ASTROLOGIE : REUNIFICATION DU MASCULIN ET DU FEMININ 2/4

Publié le par Wydyr

ASTROLOGIE : REUNIFICATION DU MASCULIN ET DU FEMININ 2/4

ASTROLOGIE : REUNIFICATION DU MASCULIN ET DU FEMININ 2/4

L’Enfant intérieur ne peut naitre que de l’Unité entre le masculin et le féminin, l’homme et la femme intérieurs.

L’énergie masculine (Feu Air) est de nature électrique, fécondatrice et est « descendante ». Elle est comme un rayon descendant du Soleil et entrant dans le corps par la tête.

L’énergie féminine (Terre Eau) est de nature magnétique, féconde, et « ascendante » elle est comme un rayon cristallin émanant du cœur de la Terre et entrant dans le corps par les pieds.

Les deux courants (magnétique féminin ascendant et électrique masculin descendant) se rencontrent au niveau du chakra du cœur et s’unissant forment un Vortex électro- magnétique qui connecté à l’Etincelle solaire de l’Enfant intérieur Androgyne permet a celui-ci de développer une créativité joyeuse et de générer une abondance d’amour.

L’énergie pénétrant par la tête réactive tout le système glandulaire (pinéale, pituitaire, thyroïde, thymus, pancréas, surrénales, glandes sexuelles) et tout le corps en est régénéré. Il est impossible de donner naissance à cet Enfant intérieur tant que nous n’avons pas réintégré en notre intériorité nos Parents intérieurs.

Les Parents intérieurs

Nos Parents terrestres nous transmettent par le biais de gènes certaines mémoires résultant aussi de nos liens ancestraux cristallisés et cristallisants.

Notre mère génitrice est le reflet parfait de nos schémas émotionnels antérieurs .Tout ce que nous vivons avec elle en est réflexion pour compréhension. La Lune du thème est révélatrice en cela. En d’autres termes on peut dire que notre mère nous renvoie les images de nos scénarios émotionnels internes afin de nous aider à nous en libérer. Ainsi elle peut nous faire vivre des choses difficiles, être castratrice, ou étouffante pour nous inciter à nous débarrasser d’un scénario interne identique. C’est notre âme qui a demandé à cette « femme » de jouer ce rôle. Notre travail consiste à tuer cette image que nous renvoie notre mère. Il ne s’agit pas de tuer notre mère mais l’image faussée que nous avons d’elle et qui est résultante de notre scénario interne.

Tant que nous demeurons en conflit avec cette mère extérieure, que nous la rejetons ou la critiquons, nous ne pouvons espérer être nous-mêmes une bonne mère pour notre Enfant intérieur (et ceci que l’on soit « homme ou femme »). Tant qu’une rancune demeure, tant que nous identifions cette mère extérieure à un conflit, nous ne pouvons réaliser l’enfantement intérieur.

Comprenons bien qu’il ne s’agit pas de changer notre mère ou de la fuir mais de percevoir que celle-ci ne fait que nous renvoyer un effet miroir de notre « mère intérieure »qui demande à être guérie. Cela nous permet en outre de faire preuve de compassion et de percevoir que notre mère à elle aussi été formatée par sa propre filiation et qu’elle a fait ce qu’elle a pu, même si nous aurions voulu qu’elle soit autrement.

Tant que nous n’avons pas réalisé cette libération intérieure nous ne pouvons avancer et nous transmettrons ce « schéma matriciel » à nos descendants jusqu’à ce que l’un d’eux se décide enfin à nettoyer cette mémoire génétique transgénérationnelle.

Nettoyer ces mémoires transgénérationnelles fait partie de notre mission de vie. Nous portons en nos mémoires (inconscients) les problématiques de nos ancêtres, de tout ce qui n’a pas été libéré et lorsque nous arrivons à cette libération, c’est toute notre lignée qui est libérée : nos « moi » antérieurs ; nos ancêtres ; nos enfants, nos « moi » futurs.

Notre corps physique étant constitué à partir des fluides matriciels de notre mère (pendant 9 mois notre Etincelle est en contact direct avec les émotions de notre mère génitrice) il est évident que toute problématique émotionnelle non réglée provoque des interférences quant à notre vie physique (caractère, tempérament, santé, énergie, vitalité). Les émotions modifient les structures de notre schématique ADN, les fluides hormonaux modifient la biochimie de notre corps, c’est incontournable.

Le même travail est à réaliser vis-à-vis de l’énergie de notre père géniteur. Celui-ci s’accomplit au niveau du corps mental. Tous les problèmes rencontrés dans la relation avec notre père émanent de nos engrammes intellectuels, de notre mental. Tant que cela n’est pas nettoyé nous avons des problèmes avec les hommes (si on est femme) ou avec notre essence masculine (si on est homme) et tant qu’on n’est pas redevenu un bon père intérieur on ne peut prétendre à être un bon père pour les autres ou pour notre Enfant intérieur.

L’Homme électrique Feu Air et la Femme Magnétique Terre-Eau

La nature fondamentale de l’Homme est Feu Air – esprit- électrique. Pour réinitialiser l’Androgynat intérieur l’Homme doit trouver sa nature complémentaire : Terre. Eau- âme- magnétique.

Au niveau purement physique c’est l’Homme qui recevant l’Etincelle de vie en son liquide séminal la transmet à la Matrice de la femme. L’Homme est fécondateur, la Femme est fécondable. L’homme détient l’Etincelle de Feu, la Femme est le réservoir d’Essence cosmique. Quand le Feu généré l’Etincelle, l’Essence s’enflamme. C’est ce qui se passe lors d’une relation sexuelle et de là nait un Enfant qui tient à la fois de l’Homme et de la Femme.

L’homme Feu Air à besoin d’une matrice Terre Eau pour engendrer la vie. Le célibataire doit trouver cette complémentarité en son Intériorité.

Pour cela il doit libérer son Père intérieur (intellect libéré des vieux engrammes limitatifs) et trouver sa Femme Intérieure (essence émotionnelle libérée des charges transe générationnelles et mémoires cristallisées non digérées). La méditation et les différents processus d’intériorisation aident en ce sens mais ce n’est pas toujours tâche facile.

Le contact physique (émotionnel et sensoriel) avec une femme (Terre- Eau) peut l’aider à avancer plus vite. C’est pourquoi l’homme recherche « la femme idéale «, celle qui nourrissant ses sens peut l’aider à concrétiser ses idées et à créer un foyer perpétuant la création. Au contact de la Femme magnétique, l’Homme (électrique) est nourri et l’Essence de la Femme s’enflamme et de cet échange in en résulte un acte créateur.

Celui-ci peut être de nature physique (deux personnes s’aimant d’un amour sincère peuvent donner naissance à des enfants de l’amour) ou de nature créatrice (deux personnes en parfaite osmose peuvent cocréer une œuvre (livre, film, entreprise, etc.).

L’amour est une énergie bi polarisée et c’est l’échange d’amour entre deux formes de vie (en l’occurrence ici un homme et une femme) qui permet d’engendrer un mouvement de vie générateur d’une création.

La Flamme d’amour de l’Homme (électrique) peut « enflammer » l’Essence d’une femme (magnétique) et de cette fusion entre les deux surgit un vortex électromagnétique, véritable matrice de création. L’Homme à autant besoin de cette énergie magnétique que la femme de cette énergie électrique.

A suivre… Wydyr…

Christian Duval le 23 Juillet 2016

Publié dans astrologie

Commenter cet article