DE LA CONSCIENCE INDIVIDUELLE A LA CONSCIENCE UNIVERSELLE Partie 2/6

Publié le par Wydyr

DE LA CONSCIENCE INDIVIDUELLE A LA CONSCIENCE UNIVERSELLE

Partie 2/6

Ne pas condamner l’intellect à outrance

Le voile qui nous donne l’impression d’être séparé du tout et qui nous occulte certains principes de l’invisible est en notre intellect qui tant qu’il demeure sous influence de l’implant Luciférien dévie les fonctions de notre 3° œil et nous manipule par le biais de l’image et de la lumière visible. Il ne faut pas confondre le « mental » et « l’intellect » pas plus qu’il ne faut rejeter l’un ou l’autre. L’intellect est lié à l’ego mais l’égo lui-même n’est pas mauvais en soi car il faut bien se rendre à l’évidence, chacun de nous perçoit l’Univers à partir de son propre centre et même quand on a atteint un niveau de conscience élevé on perçoit l’Unité du Tout à partir de notre Centre, on se perçoit comme partie du Tout et on accepte les autres parties du Tout car on ressent qu’on est tous Un.

La Source elle-même à un centre, le système solaire à un centre, chaque fruit à un noyau… seul l’Absolu n’a pas de Centre car il est le Centre qui contient le Tout. Il est pas localisé, il est partout et nulle part et quand on perçoit l’Absolu on n’a plus de Centre, on ne se sent plus localisé ici ou là mais Partout. On est au centre du centre… il ne sert donc à rien de taper sur l’ego ou l’intellect.

L’Intellect a pour but de servir d’interface entre le mental abstrait (celui du Soi ou plan causal) et le mental concret (celui du moi temporel). Ainsi chaque « moi » à un programme particulier pré enregistré et correspondant aux besoins de son Soi et adapté à son identité vibrale Galactique.

Ainsi l’individu dont la Filière galactique est lié à Vega de la Lyre dispose en son encodage de paramètres relatifs à la musique et à l’enseignement (qui est une des spécificités des Etres de Vega) et quand Une Information lui parvient sous forme d’une onde lumineuse ultrasonique, l’intellect transpose l’information selon son programme spécifique et dans le cas présent, ce sera sous forme d’une inspiration musicale ou d’un enseignement particulier. Alors qu’un autre « moi » étant « programmé » par une filière d’âme de Maitre généticien recevra le message en termes relatifs à la génétique. Ainsi chaque « chanel » reçoit les infos Lumière Source adaptée à sa mission temporelle selon son Identité stellaire.

Quand l’Elève est prêt le Maitre arrive «

Ce n’est pas le « moi « qui peut choisir son Maitre mais l’inverse. Le « moi » qui n’a aucune idée de son Identité stellaire ne peux décider de canaliser telle ou telle Etoile. Mais quand l’intellect est nettoyé des scories incarnationnelle après reliance au « Soi » c’est celui-ci qui permet à l’Etoile Source à laquelle il est relié de transférer son message dans le cerveau récepteur. Quand un Maitre ascensionné à un message à transmettre ici bas, il choisit le « Channel » le plus approprié à la filière d’âme qui lui correspond. Et même si au niveau du Soi nous sommes multidimensionnels car reliés à la Source Omnisciente, on ne peut tout « canaliser », chacun ayant sa spécificité.

Le Maitre Jésus avait un travail spécifique à accomplir ici bas : canaliser la Lumière blanche permettant la transmutation alchimique et la diffuser par rayonnement. Jésus était en quelque sort un « alchimiste guérisseur » et il n’a apporté aucune connaissance spécifique au niveau musical, archétypal, ou autre filière. Drunvalo Melkisedek, ingénieur et spécialiste en architecture à été adombré par un guide qui lui à transféré une multitude d’informations relatives à l’architecture sacrée notamment en Egypte. Il arrive cependant qu’une âme soit reconnectée à une filière dont elle n’était plus consciente, ce fut le cas d’Hildegarde de Bingen qui consacrant sa vie au chant et à la musique s’est vue recevoir une multitude d’informations phénoménales concernant les plantes. On n’est donc pas nécessairement limité à une forme d’expression mais il est cependant évident qu’on ne peut non plus « tout canaliser » car comme le disait si bien le Maître Omraam Aivanhov, quand on veut trop en faire on se « met à yoyoter de la touffe » (la folle du logis nous entraine dans un tourbillon de folie qui ne fait que nous encombrer et nous disperser en une multitude de filières).

Pour que l’intellect accomplisse sa fonction d’interface transparent il importe donc de ne pas trop réfléchir car ce mot est révélateur : pour réfléchir on a besoin d’un miroir et en celui-ci on ne voit qu’un reflet. La Lune réfléchit les rayons du Soleil mais n’émet pas de Lumière par elle même .Tant que l’intellect reste sous emprise de l’implant luciférien, il occulte au « moi » la possibilité de reliance.

Cessons de réfléchir !

Au niveau collectif cet implant déposé en notre 3° œil à été désactivé depuis quelques années mais nombreux sont ceux qui de nos jours encore ne veulent croire que ce qu’ils voient, et ainsi restent prisonniers des projections médiatiques et ne croient une chose que lorsqu’elle apparait comme réalité sur le petit écran. Alors qu’il est désormais aujourd’hui possible de « voir » autre chose, de comprendre que le monde n’est pas limité à ce qu’on à bien voulu nous faire croire. Il importe donc de cesser de réfléchir et d’ouvrir notre conscience à d’autres réalités invisibles et immatérielles mais bien réelles. Plus on réfléchit, plus on crée de matière grise, plus notre intellect se cristallise et interprète les données reçues de la Source via notre hémisphère cérébral droit (réceptif et féminin) et ne transmet à notre hémisphère gauche (émissif) que des informations tronquées, interprétées et passés au crible de la raison raisonnante.

L’intellect qui est comme un trou noir servant d’interface est devenu un petit trou incapable de laisser passer la Lumière et un petit trou est un « judas ». Ainsi notre intellect trahit le message du Christ qui doit être transmis dans l’intégralité de l’hémisphère droit à l’hémisphère gauche (celui qui ordonne, classe, mémorise et envoie les influx et réflexes vers le cœur et les organes). Plus on réfléchit, plus on créé de matière grise, moins on peut être connecté. Dés que notre cerveau se met en activité, on ne peut plus capter les infos Source en totalité car une partie de notre Attention est aspirée par ce que l’on est en train de faire ou de dire.

Seul l’état de non pensée ou Silence intérieur permet de capter les infos. Notre cerveau ne recevant que 0,5% de la Lumière Source s’est trouvé occulté des 99,5% bloqués par le « voile » et la plupart de nos capacités créatrices restent en état de sommeil.

Autour de notre cerveau se trouvent 12 Points Etoiles intimement reliés au Elohims de Sirius qui sont nos Père Mère (voir mon article sur les cranes de cristal) ces 12 Point Etoiles sont reliés aux 12 signes zodiacaux et aux 12 Brins de notre ADN qui lorsqu’ils sont activés permet de capter la totalité des Infos provenant de Sirius le Cerveau Source animant le Cerveau réflecteur de Gaia.

La tête est la demeure de notre Psyché ou Fils qui par le biais de l’Onde ultrasonique (Eros) émanant de la Source est épousée par l’Eros vibral. Alors s’accomplissent les Noces cosmiques. Cette Onde descendant en notre cœur nous informe directement et nous n’avons plus besoin de réfléchir ou de penser : c’est la Source qui Pense et agit à travers nous, car notre Double fusionne en totalité avec l’Onde de vie et on est ainsi « habité et animé » par la Source.

Triple couronne et reliance

La couronne Etoilée de notre tête nous relie à la Voie lactée elle-même adombrée par Alcyone

La couronne de notre cœur nous relie au système solaire et planétaire

La Couronne de notre Hara nous relie au cœur vibral de Gaia

Nous retrouvons ainsi notre état originel : nous sommes la Conscience universelle qui par le biais de cette forme corporelle expérimente une partie d’elle-même …

La Conscience créé le cerveau et non l’inverse

La conscience n’est donc pas uniquement localisée dans le cerveau, mais aussi dans le cœur, dans le Hara et dans tout le corps… tout le corps est Conscience… toutes les perceptions sensorielles sont établies dans toutes les cellules : les cellules voient, entendent, sentent… Notre vision n’est plus localisée dans les yeux mais chaque cellule est un « œil » de la Source… ce n’est donc pas le cerveau qui créé la conscience mais la conscience qui créé le cerveau qui lui sert ainsi de récepteur, émetteur, décodeur.

La réalité qui nous entoure n’est qu’une illusion, une image, un hologramme et la réalité fondamentale se situe à un niveau fréquentiel plus haut et donc invisible à l’œil nu. Si notre cerveau était capable de percevoir ces fréquences nous ne verrions que des hologrammes à trois dimensions et cela ne pourrait être transcrit par notre intellect non prévu pour cela. Le cerveau n’étant qu’un émetteur, récepteur et décodeur permettant de transcrire l’information venant d’ailleurs sous une forme compréhensible et adaptable à notre réalité temporelle.

Chacun d’entre nous est une parcelle de cette conscience supra luminique qui est de l’information à l’état pur et chaque parcelle de conscience est « hologramme » de tout ce qui est inclut en la Conscience Une. Cela revient à dire que chacun de nous contient en sa Conscience l’intégralité de tout ce qui est inscrit comme possible au sein de la Source mais au sein de ce monde nous ne disposons que du logiciel nous permettant de décoder les informations « possibles » à concrétiser ici bas.

Nous pouvons certes capter des infos de réalités qui ne sont pas encore actualisées en notre « monde temporel » ( c’est le cas pour la plupart des inventions qui en fait ne sont que découvertes de concepts qui demeuraient dans l’invisible) mais certaines informations provenant de la Lumière supraluminique adamantine ne peuvent pas être « révélés » sous une forme géométrique ou mathématique ou logique relative à notre monde. Elles apparaissent alors comme « hologrammes » et non « formes figées déterminées ».

Maitre Jésus à révélé ici bas l’information Source de la Lumière alchimique à savoir que celle-ci était capable de reconstruire le corps avec des éléments appartenant à une autre fréquence. La Lumière adamantine étant structurée comme un treillis christallin constitué d’hexagrammes accolés les uns aux autres apporte une information différente de celle des photons constitutifs du prana qui certes sont Lumière mais font eux aussi partie de la Lumière défragmentée c’est à dire chaotique.

A suivre………………

Christian Duval

Publié dans conscience quantique

Commenter cet article