LE DON-L’ARGENT- LA TRANSPARENCE 2/3 suite…

Publié le par Wydyr

LE DON-L’ARGENT- LA TRANSPARENCE 2/3 suite…

LE DON-L’ARGENT- LA TRANSPARENCE 2/3 suite…

Tant que cela n’est pas réalisé, notre vie est une suite perpétuelle de remises en question, de souffrances, de manques, de résurgences karmiques. Lorsque nous n’écoutons pas notre enfant intérieur, il se rebelle et cela se concrétise par des problèmes de travail, de santé, d’argent, d’amour. Tant qu’on ne ressent pas la joie d’œuvrer en faisant ce que l’on aime, on est en conflit avec cet Enfant qui si nous ne l’écoutons pas peut provoquer de gros dégâts : les maladies bénignes deviennent plus graves voire mortelles, les problèmes de travail et d’argent s’amplifient.

L’enfant intérieur est le messager de notre âme. Le corps que nous habitons à été créé pour qu’il s’exprime librement et spontanément. Aucun compromis n’est possible. Soit on coopère, soit on souffre.

Si un travail ne nous apporte pas de joie mais que nous l’acceptons afin de « gagner notre vie » nous nous créons un futur difficile. Notre enfant intérieur agira sur notre tempérament (tristesse, mélancolie, colère, dépression) et nous perdrons travail et santé.

Pendant cette période de « désert » il nous est demandé de communiquer avec cet enfant pour accomplir notre recyclage vers un métier qui nous donnera de la joie. Cependant si au lieu de cela nous recherchons à tout prix à nous caser dans un nouvel emploi qui ne nous octroiera pas de joie ; nous revivrons une multitude de fois le même problème et nous militerons alors dans la ligue de tous les insatisfaits qui manifestant réclament à cor et à cri qu’on les « emploie » et lorsque cela s’accomplit, se plaignent d’être exploités.

L’inconscient nous projette soit dans le passé, soit dans le futur. Les désirs nous maintiennent dans le passé car ils ne sont que réactualisation d’émotions que nous avons vécu et que nous voulons réitérer (nous nous y accrochons). Les rêves non réalisés nous projettent dans un futur limité par nos engrammes antérieurs et cela nous maintient dans l’illusion.

L’enfant intérieur ne vit ni dans le passé (désirs) ni dans le futur (rêves illusoires) il vit dans le Présent, l’instant, la spontanéité, il suce la moelle de la vie sans se soucier d’hier et de demain. Il est Enfant de l’amour, il est l’Enfant Christ en nous, celui annoncé par l’Etoile.

Le chemin spirituel est intérieur. Il nous invite à oser pénétrer dans notre Ombre pour y voir ce qui s’y cache, à découvrir les vieux engrammes cristallisés pour s’en libérer.

L’enfant intérieur étant garant de notre immunité, de notre santé et de notre jeunesse éternelle il est facile de comprendre pourquoi ceux et celles qui font ce qu’ils aiment semblent ne pas vieillir et même rajeunir.

Dés que notre 3° œil reconnecté à la Source est activé et que nos corps (mental, émotionnel, sensoriel) sont libérés des vieux programmes ; tout notre système endocrinien est réactivé. Ainsi notre thymus qui était atrophié retrouve sa vitalité première et rétablit une meilleure circulation d’énergie dans notre corps vital. Le processus de rajeunissement s’accomplit. Ce n’est pas une illusion intemporelle : le corps peut vraiment s’auto régénérer comme c’était le cas lors de la Période de l’âge d’Or vécue lors de l’expérience Atlante.

A cette époque, notre corps physique apparaissait entouré d’une aura d’or assumant tous ses besoins énergétiques. Dés qu’on s’approchait d’une autre personne, un merveilleux échange d’informations s’accomplissait par le biais de l’Onde d’amour de l’Eros vibral. Tout était communion d’amour. Nous vivions en Unité totale avec notre Enfant intérieur, nous étions « lui » et tous les êtres se réjouissaient dans cet amour car l’Enfant intérieur est l’Enfant de l’Amour.

Nous vivons une époque formidable. Tous les voiles ont été dissous par la Lumière adamantine. Chacun d’entre nous peut maintenant laisser s’exprimer son Enfant Intérieur. Vivre l’instant en toute transparence, spontanéité, innocence, simplicité. Vibrer d’amour comme Eros !

La transparence spirituelle consiste à ne pas se coller des tas de croyances, rituels ou autre pratiques en espérant nous faire passer pour des maitres évolués ou incarnations d’extra terrestres. La majorité d’entre nous venons d’autres Etoiles mais c’est ici maintenant que nous devons réaliser notre mission de vie : élever la vibration de la conscience collective en y infusant les informations de la Source. Et ceci en toute simplicité ; humilité.

Il n’est point besoin de prononcer des discours sophistiqués ou répéter comme un perroquet des vérités spirituelles glanées ici ou la. Simplement d’être authentique, et quel que soit notre Etoile d’origine accepter avec humilité d’être ici bas un Etre humain, une incarnation de l’Esprit de L’Un qui sous cette forme témoigne de l’Amour de l’Un.

Il n’est plus temps pour nous de nous parer de vieux costumes d’apparences appartenant à un passé révolu aussi grandiose soit il, mais d’oser être « nu », sans références à ceci ou cela pour se faire valoir et à oser Etre ce que l’on Est et laisser chacun Etre ce qu’il est sans vouloir modifier quoi que ce soit.

Etre authentique, ne pas mentir, oser dire ce qu’on pense, ne pas juger, ne pas réagir mais simplement « agir » en accord avec son idéal et sans chercher à convaincre les autres de quoi que ce soit.

La transparence est une expérience à vivre pour tout un chacun. Bientôt nous ne pourrons plus nous cacher derrière des voiles d’apparence puisque chacun étant connecté à son Etre, saura instantanément ce qu’est l’autre même si aucun mot n’est échangé. Comme l’a si bien dit maitre Eckart « ce que tu es cries si fort que je n’entends pas ce que tu dis ».

La franchise va remplacer l’hypocrisie et le mensonge. Rien ne pourra plus être caché

Christian Duval – Wydyr- à suivre…

Publié dans philosophie appliquée

Commenter cet article