LOI D’ATTRACTION ET GUERISON DU MONDE 2/2

Publié le par Wydyr

LOI D’ATTRACTION ET GUERISON DU MONDE 2/2

Ce qui peut nous aider c’est que notre cerveau est incapable de discernement et il ne fait aucune différence entre ce qui est vrai et ce qui est faux, il ne réagit qu’aux stimulais émotionnels car lorsqu’une émotion est ressentie par tout le corps il enregistre les paramètres de celle-ci. Le cerveau ne fait aucune différence entre une émission de télé réalité, une publicité, un reportage vrai ou un film de fiction que l’on regarde, seule lui importe l’émotion qui lui parait réalité.

L’image est liée à notre fonction du 3° œil et ainsi toute image peut modifier notre vie. De nos jours grâce aux techniques virtuelles on peut ressentir des émotions sans bouger de notre fauteuil et cela modifie notre ADN et notre réalité corporelle et donc notre santé. Ce que l’on ressent en visionnant une émission interagit sur nos émotions et sur notre état de santé mentale, psychique et physique. La visualisation d’un film d’horreur a autant d’impact sur notre corporalité que si l’on vivait la scène dans la réalité et le mental ne peut intervenir pour raisonner notre « moi » : l’émotion dirige tout. Ainsi selon les programmes télévisés que l’on regarde on modifie notre structure ADN et on modifie notre biochimie interne. Certaines personnes pensent cela anodin et sont persuadés que la vision de certains films n’ont aucun impact sur leur corps émotionnel car ils peuvent maitriser cela mais c’est faux car dés que l’émotion est ressentie elle s’enregistre

L’imagination est donc un outil qui peut s’avérer inhibiteur ou constructeur. Chaque image contemplée et conceptualisée en notre intériorité peut modifier nos structures internes. Chacun dispose du libre choix de choisir telle ou telle image qui par le biais des émotions agit sur la réalité. Il s’agit en quelque sorte de « faire semblant » afin de susciter les émotions adéquates à notre transformation. Nous ne pouvons modifier notre réalité que par le biais des émotions/ sensations c’est-à-dire que toute notre masse cellulaire doit en être imprégnée. Tant que nos visualisations restent à l’état de pensées imagées rien ne se passe vraiment, certes nous créons des potentiels dans le monde invisible mais ceux-ci ne peuvent s’actualiser que par le plan émotionnel qui impressionne les mémoires cellulaires.

Notre expérience ressemble à celle d’un homme qui vivrait enfermé dans une immense pièce tapissée de tableaux accrochés au mur, mais pour connaitre l’essence de ceux-ci l’homme devrait se téléporter en chacun d’eux afin de devenir le personnage du tableau au sein du décor et ainsi l’émotion que le peintre à déposé en cette imagerie pourrait lui être révélée.

On ne peut se transformer qu’en devenant pour connaitre. Tant qu’on vit selon des états d’âme on cherche à faire pour avoir ou être. Tant qu’on cherche à avoir pour être on reste dans le dilemme, tant qu’on pense que pour être heureux il faut avoir ceci ou cela on reste insatisfait car que dés que l’on s’immerge dans l’état d’Etre Heureux tout ce qui nous est nécessaire pour actualiser ce potentiel vient vers nous naturellement. Quand on est installé dans l’Etre on peut avoir tout ce dont on a besoin.

L’Etat d’Etre Je suis ne peut être vécu que dans le présent et non dans le futur (je serais) qui n’existe qu’en tant que probabilité mais non défini. Lorsqu’on est malade et qu’on se concentre en pensant « je vais être guéri » ou je suis sur le chemin de la guérison on créé cette réalité qui ne s’actualise jamais puisque demain n’existe pas, la vie s’actualise dans l’instant et ce qui est à vivre maintenant n’est pas pour demain. Il faut donc changer les paramètres de notre façon de prier (j’ai déjà explicité cela en détails dans d’autres articles) et au lieu de demander à être guéri affirmer que l’on est en bonne santé et remercier pour cela en disant par exemple chaque matin « je remercie l’Univers de me permettre de vivre chaque instant de ma vie dans ce corps sain et parfait ». Cependant il faut que cette affirmation soit suivie d’un ressenti vibral et que tous nos actes, pensées et actions soient en adéquation avec celle-ci afin de confirmer a notre mental que « cela est réel » et non une illusion mentale.

Le processus est identique pour toute demande : tant qu’on visualise l’abondance comme venant de l’extérieur ou qu’on visualise celle-ci demain ou se manifestant par telle ou telle situation on reste dans le dilemme et l’attente vaine. Dés qu’on s’identifie à la potentielle abondance et qu’on devient Elle quelle que soient les circonstances extérieures on ne peut en être dissocié car on Est cela.

Pour que les concepts possibles que l’on souhaite actualiser soient réalisés il faut auparavant faire le ménage dans nos mémoires cristallisées et donner un bon coup de balai dans nos corps mental, astral, éthérique afin que les nouvelles infos ne soient pas bloquées ou dévorées par les vieux schémas antérieurs ainsi l’information captée par le mental touche directement le plan émotionnel, sensoriel et l’ADN physique qui modifie notre structure cellulaire.

Une fois le nettoyage accompli notre corps physique et nos corps subtils -éthérique, astral et mental sont Un : c’est-à-dire que chacun assume ses fonctions tout en étant en accord parfait avec les autres : ainsi nos pensées ; nos émotions, nos sensations agissent en symbiose et actualisent notre vision Ici et maintenant, il n’y a plus de temps entre le moment où l’on pense à une chose et le moment où elle s’actualise..

Nous sommes tous interconnectés et c’est nous qui ensemble créons la guérison de la terre, un monde meilleur ou un monde rempli de haines, de souffrance et de guerre. Nous sommes le monde que nous imaginons et chacun d’entre nous expérimente le monde tel qu’il imagine qu’il est : chacun récolte les fruits de ses semences… nous avons tous le pouvoir de créer tous les changements désirés.

Il ne faut jamais visualiser une solution dans le futur, celui qui veut être guéri d’un mal doit imaginer jusqu’à ressentir qu’il est guéri ici et maintenant et se percevoir par exemple devant son médecin qui lui dit « alors çà c’est un miracle ». L’imagination est une arme hyper efficace et tout ce que l’on perçoit comme vision interne se matérialise à l’extérieur dans la matière sous telle ou telle forme. Le monde extérieur n’est que l’ombre projetée du monde intérieur que l’on imagine.

Dés qu’on projette une idée de guérison dans le futur on travaille en vue d’un résultat à vivre au lieu de vivre à partir de celui-ci déjà réalisé. Chaque nuit notre Double actualise de nouveaux potentiels en notre corps et le matin lorsque nous nous réveillons certains événements viennent à nous pour nous permettre d’actualiser ceux-ci mais si notre mental est « ailleurs » nous passons à côté d’opportunités formidables. Lorsque nous prenons l’habitude de converser avec notre Double avant de nous endormir et de s’unifier à lui avant même d’ouvrir les yeux nous sommes un avec lui et les opportunités d’actualiser ces potentiels endormis nous paraissent évidentes.

Il importe donc de se concentrer sur le résultat comme étant accompli. Le karatéka qui veut briser un bloc de béton à mains nues se concentre sur l’image du bloc déjà brisé que sa main à traversé et il en est ainsi, s’il se concentrait sur le but à atteindre et visualisait sa main touchant le bloc entier il se briserait celle-ci sans casser le bloc.

Tous les possibles sont autour de nous dans la Lumière invisible en tant qu’onde vibrale et dés que notre attention contemple un possible l’onde se transforme en particules et ce potentiel s’actualise. Nous sommes à la fois l’onde, les particules, l’image et la chose actualisée dans l’Instant et on peut ainsi affirmer « Je suis la Lumière Source intelligente et substantielle capable de prendre toute forme en tout lieu ».

Nous pouvons conceptualiser tout ce qui vient à notre imagination. Dés qu’une idée touche notre Attention c’est qu’il est possible de réaliser celle-ci et que ne sera possible que si nous sommes capables d’imaginer le produit fini et ainsi les informations permettant cette concrétisation viennent à nous.

Pour une guérison il faut faire davantage que penser au nouvel état ou désirer que la guérison soit survenue car tant que nous restons dans ce processus nous sommes perturbés par la peur de perdre la chose à laquelle nous tenons (la santé) et nous affirmons que nous n’y croyons pas mais cela ne touche pas nos émotions et la guérison ne vient pas. Si on veut être guérit il faut se comporter comme si on n’était pas malade. Ce n’est qu’en devenant ce que nous voulons Etre que tout change, en notre réalité le sentiment est indispensable.

Cependant notre sentiment ne doit pas être créé par l’ego. Ainsi lorsqu’on souhaite la guérison pour un être cher on peut être tenté de forcer les choses et cela ne fait qu’empirer le problème puisque nous intervenons dans son libre arbitre. Nous pouvons donc visualiser la personne comme étant guérie tout en lui laissant le libre arbitre d’actualiser ou non le potentiel imagé qu’on lui envoie.

Tant qu’une guérison semble nécessaire elle n’a pas lieu, plus nous désirons voir survenir une guérison plus nos efforts renforcent la réalité de la présence de la maladie : tout ce à quoi on résiste persiste.

La guérison véritable n’arrive que lorsqu’elle émane du cœur comme si celle-ci était naturelle et déjà pré établie (il en est de même pour tout sentiment d’abondance, de paix, de bien être)

Nous ne sommes pas observateurs de cet univers qui semble nous entourer nous sommes participatifs et toutes nos pensées, émotions, sensations modifient celui-ci, nous sommes simultanément créatures habitant cet univers et l’univers en formation, l’auto genèse est perpétuelle. Chacun de nous est une partie du tout qui modifie le Tout.

Chacune de nos émotions modifie notre ADN et nous relie ainsi à l’ADN tronqué ou l’ADN unifié à 12 brins. Chacun de nous a pour mission de devenir dans sa vie ce qu’il choisit d’expérimenter comme étant le monde. Dés que nous nous établissons dans un état de paix et ressentons de la gratitude pour cela, celle-ci se propage dans le monde et dés que nous sommes guéris d’un mal tous les humains en bénéficient. Tout ce que l’on créé en soit se répercute sur le monde. Dés que nous nous ressentons comme étant l’Abondance celle-ci profite à toute l’humanité.

Nous disposons d’immenses potentialités comme le fait de nous retrouver a plusieurs endroits à la fois comme l’a démontré Padre Pion. Ceci fait partie de notre héritage commun. Il ne s’agit pas de se convaincre de pouvoir y arriver pour que cela fonctionne il suffit d’être persuadé que cela fait partie de notre réalité tout comme l’oiseau vole sans avoir besoin de penser « je vole ».

La mécanique quantique nous démontre qu’un électron peut se trouver deux endroits simultanément ce qui semble à l’encontre des lois physiques qui nous inculquent qu’on ne peut être qu’ici ou la .Les lois physiques telles que nous les connaissons semblent nous enfermer dans un schéma de réalité alors que c’est faux : les lois physiques ne touchent que le monde physique et nous ne sommes pas des corps mais des esprits habitant des corps qui sont nos extensions visibles en ce monde.

Kristian Duval

le 13 janvier 2015

)

Publié dans loi d'attraction

Commenter cet article

Christophe 25/02/2015 09:45

Apres avoir tout lu, vu le secret de multiples fois et m'interesser à la pensée positive depuis 1988, je peux dire que ces deux articles sont de loin la synthese la plus claire et la plus pertinente qu'il m'ait été de lire... Comme si le puzzle venait de se mettre en place (ou bien c'est moi qui suis long à la detente :-)

Merci !