COMMENT LA CONSCIENCE CREE LA MATIERE 3/4

Publié le par Wydyr

COMMENT LA CONSCIENCE CREE LA MATIERE 3/4

COMMENT LA CONSCIENCE CREE LA MATIERE 3/4

Suite…..

Notre Conscience qui est sans cesse cocréatrice dans le Présent, le passé et le futur modifie sans cesse les données de base.

Exemple : dans le cas précité (illusion d’avoir été un chevalier blessé lors d’un combat au Moyen Age) je vais ressentir une blessure qui pourtant n’a aucune réalité puisqu’elle provient d’une illusion (d’un autre moi ou d’une croyance) et mon Soi doit modifier mon passé, c'est-à-dire créer une cause dans ce passé dont je subirais l’effet dans ma vie actuelle. Donc plus je lie mon présent à des passés difficiles plus j’oblige mon Soi à me créer des passés difficiles dont je subis les causes aujourd’hui.

Dés qu’un lien est établi entre une cause (vraie ou non) et un effet, cela modifie le présent et le passé.

La seule vraie cause de toutes nos problématiques c’est d’avoir embarqué sur ce bateau, d’avoir accepté de participer à l’expérience de ce monde mais si nous n’avions pas participé nous n’aurions jamais existé en ce monde et donc nous aurions loupé une belle aventure.

La première fois que nous avons embarqué sur ce bateau, la toute première fois. Il n’y avait personne sur le pont, toutes les cabines étaient vides. Il n’y avait aucune relation, aucun dialogue et la seule chose que nous percevions était l’onde de vie (qui était comme une onde radiophonique diffusant des possibles à vivre) et nous avons capté une information (virtuelle) qui est devenue notre première idée et celle-ci à été le point de départ de toutes nos croisières. Le karma n’existait pas encore puisque nous étions le premier, mais nous avons accepté un « possible à vivre » comme étant réalité et notre cerveau a enregistré l’information comme réalité et cela à modifié notre expérience. C’est cette cause première qui est la cause de toutes les autres. Il est impossible de la retrouver car toute cause se transforme en effet et tout effet créé une cause.

Le processus est identique à celui du papillon. Quand il est chenille il ne sait pas qu’il va devenir papillon, quand il est devenu papillon il ne se souvient plus d’avoir été chenille. La cause se transforme en effet qui génére une nouvelle cause. Ainsi va la vie.

Il importe donc de prendre Conscience que tout ce que l’on croit vrai peut être faux, du moins tant qu’on est influencé par les processus de l’inconscient collectif. C’est la raison pour laquelle notre vie actuelle peut être ponctuée d’épreuves, d’échecs, de relations qui n’aboutissent pas.

Tout ce processus d’interférence du futur sur le passé et du passé sur le futur à été démontré scientifiquement par des physiciens quantiques. Je ne peux pas décrire ici cela en détail car c’est un peu complexe.

Tout ce qui fait partie du monde « psy » est du domaine de l’Onde (des possibles). La Psyché fait partie intégrante de l’Onde universelle et notre corps physique est une partie de notre psyché, de notre conscience en tant qu’amas de particules.

Là ou se concentre notre Conscience, l’Onde se densifie et l’énergie et la matière apparaissent.

Avant d’être visible l’Univers demeure dans l’Onde (invisible) dans le plan causal, virtuel et il ne devient réalité que lorsqu’il est observé. Chacun vit dans le monde qu’il observe.

COMMENT LE FUTUR INFLUENCE ET MODIFIE LE PASSE.

La Loi de cause à effet donne l’impression que le Présent actuel est l’effet provenant d’une cause ayant eu lieu dans le passé. Cependant notre Conscience est toujours en train de créer, que ce soit dans le futur ou dans le passé. Ainsi le futur peut aussi influencer le passé. Ce qui inverse la loi de causalité et en créé une autre, opposée: l’effet créé la cause. En somme notre Conscience peut créer un effet qui projeté dans le passé génére une cause.

Il suffit donc de penser que ce que l’on vit dans le présent résulte d’une cause passée pour que nous créons dans ce passé la cause générant l’effet que l’on subit aujourd’hui. En d’autres termes cela revient à dire qu’il suffit de penser que ce que l’on vit aujourd’hui résulte d’un karma ( cause passée) plus ou moins récent ( cette vie ou une autre) pour générer un acte dans le passé qui est la cause de ce qu’on vit dans le présent.

Notre cerveau étant incapable de discernement enregistre tout ce que l’on croit vrai et ainsi rien n’est véritablement fiable quant aux causes de nos vécus. Il suffit de regarder un film sur la crucifixion de Jésus et d’être ému pour avoir l’impression que l’on à vécu à cette époque et ainsi on s’invente une vie antérieure totalement illusoire qui va cependant modifier notre présent. Si notre Conscience capte l’information c’est parce qu’elle est imprégnée dans les fréquences de l’inconscient collectif au sein duquel cette image de crucifixion est imprimée.

Notre « moi » manipulé par notre ego peut ainsi s’inventer des faux passés qui nous donnent l’impression qu’aujourd’hui nous vivons telle situation parce qu’elle résulte d’un fait passé. Face à toute situation « dérangeante » l’ego s’auto justifie en puisant dans ces banques mémoires enregistrées dont la plupart ne sont que des « croyances » et non des réalités vécues.

Ainsi lorsqu’il est confronté à quelque chose qui risque de le faire sortir de son confort mental, il agit à notre insu sur notre « moi inconscient » qui va projeter une intention dans le futur qui va modifier notre passé et par conséquent notre vécu.

Voyons l’exemple illustrant cette déclaration : une rencontre affective.

Alain rencontre Aline et les deux ont envie de vivre une relation affective. Cependant le moi d’Aline qui à été éprouvé par le passé à peur de revivre des situations traumatisantes identiques. Impulsé par l’ego il se met en état d’observation et de méfiance et se projette dans le futur probable relatif à cette situation. Comme cela se passe au niveau inconscient Aline n’est pas consciente de l’intention projetée. Son « moi » imprégné des vieux schémas projette un scénario de rupture probable. Le simple fait d’imaginer que la relation peut ne pas marcher crée cette réalité, fait que la relation ne marchera pas.

Le moi inconscient d’Aline va donc puiser dans les mémoires pré enregistrées en son cortex et projeter son intention dans le futur, c'est-à-dire une « cause » qui va provoquer un « effet » dans le passé c'est-à-dire au moment où la relation s’établit. Cependant ces mémoires enregistrées sont un amalgame de croyances et rien ne prouve que cela a été réellement vécu, c’est juste une possibilité non vérifiable.

Le moi d’Alain, inconscient lui aussi va donc être en quelque sort manipulé et projeté dans le futur où il va être tenté par exemple d’écrire une lette à Aline et une fois que celle-ci l’aura lue cela déclenchera en elle un flot émotionnel résultant de sa peur inconsciente de l’échec qui va l’inciter à rompre la relation en s’appuyant sur une bonne raison ( c’est ta lettre qui à tout déclenché en moi, etc.)

Au moment de la rencontre, Alain ne sait pas qu’il va écrire une lettre qui va provoquer la rupture mais son moi inconscient influencé par le moi inconscient d’Aline est déjà en train d’écrire cette lettre dans le futur. Cette communication est quasi télépathique.

La plupart de nos peurs sont inconscientes. Dés que notre moi inconscient se sens en danger il coopère avec notre ego et provoque les obstacles qui vont le protéger et l’empêcher de se libérer de cette peur qui lui donne l’impression d’exister. L’ego ne peut vivre sans ses peurs puisqu’il n’existe que grâce à elles, elles sont sa raison de vivre et ainsi grâce à notre moi inconscient il auto sabote toutes nos intentions conscientes.

Quelques jours ou semaines après la relation, Alain va donc écrire la lettre qui va réveiller les peurs inconscientes d’Aline et qui va ainsi utiliser cette lettre comme cause de rupture. Son moi inconscient sera appuyé par son ego qui justifiera la décision par des arguments du genre « tu sais j’ai déjà vécu ce genre de situation, j’ai trop souffert, je préfère arrêter la » et le pire c’est que la mémoire servant d’argumentation à cela peut être totalement fausse puisque le cerveau ne fait aucune différence entre une information vraie et fausse, entre une réalité vécue et un film ou une télé réalité.

C’est ainsi que nos peurs auto sabotent en permanence les possibilités nouvelles qui s’offrent à nous.

Il y a cependant certains événements de cette vie présente qui ont été réellement vécus (traumatismes d’enfance, rupture affectives) mais il faut demeurer conscient que ceux-ci n’étaient déjà eux aussi que résultant de problématiques antérieures (vies passées) non vérifiables et qui peuvent n’être que pures illusions résultant de croyances.

Je crois être impuissant alors je créé cette réalité !

Ainsi une personne ayant fait un serment de chasteté dans une vie passée peut se retrouver en cette vie présente avoir des difficultés avec la sexualité (impuissance). A chaque fois qu’elle s’apprête à vivre un bel échange sexuel il y a quelque chose au fond de son inconscient qui va provoquer un blocage. Celui-ci se produit le jour même où il rencontre la personne désirée, même si la relation sexuelle n’a lieu que trois mois après.

C’est au moment de la rencontre que le moi inconscient se projette dans un futur où il établit un scénario d’impuissance qui va se projeter dans le passé et modifier la relation afin que celle –ci colle au schéma pré enregistré.

Ce serment de chasteté peut avoir été prononcé mais il n’a aucune raison d’interférer dans cette vie présente puisque il appartient à un « moi » parallèle qui n’a aucune incidence directe sur sa vie actuelle, sauf s’il croit cela.

Ce serment peut n’avoir jamais existé mais si quelque chose ou quelqu’un (devin ou croyant) a fait croire à l’individu concerné qu’il a prononcé ces vœux, ce serment agit comme une réalité alors que le devin peut s’être trompé.

Alors naturellement comme il a vécu cette expérience d’impuissance sexuelle qui est devenue pour lui une réalité, son cerveau enregistre cela comme une vérité et tout au long de sa vie, il peut avoir à subir cette impuissance qu’il croit karmique alors qu’elle provient d’une illusion. Et le pire de l’aventure c’est que le Soi de cet individu va devoir créer un passé antérieur générant la cause de cette impuissance (c’est-à-dire une vie dans laquelle il a prononcé ce serment). C’est ainsi que le « moi » peut se fabriquer un karma illusoire qui modifie la réalité.

Nous ne pouvons dissocier la cause de l’effet puisque celle-ci est devenue l’effet et que l’effet lui-même (dans le présent) modifie la cause générée dans le passé. Plus nous nous investissons dans les vies antérieures pour modifier quelque chose, plus nous nous embrouillons dans des scénarios qui sont tous issus de l’illusion et ceux-ci modifient notre futur, notre présent et notre passé.

A suivre…. Christian Duval – Wydyr le 16 Juin 2016

Publié dans conscience quantique

Commenter cet article