LA REALITE EST AU DELA DU PHENOMENAL 2/2 « Au-delà de notre système solaire visible un autre y demeure caché ! »

Publié le par Wydyr

LA REALITE EST AU DELA DU PHENOMENAL 2/2

« Au-delà de notre système solaire visible un autre y demeure caché ! »

Dans la fréquence de la 5° dimension unifiée le système solaire est pure énergie, Lumière et nous y demeurons tous dans notre Véhicule d’Etreté Androgyne et parfait. Nous sommes « tout le système solaire » qui est le corps de l’androgyne Christ véhiculant l’Archétype de l’hOMme cosmique. Nous sommes les fils et filles de l’OM.

Ce corps Universel est constitué de multiples organes et chakras :

Neptune est le centre de la Volonté (centre coronal) reliée au Soleil central Galactique.

Uranus est le centre de l’Amour et de l’énergie libre (hémisphère droit réceptif du cerveau).

Saturne est le centre de la Sagesse et de la réflexion logique (hémisphère gauche du cerveau).

Jupiter est le réservoir d’énergie abondante et illimité (foie).

Mars est le système musculaire (celui qui active l’énergie motrice de la force d’attraction).

Le Soleil est le cœur qui commande et régule tout le corps (corps causal).

Mercure est le système nerveux (le corps astral) et coordinateur des énergies.

Vénus est le système endocrinien (corps senti mental) générateur de l’harmonie des formes.

La Lune est le centre sacral (corps vital) qui synthétise les informations

La Terre est le centre racine : la forme finale. La Terre de 5° dimension : le Paradis originel.

Tout le système solaire est le corps du Grand Androgyne et nous en sommes tous une partie intégrante et intégrée.

PROJECTION HOLOGRAPHIQUE

Lorsque la matrice 3 D à été élaborée le système solaire a projeté une partie de lui sous forme de projection holographique : ainsi tout le système solaire s’est « reproduit » dans la 3° Dimension (expérience carbonée) et c’est à partir de cette projection 3 D unifiée qu’il s’est à nouveau projeté dans une réalité tridimensionnelle dissociée.

Ainsi L’Univers tel que nous le percevons ou voyons n’est qu’une projection holographique que nous percevons par l’image visible et c’est à partir de cette « image visible » que chacun de nous élabore sa propre projection holographique : un univers unique et particulier qui fait partie de cette « illusion ».

Cette projection holographique du système solaire à ainsi engendré un univers double et semblant divisé entre « bien et mal ».

Celui perçu comme bien étant appelé « paradis » et celui perçu comme mal étant appelé « enfer ». C’est ainsi qu’à chaque fois que nous sommes attirés vers le bien (Paradis) nous ressentons le mal (enfer) c’est la toute l’expérience de la dualité.

Dans le monde de l’Unité il n’y a ni bien ni mal il n’y a que la Vie manifestée parfaite alors que dans notre monde de dualité nous ne pouvons connaitre une facette qu’en expérimentant l’autre. Nous expérimentons l’Ombre de nous-mêmes et aspirons à l’autre partie (le bien ou Paradis) mais dés que nous aspirons au bien que nous percevons extérieur c’est que nous reconnaissons que le mal existe et que nous voulons nous en libérer.

Afin que nous puissions faire cette expérience le système solaire tout entier s’est donc projeté en ce monde de reflet et de dualité ainsi chaque planète et chaque signe zodiacal se manifeste sous une double facette : bien ou mal, qualités ou défauts.

Chaque planète a donc simultanément sa face « sombre » et sa « face lumière » qui se manifeste en tant que « qualité » ou « défaut » ou en tant que « force de l’Ombre » ou « force de Lumière ». Il en est de même au niveau des signes du zodiaque.

Chacun de nous étant revêtu d’un corps d’Ombre cachant un corps de Lumière expérimente donc les qualités et défauts des différentes planètes et signes du zodiaque.

Voyons maintenant la « face sombre » du système solaire. Celle que les kabbalistes ont nommée « les forces de l’abime, les démons »

Neptune se manifeste ici comme génératrice de fantasmes, d’illusions, d’idéalisme, de croyances, et détourne la volonté divine du plan cosmique et nous incite à vivre dans le flou artistique ou spirituel, dans les voyances astrales et nous donne envie de « planer » en ingérant des drogues , médicaments , substances hallucinogènes, alcool et autres moyens de fuir la réalité afin de voir des éléphants roses chevauchés par des démons ou des anges.

Uranus nous incite à vouloir être libres et indépendants de toute contrainte extérieure quitte à employer la violence pour cela et ainsi nous transforme en rebelles violents, en excités du bocal, en utopistes destructeurs et en scientifiques fous qui cherchant l’énergie libre en utilisant l’énergie atomique provoquent des catastrophes génératrices de chaos.

Saturne nous incite à avoir de plus en plus de pouvoir. Il nous transforme en ambitieux fous, politiciens manipulateurs, avides de pouvoirs et désirant gouverner le monde. C’est à ce niveau que Saturne devient identique à Sauron le « Seigneur des anneaux » ; celui qui à tous les pouvoirs et traite les autres en esclaves et ainsi maintient les humains dans cette condition animale.

Jupiter nous rend avides de biens matériels, de richesse, d’opulence et d’abondance pour profiter pleinement des bienfaits de ce monde sans nous préoccuper du fait qu’agissant ainsi nous profitons du travail des autres. Cette planète à été génératrice de tous les mouvements religieux a dogmes comme ce fut le cas en Egypte (clergé d’Amon) et aussi dans la religion juive et catholique (grands pontes religieux comme certains Papes et des Etres comme richelieu qui ont allié politique, finance, et religion pour vivre sur un train de vie « divin ». Jupiter incite à vivre comme Zeus le roi de l’Olympe, à se faire aduler, adorer comme un gourou et à vivre grand train de vie.

Mars tend à nous transformer en guerriers, policiers, miliciens qui guerroyant sans cesse contrôlent le monde en disant le protéger. Tout le monde du « faire » est régi par Mars qui nous transforme en martiens scientifiques avides de tout contrôler en faisant fi de toute humanité. Tous les grands chefs guerriers et tyrans de l’humanité ont été impulsés par Mars.

Le Soleil nous donne l’envie irrésistible de briller plus que les autres et de nous sentir comme étant « élus » et de nous prendre pour « dieu sur terre » comme ce fut le cas lors de l’époque de l’humanité ou la royauté absolue était à l’ordre du Jour. Seuls ceux qui étaient de sang royal pouvaient accéder au Trône. Louis XIV a été une parfaite imagerie de cet égocentrisme solaire : tout pour sa gloire et peu importe si le peuple mourrait de faim.

Vénus nous incite à vénérer la beauté physique, le luxe et les plaisirs outre mesure. Ceux et celles qui sont très beaux du point de vue physique sont tellement obnubilés par leur reflet dans le miroir qu’ils pensent eux aussi être des élus et font tout ce qu’ils peuvent pour conserver cette belle apparence physique et ne s’appuient que la dessus pour paraitre. Ils ont besoin d’être des idoles, d’avoir une cour de fans, de jouir de tous les plaisirs de la vie et souvent deviennent des artistes imbus d’eux-mêmes, ignorants et rejetant ceux qui ne font pas partie de leurs critères de beauté.

Mercure nous incite à devenir des purs intellectuels, obnubilés par le savoir, la logique, la science, la rentabilité, le calcul, le profit, la culture intellectuelle, les écrits, les médias. Et nous transforme en singes savants.

La Lune nous absorbe en totalité dans l’imaginaire et l’illusion issue de l’inconscient collectif. Elle nous entraine dans des fantasmes sociaux, spirituels, religieux, des traditions caduques et des croyances à un dieu dont le Trône est situé au-delà des nuages et qui dirige tout. Elle nous transforme en groupies, grenouilles de bénitiers, en victime de sectes fantasmagoriques, en créatures dirigées par un manipulateur. Dans sa face obscure la Lune sert les plans du « Seigneur des anneaux » dont elle est « celle qui reflète les images ». Les médias télévisés sont à sont service ainsi que tout ce qui est dirigé par l’argent.

C’est ainsi que cette face obscure du système solaire à participé à la création de notre réalité qui ressemble plus à l’enfer qu’au paradis. Cela peut sembler paradoxal mais tous ceux qui oeuvrent avec ces forces sombres (enfer) vivent une vie quasi paradisiaque (opulence matérielle, pouvoir etc..) alors que ceux qui veulent œuvrer pour la Lumière vivent l’enfer matériel.

Ainsi le Dieu de cette matrice duelle est cet Archonte qui se présente à nous comme « bon dieu » ou « diable » selon les besoins du moment et que l’on décrit quelque peu dans l’Ancien testament : un Dieu qui à des préférences, des exigences et qui se comporte comme un tyran qui veut être aimé malgré le fait qu’il nous maltraite.

En lisant la Bible on pourrait voir ce côté sombre de la Déité. En fait ce dieu ressemble étrangement au Sauron du Seigneur des Anneaux. Les kabbalistes connaissent bien ces deux facettes de la matrice et certains sont tellement obnubilés par les forces de l’Abîme qu’ils ne voient que cela partout et comme la vision intérieure crée la réalité il est évident qu’aucune lumière ne peut venir de ce côté

Etant astrologue j’étudie dans les thèmes qui me sont confiés la position des nœuds Lunaires, appelés aussi Tête et queue du dragon qui donne des informations concernant le chemin de vie de cette incarnation. Ces deux points (nœud sur et nœud Nord) sont comme des Portes : le nœud sud indique la Porte d’entrée et le Nœud Nord la porte de sortie de l’Incarnation. Naturellement quand on ouvre une Porte, des énergies s’engouffrent par celles-ci, les bonnes comme les moins bonnes.

J’ai eu l’occasion récemment d’étudier un livre sur l’astrologie kabbalistique (dont je ne citerais pas l’auteur car mon but ici n’étant pas d’entrer dans une polémique inutile) qui m’a fort intrigué. En effet l’auteur décrit ces Portes lunaires uniquement à partir des forces de l’Ombre sans révéler la partie Lumière. En lisant ce livre on a ainsi l’impression qu’on est des Enfants des Ténébres condamnés à nous nourrir de cela et que les Forces de L’Ombre nous incitent sans cesse à mal agir, c’est-à-dire à manifester uniquement les défauts planétaires cités dans les lignes précédentes de mon article. Si on lit sa trame karmique à partir de ce qui est révélé en cet ouvrage on a vraiment l’impression d’être une Emanation des forces de l’Abîme. Je ne sais pas quels étaient les intentions de l’auteur en écrivant ce livre (qui se base sur des connaissances kabbalistiques réelles) mais je ne pense pas qu’en voyant l’ombre partout on puisse trouver la Lumière.

Il importe de ne pas confondre « Ténébres » et « Ombre ». L’Ombre fait partie de notre réalité puisque notre corps en est la manifestation visible mais celle-ci émane de la Lumière et le but de l’incarnation est de révéler la Lumière qui demeure au cœur de l’Ombre afin que révélée elle transmute l’Ombre.

Nous sommes donc certes impulsés par certaines forces obscures mais pouvons aussi transcender celles-ci par la conscience et ainsi ne manifester que les aspects positifs des planètes .

Voyons maintenant la Face Lumière de notre Système solaire.

Neptune nous relie à la Source de la Volonté divine et nous octroie la clairconscience.

Uranus nous octroie l’énergie libre qui entre en notre corps via notre hémisphère cervical droit féminin sous forme d’ondes ultrasonique (énergie de l’Onde de vie Amour).

Saturne nous donne la capacité de discernement, d’étude, de réflexion, de concentration, de discipline, de patience pour modifier nos logiciels internes (cerveau gauche masculin rationnel).

Jupiter nous octroie l’optimiste, la bonté, et l’abondance généreuse que nous pouvons partager avec tous. Il nous permet de profiter des biens de ce monde avec enthousiasme et d’en partager les fruits avec tous.

Mars nous octroie le courage, la détermination, la discipline des énergies et la capacité d’oser faire.

Le Soleil est notre enfant intérieur qui nous permet d’aimer, de faire ce qu’on aime et d’aimer ce qu’on fait afin que tous ceux qui nous approchent en bénéficient par l’onde de résonance de l’amour universel.

Vénus nous octroie l’harmonie intérieure qui se manifeste par l’harmonie extérieure, douceur, paix et fait de nous des artistes de la vie cocréateur d’une terre magnifique.

Mercure nous octroie l’intelligence et le discernement, et une certaine forme de logique qui nous permet d’étudier et de comprendre par l’intellect ce que nous ressentons par les émotions et sensations.

La Lune nous octroie une imagination débordante. Nous pouvons puiser à volonté dans l’inconscient collectif tous les scénarios générateurs de mondes magnifiques, peuplés d’êtres magiques, d’une humanité unifiée qui se réjouit des beautés de la vie. À ce stade il faut évacuer de notre banque de données tous les scénarios et images et films qui ne nourrissent pas cela. Cela nous oblige à choisir nos programmes télévisés, nos films, nos lectures et de ne plus donner attention et foi à des scénarios apocalyptiques destructeurs.

Ainsi notre Terre (correspondant à notre signe zodiacal Ascendant) deviendra plus lumineuse. Notre vie deviendra alors un Paradis et il ne restera plus qu’un pas à faire : rester ancré dans cette Unité Lumière, vivre notre rêve ici bas sans nous préoccuper de savoir combien de temps durera celui-ci, sans nous cristalliser en celui-ci et quand nous regardons le ciel, les Etoiles, la Nouvelle Lune ou la Pleine lune peu nous importe ce qui va arriver car nous percevons cet immense vortex d’énergie et nous faisons un avec elle.

Alors nous ne nous inquiétons plus des mouvements planétaires ; nous savons que le grand changement est commencé et nous nous réjouissons.

Ce texte m’a été inspiré ce matin (27 septembre) et l’impulsion de le publier aujourd’hui m’a été donnée

Kiristian Duval Wydyr le 27 septembre 2015

Publié dans astrologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article