DEMASQUER L’ILLUSION ET SE LIBERER DE L’OMBRE 2/3 Tout est à l’intérieur !

Publié le par Wydyr

DEMASQUER L’ILLUSION ET SE LIBERER DE L’OMBRE 2/3

Tout est à l’intérieur !

Faisons un petit retour en arrière…..

Imaginez une Terre magnifique, un Eden paradisiaque. Des milliards d’Etres y vivent en parfaite osmose. La Terre est comme un diamant éclairé de l’intérieur. Chaque Etre dispose de talents particuliers qu’il utilise pour son bien être et celui des autres. Une onde d’amour cristalline traverse tous les Etres. Cela génère une musique ultrasonique qui maintient l’harmonie. Toutes les âmes vivent une expérience unique et individuelle tout en étant conscient de l’Unité avec Tout ce qui est. Chaque âme brille comme un diamant cristallin éclairé depuis un soleil intérieur. Telle était l’Atlantide…..

Puis survint une chute vibratoire. La Lumière baissa d’intensité. L’âme de la Terre qui était comme un diamant constitué de paillettes cristallines en mouvement perpétuel subit la chute vibratoire. Le diamant se cristallise, devient minéral puis s’opacifie jusqu’à ressembler à un immense morceau de charbon.

Les âmes des Atlantes sont emprisonnées dans ce « charbon » et celui-ci se brise en milliards de morceaux.

Chaque âme est enfermée dans son morceau d’Ombre carbone (charbon).

La Terre est comme entourée d’un immense voile opaque et noir comme la nuit. Les Etres ne ressentent ni ne voient cette Lumière, ce soleil intérieur qui les animait… Leur vie devient coupée entre des périodes de froid et de chaud, de jour et de nuit. Le soleil qu’ils perçoivent vient désormais de l’extérieur.

Tous les Etres sont agglutinés dans un espace temps confiné, limité. L’âme de chacun est enfermée dans cette structure opaque, ce corps d’Ombre qui ne laisse pas filtrer le Soleil. Ce conglomérat de matière dense empêche la Lumière du soleil de toucher la Terre. L’humanité vit sous un voile.

Chaque Etre a une mission à accomplir : transformer ce morceau de charbon, ce corps d’Ombre en diamant cristallin comme à l’origine, chacun à sa part de travail alchimique à accomplir.

Ce que les Etres ne savent pas c’est que la Lumière qu’ils cherchent à l’extérieur est en eux. Lorsqu’ils voient le Soleil éclairer le ciel cela n’est qu’un effet miroir de leur Soleil intérieur, celui qui est « caché » sous la masse d’ombre carbonée de leur forme dense.

A chaque fois qu’un Etre lève les yeux vers le ciel et y voit des nuages noirs il nourrit l’illusion car en fait les nuages sont pure illusion et les voiles ne sont que ceux créés par les Etres ayant égaré leur lumière. Ceci est notre histoire.

Depuis des temps immémoriaux nous recherchons la Lumière à l’extérieur et quand nous apercevons un rayon de soleil nous pensons avoir découvert le pot au rose. Nous pensons que la Lumière salvatrice vient de l’extérieur alors qu’en fait le « Ciel » sert de miroir réflecteur et le Soleil que nous voyons à l’extérieur n’est que le reflet du soleil brillant dans notre ciel intérieur (écran de notre conscience).

Ainsi nous sommes incarnés dans le monde de l’illusion et d’opacité, manipulé par des images de l’astral collectif (qui sont nos propres projections) et cherchons à l’extérieur ce qui est en nous. Tous les nuages de notre ciel intérieur (pensées cristallisées erronées) deviennent nuages de notre ciel extérieur.

Nous « sommes » le climat que nous imaginons.

Les climats que nous nourrissons à l’intérieur de nous-mêmes se répercutent sur les climats sociaux extérieurs et les climats atmosphériques. Quand notre ciel intérieur est au beau fixe, notre expérience dans le monde extérieur est identique.

Quand nous observons le ciel nous pouvons percevoir quel est l’état vibratoire de la population vivant en cet endroit. Ce sont nos nuages intérieurs qui s’amoncellent dans le ciel extérieur. Nous sommes les magiciens de notre monde.

Quand nous nous incarnons nous choisissons une région du globe particulière (climat ethnique, social et aussi climat atmosphérique. Nous pouvons naitre dans une région ensoleillée ou au contraire avec un climat humide et froid. Cela n’est pas par hasard.

Le climat extérieur nous renvoie notre climat intérieur. Tant que nous n’avons pas compris cela nous subissons ce climat extérieur et finissons par croire que c’est « lui » qui décide de notre vie. Par contre si nous prenons conscience que « tout nait en nous » nous pouvons inverser le processus et ainsi modifier le climat extérieur. Soit la vie nous amène à changer de région (une opportunité se présente à nous de façon quasi miraculeuse) soit nous vivons une vie intérieure suffisamment riche pour que le climat extérieur ne nous perturbe plus.

Par notre présence en une région, par notre optimisme et notre rayonnement d’aura nous pouvons changer le climat social et atmosphérique de celle-ci.

Tant que nous pensons que l’extérieur modèle notre intérieur nous demeurons dans l’illusion.

Alors que tout provient de notre état de conscience. L’exemple que je pourrais citer est celui de l’amour. Quand on est amoureux d’une personne et qu’on peut vivre avec elle, peu nous importe qu’il pleuve ou qu’il vente ou qu’il neige : la vie nous parait toujours belle. C’est la raison pour laquelle nous aimons vivre cet état parce que cela modifie notre ciel intérieur et par effet de résonnance le ciel extérieur. Le processus est identique quand nous faisons un métier qui nous donne ce même sentiment de joie et d’amour.

Voici une petite Méditation que je pratique depuis un certain temps :

Une fois assis confortablement je regarde tout ce qui est autour de moi sans penser à rien.

Je prends conscience de mon corps assis.

Je ferme les yeux et me concentre sur ma respiration et les battements de mon cœur.

Je ressens ce corps, ce cœur et tout ce qui m’entoure comme étant imprégné dans l’Ombre de ce monde

Tout ce qui m’entoure est en cette ombre ; mon corps en fait partie

Il est comme un morceau de charbon, opaque me voilant la Lumière.

Je pense

« Je ne suis pas ce corps d’illusion, je ne suis pas ces pensées qui me traversent, je ne suis pas ces émotions ni ces images véhiculées dans l’astral, je ne suis pas ces atomes agglutinés… ce corps d’Ombre n’est qu’une sensation de l’Etre que Je Suis expérimentant cette illusion ».

J’accepte cette expérience mais ne suis pas l’expérience, je suis l’Etre qui en tant que vie expérimente

Je me concentre sur l’Etincelle vibrale de mon cœur que je vois comme un Petit soleil brillant dans un ciel bleu.

Depuis ce point je ressens que toute cette Ombre fait aussi partie de l’Etre, de la Lumière, de la Présence

Je reconnais l’Ombre comme étant Lumière non révélée.

Je prononce alors la phrase magique : que la Lumière soit…

Le soleil intérieur s’illumine et éclaire tout mon corps depuis l’Intérieur.

Je sens mon corps carbone s’alléger

Depuis chaque atome de mon corps surgit la Lumière

Chaque électron libère sa lumière intérieure.

Je ressens mon véritable corps qui est pure Lumière, soleil

Mes cellules s’illuminent depuis l’intérieur… je ressens cela

Mon corps physique est contenu dans ce corps Lumière qui est plus grand

Ce corps qui est parfait

Tout mon corps dense est transmuté par cette réalité.

Je dispose encore d’un corps d’ombre car celui-ci me sert à Etre vivant et actif dans ce monde

Ce corps est réaligné sur la Perfection Archétypale solaire qui est mienne

Je suis Lumière…. mon aura rayonne celle-ci en tant que vibration

Je reconnais la Présence en tout lieu, en toute chose,

Je suis en ce monde mais n’appartiens pas à ce monde.

Je perçois L’Ombre mais ne donne attention qu’à la Présence qui est cachée en elle.

Ma mission d’âme consiste maintenant à reconnaitre la Présence même au cœur de l’Ombre

Réveiller l’Etincelle en chacun.

Simplement en étant ce que je suis

Je peux utiliser tous mes dons pour faciliter cette révélation.

C’est en acceptant l’illusion qu’on peut transcender celle-ci, c’est en étant incarné dans un corps d’ombre que depuis l’intérieur de celui-ci je peux laisser la Lumière de la Présence tout illuminer.

A suivre…

Kiristian Duval (Wydyr)

Publié dans philosophie appliquée

Commenter cet article