COMMENT EVITER LE PIRE ! 1/2

Publié le par Wydyr

COMMENT EVITER LE PIRE ! 1/2

Informations quotidiennes

La multitude d’informations qui circulent sur le web nous octroie une vision de la dualité possible. Certains articles et vidéos nous informent sur tous les procédés érigés par les manipulateurs de la masse (manipulations génétiques des aliments, produits toxiques, labos et firmes pharmaceutiques etc..) alors que d’autres nous apportent des informations stupéfiantes concernant les mondes galactiques, les nouveaux courants de pensées, la physique quantique, la magie opérative, les miracles accomplis par des enfants extraordinaires. Tout cela nous « informe » cependant il faut veiller à ne pas se laisser envahir par la multitude d’informatiques sinon il nous devient impossible d’écouter notre voix intérieure.

Êtres le fait de savoir que nous sommes « manipulés » est une nécessité (ceci afin de ne pas nous faire berner par l’illusion) cependant chez certains cela déclenche un processus de peur : on ne sait plus a qui faire confiance, on ne sait plus quoi manger, quoi boire, puisqu’une multitude d’informations contradictoires viennent à notre conscience. D’un autre côté on peut être tenté de vouloir pratiquer une multitude d’exercices et de disciplines pour acquérir certains pouvoirs magiques et transformer notre existence. D’un côté comme de l’autre nous restons « dépendants » d’infos provenant de l’extérieur.

Loi d’attraction et Loi de répulsion : reflet et anti reflet !

Ce qui importe pour tout un chacun n’est pas ce qui vient de l’extérieur puisque la matière ne sert que d’écran réflecteur qui nous renvoie comme effet miroir le cliché de nos visions intérieures. Nous sommes tous Magiciens et dés que nous donnons Attention à une information celle-ci prend vie en notre programme de vie et modifie notre existence.

Nous attirons aussi bien ce et ceux qui nous ressemblent (effet miroir) que ceux qui sont l’opposé de ce que nous sommes. Ceci est du au fait que la Loi d’attraction comme tout ce qui existe en ce monde de dualité a aussi son opposé : la Loi de répulsion. Ainsi dés que nous voulons réaliser quelque chose a laquelle nous donnons de l’Attention (intention précise) nous attirons aussi bien les éléments qui nous permettent de la conceptualiser (rencontres, opportunités, moyens) que les éléments qui s’y opposent (obstacles)

Dés que l’on veut actualiser un concept on attire aussi l’opposé puisque l’Attention est créatrice. Dés qu’on veut faire « le bien » c’est qu’on reconnait que « le mal existe » et qu’on veut le remplacer par autre chose, dés qu’on veut établir la perfection c’est qu’on reconnait que l’imperfection existe, dés qu’on veut expérimenter l’abondance c’est qu’on reconnait qu’on ne vit pas encore cet « «état »…

La vie nous apporte sur un plateau d’argent les éléments adéquats à nos désidératas. Ainsi quand on souhaite être libre on attire des personnes qui le sont déjà et d’autres qui nous donnent la sensation de nous emprisonner. Notre Conscience est alors capable de « voir » ce qui nous emprisonne et nous incite alors à nous en libérer (donc à couper les liens avec ces personnes qui nous enferment dans une réalité opposée à notre désir)

Exemple :

Une personne qui n’aime pas son boulot mais qui le garde par sécurité souhaite au plus profond d’elle-même trouver un nouveau job où elle se sentirait plus libre mais ne sait pas quel est le job idéal. Dés qu’elle à visualisé son souhait tout commence à aller pire dans sa vie : son patron devient plus odieux, les conflits avec les collègues augmentent, le boulot est de plus en plus éprouvant comme si tout se liguait pour que la personne décide par elle-même de quitter son emploi. Parfois elle n’y arrive pas (car elle a trop peur de se retrouver sans rien) et tout va plus mal dans sa vie, elle se sent fatiguée, tombe malade, jusqu’au moment où elle est licenciée.

Ainsi la vie oblige cette personne à réaliser son souhait (être libre de trouver un job plus adapté) et la société (qui n’est pas si mal qu’on peut le croire) lui offre quelques indemnités compensatoires (allocations chômage) pour lui permettre de se reposer et de se recentrer et de trouver par une quête intérieure le boulot qui correspond le mieux à ses désirs. Mais souvent ce n’est pas le cas, la personne s’installe dans une période de chômage et se contente de survivre en attendant que le ciel lui offre le job idéal, ou alors si elle est plus angoissée elle s’empresse de rechercher n’importe quel boulot (qui la remettrait dans la situation d’enfermement précédente)

Le chômage n’est pas de tout repos !

Lorsqu’on se trouve dans une situation de chômage ce n’est pas pour roupiller mais bel et bien pour se remettre en question et trouver la voie qui correspond à notre idéal profond (enfant intérieur) et d’accomplir ce recyclage intérieur qui ouvre de nouvelles opportunités. Lorsqu’on ne retrouve pas de travail c’est parce que notre âme nous éloigne de tout boulot qui ne nous apporterait pas la liberté et la joie qui est nécessaire pour bien vivre. On ne peut garder longtemps un boulot que l’on n’aime pas. Le fait de continuer à faire un job qui ne nous convient pas confine à l’égoïsme car nous prenons ainsi une place qui conviendrait très bien à une autre (certaines femmes de ménage adorent leur job alors que d’autres le maudissent)

La vie nous oblige donc à faire un effort d’introspection pour découvrir ce qui nous convient le mieux et la société nous offre des indemnités pour établir ce passage.

Mon expérience de chômeur

Moi-même j’ai vécu cette expérience de chômage mais je ne m’y suis pas installé. Dés que je me suis retrouvé sans emploi et que j’avais du temps libre je me suis consacré à chercher ce qui me plaisait le plus et c’est ainsi que j’ai dévoré des livres d’astrologie que j’empruntais gratuitement a des médiathèques ou que j’achetais d’occasion chez les bouquinistes. Ces bouquins étaient en quelque sorte mes livres d’école, j’en recopiais les infos importantes, je m’établissais des fiches par planète et signe et j’ai fini par trouver un cours par correspondance bon marché et c’est ainsi que je me suis « formé » et que plus tard j’ai pu exercer cette profession parce que cela me donnait de la joie. Au début de mes études je ne savais même pas que je serais astrologue mais comme j’y prenais plaisir cela s’est réalisé tout seul. Si j’avais attendu que le ciel m’envoie le job idéal je crois bien que je serais encore en train d’attendre. Tout est si simple, il suffit de recontacter cet Enfant en nous et ce qu’on découvre aimer faire nous ouvre la Voie !

Faire le tri des infos

Ainsi au milieu de toutes ces infos qui viennent à nous il faut savoir faire le tri et choisir avec le cœur car si nombreuses personnes se font manipuler alors que d’autres accomplissent des miracles ou disposent de dons particulier.

Il faut surtout donner de l’importance à soi-même car tout ce qui arrive dans le monde ne nous concerne pas directement. La seule chose qui importe c’est de réaliser l’Etat d’Etre qui correspond à notre choix de cœur et de concentrer notre Attention sur ce que nous voulons vivre et ne pas nous laisser envahir par une multitude d’informations diverses et contradictoires.

Certes il est bon de savoir que certains êtres malveillants tendent à vouloir nous manipuler par le biais des infos, de la nourriture, des religions etc.… et notre seul moyen d’éviter de nous faire piéger c ‘est d’utiliser notre discernement (celui-ci ne vient pas du mental mais d’une intuition venant du cœur.)

Nous savons que certains aliments sont trafiqués afin de nous maintenir dans des états de dépendance voire de maladie alors il nous faut faire un choix quand nous achetons nos aliments et tout ce qui est transformé en laboratoire (plats préparés etc.) est le plus susceptible d’être trafiqué.

Manger bio !

Il faut donc privilégier des produits bios et non transformés, voire acheter des produits locaux au marché. Il nous faut boy cotter les grandes surfaces qui nourrissent les systèmes manipulateurs et privilégier les boutiques bios, les coopératives, les agriculteurs locaux. Certes on peut acheter du bio en grande surface mais cela nous met en dualité au niveau de notre éthique car la bio industrielle est certes moins mauvaise que l’agriculture intensive mais n’en profite pas moins aux manipulateurs. Tout est question d’éthique ! Certes les produits bios sont plus chers quand on achète des produits fabriqués (conserves, plats préparés) mais si on cuisine soit même on ne dépense guère plus d’argent et surtout on remplit moins l’escarcelle du pharmacien et du médecin. Tout n’est donc qu’une question de choix.

A suivre…..

Christian Duval

Publié dans philosophie appliquée

Commenter cet article