L'Attention et l'Intention nourrissent l'Ame

Publié le par Wydyr

L’ATTENTION ET L’INTENTION NOURRISSENT L’AME

Quand une cuisinière désirant faire plaisir à ses enfants concocte un délicieux plat tout en y mettant toute son Attention, elle peut vraiment dire « j’ai mis de l’amour dans ce plat » et il est vrai que celui-ci semble plus délicieux. En effet, dés qu’on met son Attention et son Intention sur une tâche que l’on accomplit on « donne une âme » à celle-ci. C’est là toute la différence qui existe en un objet produit par une machine et un objet confectionné avec soin par un artisan ou un artiste. Les Atlantes savaient cela et quoique ne fonctionnant pas avec un système « argent » comme le notre ils aimaient se faire des cadeaux pour témoigner de leur affection ou de leur reconnaissance. Cependant chaque création était unique et dotée d’une Intention particulière. Hors celle-ci alimentée d’Attention (qui est un moyen d’expression de l’Amour) est génératrice de « magie ».

On retrouve cela chez les enfants qui peuvent passer des heures à concocter un dessin pour témoigner de leur amour à leurs parents ou pour confectionner un objet pour la fête des mères. C’était là aussi toute la magie opérant lors des fêtes de Noel et aussi des anniversaires. Peu importe la valeur commerciale du cadeau ou son utilité mais le simple fait de recevoir un présent agrémenté d’un mot gentil suffit à combler notre Ame.

Ainsi la cuisinière doit préalablement mettre une intention (créer un bon plat qui sera apprécié autant pour ses qualités gustatives que culinaires afin de générer un état de joie et de santé pour ceux qui le consommeront) ensuite tout dépend de l’Attention qu’elle mettra pendant la confection du mets. Si elle confectionne une tarte elle doit veiller pendant qu’elle prépare la pâte et modèle celle-ci qu’aucune pensée négative, souci ne vienne interférer pendant ce temps. Elle peut écouter de la musique qui la maintient en joie, elle peut chanter, etc. en tout cas elle doit y prendre plaisir. Dés que le fait de cuisiner devient une corvée, la nourriture s’en ressent et tout se dégrade.

C’est malheureusement ce qui arrive de nos jours avec cette manie de toujours vouloir aller vite pour se débarrasser des choses et cela nous coupe inéluctablement de la joie spirituelle que pourrait avoir notre âme à accomplir certaines tâches. Dés qu’on prend conscience de cela tout peut changer. Quel plaisir y a-t-il alors de conduire une automobile en jouissant du moment présent, on se sent comme dans un film et le pare brise est l’écran et la musique de notre radio vient agrémenter cela. Combien de fois par jour occulte t’on ces plaisirs que l’on pourrait obtenir des choses ordinaires ?: plaisir de savourer la nourriture, de sentir l’eau de la douche couler sur notre corps, joie de pouvoir marcher sur ses deux jambes, plaisir de faire le ménage, la lessive, les courses, la jardin. Lorsqu’on éprouve de la difficulté face à ces choses banales il suffit de penser un instant à ceux qui ne peuvent jouir de cela : tous ceux qui n’ont pas d’eau potable, qui n’ont rien à manger, qui n’ont pas d’argent pour faire leurs courses, qui n’ont pas de jambes pour marcher, qui n’ont pas de maison à nettoyer…

La multiplicité des possibles qui nous sont octroyés nous occulte le plaisir de jouir des choses simples : combien d’entre nous prennent ils l’avion et au lieu de se réjouir de voler dans les airs occupent leur temps en regardant leur écran d’ordinateur ou en pensant à mille et mille choses, a penser à hier ou a demain ou au futur sans profiter du Présent. C’est ainsi qu’on traverse la vie sans vivre, comme un fantôme ou un courant d’air.

Magie de l’Attention

Quand j’étais enfant, mon père me sollicitait chaque début d’année pour que je l’aide à écrire des lettres de vœux à nos amis et parents. Chaque carte était choisie individuellement, les mots étaient différents selon les personnes, mon père dictait et moi j’écrivais. Certes cela me semblait parfois un peu rasoir mais aujourd’hui je me rends compte à quel point cela était magique. Quel plaisir j’ai eu moi-même plus tard lorsque je recevais une carte postale d’un ami ou une lettre de celle que j’aimais et qui habitait en un autre lieu. Chaque lettre était pour moi comme un fluide magique portant l’empreinte de celle qui occupait mon cœur, je pouvais l’imaginer, sentir son parfum, ressentir ses états d’âme lorsqu’elle avait rédigé cette lettre et cela comblait mon âme et m’inspirait pour à mon tour lui répondre de la même façon. Qu’allais donc lui dire et comment allait je lui dire, comment lui démontrer par des mots à quel point je l’aimais.

Victor Hugo ce grand amoureux a éprouvé un amour immense pour Juliette Drouet et pendant un demi-siècle ils ont échangé 23650 lettres d’amour !!

Mais de nos jours il n’en est plus de même, tout passe par la technologie, finies les belles lettres et cartes, on reçoit des SMS banalisés, des Email vides de sens. La Nourriture produite par des machines n’a plus aucun goût qui ne laissent aucune trace (sauf une fois où j’ai retrouvé un boulon dans un yaourt) la nourriture est récoltée, transformée, emballée, distribuée mécaniquement et rien de bon ne nourrit notre âme.

Cependant le processus d’Attention agit à notre insu. Ainsi le cuisinier qui concocte ses plats dans un climat d’énervement et de colère charge sa nourriture de cette « âme » et ce message se transfère en notre organisme lorsque nous mangeons. Les Brahmanes Hindous (prêtres) ne mangent jamais une nourriture qui n’est pas fabriquée par eux-mêmes car ils connaissent le processus du transfert.

Tous les objets, vêtements, maisons, que nous utilisons chaque jour sont chargés non seulement de nos propres émanations (via notre aura) mais aussi de celles qui ont été en contact avec. Tous ces gens qui fabriquent à longueur de journée des vêtements dans des conditions de travail épouvantables, transmettent aux tissus les vibrations de leurs douleurs. Ils ne le font pas consciemment mais le résultat est le même. Ainsi à leur insu ils font de la magie noire…

Certes l’Intention rend plus forte l’Attention que l’on porte à ce que l’on fait mais si l’intention est parfois inconsciente elle est néanmoins déclencheuse du processus. Cela vaut pour tous les domaines de la vie. Celui qui aime son travail et y portes Attention transmet autour de lui cette onde d’amour (que l’on appelle amour du travail bien fait) et cela profite non seulement à ses collègues mais aussi à l’employeur, à l’entreprise etc.….

Cette Attention est tout particulièrement importante pour une femme enceinte car le fœtus s’imprègne de tous les Etats d’âme de sa mère et s’inscrive en ses filières génétiques. Elle touche également les objets et celui qui porte Attention à l’état de son automobile - entretien, qualité du combustible, (respect des portières (qui sont souvent malmenées) peut se rendre compte rapidement que celle-ci fonctionne mieux et dure plus longtemps. Dans cette période de crise que nous traversons, rien nous pouvons ainsi réorienter notre Amour et porter plus d’Attention à ce que l’on a plutôt que de se plaindre de ce qu’on n’a pas. A chaque fois que je prends ma douche je pense à ceux qui n’ont pas d’eau et cela me permet de ne pas gaspiller.

Manger une nourriture bio ou pleine d’amour !

Les légumes biologiques récoltés et produits avec attention par un cultivateur ont non seulement meilleur gout mais sont meilleurs pour la santé que des produits récoltés par des machines. Même si ces légumes sont bios, s’ils font partie d’une agriculture intensive (récoltée par des machines) ils perdent une grande partie de leurs qualités. A ce titre il faut mieux manger des légumes non bios cultivés sans pesticides par un jardinier aimant la terre que des légumes bios du supermarché…

Il est relativement difficile de nos jours de pouvoir se rendre en toute confiance dans un restaurant afin de « bien manger » et de recevoir une bonne dose d’amour bienfaitrice. Le label bio ne garantit pas que le patron soit d’humeur joyeuse et bénéfique et sa cuisine s’en ressentira.

La première chose que je fais lorsque je vais dans un resto, je me rends aux toilettes pour voir l’état de propreté (si est en correspondance répondance avec l’état de propreté de la vaisselle) et j’essaie de voir les cuisines (pas toujours possible) ou la tête du cuisinier ou du patron afin de me faire une petite idée. Il est aussi parfois révélateur d’aller faire un tour du côté des poubelles. A premier abord on pourrait penser que le restaurateur n’est pas responsable de l’état des « toilettes » parce qu’il y a la plupart des gens sans conscience qui salissent sans vergogne. Cependant quand on creuse un peu on se rend compte que l’état d’âme du lieu (et de tous ceux qui y travaillent) se répercute inéluctablement sur l’état d’âme des convives (loi de correspondance répondance) et si la nourriture est faite avec Attention, amour, respect, les consommateurs le ressentiront et instinctivement respecteront le lieu et notamment les toilettes.

Les mots sont révélateurs..

Dans nombreux restaurants on trouve dans les WC une petite pancarte ainsi rédigée » vous êtes priés de laisser les WC dans l’état où vous les avez trouvés ». Alors que parfois il serait plutôt préférable de passer un bon coup d’éponge avant d’oser s’asseoir. Il serait donc judicieux d’e rédiger la pancarte ainsi « vous êtes priés de laisser les WC dans l’état de propreté nécessaire au bien être de tous ». Les mots sont révélateurs de nos intentions et il faut veiller à leur bon emploi et il semble qu’à ce niveau on devrait parfois mettre plus d’Attention.

Lorsque je vois des gens qui militant pour des associations œuvrant contre la misère portent des tee-shirt avec l’inscription « pour la misère dans le monde » je me demande s’il n’aurait pas été plus judicieux d’écrire » contre la misère dans le monde ».. Ce petit jeu de mot n’est pas anodin. Quand on se rend chez le pharmacien pour acheter un médicament « pour la grippe » il n’est pas étonnant que celle-ci ne soit pas enrayée par le produit.

De nos jours, la plupart d’entre nous ayant le porte monnaie en difficulté préfèrent souvent acheter les produits moins chers. Cela est aussi valable pour les consommateurs de produits bios qui achètent dans les grandes surfaces car cela est moins chez que dans les boutiques bios. Ce qui n’est pas véritablement fondé car les légumes bios super emballés du super marché ne sont non seulement pas frais et produits de manière intensive et mécanique mais sont plus chers que dans les coopératives bios. Selon les règles en vigueur les règles du bio sont différentes et il y a « bio » et « bio ». Sans compter que ces produits conditionnés dans les grandes surfaces sont manipulés sans amour par des personnes dont l’éthique principale est juste de « gagner leur vie ».

On ne peut pas vraiment dire que dans les grandes surfaces les vendeurs et conditionneurs font attention à ce qu’ils font ce qui en contrepartie nous oblige nous consommateurs à faire plus Attention. Mais ce mot change alors de définition car « faire attention » sous entend « avoir peur » de se faire voler ou gruger. Il est cependant indispensable de faire Attention à ce que l’on achète car la nourriture que l’on consomme agit sur notre corps physique, émotionnel, énergétique et bio chimique. On doit lui porter Attention.

Exemple vécu cet après midi

A proximité de la caisse d’un supermarché (dont je ne citerais pas le nom pour multiples raison) j’ai lu une affiche ainsi rédigée « avertissement aux consommateurs. tous ceux et celles qui ont acheté des crevettes cuites provenant d’Equateur entre la date du 17 et du 28 Mai sont priés de ne pas les consommer et de nous les ramener car l’analyse du labo a découvert des traces de bactérie toxique pour le corps ( je ne me rappelle plus le nom de celle-ci ) quand à ceux qui les ont consommées s’ils se sentent fiévreux ils doivent se rendre immédiatement chez leur médecin pour leur signaler le problème) » Cette bactérie provoque une maladie assez grave pouvant entrainer la mort !!!

Il aurait tout de même été plus judicieux d’accomplir le test avant de mettre les crevettes en vente et cette annonce ne tient pas compte des consommateurs qui ne seront pas informés du problème s’ils ne reviennent pas dans le magasin … c’est ainsi que le manque d’Attention de certains peut détruire la vie d’autres… et cela est applicable à tous les domaines de la vie : le conducteur d’auto qui n’est pas attentif à sa conduite parce qu’il téléphone est responsable de bien des accidents..

Tout dans notre vie actuelle nous amène à détourner notre Attention du Présent (le téléphone, les consoles MP3, la multiplicité des images et sollicitations, les musiques diffusées dans les supermarchés, les différents gadgets garnissant les tableaux de bord de nos autos) nous sommes toujours « ailleurs », dans le passé, le futur proche ou lointain, dans un autre lieu, on ne fait plus Attention à rien. On mange en pensant au boulot, on travaille en pensant aux vacances, on bronze en lisant le journal, on lit en regardant la télé… et tout cela fatigue notre cerveau et nous amène à ne plus être « animés ».

Notre âme a besoin d’exister autant que notre esprit et quand elle n’est pas nourrie par le quotidien, elle se met en grève, cela commence par la maladie, ou un accident afin de nous réveiller ou de nous acheminer vers la fin de vie sans avoir vraiment vécu.

Le tantrisme cachemirien et d’autres pratiques « zen » sont claires et limpides : elles nous invitent à porter Attention a l’instant Présent, à ce que nous disons, écrivons, pensons, mangeons, générons, créons, c’est le chemin de la Félicité, de la paix ; de la non agitation, de la sérénité qui amène la plénitude et la capacité de « sucer la moelle de la vie » dans l’instant. Bouddha l’a énoncé par bien des paroles. L’Attention est Fille de l’Amour et nous octroie joie et plénitude

Porter l’Attention sur le Présent est vivre car seul le Présent est réel et c’est cela Etre Amour.

On peut alors vivre en totalité ce que le Maitre Karuna Platon à énoncé « sur la rive de la quiétude, mon âme en paix se repose inondée de Lumière »…

Christian Duval Wydyr le 2 Juin 2014

Publié dans philosophie appliquée

Commenter cet article