ASTROLOGIE : REUNIFICATION DU MASCULIN ET DU FEMININ 1/4

Publié le par Wydyr

ASTROLOGIE : REUNIFICATION DU MASCULIN ET DU FEMININ 1/4

ASTROLOGIE : REUNIFICATION DU MASCULIN ET DU FEMININ 1/4

Incarnation

Avant la projection dans l’Incarnation en tant que « moi », le Soi quantique choisit dans le grand Chaudron zodiacal deux Archétypes afin de conceptualiser un corps d’incarnation particulier.

Le signe situé à l’Ascendant étant manifestation de notre « forme temporelle » : notre personnalité (caractère, tempérament, forme du corps, énergie, dons, talents). L’Ascendant est le « contenant ». Il est intimement lié aux énergies de la Lune et des engrammes de l’inconscient collectif transmis par la mère terrestre. L’endroit précis où se trouve la Lune lors de la fécondation détermine le signe Ascendant. (Identité corporelle).

Le signe « solaire » représente l’Essence de notre âme. C’est le « contenu ». Il révèle les potentiels que l’âme à décidé d’actualiser en cette incarnation (dons, talents, vertus, défauts, qualités d’âme). Ce signe est lié à l’énergie du Soleil, du Soi dont le Père physique est le transmetteur. Avant l’acte de fécondation, le Soi transmet à notre Père terrestre l’Etincelle de vie porteuse de notre « programme d’incarnation ». Lors de la fécondation cet « implant solaire » est transmis à l’Utérus matriciel qui va lui fournir les matériaux pour conceptualiser le corps. Selon les besoins de l’incarnation, chaque âme choisit un véhicule masculin ou féminin qui est le plus adapté au processus de réunification.

Saturne et la Lune

Le Soi (Père) transmet l’Information quantique Solaire (signe solaire) à la Lune (Mère) qui avec l’aide de Saturne conceptualise le corps. La Lune par son cycle de 28 jours traverse les 12 signes zodiacaux et en capte les énergies qu’elle transmet dans via le corps de vitalité (corps éthérique) au corps physique.

Pendant une gestation la Lune fait 9 fois le tour du zodiaque. Saturne qui est l’Archétype de Chronos (le Temps) mais aussi de Thanatos (la Mort) représente le « Seigneur des anneaux » et c’est la raison pour laquelle cette planète est entourée d’Anneaux.

Saturne ralentit la circulation des Fluides vitaux réceptionnés par la Lune et en extrait les cristallisations minérales pour conceptualiser le corps du nouveau né. Le principe est identique à celui des marais salants : l’eau de mer enfermée dans un endroit clos et soumise aux rayons du soleil, s’évapore et il n’en reste que des particules cristallines (sel) nécessaires à la vie.

Dans le corps, le sel retient l’eau et si nous manquons de cet élément, l’eau du corps s’évapore et engendre des problèmes de déshydratation. C’est le même processus qui produit le vieillissement cellulaire. L’eau permet de purifier mais aussi de construire le corps.

Le sel au-delà de son apparence est du Feu. Il suffit de déposer du sel sur une plaie pour s’en rendre compte. La glace elle aussi est du Feu car elle brûle autant que le Soleil.

Saturne participe avec la Lune à la conceptualisation du corps physique. L’axe Cancer (Lune) Capricorne (Saturne) en est la représentation au niveau du Zodiaque. Le transit de Saturne autour du zodiaque s’accomplit en 28 ans, celui de la Lune en 28 Jours. 28 est le nombre alchimique par excellence. Il faut 28 battements de cœur pour qu’une goutte de sang fasse le tour du système sanguin… etc. tous les 7 ans, Saturne se retrouve en quadrature avec lui-même et cela apporte des transformations radicales dans notre structure et notre vie.

Les aspects de Saturne et de la Lune dans le thème zodiacal sont révélateurs de problématiques provenant d’incarnations antérieures

Les cycles de 7 ans.

Lorsque la Lune a terminé la conceptualisation du corps, la naissance s’accomplit mais tout n’est pas terminé. A chaque cycle de 7 ans, la Lune doit céder la place à l’Etincelle solaire qui détient les plans de l’incarnation choisie. Cette Etincelle sise dans une particule d’air sise dans le cœur est celle donnant vie à l’Enfant intérieur, l’enfant Christ en nous, l’enfant androgyne reflet parfait de l’Archétype de l’ange solaire.

Pendant les 7 premières années de la vie, l’Ame est totalement dépendante des mémoires transmises par la mère. Le thymus est le siège du Subconscient relié à l’Enfant intérieur. Pendant ce premier cycle, le sang du nouveau né est nucléé par les engrammes génétiques transmises par la mère (mémoires familiales, empreintes karmiques, scénarios de l’inconscient collectif).

Ce cycle est vécu en état total d’inconscience. Le nouveau né ne fait aucune différence entre l’extérieur et l’intérieur, lui et les autres. Quand il réclame le sein materne, il n’est pas conscient que celui-ci appartient à sa mère. Il prend celui-ci comme étant partie intégrante de lui-même.

C’est la raison pour laquelle nous n’avons que peu ou pas de souvenirs précis de cette période de 7 ans. Ce que nous en savons est la résultante de ce qu’on nous a raconté plus tard ou en regardant les photos dans l’album de famille. Pendant ce laps de temps, l’Etincelle solaire se repose en silence.

A la fin du cycle, la Lune doit accepter de libérer cet espace c'est-à-dire laisser l’esprit Solaire prendre possession du corps vital (éthérique) afin qu’il puisse y ensemencer son programme. Le thymus cesse alors de fonctionner à plein rendement. Il s’atrophie et petit à petit l’ego insère son programme d’incarnation. L’enfant s’éloigne de sa mère, il commence à devenir plus autonome.

Le second cycle de 7 à 14 ans se réalise au niveau du corps astral. L’ego prend possession de ce corps et la Lune doit céder le pas. C’est une période assez difficile car si les engrammes de la Lune sont encore actifs au niveau éthérique cela provoque des réactions épidermiques (révolte contre les parents, acné juvénile). Le corps subit une transmutation sur tous les plans. Si pendant le premier cycle, la polarité féminine, réceptive était dominante, pendant ce second cycle c’est le côté masculin de l’ego qui s’exprime (colères, exigences, rejet de toute autorité). La Présence du père physique est indispensable pour canaliser les excès possibles.

Le 3° cycle de 14 a 21 ans s’accomplit au niveau du corps mental. Là encore la Lune doit lâcher prise afin de permettre à l’Etincelle solaire de prendre totalement possession du corps qu’elle à conceptualisé. L’impact de l’intellect et des pensées et alors mis en avant. Les vieux schémas mentaux antérieurs refont surface. Il est temps de devenir adulte et responsable et de couper le lien avec les mémoires ancestrales (inconscient collectif) et les gènes héréditaires qu’il fallait dissoudre.

Et le processus continue ainsi. Tous les 7 ans la Lune doit céder le pas et laisser le Soleil reprendre possession de son enveloppe corporelle. Les aspects planétaires entre la Lune, le Soleil, Saturne et l’ascendant sont forts révélateurs du processus. Normalement à l’âge de 49 ans (7 fois 7) l’Etincelle solaire doit avoir repris possession des 7 corps (physique, éthérique, astral, mental, causal, bouddhique, Atmique).

Le cycle suivant (de 49 à 56 ans) est difficile car tout ce qu’on n’a pas dissous dans les vieux programmes provoque des obstacles dans notre réalisation. A 56 ans Saturne nous met face à un test auquel on ne peut échapper.

Tout ce dont on devait se libérer et dont on est encore engrammé se concrétise comme problématiques (mauvaise santé, maladie, perte de revenus, perte de situation, séparations, deuils, accidents etc..). Tout ce qui empêche l’Etincelle solaire de réaliser son plan, tout ce qui enferme l’Enfant intérieur dans le passé et l’inconscient collectif génère des interférences.

A suivre… Wydyr. Christian Duval… le 18 juillet 2016…

Publié dans astrologie

Commenter cet article