Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LE ZODIAQUE REVELATEUR DE NOTRE MISSION DE VIE 1/ 14. LES 12 Epouses du Créateur

Publié le par Wydyr

LE ZODIAQUE REVELATEUR DE NOTRE MISSION DE VIE

1/ 14. LES 12 Epouses du Créateur

C’est suite aux sollicitations de plusieurs personnes m’ayant questionné sur leur potentiel à actualiser ou leur « mission » de vie que j’ai entrepris de rédiger cet article (en plusieurs séquences) afin de permettre à tous ceux et celles qui le souhaitent d’avoir une idée globale de leurs potentialités latentes.

Il faut cependant veiller à ne pas « confondre le potentiel » avec le Soi ou l’Etreté. Le potentiel fait partie du programme du Soi projeté en cette incarnation mais le Soi est au-delà de toute programmation. Il est Emanation de l’Etreté et s’il est judicieux de percevoir le « programme de notre Soi » ici et maintenant il s’avère dangereux de s’identifier à ce « programme », pas plus qu’il ne faut s’identifier au corps qui n’est qu’un Outil permettant la réalisation de ce programme.

L’image de la Mère Universelle veillant sur un Grand Chaudron contenant la Connaissance Universelle et l’Elixir d’Immortalité est omniprésente en toutes les imageries religieuses et mythologies. Ce Grand Chaudron marqué des 12 signes du Zodiaque est la représentation en notre réalité de la Planète Uranus dont l’Archétype Mythologique est Ouranos, le dieu du ciel qui ayant épousé Gaia donna vie à notre Univers. Uranus est la planète du Chaos originel, le zodiaque est grand espace fermé contenant une Substance Lumineuse constituée d’une infinité de particules atomiques qui dansent librement, impulsées par une Musique Ultrasonique Inaudible. C’est le Grand bal des atomes, la transe en danse atomique révélant le Grand Opéra Cosmique.

Les 12 Mères

Cette imagerie révèle l’expérience primordiale accomplie par Isis Mère et Gardienne du Chaudron. Pour cela depuis sont Trône cosmique situé en Sirius elle à réuni 12 Elohims, Mère généticiennes, chacun apportant avec elle un ensemble d’informations Source provenant d’expériences antérieures réalisée lors de cycles de création précédentes.

Les 12 Mères se sont réunies et ont déversé dans ce Grand Chaudron leur Essence de vie particulière et de ce « mélange génétique » à été générée la Substance Universelle Première contenant cette quintessence d’informations Christalline d’où son nom de « Christ ». C’est au sein de cette Substance qu’a été concocté l’ADN quantique à 12 Brins qui par la suite à été déposé sur Terre par les Frères et Sœurs des Pléiades.

Ces 12 Elohim Mères ont par la suite laissé une trace de leur Présence sur Terre par le biais des 12 Crânes de cristal dont chacun est intimement relié à un Elohim. Ainsi la Mémoire du Grand chaudron est inscrite en notre Terre et en notre ADN. Cependant pour disposer de la connaissance Source et donc percevoir le « secret de la Création génétique Source » il faut un 13° Crâne capable de synthétiser les différentes informations provenant des 12 autres Crânes…

Chaque crâne est intimement lié à une fréquence de notre ADN quantique et à une banque de données précises et afin de découvrir ces potentiels pré enregistrés mais passifs chaque Etincelle de vie doit se projeter dans l’Incarnation afin de visiter, les 12 Terres, corps manifestés des Elohims. Ainsi de vie en vie chacun de nous explore une Terre particulière afin d’en découvrir les potentialités qui ainsi réactivent une fréquence de notre ADN.

Zodiaque héliocentrique ou géocentrique ?

Nous vivons dans une fréquence où la Lumière ne peut se percevoir que par effet miroir et pour que notre visitation soit possible il à fallu créer la représentation terrestre du Zodiaque sidéral. C’est ainsi que l’astrologie nous permet de découvrir certains potentiels de notre Identité Source.

Il y a une différence fondamentale entre le Zodiaque sidéral dit héliocentrique (Soleil au centre) constitué des 12 Constellations vraies et le Zodiaque géocentrique (prenant la Terre comme centre) constitué d’une projection virtuelle du Zodiaque vrai.

Si le Zodiaque géocentrique est en inter relation directe avec notre Soi solaire, le Zodiaque géocentrique est en inter relation avec la projection de celui-ci c’est-à-dire notre « moi temporel » et notre corps physique. Il est donc vain d’entretenir une polémique entre les différents collèges astrologiques qui défendent tel ou tel zodiaque puisqu’il est évident qu’étant incarnés sur Terre notre vision ne peut partir du point de vue de notre corps (zodiaque géocentrique) sans négliger cependant le Point de vue de notre Soi solaire (zodiaque héliocentrique) c’est donc en établissant un juste parallèle entre les deux points de vue que l’on peut espérer avoir une juste vision.

Les Travaux d’Hercule : notre mission

Notre « mission » de vie consiste à explorer une à une ces Terres zodiacales (épouses) dont les travaux d’Hercule sont aussi une imagerie révélatrice. A chaque nouvelle incarnation nous disposons de deux travaux principaux à réaliser : celui correspondant à notre signe solaire (géocentrique) qui nous donne des indications sur les potentiels latents de notre Ame à exprimer en cette incarnation et celui correspondant au signe situé à notre Ascendant déterminant la forme de notre corps, notre tempérament, notre caractère et nos aptitudes physiques qui sont en relation directe avec les différents rôles que nous allons pouvoir jouer en cette incarnation. Certes il existe d’autres paramètres dont il faut tenir compte (amas planétaires, aspects planétaires, position des nœuds lunaires etc.) mais il importe en tout premier lieu d’avoir une idée globale de ce que nous sommes venus découvrir et actualiser en cette incarnation : certains appellent cela leur « mission d’âme ».

Jésus activateur de l’ADN quantique

Il y a 2000 ans de cela Jésus s’est incarné dans un corps humain afin de « connaitre » les avantages et inconvénients d’un tel vêtement. Pour que cela soit possible il fallait qu’une Ame incarnée soit capable de servir de « relais » afin de lui octroyer un vêtement Immaculé. Pour cela l’Initiée Marie avait été préparée depuis plusieurs Incarnations à jouer ce rôle (sa Mère Anna grande prêtresse initiée l’ayant elle-même préparée à cela). Ainsi Marie disposait d’une âme vierge c’est-à-dire ne comportant aucun engramme karmique, aucune scorie émanant des plans de l’Inconscient collectif et à pu pour un temps donné permettre à l’Isis Céleste d’œuvrer à travers elle via l’Esprit Saint qui à déposé en sa matrice l’ensemencement solaire permettant la Venue de Jésus…

Ainsi Jésus est né via une matrice humaine mais son Ame n’était entachée d’aucune cristallisation karmique et très tôt il a été « informé » de ce qu’il devait accomplir. Tout son périple est explicité dans le zodiaque. Jésus devait veiller à ne pas se laisser imprégner du « karma de sa race et de la religion dogmatique qui le maintenait actif ».

Sa mission consistait à activer au sein de son Propre Temple corps l’information de l’ADN quantique à 12 Brins qui était l’héritage de l’humanité. Cela ne pouvait s’accomplir que par l’Incarnation : ainsi Jésus disposait d’un corps humain résultant des expériences génétiques des Dracos et du programme de l’ADN quantique. Par le sacrifice de son corps il a permis l’intégration de l’ADN quantique au sein de l’ADN humain : il à accompli la transmutation en son propre Temple corps et à ainsi permis à son Double supra éthérique de s’installer en son corps éthérico-physique et ainsi pendant un court moment de sa Vie il à été l’Incarnation Terrestre du Père cosmique en qui il avait remis son Esprit, son Ame et son corps… il est alors devenu « Jésus le Christ » le Fils … Incarnation de l’Ouranos originel… cependant cette haute vibration du Père ne pouvait pas demeurer trop longtemps dans un corps fréquentiel de 3° Dimension sans risque de la désintégrer aussi après cette expérience Jésus ne pouvait plus « habiter un corps physique »

Pour accomplir sa mission, il s’est entouré de 12 Initiés, chacun étant la représentation d’un Elohim Mère ou Epouse zodiacale. Jésus incarnant le 13° Crâne de Christal capable de synthétiser les informations des 12 autres nous a montré la Voie : chacun de nous doit accéder un jour ou l’autre à cette réalité et nous nous incarnons à travers les signes zodiacaux pour accomplir nos « visitations » et découvrir ce qui était caché. Découvrir c’est ôter le voile : tout est « là » depuis le début des temps et Jésus nous à montré où chercher, il nous montre son cœur émettant la lumière vibrale.

Il a été crucifié sur le Mont du Crâne qui en langage ésotérique correspond au KRN …c’est-à-dire à la Couronne de 12 Etoiles dont Neptune /Keter de l’Arbre séphirotique est le symbole (Source).

C’est à travers une multitude d’incarnations successives que nous venons ici bas pour découvrir la quintessence de chaque « épouse » en explorant le signe où se trouve notre Soleil natal par le biais du signe situé à notre Ascendant.

144 Incarnations

Chaque signe solaire devant être exploré par les 12 facettes zodiacales possibles il nous aurait ainsi suffit de 144 incarnations (12 x12) pour découvrir tout ce qui était à connaitre. On ne peut connaitre « qu’en devenant », ainsi nos corps d’incarnations nous obligent à nous soumettre à certains paramètres et limites pour nous inciter à cette « visitation ». Malheureusement l’expérience nous démontre que 144 incarnations ne suffisent pas ; nombreux d’entre nous redoublent une multitude de fois leurs classes.

Nous vivons une période clé dite d’ascension, c’est-à-dire que chacun(e) d’entre nous à la possibilité d’atteindre cette vibration « Christal » et notre cerveau « Christal » qui est capable de décoder toutes les informations de Sirius, Soleil central de la Galaxie doit être libéré de toutes les cristallisations émanant de concepts temporels erronés formant la matière grise qui maintient le voile.

Autour de notre Crâne sont disposés 12 Points Etoiles, chacun étant lié a l’Emanation d’un Elohim Mère et donc d’un Crâne de cristal et d’une Constellation. Il importe peu de savoir en détail quelles sont les Etoiles activées et quelles sont les correspondances avec les Elohim Mère car cela ne ferait qu’alimenter notre mental qui ainsi par la réflexion créerait un autre voile, ce qui importe c’est d’écouter notre Voix Intérieure afin d’accéder à la Reliance et notre Cerveau Christal sera alors reconnecté avec l’Isis Source et le Christ universel.

Il a fallu 2000 ans pour que l’Information « Christal » activée par « Jésus le Christ » soit stabilisée au sein du nouveau treillis ainsi élaboré. Actuellement nous vivons entre deux « mondes », nous pouvons soit rester connecté au treillis « Luciférien 666 » qui nous maintient dans l’illusion des mondes de l’astral, soit nous connecter au Treillis Christ et ainsi élever nos vibrations sur les Nouvelles fréquences. Cela demande une certaine vigilance et Attention car il est vite fait après avoir médité sur l’Essence Ciel de retomber dans les basses fréquences du corps « animal », de l’illusion des sens via l’astral planétaire.

Les organes du « Double »

Chaque signe du Zodiaque représente une partie du corps ((Bélier/tête – Taureau/cou etc.) et chaque planète est en inter relation directe avec nos organes corporels. Ainsi Jupiter est lié au foie et au corps astral (et à la foi), Saturne à la vésicule biliaire (on se fait de la bile) etc.… Tout ce qui se passe sur Jupiter à un effet de répondance directe sur notre foie et notre corps astral et inversement. Si les militaires envoyaient une bombe sur Jupiter pour en faire exploser une partie, notre foie en subirait immédiatement les contrecoups. Tout ce que nous faisons aux autres c’est à nous que nous le faisons.

Notre Ciel est parsemé de satellites artificiels qui nous infusent une multitude d’informations faussées (outre le fait de nous surveiller) et ainsi notre cerveau (Ciel) est encombré de tous ces « artifices » maintenant l’illusion. Ces satellites nous maintiennent dans le monde qu’ils projettent comme réalité en notre imagination.

Comme je l’ai déjà explicité dans mes autres textes notre Double supra éthérique est le lien entre notre corps physique (via l’éthérique) et notre Soi (intemporel) au sein de ce corps nos organes existent toujours mais sous une forme vibratoire. Ainsi dans notre corps de Double, Jupiter se manifeste à l’endroit de notre foie comme un Vortex, sorte de réservoir d’énergie libre qui distribue l’Essence de vie en abondance. Notre « Double » est constitué d’une multitude de « vortex » dont chacun est intimement relié à une Planète. Tout le Zodiaque est en nous.

La Manne divine

L’information Source zodiacale Mère ou « Manne » nous révèle les Secrets de la Mère cosmique et nous informe sur les véritables paramètres de la Génétique sidérale et nous octroie la Co- Naissance qui est un véritable Elixir d’Immortalité. Dés que notre Conscience atteint sa dimension Christalline il est possible de « changer le programme » qui activé dans notre plan causal nous maintenait dans un corps carbone dissocié.

Notre mission de vie

Nous ne pouvons pas savoir où nous en sommes de notre exploration des 12 Terres et il n’est pas nécessaire de le savoir (cela ne ferait qu’alimenter inutilement notre mental et notre réflexion) cependant une chose est certaine c’est que nous sommes incarnés en un corps physique et nous sentons pulsés par des désirs ou intentions ou projets de vie.

Notre signe astrologique solaire nous révèle quels sont nos talents et potentiels alors que le signe situé à l’Ascendant nous donne des indications sur notre tempérament et ainsi en intériorisant notre Conscience pour percevoir au-delà des apparences chacun de nous peut percevoir l’Essence- Ciel de ce qui est Ici et maintenant.

Peu importe donc que l’on soit né sous le signe du Verseau ou de la Vierge ou du Lion, ce qui importe c’est de percevoir la Quintessence révélé par cette Terre à explorer et ainsi découvrir les potentiels de notre âme et de les laisser s’exprimer (rayonnement d’amour) afin qu’ainsi nous puissions Ascensionner.

Le signe situé à notre Ascendant correspond à notre tempérament et détermine la forme de notre corps et même au-delà de ces informations il est relativement facile pour chacun(e) de savoir quelles sont les activités les plus en adéquation avec notre forme physique : les artistes ont des mains fines et longues alors que les gens de la terre ont des doigts plus boudinés et courts, certains ont des corps musclés alors que d’autres sont chétifs…

Le premier travail consiste donc à accepter le corps qui nous à été octroyé et de percevoir comment l’utiliser au mieux de nos capacités. Et une fois cela accompli il nous est alors possible de laisser les talents enfouis en notre âme (signe solaire) se révéler par cette forme temporelle (signe ascendant)

Dans les articles suivants je vous révélerais la Quintessence de chaque signe ou Terre zodiacale afin que vous puissiez percevoir plus précisément la qualité de l’Essence de vie qui à travers vous veut s’exprimer ; ces informations n’étant pas destinées à alimenter outre mesure le mental ( qui s’identifie trop facilement aux paramètres) mais à aller au delà de l’apparence afin de percevoir l’Essence une car quel que soit notre signe solaire en cette vie, l’Ascension est possible… chacun de nous peut devenir le 13° Crâne Christal de son propre champ zodiacal..

A suivre…

Kristian Duval Wydyr

Publié dans astrologie

Partager cet article

Repost 0

LE VIDE QUANTIQUE - LA SOLITUDE et l’AMOUR Partie 2/2

Publié le par Wydyr

LE VIDE QUANTIQUE - LA SOLITUDE et l’AMOUR Partie 2/2

Auto guérison

Tant que nous nous comportons en « victimes » nous attirons les « bourreaux » qui jouent le rôle adéquat à nos demandes inconscientes et espérons trouver le sauveur extérieur qui nous sortira de cette expérience.

(médecin, thérapeute, psy , gourou ) Nous demeurons ainsi soumis à l’idée d’un pouvoir extérieur et rejetons l’idée de responsabilité sur le monde extérieur dont nous sommes « victimes ».

En pratiquant avec assiduité une certaine discipline de vie (méditation, yoga, visualisation, affirmations, pensée positive) nous retrouvons peu à peu notre « pouvoir ». Ceci commence dés que nous reconnaissons que nous sommes totalement responsables de tous nos vécus antérieurs et actuels et que par la Pensée nous pouvons devenir Maitres de notre destinée. Nous sortons alors du rôle de victime (créature ballotée par le destin) et entrons dans le rôle du « sauveur de nous-mêmes ». Nous devenons alors persuadés que par la pensée, la concentration et l’utilisation de la loi d’attraction nous allons pouvoir tout contrôler, mais bien vite nous déchantons car si nous disposons du pouvoir de changer notre intériorité et nos façons d’agir et de penser il faut bien se rendre compte que nous ne sommes pas seuls et que les pensées et actions des autres cocréent aussi la réalité collective.

Ce que tu fais interagis sur les autres …

Chacune de nos pensées et actions interagit sur le Tout et chaque pensée d’autrui modifie le scénario global. Tant que nous sommes dirigés par le « moi » qui veux tout contrôler nous demeurons dans cet état intérieur. Le « moi » est persuadé que « vouloir c’est pouvoir » mais la réalité est toute autre, s’il suffisait de quelques pensées positives pour changer notre existence il y a belle lurette que cela serait accompli. Tant que le « moi « contrôle » les mémoires qu’il a emmagasiné demeurent et celles-ci cristallisées au cœur de nos mémoires cellulaires continuent à interférer avec nos pensées nouvelles. C’est la raison pour laquelle l’utilisation de la « loi d’attraction » ne suffit pas pour tout régler, tout au plus elle permet d’améliorer les circonstances de vie et de voir la vie du bon côté ou d’éviter le pire.

Ce n’est que lorsque le « moi » cesse d’interférer et de vouloir contrôler le destin et lâche prise de toute forme de Volonté que le Soi quantique se révèle et prend notre destinée en mains. Christ/Eros prend possession de toutes nos enveloppes ( du corps physique au corps Atmique) et rétablit le Plan Originel. Quand l’Amour Christ est installé en notre cœur nous n’avons plus rien à contrôler, à sauver, à protéger, à vouloir..

La Loi de Grâce agit à chaque instant. Nous perdons tout contrôle de notre destinée et passons en « mode automatique » il ne nous reste plus qu’à reconnaitre que tout ce qui vient à nous est apporté par cette Onde… nous devenons l’Onde : la Grâce incarnée et notre existence devient réjouissance permanente. Tout ce dont nous avons besoin vient à nous sans que nous ayons un effort de volonté à faire et au moment précis où nous en avons besoin (que ce soit un objet, une situation, une information ou une personne)

Il ne nous reste alors qu’à remercier -rendre Grâce - la Gratitude maintient la reliance avec l’Onde d’Amour. Chaque matin et à chaque instant nous pouvons remercier l’Univers, le Vide quantique, la Source pour tout ce qu’elle nous octroie et l’abondance est permanente au-delà de toutes les apparences de l’environnement et des climats sociaux, religieux ou autres).

Lire n’est pas vibrer

Si les informations partagées par le biais de réseaux sociaux peuvent nous révéler d’autres possibles (enseignements provenant des plans supérieurs) il n’en reste pas moins que lire ou savoir ne suffit pas. Tout ce qui vient de notre extérieur est « croyance » et ne peut devenir « vérité » en notre intériorité que par l’Amour ( au-delà de l’amour sensoriel émotionnel ) l’Onde d’Eros ne peut se transmettre par des mots écrits mais par des ressentis. Le contact direct avec l’aura d’un Maitre réalisé suffit à nous transporter sur d’autres plans vibratoires mais le même message écrit et lu ne peut avoir le même effet, tout au plus peut il servir de déclencheur si nous y portons Attention via une Ecoute véritable.

Les réseaux sociaux sont utiles pour disposer d’informations ou nous permettre de nous rencontrer et de nous faire des vrais amis mais leur rôle s’arrête la. Si nous nous contentons d’amis et d’infos virtuelles nous ne sommes nourris qu’au niveau de l’intellect et non au niveau de l’Amour (Onde).

Le Grand Opéra cosmique du Vide

Nous évoluons au sein d’un Vide quantique rempli du Tout. La Conscience créé des particules de vie qui animées s’assemblent en formes « vivantes » animées d’énergie. Chaque onde de vie observée se transforme en particules constituées d’infinies mini particules qui vibrent comme des cordes et engendrent des ultra sons. C’est l’assemblage de ces « notes » qui constituent la Mélodie des Sphères dont l’Onde d’amour est la vibration palpable.

Chacun de nous dispose de sa partition originale (Musique d’âme ou Identité stellaire) à jouer au sein de la Grande Mélodie des Sphères et dés que nous jouons notre partition celle-ci nous transforme et se répand alentour et s’unit à l’unisson des partitions jouées par les autres que nous recevons comme Mélodie des Sphères. C’est ainsi que les informations circulent dans l’Univers quantique. Chaque être vivant, chaque Etoile, chaque planète, chaque système solaire dispose d’une Partition collective à jouer au sein de l’Opéra cosmique.

Sans cesse de nouvelles mélodies surgissent, de nouvelles Etoiles naissent. A chaque fois que nous utilisons notre pensée créatrice nous induisons une « nouvelle note » dans cette mélodie. Toute note fait vibrer les autres par le biais des harmoniques ainsi tout ce que nous pensons de nous-mêmes et des autres modifie en permanence cette Mélodie collective… il suffit d’une fausse note pour générer la cacophonie.

La Terre : un orchestre mis en quarantaine

Notre corps multidimensionnel est la concrétisation dans le domaine « particulaire » de notre mélodie d’Ame et ainsi les « informations de notre Soi quantique » sont transmises via ces Ultra sons par l’Onde d’amour générée par le Verbe. Seul l’Onde d’amour peut nous « in-former » de ces Mémoires Stellaires.

C’est munis de cette Mélodie, que chacun d’entre nous est venu sur cette Terre afin de participer à la création de l’Opéra « Gaia » ( Mélodie d’Ame de la Planète Terre) Celle-ci quoi que inaudible puisque ultra sonique est cependant « captable » lorsqu’on écoute la Nature : le bruit du vent dans les arbres, l’eau de la cascade, le tonnerre, les cris d’animaux, le flux et le reflux des marées.. Tout cela est révélateur de cette Musique…

Notre travail consiste à harmoniser notre Propre Mélodie (Identité stellaire/ Mémoires galactiques) afin de cocréer une Mélodie nouvelle résultant de notre participation et de toutes les Etincelles de vie venues ici bas. Nos corps sont les instruments de nos âmes musiciennes.

Suite à la chute provoquée par les Entités manipulatrices nous avons perdu le contact avec notre Mélodie Source et avons été formatés par les interférences provenant du programme matriciel matérialiste et technologique et les bruits de marteaux, autos, engins, canons, armes, explosions, guerres, cris violents nous ont caché la capacité d’Ecouter notre musique intérieure et celle de Gaia. Afin d’éviter que cette cacophonie ne provoque un chaos dans l’Univers, la Terre à été mise en quarantaine.

C’est depuis cet instant que nous nous sommes retrouvés comme enfermés dans un immense auditorium ou chacun devait régler son instrument ( corps) sur les Fréquences harmoniques de son Ame( Identité stellaire) afin de pouvoir jouer sa Partition ( mission de vie) tout en l’harmonisant avec celles des autres… le seul moyen disponible pour entendre à nouveau cette Mélodie Intérieure ( contenant toutes nos Infos Source) est de nous éloigner du monde pour retourner écouter Dame Nature en nous et dans un environnement naturel. Lorsque nous écoutons certaines musiques Inspirées (relaxation) avec des bruits de nature (cascade, vent) nous nous rapprochons de cet Etat de paix intérieure alors que les musiques tonitruantes et bruyantes nous en éloignent.

La difficulté de nos jours vient du fait que grâce à la technologie, tout un chacun peut créer sa propre musique et la diffuser sur les ondes, ce qui ne fait qu’augmenter le chaos et la bruyance du moins tant que ces mélodies ne sont pas reliées à la Source de leur Etre.

Les sages optent pour la solitude et l’écoute du Son intérieur et psalmodient parfois le « Om » qui est la vibration universelle du Verbe qui maintient toute forme crée en vie. La Petite flamme de vie qui demeure à l’arrière de notre Tête (zone post cervicale) émet ce son Ultrasonique qui se diffuse dans tout notre corps et nous maintient en Vie.

Tant que nos corps ne sont pas harmonisés a la vibration musicale de notre Ame, ils tombent malades, dégénèrent et ne peuvent servir d’instruments à notre Ame musicienne. La musique des Sphères n’est pas uniquement belle à écouter, elle est créatrice de vie et diffuseuse d’informations. Le beau et le vrai sont indissociables et chaque planète émet la Mélodie qui lui est propre et qui la maintient en vie.

Dés qu’un d’entre nous à retrouvé sa Mélodie et la joue via son Instrument corps, il œuvre à la réinitialisation de l’Harmonisation avec la Musique Universelle et ainsi permet la diffusion du Message Originel du Grand Opéra cosmique. C’est ainsi que nous pouvons participer à la guérison de la Terre en œuvrant sur notre propre Terre corporelle (cellules) qui adombrée par la Musique Universelle permet le rétablissement de l’Unisson.

Lorsque tous les humains auront réalisé cette Harmonisation, la Terre sortira de sa période de quarantaine et la Partition qu’elle jouera avec notre participation formera un grand acte de l’Opéra cosmique de la Mélodie Source (partitions de toutes les Etoiles et Galaxies ) notre travail individuel consiste à rétablir cette Harmonique interne afin que l’Onde de Grâce nous anime et par effet de rayonnement diffuse cette mélodie harmonique sur toute la Terre, et dans le cosmos tout entier.

Dans le processus de l’Alchimie des métaux on peut constater que si l’on pose une goutte de Mercure liquide sur une surface contenant une poussière (impureté) la goutte se difracte en plusieurs gouttelettes : une seule scorie provoque la désunion. Le Mercure alchimique quant à lui représente l’âme universelle et le processus est identique : tant qu’il demeure une impureté en notre âme on ne peut retrouver l’Unité et on ne peut réintégrer le Grand corps collectif unitaire tant que nous-mêmes ne sommes pas réunifiés en nos corps.

Le corps originel de Gaia est une Grande Harpe Christalline jouant une mélodie parfaite. La chute à précipité la fréquence Christalline vivante en fréquence Cristal minéral et celui-ci s’est brisé en une multitude de morceaux individuels : notre Ame est un de ces morceaux et c’est en élevant notre Conscience sur la fréquence originelle (non minérale mais vibrale) que l’on réintègre ainsi notre véritable place au sein du Corps de la Grande Déesse dont nous sommes venus jouer la Partition.

Lorsque nous jouons notre Mélodie personnelle au sein de cette Œuvre Grandiose nous ne pouvons nous sentir seuls car l’Onde de vie d’Eros Christ nous fait vibrer en permanence Chaque note nous réjouit et nous maintient en l’état de Transe en Danse…

Christian Duval Wydyr

27 aout 2014

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

LE VIDE QUANTIQUE - LA SOLITUDE et l’AMOUR Partie 1/2

Publié le par Wydyr

LE VIDE QUANTIQUE - LA SOLITUDE et l’AMOUR Partie 1/2

La solitude active le sentiment illusoire que nous sommes tous séparés les uns des autres et c’est la raison pour laquelle nombreux sont ceux et celles qui la fuient « comme la peste ». Certains préférant parfois être mal accompagnés plutôt que de se retrouver seuls. Il est évident qu’en ce monde où la dualité créé l’illusion de séparativité, la solitude renforce cette croyance puisque lorsque nous nous retrouvons seuls nous avons l’impression de ne servir à rien, de ne rien pouvoir partager avec les autres et de ne plus ressentir l’amour

(celui que nous pourrions partager mais aussi recevoir).

C’’est la raison principale pour laquelle les différents moyens technologiques comme Internet sont tant utilisés afin de rompre cette apparente solitude par le biais de réseaux sociaux et sites de rencontre. Cependant cet outil aussi efficace soit il -puisqu’il permet de communiquer avec des personnes éloignées- provoque aussi l’effet contraire et renforce cette sensation de solitude. Ainsi nombreux sont ceux et celles qui ayant des centaines d’ami( e) s sur Face book se sentent encore plus seuls et malheureux car ils n’ont pas ou peu d’amis en chair et en os avec lesquels ils pourraient partager des sentiments, de la joie, et ressentir l’onde d’amour qui unit tous les Etres.

Le fait de partager des vidéos, films, photos, informations, musiques et écrits sur ces liens sociaux ne peut remplacer la relation directe avec un être vivant. Tout ce qui est partagé via ces liens ne nourrit que l’intellect et ne peut en aucun cas nourrir la « faim d’amour » qui nous tenaille tous. Même si l’on ressent un peu de joie en voyant certaines vidéos de personnes originales ou heureuses qui partagent leurs souvenirs heureux cela ne fait que susciter davantage l’impression de vide si soi même on vit une période difficile.

Lorsque des amis nous invitent à visiter le film d’un voyage ce qui nous réjouit le plus c’est de revoir ces amis afin de partager un moment convivial et non pas le film en lui-même.

Certes il est fort louable de partager des photos, vidéos, informations amusantes ou révélatrices mais de façon plus « impersonnelle » tout en privilégiant l’essentiel et éluder toute forme de publication trop axée sur le petit « moi » qui veut toujours démontrer qu’il est le plus beau, le plus gentil, le plus parfait, le plus réalisé.. Peut être accomplirions nous ainsi un acte écologique vis-à-vis de la pensée humaine et aurions nous ainsi plus de temps pour nous rencontrer pour de vrai et nous faire des amis à côté de chez nous plutôt que de rêver à des amis du bout du monde.

La technologie peut nous amener à l’inverse de ce que nous désirons vraiment : ne pas nous sentir seuls et avoir des vrais amis et non des amis virtuels (nous avons déjà l’argent virtuel et pouvons percevoir où cela nous mène : encore plus dans l’illusion). Le fait de disposer d’une multitude de distractions à domicile nous enferme davantage dans la solitude et aujourd’hui nous nous retrouvons dans une solitude de multitude. Chacun reste seul et soi et communique des infos au bout du monde sans même connaitre son voisin de pallier.

Dame solitude enseigne

Vivre seul n’est pas mince affaire car « dame solitude » nous oblige à aimer ce que nous sommes et ce qui nous entoure. Elle nous invite à prendre conscience que tout ce qui nous arrive est le fruit de nos pensées et de nos choix puisque personne d’autre ne vit avec nous. Nous n’avons donc qu’à nous en prendre à nous.

Sommes nous de « bonne compagnie ? » la solitude nous le révèle -sommes nous de caractère joyeux ou grincheux ? la solitude nous le révèle - Savons- nous véritablement aimer ? la solitude nous le révèle -Si nous ne sommes pas capables d’aimer « tout ce que nous sommes » nous ne pouvons aimer les autres. Dame solitude nous incite à redécouvrir qui nous sommes, à nous pardonner, à nous réconcilier avec nous-mêmes afin d’apprendre enfin à « nous aimer » avant de vouloir aimer ou être aimé des autres.

A l’opposé de ceux qui fuient la solitude, les sages et yogis recherchent celle-ci car ils savent que pour réaliser l’union sacrée avec le Soi il faut se dissocier du groupe (’inconscient collectif) et seule une vie solitaire permet de percevoir les effets des causes que l’on créé par les formes pensées. Lorsqu’on vit à plusieurs on ne sait jamais vraiment si le problème qui se concrétise dans notre vie résulte de notre façon d’agir et de penser ou de celle de nos compagnons de vie et nous accusons ainsi les autres de nos malheurs, ce qui devient impossible lorsqu’on vit seul.

Bonne et mauvaise solitude

Lorsqu’on se retrouve dans une période de solitude nous avons la possibilité de choisir entre deux formes de pensées :

  • soit nous nous immergeons dans les zones du bas astral (culpabilité, remord, frustrations, remords, souvenirs) et restons prisonniers du passé ce qui transforme notre existence en une sorte de prison morbide ou la dépression nous accompagne.
  • soit nous orientons notre conscience vers le Plan causal nous pratiquons avec assiduité et joie une discipline de vie intérieur qui nous amener à sortir de l’illusion de séparation.

A chaque fois que nous sortons d’une situation conflictuelle (divorce, séparation, maladie) il importe d’accepter pendant un certain temps cette solitude salvatrice qui nous permet de faire le point, de nettoyer nos mémoires et de remettre nos pendules à l’heure. Tant que nous n’accomplissons pas cette retraite salvatrice nous ne faisons que projeter nos problématiques dans les nouvelles situations et tout recommence comme avant. Après chaque séparation affective il importe avant de nous lancer dans une nouvelle relation de prendre du recul et d’observer à partir de Notre conscience supérieure ( Soi) ce qui s’est vraiment passé - ce qui dans notre comportement a déclenché le processus , ou de prendre conscience du manque d’affinité qu’il y avait avec la personne dont on est séparé. Cette mise au point doit être faite à partir du Soi car tant qu’elle est réalisée à partir du « moi » elle reste empreinte de jugements sur soi même ou sur l’autre que l’on à quitté.

Dépression ou Vide quantique

Lorsqu’on choisit la première possibilité (ressasser le passé à partir du moi) on reste prisonnier des vieux schémas et on entre dans l’expérience du « vide » : on n’a plus envie de rien (plus de projets, de désirs, de joie) On déprime.au sein du « vide astral » ou « ombre » et l’on « souffre inutilement » en voulant réparer ou recréer un passé qui est mort. Cela nous amène à dépérir voire à nourrir des tendances suicidaires. Ce « vide »

nous aspire comme un trou noir sans fin amenant vers un néant éternel. On se sent seul au monde, comme si Dieu lui-même nous avait rejeté.

Lorsqu’on choisit la seconde possibilité on accède petit à petit à d’autres plans de conscience. La méditation, le yoga, la maitrise du souffle, les arts martiaux, les études de textes sacrés sont des disciplines efficaces pour se relier au Soi supérieur et d’entrer en connexion avec le « Vide quantique » qui est « plein du Tout ». Celui-ci contient « tous les possibles à vivre » : il est la mémoire omniprésente de la Source et lorsqu’on entre en connexion avec ce plan une multitude de possibles nouveaux se présentent à nous. C’est ainsi que la solitude méditative nous amène à ressentir que nous ne sommes pas seuls. Nous ressentons l’Onde d’amour ( ou Vie) comme une réalité et percevons que celle-ci est omniprésente et se manifeste par tous les formes visibles et invisibles qui nous environnent : l’air, le feu, l’eau, les végétaux, les minéraux, les nuages, la pluie, le soleil, les humains, les animaux, les abeilles… tous deviennent partie intégrante de notre ressenti. Nous devenons « un » avec notre environnement et Un avec l’univers que nous percevons (qui est notre véritable corps ) .

Le Vide quantique contient la Conscience Universelle qui par le biais de l’Onde de vie émanant du Verbe originel (Om) se transfère en toutes les formes de vie qu’elle anime et c’est le mouvement des particules qui génère l’énergie vitale et vibrale qui maintient les particules atomiques en transe en danse…

Lorsque nous ressentons cela nous sortons de la « phase de solitude » puisque nous percevons que celle-ci était illusion et nous pouvons ressentir l’Amour pour toutes les formes de vie y compris nous-mêmes et ceci que l’on soit seul ou en groupe. Tout ce qui nous entoure est « nous » sous une autre forme (depuis le fruit que nous mangeons à l’ami)

Cette nourriture indispensable à toute forme de vie qu’est l’Amour se révèle ainsi omniprésente à notre conscience. On sort alors définitivement de cette notion de manque (généré par la fausse solitude dépressive) pour entrer dans la plénitude de l’amour : quand on est pulsé par l’Onde d’Amour – Eros Christ- on devient Elle et on ne peut pas être séparé de Ce que l’On Est et où que l’on aille celle-ci rayonne depuis notre cœur vers la périphérie : on ne peut jamais se sentir seul.

La solitude peut nous enfermer ou nous guérir..Tout dépend de la façon dont nous orientons notre Pensée via notre Attention..

A suivre…

Christian Duval Wydyr

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

Article publié depuis Overblog

Publié le par Wydyr

Partager cet article

Repost 0

COMMENT SE LIBERER DE MAYA ET RE ENCHANTER LE MONDE

Publié le par Wydyr

COMMENT SE LIBERER DE MAYA ET RE ENCHANTER LE MONDE

Tout l’Univers est le rêve de l’Etre des Etres, toute la Création n’est qu’un film imaginé et impulsé par l’Absolu en tant que manifestation. Afin de rendre son film agréable, l’Etre a composé une Musique Symphonique Harmonique. Celle-ci émane directement du Verbe… le Om originel qui ainsi se véhicule a travers toutes les formes manifestées au sein de ce grand Rêve.

Tout n’est qu’un grand film, pure illusion, seule la Lumière omniprésente omni consciente omniprésente est réelle. Tous les mondes manifestés font partie du Rêve du Grand créateur. Chaque monde est un rêve au sein duquel les formes de vies variées et différentes échangent des informations de vie via cette Onde ultrasonique : Eros Christ -L’amour universel. Afin d’apparaitre sous la forme de Manifestations séparées et variées il se revêt d’un Voile irréel : Maya. Tout l’Univers manifesté est illusion, le Rêve de l’Ultime.

Musique d’Ame

Chaque Etincelle de vie est à la fois spectatrice et actrice au sein de ce Grand Rêve. Nous sommes ces Etincelles, mais afin de pouvoir participer à ce grand Opéra cosmique il nous fallait disposer d’une partition individuelle tout comme c’est le cas pour tout musicien participant à un grand Orchestre symphonique.

Chaque Etincelle choisit alors une identité spécifique, une « mélodie de base » de nature ultrasonique contenant une multitude d’informations vibrales, numériques et électroniques déterminant notre Identité stellaire ou Nom d’âme. Ce nom ne peut être connu que par nous, il émet l’onde vibrale selon une forme pensée archétypale individuelle qui détermine notre fonction ; notre forme et notre partition à jouer.

Chaque Etincelle de vie individuelle fait partie intégrante d’un groupe d’Ames (musiciens). Chaque Ame y joue sa propre partition tout en demeurant en harmonie vibratoire avec les autres âmes musiciennes. Toutes les âmes jouant au sein de ce « petit groupe » sont unies par une Identité stellaire collective : celle-ci détermine le Nom d’une Etoile… et chaque Etoile à son rôle à jouer au sein de l’Univers.

Chaque Etoile appartient à une Galaxie et chaque Galaxie dispose d’un Nom vibral ultrasonique inaudible qui est a la fois partition musicale, et banque de données d’informations ultrasoniques (véhiculées par l’Onde de vie via les particules adamantines)

Chaque Etoile, chaque planète, chaque Galaxie, chaque nébuleuse, chaque comète, chaque Système solaire à une Partition individuelle à jouer au sein du Grand orchestre symphonique jouant la Mélodie des Sphères accompagnant le film rêvé du grand Etre.

Chaque particule de Lumière constitutive de nos Corps d’Ame étant animée par l’Om originel via l’Onde de vie qui assemble les particules de façon harmonique. Notre corps Lumière est l’instrument parfait et accordé pour jouer notre Mélodie individuelle au sein du Grand Orchestre.

Chaque Etincelle/Soi dispose d’un « instrument particulier « .Certaines ressemblent à un violon, d’autres à une trompette, d’autres à des cornemuses, d’autres à des guitares, d’autres à des pianos etc.…

L’Univers harmonique

L’univers ainsi créé est « beau » « harmonique » et « utile « puisque chaque Etincelle à un rôle particulier à jouer. C’est ainsi qu’au sein de nos corps Ethérés nous avons participé depuis l’aube des temps à cette Grande Symphonie qui accompagnait le Rêve imagé du Grand Etre Androgyne.

Nous étions libres de participer à différents orchestres planétaires comme le font certains musiciens qui jouent dans plusieurs groupes simultanément. A chaque fois que nous nous approchions d’une Etoile où planète nous ressentions la Vibration Inaudible, Musique Ultrasonique émanant de celle-ci et des Etres qui y demeuraient. Il nous suffisait alors d’accorder notre instrument sur cette Mélodie planétaire et de participer pour un temps à cette Œuvre. Ainsi nous perfectionnons nos talents et pouvions partager les émanations de notre Musique harmonique individuelle avec la Musique harmonique de la Planète visitée.

Notre âme était capable de jouer un rôle particulier ( selon son Identité stellaire) tout en émanant un rayonnement énergétique porteur d’une Mélodie sacrée… où que nous nous rendions dans l’Univers cette Partition de base individuelle était avec nous puisque sans elle nous ne pouvions exister.

Toutes les Planètes, Etoiles, Galaxies, Nébuleuses, soleils et Etre individuels sont animés et traversés par l’Onde de vie Ultrasonique émanant des vibrations Archétypales générées par le Verbe animateur. Cette Onde d’Amour vibral (Eros) est porteuse de Grâce perpétuelle. La Grâce est fille de l’Amour.. Tout l’Univers est Amour, toutes les particules de Lumière et de vie dansaient dans la Lumière : c’était une Transe en danse perpétuelle. Les Atomes tels des danseurs et danseuses sur une piste s’attiraient, se repoussaient, tournaient sur eux-mêmes, s’attiraient à nouveau et s’unissaient en « formes « qui étaient nos corps. Tout comme le font de nos jours les danseurs et danseuses qui appartenant à un corps de Ballet jouent sur l’air d’un Opéra.

La Transe en Danse

Nos âmes évoluaient dans une Plénitude et une Félicité permanente : nous étions comme ces danseurs et danseuses d’Opéra jouant un scénario porté par une Musique transcendantale. Les Forces Elémentaires elles même participaient à ce Grand Ballet et les Devas, Anges et Archanges faisaient partie de la Troupe.

Notre système solaire fait partie intégrante de la Voie Lactée dont le Soleil central Sirius est le Chef d’Orchestre. Il a été créé grâce à cette Grande Mélodie dont il fait partie intégrante, chaque planète à sa partition et son rôle à jouer.

C’est ainsi que nous (âmes galactiques voyageuses avons été attiré par cette Mélodie génératrice d’un Rêve situé au milieu du Grand Rêve de l’Etre. Nous sommes venus de nulle part et de partout attirés par cette Grande Œuvre rendant Manifeste un Principe Archétypal du Grand Christ/ Eros.

Certaines d’entre nous viennent d’Etoiles de la Voie Lactée mais d’autres viennent d’autres Galaxies : nous avons tout été invités à ce grand bal. Les Devas Elémentaires (Feu Terre Air Eau Ether) ont participé à cette grande Œuvre afin d’y générer des atmosphères et un décor (végétal, minéral, animal, aérien) afin que l’expérience soit agréable.

Pendant des Eons de temps nous avons joué de nos « instruments » ( corps Christal) au sein de ce Grand Rêve Musical jusqu’au jour où nous avons été attirés par une expérience particulière générée et proposée par un Archange Porteur de Lumière.

Le Bal du Seigneur des Anneaux

Nous avons été invités à entrer dans sa « salle de bal » afin d’y continuer à danser avec nos corps Lumineux. Promesse nous ayant été faite que nous pourrions continuer à jouer de notre Partition et de tisser notre partie du grand rêve qui était notre. Tous n’ont pas accepté l’offre alléchante, certains ont préféré rester dans les Plans Supérieurs du grand Orchestre afin de continuer à danser avec leur corps angélique.

Mais nous, qui demeurons ici de nos jours font partie de ceux qui ont dit « oui » … et ainsi nous sommes entrés dans la Salle de Bal.. Mais ce que nous ne savions pas c’est qu’une fois la salle bien remplie, l’organisateur du Grand Bal à fermé les portes et les fenêtres à double tour derrière nous. La Lumière qui constituait nos corps angéliques (supra luminiques) ne pouvant pénétrer en cette salle où nous étions confinés a commencé à nous manquer. L’espace de la salle de bal étant restreint il nous était difficile de nous mouvoir en toute liberté et donc de jouer nos Partitions et de tisser nos rêves.

Afin de pouvoir coexister dans cet espace temps étroit nous avons été obligé de condenser nos atomes et électrons en une forme plus petite et plus dense… et les Anneaux ( quarks ) constituant nos électrons et cellules se sont trouvé agglutinés.. ne pouvant plus se mouvoir en liberté ils ne pouvaient plus générer d’énergie libre (c’est le mouvement qui génère l’énergie) et nous nous sommes retrouvés prisonniers dans le Bal du Seigneur des Anneaux …

Nos corps ont alors muté ; nous avons été dotés d’organes de perceptions sensorielles ouvrant sur l’extérieur afin d’aspirer l’énergie information nécessaire à notre survie : tout ce que nous ingérons (liquide, solide, gazeux) porte une information générique importante pour notre « survie ».

Notre survie consiste à inspirer des informations venant de l’extérieur et celles-ci nous permettent tout juste de subsister et nous informent non plus du programme du Rêve de l’Etre mais du Programme Rêvé par le Créateur de ce bal « enfermant ». Et c’est ainsi que peu à peu nous avons cessé d’entendre notre Musique d’âme ( qui de nature ultrasonique ne peut être entendue par les sens extérieurs) qui pourtant continuait à émettre depuis l’Etincelle vibrale de notre cœur. N’entendant plus cette musique nous ne recevons plus les informations Source provenant de notre Identité stellaire et nous avons commencé nos périples incarnationnels en dépensant notre énergie pour cocréer les rêves du Seigneur des Anneaux au lieu de vivre les nôtres.

Les partitions cacophoniques

Comme tout rêve/ film a besoin d’une musique pour être agréable à visionner… nous avons commencé à jouer les partitions élaborées par le Maitre du Bal terrestre. Les forces élémentaires (Devas et Anges et Petit peuple) ont accepté de sacrifier une partie de leur liberté pour nous aider a retrouver la Mémoire et se sont incarnés sous forme d’arbres, plantes guérisseuses, fruits, sources, herbe, animaux, fleurs…etc.) c’est ainsi qu’en ingérant en conscience un fruit on peut recevoir l’information provenant du Deva qui lui a donné vie.

Comme nous étions confinés en cette salle de bal il était évident qu’au bout d’un certain temps, l’espace et la nourriture étant insuffisants nous avons commencé à combattre les uns contre les autres. ainsi la salle de bal s’est transformé en terrain de combat, ou chacun essayait de profiter au maximum des avantages et pour agrémenter ces scénarios de conflits (ethniques, raciaux, sociaux,) L’ordonnateur du bal nous a donné d’autres partitions musicales à jouer : musiques violentes, guerrières ; tonitruantes comme le sont celles jouées de nos jours dans les boites de nuit où nous nous entassons pour gaspiller le peu d’énergie qu’il nous reste.

Nos corps étant les instruments par lesquels nos Ame désiraient jouer leur Mélodie n’étaient pas accordés à ces vibrations et nous avons du ajuster nos instruments à la musique ambiante. Chaque région de la Terre à une musique ethnique particulière ( c’est sa signature d’âme) et celle maintient une certaine cohésion entre les Etres qui vivent en celle-ci. Certains grands artistes arrivant encore à capter quelques mélodies harmoniques de leur âme ont créé des musiques magnifiques qui étaient destinées à nous élever vers notre propre Mémoire Musicale personnelle. Chaque grand musicien émet la Mélodie relative à sa Mémoire stellaire (musique d’âme) Dans chaque œuvre de Bach on reconnait la même signature, de la même façon qu’on retrouve la même signature mélodique chez un artiste chanteur.

La musique silencieuse de l’âme

Si ces musiques harmoniques révélées par certains artistes sensibles sont des « aides » elles ne sont cependant que reflet de nos Musiques d’Ames Individuelles qui de nature ultrasonique sont ne sont audibles que dans le silence total. C’est la raison pour laquelle les grands Maitres n’écoutent pratiquement aucune musique tribale ni même sacrée mais s’isolent dans des endroits silencieux afin d’écouter l’OM de leur cœur ( qui s’émet aussi à partir d’un point situé dans le cervelet qui se manifeste comme une petite flamme) car ce Om ultrasonique les réunifie à leur Mélodie Ultrasonique.

Il nous est de plus en plus difficile de trouver des endroits silencieux et même lorsqu’on les trouve il est fort difficile de faire le silence mental qui occulte toute capacité d’écoute des ultra sons qui émanent de notre cœur vibral. Certes les musiques sacrées comme celles de Bach Beethoven et Vivaldi peuvent nous amener vers des vibrations plus harmoniques cependant elles sont colorées de la vibration de ces artistes et aussi des émanations des collèges religieux. Vivaldi faisait partie du milieu sacerdotal et sa musique est imprégnée de religiosité.

Nous vivons donc dans un monde cacophonique ou le bruit du Om original produit par le vent dans les arbres le vol des abeilles, le bruit de la source s’est transformé en bruit de moteur bruyant , de marteaux piqueurs, d’ autos, de bulldozers qui ne servent qu’a construire des décors en béton et en verre sans aucune harmonie et vides de toute information harmonique.

Il fut un temps où les hommes essayaient d’harmoniser leurs habitats à l’environnement naturel mais ce temps semble révolu : l’architecture moderne carrée, rectiligne ne peut prêter à rêver, nous nous habillons avec des « fringues » dans lesquels nous nous sentons mal à l’aise ( afin de ressembler aux autres) nous circulons dans des autos qui se ressemblent tous… ou est donc passée notre capacité à nous enchanter ? à nous revêtir de beaux atours et à nous promener dans la nature ou dans de beaux parc aménagés réveillant notre imaginaire et notre enfant intérieur..

Les artistes

Certes il existe encore quelques endroits naturels révélateurs de la vraie vie mais ils sont de plus en plus rares. Les artistes essaient tant bien que mal de remettre un peu de poésie en ce monde en exprimant par le chant, la musique, la peinture ou la sculpture certaines vérités ressenties. Mais n’est pas artiste qui veut car le rôle principal d’un artiste est de révéler un aspect harmonieux de la divinité et non pas n’importe quoi.

Tout artiste doit se poser la question avant de partager une « œuvre » avec les autres : quelle révélation la vision ou l’écoute de cette œuvre va-t-elle réveiller chez celui qui la regardera ou l’écoutera? se sentira t’il mieux ou plus mal ! certes l’artiste puise dans son intériorité mais en ce monde l’âme est empêtrée dans les scories élémentaires et nombreux sont les artistes qui ne font que révéler des œuvres du bas astral (certaines toiles et œuvres musicales sont si tristes et désolantes que rien qu’en les voyant ou les écoutant, on a envie de se suicider)

Les Grands Maitres comme Léonard de Vinci pour ne citer que lui ont réalisé de magnifiques tableaux qui étaient à la fois « beau et harmoniques » et aussi révélateurs de vérités ( sous forme symbolique) et rien qu’en les regardant notre âme se souvient.. Quant aux grands Maitres spirituels ils ne créent aucune autre œuvre qu’eux-mêmes : leur corps est leur œuvre d’art et rien qu’en les côtoyant on commence à se souvenir de ces autres mondes.

Alors que pouvons-nous faire pour enchanter et ré enchanter le monde ?

Notre corps est l’instrument parfait pour jouer notre Mélodie d’âme encore faut il qu’il soit réaccordé sur les octaves des Mondes unifiés. Chaque chakra de notre corps est a réajuster avec le Om originel et l’Onde de vie.. Celle-ci pénétre dans notre corps par-dessous, par-dessus, par en haut, par en bas, par devant, par derrière et par l’intérieur.. en fait notre corps est intimement compris en elle… et lorsque nos chakras sont ouverts à cette Onde d’amour notre corps retrouve sa vibration Christalline et notre Musique d’Ame commence à nouveau à se jouer à travers ce corps temple..

C’est ainsi que notre « chant de vie » peut enchanter alentour.. ce chant répand non seulement les émanations colorées de notre aura mais aussi les émanations sonores vibrales ultrasoniques qui ainsi apportent la Grâce partout où nous allons. A chaque fois que nous émettons une pensée et prononçons une parole celle-ci touche tout l’Univers , elle se propage par l’Onde ultrasonique animatrice… il convient donc dans un premier temps de veiller à ce que nos paroles soient porteuses de concepts d’unités, d’amour et de fraternité solidaire ainsi nos Paroles s’inscriront dans le Grand Livre de vie et notre chant de vie montera jusqu’au cœur de l’Etre Céleste qui ainsi se reconnaitra à travers elle..

Ce chant de vie ne peut se révéler que lorsque notre enfant intérieur est libéré des entraves et cela ne s’accomplit que lorsque nous nous décidons à aimer ce que nous sommes et ce que nous faisons et à faire ce que nous aimons afin d’en partager la joie vibrale avec toutes les formes de vie de l’Univers… ainsi l’onde de vie Christ Eros se sert de notre corps pour émettre son chant d’amour..

Psyché notre âme se réjouit et Eros l’emporte vers les Cieux Ethérés où elle pourra à nouveau danser en toute liberté…

Christian Duval Wydyr le 22 Aout 2014

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

NOS MEMOIRES AKASHIQUES 2/2 ….suite…..

Publié le par Wydyr

NOS MEMOIRES AKASHIQUES 2/2 ….suite…..

Mémoire des décédés

Lors de ces voyages extrasensoriels on peut aussi être amené à rencontrer des personnes décédées et celles-ci ne nous apparaissent non comme elles étaient au moment de leur mort mais comme nous les avons connus alors qu’ils étaient en bonne santé. Nous les voyons sous la forme que nous connaissions de notre vivant actuel et non comme elles étaient dans leurs vies antérieures. La raison en est simple : nous ne voyons pas les « personnes » comme elles sont maintenant ( puisque certaines peuvent être déjà réincarnées » nous ne voyons que les « banques mémorielles » (films) laissées par celles-ci.. l’Akasha contient les « films » mais par les Entités qui les ont vécus.

Ainsi Jésus et tous les Grands Maitres existent en tant que « Mémoire « dans l’Akasha et chacun d’entre nous peut « lire » le livre de leur vie, comprendre ce qu’ils ont voulu dire et ressentir l’expérience vécue par ces Etres mais il y a belle lurette que l’Esprit de Jésus est parti continuer son voyage expérientiel ailleurs, dans un Futur situé au-delà de l’Akasha Terrestre et seuls ceux qui ont la capacité de voyager dans l’Akasha Multidimensionnel pourraient percevoir ce que Jésus accomplit en ce moment.

Les Mémoires Akashiques ne sont donc rien d’autres que des films, des vidéos que l’on peut voir et revoir pour informations. Lorsque nous regardons une Vidéo présentant une Conférence du Maitre Omraam Mikael Aivanhov nous voyons celui-ci comme il était lors de l’enregistrement et ses mots et paroles peuvent nous toucher et modifier notre comportement, cependant l’Esprit du Maitre est occupé à d’autres tâches et on n’est pas directement en contact avec lui (même si cette Mémoire fait partie de son Hologramme collectif)

S’il demeure des Mémoires Akashiques au sein de chaque « matrice » c’est afin que les générations suivantes puissent puiser des informations en ces Mémoires et utiliser celles-ci pour faire évoluer leurs recherches, ainsi de génération en génération la Conscience évolue par l’expérience.

Il arrive parfois qu’un individu retrouve au sein de ses propres Mémoires des Informations qu’il va pouvoir à nouveau utiliser et adapter a son nouvel environnement et aux nouvelles découvertes. Ainsi l’alchimiste qui à écrit un ouvrage à l’époque « Moyen Age » peut retrouver une trace de cet ouvrage (sous forme de livre ou de rêve) et utiliser les notes qu’il avait prises pour continuer ce qu’il n’avait pas pu achever.

Reconnexion avec la Mémoire unitaire

C’est donc grâce à ce « champ mémoriel Akashique » que l’on peut accéder en tout premier lieu à la Mémoire Unitaire du Champ Akashique Terrestre c’est-à-dire que percevant que nous sommes Tous Un dans le grand corps « Humanité » nous pourrions établir des modes de vie ou chacun aurait la possibilité de vivre en pleine santé dans un environnement sécurisant et pacifique et toute forme de conflit ou de guerre disparaitrait à tout jamais. Nous fonctionnerons alors comme une Conscience Unifiée où chaque partie du Tout œuvre pour le bien du Tout. Cela nous ouvrirait toutes grandes les Portes des mondes unifiés et nous pourrions avoir Conscience de la réalité de la vie exprimée sous d’autres formes : animales, végétales, extra terrestres etc.)

Lorsque notre corps éthérique purifié de toutes ses scories est adombré par notre Double Superéthérique constitué de Feu Ether (Lumière adamantine) la connexion s’établit entre le plan « carbone » et le plan « silice » ou Christal. Et l’on peut avoir accès aux informations de tout l’Akasha engendré par la Source.

Ce passage de l’ego ( moi) au Soi Transpersonnel nous permet de percevoir et de comprendre que l’Univers en totalité est une Conscience et dispose d’une Mémoire Akashique contenant non seulement tout le récit des expériences déjà vécues par une multitude de formes conscientes mais aussi d’une multitude de concepts non encore actualisés par des Consciences..

L’Univers est fait de Conscience et celle-ci génère l’Energie : plus notre conscience s’élargit plus nous disposons d’énergie. C’est ce que nous pouvons déjà percevoir dans notre quotidien, plus notre Conscience s’ouvre à d’autres possibles plus nous découvrons d’autres sources d’énergie libre. Le corps de l’Homme est une cristallisation d’une partie de la Conscience du Soi mais ce corps est constitué d’énergie libre.

Nous pouvons tenter l’expérience de nous identifier au Vide comme l’ont fait multiples grands sages et nous percevrions un champ de force créatrice phénoménal.

Nous ne faisons pas l’expérience directe par notre cerveau ; celui-ci sert de décodeur ; nous ne faisons pas l’expérience des neurones ni de la matière grise mais nous avons Conscience de certains potentiels qui se révèlent à nous par le biais d’idées, de pensées, de couleurs, d’images.

Lorsque nous sommes face à une personne nous ne pouvons faire l’expérience de la conscience de celle-ci mais uniquement de sa matière grise et d’un ensemble de processus qui nous le font apparaitre étant comme ceci ou comme cela.

Tout comme le vent qui invisible déplace les nuages, La Conscience imperceptible et immatérielle Créée et ordonne les formes de vie. La Conscience Unitaire du Soi Universel contient Tout ce qui est. Et au-delà de celle-ci demeure l’Absolu Non Manifesté.le Vide qui soutient et contient Tout.

Lorsqu’un individu accidenté vit une expérience de NDE (vie après la mort) l’encéphalogramme de son cerveau est totalement plat pourtant quand il revient à la vie l’individu ramène avec lui le souvenir d’une expérience transcendante (passage dans tunnel de lumière, rencontre avec des êtres disparus) et sait même tout ce qui s’est passé dans la pièce où reposait son corps alors que celui-ci était cliniquement « mort ». La Conscience est indissociable de l’âme et la mort du corps ou - l’Ame hors du corps – est simplement l’expérience de la Vie au-delà du corps.

Lorsque nous mourrons c’est comme un « œil » de Dieu qui se ferme et ainsi met fin au tournage du film mais cependant le film demeure visionnable pour ceux qui continuent l’expérience. Tout continue donc d’exister au-delà de notre Visite et s’inscrit dans le Grand Livre Akashique du Créateur Père Mère.

Nous pouvons avoir accès non seulement aux Mémoires de nos propres vécus mais à ceux de tous les Etres qui se sont manifestés au sein de notre Univers depuis l’aube des temps. Lorsqu’on peut lire dans ce grand Livre on n’a plus besoin d’aucun autre Livre. Dés qu’on a existé quelque part on continue d’exister dans la Conscience Mémorielle de tous ceux et celles qui lisent dans notre Banque Mémoire où qui se souviennent de nous et ainsi nous sommes Immortels. Peu importe que ce « moi » d’aujourd’hui soit la réincarnation d’un autre « moi » que l’on a été ou non, ce qui importe c’est que celui-ci perpétue la Mémoire des Banques de Données à laquelle il porte Attention.

On n’a pas besoin d’avoir été Confucius pour perpétuer la sagesse de celui-ci, il suffit pour cela de mettre en pratique ce qu’il a révélé.

Christian Duval Wydyr

19 Aout 2014

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

NOS MEMOIRES AKASHIQUES 1/2

Publié le par Wydyr

NOS MEMOIRES AKASHIQUES 1/2

Nous ne faisons pas l’expérience du monde directement mais par le biais de notre conscience. Le cerveau est le siège de la conscience mais n’est pas la conscience et c’est par lui que nous percevons le monde extérieur qui nous apparait alors comme réalité par le biais de nos sensations.

Le monde matériel serait donc une production de la conscience qui cependant est immatérielle. La conscience est liée à l’intériorité et la matière au monde extérieur (matérialité) donc tout ce qui à une apparence matérielle extérieure est reflet d’un aspect conscient intérieur.

Nos cinq sens sont des Portes ouvertes sur le monde extérieur et nous permettent ainsi de ressentir les ambiances de celui-ci mais ce n’est qu’après avoir intériorisés ces perceptions sensorielles que l’on peut ouvrir la Porte du 6° sens qui nous met en contact avec d’autres réalités spatio temporelles et nous permet de ressentir que nous sommes en contact avec tout endroit du Monde ou des Univers. C’est par ce 6° sens que l’on nomme intuition que nous pouvons être in-formés par des objets infimes comme des particules ou immenses comme des Galaxies et avoir accès à d’autres « potentiels et possibles »

Hologramme Universel et Individuel

La Source universelle génère un immense Hologramme de tous les possibles, celui-ci agit comme une Banque de données Mémorielles dite Mémoire Akashique. Il contient une multitude d’Hologrammes plus petits dont chacun à la capacité de Connaître le Tout. Chaque Galaxie, chaque système solaire, chaque Etoile, chaque créature pensante et consciente, chaque planète, chaque Etre humain… toute forme de vie conscience dispose de sa Propre Mémoire Hologramme qui contient tous les enregistrements des expériences accomplies par celle –ci.

Tous les atomes, molécules, cellules, organismes et Galaxies qui évoluent dans l’espace émergent du Grand Vide quantique (mer d’énergie virtuelle) et demeurent constamment en interaction avec elle. Elles agissent comme entités conscientes lisant leurs propres traces dans le champ Akashique et entrent en interaction via ce même champ. Les « traces » laissées dans le champ Akashique sont des « hologrammes mémoriels »qui demeurent alors même que ces Entités ont disparu dans une autre réalité. Elles peuvent ainsi informer les nouvelles entités qui sont identiques à celles qui les avaient formées.

Notre cerveau agit en émettant des fréquences ondulatoires porteuses d’informations qui sous forme de vortex voyagent dans le temps et l’espace via l’énergie du Vide Quantique et ces ondes interférent avec les ondes créées par d’autres cerveaux ce qui génère des hologrammes complexes et c’est ainsi que génération après génération les humains ont laissé leurs traces holographiques respectives dans le champ Akashique de la terre. Celles-ci serviront de référentiel aux Ame en incarnation ainsi qu’a leur propre réincarnation future.

Chaque Soi possède un Hologramme Mémoriel Multidimensionnel (contenant toutes les Mémoires de ses expériences Galactiques et stellaires) et chaque projection de lui-même en tant que « moi humain » possède un Hologramme Mémoriel propre et ainsi à chaque fois qu’il se réincarne le « moi » dispose de sa Banque Mémoire Hologramme dont il est souvent inconscient.

Tous les Hologrammes individuels des membres d’une même famille forment un Hologramme familial tout comme tous les Hologrammes d’individus d’une même ethnie ou culture forment un Hologramme contenant toutes les expériences de celle-ci. Ces Hologrammes ethniques entrent en contact pour générer le super hologramme de toute l’Humanité qui s’unifie avec l’Hologramme de la Terre Mère contenant toutes les infos relatives à la Genèse de celle-ci.

La Mémoire n’est pas la Conscience

Par la Loi d’attraction et du principe qui en découle « tout ce qui se ressemble s’assemble et s’informe »

Chacun peut donc lire l’information véhiculée par l’Hologramme de son Moi (et de son Soi lorsqu’il à rétabli l’unité) au sein des Annales Akashiques. On peut donc avoir accès à la banque de données qui nous est propre mais il faut bien percevoir que les « informations »ne sont pas « l’entité qui les a générés » Nos « moi »antérieurs n’existent plus (les personnages que nous avons été ont disparu du monde vivant) il ne reste que les Mémoires de nos expériences.

Ainsi chacun peut visiter ses vies antérieures sans pour cela pouvoir modifier quoi que ce soit. Cependant lors de cette « exploration du passé » on peut se faire prendre au piège et « enregistrer cette bande mémoire » en la prenant pour Vérité et ainsi on est tenté de reproduire la même schématique. C’est ainsi qu’une personne ayant été grand prêtre en Egypte peut s’identifier à nouveau à cette identité et aligner sa vie présente sur ce même schéma et ainsi perpétuer l’Histoire de ce grand Prêtre dans un autre décor (20° siècle) et dans la Banque Mémoire de l’Akasha cette nouvelle expérience s’inscrira comme autre réalité ce qui n’effacera en rien l’expérience vécue en Egypte ancienne. C’est comme si on tournait un remake d’un vieux film et cela ne nous apporte plus aucune information importante puisque l’égrégore de l’Epoque (Egypte) est désactivé.

Toutes ces infos ne sont pas enregistrées dans notre cerveau qui malgré ses multiples possibilités ne pourrait tout gérer car il faut percevoir que l’expérience ne consiste pas uniquement à vivre quelque chose corps et âme mais dés qu’une émotion « impressionne » notre mémoire cellulaire cela génère une mémorisation. Notre cerveau étant incapable de discernement peut ainsi enregistrer une multitude d’expériences vécues uniquement au niveau émotionnel : c’est ainsi qu’un livre ou un film qui nous a impressionnés émotionnellement s’inscrit dans notre Banque Mémoire comme une réalité vécue. Et cela devient partie intégrante de notre Programme de croyances.

Le cerveau ne produit pas lui-même les images, pensées et émotions qu’il enregistre, celles-ci proviennent du champ quantique tout comme les images télés ne viennent pas du poste mais des ondes électromagnétiques qui véhiculent le programme. Lorsque nous extrayons une information de notre Intériorité nous ne puisons pas celle-ci dans notre cerveau mais dans notre Hologramme Akashique

Lire dans l’Akasha des autres

Nous ne sommes pas seuls à pouvoir aller lire ce que nous avons écrit dans ce champ ; d’autres humains le peuvent également notamment ceux avec lesquels nous sommes connectés intimement et de la même façon nous pouvons aussi lire dans leur « champ » par cette interconnexion (cela s’accomplit par le biais d’intuitions, ou de flashs de clairvoyances ou de transmission télépathique)

L’individu qui entretient une multitude de liens intimistes avec d’autres humains se trouve ainsi informé d’une multitude d’informations qui si elles ne sont pas triées finissent par engorger les perceptions de la personne réceptive. Afin de ne pas être submergée, celle-ci doit faire le tri dans ses relations afin de ne pas se laisser envahir par « les images »provenant de ces autres personnes

On peut donc avoir accès à une multitude d’informations et puiser dans le « champ Hologramme » des autres personnes les infos qui nous paraissent intéressantes ou utiles. Elles ne sont alors que des « croyances » (puisque venant de notre extérieur) et deviennent Vérités dés qu’on passe à la phase expérimentale de celles-ci et ainsi la Vérité vécue s’inscrit en tant que nouvelle donnée dans notre Champ Akashique Hologramme.

Toutes les personnes ayant vécu sur Terre ont laissé une trace de leur passage au sein de l’Akasha. Même les personnes les plus ordinaires et inconnues. Toute l’histoire de l’Humanité est inscrite dans l’Akasha.

La difficulté que l’on peut rencontrer lorsqu’on se projette en ces « champs » c’est qu’on peut retrouver les mémoires de certains vécus antérieurs nous appartenant en propre mais aussi celles qui appartiennent à des proches ou semblables et qu’ainsi on peut mélanger les informations en se prenant pour ce qu’on est pas. C’est ce qui arrive souvent dans les régressions collectives où tous les individus étant en état Alpha entrent en connexion avec l’Akasha de l’inconscient collectif et celui qui se trouve à côté d’un autre ayant été Napoléon peut par interférence croire qu’il est Napoléon et lorsque les deux personnes se réveillent il y a deux Napoléon.

NOS

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

CHANGER DE PROGRAMME OU REALISER L’UNITE ? 2/2

Publié le par Wydyr

CHANGER DE PROGRAMME OU REALISER L’UNITE ? 2/2

Naissance des religions

Afin de contrôler tout ce programme le « faux dieu » activa son Logiciel « croyances multiples » d’où surgirent les religions et ainsi au fil du temps il recruta en son armée tous ceux et celles qui voulant défendre le « bon dieu » prenaient les armes contre ceux qui semblaient l’ignorer ou le rejeter.

Il n’en demeurait pas moins que certains Etres (Avatars) venaient toujours sur la Terre pour ensemencer la Vérité provenant d’au-delà du Programme. Ceux-ci étaient souvent sacrifiés par les âmes engagées dans les « armées du seigneur » et leur enseignement manipulé afin qu’il puisse coller au programme du « faux dieu ». En d’autres termes on pourrait dire que le faux dieu s’empara de la Lumière et trafiquant tous les schémas révélateurs de la Vérité les recréèrent selon ses plans. C’est ainsi qu’il utilisa les préceptes édictés par les Avatars à son propre compte et par le biais d’interprétations fallacieuses continua son plan de manipulation.

Au sein de l’astral planétaire et dans l’inconscient collectif , la trame mémorielle des enseignements des Maitres de Lumière était disponible à tout un chacun et il était relativement facile de se faire passer pour le Messager de l’un d’entre eux sans se rendre compte qu’on facilitait ainsi le plan du faux dieu qui consistait à nous faire croire qu’il y avait toujours quelqu’un au dessus de nous pour nous dire quoi faire et comment le faire, ainsi remettant les responsabilités de ce qui se passait ici bas entre les mains des dirigeants nous avons perdu tout pouvoir de changer quoi que ce soit et ne pouvons réintégrer notre statut de souverain de notre royaume. Ainsi est né l’idéologie qui nous à fait croire à un processus d’évolution de l’imperfection vers la perfection en nous soumettant à des instances supérieures.

Les enseignements trompeurs.

Cependant le temps étant imparti à toute expérience modifiant les événements, la Lumière Source devenant de plus en plus intense laisse se révéler certaines vérités et c’est ainsi que depuis quelques décennies d’autres informations nous sont parvenues par le biais de messagers inspirés.

Le faux dieu se sentant en état de danger modifia encore une fois son programme et y inséra alors d’autres paramètres. Comme nous étions persuadés que pour évoluer il fallait pratiquer certaines disciplines, le « faux dieu » envoya ses messagers pour nous inculquer celles-ci (toutes les religions disposent de rituels et de disciplines à réaliser impérativement si l’on veut évoluer vers le bien : privations, ascèses, prières, lamentations, regrets, mea culpa, pèlerinages rédempteurs etc.)

C’est ainsi que tous ceux et celles qui voulaient atteindre le « ciel » (haut astral) sont entrées en profession de foi. Cependant ce qu’ils ne savaient pas encore c’est que le Ciel qu’ils percevaient faisaient encore partie du programme du faux dieu, de l’astral planétaire et qu’il était encore situé à l’intérieur de la 2° Sphère. C’est ainsi que certains se sont approchés de la Lumière (astrale) et ont commencé à voir de l’autre Côté sans pour cela y accéder car plus ils essayaient d’être parfaits plus ils souffraient car cela ne faisait que renforcer l’idée qu’ils étaient imparfaits. Leur expérience ressemblait à celle d’un poisson qui enfermé dans un aquarium sphérique voit ce qui se passe à l’extérieur mais reste néanmoins prisonnier.

Se nourrir des croyances passées fait partie du plan

Le temps imparti au « faux dieu » pour l’expérience touchant à sa fin, il essaya de trouver un stratagème pour pallier aux nouvelles révélations, car de plus en plus d’humains percevant intuitivement ce qui se passait de l’autre côté démantelaient ainsi les programmes religieux et toutes formes de disciplines imposées. L’éveil planétaire avait commencé ! Conscient de tout ce qui se passait dans le psychisme des humains puisqu’il était à la fois leur régent et leur maitre à penser par l’intermédiaire de l’Implant déposé en chacun il voyait, ressentait, influençait, envoyait les images et rêves, il décida d’utiliser les anciennes croyances pour peaufiner son plan et gagner sa dernière bataille.

Il savait que nombreux humains englués dans l’inconscient collectif étaient sensibles aux courants de pensées religieuses des Grandes Civilisations passées ( Mayas, Aztèques, Egypte, Grèce, Babylone, Amérindiens, etc.) et des pratiques utilisées à ces époques : divination, magie, chamanisme, guérison, peintures rituelles, rituels à la pleine lune, mots de pouvoirs, mantras, prières « magiques » et c’est ainsi que depuis quelques décennies toutes ces disciplines sont devenues monnaie courante et pratiquées par de multiples adeptes espérant ainsi réactiver leur encodage d’origine et retrouver l’Identité de leur Ame. Le New Age à été la période la plus faste pour cet ensemencement.

Certes cela avait commencé bien avant puisque dés le début des temps il y a eu des érudits et autres enseignants qui ont apporté des informations importantes par le biais de rituels et disciplines ou études à réaliser, cela permettant de « modifier le programme de base » et de recréer à l’intérieur du cerveau certains circuits neuronaux permettant d’avoir accès à d’autres informations. Cependant changer le programme ne nous libère pas du programme trafiqué élaboré par le faux dieu puisqu’étant partout en ce monde qu’il à généré, tout ce qui y est inculqué est automatiquement aligné sur « son programme »…

Savoir n’est pas libérateur

On peut donc tout savoir de l’univers, de la Genèse des mondes, connaitre tous les méridiens du corps, les vertus des chakras, les vibrations des nombres et de la géométrie, le pouvoir des sons et mantras, les danses sacrés, les rituels chamaniques sans pour cela parvenir à se libérer. Nombreux sont ceux et celles qui depuis des années chantent des mantras, prononcent des phrases sacrées, psalmodient des phrases de pouvoir en langage galactique sensée ouvrir des portes ou activer des clés intérieures, pratiquent telle discipline yogique ou chamanique et se retrouvent tantôt un peu mieux et tantôt encore plus mal… bien au contraire, plus on engrange d’informations plus on crée d’interférences.

Le Souffle de la Reliance

L’Avatar Jésus n’a donné aucun exercice cependant il a montré son cœur lumineux car c’est à cet endroit précis que se loge l’Etincelle Vibrale Source que nous sommes et qui ne peux se révéler que dans la simplicité extrême. Nous sommes entrés en ce monde par le Souffle, chacun de nous est une expression du Souffle divin qui nous inspire (quand il entre en nous) et sort de nous par l’expir afin d’être partagé avec le Tout. Mais au-delà du souffle régit par l’air et les poumons demeure le Souffle de l’Insondable, celui qui agit dans le grand silence et qui nous permet de respirer sans même inspirer d’air. Ce souffle vient du cœur vibral et il est au-delà de cette matrice, lui seul peut nous redonner notre Souveraineté car il est Le Je Suis. La question que l’on peut se poser lorsqu’on entre en méditation c’est « qui de moi respires ?? ». Alors l’Etre des Etres peut se révéler.en toute simplicité ; humilité, innocence, transparence, spontanéité ici et maintenant.

La révélation suprême : tout est faussé !

La Révélation ne peut être qu’Apocalypse puisqu’elle provoque un « choc » qui nous laisse déroutés : et celui-ci nous faire dire « quoi ! Pour sortir de la masse inconsciente de l’humanité j’ai fait une multitude d’efforts, appris plein de choses sur le corps les chakras, le karma, les vies antérieures, la Genèse, j’ai chanté des mantras, psalmodié des phrases galactiques, pratiqué des rituels, jeuné pendant des jours afin de structurer ma conscience sur de nouveaux paramètres amenant à la perfection et aujourd’hui j’apprends que tout cela faisait partie de l’illusion » eh oui c’est peut être cela la vraie révélation.

Nous avons cru que nous étions séparés de la Source, de notre Soi, de la Lumière et privés de connaissance alors que tout cela n’était qu’illusion. Le programme du faux dieu est pure illusion, un rêve, un programme et ce n’est pas en générant des programmes à partir du programme pré établi qu’on peut s’en sortir mais en désactivant tout le programme. C’est comme si on sortait d’un rêve et que nous réveillant en notre Soi on se disait « oh la quel cauchemar j’ai fait »…

Toutes les manifestations et pouvoirs que l’on peut avoir en ce monde, tous les talents et dons que l’on peut avoir ne sont ni plus ni moins que des carottes pour nous faire avancer : on peut voir les anges ou les entendre ou parler en leur nom mais on ne peut être libéré de l’illusion que lorsque tous les intermédiaires formant « voile » ont disparu de notre « programmation ». Il ne s’agit pas de renier les Présences Angéliques et autres puisqu’ils sont aussi nous dans le futur et dans le passé mais de ne pas nous soumettre à quoi que ce soit d’extérieur ou de supérieur.

Notre Soi est omniscient

Notre Soi existe simultanément dans le Futur et le Passé qui ne sont que des Fréquences de l’espace temps présent en d’autres dimensions et c’est depuis notre Futur (5° Dimension) ou nous sommes réalisés en tant que Soi que viennent les informations nécessaires à l’actualisation dans le Présent de potentiels qui ainsi nous permettront d’Etre ce que nous sommes dans ce Futur.

L’ascension n’est qu’un changement de Point de conscience : au lieu de percevoir les choses à partir du moi temporel limité et localisé on perçoit la Vie à partir du Soi qui fait partie intégrante du Soi Universel contenant toutes les formes de vie émanant de la Source. Ainsi on se rend compte que le fait de croire à l’existence de l’illusion était aussi une illusion et on se rend compte qu’en fait on n’a jamais bougé, on n’a jamais quitté la Source, on ne s’est jamais déplacé, tout cela n’était qu’un Rêve. Un film que l’on a imaginé pour le simple plaisir d’expérimenter la Vie.

Libération

On ressent alors ce qu’est d’être l’Onde de vie porteuse de Grâce, l’Eros Universel qui traverse et anime toutes les formes , on se sent porté par cette Vibration au-delà mêmes des images, des sons, des sensations , des émotions, on ne voit plus rien à l’extérieur de soi et tous les rishis ( pouvoirs) qui nous ont été offerts pendant l’incarnation ( clairvoyance, télépathie, guérison, télékinésie, magie, bilocation ) n’ont plus aucune réalité car il n’y a plus rien à voir, rien à guérir, rien à déplacer puisque on est conscient qu’on est partout à la fois….Pure conscience et que là où l’on pose notre Attention on prend « forme vibrale » pour ressentir ce que notre Intention détermine.

Il ne s’agit pas d’atteindre un ciel situé dans une haute vibration dans lequel règne un dieu qui à tout pouvoir afin de contempler de merveilleux paysages où on se la coule douce mais bel et bien de percevoir que si aujourd’hui on est ici en ce corps , en cette dimension que l’on sait illusoire, on peut ressentir que l’on est autre chose, que ce corps n’est qu’une sensation provisoire résultant de la densité de ce monde mais que dans d’autres densités fréquentielles notre corps est différent . Notre Double super éthérique n’est pas situé dans un au-delà lointain que l’on doit atteindre mais il est simplement « Nous » ici maintenant sous cette forme et chaque pensée que nous émettons cocréé notre Réalité qui détermine le Royaume dont nous sommes Souverain incontesté, roi ou empereur, reine ou impératrice… la Source nous à créé ainsi et reconnaitre cela en rendant Grâce rend cela réel. Il n’y a donc rien à créer mais juste à découvrir ce qui était déjà là mais encore imperceptible au sein de l’Illusion.

Peur de l’Absolu

Cette découverte est à la fois magnifique et terrifiante, en effet comment peut on imaginer l’Absolu puisqu’on ne peut le conscientiser, on ne peut que l’Etre et quand on l’est on n’est plus conscient de rien. On se sent alors terriblement seul et responsable de Tout ce qui se passe dans l’Univers puisque chaque pensée émise touche le Tout. Cela nous fait peur et lorsqu’on se trouve devant la Porte ultime qui ramène au Créateur on préfère continuer à rester en ce monde et pratiquer nos exercices, disciplines, études et utiliser nos dons tout en nous convaincant que nous ne sommes pas encore parfaits , que nous devons encore évoluer vers un état plus élevé que nous atteindrons plus tard et nous restons ainsi enfermés dans le programme de l’Illusion.

C’est la peur D’Etre ce que l’On est qui nous maintient dans le « par-Etre » en espérant qu’un Sauveur extérieur nous octroie le mantra libérateur qui nous délivrera de l’Illusion que pourtant nous continuons à nourrir. La seule façon de ressentir l’Absolu en étant incarné en ce monde c’est de cesser de cogiter, de penser et de centrer notre Attention sur le Souffle du cœur Vibral et ressentir ainsi simplement ce qu’est d’Etre en vie, sans rien attendre, visualisé, projeté. Alors chaque instant de vie devient méditation, conscience, pureté, énergie, liberté, spontanéité et Grâce

C’est à partir de cet Etat intérieur que l’on peut Etre Créateur Créatif c’est-à-dire créé de nouvelles perceptions de notre réalité : se recréer et se cocréer est l’œuvre de l’Artiste Originel. Cela n’a plus rien à voir avec les différentes manifestations de l’art (peindre, sculpter, chanter, écrire, danser etc.) car on peut inventer de nouveaux mots, de nouvelles musiques, de nouvelles formes, de nouvelles danses et toucher une multitude de personnes au niveau du cœur et des émotions mais cela touchera t’il vraiment leur cœur Vibral qui ainsi réactivé leur permettra de se Cocréer eux même en tant que Roi ou Reine de leur Univers.

Etre l’œuvre

Jésus n’a laissé aucune œuvre artistique (peinture, musique, sculptures, écrits) il est devenu l’œuvre :

Il a sculpté son âme et son esprit afin de transformer son corps en instrument de musique révélateur de la Musique Ultrasonique de son Ame accordée à la Grille Christique de Gaia. C’est la plus grande œuvre à accomplir.

On peut utiliser tous les dons qui nous sont octroyés ici bas (artistiques et spirituels) afin de révéler des aspects de la Lumière Source manifestée en tant que couleurs, sons, formes mais cela ne peut s’accomplir que lorsque notre corps est transmuté par l’exercice de cet art et ainsi devient une Œuvre révélant la Vérité. Dés qu’on se laisse envahir par les programmes de l’ego manipulateur on s’identifie à ses œuvres et l’on devient ainsi un artiste perturbé par l’astral , la folie, la dépression, la vanité ou la mégalomanie s’emparent alors de nous et quelques soient les œuvres d’arts qui émanent de nous , celles-ci ne modifient en rien la fréquence structurelle de notre corps physique qui bien au contraire à tendance à se dégrader ( c’est ce qui arrive à tous les artistes a renom qui sombrent dans l’alcool, la drogue, la folie )

Tous les pouvoirs (Rishis) qui nous sont octroyés doivent être utilisés pour « parfaire » notre transmutation. La clairvoyance donne une vision plus claire, la télépathie permet de recevoir des infos vibrales etc. L’ego quant à lui est tenté d’utiliser ces Pouvoirs afin de faire carrière ou pour contrôler les autres ou démontrer qu’’il est meilleur ou plus évolué et ainsi nous maintient dans l’Illusion. Il importe de ne pas confondre la révélation des pouvoirs et l’Etat de Conscience que l’on a atteint car ceux-ci ne sont que des « moyens » pour percevoir les infos Source via les images, sons, vibrations mais ne sont en aucun cas « témoins » de notre Maîtrise spirituelle. Ce n’est pas parce que l’on est clairvoyant ou télépathe qu’on est plus élevé ou évolué que celui qui ne dispose pas de ce « pouvoir ». Le « don » sert à rétablir le contact, c’est tout, quant à l’Etat d’Evolution il se révèle par notre façon de parler, écouter, communiquer, exprimer notre compassion.

Lorsqu’on est reconnecté avec la Vibration Source qui nous révèle en tant que « Christ » que nous sommes on n’a plus besoin de ces « pouvoirs » ou tout du moins de les étaler publiquement, ceux-ci nous servent à maintenir la Reliance et notre Corps Temple devenu Instrument du Créateur rayonne l’Onde de vie qui facilite l’Elévation vibratoire de tout ce qui nous entoure. Bouddha et bien des sages nous ont montré la Voie de la sagesse qui s’accomplit dans et par la vie quotidienne en toute simplicité, humilité, innocence, transparence, spontanéité.

Christian Duval Wydyr

Le 10 Aout 2014

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

CHANGER DE PROGRAMME OU REALISER L’UNITE ? 1/2

Publié le par Wydyr

CHANGER DE PROGRAMME OU REALISER L’UNITE ? 1/2

Dans mes autres publications j’ai explicité comment fonctionnait le processus créatif : à chaque Etoile, chaque Univers, chaque Galaxie correspond un « programme hologramme» contenant une base de données particulières permettant l’expérimentation par l’intériorisation. Chaque Univers dispose donc d’un Logiciel d’intégration et toute Etincelle d’Esprit ou Soi voulant visiter celui-ci doit « télécharger le programme » puis « l’installer en tant qu’administrateur » avant de pouvoir l’utiliser et se lancer dans l’expérience.

Chaque Univers émanant à partir d’une Fréquence particulière déterminant un « Archétype » de la forme de vie Intelligente la mieux adaptée. Dans notre Univers celle-ci est de forme « humanoïde » mais il n’en est pas de même dans les autres Dimensions fréquentielles : les Etres de 18° Dimension n’ont pas de corps de forme humaine mais celle-ci ( immense) ressemble à un Vaisseau spatial , cependant lorsqu’un Etre de 18 ° Dimension veut visiter la 3° Dimension unifiée il ne peut s’y manifester que par une forme humanoïde adaptée à cette fréquence et ainsi une partie de son Corps Adamantin Super Ethérique prend la forme provisoire d’un humain.

Demandez le programme !

Il est donc très difficile voire impossible de « visiter » un Univers type sans avoir téléchargé et activé le programme permettant la création d’un corps adapté à la vie en celui-ci. Dans mon article intitulé « le végétarisme peut il faciliter l’Ascension » j’ai explicité comment les Pleiadiens qui avaient été envoyés sur le Laboratoire Eden pour participer à la création d’une nouvelle humanité se sont trouvés piégés parce qu’ils ne possédaient pas de corps adapté à ce monde. Ils auraient pu se contenter de se manifester via leur corps de Feu Ethérique (qui est le corps véritable de toute conscience) mais c’est de leur plein gré qu’ils ont souhaité prendre forme humaine de 3° dimension et n’y sont arrivés qu’après de longues et multiples expériences en utilisant comme base support le corps « animal humain » qui avait été élaboré par les Maitres Généticiens Dracos.

Ce n’est que lorsque l’expérience à été stabilisée que ce « nouveau prototype de corps humain » ayant été validé par la Source à été proposé à toutes les Consciences désirant participer à l’expérience « Eden » qui devait permettre l’Activation d’un Programme ADN à 12 brins dans le corps de singe humain fonctionnant sur 12 brins.

C’est ainsi qu’alléchés par cette offre « nous » -Soi consciences - avons été tentés par cette aventure et nous sommes approchés de la « Sphère Tara » de Nature Super Ethérique de 5° dimension. Celle-ci portait en son intériorité un « Double d’elle-même » une Terre de 3° Dimension Unifiée qu’il était possible d’explorer par projection d’un Double. Nous pouvions donc « visiter » le Laboratoire Eden tout en étant libre d’en ressortir quand nous le souhaitions.

Dieu apparait…

La Source créatrice Androgyne (Créateur Universel) ou Je Suis peut se projeter en multiples formes de manifestations (Je suis ceci, ou « Je Suis cela ») afin d’expérimenter tous les potentiels contenus en elle et chaque Je Suis créé à son Image détient le même pouvoir de manifestation. Chaque Univers devant être régi par un Souverain responsable du bon ordre la Source s’est alors manifestée sous forme de « dieux » et « déesses », chacun disposant d’attributs particuliers liés à sa fonction.

Ainsi le Laboratoire Eden était régit par un « dieu ». Celui-ci désirant créer un « monde à son image » généra un autre « programme » à l’intérieur du Programme Originel au sein duquel il serait « le dieu » et se ferait passer pour le créateur (j’ai explicité cela dans mon article sur le végétarisme). C’est ainsi qu’à l’intérieur du jardin d’Eden, dans une autre séquence fréquentielle à été généré une « sphère de 3° dimension » contenant un programme falsifié et inhibiteur pour les Consciences qui s’y aventureraient. par l’Intermédiaire de manipulations et inversions des fréquences lumineuses il fut donc créé « une autre matrice » qui fonctionnait par le biais d’un champ électromagnétique généré par un noyau ferrique élaboré à partir de technologies martiennes et reptiliennes ayant désiré participer au royaume de ce « dieu ».

Toute Conscience qui s’approchait trop du champ électromagnétique était littéralement aspirée, attirée par la force d’attraction et son « corps Super Ethérique » subissant un affaissement vibratoire se transformait en un corps de matérialité dense constituée des 4 Ethers (feu, eau, air, terre) nécessaires à l’expression de la vie mais occultés du Feu Ether, 5° élément qui maintenait la cohésion harmonique entre les 4. C’est ainsi qu’on s’est retrouvé « piégé » dans cette « sphère programmée pour réaliser les plans du « dieu » manipulateur.

Manipulés par dieu !

Nous sommes ainsi entrés dans une sorte de Luna Park qui nous avait été présenté comme un endroit idéal pour réaliser nos rêves ( en tant que Soi Souverain) mais la nouvelle fréquence portant le logiciel du dieu manipulateur nous à obligé a œuvrer pour réaliser les rêves de celui-ci et non plus les nôtres. Ainsi nous sommes devenus ses « esclaves » afin d’être certain que nous ne nous échapperions pas de son « Luna Park » maintenu en place par la Lune cristallisante, il à généré un autre programme interne nous donnant l’impression d’Unité au sein d’un monde qui était dissocié : c’est ainsi que de l’énergie Lunaire surgit l’Inconscient collectif nous donnant l’Impression d’être « Unis » tout en expérimentant la dualité perpétuelle entre polarités sexuelles, ethnies raciales, idéologies etc.… et pour ce faire le « faux dieu » instaura une matrice astrale où par le biais des émotions il nous maintiendrait sous sa coupelle.0

Le monde dans lequel nous étions emprisonnés était vécu par nous comme l’enfer car l’insécurité étant permanente (difficulté de trouver de la nourriture, peur de l’autre, changements climatiques perturbants, manque d’énergie) nous nous sommes englués dans le bas astral d’où émanent toutes les peurs et ainsi les forces agissant en ces zones se nourrissent de nos émanations de peur et font tout ce qu’elles peuvent pour nous maintenir dans des états d’insécurité.

Cependant certains Etres furent envoyés par la Source comme Messagers afin de révéler la supercherie et révélant ainsi par la parole les Vérités situées hors de cette matrice infernale dont nous ne pouvions sortir. Ainsi peu à peu l’idée d’un « bon dieu » commença à s’installer dans certaines Consciences.

Dieu devient « bon »

Cela posa un problème au « faux dieu » qui ayant jusqu’à ce jour régné par la peur se dit qu’il fallait faire quelque chose pour éviter que certains réussissent à s’échapper. Aussi il eut l’idée de présenter une autre face de lui-même : un « bon dieu » ainsi les Consciences continueraient à penser qu’il était l’Unique, le Créateur, et qu’il n’existait rien au-delà de ce monde. C’est ainsi qu’il modifia son programme et apparut alors comme « bon dieu » et révélant par le biais de ses sbires qu’il avait créé l’Homme à son image, Nous nous sommes empressés d’essayer de lui ressembler : c’est-à-dire d’être aussi bon, puissant et parfait que nous imaginions qu’il était. Cependant notre programme contenait en lui l’information que nous étions imparfaits et notre cheminement vers la Perfection commença.

Persuadés d’être imparfaits et responsables du péché originel nous tendions vers la perfection et ainsi acceptions toutes les humiliations et croyances imposées par « dieu » qui soi disant veillait sur nous et nous aimait. Notre Conscience privée de lien direct avec notre Soi Source ( Ame solaire et Double super éthérique) par l’interférence provoquée par le programme du faux dieu s’est alors enfermée dans une fréquence liée au programme de celui-ci : ce que nous appelons notre Ame n’est en fait que la Banque Mémorielle des expériences vécues en ce « monde » par notre « moi » lunaire ).

Recyclage de l’âme

A chaque fois que notre corps usé « mourrait » notre « Ame » avait l’impression de se libérer et d’entrer dans une zone plus lumineuse : le haut astral appelé Ciel ou résidait le Paradis dirigé par le bon dieu mais qui n’était en fait qu’une illusion de plus.

Notre âme passait alors par la zone dite « purgatoire » c’est-à-dire qu’en revoyant tous les événements de sa vie à l’envers (du dernier événement au premier) elle ressentait davantage les effets des émotions émanées et faisait en quelque sorte son bilan et choisissait son futur plan d’incarnation pour réparer ses erreurs et cheminer sur le chemin de la perfection.

C’est ainsi que chaque âme après s’être jugée procédait à son propre recyclage et acceptait ainsi de se réincarner en une autre époque afin de se libérer de son karma et atteindre la perfection. Comme la plupart du temps ce programme était un peu difficile à digérer, il était proposé à l’âme un petit séjour dans le haut astral (en compagnie du bon dieu et des anges) au Paradis afin d’avoir une idée des délices qui l’attendaient lorsqu’elle aurait atteint cette perfection…

C’est le même processus qui nous est proposé dans notre vie quotidienne : nous gagnons notre vie à la sueur de notre front afin de nourrir en énergie certaines entités qui nous maintiennent en captivité et pour nous récompenser celles-ci nous offrent un mois de congé afin de nous ressourcer et profit de la vie telle qu’on espèrera la vivre lorsque nous serons a la retraite et quand ce moment arrive on s’aperçoit qu’on s’est fait berner.. En fait on ne nous octroie un mois de congés que pour que nous soyons plus productifs à la prochaine rentrée !!

Comme cette perfection semble inatteignable de vie en vie nous cheminons et acceptons les souffrances endurées (espérant ainsi une récompense) certains vont même jusqu’à s’auto flageller ou se faire souffrir pensant ainsi faire plaisir au bon dieu qui en récompense leur offrira un séjour 3 étoiles au Paradis. Ainsi nous avons accepté cette notion d’imperfection/ punition/ rédemption/ purification/ perfection.

A suivre….

Christian Duval . Wydyr

8 Aout 2014

Publié dans conscience quantique

Partager cet article

Repost 0

L’EFFORT CHASSE LE NATUREL

Publié le par Wydyr

L’EFFORT CHASSE LE NATUREL

Notre existence ici bas est passée sous le contrôle total de la technologie et du mental. Notre soi disant évolution nous à certes libéré de certaines tâches physiques fastidieuses mais en contrepartie nous en a chargé d’autres. En effet il n’y a pas si longtemps de cela, l’humain accomplissait des efforts physiques naturels comme marcher pour aller à l’école ou au travail, danser, se mouvoir, jardiner, escalader des montagnes, se déplacer à vélo, activités qui maintenaient le corps physique en forme dynamique. De nos jours tout à changé, l’humain prend le métro pour se rendre au travail, l’automobile pour aller chercher son pain a 500 mètres, les mamans viennent chercher leurs enfants en automobile, on prend l’ascenseur ou l’escalator au lieu de l’escalier car on est toujours pressé : pressés de terminer ces choses de la vie.

C’est ainsi que notre corps perturbé par le rythme actuel ( tout va trop vite, on n’a pas le temps) perds de sa tonicité et pour compenser on se met un survêtement en polyamide et un écouteur sur les oreilles pour aller pratiquer une séance de jogging dans une atmosphère polluée par les gaz d’échappement et multiples odeurs et bruyances que l’on n’entend pas grâce à notre casque MP 3… On se dépêche de terminer les courses, le travail en cours ou le ménage pour se ruer dans une salle de fitness ou de musculation afin de maintenir notre corps en forme. Quoi qu’on fasse: préparer un week-end, se rendre à une séance de gym, faire du jogging, on reste toujours sous tension par un stress perpétuel.

On passe une bonne partie de notre temps à vouloir maintenir notre corps en forme par une multitude de techniques et régimes alors que celui-ci ne nous sert qu’à aller travailler pour produire de l’énergie.. C’est comme si on avait une automobile dont on n’avait pas vraiment besoin mais qu’on se sentait obligé d’utiliser afin d’éviter qu’elle ne rouille ou se détériore par non utilisation.

Depuis tout enfant notre vie n’est qu’une suite d’efforts et de contraintes : efforts pour apprendre une multitude de choses qui ne nous servent guère par la suite. Enfant, on passe des heures assis sur une chaise inconfortable qui nous bousille le dos et ensuite on nous oblige à aller faire de l’exercice physique qui nous ennuie à mourir (disciplines sportives scolaires) et après cette gym on revient s’affaler sur une chaise pour s’encombrer à nouveau la tête.

Dés qu’on est né en ce monde on est soumis à cette « loi de l’effort obligé »: effort pour porter le cartable, pour apprendre, pour retenir les leçons, pour soulever des poids, pour courir plus vite que les autres, pour sauter à la perche , pour être le meilleur en classe, puis plus tard efforts pour maintenir le corps en forme, pour gagner sa vie, pour obtenir le meilleur poste, pour payer ses impôts, pour trouver le compagnon ou la compagne idéale via un site de rencontre, pour payer le loyer, pour trouver le lieu idéal de vacances, pour maigrir ou grossir ; pour ne pas succomber à la tentation de manger ce qui réjouit notre palais ; efforts pour s’imposer une discipline alimentaire qui nous ôte tout plaisir de déguster un bon plat sans culpabilité tout en nous faisant croire qu’ainsi on sera en meilleure santé..

Tout semble se mériter ; rien ne parait plus naturel. C’est notre cerveau qui contrôle tout. Lui-même est supervisé par notre ego qui obéit à ceux et celles qui dirigent le monde : politiques, médias, religieux, éducateurs… le mot clé dans notre société est « il faut » ou « tu dois faire ceci, cela ». Ce n’est plus nous qui décidons ce qui est bon pour nous mais d’autres instances supérieures.

L’ego veut contrôler l’avenir et le passé. Il classe les photos et objets souvenirs du passé et les conserve précieusement car cela lui donne l’impression d’avoir vécu, et organise le futur a partir de ces données .Il veut tout savoir, tout prévoir, tout contrôler car il a peur de vivre sans repères. Le résultat est qu’on est soumis à un tel rythme de vie infernale qu’on traverse l’existence sans être réellement vivant. Tel un zombie robotisé on avance sans joie sur un chemin qui ne mène qu’au cimetière. Sur notre tombe on pourrait inscrire » ici git celui qui a traversé la vie sans être vivant »».

Certes nombreux sont ceux qui crient à tout va « carpe diem » mais combien d’entre nous vivent il cela en permanence ? Peu en vérité (et moi-même je fais partie du lot)

Le créateur nous à octroyé un corps parfait dont la plupart des fonctions vitales sont autonomes : on n’a pas besoin de penser à digérer, respirer, à se mouvoir ; nos cheveux poussent tout seuls et nos cellules se régénèrent sans aucune intervention de notre volonté… Quand on regarde la nature on peut percevoir l’harmonie universelle ; les arbres épousent la berge de la rivière et le flux de celle-ci suite les sentes de la vallée, tout est parfaitement « épousé » et « épousant » tous les règnes sont parfaitement harmonisés entre eux mais lorsqu’on regarde les villes créées par les humains on se rend bien compte qu’il y a quelque chose qui cloche : où est donc l’harmonie dans les cités industrielles, dans les zones commerciales constellées de magasins immenses en béton ?… Rien de tout cela ne peut réjouir notre âme.

Seul l’adulte manipulé par son elfe gris interne (ego) peut se réjouir car il peut acheter, construire, vendre, négocier, profiter, spéculer en ces lieux mais l’enfant en nous ne peut y trouver pas compte. L’enfant n’aime pas l’effort, il aime se laisser vivre et profiter de l’instant. Il se promène, court, joue à la balançoire, se jette dans l’eau escalade la montagne, chante, danse, rit et mange avec joie et appétit sans se prendre la tête, sans chercher à savoir si cela est bien ou mal, pour lui c’est naturel et ainsi son corps est maintenu en « forme » de façon naturelle, simplement en jouant avec la vie.. Il adore les surprises, la nouveauté, l’inconnu, l’inédit, le fantastique, l’imprévu car seule la découverte le réjouit.

L’adulte lui a peur de l’inconnu, de l’imprévu. Il a peur de découvrir certaines choses qu’il redoute, il à peur de penser à l’avenir, à la vieillesse, à la mort et pourtant il s’y dirige à grand pas et souvent il arrive au terme de sa vie sans avoir vraiment vécu. Alors que l’enfant savoure la vie tant qu’il est vivant !!!

Tant que notre âme et notre Enfant intérieur sont prisonniers des contraintes de ce corps et de cette vie illusoire nous ne pouvons trouver la plénitude. Alors chacun de nous peut dés aujourd’hui retrouver ce Naturel qui seul donne la joie de vivre .Reprenons plaisir de marcher, de nager, de communiquer de vive voix ( et non uniquement par internet ) d’escalader des montagnes, de grimper les escaliers quatre à quatre ou de les descendre en glissant sur la rampe ; de jouer avec un chien qui passe , de courir après un oiseau, et d’oublier nos salles de tortures musculaires et autres « fitness » et régimes de frustrations, nos vitamines en boite, nos stimulants pharmaceutiques.. Retrouvons notre naturel

La vie est simple alors pourquoi cherchons-nous tant à nous la compliquer ? uniquement pour faire plaisir à ceux et celles qui en profitent à notre détriment.. La révolution écologique passe par une révolution intérieure bio organique … retourner à l’essentiel et la simplicité peut sauver la Planète. Pour cela nous n’avons qu’un seul et unique effort à faire : lâcher prise de l’ego qui veut tout contrôler. Ne cherchons pas les petits gris manipulateurs à l’extérieur de nous mais observons ceux qui se sont installés en nos cerveaux et qui depuis ce point ne font que juger, comparer, analyser, cogiter, spéculer, disséquer et nous transformer en sortes de zombies robotisés n’avançant que sous les impulsions de la lumière électromagnétique et une soi disant technologie évolutive…

Serons-nous les humains de demain œuvrant pour cocréer un paradis naturel ? Ou les robots d’aujourd’hui engendrant des futurs infernaux dirigés par une technologie artificielle… c’est à nous de choisir.

Christian Duval Wydyr

4 Juillet 2014

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>