ET SI NOUS POSIONS NOS VALISES KARMIQUES !

Publié le par Wydyr

ET SI NOUS POSIONS NOS VALISES KARMIQUES !

Il était une fois ….un homme qui se déplaçait de train en train, de ville en ville, en trainant deux énormes valises sur roulettes qui semblaient peser chacune une tonne.

Un matin, épuisé par sa lourde charge il s’assied sur un banc dans un parc, et essoufflé tenta de reprendre son souffle quand un homme d’un certain âge, habillé simplement vint s’asseoir à côté de lui et engagea la conversation.

  • Bonjour monsieur, je vous ai regardé depuis que je vous ai vu entrer dans le par cet j’ai pu constater à quel point il vous fallait faire de gros efforts pour tirer ces valises.
  • Oh oui répondit l’homme et mon dos et mes bras n’en peuvent plus
  • Mais dites-moi si je ne suis pas indiscret que contiennent ces valises !
  • Oh il n’y a pas de secret, ce sont mes costumes de scènes, je suis acteur.
  • Acteur de théâtre ou du cinéma ?
  • Du cinéma ! ma vie ressemble à un long film à épisodes
  • Mais pourquoi trimballez-vous ces habits, puisque à chaque film vous devez changer de rôle et de costume
  • Parce que cela me rappelle tout ce que j’ai vécu. à chaque fois que j’ai incarné un personnage j’ai vécu des émotions intenses et des situations personnelles qui ont changé ma façon de voir les choses.
  • Je comprends mais pourquoi garder tout cela ?
  • La nostalgie chère monsieur, c’est ma boite à souvenir
  • Tous vos souvenirs sont ils heureux ?
  • Oh non loin de là, j’ai vécu pas mal de déboires avec certains amis et aussi des femmes
  • Et vous prenez plaisir à trimballer tous ces souvenirs dans votre valise ?
  • Oui, parce que sans eux je ne suis rien, je n’existe pas
  • Que vous croyez cher ami. mais dites moi avez-vous l’impression d’être tous ces personnages ou d’être un acteur
  • Je suis avant tout acteur c’est évident
  • Alors pourquoi vous échinez vous à trimballer tous ces cadavres
  • Que voulez vous dire par là ?
  • Tous ces costumes sont vides, les personnages qui les ont animés sont morts dés le jour ou le film qui leur à donné vie à été terminé. Auriez-vous donc peur d’être ce que vous êtes et vous préfériez vous rêver votre vie en vous cachant sous ses costumes poussiéreux qui ne nous servent à rien
  • Je sais mais ma mère m’a habitué ainsi, elle me disait toujours « ne jette pas tes vieux vêtements et les objets que tu n’a plus besoin, çà peut toujours servir »
  • Votre mère vit elle encore
  • Non elle est morte depuis plusieurs années
  • Qu’avez-vous fait de ses vieux vêtements et objets
  • Je me suis débarrassé de tout, çà ne me servait à rien
  • Vous voyez bien que çà ne sert à rien de trimballer le passé avec vous. dites moi, avez-vous décroché un nouveau rôle en ces temps ?
  • Non j’avoue qu’en ce moment c’est la galère, tous les castings me renvoient.
  • Pour quelle raison ?
  • Ils me trouvent un peu ringard et me disent que le fait d’avoir tournée pendant 5 ans dans une série télévisée m’a formaté et que les spectateurs n’arrivent plus à me voir autrement et je ne peux plus coller à un nouveau rôle.
  • Révélateur n’est ce pas !
  • Que voulez vous dire ?
  • Tant que vous trainez vos valoches vous paraissez ringard et plus adapté à la mode d’aujourd’hui, d’ailleurs votre look s’en ressent
  • Qu’est ce qu’il à mon look ?
  • Oh rien de mal, mais disons que vous paraissez un peu démodé. comme si tous vos les personnages de vos films étaient inscrits sur votre visage et cachent l’acteur que vous êtes.
  • Que puis-je faire pour changer ?
  • Videz vos valises et jeter tout votre fourbi !
  • Et je me retrouverais sans rien !
  • Oui totalement vide et comme l’univers n’aime pas le vide quelque chose de nouveau viendra vers vous, changez de look et préparez vous à une nouvelle vie, l’acteur en vous n’est pas mort mais il a besoin de changer de scénario et au lieu de tourner des séries télévisées ou rien de nouveau ne se passe vraiment puisque tout au long des épisodes vous êtes toujours le même personnage accepter de changer totalement, ouvrez vous à l’inconnu et de nouveaux costumes viendront à vous
  • C’est vrai que çà fait longtemps que j’y pense mais je n’ai jamais osé franchir le pas
  • Qui préfère tourner en rond dans le connu ne peut connaitre le frisson du renouveau amené par l’inconnu. !
  • Mais dites moi Monsieur qui êtes vous et que faites vous dans la vie
  • Je suis « moi » et je ne fais rien mais je laisse la vie accomplir les choses à travers moi, en ce moment je vous parlez car la vie m’a incité à cela.
  • Oui mais comment gagnez vous votre vie !
  • Qui veut gagner sa vie la perdra a dit un Grand Maitre… je ne cherche pas à gagner ma vie je laisse la vie s’épanouir à travers moi et tout ce dont j’ai besoin vient à point nommé.
  • Vous êtes en quelque sorte un Maitre à penser, seriez vous un sage !
  • si vous me voyez ainsi il en est ainsi pour vous mais ne vous occupez pas trop du sage mettez plutôt en pratique sa sagesse.

L’homme ferma un instant les yeux pour réfléchir encore, se débarrasser des valises était pour lui comme une grande épreuve, se retrouver avec rien … il cogita pendant plusieurs minutes et quand il ouvrit les yeux, le vieux sage avait disparu.

L’acteur se leva, prit ses valises et les déposa dans le premier container qu’il trouva. Il ne prit même pas la même de les vider il jeta les valises avec et reprit son chemin. Que c’était agréable de marcher léger sans avoir rien à tirer derrière soi.

Quelques semaines plus tard il lui fut proposé un nouveau rôle et dans un registre tout à fait nouveau pour lui. Jamais il ne regretta ses valises et jamais il n’en racheta.

Fin

Et si nous l’imitions ce personnage ! , ne sommes nous pas des acteurs venus tourner un film en ce studio matriciel, depuis combien de temps nous échinons nous à tourner des séries télévisées ? (un épisode par incarnation) qui nous transforment en un personnage éculé qui essaie sans cesse de régler les problèmes de son passé et qui ainsi les réitère dans le présent. Ce n’est pas en cherchant les causes de nos problèmes dans le passé que nous pouvons régler les effets dans le présent puisque les causes sont devenus effets qui générent les causes de nos futurs.

Tout ce que nous pouvons découvrir dans nos passés ne fait que nous occulter le présent. Pendant des éons de temps nous avons trimballé nos valises karmiques sous la direction de Thanatos le seigneur des anneaux et de vie en vie avons subi la loi du talion « œil pour œil dent pour dent »

L’ancien testament est notre vieille histoire passée. Elle n’a plus aucune utilisé surtout depuis que Maitre Jésus est venu pour nous permettre d’écrire une autre histoire qui n’est plus « Il était une fois » mais « Il est maintenant »… il nous a invité à balancer nos valises karmiques, à oublier nos péripéties passées ( quelques qu’elles soient) à pardonner à tous les personnages que l’on a été et à tous ceux qui nous ont offensés et a demander pardon à ceux à qui nous avons fait du mal et puis ensuite… hop écrire sur une page blanche une nouvelle histoire qui n’est ni le remake ni la suite de nos expériences passées mais une « nouvelle histoire »..

La Fée endormie

Notre histoire ressemble fort à celle d’un Magicien ou d’Une Fée qui étant tombé dans un précipice s’est retrouvé dans un nouvel univers, totalement amnésique de son identité. Un univers ou chacun a pris la forme d’un animal : chien méchant ou chien gentil, cheval qui rue dans les brancards, âne têtu, serpent menteur ( langue de vipère) cochon ronfleur, rat cupide qui amasse, lion rugissant, lionne chasseresse, vache ruminante, poule pondeuse, hyène moqueuse, singe savant , limace rampante, chenille poilue, chat somnolent, oiseau chanteur, crapaud ou grenouille dans la mare.. Jusqu’au jour où l’un des animaux s’est souvenu de son véritable statut de Magicien, enchanteur ou Fée et depuis qu’il s’est réveillé utilise sa baguette magique pour réveiller les autres et dés qu’un autre a retrouvé son Identité il perpétue le réveil. Faisons nous encore partie de la tribu animale ou sommes nous enfin réveillés et réveilleurs ; enchanteurs magiciens ou fées enchanteresses. Tout n’est qu’une question de choix. Dés qu’on est réveillé il n’est guère conseillé de se rendormir sinon bonjour les cauchemars !

Tant que notre conscient est emprisonné dans les souvenirs du passé, ( karmas résiduels) on ne peut qu’imaginer qu’aujourd’hui nous sommes un peu plus parfait qu’hier et que ce que l’on est aujourd’hui est la résultant de cette évolution de l’imperfection vers la perfection.. C’est la plus belle illusion qui soit ! Car nous ne sommes par le personnage tel que nous apparaissons, modelé par notre passé (celui-ci n’est que notre petit je) mais nous sommes le Je Suis… la Présence. Le Soi. L’acteur. Le Magicien capable de créer en toute liberté.

Remake et remastérisations !

La plupart des créations que nous réalisons de nos jours ne sont que des remakes de créations antérieures. Les autos de nos jours sont plus modernes que celle érigée par le premier constructeur mais toutes ne sont qu’amélioration du prototype d’origine, il en est de même pour les ordinateurs, pour la musique, les chansons, les films dont les scénarios sont remake de films déjà tournés ou d’histoires répétitives améliorées à la sauce du jour. Toutes ces créations viennent du « je ».

Cependant certaines nouveautés voient le jour, des nouvelles idées, nouveaux concepts encore jamais initialisés dans le passé. Ces nouvelles conceptualisations viennent du Je Suis dont chaque concepteur est une Emanation.

Nombreux sont ceux qui aujourd’hui sont comme des Magiciens dans le domaine qu’ils ont choisi et c’est sur cette voie que nous pouvons tous cheminer. Le passé est mort, il n’est que poussière et quand on a passé un bon coup d’aspirateur on peut passer à autre chose et utiliser tout notre potentiel créateur pour conceptualiser ce que nous voulons vivre et expérimenter et oublier tout le reste.

Tout ce qui est cristallisé dans notre réalité temporelle est généré par le passé, il est inutile de lutter contre mais de ne plus donner d’énergie à ces vieilleries ainsi même si les reptiliens nous ont joué un sale tour, il ne reste d’eux que des fantômes sans consistance et les fantômes ne hantent que les vieilles demeures, alors sortons de nos vieilles maisons hantées (personnalités) et construisons nos nouvelles demeures.

Dés qu’on à posé les valises karmiques, la vie devient plus belle, on se sent rajeunir, on n’essaie plus de modifier le passé ou de le regretter et on dort mieux et on n’a plus de valoches sous les yeux ! Même si on a vécu des difficultés affectives qui nous ont plus ou moins malmené, rien ne nous oblige à continuer à nourrir ce scénario, il suffit juste de changer notre comportement, notre vision, notre façon de jouer…

Bon voyage !

Christian Duval le 31 Octobre 2014

Publié dans philosophie appliquée

Commenter cet article