RIEN N’EST UN DÛ, TOUT EST EN POTENTIEL

Publié le par Wydyr

RIEN N’EST UN DÛ, TOUT EST EN POTENTIEL

Un fils dit à son père : « Papa tu devrais me faire confiance ! » le Père répondit « la confiance n’est pas un dû, elle se mérite »…

Tout nous est octroyé en « potentiel » mais seule l’intention et l’expérience permet d’actualiser un potentiel.

Le thème astrologique révèle les potentiels à vivre et ceux déjà expérimentés (les bons et les moins bons). Le chemin de vie numérologique montre une « voie possible » mais rien n’est acquis de façon innée, seules les décisions font acte de foi. On peut avoir un chemin de vie « 11 » non parce qu’on l’a mérité par nos acquis antérieurs mais pour que l’on en actualise le potentiel en cette vie.

On peut disposer d’un don particulier (clairvoyance, guérison) pour nous permettre d’accomplir notre mission de vie mais ce don ne nous est pas octroyé parce que nous l’avons mérité dans nos vies antérieures. Croire cela revient à nous identifier à la pensée Judéo Chrétienne qui nous fait croire à la notion de récompense (si tu es sage en ce monde, tu iras au Paradis.)

Le Masculin et le Féminin sacré

La Femme est en potentiel l’incarnation de la Déesse mais si elle veut être honorée et reconnue comme telle elle doit faire ses preuves. Pour être honorée par Shiva, elle doit se comporter comme si elle était Shakti.

L’homme doit incarner l’énergie de Shiva pour transmettre la Puissance du feu divin transformateur à la Femme/Shakti qui ainsi le transforme en feu d’amour spirituel.

Tant que l’homme n’a pas accepté et incarner la totalité de sa polarité masculine, de son Feu il ne peut rencontrer que des femmes n’ayant pas incarné la totalité de leur polarité féminine, de leur Eau céleste. L’homme doit retrouver son Masculin sacré pour rencontrer son Féminin sacré et inversement pour la femme.

Nul ne peut déroger à la règle. Notre âme à choisi en cette incarnation de s’extérioriser par une polarité déterminée et il faut en tenir compte. L’Androgynat ne consiste pas à trouver une sorte d’équilibre mitigé qui ferait de nous des hommes efféminés ou des femmes mecs.

L’Homme doit incarner la Pleine Puissance de Shiva car seul cela donne à la femme la confiance nécessaire pour le laisser entrer « chez elle » et lui ouvrir la Porte du Paradis.

Humilité oblige

A notre naissance l’Univers nous offre un potentiel, des possibilités à vivre mais il n’attend rien de nous, il nous laisse choisir en toute liberté.

Dés que nous pensons que nous avons une destinée déterminée, précise, fixée à l’avance nous tombons dans les pièges de l’ego qui nous faire croire que nous sommes importants, que nous sommes indispensables à la bonne marche de l’Univers.

Pourtant dés que nous mourrons nous sommes oubliés et remplacés par d’autres. Tous ceux qui suent sang et eau pour laisser en ce monde une trace de leur passage se font piéger par leur Ego. De nous il ne reste que des souvenirs et rien de plus !

Nous ne sommes pas individuellement si importants au niveau de l’Univers, nous sommes facilement remplacés. Par contre nous sommes importants vis-à-vis de nous-mêmes, de notre expérience en tant qu’Etre car cela nous permet de connaitre qui nous sommes en expérimentant la vie.

Si nous nous sommes incarné en tant qu’Homme c’est que la vie nous a invité à ressentir la vie par cette Puissance viril du Feu sacré et que nous puissions la partager avec une âme incarnée sous une forme féminine afin de connaitre un état extatique a partir d’une forme corporelle. Une fois que l’on à connu l’amour vibral rien n’est plus important à faire. On se suffit simplement en étant installé dans l’Etre.

L’Ego se tapit dans l’Ombre

Le fait d’être végétarien, de méditer souvent, de chanter des mantras, d’être chaste nous amène à un certain état de pureté intérieure mais il ne faut pas négliger l’ego qui insidieusement peut nous faire plonger dans le piège de « l’élitisme »

Il nous faire alors croire qu’on est meilleur que les autres, qu’on a une grande mission à accomplir , qu’on a une belle destinée devant nous et que le Ciel compte sur nous et que nous avons reçu en récompense de nos efforts des pouvoirs spéciaux. On tombe alors dans l’illusion spirituelle et on pense être capable de guider les autres voire de devenir leur Maitre.

Oser affronter l’Ombre

L’ego agit a partir de l’inconscient et il est très doué pour s’emparer de la Couronne de notre royaume et pour éviter ce genre de déviance il faut déloger cette part d’Ombre qui demeure en nous et oser la voir en face afin de percevoir si notre désir profond d’évolution n’est pas uniquement lié a un désir de puissance sur le monde. On peut très bien avoir de bonnes intentions en s’offrant comme guide ou sauveur pour les autres sans se rendre compte qu’en fait c’est notre ego qui à notre insu désire être reconnu et adulé.

La confrontation avec cette part d’Ombre doit se faire dans la solitude, Par l’intériorisation mais aussi en constatant les faits, en percevant ce que la vie nous apporte comme aide mais aussi comme épreuves.

Ce n’est que par ce « face à face » que nous pouvons percevoir les fonctionnements de notre ego. Il est beaucoup plus facile d’œuvrer seul pour déloger les indésirables que lorsqu’on est confronté à des situations qui nous les montre face à face.

La relation tantrique et la transmutation de la sexualité

C’est le même processus que dans la pratique tantrique. Il faut profiter des moments de solitude pour élever ses vibrations, pour canaliser sa Kundalini, pour activer son corps d’énergie en accumulant celle-ci au lieu de la gaspiller, pour retenir ses poussées orgasmiques (car tout orgasme vécu libère une partie de l’énergie vitale, que l’on soit homme ou femme).

Quand on est installé dans sa e polarité sacré (Masculin sacré ou Féminin sacré) on peut alors rencontrer la personne qui incarnera la Polarité sacré opposée et avec laquelle on peut accéder à une expérience de sexualité sacrée.

Il importe donc d’oser voir tous les désirs qui sommeillent en nous (pouvoir, argent, renommée, fantasmes sexuels) et de s’en libérer non pas en les rejetant mais en acceptant de les voir face à face et ainsi d’être conscient de tous nos processus psychiques inconscients.

Ce face à face avec nous-mêmes est difficile et ardue car on se retrouve face à face avec Satan (celui qui nous en résiste, celui qui nous maintient dans la tension (çà –tend) vers quelque chose qui nous obsède, qui nous attache et nous maintient dans l’Enfer-me-ment au sein de la matrice d’illusion.

Cette part d’Ombre se révèle à nous par nos désirs, nos recherches de ceci de cela, nos luttes contre l’imperfection et les manipulateurs qui nous amène à croire qu’on détient la vérité, la solution et que si on avait le pouvoir tout irait mieux en ce monde.

Pour se libérer de cette face obscure il faut s’installer dans le Témoin silencieux en nous, et observer sans juger, sans lutter, sans retenir, sans se culpabiliser mais simplement « constater » et s’installer dans un Etat vibratoire de Paix intérieure, un état sans recherche, sans lutte, simplement à Etre ici maintenant et à accepter tout ce que la vie nous offre comme expérience.

L’amour et la force d’attraction

L’Amour est une énergie liée à la Force d’attraction et quand on est installé dans cet Etat de Paix Intérieure, bien centré dans son Masculin sacré (si on est un homme) ou dans son Féminin (si on est une femme) notre corps d’énergie rayonne une onde vibratoire qui automatiquement va faire venir vers nous la personne idéale pour vivre cette relation sacrée.

La pratique de la sexualité tantrique est une voie alchimique possible. Elle intègre la totalité du corps, des sens, des émotions, sensations, idées et demande une énorme quantité d’énergie vitale et tant qu’on dépense celle-ci en pensées, émotions, sensations matricielles, on manque de cette force qui nous libérerait de l’Inertie matricielle.

C’est par la Porte du sexe qu’on entre en ce monde et celle-ci ouvre aussi sur l’Eden originel.

C’est la Femme qui en son corps possède la clé de la Porte car elle Incarne à la fois Eve de la chute et celle de la Rédemption. Elle est incarnation de l’Amour.

L’homme incarne la Puissance du Feu divin qui se manifeste par le Feu sexuel, la puissance virile dont la Femme à besoin pour réveiller son énergie vitale. L’homme est feu électrique, la femme est eau magnétique.

L’Homme bien installé dans sa Puissance virile se présente à la Femme. Celle-ci lui ouvre la Porte et l’invite à entrer en elle et elle absorbe ce Feu sacré et le transforme en Feu spirituel qui ouvre la Porte de son Hymen qui ouvre sur les Plans de l’Amour divin, de l’Eden. Cette énergie monte à son cœur et elle transmet cette énergie d’amour au cœur de son amant divin.

Lorsque la sexualité s’accomplit au niveau purement animal le processus est identique mais non évolutif. La Femme ouvre la Porte de son corps physique (son Yoni) et l’Homme la pénétre mais si elle ne se sent pas totalement en confiance, si elle sent l’homme absent ou trop pressé d’en finir elle n’ouvre pas la Porte du Paradis et la jouissance orgasmique ne permet pas d’atteindre un plan extatique supérieur. Comme l’orgasme n’est pas vécu par tout le corps, les deux amants ressentent un besoin de recommencer et ainsi on entre dans le cycle infernal de la dépendance sexuelle avec toutes ses déviations qui loin de régénérer le corps épuisent l’énergie vitale.

Loi d’attirance Ici maintenant.

Il faut bien percevoir que c’est notre Etat vibratoire intérieur qui attire le où la partenaire adéquate. L’Homme installé dans sa virilité animale (mâle) attire des femmes vibrant au même niveau (des femelles en chaleur avides de plaisirs sensoriels).

L’Homme installé dans son Masculin sacré attire une compagne installée en son Féminin sacré.

Que l’on soit homme ou femme il importe en tout premier lieu de s’installer en sa dimension sacrée lié à sa polarité et de vivre chaque jour de notre vie solitaire comme si la compagne ou le compagnon était déjà à nos côtés.

On cesse alors toute recherche et toute attente puisqu’on est installé dans la vibration de Joie relative à cet Etat d’Etre. Comme on n’est ni en attente, ni en recherche, ni tendu la personne en vibration d’harmonie se présente naturellement.

Dés qu’on s’établit dans un Etat d’Etre tout ce qui nourrit celui-ci vient à nous par la Grâce divine.

Tant qu’on veut obtenir quelque chose provenant de l’extérieur (femme, homme, situation) on reste tendu et soumis à la Loi d’attraction qui nous dit « tu attires toujours à toi ce qui correspond à ton état intérieur » .Si on aspire au bonheur notre vie reste une aspiration perpétuelle vers un bonheur qui ne vient pas.

Seul le Présent nous permet d’Etre. Quand la vie nous apporte un moment d’extase il faut le vivre en totalité dans l’instant sans chercher à le reproduire ou le retenir afin de laisser la place à autre chose qui viendra.

On ne peut être installé dans cet Etat d’Etre qu’après avoir détrôné l’ego qui s’était emparé de la Couronne. Tout ce qui vient à nous est effet miroir de notre intériorité aussi si la vie nous semble injuste et dure, ou si l’amour tarde à venir c’est en modifiant notre Etat d’Etre intérieur que nous pouvons enfin réaliser notre Etreté.

Oser se confronter a cette part d’Ombre n’est pas mince affaire car cela nous oblige à choisir un Etat autre et à s’y installer comme étant notre vérité alors que tout autour de nous semble nous démontrer le contraire.

Quand l’Ego est détrôné

C’est là tout le jeu de la Matrice. L’inconscient est plus puissant que le conscient tant que celui-ci n’est pas relié au Supraconscient (Soi)….. Celui qui crie à tue tête « çà y est, j’ai vaincu mon ego » cela démontre qu’en fait son ego à pris totalement possession de lui et qu’il ne le voit plus puisqu’il est lui.

Lorsqu’on tombe dans ce piège la vie nous apporte des événements qui nous ramènent dans le droit chemin : on attire des personnes qui nous critiquent, nous jugent, nous traitent de charlatan ou d’illuminé.

Si notre ego réagit, se rebelle, se justifie et c’est qu’il était encore là puisque toute justification vient de l’ego. Celui-ci s’appuie sur toute notre base de données (savoirs acquis) pour défendre son point de vue, ses intérêts.

Anecdote : un disciple demanda à Bouddha « Maitre êtes vous libéré ? ». Bouddha répondit « mais qui de moi peut dire que je suis libéré si ce n’est justement ce moi qui me donne l’impression d’être en prison, je ne peux donc pas répondre ».

Alors la réalité est là : tant qu’on veut être libre on est prisonnier de l’ego, dés qu’on s’installe dans l’Etat de liberté on ne sait même plus ce qu’est la prison.

Le processus est identique pour l’Etat d’Amour. Quand l’Ego disparait notre mental est transparent, il n’interprète plus la vie, il accepte ce qu’elle lui apporte et s’en réjouit. On ne se prend plus pour le centre du monde cependant on sait qu’on est le centre du Monde que l’on cocréé par nos choix de vies, nos pensées et émotions mais qu’aux yeux de l’Univers cela importe peu.

Kiristian Duval le 23 Novembre 2015

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claire 27/11/2015 18:06

Merci

Bénédicte Christollet 27/11/2015 15:29

Merci pour ce texte, Christian.
Belle journée
Bénédicte