VANT DE CAPTER DE NOUVEAUX CONCEPTS IL FAUT AVOIR FAIT LE MENAGE INTERIEUR 1/2

Publié le par Wydyr

A VANT DE CAPTER DE NOUVEAUX CONCEPTS IL FAUT AVOIR FAIT LE MENAGE INTERIEUR 1/2

Depuis notre plus jeune âge notre esprit est formaté par l’éducation (religieuse, sociale, morale, familiale, scolaire) et pendant toute notre vie nous fonctionnons à partir de ce programme enregistré. Nous ne disposons que de points de vue limités et limitatifs et restons cloisonnés en ceux-ci.

Le premier travail consiste donc à se débarrasser de ce programme caduc et limité qui occulte notre champ de vision. Il suffit d’ouvrir notre esprit à d’autres possibles pour percevoir que la vie est à l’œuvre sous une multitude de formes différentes et uniques. C’est ainsi qu’on peut appréhender d’autres concepts, percevoir d’autres vérités et concevoir d’autres possibles.

Nous n’inventons rien, le Créateur à tout inventé pour nous mais ces inventions sont cachées en tant que concepts dans l’invisible et c’est nous qui par notre Attention portée sur ceux-ci qui leur donnons vie et les actualisons. Notre existence consiste à découvrir ce qui est caché dans de jardin d’Eden et c’est en observant les merveilles de Dame Nature et de la Mère cosmique que nous pouvons appréhender d’autres vérités.

Les génies ne sont rien d’autres que des êtres qui doués de capacités d’observation ont découvert des nouveaux possibles en observant puis en imitant Dame nature .Il suffit d’observer le miracle d’un bourgeon qui éclot, d’un enfant qui nait ou la structure parfaite d’une ruche d’abeille pour percevoir cette intelligence divine à l’œuvre.

A chaque fois que notre Esprit accepte un nouveau concept possible (invisible) il amène celui-ci à manifestation dans son expérience et le cerveau enregistre cette nouvelle information comme base de données et développe les réseaux neuronaux et synaptiques nécessaires pour que cela devienne réel en notre expérience.

A chaque fois que nous acceptons une information comme possible, celle-ci s’inscrit en notre programme et ceci quel que soit la nature de l’information. Nous baignons dans une Lumière électromagnétique qui comporte un programme particulier lié aux expériences possibles dans ce monde de dualité : certains concepts sont désagréables a expérimenter et nous font du « mal », d’autres sont agréables et nous font du « bien ». Nous n’avons que l’embarras du choix et ce sont nos choix qui déterminent notre expérience.

Cependant au-delà de cette Lumière électromagnétique demeure une autre Lumière, plus vibrante, plus vivante, plus animée qui contient une multitude d’autres possibles conceptuels provenant de la Source Mère.

Dés que notre Attention s’ouvre à un nouveau concept invisible notre cerveau active les circuits neuronaux destinés à actualiser cette idée. C’est comme cela que sans cesse de nouveaux possibles s’actualisent en ce monde et que notre pouvoir magique s’amplifie.

Notre corps : une merveille de technologie

Tout ce que la technologie découvre au niveau scientifique et médical n’est que la résurgence de ce qui est déjà pré inscrit dans la Nature de notre corps.

Celui-ci est certes tissé de Lumière électromagnétique agençant les atomes de carbone et de silice mais au-delà de cette forme apparente nous disposons de corps subtils superposés. Notre corps est constitué d’hologrammes et selon la fréquence où nous portons notre attention notre vision et notre conceptualisation change.

A chaque fois que la technologie fait une découverte au niveau électronique c’est que notre corps dispose de la même fonction et naturellement.

La communication sans fil est révélation de nos capacités télépathiques, la télécommande nous révèle les capacités de notre pensée qui peut influencer par ses ondes tout objet se trouvant dans l’environnement (certaines civilisations extra terrestres voyagent dans des vaisseaux constitués de plasma vivant et biologique mu par sa propre force de propulsion et dirigé uniquement par un cerveau qui envoie des ordres à distance)

Tout ce que nous offre la technologie moyennant argent fait partie de notre nature originelle : télépathie, clairvoyance, télékinésie, auto guérison. La médecine utilise les ondes laser pour soigner des maladies, des ondes ultraviolettes pour scanner les organes, etc.…

Ainsi la science découvre de merveilleux potentiels à l’extérieur mais qui ne sont que résurgence de possibles déjà pré enregistrés en nous. La technologie utilise de plus en plus de particules de cristal dans les ordinateurs et certains sont mêmes dotés de particules cristallines émanant de structures humaines.

Le cerveau d’un être humain ordinaire (formaté et limité) n’utilise que 0,5% de ses capacités car il ne dispose que des rayonnements du spectre électromagnétique. Dés que notre esprit s’ouvre à d’autres possibles cela change et notre cerveau s’active de plus en plus.

Celui-ci dans sa fréquence ultimale est capable de capter et de concevoir tous les concepts holographiques contenus dans la Conscience Source de la Voie lactée et même d’Alcyone.

Si nous prenions tous les ordinateurs les plus sophistiqués existant sur terre et les relions pour créer un ordinateur super puissant, ce dernier ne serait qu’un pâle reflet de ce qu’est capable d’accomplir un cerveau humain.

Cela ne se limite par à notre cerveau mais est aussi inhérent à tout notre corps : celui-ci est un univers parfait, un outil de pure technologie, c’est notre vaisseau terrestre mais aussi notre vaisseau spatial et celui-ci fonctionne sous les ordonnances émises par nos Pensées et notre Attention. C’est pure merveille.

Nous baignons dans les Ondes

Notre esprit fonctionne à deux niveaux.

  • Nous pouvons vivre au premier niveau c’est-à-dire à n’utiliser que notre cerveau pour actualiser les concepts et idées déjà découverts et pré programmés en notre mémoire résiduelle. Avec un peu de chance nous pourrons peut être participer à la création d’outils technologiques sophistiqués ou des les utiliser pour nos créations. (Téléphone portable, ordinateurs, scanners, commandes à distance, etc.) .. Cependant tous ces engins fonctionnent par le biais d’ondes fréquentielles se véhiculant dans notre environnement et ces ondes sont porteuses d’informations qui a notre insu nous manipulent en induisant nos comportements. Nous ne disposons donc que d’une liberté relative et ne pouvons vivre sans ces outils technologiques qui ainsi deviennent nos Maitres.
  • Si nous voulons bénéficier des ondes quantiques émanant de la Lumière Source afin de vivre au second niveau nous devons nous préserver au maximum des ondes de basses fréquences électromagnétiques. C’est-à-dire qu’il faut utiliser avec parcimonie les outils technologiques qui nous maintiennent dans ces fréquences. Nous pouvons essayer de nous préserver des ondes nocives en utilisant certains moyens (cristaux et autres outils) mais nous baignons de toute façon au sein de ces ondes qui par le biais des satellites et Wifi sont omniprésentes.

Tant que notre esprit est identifié à notre corps et notre personnalité nous vivons au premier niveau mais si nous désirons vivre au second niveau (celui de la Lumière Source contenant tous les possibles) nous devons dissocier notre esprit de cette forme temporelle carbonée afin de transférer notre conscience dans notre corps vibral (Christique) qui est en quelque sorte notre Double, notre corps supérieur.

Tant que nous sommes incarnés ici bas nous expérimentons la dualité.

Au premier niveau celle-ci s’actualise selon nos choix de bien ou de mal, d’abondance ou de pénurie, de santé ou de maladie etc.

Au second niveau elle s’actualise par le fait que nous vivons dans deux mondes parallèles et simultanément : nous vivons dans ce corps de 3° dimension et en percevons les avantages et inconvénients mais pouvons aussi nous élever par la Pensée et l’attention dans notre Corps Supérieur Christallin et percevoir d’autres réalités conceptuelles.

C’est au cours de nos investigations dans ces autres dimensions que nous pouvons ramener des informations précieuses (conceptuelles) afin de les actualiser dans notre réalité temporelle de 3° D et ainsi modifier l’expérience.

Nous vivons alors « dans ce monde « sans « être de ce monde » mais en ramenant de « l’Autre monde » des informations précieuses qui permettront d’actualiser ce « autre monde » dans « notre monde ».

A suivre…. Christian Duval

Le 21 /11/2014

Publié dans philosophie appliquée

Commenter cet article