui les ont concrétisés.

Pour que nos pensées s’impriment dans la Substance elles doivent être intenses, profondes, ressenties, expérimentées et stables car la matière dense les ralentit beaucoup et parfois mêmes les dissous. Lorsque la Pensée touche le cœur des atomes physiques alors elle prend forme.

Pour qu’un projet se concrétise il importe de ne nourrir que celui-ci et de ne s’embarquer dans un autre qu’après avoir concrétisé celui –ci (toute l’Attention doit être concentrée sur l’idée) Dés qu’on se projette dans plusieurs projets en même temps on peut soit se disperser soit auto générer des obstacles. Exemple : on veut s’installer dans une nouvelle ville et en même temps on cherche un travail là où l’on réside… si les deux projets s’actualisent on se retrouve le cul entre deux chaises… il faut privilégier le projet le plus essentiel : trouver la nouvelle maison et chercher du travail ensuite. Il importe aussi de ne pas changer de projet sans cesse car l’Univers comme tout ordinateur ne sait plus alors où donner de la tête !

Abondance et créativité

L’énergie créatrice opère par l’intermédiaire de tout ce qui existe dans le créé et l’invisible. Si on a besoin d’argent il suffit d’en émettre le désir et de se visualiser avec la somme d’argent sans chercher à savoir comment elle peut nous parvenir. Dés qu’on met une condition celle-ci interfère. Si on pense que cet argent va venir par le biais du « Loto » on empêche l’univers de nous le procurer par un autre moyen. Si cet argent doit nous venir par le biais du Loto on recevra alors une information évidente via un signe qui nous incitera à jouer non pour voir si on va gagner mais en étant convaincu intimement qu’on ne peut que gagner (que c’est notre destinée) et cette conviction ne peut venir du mental (même si on se concentre pendant des heures) mais uniquement du Soi inducteur. Toutes les personnes qui jouent au Loto en pensant qu’ils ne peuvent pas gagner parce qu’ils n’ont jamais eu de chance offrent ainsi leur pécule à celui ou celle qui va empocher le lot.

La réponse à nos demandes vient souvent par des voies auxquelles on ne s’attendait pas et qu’on ne pouvait même pas imaginer. L’intelligence cosmique organise tout pour que ceux qui peuvent nous aider à obtenir cette somme viennent vers nous et créent les circonstances favorables. La réponse vient par le biais de ma vie courante et non par un effet magique. Certes un Maitre tel Jésus pourrait matérialiser une somme d’argent mais il est certain qu’il est plus direct de matérialiser directement ce pour quoi cette somme était destinée (billet d’avion, achat d’une maison ou d’une auto).

Silence oblige

Lorsque la demande est effectuée il faut rester à l’Ecoute et utiliser notre parole et nos pensées comme des baguettes magiques. Tant que la chose n’est pas concrétisée il faut « se taire » car cela ne ferait qu’attirer des formes pensées opposées générant des obstacles. Même un ami fidèle peut sans le savoir véhiculer une information venant faire obstacle à notre projet. Toute idée a son « double opposé » en ce monde créé pour expérimenter la dualité.

Celui qui contemple l’abondance, la voit partout et se comporte naturellement de façon généreuse ne peut que vivre l’abondance puisque toute son attitude démontrer qu’il « est cela » et on ne peut être séparé de ce que l’on est.

Celui qui convoites l’abondance mais ne reconnait pas l’avoir peut passer sa vie à attendre celle-ci. Celui qui penses abondance et essaie de se convaincre mentalement de cet état mais se comporte comme un radin attires des situations floues.

Dés qu’on a établi un état d’Etre en soi, l’Univers vient tester notre « foi ».Si on nourrit une pensée d’abondance on est testé en étant confronté à une situation où notre générosité est mise à l’épreuve : On peut rencontrer un mendiant qui va nous demander l’aumône et c’est notre attitude face à celui-ci que nous démontrons notre état d’Etre : allons nous être vraiment généreux ( donner une grosse somme d’argent voire tout ce qu’on a en poche) ou nous contenter de donner une piécette ?? C’est là que tout se joue ! Si nous accomplissons l’acte généreux sans aucune arrière pensée de manque parce que nous avons tout donné, notre mental va enregistrer l’information comme réalité car il est convaincu qu’on ne peut pas donner ce qu’on n’a pas et si on a tant donné c’est qu’on est « abondance ». Cependant il est impossible de tricher : si on donne de l’argent en essayant de se convaincre par des affirmations qu’on va recevoir l’abondance en contrepartie çà ne marche pas : seul le ressenti profond déclenche le changement.

Ce ne sont pas les événements en soi qui déterminent notre destinée mais notre façon d’agir ou de réagir face à l’événement qui se présente et cela vaut pour tous les cas de figure (réussite, amours, richesse, examens, santé). Pour « recevoir » il faut « donner » c’est-à-dire être actif. Pour vivre l’abondance il faut nourrir cette idée par une vision intérieure et faire chaque jour ce qui doit être fait pour actualiser celle-ci. Il ne s’agit pas d’aller chercher des mendiants pour leur donner tout notre argent ( cela ne fait souvent qu’amplifier l’ego) mais si la situation se présente il faut agir en accord avec notre vision. La difficulté consiste à passer d’un état d’Etre à un autre ce qui ne peut s’accomplir que depuis l’intérieur.

Anecdote :

Deux frères jumeaux furent séparés dés la naissance. L’un fut placé dans une famille riche et l’autre dans une famille pauvre. L’un devint riche et l’autre pauvre. Celui qui était riche ne pensait jamais à la pauvreté (état qu’il ne connaissait pas) celui qui était pauvre désirait être riche tout en pensant être pauvre. Le pauvre s’était mis à mendier. Chaque matin assis devant la grille d’une riche demeure il voyait passer une limousine véhiculant un homme paraissant très riche. Il enviait cet homme et il lui en voulait de vivre dans une telle opulence. L’homme de l’automobile (qui était le frère de celui qui mendiait) n’avait même pas remarqué son mendiant de frère. Un beau matin l’automobile tomba en panne à la sortie de la demeure. Le conducteur de l’automobile sortit du véhicule et demanda au mendiant s’il pouvait l’aider à pousser l’auto pour ne pas provoquer un bouchon dans la circulation. Le mendiant hésita « pourquoi aiderai je ce type plein aux as alors que je me morfonds chaque jour devant sa porte ? »… il entendit alors une petit voix intérieure lui dire » vas y çà ne te coute rien de donner un coup de main « et il aida le chauffeur qui le remercia chaleureusement. L’homme riche qui avait assisté à la scène fit inviter le mendiant à dîner pour le remercier. Le repas fut agréable, le mendiant se régalait comme jamais et la conversation devint plus intime. Le riche se prit d’amitié pour cet homme qui semblait manquer de tout et lui proposa un emploi bien payé dans sa maisonnée.

Ainsi le mendiant sortit de sa condition précaire et l’homme riche plus qu’un patron devint un ami qui petit à petit lui apprit comment devenir plus prospère. Au bout d’une dizaine d’années le mendiant était devenu lui aussi un « riche » dame pauvreté avait disparu de sa conscience. Cependant il se souvenait de cette période de misère qu’il avait vécu et même si celle-ci lui semblait comme un lointain rêve il percevait bien qu’autour de lui nombreux étaient les pauvres… il pratiquait naturellement la charité tout en sachant bien que cela n’était guère efficace. Le hasard qui fait si bien les choses provoquèrent dans sa vie un événement assez cocasse. En effet le riche mendiant adorait conduire et pour cela n’utilisait jamais de chauffeur et c’est ainsi qu’il se retrouva un beau jour en panne au beau milieu d’une rue et en pleine nuit. Il y avait peu de gens alentour sauf un mendiant assis à proximité. Il s’avança et demanda de l’aide. Le mendiant le regardant hostilement lui dit « tu peux aller te faire voir mon pote, moi les riches çà me dégoute, vous êtes la lie de ce monde, barres toi où je te fais la peau !».

Ne pouvant faire autrement notre homme retourna a son auto et appela un dépanneur tout en se disant en lui –même « dommage j’aurais pu aider cet homme comme on m’a aidé il y a quelques années mais celui-ci à refusé, sa haine des riches l’éloigne de la richesse, heureusement que je n’ai pas réagi comme lui lorsqu’on m’a demandé de pousser cette limousine ».

Dans toute transaction il faut donner à chaque chose plus de valeur qu’auparavant car cela enrichit le tout. Si on est employé on peut faire son travail encore mieux qu’avant , comme si on était mieux payé ainsi on augmente la valeur de l’ensemble, si on est employeur on peut donner à ses ouvriers des meilleures conditions de travail et un meilleur salaire afin de les inciter à mieux travailler, si on est riche on peut aider les pauvres à le devenir, si on est pauvre on peut offrir nos services aux riches afin qu’à leur contact on puisse changer notre façon de penser.

Cette idée d’accroissement et de prospérité doit devenir pour nous un état d’Etre quotidien maintenant ainsi notre état vibratoire au summum de ses possibilités.

A suivre….

Christian Duval le 20 avril 2014

Publié dans loi d'attraction

Commenter cet article

SheRa 25/08/2015 01:07

Excellent article!! Bravo :-)

Thyaro 26/04/2015 00:17

Vraiment un très bon article. Du courage et merci.

RON 18/02/2015 13:31

kool

Stéphane 02/02/2015 09:08

Bon article .
Je veux être averti de la publication de nouveaux articles .
Merci .