DOSSIER : LA MATRICE et NOUS 6 : Pourquoi la loi d’attraction semble ne pas fonctionner ?

Publié le par Wydyr

DOSSIER : LA MATRICE et NOUS

6 : Pourquoi la loi d’attraction semble ne pas fonctionner ?

Pour changer les choses ici bas, penser ne suffit pas, il faut ressentir…

Ayant participé à ce programme de dualité (puisque nous sommes encore ici présents) nous ne pouvons nous en libérer qu’en nous débarrassant des cristallisations mémorielles propres à ces expériences. Cela ne veut pas dire qu’il faut effacer le passé puisque ce qui à été vécu ne peut être ignoré mais il faut désactiver notre conscience des « charges émotionnelles » propres à ces vécus afin que ces souvenirs ne viennent pas interférer dans notre nouveau programme d’unité.

Il faut se souvenir que l’expérience choisie par les Pleiadiens à été d’insérer une âme cristalline à 12 brins dans un corps animal conceptualisé par les reptiliens. Dans les mondes unifiés la Pensée suffit pour modeler le plasma formateur des formes mais dans notre monde la Pensée doit traverser la couche astrale émotionnelle (animale) avant de toucher le plan éthérique et la matière dense.

La « substance matière » ne réagit pas directement aux impulsions du mental mais à celle du plan émotionnel. Le plan émotionnel est intimement lié au monde du ressenti généré par l’image et c’est la raison pour laquelle notre substance corporelle ( cellulaire , sensorielle et hormonale) est modifiée par nos émotions ( chaque émotion modifie notre biochimie cellulaire) c’est-à-dire que « penser » ne suffit pas pour changer les choses, il faut les ressentir : chaque émotion « impressionne » notre matière corporelle par le biais du corps éthérique qui par les perceptions sensorielles nous permet de « ressentir la matière ».

La matière telle que nous l’expérimentons n’est qu’une sensation de l’esprit en cette fréquence matricielle, sensation qui impressionne nos hormones et génère notre réalité. Ainsi a chaque fois que nous portons notre Attention sur une intention ou une idée, celle –ci passe du plan abstrait ( conceptuel) au plan du mental concret ( image précise du concept ) qui se transmet sur le plan émotionnel via le corps astral et qui ainsi « impressionne » la matière éthérique via les perceptions sensorielles ( ressenti ) et se concrétise en notre forme physique ( bien être ou mal être).

Les corps subtils et l’unité

Tous les sous plans (physique, éthérique, astral, mental) qui correspondent aux 4 fréquences des éléments (terre, eau, air, feu) émanent du corps mental abstrait (dit causal ou conceptuel) et seule la fréquence vibratoire qui nous entoure semble dissocier ceux –ci mais ce n’est qu’une illusion.

Nous sommes le corps que nous ressentons, que nous imaginons être : celui-ci est notre « matrice individuelle » et dont nous sommes à la fois l’inducteur et l’expérimentateur. Notre corps est le microcosme du grand tout mais notre attention génère un faux corps qui cependant nous parait réel.

A suivre… Christian Duval

Publié dans matrice

Commenter cet article