LA MATRICE UNIVERSELLE

Publié le par Wydyr

LA MATRICE UNIVERSELLE

La Source est la Matrice d’où émanent toutes les Matrices. Elle est comme une Présence simultanément Intelligence, Onde lumineuse, Vibration, particules de Lumière, Substance et tout ce qui vit existe en elle. Rien ne peut vivre en dehors de celle-ci, au-delà de la Source matricielle il n’y que l’Absolu, le Vide sans forme, sans conscience, sans définition, jamais né et donc éternel, sans mouvement, sans énergie. L’Absolu « est » mais n’existe pas. L’existence est liée à la manifestation.

C’est au sein de cette Présence substantielle que nous existons et donnons par notre Attention vie à ceci ou cela en puisant dans la soupe des potentialités. L’imagination, l’espoir, la visualisation nous aident à actualiser ce que nous voulons expérimenter cependant penser ne suffit pas pour actualiser les potentiels, il faut les ressentir : les émotions servent à enregistrer les ressentis au cœur de nos mémoires cellulaires.

Cette Matrice est le contenant de l’Univers mais aussi le contenu, elle est le pont reliant les choses entre elles, et l’existence nous renvoie le miroir de ce que nous créons. Rien ne peut se manifester dans le visible qui n’ait au préalable été conçu dans l’invisible. Ou que nous soyons nous évoluons dans cette Substance matricielle nous sommes Elle et elle est nous, elle est la Présence et nous sommes simultanément la Présence sous une forme particulière et toute la Présence.

Tout ce qui existe en cette divine matrice est connecté à tout le reste, tout ce que l’on vit touche par onde de résonnance tout l’univers, nous ne pouvons accomplir un acte qui ne touche pas le Tout et inversement tout acte accompli en un coin de l’univers nous touche ; nous sommes tous interconnectés et tout ce que nous faisons à l’autre c’est à nous que nous le faisons.

Pour puiser en cette force universelle nous devons nous voir comme une partie de l’univers plutôt que séparés de nous ; nous sommes la Présence, nous sommes Dieu, nous sommes Celui qui Est et rien ne peut jamais séparer ce qui à été uni.

Avant le bing bang toutes les particules de matière constitutive de notre Univers étaient agglomérées les unes aux autres et tout cela formait une boule d’énergie extrêmement chaude de la taille d’un petit pois puis l’explosion quantique à provoqué cet éclatement et chaque particule de Lumière à été comme éloignée des autres par l’espace semblant Vide cependant celui-ci était la trame invisible reliant toutes les particules.

Dés qu’une particule de vie à été en contact avec une autre elle reste liée à elle et même si elles sont situées à des milliers de kilomètres l’une de l’autre, il suffit d’agir sur une pour que l’autre réagisse.

Avant de nous plonger dans les méandres de la dualité nous étions intimement liés à notre Soi et à notre Double énergétique androgyne et rien ne peut nous séparer, ce qui touche l’un touche l’autre par effet de résonnance et l’espace temps donnant l’impression de séparation est illusoire. Le temps lui-même est illusion et génère un voile car le passé, le présent et le futur sont Un. Ce que nous sommes aujourd’hui est intimement lié à ce que nous avons été dans notre passé et à ce que nous deviendrons dans notre futur linéaire (3° D dissocié) ou expansé (5° D unifiée).

Si on prend un ballon de baudruche et qu’on y dessine avec un feutre des points collés les uns aux autres et qu’on gonfle le ballon les points s’éloignent les uns des autres et semblent séparés par un espace. Le processus est identique dans notre univers et c’est l’expansion de celui-ci qui créé l’illusion de séparation.

Nous ne sommes pas séparés de l’énergie première, de la substance lumière, de la Présence divine ou de ce que nous voyons et dés que nous ressentons cela tout en étant en ce monde d’illusion tout change car nous retrouvons aussi notre Pouvoir et par nos Attentions portées sur tel ou tel concept nous pouvons « changer le monde » parce que nos émissions de pensée agissent sur celui-ci par l’onde de résonnance.

Nous n’avons ni la nécessité ni le pouvoir de changer le monde extérieur tel qu’il nous apparait mais nous pouvons changer le « programme intérieur du monde » et ainsi participer à la cocréation d’un monde nouveau qui élaboré dans l’invisible deviendra une réalité spatiotemporelle concrète.

Christian Duval le 10 janvier 2015

Publié dans matrice

Commenter cet article