LA CONSCIENCE ET LE PRESENT SONT INDIVISIBLES ou Comment Jouir pleinement de l’amour !!

Publié le par Wydyr

LA CONSCIENCE ET LE PRESENT SONT INDIVISIBLES ou
Comment Jouir pleinement de l’amour !!

Jouir de l’Ici Maintenant

Lorsqu’après un plantureux repas copieusement arrosé un homme assis sur un sofa, sirotant un digestif tout en inhalant la fumée d’un gros cigare affirme « je vis pleinement l’instant présent » il se fait berner par son petit « moi », car en vérité il ne vit qu’une partie du Présent, celle appartenant à ce monde duel et limité. Il jouit certes pleinement des plaisirs de ce monde sans pour cela être Présent Ici et Maintenant en sa totalité. Sa vision est limitée au monde physique.


Pour être pleinement Présent il faudrait tout d’abord qu’il ait été conscient lors de l’ingestion des aliments engloutis de la qualité de ceux-ci et surtout de ce que son corps lui a renvoyé comme information lors de l’ingestion. Hors la conscience de cet individu était probablement occupée à autre chose (parler du passé, de la politique ou raconter une blague). Il en est de même au moment de fumer ce cigare : est-il pleinement conscient des effets de la fumée sur son organisme ? Des couches de goudron qui s’installent en ses poumons. ? Que la fumée raccourcit sa durée de vie ?

Probablement non ! Il ne vit donc pas totalement dans l’Ici maintenant.

La Conscience est libératrice

La Conscience et le Présent sont Une et Indivisibles car on ne peut vivre l’une sans l’autre : la Présence est la Conscience et celle-ci est libératrice car elle permet d’observer et donc de modifier certaines habitudes néfastes. Lorsqu’un individu se sent pris de l’envie de fumer il réagit automatiquement à ce désir et allumer sa cigarette et inspire la fumée en pensant à ses problèmes, en cherchant les solutions, ou pour évacuer un stress sans penser un seul instant aux effets nocifs de la nicotine. Le stress n’est pas évacué pour autant ni les problèmes réglés, ils sont mis simplement au repos pour un temps mais ressurgiront quelque temps plus tard et le besoin de fumer se fera à nouveau sentir. L’effet est exactement identique à celui de l’aspirine vis-à-vis du mal de tête : on peut prendre un cachet à chaque fois que la douleur se fait sentir mais si on ne cherche pas la cause de celui-ci on risque d’aller de mal en pis.

Arrêter de fumer

La Conscience peut aider à éradiquer cette dépendance. En effet à chaque fois que l’envie de fumer nous prend, il suffit avant d’allumer ce bâton mortel de prendre conscience de « qu’est ce qui suscite cette envie de fumer ? » (Le stress ? un problème affectif ? l’ennui ?) et si on ne peut pas résister alors il faut fumer en toute conscience, sans penser à autre chose que le fait de fumer : sentir la fumée entrer dans nos poumons, sentir la réaction de notre corps, l’odeur de la fumée, ne penser à rien d’autre… jouir en totalité de ce plaisir en étant conscient de toutes les conséquences possibles. C’est ainsi que l’on pourra réaliser des choix de qualité et que si l’on veut vivre mieux et plus longtemps on finira par prendre la bonne décision. Cette méthode demande certes de la volonté mais seule la volonté permet de sortir des habitudes enfermantes dans des conditionnements de l’inertie matricielle.

Le Présent est un cadeau

Dans notre langage populaire, le mot présent signifie aussi « cadeau » et dame Politesse nous incite à apporter un cadeau lorsqu’on rend visite à un ami ou une relation. J’ai toujours trouvé cela un peu désuet car souvent on ne sait pas trop quoi apporter et on se prend la tête à acheter un bouquet de fleurs, une pâtisserie ou un objet qui finira sur une étagère ou au grenier et qui ne fait souvent que masquer notre vide intérieur. Alors qu’en fait le meilleur cadeau que l’on puisse apporté à un ami n’est pas ce pas nous-mêmes ! La totalité de nous-mêmes : notre Ecoute attentive ou en d’autres termes une Attention totale à ce qui peut être vécu ou échangé car ce n’est qu’en étant totalement Présent à l’Instant que l’on peut partager l’amour émanant de la Présence Unique qui ainsi peut se véhiculer d’âme à âme. C’est ainsi qu’en étant Présent on est un magnifique cadeau pour celui qui nous reçoit. On ne peut être un Présent lorsque notre Pensée est ailleurs et lorsque Attention est totalement immergée dans le Présent de notre Vécu on peut affirmer « Je suis la Présence ».

L’amour ne peut se vivre que dans le Présent il ne peut être retenu

Lorsqu’on rend vous avec celle- ou celui qui fait battre notre cœur, le meilleur cadeau que l’on puisse lui faire c’est d’être totalement Présent (cœur, âme, corps, esprit). Ainsi lors de la rencontre on peut jouir pleinement des délicieux échanges qui s’offrent à nous. Par contre si on se pointe avec notre charge émotionnelle résiduelle (passé mal digéré) il est évident que les relents de celle- ci vont quelque peu incommoder notre compagne et interférer dans la relation et au lieu de vivre pleinement cet instant magnifique on va évacuer nos stress sur cette personne et on n’aura pas le temps de vivre cet instant d’amour ». Il en est de même si l’on se projette dans le futur et qu’au lieu de vivre pleinement l’instant on commence à se demander quand on va se revoir, si on va se marier ensemble, etc. et tout cela ne fait qu’altérer les délices de l’instant.

Avant de nous rendre à un rendez vous amoureux, il nous est inspiré la bonne idée de prendre une douche afin de « sentir bon » et de réjouir ainsi les sens de notre partenaire. Il serait aussi judicieux de prendre une « douche émotionnelle et mentale » avec la Lumière blanche afin de nous nettoyer de toutes les scories de notre vécu journalier et passé afin d’être totalement propre et transparent avant de nous rendre à ce moment de partage magique, car seul le Présent totalement vécu peut réjouir notre âme… dés que l’on se rend à un tel rendez vous sans programme de pensée ou sans idée précise on peut s’attendre à une totale réjouissance. Dés que notre Conscience retrouve sa transparence on redevient « Vierge » et on est « tout neuf » pour vivre une merveilleuse aventure.

Ps Lorsque mon « moi d’au-delà des nuages » m’inspire ces écrits je me sens comme Jimini le criquet (la voix de la conscience) qui parle à Pinocchio. Il est vrai que mon surnom d’enfance « Cricri » est révélateur car mon animal totem est le Grillon et celui-ci tout comme le Criquet fait partie de la famille des Orthoptères (ça je l’ai appris dans le petit Larousse) aussi je me suis dit qu’il serait peut être judicieux de signer ceux-ci « Wydyr Cricri ».

Je ne suis rien d’autre qu’un grillon qui aime chanter quelques ballades inspirées par mon « moi d’au-delà des nuages ».


Christian Duval
Chroniques de Wydyr Cricri

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marianne 13/09/2014 00:57

Je vous remercie pour votre magnifique chant d'au delà des nuages!
De l entendre nous (tous les "Moi" )fait du bien.