L’ALCHIMIE ET LA VOIE TANTRIQUE 10/11

Publié le par Wydyr

L’ALCHIMIE ET LA VOIE TANTRIQUE 10/11

L’ALCHIMIE ET LA VOIE TANTRIQUE 10/11

ITINERAIRE DE L’AMOUREUX

L’Amoureux est tantrika qu’il soit homme ou femme.

Au début de l’expérience il est évident que l’on se trouve dans la position de l’Amoureux senti-Mental ignorant tout du processus et qu’on vit multiples expériences amoureuses souvent décevantes et enfermantes dans des situations de dépendance familiales, de responsabilités vis-à-vis des enfants engendrés etc.

On vit donc le « pire » en espérant le « meilleur » qui nous avait été promis. On tombe amoureux et on récolte une multitude de problèmes, on pensait que l’amour allait tout résoudre mais la flamme s’éteint aussi vite qu’elle s’est allumée. On est embarqué sur la voie humide mais on vit une multitude de naufrages.

On cherche avant toute chose l’orgasme perpétuel et cosmique et on ne peut faire l’amour avec un ou une partenaire sans éprouver des sentiments pour l’autre, car le cœur doit participer à l’expérience.

On ne peut renoncer à l’amour humain, à l’amour physique et sensoriel car notre corps à besoin de ressentir l’amour. Savoir ne suffit pas. On peut connaitre toutes les philosophies sur l’Amour, toutes les définitions et se sentir insatisfait tant qu’on n’a pas ressenti la vibration de l’Eros en notre chair.

La vibration de l’Eros vient de la Source. Elle est émanation directe de l’amour réciproque entre le Père/Mère céleste, elle résulte de l’Orgasme amoureux entre les deux polarités de l’Etre. C’est une force extraordinaire, qui peut déplacer des montagnes, déclencher des orages, soulever les océans.

Quand on tombe amoureux ; c’est un « coup de foudre » qui provoque le chaos dans notre tête, on ne peut plus raisonner, on perd le nord et le même processus se reproduit lors de l’orgasme, c’est une sorte d’éclair qui chamboule tout et qui nous fait perdre la tête ! On voudrait vivre cela en permanence mais on ne peut y arriver que par un long cheminement.

Le processus est différent selon la polarité sexuelle.

L’homme est de nature masculine yang électrique et la femme de nature féminine yin magnétique. Hors pour que le corps énergétique soit dans un état de plénitude énergétique il faut que les deux polarités soient nourries. La femme a besoin de l’énergie mentale masculine de l’homme et celui-ci à besoin de l’énergie féminine magnétique émotionnelle de la femme.

Lors de l’échange amoureux sexuel les deux corps échangent ces deux potentialités : l’homme recharge son Ka en énergie magnétique et la femme nourrit le sien en énergie électrique…

Lorsque la sexualité est vécue uniquement au niveau du Hara (plaisir brut, reproduction) le contact des corps est trop rapide et trop violent pour que les deux partenaires soient rechargés. L’homme s’est vidé de son surplus d’énergie électrique et n’étant pas rempli de l’énergie magnétique féminine il est en carence. Son corps énergétique est comme un sac percé et il s’endort pour se recharger.

S’il s’endort dans les bras de sa compagne il reçoit plus d’énergie que s’il dort seul, il est comme un « bébé » qui dormant sur sa mère se remplir d’amour magnétique.

Dans une telle relation la femme elle-même est en carence car elle aussi à besoin de cette tendresse post sexuelle pour se sentir comblée, sinon elle se sent comme un pot qu’on a rempli de substance séminale inutile qu’elle doit évacuer au plus vite.

Le contact s’établissant aussi au niveau des corps subtils les partenaires peuvent ainsi partager des émotions, pensées, ressentis qui loin de les aider à évoluer vont les maintenir dans les passions du bas astral et plus cela ira plus les partenaires auront besoin de jouets sexuels pour compenser leur manque de ressenti corporel. De là peuvent naitre toutes les déviations.

Le tantrika ne peut se contenter d’amour animal instinctif. Il à besoin de ressentir l’Amour vibral et d’échanger des énergies subtiles et c’est pour cela qu’il aime les préliminaires amoureux, les tendres complicités, les massages, la danse, la tendresse, les jeux, les ambiances feutrées, les parfums.

Il ne peut faire l’amour qu’avec une personne avec laquelle ses 5 sens sont en affinité : la vue, l’odorat, le toucher, le gout, l’ouïe. Tout dans le ou la partenaire doit le réjouir. Si un seul des éléments manque, le miracle ne peut s’accomplir.

En vérité il ne fait plus l’amour, il entre dans un espace d’amour. Il a besoin de ressentir l’Amour Cosmique Christ Uranus et l’Amour Humain et de jouir de tout ce que lui offre la vie. Il aime plus les jeux de l’amour que les jeux de guerres ou les sports violents, il aime le rire sexuel et la tendre complicité de deux amants en parfaite harmonie.

Il utilise son corps comme un jouet, peut parler à son sexe ou jouer avec sans jamais se prendre au sérieux. Il est libéré de tout tabou culturel et religieux et n’a aucune honte se trouver nu devant son ou sa partenaire.

Il vit simultanément dans les deux mondes dans le Présent immédiat. Il est un Pont entre le Passé et le futur. Il connait son passé mais est libéré des charges émotionnelles de celui-ci et il ne projette rien dans un futur lointain. Il vit pleinement l’Instant. Dans la jouissance immédiate qui est comme un doux orgasme, une douce onde de joie.

Lorsqu’on vit l’orgasme on oublie tout : le passé, le futur, les autres, les problèmes. On jouit de l’instant en totalité : c’est l’état du tantrika qui veut vivre par tous ses sens sans être prisonnier de ceux-ci et ouvre tous ses sens aux jeux de l’amour.

Il y a de par le monde des nombreux initiés tantriques hommes ou femmes qui enseignent des techniques particulières pour cheminer sur cette Voie et ils sont bien plus aptes que moi pour décrire en détail les rituels adéquats à cette expérience dans leurs livres (Daniel Odier(Tantra) Jacques Ferber (l’Amant tantrique) Tom Kenyon et Judith Sion : le Manuscrit de Marie Madeleine et aussi les sites de Diane Bellego, Julie Morin pour ne citer qu’eux) .

FUSION TANTRIQUE

Dans une relation sexuelle ordinaire, la semence de l’homme porte l’information génétique de son ascendance pour la transmettre à l’enfant au moment ou le sperme entre en contact avec l’ovule, la vie qui est un entrelacs complexes de champs magnétiques se met à créer.

Dans une relation sexuelle entre initiés c’est un peu différent.

Quand l’homme éjacule il se produit une réaction dans la matrice de la femme : au moment ou l’essence énergétique du sperme gicle sur les parois du sanctuaire d’Isis intérieur survient une explosion d’énergie magnétique générant des univers à l’intérieur d’autres univers qui tourbillonnent. La femme peut être agitée de tremblements incontrôlables car, depuis le centre de sa matrice s’élève un vortex de champs magnétiques accompagnés d’un ondoiement de bassin ; ceux ci sont ensuite absorbés dans les corps de KA.

Lors de la fusion tantrique Le processus est identique sauf que ces champs s’incorporent au ka de chacun des initiés jusqu’à ce que le ka puisse s’élever au-delà de sa forme physique. L’initié fait monter ses deux serpents dans le KA de la femme et inversement.

L’interconnexion des deux KA entremêlés provoque l’ouverture du plancher magnétique de la femme. C’est comme une Porte intérieure qui s’ouvre sur un autre espace vibral (Eden). Les substances libérées dans le cerveau et dans le corps transportent les initiés dans ce nouvel espace. Le plancher magnétique de la femme ne s’ouvre que lorsque celle-ci se sent totalement aimée (confiance).

L’énergie qui en découle est aussi puissante que l’énergie nucléaire et celle-ci ascensionnant le long des trois canaux de la colonne vertébrale s’extériorise dans le cerveau par les deux bouches du Serpent crachant leur Elixir d’Immortalité qui s’écoule dans la coupe sacrée du cerveau et nourrit la glande pinéale qui active toutes les glandes endocrines du corps qui régénèrent la totalité du corps ( Elixir de jeunesse éternelle) Ce liquide adamantin doux comme la manne divine coule dans la bouche des Initiés comme un doux nectar.

Naturellement, il est difficile d’arriver à cela au premier essai.

Il faut que les deux partenaires s’entrainent régulièrement et que le sentiment amoureux soit omniprésent afin que l’énergie soit déjà ascensionnée au niveau du cœur avant d’atteindre la Tête. Quand cela s’accomplit les deux partenaires perdent la tête : le mental est totalement transparent… l’Onde de vie chante dans le corps des deux amants. Eros et Psyché vivent l’extase.

A force de pratiquer les deux amants arrivent à des pallier de connexion intense ou l’un et l’autre sont « Un ».L’un ressent ce que l’autre ressent, si la femme à besoin d’être touchée à un endroit particulier du corps, l’homme le fait intuitivement et réciproquement.

Les partenaires peuvent rester enlacés longtemps et s’endormir ainsi et l’échange continue pendant le sommeil et quand ils se réveillent le lendemain, le monde leur parait magnifique.

Cet amour orgasmique prend alors place dans la quotidienneté.

Le fait que l’homme n’ait pas perdu sa semence maintient l’état d’amour désir latent et la vie quotidienne s’accomplit comme un préliminaire amoureux, la tendresse demeure, la tendre complicité et les deux amants vivent par tous leurs sens et ainsi ils finissent par ressentir l’amour avec toutes les formes de vie ; l’oiseau qui passe, le chant de l’eau, le gout du fruit, la beauté du ciel. Tout les fait frémir de joie. Les deux amants vivent comme les enfants de l’Eden, partenaires de vie, partenaires de jeu ils ne font plus l’amour, ils sont amour, pure vibration.

Certes l’homme n’arrive pas du premier coup à la continence sexuelle, et souvent lors de tels jeux érotiques il se fait piéger par le désir et sa semence s’extériorise. Il ne faut pas se désoler de cela. Il existe certaines techniques de rétention qui peuvent aider mais il faut aussi veiller à ne pas tomber dans le piège de vouloir tout contrôler de suite sinon tout le plaisir disparait et rien ne change. Il faut s’entrainer et ma foi si on n’y arrive pas du premier coup alors tant pis, tout cela n’est qu’un jeu et seule l’intention compte.

En tout cas une chose est importante après l’amour…c’est de rester en symbiose l’un avec l’autre. Malheureusement ce n’est pas souvent le cas, souvent l’un des deux se lève pour s’en aller ailleurs ou faire autre chose et c’est bien dommage !

Car l’après amour est aussi important que les préliminaires et peu importe qu’on ait perdu sa semence ou non, peu importe qu’on ait eu une panne sexuelle, mais importe de rester en contact charnel pendant un certain temps. Personnellement j’adore m’endormir ainsi.

Vivre l’Amour ainsi apporte une véritable transmutation alchimique qui guérit tous les maux. Certains peuvent préférer s’arrêter après les préliminaires qui réveillent le Serpent et ressentir cet orgasme sans même avoir besoin de pénétration. Il suffit que les deux corps (allongés ou assis) soient collés l’un à l’autre et que le Souffle soit unit par les baisers sur la bouche et le regard pour que l’extase survienne.

Il n’y a donc pas d’âge pour vivre cette expérience et même si on a des pannes sexuelles on peut vivre cela. Par contre cela ne peut s’expérimenter si on a des pannes de libido provenant de vieux tabous ou traumatismes anciens dont il faut se libérer par une thérapie. Mais le Feu sexuel doit être ressenti, il est l’agent alchimique permettant la transmutation.

Kiristian Duval le 9 Mars 2016

Commenter cet article