TANT QUE NOUS UTILISONS LA LUMIERE POUR LUTTER CONTRE L’OMBRE NOUS CREONS LES TENEBRES

Publié le par Wydyr

TANT QUE NOUS UTILISONS LA LUMIERE POUR LUTTER CONTRE L’OMBRE NOUS CREONS LES TENEBRES

 

Dés que  nous pensons que nous avons été manipulé à notre insu par les instances lucifériennes ayant généré cette matrice d’Ombre Lumière nous demeurons dans la conscience de l’imperfection et notre intellect nous maintient dans l’idée que cette expérience est en quelque sorte quelque chose qui à échappé au contrôle de la Source, quelque chose qui s’est manifesté en dehors de son consentement, quelque chose qui à été détourné du but originel.

 

Nous nous posons alors en juges du « Dieu créateur » et nions ainsi son Omnipotence puisque selon notre vision l’Archange Lucifer à détrôné Dieu et  à pris sa place.  Certains courants religieux ayant prôné cette version ont généré l’image d’un personnage aux pieds cornus qui assis sur un Trône règne sur le monde en tant que Prince des Ténébres.

 

Dés que nous confondons les Ténébres avec l’Ombre nous nous laissons enfermer dans l’Illusion. 

Le monde des Ténébres est un monde de négation, de néant total, de noir absolu qui n’est ni le Vide quantique ni le Néant où réside l’Absolu depuis l’Eternité.  Dés que nous nions ou renions notre divinité nous créons des Ténébres et nions ainsi « le Dieu Source », dés que nous nions le fait que cette matrice est création divine nous générons des Ténébres et tant que nous luttons contre le « mal » et l’imperfection de ce monde nous perpétuons le processus et restons « tisseurs de Ténébres ».

 

L’Ombre n’a rien à voir avec le monde des Ténébres, elle n’est que la partie inconsciente de nous, la partie non révélée, non mise en lumière, au sein de laquelle se trouvent tous nous scénarios antérieurs, toutes nos mémoires cristallisées ; tous nos souvenirs, tous nos défauts, toutes nos blessures mais aussi tous les talents inhérents à notre âme.  L’Ombre est celle appelée « Eve » dans la Genèse, elle est la partie de La Lumière Adamantine non révélée, non encore explorée, non découverte. Lorsque la Lumière Adamantine pénétre l’Ombre elle révèle ce qui était dans l’Ombre aussi bien le bon que le mauvais, les défauts que les talents.

 

Nous vivons actuellement une période où cette Lumière s’intensifiant révèle en chacun de nous l’Ombre de nous-mêmes, nous ne pouvons échapper à cette révélation. Nous devons accepter de voir en face ce qui nous a maintenu dans l’illusion, accepter aussi bien nos erreurs passées, nos mauvaises actions que les bonnes actions et les talents dont nous avons disposé même si parfois nous n’avons pas toujours utilisé ceux-ci au service de la Lumière tout en croyant agir en son nom ( lire mon article intitulé «nous sommes Co responsables du bien et du mal »).

 

Nombreux sont les mouvements religieux qui se sont eux-mêmes fait piéger dans le processus et pensant que la matière était impure et que ce monde était celui des Ténébres régit par Lucifer /diable ont été jusqu’à renier leur corps d’incarnation et même accepter que celui-ci soit détruit par le feu pour ne plus avoir à se réincarner dans ce monde Luciférien. Ce fut le cas des Cathares qui quoique  purs dans leur intention de vivre en tant que pur esprits se sont fait berner par l’illusion générée par cette croyance faisant siéger Lucifer comme Prince des Ténébres dont le monde est le royaume.

 

Tant que renions une partie de nous-mêmes, que nous n’acceptons pas la totalité de nos vécus incarnationnels sans jugement nous nourrissons l’illusion d’un monde Ténébreux et reconnaissons par ce fait que le « diable » à été plus malin que «  Dieu » puisqu’il à usurpé son trône, enfermé les âmes que nous sommes dans un enfer matriciel ressemblant à une prison. Tant que nous pensons cela, nous vivons cela, nous ne reconnaissons pas que ce « plan » était parfait, que le créateur à permis cette création matricielle afin que nous en tant que purs Esprits multidimensionnels puissions explorer cette partie ombre de lui-même car c’est en rendant « manifeste » tous ses potentiels que le Dieu Source peut mettre en Lumière toute l’Ombre qui demeurait en son intériorité.

 

Tant que nous luttons contre les manipulateurs, les ennemis, les infidèles, les institutions, les Aliens manipulateurs nous donnons vie aux Ténébres. Tant que nous utilisons la Lumière pour lutter contre l’Ombre nous créons des ténébres et affirmons ainsi que le plan du divin n’est par parfait et que nous devons œuvrer pour le rendre parfait, par le biais d’efforts, de combats, de luttes verbales ou de guerres religieuses contre l’infidèle…  c’est ainsi que nous sommes Enténébrés par nous-mêmes , que nous créons des démons intérieurs qui nous font nous comporter comme des inquisiteurs ou juges sans compassion vis-à-vis de ceux qui selon nos points de vue nourrissent les Ténébres..

 

 

La Genèse révèle qu’Eve est né d’un côté d’Adam : elle est à la fois de reflet d’Adam et aussi Adam puisque celui-ci est aussi en elle : le masculin et le féminin sont indissociables, l’un ne peut exister sans l’autre. Sans Eve Adam ne peut avoir conscience qu’il existe. Sans l’Ombre la Lumière adamantine ne peut se connaitre puisque s’il n’y a qu’Elle elle ne peut savoir qu’elle existe. L’Absolu ne peut se connaitre qu’à travers la Création émanant de lui-même, de son aura invisible qui est l’Ombre de Ce qu’Il est.

Nous avons été invités à venir en ce monde pour explorer ce champ de conscience de dualité (Ombre Lumière) tout en demeurant dans l’Unité (Soi conscience) cependant pour connaitre en totalité le royaume de l’Ombre et de la Lumière nous avons du accepter de nous y projeter en tant qu’incarnation afin d’en expérimenter les avantages et inconvénients. Mais dés que nous avons été impliqués dans le processus nous avons brandi notre épée du « bien » ( perfection )  pour « lutter contre le mal » ( imperfection) et ainsi nous n’avons vécu que l’expérience de ce combat sans fin sans pouvoir profiter des avantages apportés par le bien ( plaisirs, douceur de vivre)  les seuls moments de paix que nous avons pu savourer sont les intervalles de temps situés entre deux guerres.. 

 

Ces combats extérieurs ne font que nous révéler nos combats intérieurs : nos guerres intestines et pendant des éons de temps nous avons brandi l’étendard d’une foi ou d’une croyance religieuse pour lutter contre l’impur, les ténébres, les ennemis extérieurs qui n’étaient que miroirs de nos ennemis intérieurs.

 

Cesser la lutte

Tant que nous luttons contre les forces manipulatrices extérieures nous nous identifions à des victimes qui subissant les contraintes de bourreaux passent leur temps à vouloir se libérer. Tant que nous agissons ainsi nous demeurons dans les conflits intérieurs et extérieurs. Tant que nous luttons contre l’Ombre nous générons des zones de ténébres en nous ; tant que nous refusons notre féminité ou notre masculinité, ou renions nos croyances, nos désirs, nos instincts, notre corps et traitons celui-ci comme un outil destinée à guerroyer et nous ne pouvons trouver la paix et nos périodes de repos ne servent qu’à soigner nos blessures au lieu de profiter des bienfaits octroyés par la vie en ce monde.

 

Dés que nous luttons contre ces forces extérieures nous leur donnons vie et énergie et renions ainsi toute possibilité de changer quoi que ce soit puisque nous renions le fait que tous ces combats viennent de notre intériorité et que nous sommes créateurs totalement libres et responsables de notre expérience. Nous pouvons ainsi passer notre vie à lutter contre les ténébres, le mal, les maladies, les religions sans jamais pouvoir profiter des bienfaits apportés par ce monde. Et tous ces combats intérieurs nourrissent les égrégores collectifs de l’astral qui un jour ou l’autre se rendent manifestés sur le plan physique en tant que conflits, guerres ou catastrophes. Tant que nous luttons contre nous-mêmes ; contre ce que nous pensons imparfaits en nous nous participons à la création de conflits mondiaux.  

 

La matrice d’Ombre Lumière  érigée par Lucifer comme terrain d’expérience n’est devenue qu’une matrice de Ténébres que par nos façons de penser ; nous sommes créateurs de cette « matrice à l’intérieur de la matrice » et nous seuls pouvons changer les choses et ceci commence dés que nous devenons conscients de ce processus.

 

La Lumière Adamantine pénétrant la Matrice d’Ombre permet à chacun d’entre nous de « voir » ses zones d’ombres, tout ce qui était caché en notre inconscient, tout ce qui enfermait notre enfant intérieur mais aussi tout ce qui fait partie du Trésor de notre Ame, tous les talents que nous avons développés au cours de nos vies successives.

 

L’Ombre ne contient pas que des engrammes de nos « mal- être » mais aussi ceux de nos « bien-être ».  Il nous est demandé actuellement de devenir transparents. Tous nos corps  (mental, astral/ émotionnel, éthérique/sensoriel, physique) doivent devenir « transparence  immaculée » et ainsi l’Ombre de nous-mêmes est révélée par cette pénétration de la Lumière adamantine. Nous ne pouvons pas éluder cela, nous ne pouvons ni fuir ni remettre à demain cette révélation, ce face à face, nous devons « oser » voir tout cela en face, accepter la confrontation avec le Gardien du Seuil qui nous montre le film de tous nos scénarios internes.

 

Nous devons nous contenter de voir, d’accepter, de reconnaitre avoir été ceci ou cela, de nous être aussi laissé berner par l’illusion ou des croyances religieuses. Nous ne devons pas juger mais « accepter » aussi bien nos défauts que nos qualités en toute humilité, transparence, innocence, simplicité. Nul ne peut échapper  à ce face à face.  

 

Trouver l’équilibre

Nous devons trouver le juste équilibre entre le bien et le mal, entre le masculin et le féminin comme l’illustre si bien le signe de la Balance.  L’équilibre est toujours une situation instable, il suffit de poser un petit poids sur un plateau pour que l’équilibre soit rompu et qu’il fausse rétablir celui-ci en agissant sur le plateau opposé. Il suffit de si peu pour perturber cet équilibre, une parole, un mot, un regard peuvent suffire. Ce n’est que lorsque l’aiguille de la balance se trouve au centre que l’équilibre est rétabli pour un temps. À chaque fois que nous rencontrons quelqu’un ou qu’une nouvelle situation se présente, l’équilibre est rompu et il faut se repositionner pour rétablir celui-ci.

 

A la fin de chaque vie nous faisons le récapitulatif de nos vécus en revoyant à l’envers le film de notre incarnation et décidons ainsi de revenir sous telle ou telle forme dans telle ou telle condition. A la fin du cycle que nous vivons c’est la même chose : nous devons accepter de voir le film de nos scénarios internes.

 

La Lumière ne fait que révéler ce qui est  caché en l’Ombre.

 

Elle transforme l’Ombre en Lumière ; l’invisible en visible, l’inconscient en conscient et tous les « films internes » se transforment en scénarios à vivre dans le monde extérieur. C’est la raison pour laquelle actuellement on peut voir se manifester le pire et le meilleur.

 

Ceux qui sont encore prisonniers de vieux schémas provenant des Ténébres qu’ils ont cocrées en nourrissant certaines croyances (sociales, religieuses, affectives ou ethniques) se voient confrontés à ambiances de guerres et conflits religieux, sociaux, religieux ou ethniques.

 

Ceux qui sont engagés sur une voie de Rédemption se voient projetés dans les scénarios provenant de leur Ombre et tout ce qui n’a pas été réglé en cette vie, tout karma résiduel non encore libéré par le pardon, se concrétise en tant que scénario miroir dans leur réalité spatio temporelle. Ils ne peuvent ni fuir ni nier cela, il leur faut oser et accepter ce qui se révèle sans se laisser emporter par les vieux schémas ancestraux qui les amènerait à « lutter » contre l’extérieur ou les autres et ainsi à nourrir le plan des Ténébres.

 

C’est pour cela que certains d’entre nous vivent ces moments de confrontation (nécessaire pour libérer les vieux engrammes) car seul le Conscient  (Lumière de l’intellect) relié au Supra conscient (Lumière adamantine) peut mettre l’Ombre (inconscient) en Lumière et libérer le Subconscient (enfant intérieur) des vieux schémas.

 

En parallèle  nous vivons aussi des moments de révélation, c’est-à-dire que certains de nos talents enfouis refont surface afin que notre Enfant intérieur puisse exprimer sa créativité mais que  pour que cela s’accomplisse nous devons aussi faire le ménage vis-à-vis des vieux schémas. Ainsi nous vivons des périodes de haut et de bas, des moments d’exaltation suivis de moment de déprime, des moments de bien être suivis de moments de mal être et nous devons « tout accepter » sans juger ; sans nous identifier, sans chercher à modifier quoi que ce soit, sans vouloir éluder ou fuir. 

 

Nous devons nous placer en Observateurs du processus sans laisser notre mental s’accrocher a ce qui se passe. Si un mal être physique survient, il suffit de l’observer sans chercher à savoir pourquoi ni comment car dés que notre mental cherche « une cause «  il active le programme référenciel et automatiquement va trouver une cause logique à ce malaise ( l’ingestion d’un aliment, le froid ou le chaud, la pollution,  le comportement d’un compagnon) et ainsi enregistre l’empreinte de l’information comme étant réalité et on croit alors qu’on est malade a cause de ceci, cela alors que ce n’est qu’une fausse information et à notre insu nous tissons un voile de Ténébres qui nous maintient dans l’Illusion du Monde des Ténébres.

 

Christian Duval 11 décembre 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans philosophie appliquée

Commenter cet article

jarrosson 18/12/2014 18:31

Merci Christian pour votre article, que je trouve très éclairant et fort bien écrit!
Ce que vous dites je le perçois dans ma peinture, car pour faire jaillir la lumière j'utilise l'ombre, afin de révéler la transparence et la lumière...Ce que j'explore dans mon travail de peintre est ce que je suis profondément car j'essaie d'être dans l'inspiration et non dans la reflexion!
Belle fin d'année lumineuse et joyeuse!!!
Amitié Galactique
Sandrine

Gilles sauvé 17/12/2014 04:57

Juste une chose sur ton texte!

Tu as vraiment pas vécu grand chose en rapport aux ténèbres pour le voir de cette facon.
Certe il y a bcp de vrai dans ce que tu dis mais...

Moi je me fais attaqué par un ou des entités ou démon dans mon lit la nuit, et il n'y a rien a faire c'est récurant.
Tu essayera de grader la foi quand ca fais 7 ans que tu le vie, et la on parlera de la lumière et ténèbre.
Je suis médium , don d'empathie et passeur d'âme. Je ne l'ai pas choisi. Tu vas dire oui avant de naître ou qui me viens de mes vies antérieurs ok p-t mais...
Je suis sans cesse attaqué par les énergies des autres et des entités qui essaient de me posseder.
Ah oui en passant je suis sain d'esprit et pas schyso.
Surtout quand je recommence a faire du bien ou m'élever de nouveau.
Alors c'est bien beau de pas juger les ténèbres Christian, mais quand il n'y a rien a faire et qu'on ne peux plus être dans la lumière sans vivre l'enfer de la part du mal et souffrir le martyre.... des mots ca change rien a ce que je vie ... Juste me sentir plus trou du cul et plein de marde de ne pas être assez fort pour appliquer ce que tu dis.... Car croit le ou non quand j'ai de la gratitude envers quoi que ce sois j'en paie le pris chaque fois.
Ce n'est pas une programmation que j'ai, crois moi, mais des faits.
J'ai quelques choses apres moi qui me lache plus depuis ma grande élevation (initiation) de 2001...... merci!!!!

No 10/02/2015 01:14

Texte intéressant : "TANT QUE NOUS UTILISONS LA LUMIERE POUR LUTTER CONTRE L’OMBRE NOUS ..." Bien construit mais pas vrai !
Lorsqu'un véhicule roule derrière vous de nuit avec des feux de croisement plus forts que vos Phares, il vous crée de l'ombre, et oui et pourtant il ne cherche pas à vous enténèbrer ni à lutter contre vous mais ses feux étant plus puissant que les votre masquent votre visibilité en éclairant son propre champs son faisceau de lumière.
Phénomène physique,
Gilles, terminez votre initiation, le voyage n'est pas terminé Et changez de voie Parce que le voyage initiatique n'est pas fait pour demeurer dans un corps de métier physique ou spirituel tel que passeur d'ames...etc. C'est pour ça que vous n'en sortez pas, votre vision personnelle doit mieux vous cerner, et non vous autovictimiser :)