L’ILLUSION DE L’ILLUSION : COMMENT S’EN LIBERER 2/6

Publié le par Wydyr

L’ILLUSION DE L’ILLUSION : COMMENT S’EN LIBERER 2/6

L’origine de l’univers ne peut être dans le temps (qui est passé) ni dans l’espace mais dans l’Instant présent perpétuellement renouvelé. Le Présent est insaisissable et indéfinissable, dés qu’on cherche à l’attraper il devient le « passé » il est la Vie en perpétuel renouvellement, la vie est Onde d’amour et ne peut être enfermée ou limitée ; dés qu’on cristallise le Présent on se coupe de la Vie. Ce Présent se manifeste à nous en tant que Présence : Présence Une contenant tous les Soi, Présence Source omniprésente partout dans l’Univers. Rien ne peut exister en dehors de cela.

Dés qu’on cherche l’origine de l’Univers dans une explication rationnelle situant celle-ci dans un espace localisé ou un temps particulier (datation) on se perd dans l’illusion générée par l’effet que nous prenons pour cause.

La Vie n’a pas surgit d’un assemblage au hasard de particules élémentaires qui par différents processus d’osmose à engendré une substance capable de générer des formes de vie intelligente, la Vie était là, non manifestée mais Omniprésente avant même que la Source apparaisse.

Attraction et répulsion

La Conscience est liée à notre tête (cerveau) et au corps mental (celui qui pense) alors que l’amour est lié à notre cœur et au corps émotionnel (celui qui ressent) Lorsque notre tête et notre cœur fonctionnent en osmose parfaite (c’est-à-dire que nos pensées et nos émotions sont en accord parfait) nous réintégrons l’Unité primordiale et retrouvons notre Conscience créatrice.

Au dessus de notre œil gauche se trouve un Point Etoile dit « bien » (ou force d’attraction) et au dessus de notre œil droit le Point Etoile « mal » (ou force de répulsion) les deux points sont reliés au point d’Attention ou Point Alpha situé au dessus du troisième œil. Les trois Points formant un Triangle. Le point Alpha est celui du « commencement » l’Attention est le point de départ de notre vision intérieure et est intimement lié avec le Point Omega situé à l’arrière de notre Crâne – dans le creux où est niché le cervelet – qui est le Point d’Intention. Ainsi dés que nous mettons notre Attention (Alpha) sur une Intention (Omega) nous sommes la Source créatrice de notre réalité en tant qu’Alpha/Omega.

Toute notre expérience dépend donc de l’intention sur laquelle nous projetons notre Attention et comme le Point d’Attention est situé entre le Point « mal » (force de répulsion ou conscience) et le Point « bien (force d’attraction ou amour) on ne peut connaitre l’un qu’en expérimentant l’autre : ainsi est née la dualité. On ne peut connaitre le froid que si on connait le chaud, on ne peut savoir qu’on est petit que si on rencontre un grand, on ne peut se connaitre qu’en observant l’opposé de ce que l’on est.

Ainsi la Source a accepté de se projeter dans un univers limité pour se connaitre par l’observation et l’expérience. Le Soi universel expérimente ainsi Ce qu’il n’est pas (limité, mortel) pour découvrir par l’expérience Ce qu’il est (Immortel et créateur) et ainsi définir Qui il est par son choix de vie. Chacun de nous étant émanation de ce Soi universel vit la même chose : chacun de nous est donc créateur de l’Univers qu’il conceptualise, qu’il observe, qu’il perçoit comme réel et il n’y a pas un seul univers visible observable défini et déterminé comme pourrait nous le faire croire l’observation extérieure mais autant d’Univers que d’Etincelles de conscience expérimentant la Vie. Chaque Etincelle – vous, moi – sommes un univers à part entière. Tout ce que l’on contemple par l’Attention s’active comme réalité dans notre Conscience qui rend cela manifesté dans la réalité temporelle matérielle.

La Conscience nous éloigne du centre afin d’observer ainsi notre Soi est celui qui observe alors que notre moi est celui qui est observé en tant qu’acteur.

Dans un premier temps on perçoit l’univers comme extérieur à soi puis on sent le désir de s’unir à cet Infini qui est dans notre Conscience et comme l’infini ne peut être atteint la vie se perpétue.

La sensation de matière s’actualise dans le champ énergétique où notre Conscience qui tend vers l’extérieur et notre Amour qui ramène vers l’intérieur se rencontrent. Notre corps est une sensation de notre esprit et rien de plus, la matière est une illusion sensorielle.

Le Soi ou Conscience universelle n’est pas localisé dans le temps ou l’espace mais est omniprésent ici et maintenant. La cause de notre expérience actuelle n’est pas située dans le passé antérieur ou dans un autre espace temps mais Ici maintenant en notre Etincelle de vie. Tout ce que l’on perçoit ici maintenant devient notre réalité et peu importe ce qu’on à été antérieurement.

Nous sommes tout ce qui est

Tout ce qui est visible et observable est « reflet de la Conscience Une ou Soi Universel » et est ainsi « « nous » sous une autre forme ; que ce soit un arbre, un insecte, une fleur, un animal. Lorsqu’on se place dans le Soi observateur on peut tout connaitre et tout savoir, on peut parler à l’arbre, à la fourmi et celui-ci ou celle-ci nous répond car il est « nous » en tant que Conscience Unique manifesté sous une autre « forme ».

Lorsqu’on observe le monde il nous parait extérieur… et c’est alors que désirant fusionner avec celui-ci on se laisse attirer par lui, on est comme aspiré et on peut disparaitre en lui jusqu’à oublier qui on est vraiment. C’est le tout le processus de l’illusion.

C’est la relation que l’on entretient avec les choses et êtres qui déterminent notre qualité de vie, notre destinée. La relation que l’on a avec le monde crée notre devenir. La relation que l’on entretient avec notre corps crée notre état de santé ou de maladie.

La Conscience éloigne du centre (refroidit) elle créé l’espace, alors que l’Amour ramène vers le centre (réchauffe) et créé le temps. Cette tension entre « voir » (observer) et Etre (ressentir) créé la sensation de résistance appelée matière.

On ne peut connaitre et aimer en même temps

La sensation de dualité vient du fait que d’un côté on désire rester conscient (de la vie telle que l’on expérimente) et d’un autre on désire fusionner avec ce qu’on voit et on est tiraillé entre les deux.

Tant qu’on reste conscient on ne peut ressentir l’amour. Lors de l’acte sexuel on ne ressent l’orgasme que lorsque le mental cesse d’agir, on perd conscience, on fusionne avec la sensation : notre corps devient un avec l’autre et avec la vibration orgasmique. C’est un moment unique que l’on aimerait ressentir tout le temps et c’est cela notre quête : comment ressentir cet orgasme fusionnel avec tout ce que l’on voit autour de nous (fleurs, arbres, soleil, etc) tout en demeurant conscient.

Les animaux vivent dans l’amour car ils ne sont pas conscients d’exister .Un chat vit sa vie de chat et est impulsé par certains comportements provenant de son âme groupe mais n’est pas conscient de cela, pas conscient de bien ou de mal. Il tue la souris pour la manger sans avoir aucun remords de tuer une forme de vie.

Cela est différent pour nous puisque nous pouvons vivre et être conscient d’exister car nous disposons d’un intellect qui est l’outil de notre conscience.

A suivre… Christian Duval

Publié dans philosophie appliquée

Commenter cet article