L’ALCHIMIE ET LA VOIE TANTRIQUE 8/11

Publié le par Wydyr

L’ALCHIMIE ET LA VOIE TANTRIQUE 8/11

L’ALCHIMIE ET LA VOIE TANTRIQUE 8/11

CONSCIENCE ET ALCHIMIE

L’énergie suit la Conscience. Tous les possibles sont Omniprésents et par les Noces Célestes l’alchimie s’accomplit mais seule l’Attention portée sur l’Intention (volonté) peut activer les processus alchimiques ascensionnels : chacun dispose de libre arbitre.

Notre corps physique est le « KHAT » qui est nourri par l’énergie de la Mère (MER). Il est englobé dans le corps énergétique ou « KA » de nature lunaire magnétique qui est lui-même contenu dans le corps solaire du Soi ou « BA » L’Unité de ces trois corps formant le Véhicule de transition : le Mer-ka-Ba :

Mer étant l’énergie Mère créatrice du Khat.

Ka étant le corps énergétique du moi.

Ba étant le corps glorieux du Soi.

Le KHAT est régi par la physique newtonienne :

Toute masse subissant la loi de gravitation et celle de la force d’attraction La physique newtonienne permet de savoir à quel endroit précis va se manifester un corps « doué de masse ».

Le KA est régit par la mécanique quantique :

Ses particules atomiques et subatomiques étant inférieures à un millième de 25,4 millimètres ne subissent par la gravitation. Elles peuvent voyager librement dans l’espace, traverser les murs. Notre corps énergétique n’est pas limité par les lois matérielles, il est la réserve d’énergie qui non seulement nourrit notre corps mais en élève la matière sur un autre plan vibratoire.

L’expérience d’incarnation dans ce monde « dissocié de la Source » a en quelque sorte séparée l’Eau et le Feu qui à l’Origine sont « Un » dans les « eaux matricielles célestes » (Eaux de vie Source).

Notre corps physique –khat- et notre corps énergétique – Ka- sont comme coupés du Feu de la Source, du Feu Adamantin véhiculé par l’Onde de vie ou l’Eros cosmique. L’Amour est du Feu.

Notre corps physique a besoin du corps énergétique Ka pour se recharger. Notre corps mental est de nature électrique et notre corps énergétique de nature magnétique et pour vivre en ce monde nous avons besoin des deux, unifiés en tant que Force électromagnétique, qui engendre la Force d’Attraction dont l’Arcane 15 est une représentation.

L’Amour est une énergie qui « attire, assemble » et dés que nous portons Attention sur une Intention nous la nourrissons de cette énergie d’Amour et l’intention se concrétise. Toutes nos intentions non nourries d’attention (Amour) ne s’actualisent pas.

La plupart des humains ne sont conscients que de leur « KHAT » et leur « KA » qui non relié au « BA » est souvent en carence d’énergie.

RECHARGER LE KA

La base même de l’alchimie consiste à condenser suffisamment d’énergie vitale pour permettre au KA de se densifier jusqu’à être ressenti comme réalité énergétique et vibratoire (ondulation) et devenir le temple de la Conscience (Esprit).

Il faut beaucoup d’énergie accumulée pour vaincre la force d’inertie du KHAT (attraction, gravitation, paresse) maintenant dans l’illusion. Le mental est le réceptacle indispensable car c’est lui qui dirige l’attention vers l’Intention.

Dés que l’Attention faiblit, la pensée vagabonde et l’énergie se disperse. L’acte sexuel fait avec conscience, Attention avec une Intention précise fait partie intégrante du processus de recharge énergétique. Il s’accomplit au niveau du plan quantique. La sexualité est un acte qui procède du « quantique ».

Pour recharger le KA on peut méditer au Soleil afin de recueillir la rosée alchimique (énergie vitale et prana) indispensable pour générer l’Amrita (Elixir d’Immortalité).

RA, le soleil visible est un reflet du soleil intérieur invisible : Le soleil Intra terrestre impulsé par le Soleil Source baignant dans le soleil galactique immergé dans le Soleil des soleils.

Notre centre « Hara » lié à la « Rate » est notre petit soleil interne et il agit comme un aimant : il absorbe le prana solaire, l’énergie de l’air, de l’eau, de la terre, des aliments, des pensées, des émotions, sensations, les rayons UV, les particules adamantines via les atomes prismatiques, la rate, le plexus, le 3° œil. A chaque inspir ce soleil remplit l’espace vital du Hara qui est la matrice du KA quantique.

A chaque instant de la journée il est bon de renforcer ce centre et d’y ramener toute l’énergie des pensées, émotions, sensations, actions jusqu’à ressentir ce feu intérieur et l’ondulation vibrale de la force serpentine dans le corps.

Notre KA nous appelle pour nous faire renaitre en Horus/Christ et il est bon de ne pas gaspiller nos énergies en actions, pensées, cogitations et émotions inutiles.

Il ne suffit pas d’avoir une compréhension avancée du KA pour renaitre il faut tonifier celui-ci jusqu’à ce qu’il devienne suffisamment dense (il peut être visible) et qu’ainsi nos ailes d’Horus ouvertes nous permettent de voyager dans les multivers pour y rencontrer les grands Etres qui nous révéleront ce que nous devons savoir. Le KA révèle les Siddhi (pouvoirs) que l’on peut alors utiliser avec humilité pour favoriser l’ascension collective.

Dans la tradition égyptienne on retrouve le couple sacré Père/Mère/Fils comme étant Osiris/Isis/Horus. Horus nait de l’union de l’Esprit (Soleil) et de la matière (Lune). Son voyage n’est que l’évocation allégorique de la conscience énergie qui s’élève le long de la colonne vertébrale (fleuve de vie – Nil). Horus à besoin de beaucoup d’énergie pour s’élever. Ce n’est qu’une fois qu’il à atteint le statut de Dieu créateur qu’il peut vaincre Seth le Serpent de l’illusion générateur de la division.

Horus est l’Etat de l’Initié ayant atteint le plus haut sommet de l’évolution ici bas. La dernière initiation de Jésus en Egypte l’a couronné en tant qu’ « Horus », le Fils du soleil qui Androgyne émane à la fois du Père et de la Mère. Nous sommes tous des « Horus » en potentiel.

ASCENSION ET ALCHIMIE

Au moment de la mort du KHAT – corps physique- l’Esprit de l’initié porte son Attention sur le KA auquel il s’est habitué en le nourrissant et ainsi il change de costume. Plus le KA est puissant plus l’initié vit longtemps. L’accumulation d’énergie amène le KA à fusionner avec le BA solaire et il s’enflamme du Feu Ether et se revêt d’une robe d’or qui le rend immortel.

Quand le Ka est suffisamment alimenté en énergie et unifié au BA c’est ce dernier qui nous révèle les informations nécessaires à notre Ascension. Tout le travail consiste donc à accumuler le maximum d’énergie vitale pour « décoller » du corps de matière inerte et la magie du couple sexuel est un moyen d’y parvenir.

L’orgasme permet de ressentir une vibration intense de l’Eros parcourant toutes les cellules du corps. Il agit comme l’étincelle électrique d’un avion, il allume le kérosène (Essence) et cela déclenche le fonctionnement des turbines. Tout l’avion se met à vibrer avant le décollage. L’acte sexuel accompli en conscience nous fait décoller vers le 7° ciel.

Quand la matière inerte de notre corps est animée par cette Onde de l’Eros vibral, elle s’élève en vibration et la loi de gravitation et d’attraction n’ont plus de pouvoir sur nous. On sort du monde d’attraction et on entre dans le monde des probabilités quantiques. La Lumière cachée au cœur de chaque cellule du corps d’Ombre s’est réveillé et révélée.

L’Homme représente l’Etincelle électrique, celui qui « allume ». La femme est le réservoir d’Essence divine. Les deux sont indispensables pour le décollage. Sans Essence on ne peut décoller.

Notre corps énergétique est trinitaire : corps mental, corps émotionnel/ astral, et corps éthérique/ vital. En effet les pensées, les émotions et les sensations sont intimement liées. Celui qui pense trop épuise son corps émotionnel et par effet de résonnance son corps vital qui est le réservoir d’énergie permettant à notre Enfant intérieur de s’exprimer.

Tant que notre Enfant intérieur est prisonnier des vieux schémas de l’inconscient collectif lunaire, il ne peut s’exprimer librement et être créatif a partir de l’Immaculé. Il subit les contraintes du programme matriciel collectif.

Tant que notre mental et nos émotions et sensations sont polluées par les scories du collectif, notre enfant intérieur reste emprisonné et nous gaspillons notre fluide vital (Ka) en cogitations, émotions violentes, passions, qui épuisent notre vitalité (corps éthérique) et altèrent notre état de santé et de jeunesse.

kiristian Duval le 24 février 2016

Commenter cet article