L’OMBRE DES DRAGONS PLANE T’ELLE ENCORE SUR NOUS ? 2/4

Publié le par Wydyr

L’OMBRE DES DRAGONS PLANE T’ELLE ENCORE SUR NOUS ? 2/4

Le langage utilisé par cette église de Rome est le latin hors cette langue (morte) n’est pas notre langue d’origine et c’est pour cela que la plupart des enseignements de cette église ayant été traduits et déformés par les divers copistes ne pouvait rien réveiller en nos mémoire endormies.

Nombreuses sont les ethnies qui disposent de textes sacrés de référence : la Torah pour les Juifs, le Coran pour les musulmans, la Baghavad Gita pour les Hindous, etc.… mais la France n’a aucun livre de référence précis, la Bible n’étant qu’un ouvrage rédigé par des copistes traducteurs se retrouver traduite en une multitude de versions différentes et contradictoires.

Langage des oiseaux

Nous ne disposons d’aucun texte écrit car nous sommes héritiers en droite ligne des courants celtes qui comme je le rappelle n’écrivaient pas mais transmettaient le savoir par l’oral, la parole, le chant.

C’est ainsi que les sages paroles furent cachées dans le « langage des oiseaux » les mots du vieux français étant révélateurs de l’essence même d’une connaissance.

Le langage dit phonétique permettait en épelant les noms de percevoir l’âme de ceux-ci ainsi le mot « François » : Feu. Air. en Soi indique clairement que l’individu qui porte ce nom à le Feu et l’Air intégré en ses structures et qu’ainsi ce prénom lui révèle une partie de son potentiel
Malheureusement le vieux langage « français » à subi une certaine forme d’anglicisation et s’est trouvé déformé et nombreux sont les mots dont on ne peut retrouver l’essence originelle. Dés qu’on prononce un nom on émet une onde de forme qui génère une réalité.

Dans les pays Anglos saxons il en était de même, les vieux dialectes comme le gaélique étaient eux aussi révélateurs de sonorités particulières comme le sont aussi les mantras en Inde. Tout est émanation du Verbe, les ultrasons générent des sons qui engendrent des formes de vie.

La musique traditionnelle celle était basée sur 5 notes, chacune correspondant à une Essence de plante, à une voyelle et aussi à un doigt de la main !

Notre langage actuel étant un mélange d’anglais et de français déformé ne peut en aucun cas nous révéler l’essence des choses bien au contraire il nous maintient enfermé dans des conceptions matricielles déformées. Quand au « verlan » c’est la pire des choses qui soit et plus on l’utilise plus on s’éloigne de la Source, plus on se déstructure.

LE DIABLE

Ce mot porte en lui-même la révélation : il symbolise la dualité propre à l’expérience de ce monde. Le mot « Satan » voulant dire « ennemi » ou « celui qui résiste » est aussi révélateur alors que Lucifer voulant dire le Porteur de Lumière porte lui aussi son message.

Chez le celtes qui ne vénéraient que le Dieu Unique Androgyne dont le Soleil était le pôle masculin et la Nature le rôle féminin les multiples déités ne représentaient que des aspects de ce dieu unique : Cernunos le dieu de la fécondité, Belenos le dieu du soleil, Brigitt la déesse des moissons, etc ainsi on pouvait invoquer le dieu adéquat à nos besoins quand cela était nécessaire.

Cernunos représenté sous la forme d’un cerf magnifique fut transformé par la religion de Rome en diable : normal ! un cerf çà porte des cornes et est doté de sabots ......ainsi tout l’aspect « force sexuelle » de Cernunos fut diabolisé et tous ceux qui invoquaient ce dieu finissaient sur le bûcher.

Toute personne ou ethnie qui « résistait » était représentée comme étant « Satan » et était condamnée à la destruction par le feu ou le fer.

Quant à Lucifer dit Prince des Ténébres il a été connu grâce à cette « religion » et à été ainsi présenté comme le Grand Ténébreux et identifié à Cernunos le dieu cornu. Cependant nous pouvons remarquer une chose : il est dit « Prince » et non « Roi ». Lucifer n’est en fait que le Prince régent de notre matrice, que l’on connait aussi sous l’apparence d’un serpent qui se mord la queue et nous enferme en ses anneaux maléfiques. Mais rien ne nous oblige à le transformer en « Roi », un prince est héritier probable d’un royaume mais non « celui qui décide » c’est donc « Nous » par nos façons de penser et d’Etre qui lui donnons ou non notre pouvoir par notre Attention.

Les Dragons

Nous savons tous désormais plus ou moins que les Dragons sont des Etres Multidimensionnels fort doués dans le domaine génétique. La Plupart proviennent de la constellation « Draco » où se trouvent une multitude d’Etoiles résidentielles. Les Dragons représentent des forces en potentiel : le Dragon du feu, le Dragon de l’eau, le Dragon de l’air, le Dragon de la Terre, le Dragon de l’Ether. Ils font partie des forces dites « élémentaires » c’est-à-dire des énergies qui sont mises à notre disposition pour cocréer notre réalité existentielle.

Nous disposons d’un corps dense englobé dans différents corps subtils grâce à l’intervention des Dragons qui sont des Etres magnifiques et forts respectés dans les temps anciens. A ce titre chacun de nos corps est lié à l’un d’entre eux :

  • Notre corps physique est lié au Dragon de la Terre qui a permis la construction de celui-ci. il nous relie à la Terre, aux forces telluriques, au monde minéral et aux Nains du Petit peuple. Il nous maintient en contact avec ce monde par le biais du toucher.
  • Notre corps éthérique dit vital est lié au Dragon de l’eau et à notre force vitale. Il nous relie à l’énergie vitale, aux forces de l’eau (sources, rivières, océans), au monde végétal et aux Nymphes, Ondines et Sirènes. Il nous maintient en contact avec ce monde par le biais du gout.
  • Notre corps astral dit émotionnel est lié au Dragon du Feu Il nous relie au feu de la terre, au monde des instincts, désirs et pulsions et au feu central de la terre (volcans) et au monde animal (pulsions) et nous maintient en contact avec ce monde par le biais de l’odorat.
  • Notre corps mental est lié au Dragon de l’Air. Il nous relie à l’air (atmosphères et vents) au monde humain et aux Elfes du Petit peuple. Il nous maintient en contact avec ce monde par le biais de la vision.
  • Notre corps causal est lié au Dragon de l’Ether. il nous relie au Soleil, aux forces du cosmos, à notre Soi et aux mondes angéliques (Deva et maitre ascensionnés) Il nous maintient en contact avec ce monde par le biais de l’Ouie.

Nous sommes constitués de ces 5 corps qui sont eux aussi intégrés dans nos corps supérieurs.

A suivre… Wydyr Christian Duval

Publié dans Mythologie

Commenter cet article