Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

la Retraite... au delà des faux semblants...

Publié le par Wydyr

LA RETRAITE… AU DELA DES FAUX SEMBLANTS.

Quand la société à laquelle on a participé nous invite à rendre notre veste et nous dit " bye bye papy on n'a plus besoin de toi" et nous fait cadeau d'une pendule pour nous permettre de compter les heures qu'il nous reste à vivre ( sans doute aussi pour nous inviter à ne pas trop nous éterniser car les pensions de retraite alourdissent le budget de l'état) on se retrouve un peu paumé. On a tellement été habitué depuis notre petite enfance à être rentable et utile qu'on ne sait plus très bien qui « on est » en dehors de cette identité sociale qui nous à collé à la peau . il ne nous reste plus alors qu’à retourner à la maison : la retraite c’est comme rentrer dans une grotte pour ne plus en ressortir.

Si l’on vit en couple on peut encore compenser ce sentiment d’inutilité en partageant avec celui ou celle qui partage notre quotidien les relents d’affection qui nous donnent encore l’impression d’exister. C’est à la fois rassurant et terrible car il est évident qu’un jour ou l’autre , l’un des deux se retrouvera seul face à lui-même..

Dans un couple il y a toujours un dominant et un dominé c’est instinctif et animal », çà vient de notre « animal.. Mais il ne faut pas s’y méprendre ; on peut dominer l’autre sans pour cela le maltraiter, on peut être suffisamment malin pour donner à l’autre l’impression que c’est lui qui dirige alors qu’en fait on tire les ficelles en douce. Les femmes excellent en ce domaine, on n’a jamais vu un roi agir de son propre gré sans avoir été au préalable influencé par sa tendre moitié.. la séduction est une forme de domination pacifique mais bien réelle.. attention ne voyez pas dans ces termes un relent de misogynie camouflée mais une réalité facilement perceptible. Même l’homme qui connait ce processus se laisse prendre au piège sans doute parce qu’il y trouve aussi son intérêt..

Il arrive donc inéluctablement avec le temps un moment où l’un des conjoints ressemble étonnamment à l’autre, comme si le dominant avait déteint sur le dominé qui avait perdu sa coloration naturelle. On voit souvent cela dans les vieux couples qui d’autocar en train, de bateau en avion parcourent la planète pour « voir » ce qu’ils n’avaient pas vu et si l’on regarde attentivement on s’aperçoit rapidement que l’un des deux prend son pied pendant que l’autre s’ennuie à mourir mais préfère ce genre d’ennui à celui de la solitude affective.

Mais le jeu des miroirs cesse dés que l’un des deux se retrouve dans une caisse en bois déposée au fond d’un trou du cimetière du quartier… qu’il est difficile de se retrouver seul, face à face avec soi-même, avec uniquement son propre reflet dans le miroir de la salle de bain, qu’il est difficile de vivre en parfaite harmonie avec soi-même, avec ce corps qui s’affaisse, ces yeux qui se voilent, ces mains qui se colorent de tâches brunes , ces rhumatismes qui transforment le  changement de chaussettes en un véritable calvaire, cette mémoire qui s’amenuise à tel point qu’à certains moments on ne se souvient plus de qui on est… alors pour se consoler on reprend l’album de photos et en soupirant à chaque page tournée on se dit «  c’était le bon temps, j’aurais du en profiter plus »…

Souvent la retraite rime avec dépression mais il est trop tard pour aller voir un psy, il faut alors se contenter de survivre…on se prépare tant bien que mal à laisser la place a ceux qui nous suivent… la seule chose qui nous préoccupe est de leur occasionner le moins de mal possible : on ne veut pas être une charge supplémentaire pour eux mais notre état dépressif crée pourtant cela..

S’ils ne peuvent pas assumer cette dépendance que nous leur imposons ils nous placent dans une maison de retraite et pour en assumer les frais ils mettront en vente la maison que nous avons mis cinquante ans à payer … Toute l’énergie utilisée pour acquérir cette demeure, tous les efforts et privations ne serviront en fin de compte qu’à nourrir les fonctionnaires qui grâce à notre déchéance pourront ainsi trouver un travail leur permettant eux aussi d’acheter une maison en attendant d’avoir eux aussi leur place à la maison de retraite.

Quand on se retrouve dans une « maison de vieux » entourés de vieux et vieilles qui n’attendent que la fin inéluctable  on ne peut que devenir vieux et il est fort difficile de garder le moral… Les animateurs de la « boite » on beau s’évertuer à faire les clowns il y a belle lurette qu’on n’ose plus rire à gorge déployée de peur d’avaler notre dentier et notre bulletin de naissance. Quelque soit l’âge de notre « internement » dans ce mouroir on à de fortes chances de devenir vieux avant de l’être vraiment !

Heureusement ce genre de situation n’arrive pas dés qu’on a « pris sa retraite » cette est révélatrice, quand Napoléon à subi la retraite de Russie il a pris une bonne baffe bien corsée et quand on prend sa retraite on ressent la même chose : une subtile impression de défaite demeure latente.

Cependant n’allez pas croire que la retraite n’est destinée qu’à cela.. bien au contraire… bien vécue elle peut être une véritable source de renaissance ….c’est le seul moment de l’existence où on ne nous demande plus de nous occuper des  affaires du monde, de participer à des actions, mais uniquement de nous….

Dés qu’on à posé les vêtements du paraitre social on peut alors «  être enfin ce que l’on est » sans mettre de masques, vivre pour soi, pour son corps, pour se sentir enfin vivant, pour retrouver cet enfant intérieur que l’adulte en nous avait réprimé… et si notre corps n’a pas été trop malmené on peut espérer encore vivre de belles aventures…

Mais cette renaissance ne devient « l’œuvre du saint esprit » que lorsqu’on est capable de se voir et de s’aimer tel que l’on est. Car lorsqu’on vit seul il  »faut faire avec soi «. On ne peut accuser personne de nos problématiques puisqu’on est seul à décider  et pour trouver l’harmonie il faut oser se voir face à face, faire une sorte de feed back de sa vie sans se juger, se culpabiliser, se condamner …. Accepter d’avoir été ce que l’on a été… et même si on avait espéré mieux, tant pis. Ce qui est fait est fait !!

Pour réaliser cet examen de conscience il est préférable de s’en remettre à notre ange gardien, certains l’appellent le Soi, d’autres le Double mais c’est la même chose : c’est notre Dieu intérieur, le seul en qui on peut se confesser en toute impunité. Et qui garantit toute discrétion et qui jamais ne juge… eh oui cet Ange c’est nous ! C’est la partie de nous qui n’est pas entrée  sur le plateau de jeu pour y jouer une partie truffée de pièges…

Dame existence ne se gène pas non plus pour nous « mettre à la retraite »avant l’âge.  Du jour au lendemain on se retrouve sans job, sans appartement et peu importe la cause (le patron s’est tiré avec la caisse, la société est en faillite,) on se retrouve sur le carreau. Moi çà m’est arrivé à l’âge de 30 ans, un employeur m’a dit «  vous savez à votre âge et avec vos qualifications on ne peut pas vous embaucher »… c’est alors qu’on se retrouve avec une allocation de chômage qui ressemble en tous points à l’allocation de retraite.  Çà nous permet de respirer un peu, de prendre le temps de faire le point de sa vie , d’éliminer le superflu pour repartir sur de bonnes bases ou de s’écrouler sur le canapé pour se farcir le cerveau des inepties diffusées par le petit écran !  Le libre arbitre appartient à tous… !

Il ya seulement deux périodes dans la vie où l’on peut vivre pour soi, pour ce que l’on est : avant 7 ans (tant qu’on n’est pas encore apte à être formaté pour être utilisé par le système) et après la retraite (on n’est plus rentable) …. Pendant le reste du temps on n’est qu’un outil au service de la machine techno socio matérialiste… qui broie les corps et les âmes.

Ceux qui ont la chance de disposer d’une bonne retraite devraient se réjouir et aussi peut être aider leurs proches en leur prodiguant de bons conseils et en leur servant momentanément de banque pour les aider a passer certaines passes difficiles mais ce n’est pas souvent le cas : avides de jouir de la vie ils ont besoin de voyage, de grands restaurants, de profiter de la vie, de camping cars.. Pour se sentir encore vivants…

Ceux qui disposent d’une retraite plus limitée qui leur permet tout juste d’assumer leurs besoins quotidiens doivent veiller au grain et essayer d’adapter leurs besoins à leurs moyens au lieu de rouspéter sans cesse en réclamant des augmentations qui se répercuteront sur les charges sociales de leurs enfants… il leur faut alors adapter leur train de vie à leurs moyens et privilégier des loisirs peux onéreux . Je parle en connaissance de cause car je suis dans cette catégorie et je peux assurer qu’on peut profiter de la vie sans jouer aux touristes interplanétaires qui voyageant à outrance contribuent  à polluer davantage la planète.

On peut aussi refuser de prendre sa retraite parce qu’on aime ce qu’on fait. Pourquoi pas ! C’est ce qui arrive à de nombreux artistes en renom qui ne peuvent pas vivre en dehors du personnage social qu’ils ont élaborés et préfèrent se cacher derrière ce masque jusqu’à la mort.

Le moment de la retraite nous invite à éliminer le superflu de nos vies et a préparer nos autres vies futures mais quand on ne sait pas arrêter à temps et que l’on ne fait aucun « bilan » préalable avant la mort du corps il est évident que ces vies futures risquent d’être un remake plus ou moins identique du vécu de cette vie.

Il arrive inéluctablement un moment où il faut « lâcher prise » et laisser la place aux générations à venir. ce n’est que lorsqu’on à accompli ce « pas sage » qu’on peut partager les graines de sagesse que l’on a retiré de nos propres vécus et ceci sans rien exiger en retour, ni reconnaissance, ni argent, ni adoration.

Dans les temps anciens chaque village disposait d’un sage homme ou sage femme qui détachée des choses de ce monde pouvait donner des conseils avisés aux jeunes avides de vivre. Dans les familles c’était souvent le grand père ou la grand-mère qui jouait ce rôle mais de nos jours ils sont parqués dans les maisons de retraite et se sentant inutiles se laissent mourir alors qu’ils pourraient partager de magnifiques choses.

La vie est ainsi faite ? On passe une partie de sa vie à apprendre des choses (jusqu’à l’adolescence) puis muni de ces savoirs on fait l’expérience de la vie et là on se rend compte que passer de la théorie à la pratique est très révélateur tout ce qu’on a appris doit être utilisé, tout ce qui ne l’est pas est oublié. Puis quand on arrive a la fin de sa période d’activité on peut prendre du recul et partager les leçons tirées de nos expériences…

Quand on s’engage sur une voie de découverte spirituelle on suit le même schéma : une période pour apprendre de nouvelles choses suivie d’une période pour comprendre (seule l’expérience donne la connaissance) qui doit déboucher sur une transcendance, une sagesse à transmettre. Cela ne peut se réaliser qu’après avoir accompli cette retraite intérieure qui seule nous permet le détachement nécessaire. Tant qu’on demande de l’argent en échange d’un service on est encore actif «  dans ce monde »…on n’en est pas libéré et seul celui qui est sorti de l’enclos peut aider ceux qui y sont encore enfermés à trouver la porte de sortie : il montre la Voie et il suffit qu’un seul passe pour que par effet de résonnance d’autres s’engagent vers ce passage. 

L’âge de la retraite est marqué par le sceau de Saturne qui permet de devenir « sage ». Point n’est besoin de s’asseoir sous un arbre pour jouer au Bouddha ou de s’affubler de vêtements exotiques pour paraitre « Eveillé » .il suffit d’agir comme Amélie Poulain ou comme ce professeur dans le film le cercle des poètes disparus  avec  simplicité   humilité, discrétion sans jamais chercher à se faire valoir pour ce que l’on a accompli.

C’est cependant en enseignant les choses qu’on apprend le plus : celui qui enseigne la loi d’abondance face à un public est « obligé » de se montrer à la hauteur et donc de manifester cette abondance et ce qui est le plus drôle dans l’histoire c’est en enseignant cette loi qu’il devient prospère.. Ainsi Mark Fisher auteur du livre « le millionnaire »  est devenu millionnaire grâce à la vente de ce livre (ouvrage simple et cependant remarquable) la révélation faite en ce livre est remarquable : quand on atteint un état de millionnaire notre  mission consiste à permettre à une autre personne (une seule suffit)  à devenir millionnaire à son tour et ainsi de suite… il suffit  qu’une graine de sagesse s’enracine en une terre fertile pour que celle-ci  se multiplie à l’infini.

J’ai cheminé sur les chemins du savoir (astrologie, caballe, tarots, alchimie, mystères templiers ; sagesse égyptienne etc.) puis j’ai pris mon bâton de pèlerinage pour expérimenter ce que j’avais appris. Lorsque je suis revenu de Compostelle mon chemin n’était pas terminé : mon énergie était montée au cœur : là où Vénus la Déesse de l’amour baigne dans l’eau de vie contenue en la Mérelle mais il me fallait continuer mon périple pour que l’énergie reçue puisse transmuter toute ma chair et  cela n’est guère tâche facile car tant que des vieilles mémoires demeurent, la transmutation ne peut s’accomplir.

Lorsque j’ai pris ma retraite j’ai cru que j’allais enfin trouver la paix mais nenni ! J’avais tellement envie de transmettre ce que j’avais reçu ou perçu que cela agitait sans cesse le lac de ma conscience… la Vérité m’est alors apparue, tant qu’un désir demeurerait en moi il me serait impossible de trouver la paix. Afin de calmer  mon « petit gris » qui au sein de mon cortex cérébral m’incitait à « reprendre du service » j’ai commencé à partager ce qui me semblait judicieux sur mon blog « la gazette de Wydyr »…

Cependant l’expérience m’a démontré que la « connaissance  universelle » ne rassasiait que rarement certains et certaines qui étaient pris dans des problématiques personnelles. dans ces cas là il faut adapter le dialogue à celui qui le reçoit… c’est ce que doit se dire tout bon transmetteur , le meilleur moyen de démontrer aux autres que notre façon de penser ou de manger est « bonne » c’est de manifester davantage de joie, de vitalité et de bonne humeur dans notre quotidien et non d’imposer des régimes alimentaires ou des disciplines spirituelles qui empoisonnent la vie de ceux qui nous côtoient au quotidien.. Quand un maitre transmet une information à ses élèves et que ceux-ci ne le comprennent pas il ne doit pas se contenter de penser qu’ils sont ignares mais plutôt se remettre en question sur sa façon de transmettre afin de trouver les mots et images adaptés à ces élèves.

Tous les textes que je diffuse via ce blog  sont de « nature universelle » mais si certains d’entre vous désirent avoir un complément d’information relative à une situation personnelle il vous suffit de m’envoyer un message sur ce blog ou sur face Book et c’est avec plaisir que j’essaierais de vous apporter des éléments nécessaires  à une meilleure compréhension, ceci étant naturellement sans aucun commerce d’argent d’aucune sorte…

J’estime que la vie m’a fait un grand cadeau de m’octroyer le nécessaire vital pour assumer mes besoins quotidiens et qu’en contrepartie, puisque disposant de temps libre je me mets à la disposition de ceux  et celles qui encore prisonniers des servitudes imposées par cette société cherchent à en sortir  pour retrouver leur liberté d’Etre ce qu’ils sont et réaliser leurs rêves… le seul travail important étant d’aider chacun à se réunifier avec lui-même et non avec qui que ce soit d’extérieur. Aucune déité ne doit demeurer entre le « moi » et le « Soi » du chercheur de Vérité… je ne suis qu’un humble serviteur de la Grande Déesse de vie qui m’a demandé de verser à Boire… qui a soif ???

 

Wydyr  Christian Duval le 25 Janvier 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

Magicien ? Nous ? comment çà fonctionne ?

Publié le par Wydyr

MAGICIENS ? NOUS ? COMMENT CA FONCTIONNE ?

La première question qui vient à l’esprit : mais qui nous a créés ? qui sommes nous donc, et sommes nous donc vraiment doués de pouvoirs que nous ignorons ! Certains pensent que le créateur est tout puissant et s’occupe d’eux, d’autres pensent qu’il n’existe pas où ne s’occupe pas d’eux, d’autres pensent que c’est le plus grand des Magiciens et qu’ils nous à créés à son image… c’est à cette idée que j’adhère depuis pas mal d’années aussi j’ai envie de résumer en quelques mots pourquoi et aussi comment je suis convaincu que çà marche !  Comme nous vivons une période très technologique et afin d’être suffisamment clair je vais faire le parallèle entre le Créateur – Dieu – et la technologie ceci afin réconcilier la religion et la science qui parlent de la même chose mais avec des mots différents…

 

Genèse universelle

Le Créateur – Grand Magicien- demeurait dans le Grand vide absolu qui était Lui. Non conscient d’Etre, sans mouvement, sans énergie, sans personne d’autres que l’Immensité qu’il était, il reposait en lui-même. Comme s’il dormait…. Pendant des éons infinis de temps… il rêva… imagina des mondes, des univers, peuplés de créatures a son Image qui elles aussi pourraient imaginer et créer a volonté… il était la Vie. Non Manifestée. Inconnue. Le sans nom, innommable ; infini puisque non défini, Eternel puisque jamais né…

Puis vint l’instant où sortant de son sommeil il ouvrit son Œil unique … il ne vit que le Grand vide qui était son corps mais celui-ci était invisible et le Créateur se dit «  j’aimerais bien connaitre qui je suis, quels sont mes pouvoirs, et  tous ces mondes que j’ai imaginé sont t’ils réalisables, puis je les rendre visible et leur donner vie ?.

Alors il posa son œil sur un coin de son immensité – chose peu facile car il est très difficile de concentrer son  attention sur quelque chose d’invisible. Depuis ce Point d’Attention il généra par l’Intention un immense espace au sein duquel il allait pouvoir conceptualiser ses rêves : cet espace immense de forme sphérique devint la première matrice des mondes

Une fois cela accompli il remplit cette immense sphère de substance lumineuse invisible. Puis il émit un ultra son puissant qui féconda cette substance : celle-ci fut empreinte des œuvres du Créateur. Cette substance contenait en elle tous les rêves conceptuels que le grand créateur avait imaginés en son grand sommeil.

C’est ainsi que celui –ci utilisant les deux polarités de son Androgynat originel s’auto féconda et donna naissance à un Fils qu’il appela « Source » ou « Christ ». Le Créateur ayant déposé dans le Fils tous les rêves qu’il avait imaginé transmis ainsi son pouvoir au Fils dont le rôle était de rendre manifesté tous ces rêves. Le Créateur quant à lui se retira et laissa au Fils le soin de réaliser l’œuvre de son Père Mère.

Tout comme son Père le Fils avant de rendre manifeste la création était « statique, immobile ». Tous les potentiels du créateur étaient inscrits en sa mémoire potentielle sous forme d’Onde vibrale qui ne demandait qu’à se manifester sous forme particulaire.

Le « corps » du Fils était donc constitué de substance Lumineuse blanche invisible intelligente capable de prendre toute forme par l’interaction d’ondes vibrale… ce corps était comme ordinateur contenant une multitude de programmes et logiciels qui n’étaient cependant pas encore « activés » par un « courant de vie ». Tous les concepts émanant du créateur étaient là disponibles en ces programmes virtuels.

 C’est alors que le Fils doté lui aussi du Verbe créateur générateur de l’Onde de vie universelle engendra un mouvement destiné à rendre manifeste l’Onde de vie connue sous le nom d’Amour ou Eros. Par le son créateur il infusa à chaque parcelle de sa conscience une partition de vie générée sous forme d’une mélodie quantique ultrasonique…

Musique céleste

Le corps du Fils ressemblait à une grande salle d’opéra au sein de laquelle se trouvaient une multitude de musiciens et chacun d’entre eux disposait d’une partition individuelle à jouer. Il en était le Maître d’Orchestre. Lorsque tous les musiciens étaient accordés il s’émanait de la salle une musique céleste merveilleuse. Les ondes musicales générant des ondes colorées  prenant formes géométriques créatrices d’Etoiles, d’univers, de constellations….

C’est ainsi que chaque musicien disposait d’une musique génétique particulière qui le reliait à un Etoile – qui était son « foyer » -et a un Archétype particulier de vie – chaque Etoile ayant une fonction particulière à jouer au sein de cette immensité galactique.  Certaines forment des enseignants, d’autres des généticiens, d’autres des gardiens…etc.

Toute cette musique ultrasonique – inaudible à nos oreilles actuelles – véhiculait donc au sein de cette immensité des informations nécessaires à la création de « formes de vie ». Chaque Musicien recevait simultanément les ondes générées par sa propre partition mais aussi l’onde harmonique de la symphonie céleste… cela générait en chacun une sorte d’extase orgasmique. L’Onde de vie qui dormait dans le Créateur devint ainsi créatrice de formes animées…

Cette mélodie collective contenait ainsi la Mémoire génétique de tous les musiciens : animant les consciences des musiciens elle fut appelée «  Ame »… cette Ame ressentant en permanence l’Onde de l’Eros qui l’amenait dans un ressenti vibratoire extraordinaire. Ainsi naquit l’Ame Universelle sorte de mémoire ultrasonique du Fils ou Christ Source (Soi Universel)

Chaque musicien ainsi doté d’un nom (partition individuelle) le dotant de particularités génétiques ultra soniques stellaires fut invité à voyager au sein de cette immensité afin de connaitre en devenant… chaque musicien fut connu sous le nom de « Soi ». Chaque Soi est messager porteur d’un message génétique qui tel un ange voyage librement au sein des Univers possibles pour apprendre et connaitre.

Le Soi ou Double - Messager

Tous les Soi – particules du Fils- étaient dotés du même pouvoir du Fils, créateur comme le Père. Dés qu’un Soi portait son Attention sur un possible conceptuel contenu dans l’Onde d’amour collective il donnait « vie à ce concept ». En activait le programme pour en faire l’expérience.  Pour cela il utilisait le même principe créateur que le concepteur du grand tout dont la conception physique en notre monde est le reflet : deux êtres qui « font l’amour » échangent des informations qui par le biais de l’Onde de vie créatrice donnent naissance à un nouvel Etre synthèse des deux aimants.

C’est ainsi qu’un Soi captant le concept virtuel de l’Etoile Sirius (par exemple) se créait une « forme de vie » adéquate à la vie sur Sirius tout en contenant sa propre information personnelle. Ainsi le Soi devenait pour un temps résident de l’Etoile Sirius afin d’en connaitre les paramètres en faisant partie intégrante de la vie.- tout comme un explorateur désirant connaitre une Ethnie étrangère ne peut le faire qu’en partageant la vie quotidienne de celle –ci : on ne peut connaitre une chose qu’en devenant celle-ci.

C’est ainsi que le Grand ordinateur Source contenant une multitude de programmes conceptuels possibles se mit en marche : chaque Soi activait les programmes qu’il voulait visiter et ainsi Co créait son propre royaume et générait son devenir… dés que l’expérience était terminée le Soi cessait de porter son attention sur le concept et pouvait s’en aller expérimenter une autre forme de vie ailleurs…

Chaque concept possible – programme- étant visité par une multitude de Soi explorateur donnait ainsi un nouveau point de vue de ce qu’il était. Les Soi voyageaient librement d’Univers-Cité en Univers –Cité et ainsi apprenait par l’expérience et s’informait tout en restant « fidèle » à sa partition d’origine.

Un Soi déterminé gardien par son choix de résidence – par sa vibration d’âme- disposait d’un point de vue diffèrent d’un Soi Maitre généticien explorant la même Etoile… ainsi le Fils se connut par ses Fils et le Père put enfin connaitre ce dont quoi il était capable : le Créateur concepteur du Grand Ecran Plasma pouvait ainsi visionner les films de tous les enfants générés par son Fils… et s’auto découvrait.

Le Fils étant un Hologramme du Créateur, chaque parcelle du Fils – Soi- était elle aussi doué de conscience holographique et pour se rendre sur Sirius un Soi n’avait pas besoin de se déplacer puisqu’étant le Fils il était omniprésent : il lui suffisait de déplacer son Point d’Attention de l’endroit où il était localisé vers l’endroit om il désirait se manifester : là où se posait sa conscience il prenait forme et l’énergie apparaissait…

Lorsqu’un Soi suffisamment était suffisamment informé il pouvait s’unir à d’autres Soi pour Co créé un nouvel univers possible. Ainsi chaque Soi après avoir été résident d’une planète pouvait en s’unissant à d’autres générer une planète puis un soleil puis un système solaire etc.…..chaque Soi demeurant lui-même en son Essence profonde mais aussi Un avec le programme collectif.

C’est ainsi que de nombreux univers furent crées, en une multitude de dimensions parallèles… le Grand ordinateur du Fils fonctionnait a plein rendement : la multitude des programmes disponibles n’était pas prête de s’arrêter car chaque Soi générant un nouveau potentiel futur par le biais de ses expériences était en quelque sorte créateur d’un autre potentiel.

Ainsi le grand ordinateur central était sans cesse en train de créer de nouveaux programmes : sa Genèse était auto permanente. Dés qu’un possible était rendu possible un autre « possible » surgissait… l’ordinateur était en permanence actualisé quant à ses possibilités… il évoluait par lui –même

Chaque Soi utilisait les programmes à sa convenance  comme le fait tout individu qui ici bas utilise le programme Word  selon les besoins qu’il en a …

Quand un Soi avait fait le tour d’un « connu » et qu’il avait enregistré les infos dans sa base de données il pouvait passer à autre chose et expérimenter un nouvel « inconnu » (nouveau programme non encore actualisé).  L’Ordinateur offrait ainsi à ces Soi explorateurs une multitude de possibles : il suffisait qu’un Soi porte attention sur l’un d’eux pour que celui-ci se mette en route : dés qu’on reconnait qu’une chose existe on lui donne vie… tous les possibles non captés par un Soi étaient comme inexistants pour lui.

L’Ordinateur est comme un grand magasin, tous les rayons proposent des marchandises différentes mais il y a certains rayons dans lesquels nous n’allons jamais et les produits qui y sont rangés sont comme inexistants pour nous…

Matrice 666 … le dédoublement !

Les Soi évoluaient donc par ces aventures et explorations en toute harmonie : chacun était libre d’actualiser ce qu’il désirait, ce qu’il souhaitait vivre, ce qui lui faisait du « bien »

Tout Soi pouvant librement générer un « univers matriciel » à son image invitait aussi d’autres Soi à le visiter voire même à y participer… c’est ainsi qu’un des Fils du « FILS » conceptualisa un Univers particulier au sein duquel le Créateur (Père et Fils) n’existeraient pas où du moins seraient inconnus. Un monde dans lequel le Soi serait privé de se reliance avec le Fils.

C’était une sorte de jeu mais dangereux, le scénario sur terre serait ainsi : imaginez vous qu’on vous débarque sur une ile inconnue, sauvage, sans rien, sans ordinateur, sans électricité, sans nourriture, sans boussole et qu’on vous dise de retrouver le chemin tout seul !!!! 

Le « concepteur de ce  jeu matriciel ou Terra 666 » (notre monde actuel) était relativement rusé puisqu’il à fait croire aux Soi tentés de jouer une partie (c’est-à-dire nous) qu’ils pourraient réaliser leurs « rêves » ici bas sans avoir de compte à rendre au Créateur… cependant un Soi ne peut être séparé de sa Nature fondamentale –amour et musique génétique- sans disparaitre. Aussi chaque Soi désirant expérimenter ce « jeu matriciel » dut se dédoubler et n’envoyer ainsi qu’une « partie reflet de lui-même » : un pion qui allait jouer au « jeu de la matrice ». Un « moi »

Chaque matrice est comme un ordinateur : elle contient une base de données et celles enregistrées sous forme de programmes en la matrice Terra 666 furent celles élaborées par le concepteur du jeu (le fils rebelle)

Une fois les « moi » entrés en la matrice le concepteur du Je – jeu- généra autour d’elle un triple voile électromagnétique voilant 95% de la Lumière Source originelle. L’onde lumineuse étant trop faible, les « moi » furent coupés de leur « Soi » ou Ange Messager.

Le fait d’être coupés de cette Lumière porteuse de leurs mémoires génétiques (âme) généré de la peur chez les « moi » qui non seulement se sentaient seuls et manquant d’énergie vitale (ils devaient manger pour survivre)  mais aussi eurent peur des autres formes de vies qui leurs semblaient hostiles…

Ne pouvant plus « accéder » au « futurs potentiels possibles » qu’ils avaient élaborés ils se trouvèrent sans « avenir possible » et pour survivre durent « imaginer » d’autres potentiels à partir des informations qui se trouvaient disponibles au sein de la matrice ; c’est-à-dire celles pré enregistrés par le concepteur.

Hors ces informations étaient destinés au « jeu de la dualité » : certaines informations faisaient du bien aux « moi » mais d’autres « faisaient du mal ». les « moi » habitant des formes mortelles, le concepteur du jeu leur envoya une multitude d’informations maintenant dans la peur : c’est ainsi que les « moi » imaginèrent des mauvais potentiels futurs ou ils pouvaient tomber malades, subir la guerre, manque de nourriture etc.… et tous ces « futurs potentiels »  furent ainsi mis à la disposition de tous les « moi » : a chaque fois qu’un « moi » pensait à une maladie il activait le potentiel et tombait malade et dés qu’il en parlait autour de lui l’idée touchait d’autres « moi » qui pensant cela inéluctable nourrissaient un nouveau potentiel de « maladies » pour le futur…

C’est ainsi que les « moi » générèrent «  une « âme lunaire ou inconscient collectif » :une sorte de mémoire qui ne faisait que perpétuer des « possibles » conceptualisés par le Maitre du jeu 666.

Les « moi » paniqués à l’idée de manquer de tout priaient un Dieu qui leur paraissait extérieur et lointain et ne s’occupait pas d’eux. En même temps ils redoutaient le « diable » qui n’était en fait que l’autre face du dieu qu’ils priaient… un dieu manipulateur, despote, tyran, transformant les « moi » en esclaves de ses désirs.

Dés qu’un « moi » générait un mauvais potentiel futur (par des pensées négatives) cela perpétuait le mal ; ainsi tout « moi » nourrissant des pensées négatives créait ainsi un mauvais potentiel futur pour ses enfants qui formatés eux aussi en subiraient les conséquences et les actualiseraient sans s’en rendre compte simplement en y pensant.

Prier pour se relier

Les « Soi » situés hors matrice qui seuls pouvaient aider les « moi » qui étaient leur « reflet » ne pouvaient absolument pas savoir ce que vivaient leurs « reflets » tant que ceux-ci ne s’étaient pas reliés à eux par la prière. Il ne s’agissait pas de prier un dieu extérieur sauveur mais bel et bien de prier le Dieu intérieur ; le Soi. Le corps du « moi » étant tout entier compris dans le corps vibratoire de son Soi géniteur.

Au fur et à mesure de l’écoulement du temps la matrice fut imprégnée d’une multitude de « futurs possibles » des bons et des mauvais : toutes les pensées négatives générant des mauvais futurs. Toutes les peurs de guerre engendrant des futurs de guerre ; toutes les peurs de maladies engendrant des calamités collectives, toutes les colères engendrant des futurs ou les élémentaires se réveilleraient (éruptions volcaniques, tsunamis)

Les « moi » ne savions plus que c’était « eux » qui ainsi généraient ces mauvais potentiels futurs. Que ce soit au niveau personnel ou au niveau collectif…

Tout au long du cycle de 25920 années, le Fils envoya des émissaires – Avatars- qui par leur enseignement et leur exemple permettaient à ceux qui les écoutaient de modifier la trame du temps en générant de meilleurs futurs : tous ceux qui visualisaient un monde meilleur où les humains seraient unis et en paix nourrissaient ainsi des égrégores de meilleurs lendemains cependant plus nombreux étaient ceux qui nourrissaient des égrégores de haine et de guerre qui un jour ou l’autre s’incarnaient par le biais d’un tyran générateur d’un holocauste.. Et tous ceux qui réchappaient de celui-ci vouaient une haine infinie à ceux qui avaient été les agents de cet holocauste, et cultivant le principe du souvenir transmettaient ainsi à leurs descendants cette haine qui avec le temps générerait un nouvel holocauste.

Chaque avatar de lumière permettait à ceux qui lui donnaient attention de générer un nouveau potentiel et actualisait aussi un nouveau possible : il y a 2000 ans Jésus à actualisé un nouveau possible : celui de se réunifier avec le Soi et ainsi de sortir de ce jeu infernal…  en effet dés qu’un »moi » prie son Père – Soi- en son cœur il rétablit le lien et peut ainsi entrer en relation avec son Soi Ange qui ainsi averti des difficultés de son « moi » peut proposer des meilleures solutions.

Le « pardon » auto nettoyant

Chaque nuit le Soi investit le corps énergétique du corps physique du « moi » et perçoit les changements à faire et il enregistre dans les cellules le message réparateur (au niveau santé mais aussi sur le plan matériel)

Puis le matin le « moi » réintègre le corps » et pendant la journée s’il écoute son cœur où vois les signes qui viennent à lui il perçoit les intuitions et instructions lui permettant d’actualiser les bons potentiels révélés par le Soi pendant la nuit.

Cependant le Soi ne peut pas connaitre les « choses que le moi » ne lui révèle pas. Que ce soit des problèmes existentiels, des défauts, des culpabilités, peu importe, le « moi » doit tout révéler à son Soi qui est en quelque sorte son confesseur. Cela demande donc au préalable que le « moi » soit capable de se voir tel qu’il est (avec ses défauts et qualités, avec ses faiblesses) et qu’il soit totalement transparent envers son Soi.

Le Soi ne peut effacer que les mauvais potentiels dont le « moi » veux bien lui faire part.

Tant que  le « moi » continue à générer de mauvais potentiels qui s’actualisent il vit une existence double : tantôt tout va bien ( quand sa pensée actualise un bon potentiel du Soi) tantôt tout va mal ( quand sa pensée perpétue un mauvais potentiel de son inconscient ou âme lunaire qui est sans cesse tentée par les forces de l’ombre dont le « moi » s’est servi pour nourrir ces mauvais futurs).

Tant que le « moi «  ne s’abandonne pas en totalité au Soi cela continue. Ce n’est que lorsque le « moi » abandonne toute volonté et libre arbitre au Soi que tout change. Le « moi » n’a plus qu’une chose à faire : être totalement transparent avec son Soi et lui révéler en toute humilité ce dont il à besoin, ce qu’il ressent etc. et lui demander de bien vouloir nettoyer tous les « mauvais potentiels futurs » qu’il à actualisé inconsciemment et lui donner des instructions claires pour actualiser les bons potentiels générés par le Soi.

Dés que le « moi » dit « Père que ta volonté soit faite et non la mienne » tout peut changer. le « moi » doit avoir une totale confiance et se laisser, tel un enfant guider par le Soi, voir les opportunités qui viennent à lui, et ne plus contrecarrer la volonté du Soi par des désirs humains générant des mauvais potentiels futurs et c’est alors que le « moi » se rend compte que contrairement à ce qu’il pensait tous ses « bons désirs » deviennent réalités sans aucun effort.

Aide toi le Ciel t’aidera

Lorsque le « moi «  se trouve confronté à un problème existentiel (maladie, manque d’argent, etc.) il lui suffit de demander l’inspiration à son Soi en lui expliquant le problème avant de s’endormir.  Le lendemain matin il doit garder une totale confiance et percevoir les signes et intuitions que le Soi a enregistré en son cœur pendant la nuit. Une fois la « claire vision » donnée de ce qu’il faut faire, le « moi » doit passer à l’action concrète : aide toi le ciel t’aidera et accomplir les actes adéquats à cela. Et ne pas douter. Avoir totale confiance. N’imaginer aucune autre solution. N'en parler a personne… faire comme si la chose était déjà réalisée… remercier à chaque instant en étant persuadé que tout ce qui se présente est « aide » pour concrétiser cette solution.

Exemple : un « moi » ne sachant plus trop où il en est vit une période de vache maigres et ne sait pas trop quoi faire qui pourrait lui apporter à la fois la joie de vivre et l’argent nécessaire… après avoir demandé il se met à l’écoute des signes. Pour cela il ne doit pas les chercher mais rester réceptif. Quelque temps plus tard alors qu’il n’a pas encore trouvé sa réponse il est abordé dans la rue par une personne qui désire lui remettre un tract sur la création d’un nouveau spectacle. Le « moi » lit le prospectus sans  y percevoir sa réponse mais comme il à du temps de libre il se rend au casting d’embauche et là il peut se passer une multitude de choses. Il peut être accepté comme acteur ou figurant ou assistant ( c’est lui qui doit ressentir ce qui lui plait le plus) ou rencontrer quelqu’un qui l’amène à rencontrer une autre personne où qui lui parle d’un autre job qui lui conviendrait… c’est alors que commence le jeu de piste et celui ne peut que bien se terminer si le « moi » écoutes son cœur ( totale confiance) et ne doutes jamais car dés que le doute intervient le Soi  Messager cesse son intervention et c’est alors que le « moi » écoutant sa raison risque de s’égarer..

Le processus est simple mais il demande une attention et une foi totale : le Soi Messager n’agit en tant que Guide que lorsque le « moi » lui fait totalement confiance…c’est une condition sine qua non !!!  Quand le Soi a révélé la claire vision de la solution le « moi » doit agir : dans le cas précité si la réponse est « jouer dans cette pièce » le « moi » doit s’y donner à cœur joie, répéter, apprendre le texte ; prendre des cours… y croire vraiment. Tout doit participer pour la réussite : les pensées, les émotions, les sensations, les actions. Tout doit être « en accord »… c’est ainsi qu’en étant corps âme esprit « un » avec cette réponse le « moi » voit s’ouvrir les portes de la plénitude.

Tant que la claire vision – révélé par le Soi via un intuition ou un événement- n’est pas apparue il faut rester dans une « réceptivité attentive » et ne s’engager dans aucune action qui viendrait alors court- circuiter la réponse attendue

Alors si ce genre d’expérience vous tente…. Il ne vous reste plus qu’a « pratiquer ».

Pour en savoir plus ou avoir un autre aperçu de cet exposé lire mon article sur mon blog intitulé «  créons nous un meilleur futur grâce à notre double « 

Wydyr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans conscience quantique

Partager cet article

Repost 0

Créons nous un meilleur futur grâce à notre double

Publié le par Wydyr

cRCréons nous un meilleur futur grâce à notre Double…

 

Quand l’esprit entre dans cet Univers. – reflet miroir de l’Univers source- il se dédouble entre : Double Lumière- Soi-  Ange – qui reste hors de cet Univers Miroir et  Double temporel qui  œuvre au sein de cet univers avec un  corps « reflet »  dirigé par un « moi » (partie reflétée et limitée de l’esprit)

 

Le « moi » se trouve au sein de l’Ombre généré par la matière réflectrice. Tout ce qu’il voit n’est que reflet de ses propres émanations (programmes). Il se trouve au milieu d’une lumière accélérée semblant l’éclairer de l’extérieur.

 Au sein de cette Ombre matricielle  demeurent une multitude d’entités ignorant tout de la Lumière Source  . Le « moi » ne sachant plus qui Il est prends peur de son devenir  et émet des formes pensées pour se tisser un « futur potentiel ». Celles-ci résultent des concepts possibles encodés en la Lumière matricielle par le concepteur de celle-ci : l’Archonte.

 Les Entités de l’Ombre se mettent à l’ouvrage  et utilisent les « formes pensées » pour tisser un « futur potentiel » au moi inducteur. Chaque « futur potentiel » s’intègre au sein du « programme collectif »

 Ces « futurs «  mettent quarante jours à se manifester. Le « moi » a alors l’impression de ne pas être exaucé (de ne pas être créateur) Il puise alors sa « réponse » dans le programme collectif et actualise un potentiel quasi identique élaboré par un autre moi antérieurement ..Au bout des 40 jours  le potentiel est prêt à s’actualise , mais le « moi » ayant obtenu réponse n’émet p

 

 

lus de pensée pour cela  et le « potentiel » appartient désormais au « collectif » Et sera actualisé par un autre « moi » un jour ou l’autre.

 Ainsi chaque « moi » récolte souvent les fruits de la création d’un autre et rarement les siens.

Activant des « futurs potentiels » qui ne sont pas « siens »  il ne trouve jamais la satisfaction totale car ces fruits ne correspondent pas au plan de vie élaborée par son Double


  LA PENSEE  VOYAGE POUR ETRE ACTIVEE

 Dés qu’une pensée est émanée par un « moi » elle devient libre Tout comme un enfant peut vivre sa vie sans suivre les directives de son père géniteur. Elle devient alors disponible à tout « moi » qui l’activerai par une pensée similaire.

Exemple : Un « moi » qui sous le coup d’une colère émet une pensée de « meurtre » Créé ce « potentiel » dans la pensée collective (ombre matricielle).  Une fois la colère calmé le « moi » oublie cette « idée » de meurtre cependant celle-ci continue son voyage et peut être activée par un autre « moi » en colère qui ainsi pourra accomplir son meurtre car cette possibilité était déjà inscrite dans le programme collectif. Le « moi père » ayant généré ce potentiel est coresponsable du meurtre  

 Tous les potentiels élaborés par les « moi » depuis le début du cycle se trouvent a la disposition de ceux qui ayant des pensées identiques les actualisent. À chaque fois qu’un potentiel est activé  il suscite d’autres pensées identiques qui grossissent l’Egrégore : le meurtrier qui raconte son meurtre donne des idées à d’autres « moi » qui captent l’information (on peut en faire des livres, des films etc.). Les Entités de l’Ombre tissent la « toile d’un futur potentiel »  permettant l’actualisation de ces potentiels (ces pensées les nourrissent)

 Quand un Egrégore est suffisamment alimenté par les pensées  il incite les « moi » à l’actualiser (à lui donner possibilité de s’incarner) .Les Entités de l’ombre se manifestent alors comme « tentateurs »  et  les « moi » récepteurs nourrissant consciemment ou non cette idée  créent le champ quantique adéquat à l’incarnation de l’Egrégore qui n’a .plus qu’à choisir  l’humain le plus à même de réaliser son plan.

 C’est ainsi qu’Hitler a été l’incarnation d’un « »futur potentiel machiavélique » antérieurement nourri pendant des siècles par toutes les pensées de haine envoyées contre les Juifs. Tous ceux qui ont nourri cela (cinéastes, romanciers, religieux, racistes) sont Co responsables de l’holocauste : s’ils n’avaient pas nourri cet Egrégore celui-ci ne se serait jamais actualisé.  De nos jours les Médias servent les forces de l’Ombre en diffusant une multitude d’informations  génératrices de « mauvais futurs potentiels » : chaque film policier ou roman donne aux « moi » de nouvelles idées pour perpétuer des meurtres.

 L’univers nous démontre toujours qu’on à raison (loi du libre arbitre).  Celui qui à peur de l’eau se créé un « futur potentiel » où l’univers lui démontrera qu’il à raison. ; Celui qui se nourrit de films d’horreur se créé un futur où ces images deviendront des réalités temporelles pour lui. Chacun est nourri par ce qu’il nourrit

 

COMMENT EVITER LE PIRE

 La période de 40 jours séparant le moment où le « moi » émet la pensée et celui où elle peut s’actualiser peut être utilisée par le « moi » pour effacer cette « pensée » génératrice de ce « potentiel futur ».. Pour cela il suffit que le « moi » fasse sa rétrospection journalière. En revoyant le film de sa journée à l’envers (du soir au matin) il peut prendre conscience des pensées et sentiments nourris pendant la journée. Il lui suffit ensuite de contacter son Double et de lui demander d’effacer ces « mauvais potentiels » générés pendant la journée. C’est une sorte de mea culpa suivi de « pardon ». Le Double efface alors le »mauvais potentiel » avant que celui-ci puisse se matérialiser.

 Un « moi  éveillé «  vivant dans l’Attention consciente à chaque instant effectue ce nettoyage dés qu’il se rend compte des mauvaises pensées qu’il vient d’émettre et il demeure ainsi en contact permanent avec son Double qui lui insuffle des pensées génératrices de meilleurs potentiels. Le Double ne peut accomplir ce nettoyage tant que le « moi » ne reconnait pas sa Présence et ne le lui demande pas… il respecte le libre arbitre du « moi »… Le « moi » qui accomplit ce nettoyage journalier ne se créé plus de karma futur alors que le « moi » non relié accumule devant lui des « mauvais futurs potentiels » qui dans le futur deviendront sa réalité. Ce nettoyage ou pardon libère à la fois le « moi » mais allège le karma collectif puisque les forces de l’ombre ne sont plus nourries et cela  allège la souffrance du monde. Si chacun balaie devant sa porte, la rue n’est jamais sale ! C’est le travail le plus important à réaliser ici bas : ne pas essayer de transformer les autres mais simplement de nettoyer son propre royaume pour que les générations suivantes bénéficient d’une Terre plus magnifique…

 

Tant que le « moi » n’est pas relié au Double il se sent seul et isolé et à peur des autres et pour se protéger cherche à les dominer ou les éviter.  Le « moi » relié a son Double perçoit que celui-ci est partie intégrante du  Double Universel ou Christ Cosmique  et il n’a peur de rien ni de personne. Il sort de la zone de peur et entre dans la zone d’amour.

 

FIN DES TEMPS

Au fur et à mesure de l’écoulement du temps, la « Matrice « se remplit de tous les « potentiels futurs » (bons et mauvais) élaborés par les « moi » pensants. Il arrive donc nécessairement un moment où la coupe est pleine, ou la masse des « mauvais potentiels » générés par la peur devient si lourde que les « moi » submergés par les suggestions des entités de l’ombre ne peuvent plus élaborer de « bons potentiels » ( pensées positives nées de la confiance absolue en leur double donc sans aucun doute ni peur)  et ne font qu’actualiser les mauvais potentiels élaborés par les « moi » antérieurs.  (C’est-à-dire eux-mêmes dans le passé actuel et dans les vies antérieures) .

 L’humanité résidente ne peut alors plus se créer un avenir prometteur –Paradis-(et n’actualise qu’un avenir infernal constellé de catastrophes naturelles, de guerres, de pollutions, semblant être la conséquence d’une apocalypse inéluctable (pré destination)

  

JESUS ET LES AVATARS

 Le Grand cycle de 25920 ans est divisé en 12 Petits cycles appelés Eres zodiacales et à chaque petit cycle un Avatar est envoyé sur Terre. Celui-ci prend un corps humain afin de ressentir en son ADN toutes les difficultés rencontrées par les « moi » pour réaliser leur relance. L’Avatar se relie à son Double et lui transmet les infos résiduelles et en retour celui-ci transmet à l’Avatar les nouvelles clés permettant l’activation d’un nouveau « codon » ADN qui va faciliter la reliance.

 

Jésus est l’Avatar de la fin des temps : il est arrivé à l’époque ou la Porte du futur s’ouvrait. Il a pris corps humain afin d’en ressentir les avantages et inconvénients puis après s’être relié à son Double a pénétré dans le Futur (là où  résidaient tous les « futurs potentiels » élaborés par les « moi » (inconscient collectif) et à dissout tous les mauvais potentiels résultant de l’ignorance : confronté aux Tentateur et ses démons il à effacé l’ardoise (les péchés du monde).Il a ainsi fait connaitre aux Entités de l’Ombre la véritable Lumière originelle et a détissé la « toile des mauvais futurs possibles »

 

Dans ce « futur potentiel » il ensuite été dans la zone des « futurs possibles » élaborés par son Double – Christ et à pu ramener dans le Présent sa « nouvelle forme » : son corps glorieux qui lui a permis de ressusciter.

Le corps glorieux est constitué par l’unité rétablie entre le corps physique et le corps du Double : le corps énergétique (eaux terrestres) du corps physique fusionne avec le corps énergétique (eaux célestes) du corps du Double.  L’Unité vibrale est rétablie. Jésus est resté en ce corps pendant 40 jours afin d’imprimer ce « modèle » au sein de l’ADN humain.

 Cependant les temps de la fin du dédoublement n’étaient pas venus (il restait encore un cycle de 2070 ans à vivre) Jésus devait donc s’en aller (ascension) car s’il était resté dans son corps glorieux ici bas  tout le futur aurait été changé : l’humanité aurait atteint sa fréquence glorieuse -chaque « moi » aurait profité de l’opportunité - mais cela allait à l’encontre de la loi du libre arbitre : tous les « moi » ne désirant pas ascensionner…  Jésus à actualisé le potentiel du corps glorieux, le rendant accessible à tous via l’ADN mais chaque « moi » devait rester libre de ses choix.

 

Jésus à nous à laissé un cadeau : le Paraclet *. Qui est Emanation de son Double et tout « moi » qui se relie à son Double se trouve ainsi directement relié au Double de Jésus –Christ et peut ascensionner de sa propre volonté. Il lui suffit de demander le nettoyage de ses « mauvais potentiels futur » et de dire à son Double : «  que ta volonté soit faite » et celui-ci  actualise tous les paramètres permettant l’ascension dans le corps Glorieux.

*le Paraclet  est  l’Esprit Saint (et non le Saint Esprit)

 Jésus est a préparé la phase finale : celle de la synthétisation des informations avant la transition finale, en nettoyant la « matrice » des mauvais potentiels possibles il nous à ouvert la Porte d’un meilleur Futur.

 

PASSAGE DE LA PORTE ETROITE

 Dans le Futur on trouve : Les potentiels générés par notre « moi » (bons et mauvais) et ceux élaborés par notre Double (les meilleurs .Le Passage de la Porte étroite nécessite la « disparition du moi » qui doit devenir transparent pour fusionner avec le Double : Jésus nous montre cette Porte : celle du Cœur Celle-ci nous amène de la .fréquence du « cœur  physique » a celle du « cœur vibral » - le cœur du Double,- qui est  Une Etincelle d’antimatière  ne subissant ni la force de gravitation ni celle de l’attraction électromagnétique.

 

Le passage s’accomplit en trois phases :

Phase  1 : L’activation du Point d’ancrage de l’esprit dans le corps (situé au dessus du mamelon gauche) déclenche le rayon ultraviolet activé par l’Archange du Soleil : Mikael… ce Rayon  nettoie toutes les scories cristallisées dans nos corps élémentaires (physique/terre – vital/eau – astral / feu – mental/air) Ce nettoyage évacue de notre « rate » (Petit soleil ou RA) les éléments indésirables de notre Passé. Par la Rate – RA- nous sommes reliés au Petit Soleil de l’Intra terre

Phase 2 : Le nettoyage une fois  accompli déclenche le second point d’Ancrage  régit par Marie/ Isis situé au niveau du plexus solaire. L’Energie bleuté du Rayon de l’Esprit Saint réunifies nos 4 corps dans l’Ether Lumière (5° élément ou Feu éther et ouvre la Porte du Présent.

Phase 3 : Une fois cela accompli le troisième point – celui de l’Enracinement de l’âme (situé sur au dessus du mamelon droit) s’active. Christ le Double ouvre la Porte du Futur située au niveau du Foie : le Double et le « moi » se réunifient alors  au niveau du dos (derrière le sternum) s’ouvrent deux « ailes invisibles » mais perceptibles qui sont celles de « l’Ange que nous sommes » ; l’ange et l’homme sont réunifiés (signe du Verseau).

 Avant le nettoyage les Portes du futur et du passé étaient sous domination des gardiens du seuil  et nous maintenaient dans l’Illusion du Temps Linéaire. La porte du Passé -située à gauche du thorax - liée à la Rate était sous domination d’Ahriman (le mental et de Mars, le  dieu de la Guerre). La Porte du Futur (située à droite au niveau du foie) était sous domination de Lucifer  (les émotions, plan astral)  nourrissant les forces de l’ombre tissant nos « mauvais futurs ». La Lune étant son point d’ancrage. Nous ne pouvions vivre alors qu’un faux présent dominé par ces deux forces. Dés que le « moi » se relie à son Double et demande le nettoyage du passé et du futur  tout rentre dans l’Ordre cosmique.

 

TOUT EST POSSIBLE

 

Depuis l’expérience de Jésus enregistrée au sein de notre ADN nous disposons donc d’un  nouveau potentiel : celui d’accomplir la même chose que lui. Pour cela il nous suffit de nous ouvrir en totalité à notre Double, de lui exposer sans rien cacher tout ce que nous sommes, ne rien lui cacher des « cacas » que nous avons déposés dans le futur afin qu’il « nettoie nos Ecuries d’Augias » (signe du Verseau) et nous révèle le « meilleur potentiel qu’il à élaboré pour nous » avant même notre incarnation : notre forme glorieuse révélant notre Identité stellaire. Tous, sans exception avons cette possibilité.

 

Il est fortement déconseillé ( et totalement inutile) de pratiquer une multitude d’exercices pour soi disant élever les vibrations , ouvrir les chakras pour aller voir ce qui s’est passé dans nos vies antérieures ou ce qui peut se passer dans notre futur car il y a certaines pierres qu’il faut mieux ne pas soulever sous peine de réveiller des entités endormies qui pourraient nous « posséder » ou nous amener à vivre l’enfer.. Nous ne pouvons être « possédés » que par des entités que nous avons fabriqués et nourries nous –mêmes. Le seul travail important et utile à réaliser est de se confier au Double et de lui demander de faire le ménage, cela suffit à élever nos vibrations et à rétablir l’unité perdue.

 

L’histoire nous révèle que tous les « moi » n’ont pas désiré la réunification et certains ont élaboré un nouveau stratagème pour nous amener à réitérer les vieux schémas du passé et à tisser à nouveau des « mauvais potentiels futurs »… et tous ceux qui pour différentes raisons ne se sont pas reliés en écoutant le vrai message du Christ Jésus se font fait piéger et ainsi depuis 2000 ans nous avons retissé un « futur » a partir des suggestions des tentateurs dont les religions à dogmes sont devenues les institutions…  toute religion prônant la guerre sainte  et les tueries qui en résultent sont au service des forces de l’Ombre.

 

Le message du Christ pourrait se résumer en quelques mots : « vous êtes mes amis,   aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimés, faites aux autres ce que vous aimeriez qu’ils vous fassent, ne péchez pas (ne vous laissez pas piéger par les entités de l’astral qui vous suggèrent des actes et pensées dualistes et négatives. »

  

Pendant notre périple autour du zodiaque nous avons glané des informations afin d’arriver à la fin des temps  à réaliser la Synthèse finale : les douze sont réunifiés par le 13 °. Les 12 Cranes de cristal sont réunifiés par le 13° qui synthétise toutes les infos et permet de reconstruire le « corps glorieux ». Jésus est venu faire le ménage avant les Grandes noces mais nombreux sont ceux qui ont entassé une quantité phénoménale de mauvais potentiels en nourrissant des émotions et pensées dualistes.

 

Nous sommes à la fin des temps du dédoublement : nous avons donc le choix entre réaliser cette unité vibrale avec notre Double dés maintenant où attendre la fin des temps et subir les « mauvais potentiels élaborés dans le futur collectif  (catastrophes dites naturelles)

 

La Terre aussi à son Double et elle veut se débarrasser des scories générées par nos mauvaises pensées : chaque Dragon élémentaire (feu, eau, air, terre) agira en ce sens et touchera tous ceux qui par leurs façons de penser ou d’agir nourrissent encore des mauvais potentiels futurs pour Gaia et l’humanité. Il n’y a là aucune vengeance (la Terre nous aime tous) mais simplement un grand nettoyage. Le signe du Verseau correspond au 11° travail d’Hercule : les écuries d’Augias doivent être nettoyées.

 

FOI TOTALE ET ABSOLUE

 Le Double se charge de ce nettoyage si nous le lui demandons mais il y a un prix à payer : abandonner en totalité le « libre arbitre » (appartenant au moi) et toute volonté de quoi que ce soit afin de laisser le Double générer en toute liberté le meilleur potentiel futur pour nous… L’abandon librement consenti du libre arbitre et de la volonté  nous octroie immédiatement la Liberté totale puisque nous pouvons vivre sans avoir besoin de nous soucier de rien puisque le Double s’occupe absolument de tout et pourvoit à tous nos besoins, il suffit pour cela de lui faire totalement confiance, de jouir de la vie comme l’enfant insouciant et confiant.

Dés qu’on à confié un problème au Double il ne faut rien élaborer, visualiser, imaginer ou cogiter mais laisser le Double suscite les événements et intuitions.  Dés qu’on a peur où qu’on doute, dés que le « moi » reprend les rênes en pensant faire ceci ou cela pour faciliter les choses, le Double cesse d’agir.

 

La Nature fondamentale du Double est Lumière consciente intelligente et aimante – Onde d’amour- qui se manifeste en tant que Grâce perpétuelle (Providence) quand le « moi » se laisse impulser et guider par le Double. Il est Providence. Grâce pour lui-même et pour tous ceux qu’il approche. Le « moi » ne sers alors qu’à constater les merveilles générées par cette Reliance.

 

Dés que le « moi » abandonne son libre arbitre et que le Double prend les choses en main il ne peut plus y avoir de « mauvais karma » puisque le Double ne génère que du positif.  Le « moi » s’habitue à vivre en permanence avec son Double et n’a même plus besoin de faire son mea culpa journalier puisque celui-ci s’accomplit ici maintenant à chaque instant.

 

Plus le « moi » s’habitue à cohabiter avec son Double plus la fusion énergétique est forte jusqu’au moment  ou la Conscience s’installe en permanence dans le corps et le glorifie : cela ne s’accomplit que lorsque le « moi » à totalement disparu car le Double ne veut pas prendre le risque de se laisser attirer dans la « matrice » par le « moi  et ses volontés ».seul le lâcher prise total permet de vivre dans la « forme glorieuse » sans pour cela que le commun des mortels s’en aperçoive ( humilité et transparence permettent de vivre en paix)

 

DATATION DE LA FIN des TEMPS

 

Le temps de la fin du dédoublement au niveau collectif est marqué par la date de fin du cycle (entre 2063 et 2079).  Le Double collectif peut décider d’avancer cette date s’il considère que suffisamment et « moi » ont rétabli leur Unité. Chaque « moi » peut retarder le moment de son ascension finale soit l’anticiper : dés que le contact est rétabli avec le double tout est possible. Quand le Double s’installe dans le cœur du cœur du temple physique  le corps devient le Temple du Christ : le « moi » e deviens le Prêtre dont le seul rôle consiste à veiller et prier, à maintenir le Temple propre afin de n’y laisser aucune idole  s’y installer.  La Lumière blanche se suffit à elle-même. Cela n’est pas toujours facile car le « moi » est toujours sujet aux peurs omniprésentes dans l’Ombre et quand il a l’impression que rien ne se passe et commence à douter il est tenté d’installer d’autres idoles (pratiques spirituelles, enseignements de channels, savoirs religieux, doctrines de gourous) ce qui immédiatement éloigne le Double qui ne se sent plus chez lui et qui ne peut plus agir librement  puisqu’il y a d’autres « entités » qui  interfèrent.

 

Même si ces entités sont de vraies Déités (liées aux filières d’autres moi) celles-ci font « voile » entre le « moi » et le »Double ». Pour vivre en communion avec son Double, «  le « moi prêtre » n’a besoin de visualiser aucune situation, aucune scène particulière colorée d’exotisme, aucun futur conceptuel d’un nouveau monde : il ne doit porter son Attention que sur la Lumière invisible du Double : ne penser qu’au Double sans lui donner de nom ; se dissoudre en Lui.

 

Ce n’est qu’à cette condition que le « Double » peut révéler le « futur potentiel idéal » qu’il à élaboré au sein de la Lumière .le « moi » ne doit avoir aucun désir, être totalement transparent, sans volonté de tisser quoi que ce soit dans ce monde duel qu’il souhaite quitter. Aucun avenir n’y est possible. Cela demande une foi totale dans le Double. Le Double est Amour et l’Attention totale est Amour…il ne peut y avoir d’amour sans confiance totale… seule la spontanéité et l’innocence de l’enfant permet de vivre en cette Foi ; c’est l’Etat d’Eros, état solaire, de l’enfant qui ne voit que le bien et l’amour et n’émets jamais aucune ombre sur quiconque, un enfant qui ne perçoit les choses que par la vision vibrale émanant de son cœur vibral qui est celui du Double réunifié . 

VIVRE SOLAIRE

 Tant que le « moi » juge, compare, critique, analyse, doute, se méfie d’untel ou d’untelle, écoute les ragots et propage les rumeurs, lutte contre ceci, cela, il  reste lunaire et ne peut atteindre l’état de Fils ardent du Soleil   qui ne projette aucune ombre sur lui-même et sur toute forme de vie (y compris les objets de ce monde)

 

Quand on marche face au soleil notre corps projette une ombre derrière nous (celle de notre passé) quand on lui tourne le dos on marche dans cette ombre (on reste cristallisé dans le passé) quand on a atteint l’état d’enfant solaire on marche sans peur au sein de la Lumière, il n’y a plus de soleil intérieur et extérieur, plus de lumière intérieure et extérieure on est transparent, invisible ; notre corps est la Lumière adamantine originelle qui prend toutes formes en l’Univers…

 

Quand on est « transparent » c’est notre Lumière intérieure – celle du Double ou Christ – qui éclaire notre chemin et alentour – celle-ci forme un bouclier protecteur rayonnant d’amour et même si on est amené à passer dans une zone infestée d’êtres plus ou moins douteux nous pourrons passer sans encombre car rien de nous ne projetant d’ombre sur ces personnes rien d’eux ne pourra nous « voir ». Nous serons comme invisibles.

 

Ne participant plus à aucun égrégore collectif de « lutte contre quoi que ce soit » nous ne sommes plus soumis aux colères tempétueuses de la terre qui par le biais des éléments réclame elle aussi sa liberté…Depuis le passage de Jésus nous sommes tous « vierges » et libérés de l’implant luciférien qui obscurcissant notre conscience nous a maintenu « enfer- més » dans cette zone de dédoublement ( reflet miroir) il ne nous reste donc plus qu’à élaborer le nouveau monde en ne nourrissant que des concepts d’amour, de partage, d’abondance, de joie, en se laissant guider par notre Double qui s’occupe de tout...

 Il est fort dommage que nous ayons participé à tisser des mauvais futurs mais il est fort louable de commencer aujourd’hui à nettoyer nos écuries ainsi tout le mal potentiel sera effacé par ce « pardon ».c’est hyper simple… ne nourrissons jamais des idées que nous ne voulons pas expérimenter et que nous ne souhaitons pas que les autres aient aussi à subir.

 

CESSER LA LUTTE

 

Nous devons cesser de nourrir ces égrégores négatifs , lutter contre ceux-ci ne fait que les renforcer puisque dés qu’on reconnait une chose c’est qu’elle existe, dés qu’on cesse de les nourrir par l’Attention elles disparaissent..Certes nous avons été manipulés mais tant que nous luttons contre ceux qui nous ont manipulés nous leur permettons d’exister et tissons un futur dans lequel ils existent toujours.

 

La seule chose qui importe de savoir c’est certes que nous nous sommes laissés bernés par des entités que nous avons-nous-mêmes générées mais qu’il est totalement inutile de  chercher ceux et celles qui seraient sur terre ou sous terre les incarnations de ces Etres…

Il faut cesser de voir des Aliens manipulateurs un peu partout car agissant ainsi nous leur « donnons vie » par notre Energie et leur permettons de vivre aussi dans notre « futur ». Quand nous agissons ainsi nous sortons de la Loi d’amour et nous éloignons de notre double car nous « jugeons » ces Aliens au lieu de cesser de les nourrir. Un Alien est une entité qui coupée de sa Source préfère agir de par sa propre volonté pulsée par ses instincts vitaux.  Tout au long de notre expérience de dédoublement nous avons été des Aliens face aux Etres invisibles, au Petit peuple, aux animaux et végétaux.

 

« Les petits gris » dont certains disent qu’il faut se méfier sont en nous : ce sont les entités de l’Ombre que nous avons nourries a notre insu depuis des millénaires. Chacun de nous à un Elfe gris, raisonnant, calculateur, manipulateur ; jugeant et analysant sans cesse… une sorte de Gollum qui avait pris possession de notre 3° œil…

 

Notre Quête est celle de Frodon .Nous voulons nous libérer du Seigneur des anneaux, de Thanatos qui nous a enfermé dans l’espace temps linéaire et pour cela nous devons traverser multiples dangers, marécages émotionnels, défilés dangereux , combattre nos orques intérieurs ; déjouer les pièges de Saroumane qui ne se nourrit que de mauvais potentiels et nous laisser guider par Gandalf… notre Double qui sait nous conseiller ; nous montrer le bon chemin, et nous apporte son aide en permanence pour rétablir la paix et l’Unité en nous et dans le monde… alors cessons de voir le mal partout,

 

L’ENFER C’EST NOUS

 

Ce qui est déplorable c’est de percevoir que l’enfer est pavé de bonnes intentions : tous les voyants qui annoncent des catastrophes apocalyptiques fabriquent sans s’en rendre compte des « futurs potentiel » où celles-ci seront réelles. Et ils entrainent dans leur sillage tous les incrédules qui pensent cela inéluctable et qui seront victimes des catastrophes qu’ils imaginent.  De même tous les écrivains et autres enseignants qui appellent à la lutte contre les manipulateurs ou le gouvernement « occulte »…. Nous sommes le « gouvernement occulte » toutes nos pensées négatives envoyées sur le chef d’état obligent ceux qui a actualiser les mauvais futurs que nous imaginons.  Nous « sommes le gouvernement occulte » nous sommes « ce diable » qui par ses pensées tisse un avenir infernal pour tous. 

 

Quand à ceux qui utilisent des techniques compliquées ou utilisent des mots de pouvoir pour élever leurs vibrations et ouvrir leurs chakras avant d’avoir rétabli le contact et le nettoyage grâce au Double, ils se créent un avenir difficile : les plus chanceux deviendront gourous faiseurs de miracles ou manipulateurs d’incrédules, les moins chanceux se verront envahis et possédés par les entités qu’ils désiraient mettre à leur service.

.

LA FIN DES REBELLES

 Combien de temps seront donc nous rebelles à la Lumière que nous disons désirer ? combien de temps nous faudra t’il pour nous rendre compte que tout est plus simple qu’on ne le pense et qu’il suffit de se confier au Double pour que tout s’accomplisse sans difficultés ?… mais il ne suffit pas de « vouloir » encore faut il savoir s’abandonner.

 

Nombreux sont ceux qui se plaignent que leur Double n’exauce pas leurs désirs, que tout cela est du » vent» mais si le Double exauçait toutes les pensées qui nous passent par la tête il y a belle lurette que la Terre aurait disparu.  Certains prient leur Double, l’appellent, lui demandent de l’aide mais n’écoutent pas les judicieux conseils que celui-ci leur procure : ils posent leurs questions et préprogramment leurs réponses, ils souhaitent que leur Double leur confirme que ce qu’ils ont pensé ou projeté est juste et quand celui-ci leur révèle le contraire ils se rebellent. En fait ce qu’ils désirent c’est d’utiliser leur Double pour parvenir à leurs fins : ils veulent attirer Dieu en ce monde pour que celui-ci fasse leurs quatre volonté mais heureusement il y a un garde fou : le Double n’agit que si le demandeur lui laisse la totale liberté, dés que le « moi » veut prendre les rênes (utiliser sa volonté et son libre arbitre) le Double s’efface et le laisse faire…

 

DISPARITION DU TEMPS

 Le temps à passé et se rétrécit : le passé et le futur vont se rejoindre dans notre Présent car nous arrivons à la fin des temps du dédoublement et ce « mauvais futur » que nous nourrissons chaque jour se concrétise maintenant de plus en plus rapidement. Pendant les phases précédentes nous disposions d’un certain temps pour régler un problème (40 jours) au bout de ce laps de temps nous devions avoir trouvé la solution. Mais ce temps là se termine, maintenant nous devons trouver immédiatement les solutions de nos problématiques car nos pensées se matérialisent sur le champ.

 

Il y a encore une bonne centaine d’années on pouvait anticiper les probabilités des atmosphères terrestres polluées par nos déjections  et donc imaginer des solutions et prendre les décisions qui s'imposaient. Maintenant ce n’est plus le cas nous devons trouver maintenant les solutions adéquates, et devons prendre les mesures nécessaires… il est un temps pour anticiper la venue d’un cyclone et un temps pour agir quand le cyclone est ici… Nous avons l’impression d’être  a l’aube d’un changement radical qui passera par des catastrophes naturelles et autres et c’est ainsi que toutes les prophéties des anciens semblent inéluctables et vont se réaliser alors qu’en fait elles ne se concrétisent que parce que nous les « actualisons » par nos pensées…

 A chaque fois que nous voyons un signe du ciel ou de la terre et disons «  çà y est l’apocalypse arrive, c’est la fin du monde », à chaque fois que nous lions des faits (réchauffement planétaire, fonte des glaces) à des prédictions nous actualisons ce qui à été prédit.  Aucune prophétie n’est inéluctable, aucune voyance n’est déterminée à l’avance. Ce que voient nos prophètes et voyants ne sont que des possibles à venir, des potentiels qui ont été créés par des pensées mais qui peuvent être modifiés. Le Double peut tout effacer !!! Le Christ est Rédempteur !

 

SAUVONS LE MONDE

 Les prophètes et voyants ne voient que ce qui peut être modifié (aussi bien au niveau personnel que collectif) tout ce qui ne peut être modifié ne peut être « vu ».Chacun de nous peut donc « sauver le monde » en établissant un lien avec son Double  afin d’éliminer ses « mauvais potentiels futurs » chaque jour.  Si tous les humains accomplissaient cela nous n’aurions pas à subir ces catastrophes dévastatrices…..ce sont nos « climats intérieurs » qui génèrent nos climats extérieurs et non l’inverse.  Si nous installons le soleil en nous, le soleil brillera pour nous à l’extérieur  alors que nos voisins préférant nourrir leurs nuages se plaignent de ne pas voir le soleil.  Nous sommes ceux qui créent et ceux qui actualisent mais tant que nous ne sommes par reliés à la Source intelligente par notre Double nous ne faisons que des bêtises ; nous restons manipulés par notre peau de Bête.

 

Il suffirait d’une diète de 40 jours au niveau de la pensée collective pour tout changer : une période pendant laquelle chacun pourrait se relier à son Double et lui demander d’effacer l’ardoise et ensuite d’écouter les conseils que chaque nuit il enregistre en nos mémoires cellulaires et ainsi nous renaitrions en tant que Sphinx : notre corps de Lion solaire (animal) doté d’une Tête d’ Ange et de deux ailes. Le signe du Verseau est celui de la réunion…et les Pyramides nous relient à nos Mémoires galactiques et stellaires, alors qu’attendons-nous !

 

Le 19 1 2013 Wydyr…

Ce texte m’a été inspiré suite à de nombreuses lectures et de méditations sur le bien fondé de celles-ci, je e prétends pas révéler la Vérité unique mais une façon de l’appréhender. Mon seul but en écrivant ces mots est de faciliter pour tout un chacun de se réunifier avec son Double. Car lui seul connait la Vérité. Je remercie Lucile et Jean Pierre Mallet pour les informations précieuses contenues dans leurs ouvrages…

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans conscience quantique

Partager cet article

Repost 0