LE ZODIAQUE REVELATEUR DE NOTRE MISSION DE VIE 11/14 POTENTIEL DU SAGITTAIRE : INCARNER SON IDEAL

Publié le par Wydyr

LE ZODIAQUE REVELATEUR DE NOTRE MISSION DE VIE

11/14 POTENTIEL DU SAGITTAIRE : INCARNER SON IDEAL

La leçon consiste à faire « Un » avec notre idéal afin que notre Enfant Intérieur révélateur de notre âme puisse fusionner avec notre Personnalité afin d’avancer vers la Porte Céleste ; Nous devons apprendre à faire silence sur tous les plans :

  • Ne pas nous embarquer dans des bavardages inutiles, commérages et ragots, débats religieux ou spirituels, luttes contre ceci ou cela, parler de nos problèmes ou nous vanter de nos talents
  • Ne pas critiquer ni juger qui que ce soit – y compris nous-mêmes par la parole, la pensée ou l’écrit
  • Veiller à la teneur de nos paroles afin qu’aucune d’entre elle ne blesse, n’humilie quelqu’un ou engendre un conflit et ne pas imposer nos convictions ou notre idéal en argumentant outre mesure.
  • Ne transmettre que ce que nous avons vérifié par l’expérience tout en précisant que nos vérités ne sont pas nécessairement les mêmes pour tous.
  • Adapter nos propos à nos auditeurs , être simple, clair, aller droit au but sans se perdre dans des détails et ne transmettre que ce qui est susceptible d’être compris et n’ériger aucun autre système de pensée spirituelle afin de ne pas créer un autre voile d’illusion.
  • Plus rien ne nous voilant le but nous avançons vers celui-ci guidé par notre Flamme intérieure qui par le biais de l’intuition nous guide. Nous nous concentrons totalement sur la vision de notre idéal et y conformons toutes nos idées, émotions, sensations et actions afin d’en devenir le Témoin Vivant.

Ainsi notre Enfant intérieur grandit en maturité et devient notre Guide. Il ne nous reste plus qu’a voyager et tel un Livre vivant révéler à toute personne qui nous le demande l’information dont elle à besoin pour continuer son chemin, alléger ou porter sa croix , en demeurant simple, humble et sincère.

On devient alors un Guide confirmé pour les autres, celui qui montre le chemin. Le chemin est unique mais le voyage de chacun est différent.

Tempérament : sage pèlerin, explorateur ou aventurier qui expérimente les vérités apprises afin de les transformer en réalité par l’expérience

Besoins : d’un vaste horizon à explorer, de voyager, de vire des aventure, de se nourrir d’un haut idéal, d’une quête de vérité, de partager sa riche expérience (ce qu’on a appris par le vécu), enseigner, partager, coopérer.

Qualités : convivialité, tolérance, humour du sage bon vivant, humanisme, capacité d’argumenter un point de vue ; désintéressement, originalité, talents exceptionnels, don de prophétie, idéalisme sentimental et altruiste, dévotion envers le prochain,

Défauts : dogmatisme, intolérance, aventurier à la petite semaine, discours et sermons pour imposer une vérité, autoritarisme, difficile à suivre, tendance à vouloir trop se singulariser qui amène à la vanité

Nombre 9. Arcane : L’Ermite

L’ermite nous montre le chemin. Il faut rester simple, humble, tolérant et aller à l’essentiel lorsqu’on parle, ne pas nous vanter pour nous mettre en avant, ne pas critiquer pour éviter les discordes, et avancer tel le Pèlerin sur les chemins de la vie en sachant que tout ce qui vient à nous est destiné à nous permettre de vérifier ce qu’on a appris et de ne garder du savoir que ce qui nous a permis de continuer notre périple et ainsi sortir de la théorie pour révéler un idéal.

On est invité à avancer sans se retourner sur le passé, rendre service à qui en a besoin, rester concentré sur notre but en sachant que ce qui se passe pendant notre voyage est plus important que le but en lui-même qui une fois atteint nous amènera à continuer à cheminer vers un idéal encore plus haut

9° travail d’Hercule :

Hercule doit se rendre dans les Marais de Stymphale pour en chasser les oiseaux farouches qui y demeuraient (chaque plume tombant pouvait la tête à n’importe quel voyageur) Ces oiseaux sont nos formes pensées et émotions qui s’avèrent parfois destructrices. Hercule tue quelques oiseaux mais nombreuses flèches sont tirées en pure perte (on peut avoir de bonnes intentions spirituelles mais cela ne suffit pas) Hercule réfléchit (on entre dans le silence) et a l’idée d’utiliser les cymbales données par Athéna (la sagesse) pour chasser les oiseaux prédateurs. Dés qu’on fait silence et qu’on porte attention sur les graines de sagesse enfouies en nous, toutes les mauvaises pensées, commérages, critiques et jugements disparaissent.

Publié dans astrologie

Commenter cet article