ASTRO MYTHOLOGIE : LES DIEUX DE L’OLYMPE SONT PARMI NOUS

Publié le par Wydyr

ASTRO MYTHOLOGIE : LES DIEUX DE L’OLYMPE SONT PARMI NOUS

L’étude de la mythologie nous apporte de nombreux éléments afin de mieux comprendre comment les Anciens ont pu découvrir tant de mystères concernant le Cosmos et l’Univers. Pour les Grecs chaque planète était la représentation d’un Dieu Olympien et chacun d’entre eux était doté de pouvoirs particuliers et d’un rôle prédéterminé à jouer.

Vu de l’Olympe notre vie ici bas ressemble fort à un jeu de rôles au sein duquel chaque Dieu se serait projeté en tant que joueur afin de jouer une partie ensemble. Chaque Dieu correspond à Archétype particulier et se projette en tant que cela sur Terre. Ainsi Arès ( Mars ) est le guerrier parfait, Hermès ( Mercure) le messager mais aussi le roi de des voleurs, Aphrodite ( Vénus) la beauté incarnée, Zeus ( Jupiter) le roi plein de magnificence , Chronos ( saturne) le penseur scientifique, Poséidon ( Neptune) le religieux mystique et clairvoyant, Ouranos ( Uranus) le grand géniteur, Gaia ( La Terre) la nourricière , Hadès ( Pluton) le sorcier maléfique.

Il existe en outre dans ce collège Olympien une multitude de dieux mineurs, époux et épouses des dieux majeurs ou enfants de ceux-ci comme Héra (Junon) épouse de Zeus, Vulcain le dieu des forces, Vesta, Hestia, Cérès, Pallas, Athéna, Artémis qui sont représentés dans le ciel comme étant des Astéroïdes.

La mythologie est donc un livre d’image fort révélateur. On y trouve aussi l’histoire d’Hercule cet homme mi dieu mi humain qui accomplissant ses 12 travaux voit son Nom inscrit dans le Ciel ou tout l’histoire du monde semble écrite. Chaque Etoile est reflet d’un événement passé ou à venir. (Orion le Grand Chasseur, la Baleine, le Cygne etc.) Il ne s’agit pas de transcrire tous les événements décrits dans ce Grand livre et de chercher à les l’interpréter mais plutôt de ressentir les informations Source qu’il révèle à notre Subconscient (enfant intérieur)

ZEUS. POSEIDON. HADES

Les trois grands Dieux de l’Olympe : Zeus (Jupiter) Poséidon (Neptune) Hadès (Pluton) se partagent la régence de l’Univers. Poséidon se voit attribuer le Royaume des eaux, Zeus le royaume terrestre, Hadès le royaume des profondeurs. Ces trois Déités planétaires jouent un rôle prépondérant dans notre destinée. Ce sont en quelque sorte les Maitres du jeu.

Neptune règne sur le « monde d’en haut » c’est-à-dire « les eaux célestes » qui est l’océan de l’eau adamantine originelle découlant directement de la Source. Neptune régit notre psychisme, notre capacité de nous connecter à la Source ou de rejeter celle-ci. Les aspects de Neptune dans notre charte astrologique nous révèlent nos connexions antérieures et aussi ce qu’il faut faire pour nous reconnecter.

Au niveau de notre matrice qui est un reflet inversé de la réalité, Neptune/ Poséidon est relégué au rôle de Roi des Océans terrestres. Hors l’eau est intimement lié à notre psychisme et toutes les créatures vivant dans l’Océan sont reflets de nos « animaux aquatiques internes ». On y trouve aussi bien des dauphins bénéfiques que des requins destructeurs. La vie manifestée sur terre est venue de l’eau, les premières créatures unicellulaires comme les amibes sont nées de l’océan.

Jupiter règne sur le « monde du milieu » : la Terre des hommes et c’est lui qui octroie l’abondance matérielle, la joie de vivre, l’enthousiasme aux « enfants de la Terre » et les incite à devenir des « Dieux » à son image en passant à travers une multitude d’initiations (travaux d’Hercule).

Dans notre thème Jupiter indique l’endroit où l’abondance peut se manifester dans notre vie. Les aspects conflictuels révèlent les obstacles à franchir, les défis à dépasser.

Poséidon/ Neptune est donc le « dieu invisible » caché dans les Nuées célestes alors que Zeus/Jupiter est le « dieu bon et généreux » qui nous offre la capacité de créer le Paradis.

Hadès/ Pluton règne sur le « monde d’en bas » le monde caché, occulte, souterrain, ténébreux qui a nos yeux est un lieu infernal peuplé de créatures maléfiques dont Hadès serait le Roi. Ainsi Pluton le ténébreux à été identifié par la religion comme étant le « diable « ou le « dieu mauvais ».

Le fait de limiter la puissance d’une Déité à un rôle humain sous une forme humaine ne fait que nous maintenir dans l’infantilité et l’immaturité résultant d’une naïveté maladive. Tant qu’on pense que dieu ressemble à un patriarche assis sur un nuage qui fait le beau temps et apporte des bienfaits à ceux qu’il aime plus que les autres et que le diable est un personnage noir aux pieds fourchus qui règne sur le mal on reste dans l’ignorance qui nous maintient dans une attitude de bête influençable.

Pluton/ Hadès dans notre thème représente notre capacité à sonder les profondeurs de notre inconscient et aussi à pénétrer nos zones d’ombres afin d’y découvrir ce qui s’y cache, ce qui occulte la Lumière, ce qui pollue les eaux de notre âme. Pluton est un initiateur, il détruit pour mieux reconstruire, il règne sur nos instincts animaux et nous incite à nous laisser impulser par eux, à vivre tous les excès, à abuser de tout. Il est le Tentateur, c’est lui qui nous induit à aller au bout des choses, à jouir d’une chose jusqu’à en être totalement dégouté ou a en mourir pour mieux renaitre. Pluton nous incite à utiliser les énergies, le pouvoir, la sexualité sans aucune retenue car il sait que nous ne pouvons nous libérer d’une chose qu’en ayant été au bout de l’expérience.

Nous sommes venus dans un monde ou la Lumière côtoie les ténébres, où notre âme cristalline est revêtue d’un corps animal encodé avec certains instincts : la survie, la reproduction assurant la continuité de l’espèce. Notre corps animal à ses raisons que notre intellect ne peut éradiquer mais que notre conscience peut maitriser…

Il suffit d’essayer de retenir un étalon en rut quand il rencontre une jument en chaleur pour percevoir la puissance des instincts de reproduction. Pluton règne sur le monde des volcans intérieurs et lorsqu’un volcan crache sa substance chaude celle-ci comme un fleuve de feu détruit tout sur son passage mais quelque temps après tout renait plus beau car la lave fertilise la terre et lui redonne vie.

Pluton Hadès est notre initiateur, il nous tente et nous invite à toucher à tout, à jouer avec les énergies. C’est lui qui nous à permis de découvrir la puissance de la bombe atomique basée sur le Plutonium, et qui nous incite à l’utiliser en espérant que nous allons comprendre les dangers de la mauvaise utilisation de celle-ci et si nous ne faisons pas preuve de sagesse nous pouvons détruire toute la matrice mais ce n’est pas la faute de Pluton, celui-ci est juste un tentateur : il permet de découvrir des forces cachées, secrètes, occultes..

La mythologie révèle que Hadès à entrainé Perséphone, fille de Déméter (déesse de la végétation et de la fertilité) dans son royaume souterrain et a proposé à celle-ci une nourriture particulière. Si Perséphone n’avait pas gouté à celle-ci elle aurait pu ressortir du monde souterrain mais comme elle à cédé à la tentation elle à été obligée de demeurer une partie de l’année dans le monde souterrain en tant qu’épouse d’Hadès et pendant ce temps (trois mois) sa mère Déméter à décidé de ne plus « donner fruits sur la terre » et c’est ainsi qu’est apparu la saison de l’Hiver pendant laquelle la Terre ne donne aucune nourriture.

Forces maléfiques et bénéfiques

Dans ce monde que nous sommes venus expérimenter il existe des forces antagonistes (opposés et complémentaires) et toutes les forces de la Nature ne sont pas « bonnes » pour les êtres vivants puisque les forces de destruction cohabitent avec les forces de construction.

Dés qu’une forme de vie à épuisé sa vitalité les forces de destruction s’empressent de la détruire, d’en dissocier les atomes et de les rendre à la Terre Mère et ceux-ci sont recyclés par les forces de construction dés la saison suivante.

Il suffit de mesurer le taux vibratoire de certains lieux (comme les cimetières et les lieux de bataille) pour se rendre compte que ceux-ci ne sont guère bénéfiques pour notre santé et qu’il faut mieux s’en aller camper ailleurs. Les experts en géobiologie et radiesthésie savent bien qu’il exister certains lieux ou les croisements des réseaux souterrains et autres failles sont néfastes à notre santé et déconseillent vivement de construire nos demeures en de tels lieux. Si nous n’écoutons pas ces conseils nous risquons d’en payer le prix.

Il n’y a rien de bien ni de mal mais les forces de construction et de destruction oeuvrent en permanence et la naïveté n’est pas permise ici bas. Certes l’innocence est à vivre mais la naïveté née de l’ignorance est à bannir. L’innocence «émane de notre enfant intérieur et celui-ci est suffisamment sensitif et observateur pour décrypter spontanément les messages de dame nature.

Dame Nature à déposé multitude de signes sur notre chemin et notamment via le monde végétal. En effet certains Deva des arbres acceptent de sacrifier une partie de leur Etreté pour pousser sous forme d’un arbre tordu ou malade dans un lieu où l’énergie tellurique n’est pas bénéfique et ainsi nous montre qu’il ne faut pas camper en cet endroit mais si nous ne l’écoutons pas nous risquons de tomber malade.

Dés que nous approchons d’un arbre qui manque d’énergie vitale (suite à une faille qui aspire celle-ci) celui-ci va automatiquement aspirer notre énergie vitale non parce qu’il nous veut du mal mais parce que c’est un processus naturel : le vide attire le plein.

C’est la même chose au niveau humain ; quand on dort avec un être malade ou plus vieux, le corps de celui-ci aspire notre énergie vitale pendant la nuit. Ainsi tout corps malade est en quelque sorte un vampire pour les corps sains. Dans les temps anciens les « vieux » couchaient souvent avec des bébés dans leur lit et cela les régénérait heureusement que le bébé étant dans un état de réceptivité maximale des énergies pouvait se ressourcer sinon c’est lui qui aurait pris les rides.

La naïveté est un fléau pour l’humanité, elle est liée à l’ignorance et tout humain qui ne veut pas observer les phénomènes de la vie et préfère vivre instinctivement risque fort de se faire piéger et de passer par des expériences difficiles. Pluton est notre initiateur, il nous amène à vivre des situations difficiles pour nous inciter à découvrir les mystères occultes des mondes cachés et ainsi devenir connaissant.

Tant qu’on considère Pluton comme maléfique on vit cela, dés qu’on le considère comme initiateur tout change, dés qu’on le considère comme ami il nous rend connaissant et nous permet de découvrir bien des mystères cachés en ce monde et dans l’univers.

Christian Duval le 14 mars 2015 ( publié le 29 mars )

Publié dans astrologie

Commenter cet article