CHANGER DE PROGRAMME OU REALISER L’UNITE ? 1/2

Publié le par Wydyr

CHANGER DE PROGRAMME OU REALISER L’UNITE ? 1/2

Dans mes autres publications j’ai explicité comment fonctionnait le processus créatif : à chaque Etoile, chaque Univers, chaque Galaxie correspond un « programme hologramme» contenant une base de données particulières permettant l’expérimentation par l’intériorisation. Chaque Univers dispose donc d’un Logiciel d’intégration et toute Etincelle d’Esprit ou Soi voulant visiter celui-ci doit « télécharger le programme » puis « l’installer en tant qu’administrateur » avant de pouvoir l’utiliser et se lancer dans l’expérience.

Chaque Univers émanant à partir d’une Fréquence particulière déterminant un « Archétype » de la forme de vie Intelligente la mieux adaptée. Dans notre Univers celle-ci est de forme « humanoïde » mais il n’en est pas de même dans les autres Dimensions fréquentielles : les Etres de 18° Dimension n’ont pas de corps de forme humaine mais celle-ci ( immense) ressemble à un Vaisseau spatial , cependant lorsqu’un Etre de 18 ° Dimension veut visiter la 3° Dimension unifiée il ne peut s’y manifester que par une forme humanoïde adaptée à cette fréquence et ainsi une partie de son Corps Adamantin Super Ethérique prend la forme provisoire d’un humain.

Demandez le programme !

Il est donc très difficile voire impossible de « visiter » un Univers type sans avoir téléchargé et activé le programme permettant la création d’un corps adapté à la vie en celui-ci. Dans mon article intitulé « le végétarisme peut il faciliter l’Ascension » j’ai explicité comment les Pleiadiens qui avaient été envoyés sur le Laboratoire Eden pour participer à la création d’une nouvelle humanité se sont trouvés piégés parce qu’ils ne possédaient pas de corps adapté à ce monde. Ils auraient pu se contenter de se manifester via leur corps de Feu Ethérique (qui est le corps véritable de toute conscience) mais c’est de leur plein gré qu’ils ont souhaité prendre forme humaine de 3° dimension et n’y sont arrivés qu’après de longues et multiples expériences en utilisant comme base support le corps « animal humain » qui avait été élaboré par les Maitres Généticiens Dracos.

Ce n’est que lorsque l’expérience à été stabilisée que ce « nouveau prototype de corps humain » ayant été validé par la Source à été proposé à toutes les Consciences désirant participer à l’expérience « Eden » qui devait permettre l’Activation d’un Programme ADN à 12 brins dans le corps de singe humain fonctionnant sur 12 brins.

C’est ainsi qu’alléchés par cette offre « nous » -Soi consciences - avons été tentés par cette aventure et nous sommes approchés de la « Sphère Tara » de Nature Super Ethérique de 5° dimension. Celle-ci portait en son intériorité un « Double d’elle-même » une Terre de 3° Dimension Unifiée qu’il était possible d’explorer par projection d’un Double. Nous pouvions donc « visiter » le Laboratoire Eden tout en étant libre d’en ressortir quand nous le souhaitions.

Dieu apparait…

La Source créatrice Androgyne (Créateur Universel) ou Je Suis peut se projeter en multiples formes de manifestations (Je suis ceci, ou « Je Suis cela ») afin d’expérimenter tous les potentiels contenus en elle et chaque Je Suis créé à son Image détient le même pouvoir de manifestation. Chaque Univers devant être régi par un Souverain responsable du bon ordre la Source s’est alors manifestée sous forme de « dieux » et « déesses », chacun disposant d’attributs particuliers liés à sa fonction.

Ainsi le Laboratoire Eden était régit par un « dieu ». Celui-ci désirant créer un « monde à son image » généra un autre « programme » à l’intérieur du Programme Originel au sein duquel il serait « le dieu » et se ferait passer pour le créateur (j’ai explicité cela dans mon article sur le végétarisme). C’est ainsi qu’à l’intérieur du jardin d’Eden, dans une autre séquence fréquentielle à été généré une « sphère de 3° dimension » contenant un programme falsifié et inhibiteur pour les Consciences qui s’y aventureraient. par l’Intermédiaire de manipulations et inversions des fréquences lumineuses il fut donc créé « une autre matrice » qui fonctionnait par le biais d’un champ électromagnétique généré par un noyau ferrique élaboré à partir de technologies martiennes et reptiliennes ayant désiré participer au royaume de ce « dieu ».

Toute Conscience qui s’approchait trop du champ électromagnétique était littéralement aspirée, attirée par la force d’attraction et son « corps Super Ethérique » subissant un affaissement vibratoire se transformait en un corps de matérialité dense constituée des 4 Ethers (feu, eau, air, terre) nécessaires à l’expression de la vie mais occultés du Feu Ether, 5° élément qui maintenait la cohésion harmonique entre les 4. C’est ainsi qu’on s’est retrouvé « piégé » dans cette « sphère programmée pour réaliser les plans du « dieu » manipulateur.

Manipulés par dieu !

Nous sommes ainsi entrés dans une sorte de Luna Park qui nous avait été présenté comme un endroit idéal pour réaliser nos rêves ( en tant que Soi Souverain) mais la nouvelle fréquence portant le logiciel du dieu manipulateur nous à obligé a œuvrer pour réaliser les rêves de celui-ci et non plus les nôtres. Ainsi nous sommes devenus ses « esclaves » afin d’être certain que nous ne nous échapperions pas de son « Luna Park » maintenu en place par la Lune cristallisante, il à généré un autre programme interne nous donnant l’impression d’Unité au sein d’un monde qui était dissocié : c’est ainsi que de l’énergie Lunaire surgit l’Inconscient collectif nous donnant l’Impression d’être « Unis » tout en expérimentant la dualité perpétuelle entre polarités sexuelles, ethnies raciales, idéologies etc.… et pour ce faire le « faux dieu » instaura une matrice astrale où par le biais des émotions il nous maintiendrait sous sa coupelle.0

Le monde dans lequel nous étions emprisonnés était vécu par nous comme l’enfer car l’insécurité étant permanente (difficulté de trouver de la nourriture, peur de l’autre, changements climatiques perturbants, manque d’énergie) nous nous sommes englués dans le bas astral d’où émanent toutes les peurs et ainsi les forces agissant en ces zones se nourrissent de nos émanations de peur et font tout ce qu’elles peuvent pour nous maintenir dans des états d’insécurité.

Cependant certains Etres furent envoyés par la Source comme Messagers afin de révéler la supercherie et révélant ainsi par la parole les Vérités situées hors de cette matrice infernale dont nous ne pouvions sortir. Ainsi peu à peu l’idée d’un « bon dieu » commença à s’installer dans certaines Consciences.

Dieu devient « bon »

Cela posa un problème au « faux dieu » qui ayant jusqu’à ce jour régné par la peur se dit qu’il fallait faire quelque chose pour éviter que certains réussissent à s’échapper. Aussi il eut l’idée de présenter une autre face de lui-même : un « bon dieu » ainsi les Consciences continueraient à penser qu’il était l’Unique, le Créateur, et qu’il n’existait rien au-delà de ce monde. C’est ainsi qu’il modifia son programme et apparut alors comme « bon dieu » et révélant par le biais de ses sbires qu’il avait créé l’Homme à son image, Nous nous sommes empressés d’essayer de lui ressembler : c’est-à-dire d’être aussi bon, puissant et parfait que nous imaginions qu’il était. Cependant notre programme contenait en lui l’information que nous étions imparfaits et notre cheminement vers la Perfection commença.

Persuadés d’être imparfaits et responsables du péché originel nous tendions vers la perfection et ainsi acceptions toutes les humiliations et croyances imposées par « dieu » qui soi disant veillait sur nous et nous aimait. Notre Conscience privée de lien direct avec notre Soi Source ( Ame solaire et Double super éthérique) par l’interférence provoquée par le programme du faux dieu s’est alors enfermée dans une fréquence liée au programme de celui-ci : ce que nous appelons notre Ame n’est en fait que la Banque Mémorielle des expériences vécues en ce « monde » par notre « moi » lunaire ).

Recyclage de l’âme

A chaque fois que notre corps usé « mourrait » notre « Ame » avait l’impression de se libérer et d’entrer dans une zone plus lumineuse : le haut astral appelé Ciel ou résidait le Paradis dirigé par le bon dieu mais qui n’était en fait qu’une illusion de plus.

Notre âme passait alors par la zone dite « purgatoire » c’est-à-dire qu’en revoyant tous les événements de sa vie à l’envers (du dernier événement au premier) elle ressentait davantage les effets des émotions émanées et faisait en quelque sorte son bilan et choisissait son futur plan d’incarnation pour réparer ses erreurs et cheminer sur le chemin de la perfection.

C’est ainsi que chaque âme après s’être jugée procédait à son propre recyclage et acceptait ainsi de se réincarner en une autre époque afin de se libérer de son karma et atteindre la perfection. Comme la plupart du temps ce programme était un peu difficile à digérer, il était proposé à l’âme un petit séjour dans le haut astral (en compagnie du bon dieu et des anges) au Paradis afin d’avoir une idée des délices qui l’attendaient lorsqu’elle aurait atteint cette perfection…

C’est le même processus qui nous est proposé dans notre vie quotidienne : nous gagnons notre vie à la sueur de notre front afin de nourrir en énergie certaines entités qui nous maintiennent en captivité et pour nous récompenser celles-ci nous offrent un mois de congé afin de nous ressourcer et profit de la vie telle qu’on espèrera la vivre lorsque nous serons a la retraite et quand ce moment arrive on s’aperçoit qu’on s’est fait berner.. En fait on ne nous octroie un mois de congés que pour que nous soyons plus productifs à la prochaine rentrée !!

Comme cette perfection semble inatteignable de vie en vie nous cheminons et acceptons les souffrances endurées (espérant ainsi une récompense) certains vont même jusqu’à s’auto flageller ou se faire souffrir pensant ainsi faire plaisir au bon dieu qui en récompense leur offrira un séjour 3 étoiles au Paradis. Ainsi nous avons accepté cette notion d’imperfection/ punition/ rédemption/ purification/ perfection.

A suivre….

Christian Duval . Wydyr

8 Aout 2014

Publié dans conscience quantique

Commenter cet article