BUT DU JEU MATRICIEL : DECOUVRIR NOTRE MAGICIEN INTERIEUR ! 1/2

Publié le par Wydyr

BUT DU JEU MATRICIEL : DECOUVRIR NOTRE MAGICIEN INTERIEUR

Partie 1 : nous avons choisi !

Lors de ma vidéo conférence du 9 Octobre, j’ai décrit la trame révélatrice de l’Odyssée des Ames. Mon but n’étant pas d’ajouter une autre version de la Genèse à toutes celles existantes mais bel et bien de permettre à tout auditeur (rice) de percevoir la Logique globale du plan cosmique.

Tous les détails révélés lors de cette conférence sont donc à percevoir comme repères et non comme vérités sur lesquelles se cristalliser. Il n’est pas utile de cogiter pendant des jours et des nuits sur le processus mais d’en comprendre le « sens initiatique ». Car ce qui importe avant tout n’est pas ce passé mais bel et bien notre Présent aujourd’hui. Lorsque nous comprenons pourquoi nous sommes venus ici bas nous pouvons mieux percevoir ce que nous avons à y faire.

Nous ne sommes pas venus en ce « monde » par hasard pas plus que nous avons été choisis ou élus pour cela. Si nous sommes ici c’est parce que nous avons fait ce choix en toute liberté. Le Créateur ne nous à nullement contraint à cette expérience pas plus que le Régent organisateur de cette matrice d’illusion ne nous y a enfermé contre notre gré.

Croire cela reviendrait à reconnaitre qu’il y a un Pouvoir qui régenterait tout l’univers et que nous ne serions que des pions, ce qui annihilerait la Vérité Une qui révèle que nous avons été créés totalement Libres d’Etre ce que nous choisissons d’Etre et à la ressemblance de Celui qui Est.

Si la Source créatrice n’est pas intervenue pour empêcher cette création que certains perçoivent comme maléfique c’est parce que cela faisait aussi partie du programme de tous les possibles qu’elle avait élaborée. Et en vertu de la Loi de Liberté Absolue la Source ne pouvait pas empêcher un Archange de concrétiser en toute liberté un « monde » qu’il désirait expérimenter.

Le jeu matriciel du Malin

Une fois la matrice du « jeu » créé, l’Archange à fait sa « pub » afin d’inviter toutes les âmes courageuses qui voulaient vivre une « aventure hors du commun et inédite » à venir « jouer a son jeu » en tant que « je » (pion). Si nous sommes sur le plateau de jeu c’est que nous avons bien voulu y venir et si par la suite le Maitre du jeu à truqué les dés cela faisait aussi partie du plan.

Ce « jeu » consiste à parcourir en tant que « pion » un circuit initiatique et à subir une multitude d’épreuves jusqu’au moment ou nous découvrions le « pot aux roses » et pourrions gagner la partie et sortir vainqueurs du plateau de jeu. Le challenge est certes risqué mais le frisson de la découverte en est la récompense. Le Malin est initiateur du jeu mais c’est à nous de nous montrer plus malin que lui.

En ce « monde », Dieu le Créateur a été caché sous une vesture d’Ombre. Invisible, il s’est caché dans le Jardin d’Eden en espérant que ses Emanations (Soi- je) le découvrent et le reconnaissent.

Au début de la partie chacun de nous se laisse berner par les règles du je existentiel et ne comprends ni le pourquoi ni le comment du jeu car ayant tout oublié de son identité d’origine. Ce n’est qu’au bout d’un certain cheminement qu’on finit par se rendre compte qu’on est « créateur inconscient » de la trame du jeu et que tout ce qui se passe à l’extérieur ( dans le visible) n’est que reflet de notre scénario interne..

On commence alors à changer de façon de jouer, on est moins sensible aux illusions reflétées par la matrice du jeu et petit à petit on redécouvre son pouvoir créateur. Le jeu consistait donc à découvrir ce « Magicien » (Identité Source) qui était en nous mais que nous avions oublié sous cette peau de bête.

Nous avons donc expérimenté ce que nous n’étions pas (impuissants, mortels, limités, soumis) pour découvrir ce que nous étions (créateurs, magiciens, illimités, doués de pouvoir créatif) afin de définir qui nous désirions « Etre ».

Le Père Mère se réjouit lorsqu’un de ses enfants ayant découvert son Statut d’Origine (Magicien créateur créé à son image) utilise celui-ci en toute liberté et intelligence. Il peut alors se « reposer » en Lui qui est Lui réalisé sous cette « forme temporelle ».

Tout a toujours été parfait !

Croire qu’il y a la moindre once de hasard dans l’Univers et qu’une partie du Plan originel ait échappé à la Source c’est renier le Pouvoir Omniscient de celle-ci. Croire qu’il existe un Dieu et un diable qui a échappé à son emprise c’est renier le Pouvoir de Dieu car une question se pose : si Dieu est omnipuissant et est « Tout ce qui est » qui a créé le Diable ?

La difficulté de cette aventure risquée c’est que la Source (Dieu Père mère) s’est cachée simultanément en chacun de nous mais aussi en chaque forme de vie qui nous entoure. Dés que nous entrons en relation avec une forme de vie c’est Dieu qui parle à Dieu. Tant que nous sommes inconscients du processus nous perpétuons l’illusion du « jeu » car Dieu nous à donné un pouvoir immense puisque lui-même « prend la forme que nous lui demandons d’Etre ».

C’est nous qui créons Dieu !

Si nous pensons qu’Il n’existe pas Il reste inactif, si nous pensons qu’Il est tyrannique et autoritaire et exige des sacrifices Il se présente ainsi à nous, si nous pensons qu’Il est omnipuissant Il se présente ainsi. Il nous à créé à son Image afin qu’à sa ressemblance (Magiciens) nous devenions tout en acceptant d’Etre ce que nous pensons qu’il est…. Ouah !! Nous sommes créateurs non seulement de l’Univers que nous percevons mais aussi du Dieu qui régit notre Univers Individuel.

Quand on a compris cela il n’y a plus aucune raison de militer pour défendre les différents « Dieux » crées par les religions dogmatiques car ce ne sont que des « idoles » sans pouvoir et dénuées de vie propre. Dés qu’on adore une idole que l’on place au dessus de soi on gaspille son pouvoir qu’on remet entre les mains de celle-ci.

Les religions à dogme utilisent le stratagème à leur profit : tous ceux et celles qui donnent du pouvoir à un culte religieux adorant un Dieu extérieur à la création, situé dans un ciel inaccessible remettent en les mains des intervenants religieux leur « pouvoir créateur » et sont ainsi dépendants de leurs décisions.

Parfois le Dieu que nous rencontrons est encore enfermé sous une couche d’ombre (du jeu matriciel) et n’étant pas reconnu il ne peut s’exprimer et alors on a l’impression que cet être rencontré n’est pas « bon » ou parfois « méchant » etc.… mais cela n’est que l’ombre illusoire

Alors que pouvons-nous faire lorsque nous avons retrouvé notre Pouvoir créateur ? notre statut d’origine si ce n’est faire notre démonstration afin de révéler à celui qui nous fait face la divinité qui nous habite et ceci dans le seul but de réveiller celle qui demeure en ce personnage rencontré.

Demain n’existe pas !

Tant qu’on est endoctriné par une croyance qui nous fait croire qu’on est venu vivre l’enfer ici bas pour mériter le Paradis demain on reste prisonnier de l’illusion d’un futur meilleur qui n’existe pas.

Dés qu’on a compris que le Pouvoir créateur était en nous et que nous sommes le Reflet parfait du grand créateur des Univers : le Magicien ultime et suprême Ici et maintenant tout change cependant notre quête n’est pas terminée car « savoir » n’est pas encore « révéler ».

Nous vivons cette période cruciale où il ne suffit plus de savoir ou d’apprendre mais de « démontrer » la Puissance de Celui qui est. Cette démonstration ne demande pas des grandes cérémonies et effets de manche ou spectaculaires mais simplement de devenir magiciens de notre réalité, d’être totalement intégré en tant que Source de l’Un et dépouillé de toute vesture ou image intermédiaire entre Celui qui Est (Source androgyne) et Nous. C’est-à-dire de rendre manifeste la Perfection Absolue Ici et Maintenant, et d’agir en tant que « Mages créateurs » et non d’appeler à l’aide les anges et extra terrestres pour qu’ils nous « enlèvent » de ce monde d’illusion que nous percevons comme maléfique ou obscur. Rien ne peut être créé en dehors de la Source et même si notre Matrice a pris « vesture d’Ombre » pour servir de terrain de jeu elle n’en est pas moins Emanation du Très haut puisque rien ne peut exister en dehors de Lui.

Lutter ne sert à rien !

Dés que nous avons compris ceci nous pouvons cesser nos plaintes, gémissements, jérémiades et critiques acerbes envers tous ceux et celles qui ont participé à cette manipulation car de toutes façons nous y avons tous plus ou moins participé un jour ou l’autre ( rien que le fait de procréer des enfants est participation à ce monde) c’est sur cette croyance que les Cathares ont appuyé leur foi, ils pensaient qu’en cessant de procréer, la matrice « diable » cesserait d’exister puisqu’il n’y aurait plus d’humains sur terre.

Publié dans loi d'attraction

Commenter cet article

Magicien mentaliste 03/07/2015 15:44

Etant moi même magicien, j'admire votre thème "découvrir notre magicien intérieur" ainsi que votre article.
Merci pour le partage.

lagrange 03/04/2015 19:12

Au vu de la date de votre publication, on peut se demander parfois si cette Vie n'est pas un "poisson d'avril". Pour ma part Elle vient chercher mon sens de l'humour plutôt que mon sens de l'humeur. Il s'y cache des "simple, double, triple, contre..." sens bien créatif !
"Nous ne sommes pas quelque part, nous sommes à un instant de nous même" (Poirot Delpech - Traversée)
bien à vous !

Guilhaume Bordiau 01/04/2015 22:41

Merci d'avoir partagé cette vision limpide, épurée, et claire de notre réalité actuelle.
J'ai la nette impression qu'un début de phrase (une ligne ?) a été effacé dans le texte. Au niveau de :
"Alors que pouvons-nous faire lorsque nous avons retrouvé notre Pouvoir créateur ? notre statut d’origine si ce n’est faire notre démonstration afin de révéler à celui qui nous fait face la divinité qui nous habite et ceci dans le seul but de réveiller celle qui demeure en ce personnage rencontré."