L’EXPERIENCE DE LA DUALITE : UNE NECESSITE POUR L’UN 7/7

Publié le par Wydyr

L’EXPERIENCE DE LA DUALITE : UNE NECESSITE POUR L’UN 7/7

Alternance d’incarnations « homme » et « femme »

Notre cycle d’expérience dans la matrice passe par une multitude d’incarnations en tant qu’homme ou femme.

Dans nos incarnations d’Homme notre conscience utilise plus sa polarité masculine (intellect) pour se projeter dans le futur, gérer l’avenir et sans nous en rendre compte par nos façons de penser et d’agir nous créons le programme de nos futures incarnations en tant que femmes. L’homme vit plus dans le « futur ».

Dans nos incarnations en tant que femme nous expérimentons dans notre corps les formes pensées que nous avons élaborées dans nos incarnations d’homme. Nous ressentons plus les choses puisque nos émotions sont générées par ces pensées antérieures et cela nous permet d’être plus réceptive mais en même temps plus fragiles puisqu’il est plus difficile de prendre de la distance vis-à-vis des émotions que vis-à-vis du mental.

Pendant ces incarnations de femme notre mental est cependant actif et la vision que nous avons de l’homme détermine le genre d’homme que l’on deviendra dans une incarnation ultérieure qui à son tour élaborera la femme qu’il deviendra dans un autre futur. C’est comme un cercle vicieux.

Une âme incarnée en tant que femme aujourd’hui détermine donc par sa vision de l’homme celui qu’elle va devenir en tant qu’homme. Ainsi une femme qui nourrit une mauvaise vision de l’homme s’incarnera dans une vie ultérieure sous une forme identique à cette vision. La femme qui pense que tous les hommes sont machos et violents s’incarnera dans un futur proche ou lointain sous cette forme et subira les réflexions des femmes qui pensent que l’homme est ainsi. Il en est de même pour l’homme qui par ses pensées et réflexions cocréé son futur corps de femme.

Ainsi chacun de nous dans notre présent actuel créé son futur à vivre au sein de la matrice. Nous sommes cocréateurs de tout ce que nous expérimentons.

Lorsque nous avons réalisé l’Unité homme/ femme, Adam/Eve, intellect/émotions nous pouvons élaborer notre futur dans un monde unifié et conscient d’Etre. Nous sortons alors de la matrice Lunaire.

Cela ne peut s’accomplir que lorsque nous avons basculé de notre conscience instinctive séparée (ego) à un état de conscience intuitif unitaire c’est-à-dire que nous passons d’un état de créature identifiée à son corps (et à un rôle) à un Etat de créateur conscient. Nous sommes venus en ce monde pour observer et expérimenter les interactions entre les différences forces en actions dans l’univers et au sein de notre matrice et non pour y changer l’ordre des choses.

Exemple : conflit religieux

Si en cette incarnation nous avons été formatés comme « catholique » nous pouvons rencontrer de grosses difficultés à entrer en relation d’amour avec une âme formatée « musulman » .Si nous abordons cette relation à partir de l’ego nous serons tentés d’argumenter pour essayer de convaincre l’autre que notre vérité est meilleure et même si nous sommes « tolérants » il restera en notre conscience un sentiment de dualité. L’autre n’ayant pas reçu la même nourriture spirituelle ne pourra jamais nous comprendre et même s’il à force d’arguments nous arrivions à le convertir il n’en demeurera pas moins « musulman » dans l’âme.

Si l’on établit cette relation a partir de notre Soi unitaire tout change car on percevra que l’autre est une émanation de l’Un sous une apparence différente et que c’est la volonté de l’Un d’avoir pris cette forme et que nous n’avons qu’à observer, ressentir, afin de comprendre qu’il est omniprésent en toute chose et on peut alors établir une relation d’âme à âme au-delà de tous les voiles générés par l’identité temporelle de la personne ou de la notre.

Pour ne pas être affecté par les tourbillons des forces environnantes qui se manifestent par le biais d’événements collectifs il faut prendre du recul et se reposer dans le Soi afin de ne pas été « touché ». En contrepartie cela nous demande de ne pas « toucher » c’est-à-dire de ne pas intervenir pour modifier quoi que ce soit car dés que nous intervenons c’est que nous reconnaissons que cette situation qui est générée par l’illusion collective est réelle et notre conscience est alors attirée dans notre identité de « moi » qui veut améliorer les choses.

Se positionner dans le Soi amène à devenir observateur conscient et unifié et à ne pas se mêler des choses qui ne nous regardent pas. Dés qu’un ego se met à vouloir intervenir pour améliorer les choses il ne provoque généralement que plus de confusion.

L’humain ordinaire identifié à l’ego subit les contrecoups des forces en interaction au sein de l’inconscient collectif matriciel et est en quelque sorte balloté par le destin individuel et collectif.

L’humain éveillé qui voit les choses au-delà de l’ego observe les jeux de l’ego et les forces de vie œuvrant dans ce monde matriciel, et ainsi devient connaissant sans être perturbé par tout ce qu’il perçoit comme étant jeu de l’illusion.

Dés qu’un être possède cette conscience intuitive cosmique il ressent la plénitude et ne se sens séparé de rien tout en expérimentant sa propre existence, il retrouve sa parenté fondamentale avec chaque objet de l’univers, que ce soit un habitant de sa planète ou d’une autre située au bout de l’univers. Il est l’Un se reconnaissant en toutes ses formes

C’est l’Essence de l’Un se retrouvant en toutes ses formes existentielles un jour ou l'autre cette conscience vient frapper à la porte des êtres en éveil.

Chaque planète est une Conscience et qui s’expanse à travers les créatures qu’elle nourrit. Nous sommes l’âme de la Terre et chacun sous une forme unique ressent celle-ci, nous sommes les cellules de ce grand corps qui est elle-même une manifestation du grand corps cosmique. La fusion avec la conscience d’une planète permet de connaitre la mémoire de tout le vécu de celle-ci

Cette Etincelle divine qui nous anime est la Pierre philosophale pouvant transformer le plomb de la Conscience de Soi en or de la Conscience Cosmique.

La connaissance de ce processus permet de se libérer de toute culpabilité quant au soi disant péché originel.

FIN

Kristian Duval le 21 Novembre 2015

Publié dans philosophie appliquée

Commenter cet article