POURQUOI LES GUIDES INSISTENT ILS POUR QUE NOUS VIVIONS DANS LE PRESENT 1/2

Publié le par Wydyr

POURQUOI LES GUIDES INSISTENT ILS POUR QUE NOUS VIVIONS DANS LE PRESENT

1/2

Texte qui m’a été inspiré le lendemain matin de ma conférence du 9 octobre

Quand on pense que notre âme est impure tout en espérant atteindre la pureté on fait l’expérience d’être impur et d’attendre une pureté qui ne vient pas. Quand on pense qu’on est pauvre et qu’on espère l’abondance on fait l’expérience d’être pauvre et on attend l’abondance qui ne semble pas venir.

La Pensée nous identifie à ce qu’on pense Etre Ici Maintenant. ce n’est pas un hasard s’il nous à été révélé qu’il fallait vivre dans le Présent Ici Maintenant car l’Esprit ne vit que dans le Présent, il ne vit pas via les Mémoires du passé ou des projections du futur , Il Est Je Suis et non « Je serais » ou « j’étais « .

Il Est la Présence et celle-ci ne peut exister que dans le Présent. Pour lui le temps et l’espace ne sont que des illusions où sont stockées des attentes ou souvenirs. On ne peut jamais « De venir » autre chose que ce que l’on Pense être. Tout mot mis après Je Suis créé notre réalité Ici Maintenant.

L’Esprit s’auto renouvelle à chaque instant, la Source pratique l’auto Genèse perpétuelle.

La Lumière blanche de l’Akasha se modèle sous une forme « mémoire » mais l’Esprit est au delà de l’Akasha. Ce dernier ne sert qu’à mémoriser ce qui à été vécu mais l’Esprit est au-delà de ces mémoires. Il est toujours neuf. Nos corps sont perpétuellement neufs. Nos corps « atomiques » se dématérialisent et se dématérialisent des milliers de fois par seconde : les atomes surgissent du Grand vide, s’assemblent pour une expérience puis se séparent. Il n’y a jamais deux moments identiques, tout est toujours neuf.

Seule la visualisation dans le Présent produit des miracles : dés qu’on essaie de devenir autre chose que ce que l’on pense être on se projette dans le « devenir » et rien ne se passe puisque demain n’existe pas. C’est comme dans l’histoire du coiffeur qui affichait chaque matin « demain on rase gratis » et ainsi il attirait une clientèle sans jamais raser gratuit puisque demain n’était jamais aujourd’hui.

Seul Je suis est réel et le Soi est Cela. C’est le moi qui pense « j’étais » ou je « deviendrais » et ainsi se perd dans l’illusion de l’espace et du temps. La prière n’est pas une supplication envers un Etre situé dans un au-delà virtuel ou invisible mais une affirmation de ce que l’on veut avoir ou être dans l’ici maintenant. Tant qu’on dit « Père donne moi ceci ou cela on se positionne en inférieur demandant a un supérieur » et on met de la distance entre ce que l’on veut obtenir et ce que l’on pense avoir.

La vraie prière

Par contre lorsqu’on affirme avec foi « Père qui est moi, Père qui est en moi je te remercie de me permettre d’Etre ceci Ici maintenant- ou de posséder cela afin que je puisse te révéler en ce monde où Je Suis » la Prière s’actualise car on ne fait plus de différence entre Dieu et nous, on s’identifie à lui et à son Pouvoir et ainsi on reconnait Etre ce que l’on visualise. Remercier c’est rendre Grâce et lorsqu’on rend Grâce en permanence on devient l’Onde de Grâce qui agit dans l’instant au-delà de toute réflexion, désir projeté ou attente et on peut dire « Père qui est moi, Père qui est en moi je te remercie de me permettre à chaque instant d’exprimer toutes les vertus émanant de Qui Je Suis que tu es »

On peut alors vivre sans penser à hier ou demain, au temps ou à l’espace qui tissent le voile de l’illusion. Au cœur de l’Esprit il n’y a aucun espace temps. Depuis la terre nous ne recevons pas directement l’infusion de l’énergie Source puisque celle-ci est voilée par les atmosphères, la Lune et le soleil physique alors que la Source de Lumière véritable est au-delà de cette forme, elle est au cœur du cœur du Soleil. Invisible et omniprésente.

Rien n’est permanent, tout est en perpétuel mouvement, en éternelle auto Genèse. L’Esprit vit l’instant et rien d’autre.

Il est un temps où l’on vit via l’intellect formaté : on pense sans cesse à ceci, cela, on attend des miracles, on se projette dans des actions ou souvenirs et on reste dans l’illusion. La matrice astrale est une boite à souvenirs, rien de plus. On vit alors dans les souvenirs du passé ou du futur (ce qu’on a projeté et visualisé et qui ne vient jamais)

Vivre sans penser

Lorsqu’on est réaligné avec le Soi on vit sans penser: notre intellect est pure transparence et c’est la Pensée émanant du Je suis que l’on est qui s’actualise immédiatement dans le Présent. Cela ne s’accomplit que lorsqu’on à abdiqué toute pensée, toute réflexion, tout attente, toute volonté de ceci ou cela, tout désir d’autre chose. On est la Pensée de l’Unique (Je Suis universel) qui Pense et Penser crée dans l’instant. Notre intellect fusionne en totalité avec notre Je suis dont il est l’interface. Vivre sans penser est l’état d’enfant divin.

Lorsqu’on est sur une voie spirituelle on est encore comme un enfant qui a besoin d’aide, on appelle les anges, les guides, les messagers de l’au-delà et cela nous rassure de les entendre, de les voir ou de les sentir. Mais on demeure encore dans l’identification à autre chose qui nous parait supérieur et qui est autre chose que nous-mêmes. Certes cela nous aide à cheminer mais nous sommes encore dépendants de ces voix ou de ces guidances.

Tant qu’il y a un « voile » entre nous et « Je Suis » (individuel ou universel) on ne peut réaliser l’Unité : on attend de l’aide, des miracles, des changements, des opportunités. On ne peut réaliser le Soi qu’en devenant Je Suis en sa totalité.

Dans un premier temps on s’identifie à Je Suis ( notre Soi ou dieu intérieur) et on fusionne avec lui jusqu’au moment où l’on se rend compte qu’il est Un avec le je Suis universel ; non pas une partie du Tout ou du Principe mais le Principe tout entier, la Présence en sa totalité et en celle-ci se trouvent toutes les Emanations de son Immensité : les Anges, les Archanges, les Devas , les Maitres , les Elohims, les Ames . On n’a plus besoin de les appeler puisqu’on est aussi eux et par effet de répondance ils sont nous : nous n’entendons alors plus de voix dans notre tête, nous ne pensons, plus ; nous ne ressentons même plus la vibration, nous ne voyons plus la Lumière puisque nous somme tout cela.

Lorsqu’on est la totalité de la Lumière on ne voit plus celle-ci on retrouve la fréquence de l’Absolu : on est au-delà de toute « Conscience de », au-delà de toute pensée, de tout ressenti. On est la Vie en manifestation et on prend la forme impulsée par la Pensée émanant de l’Unique. Certes cela peut faire peur car on se rend compte qu’on est responsable de tout ce qui se vit dans l’Univers puisque nous avons disparu en « L’Etre des Etres » qui à travers cette forme que nous habitons peut contempler sa création et continuer à créer.

L’enfant divin en nous atteint alors sa maturité. Nous pouvons œuvrer au sein des univers en tant qu’Etre mature avec un cœur d’enfant. L’intellect et le mental servent à établir le lien avec le Soi universel mais n’ont aucun autre pouvoir ; notre volonté humaine n’a d’autre pouvoir que de « vouloir » et dés qu’on veut quelque chose c’est qu’on reconnait qu’on ne l’a pas encore.

Vouloir être pur c’est affirmer qu’on est impur. Ce n’est que lorsqu’on cesse de s’identifier à toutes les définitions qu’on à de soi que l’Esprit se révèle et se définit en tant que « nous » en cette forme intemporelle et impermanente.

Les Etres réalisés comme Jésus n’agissent pas pour transformer les choses de ce monde car ils savent que cela est illusion et à quoi cela servirait –il de vouloir modifier les scénarios d’une illusion ?. On peut s’amuser à imaginer notre passé ou notre futur autrement mais cela ne change aucunement notre Présent qui ne peut être saisi. Le Présent est intimement lié à l’Attention et à l’Amour dont il est une manifestation ; dés qu’on veut saisir le Présent, dés qu’on l’observe il devient le « Passé »

A suivre…. Christian Duval

Publié dans conscience quantique

Commenter cet article