ORDRE ET CHAOS

Publié le par Wydyr

ORDRE ET CHAOS

Ces deux énergies sont nécessaires pour effectuer les changements .Il est des moments d’harmonie (tout est en ordre) et d’autres de chaos. Un troupeau de vaches est comme un corps unique mu par une énergie d’ordre, chaque vache y trouve sa place et dés qu’une se déplace cela amène une autre à se déplacer. Lorsque ces vaches sont contraintes d’entrer dans l’endroit de la traite, l’ordre est perturbé, les vaches perdent leur place et le chaos commence et celui ci est aussi modifié par l’état d’être de celui qui trait (qui peut améliorer l’ordre ou accentuer le chaos et après la traite l’ordre revient peu à peu.

Il en est de même dans un troupeau d’animaux sauvages, chaque animal trouve sa place et si un prédateur se présente, l’ordre change, chacun prend l’espace nécessaire à assurer sa fuite, sa survie et lorsque le prédateur arrive le chaos arrive et chacun essaie de survivre. Les animaux qui ne sont pas reliés à la conscience énergie du troupeau (malades, faibles, ou autres) deviennent alors des proies faciles.

La conscience du troupeau établit elle-même cette séparation, quand un animal est faible elle le dissocie de la conscience du troupeau et l’animal devient alors une proie et fait alors partie intégrante de la chaine alimentaire nécessaire à l’équilibre du tout. L’animal faible ou malade est alors éliminé et seuls les animaux vigoureux assurent la continuité de l’espèce.

Tout ce que l’on rayonne à partir de notre corps astral énergie touche l’environnement (animaux, humains, terre, nature) et apporte le chaos ou l’ordre. Le fermier qui pollue la terre via des produits chimiques vit la même chose en son corps et finit par tomber malade, de la même façon que celui qui pollue l’atmosphère vibratoire des autres finit lui aussi par tomber malade, c’est l’ordre naturel des choses : celui qui créé le chaos récolte le chaos.

L’humanité est elle-même un grand corps et les individus qui ne sont plus aptes à perpétuer l’espèce humaine telle qu’elle est définie finissent par se couper de l’âme collective et tombent malades pour être éliminés. La conscience de l’humanité animale est de nature dualiste et chaotique, aucun individu n’y est vraiment à sa place et le chaos est permanent, chaque « animal humain » perpétue le chaos qui est en lui.

Dés qu’on a compris cela on peut commencer à œuvrer sur sa terre intérieure, son royaume, et ses animaux internes et y rétablir l’harmonie originelle avant de pouvoir rayonner celle-ci sur l’entourage et favoriser la bonne harmonie du troupeau humain. Tant qu’on est encore dans le chaos intérieur généré par les pulsions animales, les attaches ( végétal) les cristallisations ( minéral) les conflits intellectuels on ne peut que perpétuer le chaos et il vaut mieux éviter de vouloir changer les autres car notre chaos ne fait alors qu’augmenter le chaos collectif..

Ainsi le véritable travail spirituel consiste à se libérer de la conscience animale chaotique a laquelle nous avons été reliés et après avoir rétablir l’ordre intérieur harmonique participer à la ré –création d’une conscience unitaire d’une humanité harmonieuse et ordonnée selon l’ordre divin et ainsi même si certains événements provoquent des chaos nécessaires aux mutations biologiques ou climatiques il nous est plus facile d’y faire face et de rétablir l’ordre originel car ce sont nos climats intérieurs qui interagissent sur le climat extérieurs .

Ce sont nos dépressions internes qui provoquent les dépressions atmosphériques, ce sont nos tempêtes et orages internes qui déclenchent les événements similaires extérieurs car nous sommes perpétuellement Co créateurs de notre environnement et donc de l’harmonie ou du chaos extérieur. Tout ce que nous nourrissons en nos terres intérieures se répercute sur la terre extérieure et inversement tout ce que nous faisons subir à Gaia nous le subit à notre tour en notre corps (terre intérieure)

La véritable écologie commence ici, dés que nous cessons de créer des nuages avec nos pensées nous n’attirons plus d’atmosphères lourdes qui vont déclencher des orages ou tempêtes dévastatrices… Dés que nous nourrissons notre Soleil intérieur ; le soleil extérieur apparait dans le ciel.

Nos climats internes modifient nos climats extérieurs

Nous sommes en totalité Co responsables de nos variations climatiques au niveau individuel et collectif et sommes ainsi attirés dans telle ou telle région pour y rétablir par notre état climatique intérieur le « beau temps » ou le « mauvais temps ». Ainsi si une multitude de personnes oeuvrent ainsi en une région particulière ils peuvent modifier le climat extérieur par leur simple unité de pensée ordonnée par leur Soleil intérieur.

On peut déjà vivre cela au niveau individuel : ainsi même si on habite dans une région ou le climat n’est pas formidable on peut y trouver aussi notre Paradis puisque notre soleil intérieur éclaire notre vie extérieure et le climat extérieur n’a aucune influence sur nous et peu a peu nous rencontrons des gens œuvrant sur le même processus et ainsi la réunification d’âmes s’accomplit et nous pouvons changer le climat d’une région (y apporter le Soleil).

Nous pouvons déjà constater cela au niveau relationnel. Si l’on est quelqu’un de joyeux, généreux, sympathique et ouvert peu importe l’entreprise dans laquelle on travaille, peu importe la ville ou le climat social, on y apporte notre climat intérieur et on transporte avec « soi » celui-ci où que l’on aille. Ainsi celui qui œuvre dans le commerce ou la représentation peut garder la même clientèle même s’il change de fournisseur ou de marque de produits… la magie opère en permanence…

A chaque fois qu’on entre en relation avec un Etre (humain, animal, végétal, minéral, élémentaire) une transformation s’accomplit par l’échange énergétique ; cela commence par le chaos (Uranus) puis établit un nouvel ordre (saturne) qui peut être harmonieux ou chaotique. Quand une pierre tombe dans l’eau cela provoque un chaos puis celle-ci étant acceptée fait désormais partie de l’environnement et le monde aquatique rétablir un nouvel ordre en intégrant cette pierre et la vie continue.

Il devrait en être de même pour nous ; à chaque fois qu’on rencontre un être vivant ou que celui-ci arrive dans notre vie ( bébé, nouvel amour, visiteur, parents ou amis 0de passage) ou s’en retire ( décès, séparation ) cela provoque le désordre ( tout est chamboulé) et il faut accepter ce nouvel ordre des choses pour trouver une nouvelle harmonie .Cependant si on est incapable de s’adapter à cette nouvelle ambiance on résiste et le chaos demeure ; on est perturbé et par notre état d’être on perturbe les autres. nous devons être conscients qu’à chaque fois que nous entrons en relation avec quelqu’un nous sommes nous-mêmes agent perturbateur dans la vie de celle-ci, nous pouvons cependant y apporter davantage de chaos ou plus d’harmonie, cela dépend de l’état d’être que l’on véhicule en Soi

Il importe donc a chaque instant de demeurer conscient de cet Etat d’Etre que l’on nourrit et d’en modifier les paramètres si ceux-ci sont de nature chaotique et ainsi nous n’irions à la rencontre des autres que lorsque notre Etat d’Etre est bénéfique et bienfaiteur pour nous et pour les autres et nous évitons ainsi d’aller chez les autres lorsque notre Etat d’Etre peut être générateur de davantage de chaos.

Christian Duval le 2 janvier 2015

Je ne peux que conseiller à ceux et à celles qui cherchent l’harmonie avec l’ordre naturel des choses de lire les merveilleux livres de Michael J. Roads)

Publié dans philosophie appliquée

Commenter cet article