Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

CHERCHEZ LA CAUSE ET L’EFFET DISPARAITRA. Partie 1 : le fils prodigue..

Publié le par Wydyr

CHERCHEZ LA CAUSE ET L’EFFET DISPARAITRA.

Partie 1 : le fils prodigue..

Devant la multitude de questionnements que j’ai reçu depuis mon offre d’aide, et afin d’aller à l’essentiel il m’a semblé important d’apporter quelques précisions.

Quelques soient les problématiques que l’on rencontre : affectives, matérielles, monétaires, professionnelles, santé, angoisses et dépression il faut se rendre à l’évidence : toutes ne sont que projections d’une cause « unique » générée dans le temps. Et on ne peut trouver la cause lorsque celle-ci est transformée en « effet » (problème) Certes il peut s’avérer utile d’aller chercher quelques causes de nos problèmes dans notre enfance, notre passé voire nos vies antérieures mais il ne faut pas éluder le fait que celles-ci ne sont que résultantes d’une Cause unique bien antérieure à tout cela. C’est là que se tient la clé du problème…

En effet on pourrait dire que la « cause » principale de toutes nos difficultés est simplement le fait d’être entré en « incarnation » en cette matrice dissociée qui comme je le rappelle à été créé pour expérimenter la dualité afin d’y retrouver l’Unité première.

Tous nos aventures sont celles de l’enfant prodigue qui tel un ado rebelle dit à ses parents « je n’ai pas besoin de vous je peux me débrouiller tout seul, gardez vos conseils et laissez moi vivre ma vie » et c’est ainsi qu’avec notre baluchon nous nous sommes lancés avec une foi absolue en nos capacités ,dans cette aventure qui allait nous révéler que « penser ne suffit pas « et que seule l’expérience pratique permet de sortir de théories non vérifiées ».

Notre « moi », tel cet ado rebelle, ce fils prodigue à ainsi de vie en vie parcouru les chemins de l’existence, changeant de polarité sexuelle, de forme corporelle, de race, de religion, de métier, de conditions d’existence il n’a toujours fait que trimballer les mêmes « graines » en son balluchon karmique. Tant que le fils ne demande pas de l’aide au Père – Soi- celui-ci le laisse vivre sa vie car il sait que l’existence est très douée pour distribuer les leçons adéquates.

Ce n’est que le jour où le fils prodigue fatigué de gagner sa vie à la sueur de son front et d’enfanter dans la douleur se décide enfin à entrer dans le Sanctuaire Chœur de son Temple Corps pour « prier » que tout peut changer.

Au début le « fils « se contente de demander à une autorité supérieure qu’il appelle Père ou Mère et qu’il imagine assis sur un nuage céleste » de lui octroyer l’abondance dans tous les domaines car il pense que la vie ici bas est destinée à profiter sans rien faire. Il se comporte ainsi comme l’ado qui réclame de l’argent à ses parents pour continuer à voyager librement et à prendre du plaisir.

Mais le fils à tôt fait de se rendre compte que cela ne fonctionne pas ainsi car le Père ne lui octroie pas ce qu’il demande mais uniquement ce dont il à besoin pour assumer les nécessités et en contrepartie il doit œuvrer pour coopérer utilement à ce monde. C’est ainsi que le « fils » est obligé de continuer sa quête car le Père le veut autonome comme il l’est lui-même : il l’a créé à son Image afin que par l’expérience il devienne à sa ressemblance… Le grand androgyne solaire nous à créé à son Image afin qu’ici bas nous soyons à sa ressemblance : rayonnants, chaleureux et aimants.

Etre adulte et responsable

Le pèlerinage initiatique en ce monde oblige donc le « fils » à sortir de son côté ado rebelle pour devenir plus adulte et mature jusqu’à comprendre que « tout commence et tout finit en lui ». Être adulte c’est devenir responsable, cela sous entend d’accepter qu’on est « responsable de tout ce qui nous arrive » car c’est en acceptant en totalité cette réalité que l’on peut « changer sa vie ».

Tant qu’on pense que c’est l’autre (parents, société, dirigeants, éducateurs etc..) qui est responsable de nos malheurs c’est qu’on n’a pas atteint la maturité de l’adulte. Ce n’est que lorsqu’on à compris que ce sont nos pensées qui créent nos malheurs et nos bonheurs, notre réalité et notre destinée on peut modifier cela car on accepte en totalité notre « pouvoir créateur ». Tant qu’on pense que ce sont les autres qui sont responsables on n’a aucun pouvoir de changer quoi que ce soit.

La Source se manifeste en tant que Lumière blanche contenant tous les possibles et notre « matrice » dissociée contient un « programme » de tous les possibles à vivre ici bas en ce monde de dualité.. C’est par notre Attention que nous activons tel ou tel programme (maladie, abondance, tristesse, malheur, pénurie..) et que cela se répercutant sur notre corps cellulaires atomique via les émotions et fluides hormonaux provoque des cristallisations mémorielles qui « remplissent notre balluchon karmique »

Porter sa croix

Dans ce balluchon se trouvent toutes nos « mémoires d’incarnation » cristallisées au long de nos vies, celui-ci est notre « croix à porter ». il nous reste donc trois possibilités :

- soit on pose sa croix et on avance vers l’inconnu en toute confiance, spontanéité et innocence

-soit on allège notre croix au fur et à mesure de notre cheminement en lâchant prise de certaines croyances quant on se retrouve confronté à certains événements reflétant celles-ci

- soit on continue à trainer sa croix en gémissant et en l’alourdissant de plus en plus et en accusant les autres de ne pas nous aider.

Habitudes « karmiques »

Tant que notre existence ici bas est ponctuée de souffrances, angoisses, douleurs, remords, regrets, culpabilités, problématiques diverses c’est que nous n’avons pas « abandonné notre balluchon ». Certains se sont tellement habitués à celui-ci qu’ils ne peuvent pas imaginer vivre sans lui et font tout ce qu’il faut pour le garder.

C’est ainsi que certaines personnes malades et assistées ne veulent pas guérir car cela les obligerait à retourner travailler et à gagner leur vie .Cela se passe au niveau inconscient : ces personnes entreprennent une démarche de guérison mais une petite voix au fond d’elle occulte la démarche et ils ne guérissent jamais.

L’assistanat, s’il est une bonne aide pour nous permettre de « survivre » lors de passages difficiles ( chômage, perte d’emploi ) peut devenir une prison si on se laisse aller dans l’apathie et l’inertie qui nous amène à rêver la vie au lieu de vivre nos rêves et a devenir un « poids » supplémentaire pour ceux et celles qui travaillant doivent payer des lourdes charges .

La rumeur populaire dit « il faut mieux apprendre aux Africains à produire leur nourriture qu’à leur donner a manger chaque jour car cela les rend dépendants » et on ne peut qu’approuver cela, par contre il serait judicieux de l’appliquer dans notre vie quotidienne et ainsi au lieu de traiter les chômeurs en parasites esclaves demandeurs on pourrait leur octroyer de vrais moyens pour les aider à se recycler ou a créer des entreprises individuelles leur permettant d’assumer leurs besoins.

Il faut aussi tenir compte de certains handicaps. Certains ont des handicaps moteurs suffisamment graves pour ne pas pouvoir accomplir certains travaux, d’autres sont touchés au niveau de la sphère mentale et il est normal de les aider par contre depuis quelques années il est apparu une nouvelle forme d’handicap : la dépression. C’est ainsi que certaines personnes valides mais « dépressives » s’installent dans le cercle vicieux de l’assistanat. Hors le simple fait de se retrouver au chômage peut amener à vivre une période de dépression, cependant il faut faire un effort pour sortir de l’apathie et réactiver la volonté pour sortir de cette mauvaise passe.

Certes les allocations chômage sont nécessaires à toute personne qui ayant perdu son travail a besoin de se retrouver et d’assumer ses besoins quotidiens mais il est cependant facile d’être tenté de s’installer dans ce « confort » qui, s’il permet de donner l’impression de liberté ne fait que nous maintenir dans la précarité, la non créativité et la dépendance vis-à-vis de la société.

Le chômage fait partie de l’initiation : il nous oblige parfois à quitter un boulot que l’on n’aimait pas afin de nous inciter à chercher en notre intériorité une autre voie plus épanouissante. Il nous amène ainsi à traverser une période de désert pour aller vers autre chose.

Exemple personnel :

Dans les années 1980 je me suis retrouvé au chômage mais n’étant pas quelqu’un qui aime rester les deux pieds dans la même pantoufle, je me suis mis à étudier de nombreux ouvrages sur la philosophie puis l’ésotérisme et l’astrologie. Je me rendais souvent à la bibliothèque municipale pour emprunter des livres et je passais des journées entières à noter (au stylo sur du papier) toutes les informations clés de ces ouvrages. C’est ainsi que j’ai écrit mes premiers cahiers d’astrologie qui m’ont servi à étudier cette science et après avoir suivi un cours par correspondance je me suis ainsi recyclé. Je remercie la société qui grâce à ces allocations m’a permis d’accomplir cela. J’aurais pu tout aussi bien passer mon temps vautré sur mon canapé à regarder les émissions télés ramollissant mes neurones…

De tout cela il ressort que pour « sortir » de situations difficiles il est nécessaire de faire un effort et celui-ci n’est pas « épuisant» : il suffit de se relier à la Cause… le Soi. Car c’est dans le plan causal que sont inscrits nos schémas de pensées… le Père – Soi- ne fait que nous mettre face à des nécessités dont il à pré enregistré la solution en notre ADN… nous n’inventons rien, nous ne faisons que découvrir ce qui était déjà là mais que nous ne voyons plus.

Aide toi et le ciel t’aidera

Comme il est pratiquement impossible au « fils » - moi – de remonter tous les fils jusqu’à la Cause il doit se rendre compte que dés qu’il demande de l’aide au Père. Celui-ci la lui octroie et c’est alors que le fameux adage « aide toi le ciel t’aidera « entre en activité. On ne peut sortir des marécages du passé que si on ose faire un pas en avant en toute confiance

Anecdote

Dans l’un des films d’Indiana Jones on voit le héros au bord d’un précipice et donc face à un grand vide qu’il l’empêche de passer sur l’autre bord. Ce n’est que lorsque Indiana pose le pied dans le Vide que le pont qui était là mais invisible se matérialise….et qu’ainsi il peut traverser.

Certes il faut faire un effort pour s’extirper de la masse gluante du monde phénoménal mais tant que le fils n’a pas fait le premier pas rien ne change. Quand le « fils » à compris que sans le « Père » il était démuni il se réconcilie avec celui-ci et le Père transmet alors à son fils son héritage parce qu’il sait que maintenant celui-ci est capable de l’utiliser à bon escient.

a suivre.....

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

SOIS CE QUE TU ES… C’EST CELA L’AMOUR

Publié le par Wydyr

SOIS CE QUE TU ES… C’EST CELA L’AMOUR

Notre Ame contient en elles tous les possibles à vivre. Quand on porte l’Attention vers l’un d’entre eux il se révèle comme un don suscitant un rêve. Alors l’Enfant intérieur s’éveille et celui si se réjouit de pouvoir réaliser son idéal. C’est en faisant ce que l’on aime et en aimant ce que l’on fait que l’on ressent l’Onde vibrale de l’Eros originel et qu’on est « Amour ». Joie .Plénitude. Bonheur. Et que cet amour se propage autour de nous en tant que rayonnement bénéfique.

Tant qu’on ne sait pas ce qu’on aime, qu’on a perdu de vue son rêve d’Enfant intérieur il faut chercher en soi celui-ci car tout ce que l’on fait sans amour, par crainte ou obligation ne fait qu’user notre âme (âme-usée) et nous éloigne de notre Etat de Nature qui est Ame-Aour.

Quand on a retrouvé cette mémoire, on peut alors y mettre toute notre Attention afin de faire ce que l’on aime et aimer ce que l’on fait. On appelle cela être animé. On est Inspiré par la Muse intérieure et notre corps tel une Harpe sert d’instrument afin que notre Mélodie d’âme via nos émotions et mots s’exprime à travers cet Instrument accordé aux 7 octaves célestes.

C’est ainsi que Psyché notre Ame ressentant l’Onde orgasmique de l’Eros qui l’anime ouvre ses ailes et s’envole avec ce bien aimé vers l’Autre Monde où réside le Petit peuple Elémentaire. La joie dilate le cœur et les cellules, chasse la tristesse, la mélancolie et l’ennui sources de maladies et nous amène en l’Awen céleste, ce monde magique d’où Merlin et Viviane nous appellent depuis leur demeure céleste sur Véga de la Lyre.

Tant que l’enfant intérieur reste enfermé dans le grenier poussiéreux gardé par l’adulte que nous sommes devenus, manipulé par l’Elfe gris tisseur des pièges de ce monde on ne peut être vivant et se réjouir alors que la vraie vie pulsée par l’Eros est réjouissances et plénitude. Chacun de nous à un rêve à vivre et celui-ci est la clé de sortie de ce monde duel où nous nous sommes aventurés un jour lointain dans le temps…

Wydyr Christian Duval

Publié dans messages inspirés

Partager cet article

Repost 0

LA RETRAITE : TRANSMISSION ET COMPASSION

Publié le par Wydyr

LA RETRAITE : TRANSMISSION ET COMPASSION

….comment les retraités peuvent participer a endiguer la crise

La retraite est le moment où l’on se retire du combat, de la lutte, de l’action orientée vers une conquête : le moine qui part « faire une retraite » se retire du monde afin d’être plus féminin, réceptif et s’intérioriser davantage afin de prendre du recul et percevoir la vie depuis un point de vue plus élevé. Il devrait en être de même pour tout individu atteignant l’âge de la retraite se retire du monde pour entrer dans une zone de paix intérieure et faire le point avec son âme avant de rendre son corps à la terre.

Tant que l’on est pris par le tourbillon de la vie active on n’a guère le temps de philosopher et de méditer sur le pourquoi et le comment des choses : tout va trop vite et l’on doit gagner de l’argent pour survivre et assumer les besoins de nos enfants etc... Tant qu’on est sur le terrain de combat on ne peut prendre suffisamment de recul pour avoir un autre point de vue plus détaché.

Par contre lorsqu’on atteint l’âge de « sortir du combat » parce que notre corps est moins performant et qu’on a assez « lutter » on reçoit en contrepartie une somme d’argent destinée à assumer nos besoins quotidiens sans qu’on ait besoin d’aller travailler. On se retrouve alors dans la situation qu’on aurait aimé avoir quand on était ado, c’est-à-dire avoir de quoi subsister sans aller travailler et disposer de temps libre. C’est aussi un âge où notre corps se dépensant moins on a moins de besoins au niveau nourriture mais aussi vestimentaire.

L’âge de la retraite est marqué par la Planète Saturne qui lorsque nous avons 58 ans retrouve sa position natale dans notre thème de naissance. Saturne Chronos est le maitre du temps mais aussi de la réflexion aboutissant sur une certaine forme de philosophie et de sagesse à transmettre. En d’autres termes on pourrait dire que le travail du retraité est de s’intérioriser, de réfléchir sur ce qu’il à vécu, de noter les fruits récoltés par l’expérimentation afin de transmettre aux générations à venir un condensé de sagesse acquise par le vécu. Le but n’étant pas d’en établir un dogme étriqué mais de transmettre certains savoirs acquis par l’expérience.

Dés qu’on entre dans le cycle de la vie on est formaté par l’éducation religieuse, scolaire, morale et sociale et au sortir de l’adolescence on se retrouve avec une grosse valise intérieure pleine de savoirs appris par cœur, étudiés dans des livres qui ne sont encore pour nous que théories. C’est nanti de ce bagage que nous entrons dans le cycle de la vie adulte où nous allons devoir utiliser ces savoirs théoriques pour les transformer en concepts utiles et pratiques pour nous et toute l’humanité. C’est la phase d’apprenti-sage… on n’est donc pas encore en phase de pouvoir transmettre puisqu’on n’a pas encore vérifié la véracité de nos théories apprises.

Croyance et Vérité

C’est aussi ainsi que certaines graines de sagesse acquises par les anciens peuvent aussi être transmises aux générations futures sous forme de croyances (savoirs) qui utilisées peuvent devenir des vérités. Tout ce qu’on apprend de l’extérieur n’est que croyance mais une croyance mise en pratique peut devenir une vérité pour celui qui l’expérimente. Ainsi on peut lire une parole de sagesse de Bouddha et ainsi se nourrir d’une croyance et en expérimentant celle-ci en notre quotidien elle peut devenir notre Vérité, on peut ainsi ressentir l’Essence de sagesse transmise par Bouddha mais on ne peut percevoir cette Vérité qu’à travers notre propre expérience car les circonstances planétaires et notre vie ne sont pas identiques à celle de Bouddha. Ainsi à l’âge de la retraite on peut transmettre cette « graine de sagesse » non plus comme une croyance théorique extraite d’un discours de Bouddha mais comme une Vérité expérimentée ayant donné fruit.

On ne peut extraire ces graines de sagesse tant qu’on est pris par le tourbillon du monde et c’est la raison pour laquelle la majorité des livres sur le marché du livre ne sont que des produits de l’imaginaire (romans, fictions) ou des cogitations intellectuelles résultants de compilations livresques ( théories et essais scientifiques, médicaux, spirituels etc..) les seuls livres pouvant être utilisé comme « héritage divin » sont ceux relatant des expériences vécues, comme c’est le cas de la Biographie de Yogananda qui par cet ouvrage nous donne les graines de sagesse récoltées le long de son chemin de vie.

Le meilleur héritage que l’on peut transmettre à nos enfants est celui qui leur permettra d’élever encore davantage leur état de conscience vers l’Unité afin de permettre la concrétisation de meilleurs futurs pour les générations à venir.

Les retraités « ados »

L’âge de la retraite n’est donc pas un moment où l’on doit uniquement profiter de la vie en concrétisant tous nos rêves d’ado (voyages, belles autos, palaces ; hôtels, plages ensoleillées) mais celui où, prenant du recul on devrait en quelque sorte écrire nos « mémoires » afin que celles-ci puissent bénéficier à nos enfants et petits enfants. Ainsi le livre de vie et de sagesse se transmet de génération en génération tout en étant adapté aux nécessités de chaque époque.

Ainsi le retraité touchant des « droits » continuerait à être utile a la société en participant de façon plus passive mais efficace et ainsi ne se sentirait plus rejeté des générations montantes qui ne voient en ces « vieux » que des bouches inutiles a nourrir.

Hors la réalité collective est tout autre. La majorité des retraités encore sains de corps et d’esprit essaient d’occuper leur temps libre en s’adonnant à des loisirs ou passions : jeux de cartes, casinos, voyages organisés, voyage en camping car, restaurants de luxe, voyages exotiques… et ainsi faisant ils favorisent l’instauration d’une société capitaliste alors que parfois pendant toute leur vie ils ont « lutté contre ».Ils ont alors besoin de beaucoup d’argent pour assumer leurs besoins alors que cet argent provient de l’argent collecté par l’Etat sur les salaires des jeunes qui travaillent et qui à leur tour agiront de même plus tard.

Sans être cynique on pourrait dire qu’à chaque fois qu’une personne retraitée se donne du bon temps dans les palaces de luxe c’est au détriment de ses enfants et petits enfants qui doivent suer sang et eau pour payer leurs cotisations afin que « papy ou mamy » puisse profiter des derniers moments de sa vie… c’est ainsi qu’on se retrouve dans une situation de retraités « ados » qui entre en conflit avec la masse des travailleurs qui n’en peuvent plus de nourrir ces bouches inutiles.

Les adultes qui lors de leur période active se sont laissés prendre au piège des besoins excessifs existentiels et ont détruit leur capital santé se retrouvent malades, handicapés et doivent être assisté au niveau médical et tous ces soins coutent une fortune et ce sont encore les travailleurs qui trinquent. Quand à ceux qui sont trop usés ils sont placés dans des maisons de retraite et sont maintenus en vie parce que cela procure des emplois aux jeunes mais surtout enrichit les caisses des propriétaires de ces « maisons » qui ainsi ont tôt fait – vu les prix exorbitants pratiqués- de vider les comptes en banque des pensionnaires et quand cela ne suffit pas de s’emparer de leurs biens immobiliers afin de payer les mensualités ce qui déshérite en totalité les enfants des biens acquis par leurs parents pensionnaires..

Il est assez drôle de constater que lorsqu’on est bébé c’est notre mère qui nous donne à manger, nous lave et nous promène en poussette alors que 60 ans plus tard c’est ce même bébé qui devenu adulte doit donner a manger à sa mère, la laver et la promener dans une poussette (fauteuil d’handicapé) pour lui faire prendre l’air jusqu’au jour où lui aussi sera promené dans le même parc poussé par un de ses bébé devenu adulte…

La société actuelle à non seulement mis en place un système séparant l’humanité en castes sociales (riches, bourgeois, pauvres, ouvriers) mais aussi séparant les familles en générations successives ne se transmettant tout au plus que certains euros économisés ou biens immobiliers quand ils ne sont pas « avalés » par l’Etat.

Si l’âge de la retraite est un moment où l’on peut savourer un moment de repos bien mérité il n’en demeure pas moins que les retraités ont encore certains devoirs à assumer vis-à-vis des générations futures. Dans un premier temps cela consiste à ne pas être une charge supplémentaire pour celles-ci sans oublier cependant de continuer à se rendre utile et ainsi à continuer à participer à la vie pour se sentir en « vie ».

Participer à la vie

Nombreux retraités se consacrent à des œuvres caritatives et de façon bénévole, ce qui est fort noble puisque les générations actives n’ont pas le temps mais il faut aussi que certains et certaines puissent transmettre un héritage de vérités acquises par la pratique et l’expérience. Ainsi cela permet de continuer à donner un « sens à sa vie » au lieu de passer son temps à se plaindre de la solitude.

Les « allocations retraites » peuvent être considérées comme un « salaire » récompensant un travail utile aux générations futures. L’éclatement des familles à détruit l’unité familiale et ainsi le grand père qui détenait une sagesse acquis par son vécu ne peut plus transmettre celle-ci à ses petits enfants qui pourraient ainsi bénéficier de belles histoires vécues au lieu de se remplir la tête d’inepties télévisées imaginaires et les jeunes générations pourraient ainsi dés leur plus jeune âge disposer d’un bagage de « connaissances » à mettre en pratique pour améliorer la condition humaine.

Transmission d’une sagesse vécue

Le grand père qui à vécu la dernière guerre est riche d’une expérience humaine qu’il peut transmettre à ses petits enfants afin de leur faire ressentir que la guerre est une chose à éviter de réitérer et cela n’a absolument rien à voir avec le fait de regarder des films de guerre sur les écrans télé qui ne font en fait que rendre « imaginaire » ce qui à été une réalité vécue. Au lieu de sensibiliser les jeunes générations sur les horreurs de la guerre, ces films ne font que leur donner envie de les perpétuer. Pour s’en convaincre il suffit de voir le succès que rencontrent tous les sites de Paint Ball et aussi les jeux vidés consistant à tuer pour s’amuser.

Je suis moi-même retraité et mes allocations me permettent juste d’assumer mes besoins quotidiens mais je ne manque de rien d’essentiel. Je suis aussi passé par des périodes de crise monétaire, de manque d’argent et de chômage et c’est face à ces nécessités que j’ai appris à diminuer mes besoins à a subvenir à l’essentiel

Il serait donc judicieux que les retraités prennent du recul face à leurs besoins et soient capable aussi de percevoir combien d’argent ils dépensent par mois en futilités et autres loisirs qui ne font que maintenir le monde dans un système de consommation à outrance.

Certains pourraient rétorquer que « ils ont bien mérité cet argent » et cela est vrai cependant le déséquilibre commence lorsque la plupart des individus d’une Nation réclament des droits sans désirer accomplir en contrepartie certains devoirs. Les deux sont intimement liés car vu la crise actuelle il arrivera inéluctablement un moment où les cotisations des travailleurs ne suffiront plus à payer les allocations retraites et où les retraités n’ayant plus de moyens se remettront dans le circuit du travail ce qui ne fera qu’augmenter le chômage… c’est un cercle vicieux et enfermant.

En période de crise la solution est de consommer moins, de diminuer les besoins alors que même si les gouvernements prônent cela dans leurs discours, les médias par le biais de la pub incitent la population à acheter plus , à s’endetter davantage et c’est ainsi que les jeunes ados « réclament des droits » et exigent de leurs parents l’obtention d’objets technologiques sophistiqués ( type ordinateur avec jeux vidéos, téléphones portable) afin de pouvoir rester cloitrés chez eux a « jouer en ligne » et à ne plus participer aux « devoirs » de la société… on en est arrivé à un point où la majorité des individus exigent des droits, des allocations sans rien vouloir donner en retour et a plus ou moins long terme on ne peut arriver qu’au Gouffre.

Chacun de nous doit prendre du recul et percevoir quelle est son implication dans ce processus : fait on partie de la catégorie des adultes ados, des ados exigeants des biens, ou des retraités ados qui au lieu d’œuvrer pour une société meilleure ne pensent qu’à prendre et à profiter sans participer à la richesse collective ?

Les méthodes propres à la loi d’attraction ( décrite dans plusieurs de mes articles) peuvent servir à gérer de nouveaux biens en travaillant dans un concept de fraternité et solidarité mais peu aussi être utilisées à de mauvaises fins lorsqu’elles ne servent qu’à désirer avoir une belle maison, une plus grosse voiture ou des voyages exotiques pour soi –disant profiter de la vie.

L’âge de la retraite n’est pas un moment où l’on ne fait plus rien, mais où l’on participe à élever la conscience collective vers l’unité solidaire afin de permettre l’établissement d’un meilleur futur collectif. La conscience est de l’énergie, plus la conscience est élevée plus l’énergie afflue. La Conscience (masculine) œuvre de pair avec l’amour (féminin) plus la conscience s’élève, plus l’Amour n’afflue et la fille de l’amour est La Grâce génératrice d’abondance.

La retraite nous invite donc à aller à l’essentiel. L’Essence Ciel … seule la Sagesse peut nous permettre le Pas Sage d’un monde en crise et en folie à un monde de paix et les retraités ne seront pas mis à l’écart mais feront encore partie intégrante d’une Humanité solidaire et évoluée.

Christian le 22 Juin 2014

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

seul un vrai dialogue peut rétablir la cohérence créatrice

Publié le par Wydyr

SEUL UN VRAI DIALOGUE PEUT RETABLIR LA COHERENCE CREATRICE

Dialogue et écoute

La communication intelligente entre individus, nécessaire à l’établissement d’une société juste et prospère, ne peut s’établir qu’à partir d’un vrai dialogue. Celui-ci consiste à savoir émettre des idées mais aussi à savoir écouter celles des autres. Hors ce n’est guère le cas lors des assemblées politiques, scientifiques, religieuses, médicales ou sociales ou chaque participant essaie d’imposer ses idées sans écouter celles proposées par les autres. Tant que la relation s’établit à partir de l’ego celle-ci ne sert qu’à actualiser une pensée fragmentée au lieu de révéler l’intelligence d’une pensée universelle. Nous sommes tous animés de cette Pensée Universelle Source qui se manifeste ensuite à travers chacun d’entre nous mais tant que nos idées sont contradictoires et opposées on ne peut établir un plan cohérent permettant d’actualiser une société meilleure.

Civilisations avancées

Les Grands Maitres nous envoient en permanence les Concepts Archétypaux ayant permis l’instauration de Civilisations avancées afin que nous puissions utiliser ces informations pour élaborer un monde meilleur. Leur rôle s’arrête là. Ce ne sont pas eux qui font faire le boulot à notre place, c’est à nous d’établir un système de communication et d’échange intelligent afin de permettre cela.

Nous sommes des « pionniers » qui envoyés en ce monde doivent œuvrer pour établir une civilisation intelligence reflet de l’harmonie galactique et cosmique, c’est à nous de générer un plan cohérent résultant de l’interaction des infos reçues par nos cerveaux Christallin et adaptées à notre réalité spatio temporelle. Il est vain de croire que les Etres des Civilisations avancées vont venir s’installer ici bas pour établir la nouvelle civilisation en devenir… il n’y a aucun sauveur extérieur qui viendra instaurer l’ordre divin.

Nous portons en notre ADN quantique Christallin les « programmes virtuels Archétypaux » issus de la Source Galactique et nous devons « œuvrer » pour les actualiser ici bas. Il ne s’agit pas d’imiter les Civilisations avancées en recréant une société identique en tous points à celles-ci mais bel et bien de créer quelque chose de Nouveau, une Civilisation avancée mais actualisée à partir de notre Réalité. La Source ne désirant aucunement réitérer des expériences déjà finalisées.

Lorsque nous nous réunissons nous devrions privilégier aussi l’Ecoute car chacun d’entre nous selon ses spécificités (résultant de ses encodages galactiques et de ses expériences en ce monde) peut apporter une information qui étudiée, nourrie, entendue permet de faire avancer le puzzle.

C’est ce qui devrait se passer lorsque des Ministres se réunissent en Assemblées pour trouver la solution idéal d’un problème ou concrétiser une nouvelle idée. Cependant il en est rarement ainsi et chaque parti politique veut imposer son point de vue sans tenir compte des idées novatrices de l’autre. Que l’on soit de droite ou de gauche on peut avoir des bonnes idées, tant qu’on oscille dans les extrêmes contraires on ne peut que lutter inutilement : les communistes ont parfois de bonnes idées mais n’ont pas les capitaux et inversement les capitalistes ont l’argent mais pas les idées qui permettraient d’en faire profiter tout le monde… la solution est dans le juste milieu, et l’écoute et la coopération.

La vraie démocratie

La civilisation Grecque lors de son apogée fonctionnait sur le principe de la démocratie mais celle-ci n’avait rien à voir avec notre soi disant démocratie actuelle. Chaque participant politique à l’Assemblée émettait son idée qui était écoutée par tous, chacun à son tour avait son « droit à la parole sans être interrompu », puis venait le vote. Une fois l’élu nommé, chaque participant (et quelles que soient ses opinions politiques) faisait serment d’œuvrer pour permettre l’actualisation du programme de l’élu tout en laissant de côté son projet personnel qui n’avait pas été désigné comme étant le meilleur. Ainsi l’Unité était rétablie et ceci jusqu’aux prochaines Elections. Ceci permettait donc de vérifier la validité d’un programme en s’y donnant à fond.

Hors cela est loin d’être le cas de nos jours puisque dés qu’un élu est nommé les opposants (ceux dont le programme n’a pas été choisi) font coalition pour générer une multitude de barrages au conseil élu afin de démontrer que celui-ci n’était pas fiable. Ainsi le « plan » est faussé, les opposants n’œuvrent dans l’ombre que pour préparer leur future élection. Le résultat est que la société n’évolue pas d’un pouce et que d’élu en élu la crise sociale ne fait que s’accentuer. Ces débats politiques et conflits d’ego ne font que nuire à la masse des individus d’une nation. Le même genre de pratique est utilisé au sein des Nations Unies, de l’Otan ou de la Confédération européenne.

L’Intelligence ne peut venir que de l’Unité

Tant que nous agissons ainsi nous ne pouvons nous prétendre « intelligents ». L’Intelligence cosmique est cette capacité de faire circuler des infos dans l’univers afin de générer une cohérence globale universelle. C’est cette même intelligence qui en notre corps accomplit les multiples tâches comme digérer, créer des cellules, évacuer les déchets, faire circuler le sang etc.… et l’expérience nous à bien révélé que dés que l’humain intervient en ce processus, les problèmes de santé surgissent.

Pour rétablir un vrai dialogue intelligent entre individus il convient donc de pratiquer l’écoute. Chaque idée exprimée doit être réfléchie et on peut ainsi en anticiper les effets dans un futur proche ou lointain. C’est ainsi que des idées complémentaires peuvent aussi enrichir celle-ci et que l’assemblée ainsi réunie peut établir un plan collectif « intelligent » profitable à tous. L’Unité ne peut être rétablie dans l’humanité que lorsque celle-ci sera déjà rétablie au niveau de la Pensée unique.

Le cerveau n’est pas l’intelligence

Notre intellect, formaté par les programmes infusés en notre cerveau ne peut en aucun cas émettre des idées intelligentes tant qu’il n’est pas nettoyé des vieux programmes. Hors toutes les pensées pré enregistrées qui sont engrammées en notre cerveau se reflètent en notre monde extérieur : chacun pense que ses idées sont les meilleures alors que l’expérience démontre le contraire.

L’Intelligence universelle s’occupe de toutes les fonctions biologiques de notre corps et active les paramètres de notre cerveau et les programmes pré enregistrés en celui-ci mais le cerveau n’est pas « intelligent » il n’est que l’outil. Il reçoit des infos, les trie, les enregistre, les transmet mais est incapable de discernement. Dés que le cerveau est « convaincu « qu’une chose est réelle il œuvre pour créer les organes et fonctions permettant de rendre celles-ci réelles. Celui qui serait capable d’installer en son programme interne la certitude qu’il peut vivre sans manger tout en fabricant un corps d’athlète vivrait cette réalité… toute la magie est liée à la Maitrise de la pensée. Hors notre cerveau Christallin n’est activé qu’à un 10° de ses capacités et c’est pour cela que certains possibles semblent impossibles ici bas.

Comme l’on affirmé certains Initiés « je ne suis pas ce corps, je ne suis pas ces pensées, ces émotions, ces sensations, je ne suis pas ce contenu d’informations, je ne suis pas ces images, ces histoires, ces personnages qui s’agitent en moi, je suis le Vide, l’espace, le Tout l’Intelligence Source, l’Atman ».

Comment se reconnecter

Afin de coopérer activement et intelligemment avec l’Intelligence universelle il convient donc à chacun d’entre nous d’établir un vrai dialogue avec notre Soi immatériel et intemporel. Le premier travail consiste à s’ouvrir à d’autres « possibles ». C’est le début de toute quête spirituelle : on lit des textes sacrés, on pratique certaines techniques méditatives, on s’ouvre à d’autre horizons encore invisibles. C’est la première clé. Car dés qu’on accepte de porter Attention à certains concepts encore invisibles notre cerveau crée des connexions synaptiques et les organes nécessaires à la captation intelligente de ceux-ci. En d’autres termes cela veut dire qu’on active ainsi un programme potentiel inscrit en notre disque dur (cerveau) et qu’on va pouvoir ensuite utiliser celui-ci. Chacun est donc libre d’activer ou non ces « potentiels ». Ce travail est individuel. Ainsi l’étude de textes sacrés et autres pratiques spirituelles permet d’établir une « nouvelle structure » au niveau du cerveau (nous disposons de plus en plus de logiciels internes activés)

C’est ainsi qu’on arrive à disposer d’une conscience plus élargie et qu’on perçoit la vie à partir d’autres points de vue. Chaque nuit notre Soi nous infuse en notre cerveau et notre corps les informations provenant de la Source via notre Double Christal qui s’infuse en nous. Notre « ordinateur interne » reçoit donc une « mise à jour » et nos programmes internes sont réinitialisés selon les Données provenant du Cerveau Source galactique. C’est le même processus qui s’accomplit dans un ordinateur lorsqu’il est connecté à Internet.

Chaque matin lorsque notre « moi » reprend les commandes du véhicule il dispose d’un programme réactualisé sur le Présent immédiat (reflet parfait de ce qui se passe au niveau de la Source Ici et maintenant). Dés qu’on ouvre les yeux on dispose donc de nouveaux possibles et notre Double via les opportunités et rencontres (synchronicité parfaite) met sur notre chemin les signes qui nous permettront (si nous leur donnons attention et écoute) d’actualiser de nouveaux potentiels. C’est ainsi que de jour en jour nous devenons plus « Intelligents ». Les programmes activés en notre cerveau sont utiles pour nous permettre de décrypter les infos Source.

Cependant chacun de nous dispose d’un programme spécifique : celui élaboré par notre Soi lors de notre Naissance en tant qu’Ame au sein de la Source manifestée. C’est-à-dire notre « identité galactique » qui comme je l’ai déjà précisée est constituée d’une Musique Ultrasonique Informatique générée à partir du Verbe Originel. Chacun de nous ayant ainsi une spécificité stellaire qui détermine un rôle particulier à jouer dans l’Univers : alchimiste, généticien, artiste, musicien, architecte, médecin, gardien de mémoires, guérisseur etc.….

On se retrouve donc à un moment donné avec deux banques mémoires en notre ordinateur (cerveau) : celles reliée au moi temporel et aux programmes de la matrice limitée et celle reliée au Soi intemporel et à l’Ame nous reliant à la Source cosmique via l’ADN quantique.

Peu à peu le « moi » apprend à dialoguer avec le Soi (le fils dialogue avec le Père). Plus il « écoute » plus il se rend compte que le Soi lui apprend des choses qu’il ignorait. Toute information qui vient du « moi « est émanation du « programme falsifié » encodé dés notre naissance en notre cerveau « réflecteur « reptilien, c’est-à-dire de quelque chose qu’on à soit étudié, soit appris par l’expérience humaine. Alors que l’information qui vient du Soi Source nous apprend toujours quelque chose qu’on ignorait, dont on n’avait aucune idée auparavant ou qui nous paraissait inimaginable. On appelle cela une « intuition »… face à un événement, une petite voix intérieure vibrale et inaudible nous fait percevoir « autre chose »… c’est cela la Manne divine.

L’existence est pèlerinage

Peu à peu le « moi » reprend confiance dans le « Soi » et finit par lâcher prise du mental et des études livresques. Notre existence devient alors un pèlerinage « conscient » qui nous permet de vérifier par l’expérience et le cheminement les vérités théoriques étudiées. Ceci nous permet de vérifier le bien fondé de celles-ci et de ne garder que celles qui sont fiables et de laisser tomber toutes les idées et principes qui n’ont donné aucun résultat en notre vécu. Ainsi est la voie du pèlerin qui sur le chemin rencontre à l’extérieur les obstacles de son intériorité afin de s’en libérer.

Le pèlerinage fait partie de la voie lunaire. Il nous oblige à cheminer vers notre Passé intériorisé inscrit en notre inconscient afin que celui-ci sous forme d’images événementielles soit transféré dans le « Conscient » pour être vérifié et conservé (graines de sagesse) ou éliminé. Ainsi toutes les cristallisations émotionnelles, mentales, sensorielles, regrets, souvenirs, culpabilités, désirs, remords, rancunes etc.) doivent être dissoutes. Le pèlerinage nettoie le mental et le « moi » de tous les vieux programmes qui inconscients le reliaient à l’inconscient collectif et au cerveau et programme reptilien. C’est l’étape du méditant qui silencieux observe les agitations de son « moi » a partir d’un point de vue plus détaché ?

Il importe alors de ne plus réfléchir et cogiter, de ne plus chercher à comprendre ou retenir car c’est cela qui fabricant la matière grise génère un voile occultant la vraie vision et la reliance avec l’Intelligence Source.

Lorsque le Pèlerin arrive au cœur de son cœur (Compostelle) il y trouve l’Etoile - Etincelle Source - animée par l’Onde d’amour (Vénus Aphrodite qui s’éveille au sein de la coquille saint Jacques) et la « conscience du moi » corporel épouse la « conscience du Soi » et tous deux disparaissent en une fusion. Le « moi » déprogrammé et redevenu «vierge et transparent » cesse de nourrir les vieux programmes et sert d’interface entre le visible et l’invisible. Alors tout devient plus facile.

Le « moi » reçoit les infos Source du Soi véhiculant l’Intelligence cosmique et les transfère directement au cerveau qui selon son programme christallin Stellaire transforme les concepts abstraits en images et réalités concrètes ce qui permet au « moi » d’Etre l’outil permettant de rendre « concret » le concept originel choisi par le Soi avant de se projeter ici bas. Ainsi le « Soi »s’étant doté d’une mémoire stellaire de généticien pourra apporter ici bas des informations Source permettant de faire de multiples progrès en génétique. Ainsi le « moi » devient « témoin vivant » du programme conceptuel de son Soi.

Le plan idéal est donc :

-Se libérer des vieux programmes du « moi » limité pour cela il faut étudier d’autres possibles

-Expérimenter les données apprises par l’étude et ainsi établir un dialogue intelligent avec notre âme

-Cesser toute forme d’intellectualisation et de réflexion émanant du vieux programme

-Ecouter la voix intérieure et se laisser guider intuitivement par elle

On peut ainsi être en ce « monde » sans être du « monde ».

Exemple : un « moi » émanant d’une Identité stellaire d’enseignant va pouvoir œuvrer en tant que Maitre instructeur. Il ne programmera aucun discours au préalable mais quand un disciple ou une assemblée sera demandeuse d’une information (qu’il captera dans le grand silence intérieur) c’est son Soi Maitre fusionné en la Source qui diffusera l’information à transmettre. Le Maitre intérieur peut ainsi se manifester sous une multitude de formes, vieux ou jeune, conteur ou professeur d’université ou Ministre d’Etat… tout est possible

Le Conseil des sages

Le jour où tous les dirigeants de nos pays seront des « sages » il sera facile d’établir ici bas une civilisation reflétant les civilisations des mondes avancés. Ainsi lors des assemblées chaque sage pourra exprimer une idée que tous et toutes pourront évaluer et ainsi pourra être élaboré une société intelligente.

C’est ce qui se passe déjà au niveau du Grand Conseil Galactique, chaque représentant donne une idée clé à travailler ou à nourrir mais « tous »ne sont pas nécessairement d’accord au départ cependant grâce aux vertus du dialogue intelligent une juste décision est toujours choisie pour le bien de tous.

Ainsi chacun de nous au lieu de se demander « qu’est ce que le ciel peut faire pour moi » se demandera « qu’est ce que je peux faire moi pour aider le ciel à se concrétiser ici bas » et il est évident que le premier et ultime travail à faire c’est d’établir un dialogue intelligent et une écoute avec notre Soi Ame qui par le biais d’événements nous apporte réponse.

Foi totale

Cependant il ne faut pas juger ni rejeter ce que la vie nous offre car celle-ci est « pèlerinage » quotidien et il est évident que tant que nous sommes encore en chemin certains événements qui se présentent à nous paraissent obstacles difficiles. Mais quelques soient ceux-ci il faut rester fermement convaincu que le Soi ne nous envoie toujours que le « meilleur » et même si ce « meilleur » semble douloureux. (Séparation, manque de moyens etc.) car il ne nous met jamais face à une nécessité dont nous ne pouvons trouver la solution. Le « Soi » nous met toujours face à des obstacles dont il détient la clé pour nous permettre de les franchir. Son but n’est pas de nous faire souffrir mais de nous aider à dépasser nos limites.

Tant que notre « moi » se projette dans une multitude d’idées et de désirs on reste dans une incohérence totale et notre existence n’est qu’une succession d’échecs et de projets qui tombent à l’eau. Il s’agit alors de prendre du recul et d’observer les « agissements » de notre « folle du logis » qui se projette à tout va et rétablir le dialogue avec notre Ame afin de créer une cohérence unitive entre ce qu’elle souhaite nous voir réaliser et ce que notre « moi » veut avoir ou être.

On doit être capable de voir et de percevoir ce que la vie nous offre comme expérience en étant convaincue que celle-ci ne peut que nous aider à grandir et à affirmer notre Christ intérieur afin de vivre dans la Plénitude absolue.

Quant on est intimement convaincu que c’est notre Double Christ qui installé en notre Temple corporel ordonne à tout notre Royaume on ne peut que se réjouir de tout ce qui nous arrive et qu’on peut envisager de participer actuellement à la concrétisation d’une nouvelle civilisation harmonique en accord avec le Grand Conseil Galactique.

Tout commence et finit en nous…

Il est totalement vain de vouloir « sauver ou guérir le monde » si on ne s’est pas « Soi »même guéri ou sauvé. Tant qu’on est prisonnier de problématiques événementielles il importe de se relier pour trouver la solution de celles-ci.

On ne peut être un Bien pour les autres que lorsqu’on est un Bien pour Soi Même ; quand tout est « ordonné » en notre intériorité, tout rentre dans l’ordre dans le monde extérieur alors l’Onde de vie et de

Grâce agit à travers nous en permanence… c’est ainsi qu’on « anticipe » l’humanité de demain en étant devenu soi-même un « témoin vivant ».

Ce n’est que lorsque notre « cerveau » est réaligné sur la fréquence du treillis adamantin que l’on peut « anticiper » les meilleurs futurs de l’Humanité : tout programme informatique ne pouvant fonctionner que s’il est en adéquation parfaite avec le « logiciel » originel. On ne peut donc se dire « Intelligent » que lorsqu’on est réaligné sur l’Intelligence universelle qui est au-delà même de nos fonctions cérébrales.

Il importe aussi lorsqu’on pose une question à un Maitre, devin ou clairvoyant de pratiquer l’écoute véritable c’est-à-dire de ne pas préprogrammer les réponses ni d’attendre que celles-ci viennent confirmer ou infirmer ce que notre « moi » pense savoir être juste. On ne peut pas remplir une tasse tant qu’elle est pleine ….quand on est Vide, l’information qui vient à nous est véritablement révélatrice….

Christian Duval Wydyr 15 Juin 2014

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

le végétarisme peut il faciliter l'ascension. Partie 2

Publié le par Wydyr

LE VEGETARISME PEUT IL FACILITER L’ASCENSION ?

Partie 2 : le « Fils de l’H –Om- me »

Les Messagers du Treillis

La Source à envoyé sur cette terre une multitude de messagers pour réanimer nos mémoires et consciences afin de reconstruire un nouveau treillis. Le Treillis est indispensable à toute planète car c’est lui qui contient les Mémoires (comme le fait le disque dur d’un ordinateur) La Lumière adamantine est structurée comme un immense treillis (invisible car vibral) constitué d’hexagrammes accolés les uns aux autres. Si le faux treillis matriciel était désactivé afin que le nouveau soit consolidé nous perdrions immédiatement toute mémoire, comme cela s’est produit à la fin de l’Atlantide.

Tous les initiés hommes et femmes qui se sont incarnés ici bas ont infusé des graines de sagesse pour nous aider à nous souvenir ( ce qui naturellement n’a pas plus aux Dracos qui pour mieux mener leur barque se sont installés à la tête de tous les mouvements religieux, politiques, monétaires, militaires , médias) parmi ceux-ci 12 Femmes ont infusé le travail propre aux Elohims de Sirius et désormais désincarnées agissent au niveau de la Voie Lactée en interaction immédiate avec notre Couronne d’Etoile sise sur notre tête.

Les 24 Melkisedek sont tous des Etres qui ont vécu sur Terre en tant qu’Initiés et par ce cercle des 24 ils ont ouvert un Portail dimensionnel pour que la Lumière adamantine puisse recréer le treillis « Christ » redonnant à notre ADN l’activation de ses 12 Brins. Jésus venant de Vénus à actualisé le processus révélé auparavant par Bouddha, Vénusien lui aussi et a partir de son corps physique réunifié à réinitialisé le programme Christal originel.

Depuis quelques années la Lumière adamantine à percé le triple voile, à désactivé l’implant au niveau collectif, et permet à chacun de se reconnecter avec son Ame de Lumière. Chaque soir notre Double vient dans notre corps et réactive notre programme ADN initial (comme le fait un antivirus dans un ordinateur) et quand nous nous réveillons le matin il nous suffit de rester à l’écoute pour voir les signes qui viennent à nous afin d’actualiser nos meilleurs potentiels (j’ai explicité cela en détail dans mes articles précédents sur le « Double ») ainsi chaque nuit notre Double reconstruit notre corps de Lumière via l’énergie adamantine jusqu’au moment où notre Double nous habite jour et nuit : il nous suffit alors de rester transparents et de le laisser animer notre Temple corps.

Pour cela Il importe de ne plus activer l’ancien programme astral qui lié à nos émotions et nos mémoires incarnationnelle, mémoires passé et projections du futur nous maintient sous dépendance de l’implant qui quoique désactivé au niveau collectif peut être réactivé au niveau individuel.

Il ne nous sert à rien de lutter contre les soi disant reptiliens ou manipulateurs car l’apparition de la Lumière adamantine les à chassés de la zone lunaire où ils se cachaient, ceux de l’intra terre ne peuvent pas supporter la vibration du noyau christallin activé par la Lumière descendante et les 12 Cranes de cristal, ceux qui sont incarnés dans les postes dirigeants mettent les bouchées doubles pour continuer à nous manipuler via les médias politiques, sociaux, médicaux, religieux, alimentaires car ils savent que leur règne se termine.

Plus le Christal bleu vibral de l’intra terre (en correspondance directe avec le Soleil central de la Voie Lactée, Sirius dont il est une partie densifiée) plus le Noyau ferrique perd de son intensité. Moins on a de fer dans le sang moins on ressent l’électromagnétisme.

Chacun d’entre nous à son rôle à jouer en ces temps. On peut continuer à activer le noyau ferrique en se projetant dans les vieux schémas du passé et continuer à servir le plan Draco ou activer le Noyau Christallin générateur de la Nouvelle Terre et du Nouveau Treillis.

Plus il y a d’humains réunifiés avec celui-ci plus il s’activera plus le Royaume de Dieu viendra vite ici bas. Il arrivera un moment inéluctable où le treillis Christallin sera suffisamment consolidé pour qu’il vienne remplacer le treillis « ferrique » martien avec lequel nous sommes liés via notre sang rouge. Lorsque ce moment viendra le Noyau ferrique cessera de tourner, le champ électromagnétique de la Terre cessera de fonctionner, nous n’aurons plus d’électricité, nous basculerons pour environ 72 heures dans l’énergie du Vide quantique et chacun de nous se réveillera dans la Nouvelle Fréquence Multidimensionnelle : certains s’en retourneront sur leurs Etoile d’origine, d’autres iront dans d’autres univers… c’est notre Soi qui nous amènera là où nous devons aller.

Par contre ceux qui n’auront pas accepté le plan de l’ascension (comme ce fut le cas des Martiens exilés)

Se retrouveront dans l’obligation de s’incarner à nouveau sur une planète où ils devront expérimenter la forme temporelle pour en percevoir les paramètres. La seule différence qu’il y aura avec notre expérience actuelle c’est qu’ils ne seront pas enfermés dans une Matrice dissociée comme cela à été le cas ici : ils vivront dans une forme dense tout en demeurant conscients de leur Identité d’origine.

C’est ainsi que par nos façons de percevoir le monde et de vivre nous pouvons accélérer le processus d’ascension ou le retarder, si demain tous les humains prenaient conscience de cela, on ascensionnerait immédiatement.

Il y a donc un prix à payer pour faciliter l’ascension et le fait de nourrir de bonnes émotions est une aide considérable. Dés que l’on cesse d’emmagasiner en nous des émotions de souffrance animale on ne vit l’expérience de dualité entre notre deux tendances : animale et Christalline. Il suffit donc de nourrir convenablement notre corps émotionnel et s’abstenir de toute forme de lecture, films, nouvelles, émissions qui ne font que perpétuer des émotions de violence. Le petit écran nous enchaine (chaque soir nous choisissons notre chaine) par le biais de scénarios meurtriers, crimes, violence, souvenirs de guerre etc.…. alors choisissons nos images et nos émotions et tout ira pour le mieux.

Le fait d’être végétarien ou liquidien (se nourrir de liquide) ou vé gan (sans produits animal) ou respirien » (se nourrir de prana ) n’est pas une fin en soi, ni une morale issue d’une éthique mais bel et bien une nécessité.

Notre corps animal a été programmé d’une certaine façon mais nous pouvons changer le programme sans le violenter, mais avec douceur et a chaque fois que notre corps émotionnel nous incite à manger de la viande ou à regarder un film violent il suffit de prendre un instant de réflexion et de se poser la question « qui de moi réclame cette nourriture, que cela va-t-il produire en moi, quel égrégore vais-je nourrir ? « …on appelle cela une prise de conscience… Pour certains cela peut paraitre rébarbatif et moraliste mais en vérité cela est libérateur car c’est ainsi qu’on peut se débarrasser de tout ce qui nous rend dépendant : alcool, drogues, cigarette, boulimie, carnivorisme, sexualité débridée. »

Le végétarisme n’est pas une obligation mais il facilite la libération des programmes de l’astral infusés en nous via notre corps astral. Notre corps animal à besoin de ressentir des émotions, des sensations, de se nourrir, de se reposer mais notre corps Lumière Christ n’a pas besoin de tout cela.

Le programme adamantin christallin à été engrammé en notre ADN grâce aux Pleiadiens, et il à fallu des éons de temps pour que peu à peu celui-ci s’active et ouvre notre conscience sur d’autres horizons, d’autres possibles. Il a fallu plus de 12000 ans pour réinitialiser le treillis Christique autour de la Terre et il y a 2000 ans de cela, l’Initié Jésus est venu réinitialiser ce potentiel dans notre ADN via un corps animal.

Jésus à activé en totalité le programme ensemencé par les Pleiadiens et depuis sa venue l’ADN quantique à 12 brins nous octroyant toutes les informations Source est disponible en notre ADN individuel et collectif.

L’ancien treillis élaboré par les Dracos et activé par le Noyau Ferrique Martien générateur en outre de notre « sang rouge » s’affaisse peu a peu alors que l’autre treillis Christique activé par le Cristal bleu de Sirius implanté au cœur de Gaia (5° dimension) prend de plus en plus d’ampleur. Nous vivons entre deux mondes, nous sommes des mutants. Pendant un certain temps nous avons vécu tiraillés entre ces deux tendances intériorisées : notre nature instinctive animale héritée des Dracos et de notre corps de Bête et notre Nature divine Christ héritée de notre âme Christalline grâce à l’intervention des Pleiadiens.

A certains moments de la journée nous oscillons de l’un à l’autre ; tantôt en paix (états de béatitude, de méditation) tantôt en guerre (états de conflits intérieurs et extérieurs liés à la lutte pour la survie).

Notre corps animal est à notre âme ce que le cheval est à un chevalier. Dés que le cheval se sent aimé et respecté mais aussi maîtrisé il devient une bonne monture pour le chevalier. Si le cheval est maltraité il peut s’avérer dangereux car instinctif et peureux, si le cheval reste sauvage le chevalier est désarçonné.

Il est intéressant de noter qu’un cheval manifeste une puissance extraordinaire pourtant il ne mange que de l’herbe et des céréales…

Nous vivons donc une période de transition entre les deux « influences » de ces treillis mais il arrivera un moment inéluctable – et il est proche – où il faudra choisir l’un et oublier l’autre. Rester animal instinctif qui gagne sa vie à la sueur de son front et se reproduit par des pulsions sexuelles, ou devenir « Fils de l’HOMme ». Révélation de l’ADN quantique christallin…

Pour que la transition s’accomplisse il faut que le programme « intériorisé » en notre conscience via notre cerveau soit en adéquation avec le programme christallin provenant de la Source. Notre cerveau doit donc être réajusté, réinitialisé et c’est ce travail là que notre Double accomplit chaque nuit, il remet les « pendules à l’heure », réactive notre programme sur l’ADN quantique mais chaque matin notre conscience réintègre le corps animal qui active à nouveau l’ancien programme nous liant aux vieux schèmes hérités des Dracos et selon l’intention que nous nourrissons par l’Attention nous restons liés à l’un ou l’autre programme (treillis). Le fait de ne plus manger de nourriture carnée n’accomplit pas un miracle instantané (sinon Hitler qui était végétarien n’aurait pas élaboré son plan de destruction) mais facilite l’activation du programme adamantin et de l’ADN quantique qui nous relie immédiatement au Cerveau Source intra terre et extra terre (Soleil central de la Voie Lactée)

Nous sommes multidimensionnels, notre corps est un Hologramme par lequel nous pouvons contacter les Etres de Christal qui sont aussi nous ou les forces animales du bas astral qui se nourrissent de nos émanations psychiques.

Le Créateur nous à créé à son image afin qu’à sa ressemblance nous devenions. Les Dracos nous ont manipulés par des images trompeuses, c’est à nous de décider à qui nous voulons ressembler et il est évident que tant que nous « parquons des animaux » pour ensuite les tuer et nous en nourrir nous imitons les Dracos lorsqu’ils ont créé le « premier singe » destiné à leur servir de nourriture psychique et quand nous ingérons la viande des animaux tués nous ingérons aussi leurs émotions de peur et de douleur.

Nombreux Pleiadiens ont souffert et sont morts pour qu’aujourd’hui nous puissions émerger de notre enfermement, accomplir la transition est le meilleur « merci » que nous pouvons leur envoyer.

J’ai rédigé cet article afin que ceux désirant élever leurs vibrations trouvent ainsi plus de bonnes raisons de le faire.

Christian Duval

.

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

Le végétarisme peut il faciliter l'ascension. partie 1...

Publié le par Wydyr

LE VEGETARISME PEUT IL FACILITER L’ASCENSION ?

Partie 1 : homme ou Bête ?

La chair porte en elle-même les mémoires des émotions ressenties et c’est la raison principale pour laquelle l’ingestion de viande carnée provenant d’animaux tués est nocive au corps au-delà même de sa composition chimique. En effet dés que l’esprit est coupé de son véhicule, le cerveau envoie une dernière information aux cellules qui ainsi génèrent un acide dont le rôle est d’activer la décomposition de la chair. Plus on absorbe de nourriture carnée, plus on acidifie son propre terrain cellulaire et plus cela nuit à notre santé mais cela n’est que l’aspect physique du problème.

Ce qui est plus perturbant c’est que la mémoire de l’animal tué est intimement liée au plan astral et que c’est par l’intermédiaire de celui-ci que les entités du bas astral « tentent » la conscience humaine. En d’autres termes plus on ingère de viande (et tout ce qui est animé de sang rouge) plus on ouvre la porte à ces entités qui se nourrissent des émanations de ces animaux tués et de nos propres émotions qui y sont liées lorsque nous les ingérons. Ces entités de l’ombre nous incitent à notre insu à générer des émotions de peur, de violence, de haine, de racisme afin que nous nous entretuons et ainsi leur octroyons leur nourriture psychique.

Tous ceux qui sont sensitifs ressentent bien cette onde maléfique qui règne autour des abattoirs et champs de batailles et ceux qui travaillent en ces lieux en sont aussi les premières victimes (il est rare de trouver une personne travaillant dans un abattoir être végétarienne). Le végétarisme n’est pas lié à une privation imposée mais bien plus un judicieux conseil pour être moins sollicité par les entités de l’astral. Plus on mange de viande, plus on a peurs et plus on a peur plus on attire ces entités. Par contre dés qu’on à dépassé la zone de peur tout change. En effet la plupart de nos mémoires antérieures cristallisées et générant nos karmas sont liées à des événements mal digérés de ces autres vies.

Dés que le « moi » est relié au Soi et que les vieilles mémoires sont délogées on peut vivre en paix. Cependant il est évident que si on continue à se nourrir d’animaux morts on reste encore la proie du bas astral car les entités se nourrissent de nos émotions impures mas dés qu’ils ne trouvent plus en nous de quoi se rassasier ils s’en vont voir ailleurs.

Le corps astral contient toutes les mémoires de l’astral planétaire et tous les animaux de la création sont des « reflets imagés » de nos émotions. Ce n’est pas pour rien si on dit « rugir comme un lion, aboyer comme un chien, avoir une langue de vipère, se comporter comme un cochon, être léger comme l’oiseau, venimeux comme un scorpion…. Toutes ces mémoires sont en nous, elles constituent nos « Ecuries internes ». Le 11° signe du zodiaque correspond au 11° travail d’Hercule qui pour nettoyer les Ecuries d’Augias (notre plan astral) détourne les 4 rivières (correspondant aux 4 éléments : terre, air, eau, feu) afin de faire le ménage plus rapidement.

Nous somme en plein dans cette étape : l’Ere du Verseau est celle de Monsieur Propre, chacun doit nettoyer ses Ecuries et comme Uranus (maitre du Verseau) n’y va pas avez le dos de la cuillère, le boulot sera bien fait. Uranus est le créateur du chaos originel, avant même que notre Système solaire soit en place et que Saturne structure et ordonne les éléments. Uranus créé le désordre pour permettre à un nouvel ordre d’émerger. Après le nettoyage tout est possible. Ainsi chacun de nous peut attendre la grande lessive collective (qui nettoiera en totalité l’inconscient collectif de toute mémoire) ou commencer dés aujourd’hui à faire son nettoyage via la reliance ainsi le passage sera plus agréable.

Si le végétarisme s’impose de nos jours c’est à tous les niveaux car s’il permet en outre de moins polluer et de nourrir plus de bouches, il maintient aussi le corps astral planétaire en état de propreté. Ce qui automatiquement apportera une amélioration considérable entre le règne animal et humain : moins de tueries animales apportera en contrepartie moins de violence et moins de tueries humaines, moins de terrorisme religieux et autres manifestations du bas astral. Par contre, tant que l’on reste dans les vieux schémas de violence envers les animaux on perpétue la guerre sur terre : chaque goutte de sang animal réclame une goutte de sang humain ! Cette croyance en la nécessité d’ingérer de la viande animale est induite en notre « programme matriciel » de notre « moi » et il faut faire un effort pour s’en libérer.

D’où venons nous ? : Les Dracos et l’Atlantide

Il y bien longtemps de cela le Conseil galactique avait permis l’élaboration du Vaisseau Terre : Eden élaboré comme Grand Laboratoire Galactique destiné à expérimenter une multitude de formes vivantes à de conscience différente afin que les Ames peuplant les Univers Etoilés puissent venir ensuite visiter ce laboratoire en se revêtant de ces formes.

Profitant de l’aubaine les Dracos de la constellation du Dragon et s’installèrent eux aussi à l’intérieur du Vaisseau. Maitres généticiens forts doués ils émanèrent d’eux mêmes des créatures Reptoides disposant des mêmes compétences. Ceux-ci entrèrent immédiatement en compétition avec des Dinoides qui eux aussi s’étaient installés dans le Labo. C’est ainsi qu’utilisant toutes leurs compétences ils rivalisèrent d’ingéniosité créatrices. Les Dinoides engendrèrent les Dinosaures végétariens alors que les Reptoides et Dracos engendrèrent d’immenses reptiles et sauriens carnivores. Les Dinosaures dévorèrent les forêts et la végétation du Laboratoire alors que les Reptiliens s’entretuant aussi entre eux se régalaient de la chair des dinosaures. Ce qui provoqua un chaos indescriptible à l’intérieur du Vaisseau et vu l’immensité des créatures inventées cela ne pouvait que provoquer la destruction de celui-ci.

Le conseil Galactique demanda aux Dracos et Dinoides de cesser leurs expériences, mais ceux-ci ne firent que semblant d’obéir. Le Conseil envoya alors ses troupes d’intervention Léoniennes qui utilisant une pierre de nature particulière projeté explosa en une multitude particules atomiques qui détruisit tous les reptiliens et dinosaures. Les particules de cette pierre se mélangèrent aux particules atomiques de l’environnement du Laboratoire.

Au bout de quelques milliers années le Labo reprit une apparence plus sereine. Les Dracos s’y installèrent à nouveau et utilisèrent les gènes déposés dans la matière environnante pour continuer leurs expériences créatrices. C’est ainsi qu’ils élaborèrent une créature mammifère simiesque revêtue de poils : le singe. Le but des Dracos étant d’utiliser ces créatures pour leur servir d’esclaves qui creusant la terre pourraient extraire les particules d’or blanc que les Dracos utilisaient pour leurs voyages multidimensionnels. Les singes dotés de sang rouge ressentiraient alors des émotions dont pourraient aussi se nourrit les Dracos qui rebelles dans l’âme s’étaient coupés volontairement de leur fréquence féminine les reliant à la Source.

Les Dracos aimant se nourrir d’émotions violentes implantèrent donc dans leurs créatures des programmes incitant à la violence et aux conflits. C’est ainsi que les singes devinrent guerriers et s’organisant en clans opposés s’entretuaient pour une multitude de raisons de survie. Cette race singe était donc à la fois esclave et guerrière. Les singes pouvaient se reproduire (pour engendrer une descendance perpétuant le même schéma) gagner leur pitance à la sueur de leur front, les femelles enfantaient dans la douleur,

Et les besoins instinctifs sexuels et de survie maintenaient des climats de violence nourrissant les Dracos. Ces singes n’étant pas dotés de programmes spécifiques pour évoluer étaient donc condamnés à survivre sans pouvoir espérer autre chose.

Ce plan n’étant pas du tout en accord avec le programme du Conseil Galactique celui-ci envoya des messagers et un Vaisseau Pléiadien destiné à apporter au sein du Labo des Informations relatives à l’ADN quantique Source à 12 brins contenant le programme d’évolution « Christallin » dont eux-mêmes étaient porteurs. Les Dracos intimés de s’en aller le firent à contrecœur sans avoir au préalable détruit le Vaisseau Pléiadien via une arme sophistiquée. Les quelques Pleiadiens survivants (moins d’une centaine) essayèrent tant bien que mal de survivre. Nombreux moururent. Ce n’est que grâce à l’aide de certains reptiliens qui s’étaient cachés sous Terre qu’ils ayant compris leur erreurs apportèrent leur aide aux Pleiadiens que put être élaborée une nouvelle « créature » hybride résultant d’un mélange de gènes de singe avec les gènes cristallin des Pleiadiens. Il fallut plusieurs générations pour que le nouveau véhicule soit au point pour s’avérer fiable. Cette expérience fut réalisé dans un coin du Labo « Eden » isolé par une barrière énergétique du reste des créatures vivant sur Terre. Les singes continuèrent donc à évoluer lentement (puisque libérés de la tutelle des Dracos) alors que les hommes singes du Jardin d’Eden évoluaient plus vite grâce à leur ADN cristallin qui brin par brin s’activait. Cet « homme singe » étant notre ancêtre : nous en sommes les descendants.

C’est ainsi que pendant des milliers d’années des civilisations naquirent notamment celle du continent de Mu qui une fois terminée donna place à celle de l’Atlantide voir mon article intitulé « sommes nous la race élue et aussi « la pinéale et le 3° œil.»)

L’homme singe évolua ainsi pendant des Eons de Temps jusqu’à l’époque de la Lémurie suivie de l’époque Atlante .Une fois que les Martiens exilés aient provoqué la catastrophe Atlante les Dracos profitèrent de l’opportunité pour générer un faux treillis matriciel enfermant contenant leur programme de base à savoir : se nourrir de nos états psychiques, nous faire creuser la terre pour extraire l’or, nous reproduire pour ne pas manquer de main d’œuvre, et nous contrôler mentalement par le biais d’un implant inséré à proximité de notre glande Pinéale. Le 3° œil est ainsi devenu l’œil de Lucifer/Sauron/le Draco qui par le biais d’images projetées en notre conscience nous incite à réaliser ses plans.

La Terre s’est trouva privée de 99,5% de la Lumière originelle Source, celle qui par le biais de l’Onde de Vie transmettait les infos à nos âmes. Nous sommes passés sous dépendance du Noyau ferrique terrestre implanté par les Martiens rebelles et qui par le biais de la force électromagnétique et la Loi d’attraction nous maintient prisonniers de cette matrice fermée. Quand nous mourrons, nos âmes enfermées ne peuvent que se réincarner en une autre forme et nous avons fini par nous identifier à cette fausse Ame lunaire émanant du programme collectif qui n’est pas notre Véritable identité.

Petit à petit par le biais de manipulations nous avons fini par ressembler aux Dracos Aliens : nous mettons des animaux en cage et les maltraitons et les tuons sauvagement pour ingérer leur chair ( et leurs émotions) nous nous battons comme le faisaient les singes primitifs, nous travaillons pour avoir de l’or

, nous nous reproduisons, nous sommes pris dans « le fer » par le « faire » nous créons des tas de films, histoires et autres romans ou la violence prédomine, nous sommes littéralement télécommandés par notre intellect qui tel un Elfe gris ressemble fort au Gollum du seigneur des Anneaux.. Thanatos le maitre du temps enferme les anneaux (quarks) de nos électrons cellulaires et nous enferme dans une structure figée, un corps que nous ne pouvons pas quitter à volonté comme c’était le cas lorsque nous évoluions dans l’Unité primordiale.

A suivre……

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

ON RECONNAIT UN ARBRE A SES FRUITS : ENFANTS ET HANDICAPS

Publié le par Wydyr

ON RECONNAIT UN ARBRE A SES FRUITS : ENFANTS ET HANDICAPS

Chacun d’entre nous sur cette Terre est comme un arbre portant semence et devant donner fruits. Ainsi d’arbre en arbre les bonnes semences génèrent une forêt – humanité- où il doit faire bon vivre. Malheureusement ce n’est pas toujours le cas, nombreux de nos fruits sont, acides, amers, difformes ou porteurs de mauvaises graines. Ces fruits ce sont nos enfants (œuvres créatrices et enfants de chair) et il importe de jeter un coup d’œil sur l’état de ceux-ci pour percevoir les semences que nous leurs avons transmis.

Fécondation de l’âme et grossesse

L’âme choisit les futurs parents qui vont lui donner « forme » un an avant sa naissance dans le plan physique. Trois mois avant l’acte sexuel elle ensemence le « père » du programme solaire portant ses infos génétiques destinées à la concrétisation d’un rêve révélant un idéal. Pendant ces trois mois « le Germe de l’âme à venir » se charge d’une partie du programme génétique du Père porteur. Par l’acte sexuel, il se propulse via un spermatozoïde porteur dans l’utérus maternel afin de féconder un ovule porteur des programmes génétiques de la mère. Ainsi l’âme dispose d’une banque de données triple constituée de son propre programme d’incarnation et des gènes de son futur père et ceux de sa Mère.

C’est à partir de cette Etincelle solaire qu’elle va ainsi pendant 9 cycles de 28 jours concrétiser son corps d’incarnation à partir des fluides lunaires du placenta de sa mère. Tout ce que la mère vit pendant sa grossesse touche directement l’Etincelle qui en son sein crée son futur corps. Ce ressenti touche tous les plans élémentaires : physique (terre), éthérique ou vital (eau) émotionnel et instinctif (feu) mental et psychique (air). Tout ce que la mère ressent et vit en son intériorité pendant cette période modifie la création du corps à venir. La nourriture à un impact considérable sur la création du corps physique, la qualité des aliments et de l’eau touche le corps éthérique, les émotions génèrent des ondes de joie ou de tristesse, de stress sur le fœtus. Le rôle de la mère est donc considérable. Quant au père il doit veiller à ne pas provoquer chez son épouse d’émotions violentes ou d’angoisses.

La mère porteuse est une sorte de matrice d’informations dont se charge l’Ame en incarnation et l’enfant à naitre va être beaucoup plus influencé par les énergies de celle-ci que par celle du père. Dés la naissance et jusqu’à l’âge de 7 ans l’enfant vit avec un sang nucléé sur le sang maternel. Pendant les 7 années suivantes, le thymus ralentit son activité et l’âme commence à intégrer dans le corps éthérique son propre programme. Dés 14 ans l’ego de l’enfant prennent en totalité possession de son nouveau corps et via l’activation de son corps astral déclenche son propre programme. C’est la raison pour laquelle l’adolescence est une période ou l’ego se révolte contre toute autorité extérieure, parentale, éducative, sociale, scolaire, morale. Il veut vivre sa vie…

La transmission des gènes commence donc par la fécondation et continue pendant la grossesse. Toute mère porte en elle des mémoires héritées de ses antécédents karmiques ( tout ce qui n’a pas été digéré au niveau émotionnel et mental) et pour que ces « mémoires soient nettoyées » elles doivent apparaitre dans le « phénoménal » ( c’est-à-dire dans les circonstances et événements du quotidien) Toute femme qui « enfante » attire irrémédiablement une âme qui à eu les mêmes problématiques et ainsi c’est en coopérant que les deux âme ( mère et enfant ) peuvent s’entraide et réaliser le nettoyage.

C’est ainsi qu’une mère porteuse d’angoisse attire une âme en résonnance et pendant sa grossesse, elle transmet son angoisse à l’enfant qu’elle porte. Dés que celui-ci est né et commence à grandir, cette angoisse se manifeste de plus en plus et la mère cherche multiples moyens pour aider son enfant à s’en libérer et ainsi elle est elle-même obligée de nettoyer son propre encodage génétique de ses « angoisses » sinon cela ne marche pas. Certes l’enfant porte aussi en lui les gènes héréditaires (donc les problématiques) du père mais ceux-ci ne s’activent généralement qu’à partir de l’âge de 7 ans…

Education

Le rôle de la mère est donc primordial pendant les 7 premières années et ce n’est que si le travail est bien fait (que l’enfant est bien materné, nourri, éduqué, nourri de bonnes émotions, de tendresse, etc.) que le père peut ensuite intervenir et aider le pré adolescent à activer son programme solaire ( tout en se débarrassant des scories et défauts hérités du père ) . Ainsi à l’âge de l’adolescence, il peut commencer à vivre sa vie car ayant eu le soutien des deux énergies (masculine et féminine).

Tout « manque » dans cette période de vie (manque affectif de la mère, manque de tendresse, de douceur, de bonne nourriture, manque de présence et de guidance du père etc.) provoque immanquablement une carence qui va dés l’adolescence et ensuite l’âge adulte provoquer un déséquilibre dans la vie de l’enfant et qui aura ainsi des difficultés à aimer ou se réaliser.

Chaque mère, selon ses antécédents karmiques porte donc en elle plus ou moins de scories émotionnelles… seules les femmes initiées ayant nettoyé toutes leurs scories dans les vies précédentes sont aptes à enfanter sans transmettre de mauvais gènes à leur progéniture. Ces femmes telles Marie sont dites « Vierges » car elles ne transmettent à l’âme qui s’incarne aucun handicap pouvant freiner son évolution. Ce n’est donc qu’une fois que l’enfant est libéré de sa problématique (la mère aussi) que l’âme peut activer son programme solaire véhiculé par le Père.

Mettre au monde un enfant, l’éduquer, le soigner en prendre soin et ainsi donner à l’âme toutes les conditions nécessaires pour réaliser son plan de vie est la plus belle mission à accomplir ici bas. La Femme ne se rend pas toujours compte que la possibilité d’enfanter et de créer un corps est le plus beau cadeau que le ciel lui ait fait, cela est mille fois plus glorifiant que de devenir chef de multinationale, leader politique, ou autre métier valorisant.. Créer quelque chose de vivant qui peut grandir, porter graine, et se perpétuer…c’est le plus grand des miracles !

Se libérer des gènes héréditaires

Il importe donc à tout un chacun de jeter un œil sur le fruit de ses entrailles car celui-ci nous montre bien en face dans le monde extérieur ce qui se passe en notre intérieur. L’enfant porte en lui les qualités et les défauts de ses parents et ainsi ceux-ci inscrits en son caractère vont obliger ceux-ci à rectifier leur façon d’être et de vivre.

Chaque lignée familiale est porteuse de gènes héréditaires qui se transmettent de génération en génération afin d’être perpétuées pour être évacuées et non cristallisées. Ainsi le grand père qui meurt avec une haine des allemands parce qu’il a vécu la dernière guerre va transmettre celle-ci à ses enfants (à ceux déjà nés par le biais de la parole et des émotions, à ceux pas encore nés par le biais des gènes) et ceux-ci vont ainsi perpétuer la « mémoire du grand père » et cette haine des allemands devient une habitude au sein de cette famille. Cependant de vie en vie on se retrouve toujours dans les mêmes lignées génétiques (on se retrouve avec des parents, des enfants) on change de rôle (l’amant devient enfant, l’enfant devient mère ou père) mais la transmission continue et chaque « dernier né » porte en lui les bagages karmiques de toute la lignée. Dans le cas présent, l’arrière arrière petit enfant portera en lui la haine des allemands ou réussira à l’éradiquer de sa mémoire par un travail de réunification avec son Soi. Cet arrière petit enfant pouvant aussi être lui-même la réincarnation du grand père ayant vécu cela. Ce qui importe c’est surtout d’accomplir le « nettoyage » car cela touche toute la lignée, des ascendants aux descendants.

Anecdote vécue par un thérapeute

Une dame ayant mis au monde une fille autiste se sentait très mal dans sa peau, elle-même très introvertie et ayant de grosses difficultés relationnelles elle se rendit chez un thérapeute l’aida à aller mieux. Au bout de plusieurs séances, la femme tout d’un coup se trouva comme miraculeusement guérie… quelle ne fut pas sa surprise quant rentrant chez elle sa fille se mit à lui parler et ne manifesta plus jamais aucun signe d’autisme…

Toutes les âmes s’incarnant dans les lignées familiales sont inter reliées entre elles et dés que l’une se libère, elle favorise la libération des autres par effet de résonnance.Ainsi dans une famille d’alcoolique, il suffit que l’un des enfants se libère de ce vice pour que les ascendants et descendants bénéficient du même bien. Je dis bien « bénéficient » : une impulsion leur est donnée (leur besoin de boire cesse ou diminue) cependant il faut aussi qu’ils écoutent celle-ci. S’ils continuent à boire et à nourrir ce « gène » ils sont alors inducteurs d’un nouveau programme mais qui ne touche plus ses familiers.

Anecdote vécue par un de mes amis

Un de mes amis avait hérité de parents alcooliques ce qui l’a amené à se retrouver très vite à la DASS chose curieuse il ne supportait pas du tout l’alcool : il lui suffisait de boire le fond d’un verre de vin pour tomber inanimé sur le sol. Ainsi il avait hérité d’un handicap qui l’aida ainsi à se libérer de ce gène alcoolique

.

Enfants handicapés

En sachant que le hasard n’existe pas et comme dit le proverbe « le chat ne fait pas de chiens » il importe donc de nous pencher sur les fruits de nos œuvres et sur nos enfants qui parfois pour nous obliger à accomplir ce nettoyage naissent handicapés (physique ou mental)

Des parents qui se retrouvent ainsi « chargés » de cette problématique cherchent en tous sens la solution à celle-ci. Ils contactent une multitude de chirurgiens, médecins, thérapeutes pour trouver la solution qui souvent n’apporte qu’un mieux être mais jamais une guérison totale. Certains parents se découvrent ainsi une vocation de thérapeutes mais parfois se font piéger par cette subite passion et se consacrent à aider les enfants à problèmes des autres tout en négligeant les leurs. J’ai connu une multitude de parents qui « éducateurs d’enfants à problèmes » avaient eux-mêmes chez eux des enfants à problèmes dont ils n’avaient pas le temps de s’occuper. Pourtant il importe de ne pas obliger la « cause » qui nous à mis en « quête d’une solution ».

.

Guérison christique ou thérapies ?

Les thérapies quelles qu’elles soient apportent certes un certain confort aux enfants handicapés mais n’aboutissent jamais à la guérison totale car celle-ci ne peut s’accomplir que lorsque le corps éthérique de l’enfant touché est reconnecté à son Double super éthérique qui contient le programme originel du corps « normal ».

Le processus de la guérison christique n’est autre que cela mais cela ne peut se réaliser que si les parents eux-mêmes ont rétabli l’Unité entre leur Double christique et leur double éthérique. En d’autres termes on pourrait dire « si les parents retrouvent leur état de Virginité Source, par effet de résonnance, l’enfant va Etre rétabli lui aussi dans son Unité vibrale et sortir de son handicap.

Ainsi une Mère qui hérite d’un enfant handicapé se voit chargé d’une charge héréditaire karmique à régler. Certes l’âme incarnée dans l’enfant à accepté ce choix mais uniquement parce qu’elle était persuadée que celle qu’elle à choisi comme mère pourrait l’aider à retrouver son Unité.Tant que la mère cherche la solution à l’extérieur d’elle-même, le travail n’est pas accompli.si la mère baissant les bras se contente de dire « a quoi bon » et d’accepter le handicap de l’enfant afin de pouvoir elle-même continuer sa vie, elle se leurre car « le fruit de ses entrailles » est intimement lié à l’une de ses problématiques intériorisées (mémoire non nettoyée : haine ou une rancune envers un parent, une frustration, une culpabilité, un remords etc )..

Si la mère n’est pas directement responsable du handicap elle n’en est pas moins responsable de la cause et cet enfant incarné l’oblige en quelque sorte à accomplir sa mission de vie… L’enfant oblige donc ses parents (et surtout sa mère dont il est plus chargé des programmes génétiques) a élever leurs vibrations pour se réunifier avec leur Double christ.

La stérilité et l’adoption

Les parents stériles sont comme des arbres qui ne donnent pas fruit, ils ont donc aussi un travail spécifique à faire et quand ils adoptent un enfant ils se chargent aussi de gènes héréditaires d’une autre lignée ( celles de l’enfant) afin d’aider celui-ci libérer sa lignée familiale des trames karmiques qui l’avaient lui aussi amené à vivre ces difficultés ( abandon) Cela est parfois plus compliqué car les parents adoptifs n’étant pas porteurs des mêmes gènes doivent donner plus d’attention à l’enfant adopté afin de percevoir quelles sont les résonnances caractérielles.

Le Double Christique super éthérique

Le corps humain est le reflet dans le « visible » des programmes enregistrés au sein du corps éthérique (dit vital) qui est influencé directement par les eaux matricielles et les fluides lunaires. Les eaux d’en bas (ceux de notre matrice) n’étant pas « adombrées » par le Feu céleste (Feu Ether) nous disposons de 4 enveloppes corporelles liées aux Eléments (Terre et corps physique, Eau et corps éthérique, Feu et corps astral, Air et corps mental) Via nos sens (toucher, gout, odorat, vision, ouïe) nous entrons en contact avec les différents éléments mais il nous manque l’élément réunificateur : le Feu Ether. L’Onde d’Eros christique de nature Christalline.

Nous nageons dans l’eau impure…

Nous vivons ici bas via ce corps Ethérique constitué d’eau « impure » puisque non connectée à la Source est polluée des scories. C’est comme si nous nous abreuvions de l’eau d’une piscine qui par le biais d’une pompe est recyclée alors que nous avons besoin de l’eau provenant d’Une Source vivante. Nous avons beau mettre du chlore (belles pensées positives) dans notre eau, celle-ci est toujours aussi impure et véhicule les scories de toutes nos mémoires passées vécues au sein de cette piscine et nous ne guérissons jamais de nos maux.

Notre Soi Conscience dispose d’un Corps de Nature « Christalline » que dans d’autres articles j’ai nommé « Double ».celui ci est constitué d’eaux Célestielles dites Super Ethérique. Chaque nuit notre Double Super Ethérique entre en contact avec notre Corps Ethérique et y infuse les infos de la Source universelle et ainsi le matin nous sommes régénérés et ré-informés en nos cellules (tout cela est explicité dans mes articles « créons nous un meilleur futur grâce à notre double, magiciens nous comment çà fonctionne etc.)

.

Il arrive un moment où ce Double (Christ) frappe à la Porte de notre Cœur et nous demande à entrer en notre sanctuaire : dés que nous lui ouvrons la Porte il s’installe en notre corporalité et ainsi nous n’avons plus qu’à le laisser Œuvrer à travers notre corps Temple. Il suffit ensuite de rester convaincu à chaque instant que c’est Lui qui depuis ce Centre Solaire organise tout dans notre corps et dans notre vie et de remercier à chaque instant de ce qu’il nous apporte comme énergie et informations.

Lorsque ce Double est totalement installé dans le corps, notre « moi » doit se contenter d’être le Prêtre du Temple et veiller à ce que celui-ci ne soit pas à nouveau encombré par des scories croyances et recherche de solutions extérieures.Alors l’Energie de notre Double rayonne via notre aura et rétablit l’Unité partout. C’est ainsi que si nous passons à côté d’un malade il peut tout d’un coup se sentir mieux (sa conscience perçoit quelque chose) et s’il reste dans cet état de grâce il guérit de son problème, et si nous avons un enfant handicapé, cela s’accomplit de la même façon.

Ainsi toutes nos œuvres sont « bénies » par la Grâce, l’Onde d’amour résonne en tout : nous n’avons plus aucun problème d’argent, de santé, d’affectif, d’enfants…

Si nos enfants sont nos œuvres, toutes nos créations le sont aussi et lorsqu’on rencontre un problème pour déployer une créativité quelconque, que l’on à des problèmes existentiels et matériels, c’est qu’on n’a pas rétabli le « lien » avec notre Double. C’est le seul travail à faire… et toutes les « causes » de nos problématiques antérieures disparaissent…

Visualisation

Les trois couleurs qui apparaissent à nos yeux quand nous regardons le ciel sont :

Le jaune or. Solaire. Véhiculant l’Onde ultraviolette nettoyante de Mikael

Le bleu Céleste. La Robe de Marie. La substance Christalline du plasma émanant de Sirius le soleil central de la Galaxie

Le blanc immaculé, transparent. La Lumière adamantine Métatronique rétablissant l’Unité Christique et Christalline partout…

Le Soleil est en notre cœur, la substance Christalline est le corps de notre Double, le blanc immaculé est notre aura… visualisé cela aide à maintenir la Connexion…

Le 7 Juin 2014 Jour de la Pentecôte

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

FAUT- IL UTILISER LA LOI D’ATTRACTION OU LA LOI DE GRACE ?

Publié le par Wydyr

FAUT- IL UTILISER LA LOI D’ATTRACTION OU LA LOI DE GRACE ?

Dans mon article précédent intitulé « Puissance Magique Comment L’utiliser » j’ai détaillé la méthode pratique de la Loi d’attraction, cependant cette Loi est propre à la « Matrice 666 » et pour ascensionner il faut s’élever vers le plan supérieur. Tant qu’on est encore sur cette Terre influencée par l’astral et la force électromagnétique autant concentrer notre pensée pour générer de bonnes choses et réaliser nos rêves… cependant depuis quelques années nous avons directement accès à la Loi de Grâce.

Dans le principe, le fonctionnement « Attraction résonnance » est identique cependant il diffère quant à l’utilisation de notre Attention. En effet dans la Loi de Grâce l’idée émanant de notre Attention ne vient pas de notre « moi » limité mais de notre Soi conscience .Ainsi dés que nous avons besoin de quelque chose pour accomplir ce qu’on est venu faire, l’information Source vibre à travers nous et amène cette chose vers nous sans aucune intervention de notre volonté ou de nos désirs. L’Intelligence cosmique fait venir ces choses à nous en utilisant les moyens propres à notre réalité : si on a besoin de pain il ne se matérialisera pas mais un Boulanger le façonnera et par le biais d’heureuses synchronicités ce pain viendra à nous.

Le faux Nouveau monde et l’illusion New Age…

La Loi d’Attraction œuvre à partir du 3° œil qui comme je l’ai déjà explicité a été manipulé par l’Archonte régent de ce monde duel, à l’origine de la création de cette « matrice 666 »…Tant que notre « moi » reste influencé par ce programme matriciel tronqué on est tenté d’utiliser cette méthode pour cocréer un paradis terrestre au sein duquel on serait une sorte de Super- Héros doué de pouvoirs pour combattre le mal etc...

Le mouvement New Age nous a invité à aller en ce sens et on a été tenté d’œuvrer pour créer un monde meilleur, plus harmonique sans imaginer d’autres possibilités. Nombreux livres ont été écrits sur la Magie de la Pensée positive incitant la plupart d’entre nous à imaginer le Nouveau Monde comme l’ancien monde amélioré. Par ce fait on utilise l’Energie de la Lumière adamantine pour cocréer cette réalité alors que cette Onde Lumineuse descendante de la Source depuis quelques années nous est octroyée pour activer notre Vaisseau Lumière (corps glorieux) et celui de la Terre afin d’accéder à un nouveau plan vibratoire où sera élaboré le Nouveau Monde vibral.

Tant qu’on utilise la Lumière nouménale Adamantine en la transformant en Lumière phénoménale électromagnétique on reste prisonnier du monde que l’on nourrit et l’on reste dans des problématiques puisque le « monde tel que nous le connaissons » n’a pas été créé pour « expérimenter l’Unité mais la dualité ». Le monde vibral unitaire fait partie d’une autre fréquence expérientielle. C’est la raison pour laquelle la plupart de ceux qui utilisent la pensée positive pour cocréer un Paradis terrestre se retrouvent déçus quand ils voient que rien ne semble fonctionner. On a beau se visualiser en bonne santé, dans un corps parfait et œuvrer pour installer la paix et l’abondance pour tous on se rend bien compte que çà ne marche pas.

Energie non renouvelable

La raison fondamentale se trouve dans le principe même de notre « matrice dissociée ». : Le triple voile : ionosphère, magnétosphère et héliosphère fait barrage à la Lumière source qui seule peut nous ravitailler en énergie libre. Notre « Terre » dispose d’une certaine quantité d’énergie électromagnétique mais « non renouvelable ». Elle fonctionne comme une batterie automobile non reliée à l’alternateur et il arrive inéluctablement un moment où l’énergie vient à manquer. Ici bas on ne fait que prendre à l’un pour donner à l’autre… on ne créé rien de nouveau, on ne fait que modifier la forme des choses. Tout dans notre monde fonctionne ainsi : l’argent, les réserves d’énergie, la nourriture. Tout individu qui en dispose de beaucoup le fait toujours au détriment de ceux qui n’en ont pas assez.

Lors des crises monétaires on s’aperçoit bien que toutes les personnes résidentes sur terre ne souffrent pas de manque, bien au contraire c’est pendant ces périodes que les riches s’enrichissent davantage et que les commerces de luxe prospèrent à tout va. Il en est de même au niveau nourriture. La Terre mère octroie la quantité de nourriture nécessaire pour tous « ses enfants » mais alors que certains la gaspillent à outrance, d’autres en manquent. Ce processus concerne tous les secteurs de notre vie y compris les courants spirituels issus du New Age dont nombreuses thérapies sont résultantes.

Le loto et l’argent

Le principe du Loto est simple. Une multitude d’humains misent des gains sur des numéros en espérant être l’heureux élu du gros lot. Après avoir encaissé sa part, la Loterie nationale désigne donc le fameux gagnant qui ainsi récolte l’argent perdu par tous les autres joueurs. Le seul gagnant permanent dans ce jeu c’est la Loterie Nationale qui à chaque tirage empoche son pécule. Le gagnant du gros Lot peut alors utiliser son argent selon son bon vouloir. Dans un premier temps il est sollicité par toutes les associations qui agissent au nom de la pauvreté. L’élu peut alors « donner une partie de son gain » et garder le reste pour son bien être, ou tout garder pour lui, ou tout donner.

Imaginons la situation excellente c’est-à-dire celle où l’heureux élu épris de compassion pour l’humanité décide de donner tous ses gains aux Africains manquant de nourriture. Son gain ne suffirait jamais à combler toutes les bouches affamées et celles qui n’ont pas été « nourries » auront tôt fait de réclamer leur pitance et se révolteront contre les donateurs et aussi contre ceux qui ont été nourris. Ainsi ce « don du cœur » ne ferait que générer davantage de haine entre Africains affamés. Sur Terre le processus est inéluctable : tout ce que l’on prend, on l’obtient toujours au détriment d’un autre qui en manque.

Voyons maintenant l’exemple d’une personne qui « commerçant « gagne rondement sa vie tout en pratiquant des prix raisonnables. S’il gagne « bien sa vie » c’est qu’automatiquement il a une bonne marge bénéficiaire et qu’ainsi certaines personnes ne peuvent acheter ses produits à cause du prix ( même si celui-ci parait raisonnable) s’il baisse trop ses prix, il fait faillite et doit fermer boutique…

La spiritualité New Age nourrit l’illusion

Il en est de même dans les milieux ésotériques et spirituels issus du New Age. Nombreux sont ceux qui vendent à des prix parfois exorbitants leurs techniques de guérison ou autres disciplines et objets à des individus qui, moins chanceux ont besoin de ces techniques qu’ils ne peuvent pas s’offrir. Le procédé est encore plus évident dans les milieux de la voyance : plus la voyante est connue médiatiquement, plus elle pratique des prix élevés alors que ce devrait être le contraire puisqu’elle dispose d’une grosse clientèle…

Anecdote : il y a plusieurs années de cela j’ai participé à un salon ésotérique et j’ai eu l’occasion de parler longuement avec une dame qui vendait avec conviction des livres sur la Pensée Positive. Manque de chance, le salon reçut très peu de visiteurs et le soir du premier jour, rencontrant à nouveau cette dame je l’entendis dire » si demain il n’y a pas plus de monde on va boire le bouillon, j’ai même pas réussit à rentabiliser le prix de ma place »…. Etonné je lui ai dit « mais madame je croyais que vous étiez une fervente adepte de la pensée positive » ce à quoi elle m’a rétorqué « oui mais il ne faut pas mélanger le spirituel et le matériel, là on est dans le réel » ??? ..La spiritualité ferait elle donc partie de l’illusion ?

Il suffit de regarder ce qui se passe dans les salons ésotériques et spirituels pour constater que l’humain est idolâtre : capable de dépenser des fortunes pour acheter talismans, grigris, pierres précieuses, objets de forme spiralée ou pyramidale sensés attirer l’énergie positive, objets et vêtures pour pratiquer des rituels lors des lunaisons. Tous ces « objets » ne faisant que masquer la misère et le désarroi profond qui les habite, alors qu’il leur suffirait au lieu d’avoir suffisamment en leur Christ intérieur et de pratiquer la Présence de la Lumière qui elle ne coûte rien et ne peut jamais faire défaut. Si tous ces habitués des salons étaient plus riches ils n’en ressortiraient que davantage décorés et possesseurs d’objets qui n’ont de magique que la valeur que chacun leur donne.

Le New Age à provoqué l’apparition d’une tripotée de médiums et channels dont la plupart se disant missionnés offrent leurs services moyennant des sommes assez rondelettes. Certains et certaines ont ainsi organisé des cercles et stages au cours desquels, utilisant leurs dons ils transmettent des messages au collectif venu l’écouter. Dans les années 90 aux Etats Unis une « Channel » que je ne citerais pas car mon propos ici n’est pas de juger ou condamner mais de démontrer que notre monde ne peut être unitaire en cette dimension dissociée. Cette « femme » proposait des journées de stage qui en fait n’étaient rien d’autre que des conférences où chacun écoutait pendant un jour ou deux les révélations apportées. Le cout du week end était de 200 Dollars par participant .A chaque session il y avait environ 1000 personnes. Je vous laisse le soin de calculer son profit même si l’on tient compte des frais de location de salle. Je ne veux pas remettre en cause le contenu du stage qui peut s’avérer bénéfique pour certains mais encore faut il être sur que l’entité émettrice du message était bien une Entité de Lumière provenant des hauts plans de Conscience ou était –elle une entité de l’astral fort douée pour se faire passer pour un Etre de Lumière. Le monde astral est rempli d’Entités qui s’amusent à nos dépens et sont en outre de fort bons acteurs et actrices.

Consistance du message reçu

J’ai participé à certaines sessions dans ce style et j’avoue pour ma part avoir été déçu de n’avoir eu pour révélation que des choses que je savais déjà pour les avoir lues dans des livres. Par contre, dans certains ouvrages « médiumniques » et « channellisés »sensés révélés la Vérité je n’ai trouvé que du Vide. J’avoue qu’aujourd’hui j’aborde toujours avec une certaine méfiance les articles qui sont précédés de « mentions » dans ce style : je vous transmets le message que j’ai reçu par channelling de « Untel ou Untel » ( entité de Lumière connue comme Mikael, Sananda , Marie .Babaji) mais c’est en prenant connaissance du contenu du message que je ressens si ce message est vraiment inspiré ou uniquement émanation d’une imagination parfois poétique d’une personne branchée sur l’astral. Il est relativement facile de se faire passer pour « Channel » puisque personne ne peut vérifier notre Source. Le Message peut être beau et poétique et souvent se veut protecteur ou même flatteur du style « mes chers enfants, je vous aime, vous êtes de belles entités etc. »… et pendant trois pages on nous sert des tartines de compliments destinées à faire gonfler notre ego et ainsi au lieu d’aller dans le sens de l’humilité on se dirige vers la compagnie des masques de beauté…

Je conçois qu’à un certain moment du parcours on a besoin de messages nous apportant un peu de baume pour nous déculpabiliser et panser nos bobos mais je suis fort étonné de constater que de nos jours les tartines beurrées spirituelles continuent à affluer de tous bords. Certes on a une âme d’enfant mais notre conscience est capable d’œuvrer avec une certaine maturité.

Je tiens cependant à préciser que tout ce que je viens d’écrire n’engage que moi et je précise à nouveau que certains sites Internet sont au contraire révélateurs d’informations utiles (comme la Presse galactique pour ne citer qu’elle) Cependant chacun se doit de savoir discerner car tous les Messages trop embaumant sentent à mon gout un peu trop l’astral : ils ne font que nous maintenir dans l’infantilisme. On se retrouve dans la situation d’enfants qui ont besoin de parents pour veiller sur eux. Nous jouons dans le square (Luna Park Lunaire) et pouvons choisir d’utiliser tel ou tel Manège censé nourrir notre imaginaire pendant que nos Frères et Sœurs ainés veillent sur nous en attendant de nous apporter notre goûter.

Tous les médiums, écrivains et channels ne sont pas mal « branchés » (heureusement) mais en cette époque charnière nous avons besoin de disposer d’informations pratiques non pas pour nourrir notre intellect mais pour « percevoir » le fondement de ce qui est en train de se passer.

Le Nouveau monde est d’une autre dimension

Il importe donc de constater qu’on ne peut installer le Nouveau monde dans cette fréquence de 3 D dissociée et que toute l’énergie qu’on utilise pour faire perdurer notre paradis imaginaire est pur gaspillage et ne résous rien. Il suffit d’imaginer un seul instant qu’on est « l’être le plus riche de la planète » pour s’en rendre compte car même si l’on souhaite partager nos richesses avec tous il arrivera inéluctablement un moment où l’énergie manquera et de toute façon comment peut on se sentir « bien dans sa peau »et « dans la plénitude totale » si l’on dispose de tout à volonté alors qu’on sait que quelque part sur la Terre il y a encore des personnes qui manquent de tout ?

Certains adeptes New Age me diront peut être qu’avec l’Energie libre tout irait mieux ce à quoi je répondrais « non ».En effet si nos véhicules automobiles fonctionnaient avec l’énergie libre et gratuite , chacun désirerait avoir son automobile puisque le coût serait moindre et pour cela il faudrait construire de nouveaux autoroutes ( d’où destruction des zones naturelles) et pour construire ces véhicules il faudrait trouver les matériaux comme le fer et même si l’on arrivait à construire des engins volants avec d’autres matériaux comme le plastique il faudrait exploiter les sources pétrolières. Le problème n’a aucune solution. La seule qui me parait possible est que l’Ascension nous amènera dans une fréquence où nous disposerons de nouveaux métaux directement issus du plasma formateur des mondes et que nous pourrons aussi voyager dans l’espace avec des vaisseaux biologiques construits à partir de nos propres émanations : ces vaisseaux vivants seront nos « corps » comme c’est déjà le cas pour les Archanges de 18° dimension dont le corps ressemble à un Immense vaisseau spatial. Le corps de l’Homme biologique que nous sommes encore aujourd’hui est voué à disparaitre, ce n’était qu’une ébauche que nous avons utilisé en ce Labo Terre mais qui n’a plus aucune utilité dans le Nouveau Monde qui s’offre à nous.

Les individus qui vivent « non reliés » restent prisonniers de l’illusion électromagnétique et de la raison humaine, ceux qui sont « reliés » vivent aussi sur Terre mais leur Conscience est déjà Présente dans le Vaisseau Spatial Terre de Plasma Super Ethérique qui contient la Terre visible. Quand on se sent qu’on n’est pas « relié » il suffit d’en émettre l’intention et de porter notre Attention sur le Soi et tout rendre dans l’ordre. Le plan idéal pour tout un chacun étant de devenir « chanel » de sa propre Soi Conscience

Si j’ai explicité dans cet article et dans deux autres relatifs à la Loi d’attraction c’est afin que chacun puisse utiliser celle-ci pour accéder à ce niveau supérieur où intervient la Loi de Grâce. Il suffit alors d’utiliser les différents outils spirituels mis à notre disposition (visualisations, musiques, sons, couleurs etc.) pour élever nos vibrations et de mettre comme Intention première notre Souhait de vivre l’Ascension Transmutatoire ; ainsi la Loi d’Attraction mène à la Loi de Grâce.…notre Attention devient véhicule de la Grâce. Il est un temps pour apprendre la Magie, un temps pour être Magicien et un temps pour Etre la Magie…..La Grâce véhiculant L’Onde de Vie.

Christian Duval le 2 Mai 2014

Publié dans loi d'attraction

Partager cet article

Repost 0

L'Attention et l'Intention nourrissent l'Ame

Publié le par Wydyr

L’ATTENTION ET L’INTENTION NOURRISSENT L’AME

Quand une cuisinière désirant faire plaisir à ses enfants concocte un délicieux plat tout en y mettant toute son Attention, elle peut vraiment dire « j’ai mis de l’amour dans ce plat » et il est vrai que celui-ci semble plus délicieux. En effet, dés qu’on met son Attention et son Intention sur une tâche que l’on accomplit on « donne une âme » à celle-ci. C’est là toute la différence qui existe en un objet produit par une machine et un objet confectionné avec soin par un artisan ou un artiste. Les Atlantes savaient cela et quoique ne fonctionnant pas avec un système « argent » comme le notre ils aimaient se faire des cadeaux pour témoigner de leur affection ou de leur reconnaissance. Cependant chaque création était unique et dotée d’une Intention particulière. Hors celle-ci alimentée d’Attention (qui est un moyen d’expression de l’Amour) est génératrice de « magie ».

On retrouve cela chez les enfants qui peuvent passer des heures à concocter un dessin pour témoigner de leur amour à leurs parents ou pour confectionner un objet pour la fête des mères. C’était là aussi toute la magie opérant lors des fêtes de Noel et aussi des anniversaires. Peu importe la valeur commerciale du cadeau ou son utilité mais le simple fait de recevoir un présent agrémenté d’un mot gentil suffit à combler notre Ame.

Ainsi la cuisinière doit préalablement mettre une intention (créer un bon plat qui sera apprécié autant pour ses qualités gustatives que culinaires afin de générer un état de joie et de santé pour ceux qui le consommeront) ensuite tout dépend de l’Attention qu’elle mettra pendant la confection du mets. Si elle confectionne une tarte elle doit veiller pendant qu’elle prépare la pâte et modèle celle-ci qu’aucune pensée négative, souci ne vienne interférer pendant ce temps. Elle peut écouter de la musique qui la maintient en joie, elle peut chanter, etc. en tout cas elle doit y prendre plaisir. Dés que le fait de cuisiner devient une corvée, la nourriture s’en ressent et tout se dégrade.

C’est malheureusement ce qui arrive de nos jours avec cette manie de toujours vouloir aller vite pour se débarrasser des choses et cela nous coupe inéluctablement de la joie spirituelle que pourrait avoir notre âme à accomplir certaines tâches. Dés qu’on prend conscience de cela tout peut changer. Quel plaisir y a-t-il alors de conduire une automobile en jouissant du moment présent, on se sent comme dans un film et le pare brise est l’écran et la musique de notre radio vient agrémenter cela. Combien de fois par jour occulte t’on ces plaisirs que l’on pourrait obtenir des choses ordinaires ?: plaisir de savourer la nourriture, de sentir l’eau de la douche couler sur notre corps, joie de pouvoir marcher sur ses deux jambes, plaisir de faire le ménage, la lessive, les courses, la jardin. Lorsqu’on éprouve de la difficulté face à ces choses banales il suffit de penser un instant à ceux qui ne peuvent jouir de cela : tous ceux qui n’ont pas d’eau potable, qui n’ont rien à manger, qui n’ont pas d’argent pour faire leurs courses, qui n’ont pas de jambes pour marcher, qui n’ont pas de maison à nettoyer…

La multiplicité des possibles qui nous sont octroyés nous occulte le plaisir de jouir des choses simples : combien d’entre nous prennent ils l’avion et au lieu de se réjouir de voler dans les airs occupent leur temps en regardant leur écran d’ordinateur ou en pensant à mille et mille choses, a penser à hier ou a demain ou au futur sans profiter du Présent. C’est ainsi qu’on traverse la vie sans vivre, comme un fantôme ou un courant d’air.

Magie de l’Attention

Quand j’étais enfant, mon père me sollicitait chaque début d’année pour que je l’aide à écrire des lettres de vœux à nos amis et parents. Chaque carte était choisie individuellement, les mots étaient différents selon les personnes, mon père dictait et moi j’écrivais. Certes cela me semblait parfois un peu rasoir mais aujourd’hui je me rends compte à quel point cela était magique. Quel plaisir j’ai eu moi-même plus tard lorsque je recevais une carte postale d’un ami ou une lettre de celle que j’aimais et qui habitait en un autre lieu. Chaque lettre était pour moi comme un fluide magique portant l’empreinte de celle qui occupait mon cœur, je pouvais l’imaginer, sentir son parfum, ressentir ses états d’âme lorsqu’elle avait rédigé cette lettre et cela comblait mon âme et m’inspirait pour à mon tour lui répondre de la même façon. Qu’allais donc lui dire et comment allait je lui dire, comment lui démontrer par des mots à quel point je l’aimais.

Victor Hugo ce grand amoureux a éprouvé un amour immense pour Juliette Drouet et pendant un demi-siècle ils ont échangé 23650 lettres d’amour !!

Mais de nos jours il n’en est plus de même, tout passe par la technologie, finies les belles lettres et cartes, on reçoit des SMS banalisés, des Email vides de sens. La Nourriture produite par des machines n’a plus aucun goût qui ne laissent aucune trace (sauf une fois où j’ai retrouvé un boulon dans un yaourt) la nourriture est récoltée, transformée, emballée, distribuée mécaniquement et rien de bon ne nourrit notre âme.

Cependant le processus d’Attention agit à notre insu. Ainsi le cuisinier qui concocte ses plats dans un climat d’énervement et de colère charge sa nourriture de cette « âme » et ce message se transfère en notre organisme lorsque nous mangeons. Les Brahmanes Hindous (prêtres) ne mangent jamais une nourriture qui n’est pas fabriquée par eux-mêmes car ils connaissent le processus du transfert.

Tous les objets, vêtements, maisons, que nous utilisons chaque jour sont chargés non seulement de nos propres émanations (via notre aura) mais aussi de celles qui ont été en contact avec. Tous ces gens qui fabriquent à longueur de journée des vêtements dans des conditions de travail épouvantables, transmettent aux tissus les vibrations de leurs douleurs. Ils ne le font pas consciemment mais le résultat est le même. Ainsi à leur insu ils font de la magie noire…

Certes l’Intention rend plus forte l’Attention que l’on porte à ce que l’on fait mais si l’intention est parfois inconsciente elle est néanmoins déclencheuse du processus. Cela vaut pour tous les domaines de la vie. Celui qui aime son travail et y portes Attention transmet autour de lui cette onde d’amour (que l’on appelle amour du travail bien fait) et cela profite non seulement à ses collègues mais aussi à l’employeur, à l’entreprise etc.….

Cette Attention est tout particulièrement importante pour une femme enceinte car le fœtus s’imprègne de tous les Etats d’âme de sa mère et s’inscrive en ses filières génétiques. Elle touche également les objets et celui qui porte Attention à l’état de son automobile - entretien, qualité du combustible, (respect des portières (qui sont souvent malmenées) peut se rendre compte rapidement que celle-ci fonctionne mieux et dure plus longtemps. Dans cette période de crise que nous traversons, rien nous pouvons ainsi réorienter notre Amour et porter plus d’Attention à ce que l’on a plutôt que de se plaindre de ce qu’on n’a pas. A chaque fois que je prends ma douche je pense à ceux qui n’ont pas d’eau et cela me permet de ne pas gaspiller.

Manger une nourriture bio ou pleine d’amour !

Les légumes biologiques récoltés et produits avec attention par un cultivateur ont non seulement meilleur gout mais sont meilleurs pour la santé que des produits récoltés par des machines. Même si ces légumes sont bios, s’ils font partie d’une agriculture intensive (récoltée par des machines) ils perdent une grande partie de leurs qualités. A ce titre il faut mieux manger des légumes non bios cultivés sans pesticides par un jardinier aimant la terre que des légumes bios du supermarché…

Il est relativement difficile de nos jours de pouvoir se rendre en toute confiance dans un restaurant afin de « bien manger » et de recevoir une bonne dose d’amour bienfaitrice. Le label bio ne garantit pas que le patron soit d’humeur joyeuse et bénéfique et sa cuisine s’en ressentira.

La première chose que je fais lorsque je vais dans un resto, je me rends aux toilettes pour voir l’état de propreté (si est en correspondance répondance avec l’état de propreté de la vaisselle) et j’essaie de voir les cuisines (pas toujours possible) ou la tête du cuisinier ou du patron afin de me faire une petite idée. Il est aussi parfois révélateur d’aller faire un tour du côté des poubelles. A premier abord on pourrait penser que le restaurateur n’est pas responsable de l’état des « toilettes » parce qu’il y a la plupart des gens sans conscience qui salissent sans vergogne. Cependant quand on creuse un peu on se rend compte que l’état d’âme du lieu (et de tous ceux qui y travaillent) se répercute inéluctablement sur l’état d’âme des convives (loi de correspondance répondance) et si la nourriture est faite avec Attention, amour, respect, les consommateurs le ressentiront et instinctivement respecteront le lieu et notamment les toilettes.

Les mots sont révélateurs..

Dans nombreux restaurants on trouve dans les WC une petite pancarte ainsi rédigée » vous êtes priés de laisser les WC dans l’état où vous les avez trouvés ». Alors que parfois il serait plutôt préférable de passer un bon coup d’éponge avant d’oser s’asseoir. Il serait donc judicieux d’e rédiger la pancarte ainsi « vous êtes priés de laisser les WC dans l’état de propreté nécessaire au bien être de tous ». Les mots sont révélateurs de nos intentions et il faut veiller à leur bon emploi et il semble qu’à ce niveau on devrait parfois mettre plus d’Attention.

Lorsque je vois des gens qui militant pour des associations œuvrant contre la misère portent des tee-shirt avec l’inscription « pour la misère dans le monde » je me demande s’il n’aurait pas été plus judicieux d’écrire » contre la misère dans le monde ».. Ce petit jeu de mot n’est pas anodin. Quand on se rend chez le pharmacien pour acheter un médicament « pour la grippe » il n’est pas étonnant que celle-ci ne soit pas enrayée par le produit.

De nos jours, la plupart d’entre nous ayant le porte monnaie en difficulté préfèrent souvent acheter les produits moins chers. Cela est aussi valable pour les consommateurs de produits bios qui achètent dans les grandes surfaces car cela est moins chez que dans les boutiques bios. Ce qui n’est pas véritablement fondé car les légumes bios super emballés du super marché ne sont non seulement pas frais et produits de manière intensive et mécanique mais sont plus chers que dans les coopératives bios. Selon les règles en vigueur les règles du bio sont différentes et il y a « bio » et « bio ». Sans compter que ces produits conditionnés dans les grandes surfaces sont manipulés sans amour par des personnes dont l’éthique principale est juste de « gagner leur vie ».

On ne peut pas vraiment dire que dans les grandes surfaces les vendeurs et conditionneurs font attention à ce qu’ils font ce qui en contrepartie nous oblige nous consommateurs à faire plus Attention. Mais ce mot change alors de définition car « faire attention » sous entend « avoir peur » de se faire voler ou gruger. Il est cependant indispensable de faire Attention à ce que l’on achète car la nourriture que l’on consomme agit sur notre corps physique, émotionnel, énergétique et bio chimique. On doit lui porter Attention.

Exemple vécu cet après midi

A proximité de la caisse d’un supermarché (dont je ne citerais pas le nom pour multiples raison) j’ai lu une affiche ainsi rédigée « avertissement aux consommateurs. tous ceux et celles qui ont acheté des crevettes cuites provenant d’Equateur entre la date du 17 et du 28 Mai sont priés de ne pas les consommer et de nous les ramener car l’analyse du labo a découvert des traces de bactérie toxique pour le corps ( je ne me rappelle plus le nom de celle-ci ) quand à ceux qui les ont consommées s’ils se sentent fiévreux ils doivent se rendre immédiatement chez leur médecin pour leur signaler le problème) » Cette bactérie provoque une maladie assez grave pouvant entrainer la mort !!!

Il aurait tout de même été plus judicieux d’accomplir le test avant de mettre les crevettes en vente et cette annonce ne tient pas compte des consommateurs qui ne seront pas informés du problème s’ils ne reviennent pas dans le magasin … c’est ainsi que le manque d’Attention de certains peut détruire la vie d’autres… et cela est applicable à tous les domaines de la vie : le conducteur d’auto qui n’est pas attentif à sa conduite parce qu’il téléphone est responsable de bien des accidents..

Tout dans notre vie actuelle nous amène à détourner notre Attention du Présent (le téléphone, les consoles MP3, la multiplicité des images et sollicitations, les musiques diffusées dans les supermarchés, les différents gadgets garnissant les tableaux de bord de nos autos) nous sommes toujours « ailleurs », dans le passé, le futur proche ou lointain, dans un autre lieu, on ne fait plus Attention à rien. On mange en pensant au boulot, on travaille en pensant aux vacances, on bronze en lisant le journal, on lit en regardant la télé… et tout cela fatigue notre cerveau et nous amène à ne plus être « animés ».

Notre âme a besoin d’exister autant que notre esprit et quand elle n’est pas nourrie par le quotidien, elle se met en grève, cela commence par la maladie, ou un accident afin de nous réveiller ou de nous acheminer vers la fin de vie sans avoir vraiment vécu.

Le tantrisme cachemirien et d’autres pratiques « zen » sont claires et limpides : elles nous invitent à porter Attention a l’instant Présent, à ce que nous disons, écrivons, pensons, mangeons, générons, créons, c’est le chemin de la Félicité, de la paix ; de la non agitation, de la sérénité qui amène la plénitude et la capacité de « sucer la moelle de la vie » dans l’instant. Bouddha l’a énoncé par bien des paroles. L’Attention est Fille de l’Amour et nous octroie joie et plénitude

Porter l’Attention sur le Présent est vivre car seul le Présent est réel et c’est cela Etre Amour.

On peut alors vivre en totalité ce que le Maitre Karuna Platon à énoncé « sur la rive de la quiétude, mon âme en paix se repose inondée de Lumière »…

Christian Duval Wydyr le 2 Juin 2014

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0