L’ALCHIMIE ET LA VOIE TANTRIQUE 3 /11 L’ACTE SEXUEL ET LE SACRE

Publié le par Wydyr

L’ALCHIMIE ET LA VOIE TANTRIQUE 3 /11   L’ACTE SEXUEL ET LE SACRE

L’ALCHIMIE ET LA VOIE TANTRIQUE 3 /11

L’ACTE SEXUEL ET LE SACRE

Le corps est le Temple du sacré, la Nature est le corps du sacré, le corps de la Déesse. Notre seul tache ici bas consiste à reconnaitre le sacré partout, à contempler la beauté des formes pour ressentir l’intelligence qui les à créés. Chaque acte profane comme boire, manger, dormir, déféquer, construire ou faire l’amour doit être transpose dans la dimension de sacré.

Respectez la Nature commence par le respect de notre corps. La pollution physique est le reflet de la pollution mentale et psychique et tous les nuages que nous créons dans notre ciel intérieur se manifestent comme nuages dans le ciel extérieur.

Le travail qui incombe à chacun est individuel : chacun se doit de transformer ce corps d’Ombre en corps de Lumière et pour cela doit agir en toute Conscience. Chaque acte doit être sacré. L’acte sexuel fait partie intégrante du sacré, c’est une offrande au divin, un chant d’amour que l’on envoie vers le ciel, une communion entre deux êtres qui est offerte au Créateur Père Mère.

Le centre sexuel est localisé au niveau du Hara, du 2 ° chakra lié à notre corps éthérique (corps d’énergie vitale) et à l’élément Eau. Ce corps est la matrice de notre Enfant intérieur.

Au sein du monde unifié nous disposons d’un corps Supra Ethérique constitué des Eaux célestes, c’est-à-dire d’Eau Adamantine cristalline ou Feu Ether. Celle-ci est adombrée par le Feu émanant de l’OM créateur qui se véhicule au sein de tous les Multivers en tant qu’Onde d’ Amour Vibrale porteuse de la Grâce divine. Toutes les formes de vies sont animées par cette Onde (Eros).

Notre plongée dans ce monde tridimensionnel dissocié a provoqué une scission au sein de notre corps et notre corps d’énergie vitale s’est retrouvé privé de 95% du rayonnement du Feu créateur et pour survivre nous devons ingérer de la nourriture qui se consumant en notre intérieur permet de maintenir notre corps en vie en générant de la chaleur.

Tant que nous demeurons identifié a cette forme corporelle sans la relier à la Source nous demeurons des créatures humaines limitées et sans conscience véritable et tous nos actes quotidiens sont profanes et quasi mécaniques.

Dés que nous prenons conscience que ce corps d’Ombre (visible) est le Temple du divin tout change. Dés que nous sommes reliés à notre Soi Christ celui-ci élève les vibrations de notre matière et cela actualise notre corps de Lumière supra éthérique comme il l’était avant l’entrée dans la matrice et notre corps devient le Temple du Christ.

Notre corps visible est comme un sanctuaire, une église de pierre mais au-delà de cette apparence il rayonne de mille feux. Il ne nous reste plus qu’à consacrer ce Temple et pour cela il suffit d’agir en conscience et transformer tous nos actes profanes comme manger ou faire l’amour en actes sacrés. Dés que la Conscience est là, l’acte devient sacré.

Le centre sexuel est localisé au niveau du 2° chakra appelé « centre sacré ». Notre corps éthérique est la matrice dans lequel notre Enfant intérieur (Enfant christ) demeure en tant que fœtus. La qualité vibratoire de notre corps éthérique le nourrit par l’information sensorielle. Dés qu’on accomplit les choses en conscience, notre enfant intérieur devient de plus en plus « vivant ».

Etre enceinte de…

Le processus est identique à celui que vit une femme enceinte. La femme est Fille de la Déesse et lorsqu’elle porte un bébé elle en prend soin en se nourrissant de nourriture saine et aussi de pensées et d’émotions pures qui participent à la conception du corps de l’enfant à venir.

Dés qu’on agit en conscience et qu’on transforme les actes de notre quotidien en « sacrés » on nourrit notre Enfant Intérieur et que l’on soit homme ou femme on se comporte comme une personne « enceinte » et veillons à ce que notre ventre soit fécond et permette cette nouvelle naissance.

L’Enfant Intérieur est intimement lié à notre subconscient dont le siège est localisé vers le thymus prés du centre cardiaque. Pour s’épanouir cet Enfant Intérieur doit être libéré des vieux engrammes de l’inconscient collectif (Lune). Il peut alors grandir en toute sérénité et c’est ce qui arrive lorsqu’on s’engage dans l’accomplissement d’un travail qui nous donne joie : Aimer ce qu’on fait et faire ce qu’on aime est la phase indispensable car notre Enfant Intérieur ne peut grandir que s’il jouit et se réjouit par tous nos sens ouverts à l’Essence féminine et à la vie. Tant que cela n’est pas accompli, on végète, on s’ennuie, on tombe malade, on n’arrive rien à créer. Jouir de la vie est indispensable à qui veut vivre l’Envol.

Eros et Psyché.

Dans les écrits Mythologiques l’Enfant intérieur est connu comme étant Eros, enfant espiègle et facétieux qui bandant son arc touche les cœurs des humains qui tombent « amoureux ».

L’Etat amoureux est celui de l’Enfant intérieur, il met dans un état de spontanéité, d’innocence, de joie sans tabou, de rire. Il est si fort en intensité qu’il donne envie de fusionner avec l’autre et la relation sexuelle en est aussi le moyen. Faire « un » avec l’autre est le but de tout amoureux ou amoureuse.

Eros est porteur de l’Onde de vie Source et lorsque notre Enfant intérieur s’est pleinement éveillé et réjouit, il vient chercher Psyché notre Ame et nous invite en sa Demeure d’Amour.

Tant que notre corps n’est pas « impulsé » par notre Ame, nous demeurons dans la dualité, nous ne ressentons pas l’Amour divin vibrant en nos sens et cellules. Dés que notre cœur se saisit de notre âme et que celle-ci saisit notre corps, Eros se présente pour aider notre Ame à l’envol.

Le corps, l’âme et l’esprit doivent faire « Un » et tant que le corps ne participe pas à la réjouissance on reste en carence d’amour. Il ne suffit pas de penser, il faut ressentir des émotions, des sensations, une sorte de douce jouissance d’accomplir ce qu’on à choisi d’accomplir.

La voie tantrique est réjouissance et non contrainte. Elle nous invite à sortir des disciplines imposées pour entrer dans notre créativité intime et à créer nos propres exercices de reconnexion, ceux qui nous amènent à vibrer, à ressentir l’onde d’amour. Certains peuvent se sentir légers en écoutant du Beethoven alors que d’autres vivront la même chose en écoutant une musique de cirque ou une voix de femme soprano. Chacun est unique. La seule chose qui importe c’est la réjouissance.

Dans la tradition biblique Eros c’est l’Enfant Jésus couché dans la crèche. Il est conçu dans le corps vital et nait dans le cœur, centre de l’amour et depuis ce point il grandit jusqu’à prendre possession de tous nos corps et notre Conscience fusionne avec lui. Alors Christ vit en notre Temple et depuis le centre de notre cœur il rayonne sur tous nos organes, corps, cellules et bien au-delà par notre aura vibrante d’amour. Tout ce qui vient à nous est désormais perçu comme venant du Christ intérieur.

Les trois pas- sages

Pour réaliser cela il faut faire trois pas- sages :

  • le premier pas consiste à reconnaitre le Divin en notre forme (reconnexion avec notre Soi Christ)
  • le second pas consiste à pardonner donc à accepter tout le passé. Ne rien rejeter, reconnaitre qu’on à été inducteur de tout cela et ne porter aucun jugement et pardonner aussi aux autres en sachant qu’ils n’ont été que figurants dans le scénario qu’on avait élaboré.
  • le 3° pas consiste à agir en Conscience et à tout sacraliser. Une fois qu’on à reconnu que notre corps était le Temple du divin et que la Présence l’anime il faut agir a chaque instant en Conscience et rendre sacré tout ce que l’on fait. (manger, boire, faire l’amour etc.) On peut s’aider d’objets rituels comme le font les amoureux qui dinent aux chandelles mais cela n’a rien à voir avec un rituel imposé par une tradition religieuse.

Tout ce que l’on fait devient sacré car Conscient et la sexualité consacrée est un hommage au Divin.

Chenille ou papillon

L’histoire de la chenille et du papillon image bien le tantrisme. La chenille œuvre pour devenir papillon sans savoir ce qu’est un papillon ni quel genre de papillon elle sera (voie du yoga permettant de s’éloigner de la dualité) et quand elle est devenue Papillon elle oublie totalement qu’elle à été Chenille (voie du tantra). Le Papillon sait qu’il est éphémère et n’a pas de temps à perdre pour rêver devenir une chenille.

Ainsi à chaque nouvelle incarnation il nous est proposé d’Etre un Nouveau papillon et peu importe les chenilles ou papillons qu’on a été dans le passé. Quand on est papillon on se contente de butiner les fleurs de la vie afin de s’en réjouir jusqu’à l’ivresse divine.

Quand une fleur s’éveille au flux du soleil levant, elle ouvre son sexe (calice) et émet sa fragrance parfumée dans l’atmosphère afin d’attirer le papillon de passage qui envouté par ce musc entrera en sa chambre d’amour afin d’y vivre un moment d’extase et d’ivresse jusqu’au moment où il s’en ira visiter une autre fleur et ainsi perpétuera les essences de fleurs sur la terre.

Pour le tantrika amoureux, sa compagne est une fleur qui par son parfum d’âme et de corps l’amène dans les sphères éthérées, il perd la tête, ne peut plus raisonner, ne peut plus résister, juger, observer. Son âme se dissout dans celle de sa bien aimée.

Au sein du paradis Originel Eve ne se parfumait pas. Le parfum de son Ame suffisait à Adam pour le mettre dans des états de transe amoureuse. Sur terre chaque personne émane une fragrance parfumée particulière qui est expression de son âme et lorsque ce parfum touche un être sensible en affinité avec celui-ci il tombe « amoureux ». Il est impossible de résister à ce parfum qui tel de l’opium annihile toute capacité de résistance.

Tomber amoureux !

Quand on regarde son reflet dans le miroir on ne voit que son corps d’Ombre mais si on utilise la vision éthérique on peut percevoir l’aura lumineuse autour de notre corps.

Quand on rencontre une personne, on ne voit que son corps d’Ombre mais au-delà de la vision directe on peut percevoir son corps de Lumière. On ressent alors l’aura de la personne (vitale, astrale ou mentale) même sans la voir.

Quand on rencontre une personne dont l’aura est en parfaite affinité vibratoire avec la nôtre on entre en état de Transe amoureuse. On perd toute capacité de raisonner, de juger, d’analyser, de comparer. On est magnétiquement attiré vers cette personne et on voudrait fusionner avec son aura. Rien ne peut contrer cet attrait.

Personne ne peut nous convaincre de quoi que ce soit, on est hypnotisé par cette énergie fusionnelle. C’est la plus belle chose qui puisse nous arriver même si ceux qui voient cela de l’extérieur nous traitent de naïf, peu nous importe, seule l’expérience nous attire.

C’est un état pré extatique qui occulte en totalité toutes les autres préoccupations et réalités de la vie. C’est un désir de fusion corps âme et esprit avec l’autre.

A suivre….Kiristian Duval 17/1/2016

Commenter cet article