L’ASCENSION N’EST PAS UN PROCESSUS EVOLUTIF MAIS UNE REVELATION

Publié le par Wydyr

L’ASCENSION N’EST PAS UN PROCESSUS EVOLUTIF MAIS UNE REVELATION

Quand on vit encore identifié au personnage que l’on croit être il est des moments ou l’on ressent l’unité de la Présence et des moments de vide. Quand l’artiste se sent inspiré par sa Muse, ou le Channel par un Etre de Lumière ou le méditant par son Double on ressent l’Unité mais celle-ci semble n’être que passagère On ressent alors nettement la différence entre les moments où l’on est habité (inspiré) et des moments ou on l’on à l’impression de ne plus l’Etre.

Par contre dés qu’on à réintégré le Double et fusionné avec Lui tout devient différent puisque il n’y a plus de moments inspirés et d’autres. On est perpétuellement branché à nous-mêmes. Christ habite notre Temple et il est Nous et nous sommes Lui : quand on devient une chose on ne peut plus être conscient de celle-ci à l’extérieur de nous-mêmes.

L’Absolu ne peut se connaitre, ne comparer à quoi que ce soit, il est au-delà de l’Existence. Tout ce qui Est et ne peux donc avoir Conscience d’autre chose : il est a-conscience (sans conscience).C’est aussi pour cela que désirant se connaitre il à projeté une partie de lui-même en t ant que Lumière Manifestée afin de cocréer par le biais de sa double polarité la Source androgyne ou Soi Universel qui lui permettra de se connaitre par ses multiples manifestations.

Lorsqu’on fusionne avec le Double on ne ressent plus la Présence qui nous habite puisque a l’exemple de l’Absolu nous sommes la Présence -l’Etreté-qui est « Ce qu’Elle Est » sans aucune autre définition. Le Double étant intimement imbriqué dans le Double Universel – Christ universel ou Soi solaire- nous amène immédiatement à Etre en osmose fusionnelle totale avec ce Dernier… On ne se ressent alors non plus comme Double individuel mais comme étant le Double Universel : le Christ Source.

Celui-ci étant impulsé par l’Onde de vie originelle émanant du Verbe Ultrasonique révélateur de l’Absolu dans le monde manifesté. Dés qu’on à disparu dans le Double Christ on se dissous dans l’Onde de Vie et on devient Elle… On est la Grace incarnée mais étant celle-ci on ne peut même pas être conscient d’Etre cela.

Tant qu’on est inspiré par des Présences : Anges, Archanges, Maitres, Muses ou notre Soi Double on se sent en sécurité, en « bonne compagnie » mais lorsque devenu transparent - l’Onde de vie qui anime toutes les formes- on ne perçoit plus aucune Présence extérieure ni intérieure puisqu’on est la Présence contenant toutes les « Ames et consciences »…

On retrouve alors notre véritable identité notre « Je suis que je Suis », notre mélodie d’Ame et tout ce que l’on accomplit est émanation de cette Etincelle Source … On peut dire « Je suis ce que je suis c’est cela l’amour » on ne fait plus aucun effort pour Etre autre chose que ce que l’on Est : notre état Naturel Source… On est alors intimement convaincu que tout ce qui nous arrive, tout ce qui vient à nous est Manifestation de la Présence Christ que l’on est – Double) dans le monde manifesté. Etant devenu l’Onde de vie tout ce que l’on accomplit se fait dans un Etat de Grâce. On se sent toujours « inspiré » par le Souffle et dés qu’on « expire » c’est le Souffle de Notre Je Suis qui s’exprime par la parole, l’acte, ou le geste…

On est alors dans un Etat de Grâce perpétuel où l’on n’a plus rien à forcer, plus d’effort de volonté, plus de discipline physique ou mentale : tout « coule de Source » les choses se mettent en place toutes seules. Notre corps s’auto régénère sans aucune intervention de notre moi… C’est aussi naturel que de respirer…Si l’on doit être connu du public pour révéler un message cela se fait naturellement ; le Ciel nous envoie les aides humaines et angéliques nécessaires. On n’a plus aucune volonté personnelle de réussir ou de ne pas réussir, on se « laisse porter » par l’Onde qu’on est devenu. Tout comme la goutte d’eau se laisse porter par le flux…

C’est ainsi qu’ayant offert tous nos talents et dons au Christ qui nous anime, ce « je suis que je Suis »on laisse celui-ci utiliser tel ou tel don a un moment précis tous nos talents sont mis à contribution en temps utile : notre voix, nos capacités intellectuelles. A certains moments on peut s’exprimer par l’humour, à d’autres d’une façon plus spirituelle ou scientifique…. Cela ne dépend plus de nous…

Détachement total

On arrive alors au point limite où l’on n’a plus de projets personnels en ce monde, où l’on n’a ni désir de continuer à vivre dans ce corps ni désir de s’en libérer .Cela ne nous concerne plus, pas plus d’ailleurs que le monde extérieur qui nous entoure et que l’on perçoit alors comme un Film dans lequel on n’a aucun rôle particulier à jouer.. On regarde les mouvements du monde comme on regarderait un film télévisé ou le film de nos vies antérieures : on observe pour constater sans juger, sans chercher à rien modifier dans le comportement des individus, on demeure dans l’Unité vibrale du « Je suis ce que Je suis »

On se retrouve alors comme l’acteur qui descendu de la scène se tient maintenant derrière l’objectif et en tant que metteur en scène regarde les autres « jouer ».Puis se détachant encore davantage, devient « réalisateur et producteur ». On participe encore au « film » sans y être impliqué directement, on utilise son énergie et son temps pour permettre à ceux qui désirent encore jouer un rôle d’être « acteurs » en action.

Etant devenu la vibration on ne ressent plus de Vibration, étant devenu la Lumière on ne perçoit plus rien d’autre .N’ayant plus de film à projeter on n’a plus besoin ni d’écran ni de pellicule, on habite la Lumière et celle-ci nous sert de vêtement énergétique qui contient en elle tous les films possibles. Tout comme au cinéma la Lumière via le projecteur peut animer n’importe quel film… à ce stade on est cette Lumière mais on n’a plus besoin de films.

La peur du Vide : la Liberté fait peur.

On ressent alors le Grand Vide qui dans un premier temps peut paraitre angoissant puisqu’on ne voit plus rien, ne ressens plus rien, on se sent totalement solitaire dans le Grand Vide Originel et donc aussi responsable du Tout… C’est un passage solitaire parfois difficile puisqu’on n’a plus de compte à rendre à Dieu, aux anges ou à qui que ce soit mais uniquement à nous-mêmes. Et la peur de se tromper peut encore venir nous visiter. A cette étape quand on demande au Soi (ou à Dieu) ce qu’il souhaite que l’on fasse il nous répond « fais ce que tu veux du moment que tu rayonne l’amour «.

Cela est libérateur mais nous apparait angoissant. En effet nous avons été habitués pendant si longtemps à ce qu’on nous dise ce qu’il fallait faire, à suivre des voies tracées, à trouver une place dans le système que cette révélation nous perturbe. Dés qu’on quitte le monde ordinaire qui ne nous convient plus, on se précipite chez l’astrologue, le voyant, le médium, le numérologue pour que celui-ci nous indique clairement la voie idéale, le chemin le plus facile, notre mission d’âme, il ne nous reste plus alors qu’a nous concentrer vers cette direction. Mais quand on se retrouve face à face avec « Soi » et que celui-ci nous dit » choisis ta voie » on est perturbé, et souvent on a peur de se tromper de voie. C’est une trop grande responsabilité d’Etre « Dieu » et libre.

Cependant c’est en ce grand Vide silencieux, sans forme de manifestation, sans énergie, sans mouvement que l’on peut ressentir l’Absolu et que par le biais de l’Onde de vie les signes précurseurs de ce qui nous convient le mieux viennent naturellement vers nous. Il nous suffit alors de nous laisser porter vers ce que l’on est de toute éternité. La Voie se révèle toute seule sans aucun effort particulier puisqu’en Vérité il n’y a pas de Voie extérieure car chacun de nous est la Voie. On fait ce qu’on ressent de faire sans rien attendre de particulier ; on vit dans une paix édénique.

Chacun selon son vécu et son périple passe par ces différentes étapes : contemplation, réunification, dissolution dans l’Onde. Cela peut demander des années ou quelques minutes … il est intéressant de noter que parfois pendant de longues années de pratique, de méditations on reste dans l’attente de ce moment : on appelle le Double, on veut disparaitre en lui, on veut devenir la Grâce jusqu’au moment où l’on cesse toute recherche et qu’on se rend compte alors qu’on ne pouvait atteindre cette Onde ou cette Grâce par l’extérieur puisqu’on était déjà elle mais qu’on avait oublié cela. On se rend compte alors qu’on n’a jamais été coupé ni du Soi Double, ni de la Source mais que cette impression de séparation n’était qu’une illusion.

L’Ascension n’est pas un processus évolutif mais une révélation de ce qui Est de toute Eternité

L’expérience est identique à celle d’un enfant qui enfermé dans une cave noire à l’impression d’être seul alors que ses parents silencieux sont là à ses côtés mais qu’il ne peut les voir que lorsque la Lumière est rétablie. L’Ascension n’est donc pas lié à un processus d’évolution, on n’a pas à faire une quantité d’efforts pour s’élever en acquérant des vertus. Les, les seuls efforts qu’on à faire c’est de laisser tomber les voiles d’illusion, c’est d’oublier toutes ces fausses informations et croyances qui nous ont occulté la Vérité.

C’est ainsi que par les Etoiles Sources que nous sommes dans le Monde Manifesté, l’Absolu devient Conscient de « tous les Possibles » contenus en son immensité indéfinie. En notre fréquence de dualité il expérimente aussi « ce qu’il n’Est pas » (limité en une forme mortelle définie et impuissant) pour découvrir Ce qu’il est (illimité en toutes formes immortelles et Tout Puissant) afin de Définir ce qu’il Souhaitait Etre. Chacun de nous est « Unique » : nos périples d’incarnations sont tous différents.

Il n’y a rien à inventer puisque la Source à tout prévu, il n’y a juste qu’à soulever les voiles pour « découvrir » ce qui était là de toute éternité. En ces moments de Pâques certains parents perpétuent la tradition qui consiste à cacher des œufs dans le jardin afin que les enfants les trouvent en s’amusant… Nous sommes ces enfants déposés dans les Jardins de l’Eden. Les œufs sont là il ne nous reste qu’à les chercher avec enthousiasme… l’Evolution c’est « sortir de l’œuf » matriciel limité.

Note importante

Vous remarquerez que dans la plupart des textes j’écris toujours au niveau impersonnel en citant « on »ceci afin de ne pas vous donner l’impression qu’il y a « vous » et » moi » : Moi qui enseigne (et donc qui sait des choses) et «vous » qui lisez (qui ignorez ce que je sais)… .Je ne prétends pas vous apprendre quoi que ce soit mais simplement vous aider à vous souvenir de ce que vous savez déjà de toute éternité.

Tout ce que j’écris provient de mon ressenti expérientiel et que celui-ci aussi personnel soit il est aussi impersonnel. Tout humain qui se pique avec une aiguille ressent la même douleur et ceci quelques soient les circonstances de l’instant vécu. En posant le mot « on » je m’exprime donc au nom de l’Impersonnel au-delà de toute notion personnelle.

Christian Duval

Le 11 Juillet 2014 …

Publié dans conscience quantique

Commenter cet article