Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

QUESTION REPONSE : COMMENT NE PAS JUGER EN CES TEMPS DIFFICILES ?

Publié le par Wydyr

QUESTION REPONSE : COMMENT NE PAS JUGER EN CES TEMPS DIFFICILES ?

Voici la question telle qu’elle m’a été posée

« Une chose m'interpelle en ce moment à propos du fossé qui se creuse en ce moment entre le "bien " et le "mal», et leur affrontement. J’ai l'impression d'assister à cela "en live" chez certaines personnes à qui on serait tenté de coller l'étiquette "caractérielles".J'en suis témoin dans mon entourage proche. Des personnes capables de douceur-tendresse-humour-générosité-patience...etc. se transformer soudain sous l'effet d'une contrariété même très légère et se laisser dominer par la rage, la haine, l’agressivité jusqu'à avoir un comportement à risque pour soi et autrui. Je m'efforce-avec de plus en plus de réussite de rester «non concernée, non jugeante" sans avoir peur et dans l'amour. Mais, puisque cela se passe devant moi, c’est que j'en suis partie prenante et je voudrais aider si c'est ce qui m'est proposé ».

Réponse :

La Lumière qui s'active au sein de ce monde réveille tous les programmes enfouis, les bons comme les mauvais et chacun selon ses programmations internes manifeste ceci ou cela. Il n'y a donc rien à juger ni rien à condamner simplement à constater « ce qui est » car le monde devient transparent et il est désormais impossible de se cacher sous un masque de bienveillance aussi spirituelle soit elle car rien ne peut être caché et tout doit se révéler.

Quand à votre propre expérience il en est de même mais ce n'est pas parce que cela se passe devant vous que vous en êtes partie prenante sauf naturellement si cela vous amène à juger ou à réagir.

Il ne faut pas confondre jugement et discernement, le jugement consiste à dire " c'est bien ou cela n'est pas bien" alors que discerner c'est être capable de voir en étant détaché.

Le principe de la loi d'attraction fait venir vers vous ce qui vous ressemble mais aussi ce qui est l'opposé de vous mêmes. Ainsi vous pouvez vous retrouver avec des gens sympathique qui deviennent caractériels dés qu'ils sont titillés par quoi que ce soit et les amène à se comporter d'une façon plus désagréable mais ce qui importe c'est qu'est ce que cela génère en vous : êtes vous touchée par cela, cela vous dérange t'il ou restez vous malgré tout centrée dans votre cœur au delà de tout jugement ?

Ceci vous apprend ainsi à devenir vous aussi plus transparente afin que ni vos émotions, ni vos pulsions, ni vos croyances ne puissent interférer avec l'énergie vibrale Christ qui a travers vous cherche à se révéler.

Dés que vous êtes touchée intérieurement et que cela modifie votre Etat d'Etre c'est qu'il demeure en vous une faille que vous devez combler afin que votre aura de Lumière demeure pure et qu'ainsi rien de l'extérieur ne puisse modifier votre Etat d'Etre divin centré sur l’amour.

Ainsi depuis ce centre vous pouvez "voir" sans juger le comportement des autres et ainsi actualiser cette pensée de Maitre Eckhart « ce que tu es cries si fort que je n'entends pas ce que tu dis".

Ainsi vous pouvez voir sans juger.

Christian Duval le 26 Mai 2015

Publié dans questions réponses

Partager cet article

Repost 0

Article publié depuis OverBlog

Publié le par Wydyr

LA TELEVISION ET SES CHAINES

La télévision pourrait être un outil magique au service de l’évolution planétaire si elle proposait des programmes permettant aux consciences d’évoluer. Au lieu de cela cette vieille dame se contente de nous rabâcher les programmes d’un passé désuet ne faisant qu’alourdir les charges émotionnelles qui nous maintiennent dans la nostalgie du bon vieux temps ou les regrets et culpabilités provenant des conflits mondiaux tout en nous proposant l’image d’un futur peu réjouissant.

Ainsi chacun d’entre nous consciemment ou non, dés qu’il allume son petit écran choisit sa « chaine » celle qui va l’enchainer pendant une heure ou deux et qui insidieusement génère dans nos circuits synaptiques des programmes qui nous in- forment selon les images reçues.

In- formé voulant dire « former de l’intérieur » nous sommes donc formatés à partir de ces banques de données. La multitude de séries télévisées « policières » dont le scénario commence par la découverte d’un cadavre et se poursuit avec l’intervention de policiers super héros doués de facultés parapsychiques et de caractères plus ou moins sympathiques nous invite à nous enchainer à ces séries cultes.

Hors la réalité est toute autre car il suffit de voir les moindres moyens dont dispose les instances policières qui s’avèrent souvent incapables de retrouver une auto volée ou un enfant disparu. Ces séries ressemblent de plus en plus aux films de fictions élaborés à partir des bandes dessinées de Marvel ( Iron man etc) ces héros tels Superman, Iron Man, spiderman font rêver la plupart de nous qui désireux d’établir la justice sur terre se projettent dans ces personnages.

Il n’y a pas de mal à cela cependant ces scénarios nous maintiennent dans une matrice de dualité où les gens de « bien » doués de super pouvoirs luttent contre les gens qui font le « mal ». Hors c’est exactement ce que chacun de nous vis à l’intérieur de son Etre ou un Ange gardien lutte contre l’Ange noir qui nous habite aussi.

Ce qu’il importe surtout de constater c’est que les images nous informent et lorsque celles-ci sont faussées elles nous manipulent à notre insu.

Notre cerveau est incapable de discerner entre une télé réalité ou fiction et la vérité.

Quand on regarde un film qui capte totalement notre attention, il arrive un moment où nous sommes comme hypnotisés par certains personnages et nous nous projetons en eux, nous ressentons leurs émotions, leurs angoisses, leurs soucis, car ils nourrissent des scénarios internes identiques et peu à peu nous devenons à leur image.

Dés que nous ressentons des émotions fortes en visualisant ces scènes notre cerveau les enregistre comme banque de données réelles et cela modifie la biochimie de notre corps (système hormonal et glandulaire) et notre corps vital se modèle selon ces informations qui interagissent sur notre ADN. Que nous vivions un scénario d’angoisse lors d’une agression où en regardant un film qui nous fait vivre la même chose est identique pour le cerveau.

Si nous ne voulons pas être formatés et manipulés par des programmes il importe donc pour chacun d’entre nous de choisir la nourriture émotionnelle qui nourrit notre état de bien être et à ce titre certains films magnifiques sont « nourriciers » eux aussi.

La plupart des téléspectateurs deviennent « accros » à ces séries policières et ainsi inscrivent ces programmes en eux qui avec le temps deviendront leur réalité quotidienne. Notre vie extérieure étant le reflet de notre vie intérieure c’est à nous qu’il incombe de faire des choix judicieux quant à toutes les « nourritures » (physique, mentale, émotionnelle) que nous ingérons.

Ainsi comme toute matrice virtuelle la télévision nous « propose » des programmes « possibles » mais c’est nous qui détenons la télécommande entre les mains et choisissons notre « chaine » et ainsi nous enchainons à vivre telle ou telle réalité temporelle.

Alors je vous invite à réfléchir à ceci lorsque ce soir devant votre petit écran vous choisirez votre « chaine »….

Nous disposons maintenant d’une multitude de chaines incroyables grâce aux satellites mais il faut avouer que toutes sont conditionnantes et souvent abêtissantes justes destinées à capter notre Attention et notre énergie ainsi pendant ce temps nous ne pensons pas à créer notre rêve et nous passons notre temps à regarder sur le petit écran ceux qui vivent le leur !

Alors on pourrait dire !

Vive la télé web et toutes les nouvelles télés indépendantes qui s’efforcent de partager des programmes non enchainant mais libérateurs.

Boy- coton tous ces Tous ces programmes qui enchainent notre énergie d’amour et déchainons nous en manifestant la joie d’être ici et maintenant créateurs de notre réalité.

Christian Duval le 25 Mai 2015

Partager cet article

Repost 0

« LE DERNIER LOUP » : LES ACTES INCONSCIENTS GENERENT LE KARMA

Publié le par Wydyr

« LE DERNIER LOUP » : LES ACTES INCONSCIENTS GENERENT LE KARMA

Avant de lire cet article je ne peux que vous conseiller de voir le merveilleux film de Jean Jacques Annaud car si j’en révèle une partie de la trame en cet article il est plus révélateur de ressentir l’expérience.

Au début du film on peut constater à quel point les Mongols vivent en harmonie avec leur environnement et respectent la terre mère et tout ce qu’elle leur octroie comme nourriture. Afin de maintenir l’équilibre écologique ils sont obligés de sacrifier chaque printemps plusieurs bébés loups afin que la meute ne soit pas trop importante ce qui poserait un problème au niveau nourriture. Au moment du sacrifice ils offrent le « corps et l’âme » des jeunes louveteaux à Tengris leur dieu céleste.

Ils se nourrissent aussi de viande et en contrepartie ils offrent à dame Nature leur corps lorsque leur âme s’en est allé dans d’autres plans (ils n’enterrent pas leurs morts mais les déposent en un endroit ou les animaux pourront s’en servir comme repas). Les loups quant à eux sont suffisamment intelligents pour attirer les troupeaux d’animaux vers un lac gelé et ainsi les animaux les moins vigilants étant congelés sur place font partie intégrante du garde manger des loups.

Les animaux ne sont pas dotés d’une âme individuelle ni de corps mental, leur esprit groupe expérimente la vie à travers tous les éléments du troupeau et dés qu’un animal s’avère moins vaillant ou handicapé il est comme « mis en exil » et se retrouve en quelque sorte comme « coupé de l’esprit groupe du troupeau » et devient ainsi une proie facile pour les animaux carnivores qui en font leur repas.

Dans le film on voit les Mongols qui puisent dans le réservoir naturel de nourriture des loups et emportent une multitude de gazelles mortes et en libèrent d’autres non encore congelées, ceci afin de réguler l’équilibre écologique et de permettre aux gazelles de se reproduire pour qu’il y en ait assez pour nourrir les louveteaux nouveaux au printemps. Les mongols ne prennent que l’essentiel et laissent suffisamment de nourriture pour les loups, ainsi ceux-ci n’attaqueront pas leur troupeau.

C’est alors que se produit le drame. L’un des Mongols désirant posséder un poste radio révèle à des marchands mercantiles l’endroit où se trouve le lac gelé servant de réserve et ces profiteurs s’empressent d’aller piller le garde manger des loups afin de s’enrichir.

Lorsque les loups s’aperçoivent que leur garde manger est vide, ils se dirigent vers les camps Mongols et tuent une multitude de moutons afin de se nourrir. Il n’y a la aucune idée de vengeance mais simplement ils assument leurs besoins quotidiens. De ce fait les autorités et certains Mongols partent en chasse pour tuer les loups et déciment pratiquement toute la meute.

On peut ainsi constater la responsabilité d’un individu car ce massacre découle du fait que par cupidité il a révélé l’emplacement du lac gelé ce qui à provoqué le déséquilibre. En d’autres termes on pourrait dire que c’est lui le responsable du massacre des loups et il est évident qu’un jour ou l’autre il reviendra en ce monde pour rétablir l’ordre naturel des choses qu’il a dérangé par son acte inconscient. Il aura certainement l’occasion de s’occuper de loups voire de les protéger.

Il n’y a ni bien ni mal dans cette histoire mais on se rend bien compte que le manque de conscience nous fait parfois accomplir des actes qui ont une répercussion sur toute la planète et tout l’Univers. On appelle cela l’effet papillon.

Alors si dans notre vie d’aujourd’hui nous sommes parfois confrontés à des problématiques particulières il va sans dire qu’il y a certainement une cause antérieure à cela et qu’on n’est pas revenu en ce monde pour être puni a cause de cette faute mais simplement venu rétablir un équilibre que l’on avait déstabilisé par un acte inconscient. Il n’y a aucune culpabilité à avoir vis-à-vis de cela mais simplement une prise de conscience suivi d’un acte réparateur.

Christian Duval le 23 mai 2015

Publié dans messages inspirés

Partager cet article

Repost 0

RELATIONS ET EQUILIBRE

Publié le par Wydyr

RELATIONS ET EQUILIBRE

Le monde est une scène de théâtre sur laquelle nous devons définir qui nous sommes. Le Soleil met à notre disposition 144 Archétypes possibles à incarner (12 signes zodiacaux x 12 ascendants) et avant de nous incarner nous choisissons d’endosser l’un d’eux avant de venir « jouer notre rôle » ici bas. Au moment de notre incarnation les positions et aspects planétaires déterminent les fluctuations de la mise en scène. Afin de découvrir qui nous sommes nous avons besoin de partenaires « miroirs », d’événements, de décors qui composant notre environnement scénique vont nous permettre de jouer notre rôle. Certains personnages ne sont que figurants (ils passent dans notre vie puis disparaissent) d’autres sont partenaires de scènes qui nous renvoient la réplique et nous obligent à peaufiner notre façon de jouer et aussi à improviser.

Nous arrivons sur la scène de la vie avec un vêtement immaculé (sans tâches) mais chaque événement mal vécu ou cristallisé sous forme d’émotions génère des tâches et à chaque fois que nous revenons en ce monde, celles-ci quoique invisibles redeviennent visibles dés que nous rencontrons les partenaires « miroirs » révélateurs de celles-ci.

Celles-ci tels des fantômes issus des films précédents ont tendance à interférer dans notre jeu actuel et parfois provoquent multiples embrouilles et remous qui modifient notre jeu de scène. Nous avons besoin des autres pour nous permettre de définir qui nous sommes face à l’adversité, a déterminer ce que nous voulons être ou avoir, et tout partenaire de scène ennemi ou ami nous aide à voir plus clair.

Nous devons apprendre à trouver le juste milieu entre Etre et Paraitre comme l’indique l’axe Bélier Balance et tout équilibre est toujours instable, il suffit parfois de si peu pour modifier une relation (une parole, un geste mal placé, un regard, un sourire, une grimace) et cela nous oblige à rectifier pour trouver le juste milieu. Nos fantômes du passé non libérés de leurs vieilles chaines ne font qu’interférer et provoquer les déséquilibres qui nous obligent à rectifier nos comportements. Tout ce qui vient à nous est donc « juste « puisque reflet a l’extérieur de nos miroirs et visions intérieures : tout ce que nous pensons nous le créons et l’expérimentons, chacun voit le monde selon ses perceptions internes.

L’axe de la Terre est sous influence de l’axe Cancer Capricorne (la Terre tourne autour de celui-ci – axe nord sud) et l’équilibre de la Terre (puisque tout mouvement rotatif nécessite l’équilibre) est lié à l’axe Bélier Balance.

Chacun de nous doit donc trouver individuellement et collectivement le juste milieu. A chaque fois que nous agissons nous pesons sur un plateau de la Balance, au niveau individuel mais aussi collectif. Il suffit qu’un individu décide de se comporter en tyran pour que toute la Population terrestre en soit affectée via l’Onde de résonnance. Chacun de nous à donc une responsabilité vis-à-vis du bien être collectif.

Christian Duval 18 Mai 2015

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

L’UNITE : AU-DELA DE L’ASTROLOGIE ZODIACALE

Publié le par Wydyr

L’UNITE : AU-DELA DE L’ASTROLOGIE  ZODIACALE

L’UNITE : AU-DELA DE L’ASTROLOGIE ZODIACALE

Au moment de notre naissance en ce monde une photo du ciel ( carte du ciel astrologique) est prise depuis la Terre : celle-ci révéle les positions des planètes au sein du zodiaque et donne une multitude d’informations quant à notre caractères, aux possibles de notre destinée ainsi que les schémas hérités de nos vécus antérieurs. Cependant quelques heures après notre naissance, le « ciel zodiacal » est différent puisque la lune et les planètes rapides ont déjà changé de place . Si cette « photo » ( théme zodiacal) représente en quelque sorte notre « portrait » elle n’est pas nous pas plus que nous ne sommes le personnage que l’on fixe parfois sur une image via un appareil photo.

Une photo « fixe » les informations lumineuses sur une feuille de papier mais la vie, toute photo est inerte ,statique et à chaque fois que l’on prend une photo de nous on « fige » une partie de nous sur une image que l’on pourra regarder avec nostalgie quelques années plus tard mais qui n’est qu’un souvenir d’un passé qui est mort.

L’Interprétation du thème astrologique de naissance nous donne des infos sur le passé résiduel ( vies antérieures) et sur les programmes « possibles » à vivre mais ne peut en aucun cas déterminer notre avenir. Les influx et courants planétaires déterminent des ambiances particulières facilitantes ou au contraignantes mais rien n’est déterminé à l’avance. Si l’on prend deux individus traversant le désert pendant une tempête de sable, chacun vivra sa propre expérience, l’un peut mourir alors que l’autre peut réussir.. tout est possible, rien n’est déterminé à l’avance.

La photo de notre « ciel de naissance » est automatiquement faussée puisqu’elle est prise depuis la Terre et conçue à partir du zodiaque géocentrique ( la Terre étant prise comme centre du zodiaque) elle n’est donc qu’un point de vue particulier concernant notre Personnalité qui est impuisée par les influx Lunaire ( la Lune ne tourne pas autour du Soleil mais autour de la Terre et elle distribue les énergies qu’elle capte par sa force d’attraction.

La Terre tourne autour du Soleil ( qui est le centre ) et elle se trouve donc à la périphérie alors que du point de vue terrestre nous avons l’impression que le Soleil est au dessus de nous mais dés que nous sortons des plans atmosphèriques nous percevons le Soleil comme étant au centre et « en dessous de nous ». notre vision depuis la terre est donc une illusion d’optique , nous percevons les choses à l’envers et il nous faut donc renverser notre vision pour percevoir la réalité autrement.

L’étude de notre carte du ciel natal nous donne certaines informations concernant notre personnalité dont notre Ascendant zodiacal est le point clé puisque les « maisons astrologiques » représentant nos secteurs de vie ( caractére, dons, vie familiale, santé, profession etc..) sont établis à partir de la position de celui-ci. les planétes transitant dans ces maisons et signes nous indiquent en quelque sorte les influences de l’instant et réactivent certaines mémoires enregistrées dans notre inconscient qui ainsi s’actualisent comme événements dans notre vie.

L’endroit précis où se trouvait la Lune lors de notre « conception » détermine notre Ascendant de naissance qui est donc un reflet visible des influences lunaires de l’Instant. Ainsi lors de ma conception la Lune se situait à 7 ° du Sagittaire et je suis né au moment précis ou le signe ascendant était situé à 7 ° du sagittaire.

Lorsqu’on établit un thème astrologique on positionne les planètes et le Soleil sur la périphérie du cercle zodiacal, le soleil n’est donc plus au centre et la position de la Terre – Gaia – n’apparait que rarement sur l’image du thème. Notre interprétation part alors du principe que la Terre est au centre et que « tout tourne autour de nous ».. c’est le principe bien connu de l’egocentrisme, comme si la Terre était le centre de l’Univers ( vision émanant de notre Personnalité et donc de notre forme physique).

Pourtant la vérité est toute autre comme cela est illustré dans l’image ci-dessous. Le Soleil étant situé au centre du zodiaque on voit la Terre qui tourne autour de celui-ci. elle se situe sous influence du signe du Poissons alors que le Soleil capte les énergie de la Vierge comme l’indique la flèche.. si on établit le thème zodiacal de cette position on dira « le Soleil est en Vierge » et l’on prendra cela comme référence en oubliant de noter sur la carte du ciel que Gaia est dans le signe opposé c’est-à-dire en Poissons. Ainsi la personne naitra sous le signe de la Vierge alors que Gaia ( représentant sa mission temporelle) sera en Poissons.

La Terre ( Gaia ) se situe toujours dans le signe opposé au Soleil et sa position n’est pas à négliger. Lorsqu’une planéte de naissance se retrouve opposée au Soleil elle se trouve donc « conjointe » à Gaia. Dans mon thème de naissance j’ai Pluton opposé au Soleil ce qui révéle en vérité que Pluton est conjointe à Gaia et que cette planète va avoir une influence particulière sur ma destinée puisqu’au moment de ma naissance Pluton ( qui était sur un orbite plus éloigné ) était dans un axe énergétique similaire à Gaia vis-à-vis du Soleil..

L’étude de la carte du ciel à partir du zodiaque géocentrique ( terre au centre) donne donc certaines informations concernant notre destinée au sein de la matrice d’illusion mais nous ne devons pas nous identifier à cela puisque cela est « illusion inversée et reflétée ». la Lune du thème représente notre « mémoire temporelle » ( inconscient) que nous appelons à tort « âme » alors qu’elle n’est qu’âme Lunaire.

Tant que nous demeurons identifiés à notre Personnalité nous subissons les influences de la Lune et des programmes de notre inconscient imbriqué dans les schémas de l’inconscient collectif. Notre corps physique est la représentation matérielle de toutes nos vieilles « photos mémoires » de nos incarnations antérieures , il est l’outil du moi pour œuvrer en ce monde mais n’est pas le Soi..

Dans le thème ; le Soi est représenté par le Soleil et c’est en donnant attention à celui-ci et en le replaçant au cœur de notre Royaume que nous pouvons nous élever dans d’autres fréquences et notamment l’Unité. Notre corps de Personnalité sert de Temple à notre Soi pour que celui-ci puisse à travers celui-ci se révéler comme il est..

Tant que nous fonctionnons à partir du moi temporel et de la Lune ( inconscient) notre Soi ( conscient) nous laisse totalement libre de nos décisions et nous restons « créatures » ballotées par les événements et circonstances du monde. quand notre « moi » las de subir ces influences programmées décide de se confier au Soi, tout commence à changer et lorsque le « moi » se remet en totalité entre les mains du Soi alors celui-ci reprend en main les rènes de notre destinée et notre thème astrologique n’a plus aucune influence sur notre capacité d’Etre. Même si notre corps subit les influences et atmosphéres terrestres , aussi bien climatiques ( hiver, été , etc) qu’environementales ( sociales, politiques, religieuses) plus rien ne nous perturbe puisque nous fonctionnons à partir de notre vrai centre : le Soleil qui est localisé en notre cœur vibral.

Nous sortons alors de l’illusion de ce monde ( reflet inversé) et replaçons le Soleil à sa place ( au centre du zodiaque) et nous pouvons ainsi ressentir dans un premier temps le zodiaque au niveau sidéral c’est-à-dire qu’on pourrait percevoir notre ciel en établissant un thème à partir du zodiaque héliocentrique ( Soleil au centre)

On retrouve ici toute la polémique existant entre astrologues géocentriqus et astrologues héliocentriques (qui tiennent compte de la précession des équinoxes et du vrai positionnement du soleil au niveau des constellations) cependant les uns comme les autres établissent le thème en plaçant le Soleil sur la roue zodiacale et non au centre.

Au centre du zodiaque !

Pour percevoir une autre Vérité il suffit de se projeter par la pensée au centre du systéme solaire et de s’assoir sur le soleil, on peut alors ressentir la ronde des planètes et aussi percevoir la Terre qui tourne autour de ce centre qui est notre Point de référence, on peut ressentir la Puissances des énergies tournoyantes dans ce Vortex et aussi se souvenir de la Nébuleuse originelle : avant que tout ce système solaire soit en place il n’y avait qu’une Nébuleuse Mère . celle-ci était comme une Mère prête à enfanter et sa première « fille » à été Neptune qui pendant un laps de temps à tourné autour du Noyau central et puis a été expulsée sur un orbite plus éloignée lorsque la seconde né ( Uranus) est venue au monde et ainsi à chaque fois qu’une Planète est née, celle précédente était propulsée un peu plus loin jusqu’au moment où il ne restait plus que le Noyau central : le Soleil.

Toutes les planètes et le Soleil ont été « Un » dans le Placenta Mère de la Nébuleuse et tout ce qui à été lié ne peut être séparé , la mécanique quantique à démontré ce processus : dés que deux électrons sont en contact , on peut les séparer par des milliers de kilométres, tout ce que vit l’un l’autre le ressent au même instant. Toutes les planètes sont Une au sein du vaste chaudron zodiacal constitué des 12 constellations manifestant les Elohim cristallins Mère : les Mères génitrices et nourricières de notre système solaire.

D’incarnation en incarnation nous explorons en ce monde matriciel illusoire tous les signes afin d’en découvrir les potentiels cachés. A chaque incarnation nous disposons d’une fréquence solaire ( signe solaire) et d’une fréquence lunaire ( ascendant ) pour notre exploration. Notre corps est le véhicule adéquat à cette visitation. Lorsque nous avons exploré tout le contenu des différentes terres zodiacales nous pouvons cesser de nous incarner : nous sortons de la Roue zodiacale temporelle ( 12 signes ) pour atteindre le point 13 ( le centre) .

Jésus nous à montré le chemin, c’est la raison pour laquelle il avait 12 Apôtres, chacun représentant un signe zodiacal et qu’il à accompli ses 12 Travaux d’Hercule ( signes zodiacaux) afin de devenir un Homme Dieu , un homme qui à réactivé son ADN à 12 brins et qui ainsi montre la Voie…

Lorsque notre « moi » devenu transparent s’est réunifié avec notre Soi nous sortons des influences lunaires de notre thème de naissance et pouvons vivre Solaire c’est-à-dire rester dans notre conscience unitaire et notre point de vue à partir du Soleil situé au centre ( cœur) même si les circonstances apparentes extérieures semblent tout l’opposé.

Nous nous élevons ainsi au cœur du système solaire, dans le cœur du Christ dont le Soleil est une image vivante, nous ne sommes plus « figés » et identifiés à une image temporelle émanant de nos passés mais sommes le Vivant au centre du zodiaque et nous cessons d’etre tel ou tel signe puisque nous sommes la Quintessence de tous les signes et vivons pleinement le Ici Maintenant .

Chaque signe zodiacal est reflété en notre Univers par un Crâne de cristal ( chaque Crâne contenant des informations spécifiques relatives a son Essence zodiacale) le Soleil au centre est le 13° Crâne de cristal, celui qui est capable de synthétiser l’information provenant des 12 Crânes et d’en transmettre l’information adéquate . Ainsi notre Soi reçoit l’information provenant des 12 Elohims et transmet à notre « moi » via la Couronne de notre Tête ( 12 Etoiles ) les infos nécessaires à notre réalisation ici bas.

Le Chaudron zodiacal est comme un immense vortex tourbillonnant au sein duquel les particules adamantines générent l’énergie libre…. Il ressemble à un immense Vaisseau qui est en connexion directe avec le Soleil central de la Galaxie, Sirius d’où émanant les 12 Mères zodiacales Elohim.. ainsi dés qu’on place notre conscience au centre du système solaire on ressent non seulement tout le zodiaque comme étant nous mais aussi toute la galaxie… et notre Glande Pinéale devient la projection dans notre corps zodiacal de Sirius au sein de la Voie Lactée…

Kristian duval le 16 mai 2015

Publié dans astrologie

Partager cet article

Repost 0

COMMENT EVITER LE PIRE ! 2/2

Publié le par Wydyr

COMMENT EVITER LE PIRE ! 2/2

La vie nous demande d’être Attentif, de vivre dans le Présent et donc plus conscients de ce que nous faisons, ingérons et nourrissons et ainsi la vigilance nous permet de ne pas être manipulés et de concentrer notre Attention sur ce que l’on veut vivre (idéal, projets) et de boy cotter tout le reste.

Anecdote : le tarot

Pendant des années j’ai utilisé le Tarot comme méthode de prévision (prévoir n’est pas prédire) cependant les Lames comportent des aspects négatifs et positifs puisque nous vivons dans un monde destiné à expérimenter la dualité. Ceci me gênait de voir qu’il y avait toujours comme des obstacles (Ombre) alors je me suis créé un petit livre sorte d’Oracle de poche qui me sert de guide dans ma vie. J’ai du le remanier une multitude de fois car au début j’y avais aussi noté des situations dites « négatives » ce qui ne correspondaient plus à mes souhaits alors maintenant j’ai ôté toutes les cartes dites négatives car j’ai choisi d’expérimenter le monde de l’Unité, celui des Magiciens et Magiciennes (un jour prochain je proposerais peut être ce petit guide à ceux qui le souhaitent).

Libérer l’Enfant que nous sommes !

Au début de notre existence notre enfant intérieur (qui est comme un nourrisson) nourrit un rêve (celui relatif à notre incarnation présente) mais l’adulte en nous a eu tôt fait d’enfermer cet enfant et son rêve dans les méandres de l’inconscient collectif et nous sommes devenus des adultes dépendants de l’illusion collective. Il est temps de libérer cet Enfant intérieur, ce Magicien qui demeure en notre Temple corps afin qu’il grandisse, devienne notre Guide intérieur et fusionne avec notre Soi pour nous permettre enfin de réaliser nos rêves.

La Lune projette des ombres mais le Soleil n’en projette aucune puisqu’il est la Source lumineuse et tant qu’on fait des projets inspirés par la Lune on reste dans les méandres de Maya et à chaque fois qu’on veut quelque chose on attire l’opposé. Vouloir le bien réveille le mal, lutter contre les manipulateurs leur donne de l’énergie puisqu’on parle d’eux (l’Attention est créatrice).

Alors pour éviter le pire, cessons de lui donner vie, cessons de nous remplir la tête avec une multitude d’infos qui nourrissent la dualité en nous. Observons à partir de notre Soi ce qui se passe dans le monde (les guerres, les crises, les miracles aussi) et percevons que tout cela n’est qu’illusion. Choisissons avec Attention et conscience ce que nous ingérons sur tous les plans (nourriture physique, mentale et émotionnelle) et tout ira pour le mieux.

Nous c’est nous !

Certes il y a des tremblements de terre, des guerres, des ravages mais il y a aussi des choses magnifiques et merveilleuses qui existent : des enfants capables de marcher sur les mains ou de faire des pirouettes extraordinaires mais une question fondamentale se pose : nous, qui sommes nous ? Quel est notre rêve ? Que nous importe que les enfants du cirque de Pékin soient doués pour une multitude d’acrobaties alors que nous ne sommes parfois pas assez souples pour lacer nos chaussures et tenir en équilibre sur une planche à roulettes !

Apprécions ces spectacles magnifiques qu’accomplissent certains prodiges et remercions les pour cela mais n’oublions pas de vivre notre vie, de réaliser notre rêve, car seul cela peut nous donner de la joie qui irradiant de notre Etre apportera plus de joie alentour. Quand à ceux qui ont choisi de jouer le rôle de manipulateurs laissons les jouer sans nous, après tout ce n’est guère plus qu’un autre spectacle mais personne ne nous oblige à y participer…

Seul Importe là où Je Suis

Il se passe beaucoup de choses dans le monde mais seul ce qui vient à nous nous concerne directement. Si nous nous trouvons là où se produit un tremblement de terre il est évident que quelque chose nous y a amené parce que nous avons quelque chose de particulier à faire ou a comprendre ( peut être simplement le fait qu’on aurait mieux fait de rester chez nous) mais si nous ne sommes pas concernés directement nous devons ne pas nous laisser trop imprégner de ces « malheurs » car cela n’est pas de notre ressort.

Nous sommes tous des expressions parfaite du Vivant et chacun de nous à comme mission de rayonner l’amour sur la terre et si nous sommes capables de faire cela dans notre entourage proche (famille, village, région) nous faisons certainement plus de bien que de participer à la reconstruction d’un pays en ruines. Cela ne veut pas dire qu’il faille s’en désintéresser et laisser les pauvres gens à l’abandon mais qu’il importe avant tout de rayonner le bien là où nous sommes.

Cela nous permet de rester humble et de rester aussi présent ici maintenant et de ne pas non plus pas nous faire aspirer par des idéaux irréalisables ici bas.

Sacrifier c’est rendre sacré !

Je sais qu’avec mon corps de Lumière je peux voyager dans les espaces intersidéraux et que je peux modeler la matière et la forme de mon corps à Volonté dans les autres fréquences multidimensionnelles cependant aujourd’hui ma conscience d’Etre est polarisée en ce monde où j’ai accepté de venir pour explorer les multiples possibles de la dualité sans m’y enliser mais simplement en tant qu’Observateur.

Je ne peux rien faire de plus pour le monde que d’Etre moi-même l’expression vivante de l’Amour, du Vivant et peu importe qu’on appelle celui-ci Dieu ou Christ, pour moi il est simplement le Souffle de Vie véhiculant l’Onde d’amour et si je peux rayonner cela là où je suis (en commençant dans mon corps) alors j’ai participé à la guérison de l’âme de Gaia car je Suis aussi une partie d’elle comme toute forme du Vivant.

Si je suis capable de réaliser cela autour de moi alors la Terre n’aura pas à « trembler » là où je suis car l’Onde d’amour maintiendra la Vibration de l’Unique. C’est peut être cela le sacrifice de l’incarnation, le mot sacrifier veut dire « rendre sacré » et accepter d’être Limité tout en sachant qu’on est Esprit Illimité est le plus grand sacrifice qui soit.

Sacrifier à l’amour c’est tout mettre ce qu’on est sur l’autel de l’Amour et pour cela pas besoin de parcourir la planète pour répandre le message. Pendant longtemps j’ai voulu sauver le monde, répandre la bonne parole pour favoriser l’amour universel et maintenant j’ai cessé de vouloir être un sauveur ou même de me sauver moi-même car il n’y a rien à purifier, rien à sauver, rien à transformer mais juste a rayonner l’Amour, l’Onde de vie Universelle pulsée par le Verbe créateur et qui nous traverse et anime tous nos corps. Alors en Vérité je ne suis que le Souffle de Celui qui Est qui sous cette forme inspire, respire et participe à la vie ici bas comme tout un chacun.

Alors pour éviter le pire, nourrissons le meilleur et oublions le reste, concentrons notre Attention sur notre cœur, notre vie, notre enfant intérieur et notre environnement proche et la vie nous sourira.

Un jour je suis passé devant le maire pour me marier et il m’a dit « vous êtes mariés pour le meilleur et pour le pire jusqu’à votre mort ». Comme j’ai expérimenté le pire j’ai fait d’autres essais en me mariant plusieurs fois mais je n’arrivais pas à trouver le « meilleur »alors j’ai décidé de chercher autre part qu’à l’extérieur et c’est en visitant mon intérieur que je me suis rendu compte que le pire et le meilleur étaient en moi et j’ai choisi de ne plus nourrir le « pire » (ras le bol !)Et désormais je m’efforce de ne nourrir que le meilleur de moi-même et des autres et de concentrer mon Attention que sur ce qui me rend joyeux et heureux…

Et vous qu’avez-vous choisi ?

Christian Duval le 8 Mai 2015

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

COMMENT EVITER LE PIRE ! 1/2

Publié le par Wydyr

COMMENT EVITER LE PIRE ! 1/2

Informations quotidiennes

La multitude d’informations qui circulent sur le web nous octroie une vision de la dualité possible. Certains articles et vidéos nous informent sur tous les procédés érigés par les manipulateurs de la masse (manipulations génétiques des aliments, produits toxiques, labos et firmes pharmaceutiques etc..) alors que d’autres nous apportent des informations stupéfiantes concernant les mondes galactiques, les nouveaux courants de pensées, la physique quantique, la magie opérative, les miracles accomplis par des enfants extraordinaires. Tout cela nous « informe » cependant il faut veiller à ne pas se laisser envahir par la multitude d’informatiques sinon il nous devient impossible d’écouter notre voix intérieure.

Êtres le fait de savoir que nous sommes « manipulés » est une nécessité (ceci afin de ne pas nous faire berner par l’illusion) cependant chez certains cela déclenche un processus de peur : on ne sait plus a qui faire confiance, on ne sait plus quoi manger, quoi boire, puisqu’une multitude d’informations contradictoires viennent à notre conscience. D’un autre côté on peut être tenté de vouloir pratiquer une multitude d’exercices et de disciplines pour acquérir certains pouvoirs magiques et transformer notre existence. D’un côté comme de l’autre nous restons « dépendants » d’infos provenant de l’extérieur.

Loi d’attraction et Loi de répulsion : reflet et anti reflet !

Ce qui importe pour tout un chacun n’est pas ce qui vient de l’extérieur puisque la matière ne sert que d’écran réflecteur qui nous renvoie comme effet miroir le cliché de nos visions intérieures. Nous sommes tous Magiciens et dés que nous donnons Attention à une information celle-ci prend vie en notre programme de vie et modifie notre existence.

Nous attirons aussi bien ce et ceux qui nous ressemblent (effet miroir) que ceux qui sont l’opposé de ce que nous sommes. Ceci est du au fait que la Loi d’attraction comme tout ce qui existe en ce monde de dualité a aussi son opposé : la Loi de répulsion. Ainsi dés que nous voulons réaliser quelque chose a laquelle nous donnons de l’Attention (intention précise) nous attirons aussi bien les éléments qui nous permettent de la conceptualiser (rencontres, opportunités, moyens) que les éléments qui s’y opposent (obstacles)

Dés que l’on veut actualiser un concept on attire aussi l’opposé puisque l’Attention est créatrice. Dés qu’on veut faire « le bien » c’est qu’on reconnait que « le mal existe » et qu’on veut le remplacer par autre chose, dés qu’on veut établir la perfection c’est qu’on reconnait que l’imperfection existe, dés qu’on veut expérimenter l’abondance c’est qu’on reconnait qu’on ne vit pas encore cet « «état »…

La vie nous apporte sur un plateau d’argent les éléments adéquats à nos désidératas. Ainsi quand on souhaite être libre on attire des personnes qui le sont déjà et d’autres qui nous donnent la sensation de nous emprisonner. Notre Conscience est alors capable de « voir » ce qui nous emprisonne et nous incite alors à nous en libérer (donc à couper les liens avec ces personnes qui nous enferment dans une réalité opposée à notre désir)

Exemple :

Une personne qui n’aime pas son boulot mais qui le garde par sécurité souhaite au plus profond d’elle-même trouver un nouveau job où elle se sentirait plus libre mais ne sait pas quel est le job idéal. Dés qu’elle à visualisé son souhait tout commence à aller pire dans sa vie : son patron devient plus odieux, les conflits avec les collègues augmentent, le boulot est de plus en plus éprouvant comme si tout se liguait pour que la personne décide par elle-même de quitter son emploi. Parfois elle n’y arrive pas (car elle a trop peur de se retrouver sans rien) et tout va plus mal dans sa vie, elle se sent fatiguée, tombe malade, jusqu’au moment où elle est licenciée.

Ainsi la vie oblige cette personne à réaliser son souhait (être libre de trouver un job plus adapté) et la société (qui n’est pas si mal qu’on peut le croire) lui offre quelques indemnités compensatoires (allocations chômage) pour lui permettre de se reposer et de se recentrer et de trouver par une quête intérieure le boulot qui correspond le mieux à ses désirs. Mais souvent ce n’est pas le cas, la personne s’installe dans une période de chômage et se contente de survivre en attendant que le ciel lui offre le job idéal, ou alors si elle est plus angoissée elle s’empresse de rechercher n’importe quel boulot (qui la remettrait dans la situation d’enfermement précédente)

Le chômage n’est pas de tout repos !

Lorsqu’on se trouve dans une situation de chômage ce n’est pas pour roupiller mais bel et bien pour se remettre en question et trouver la voie qui correspond à notre idéal profond (enfant intérieur) et d’accomplir ce recyclage intérieur qui ouvre de nouvelles opportunités. Lorsqu’on ne retrouve pas de travail c’est parce que notre âme nous éloigne de tout boulot qui ne nous apporterait pas la liberté et la joie qui est nécessaire pour bien vivre. On ne peut garder longtemps un boulot que l’on n’aime pas. Le fait de continuer à faire un job qui ne nous convient pas confine à l’égoïsme car nous prenons ainsi une place qui conviendrait très bien à une autre (certaines femmes de ménage adorent leur job alors que d’autres le maudissent)

La vie nous oblige donc à faire un effort d’introspection pour découvrir ce qui nous convient le mieux et la société nous offre des indemnités pour établir ce passage.

Mon expérience de chômeur

Moi-même j’ai vécu cette expérience de chômage mais je ne m’y suis pas installé. Dés que je me suis retrouvé sans emploi et que j’avais du temps libre je me suis consacré à chercher ce qui me plaisait le plus et c’est ainsi que j’ai dévoré des livres d’astrologie que j’empruntais gratuitement a des médiathèques ou que j’achetais d’occasion chez les bouquinistes. Ces bouquins étaient en quelque sorte mes livres d’école, j’en recopiais les infos importantes, je m’établissais des fiches par planète et signe et j’ai fini par trouver un cours par correspondance bon marché et c’est ainsi que je me suis « formé » et que plus tard j’ai pu exercer cette profession parce que cela me donnait de la joie. Au début de mes études je ne savais même pas que je serais astrologue mais comme j’y prenais plaisir cela s’est réalisé tout seul. Si j’avais attendu que le ciel m’envoie le job idéal je crois bien que je serais encore en train d’attendre. Tout est si simple, il suffit de recontacter cet Enfant en nous et ce qu’on découvre aimer faire nous ouvre la Voie !

Faire le tri des infos

Ainsi au milieu de toutes ces infos qui viennent à nous il faut savoir faire le tri et choisir avec le cœur car si nombreuses personnes se font manipuler alors que d’autres accomplissent des miracles ou disposent de dons particulier.

Il faut surtout donner de l’importance à soi-même car tout ce qui arrive dans le monde ne nous concerne pas directement. La seule chose qui importe c’est de réaliser l’Etat d’Etre qui correspond à notre choix de cœur et de concentrer notre Attention sur ce que nous voulons vivre et ne pas nous laisser envahir par une multitude d’informations diverses et contradictoires.

Certes il est bon de savoir que certains êtres malveillants tendent à vouloir nous manipuler par le biais des infos, de la nourriture, des religions etc.… et notre seul moyen d’éviter de nous faire piéger c ‘est d’utiliser notre discernement (celui-ci ne vient pas du mental mais d’une intuition venant du cœur.)

Nous savons que certains aliments sont trafiqués afin de nous maintenir dans des états de dépendance voire de maladie alors il nous faut faire un choix quand nous achetons nos aliments et tout ce qui est transformé en laboratoire (plats préparés etc.) est le plus susceptible d’être trafiqué.

Manger bio !

Il faut donc privilégier des produits bios et non transformés, voire acheter des produits locaux au marché. Il nous faut boy cotter les grandes surfaces qui nourrissent les systèmes manipulateurs et privilégier les boutiques bios, les coopératives, les agriculteurs locaux. Certes on peut acheter du bio en grande surface mais cela nous met en dualité au niveau de notre éthique car la bio industrielle est certes moins mauvaise que l’agriculture intensive mais n’en profite pas moins aux manipulateurs. Tout est question d’éthique ! Certes les produits bios sont plus chers quand on achète des produits fabriqués (conserves, plats préparés) mais si on cuisine soit même on ne dépense guère plus d’argent et surtout on remplit moins l’escarcelle du pharmacien et du médecin. Tout n’est donc qu’une question de choix.

A suivre…..

Christian Duval

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

Article publié depuis OverBlog

Publié le par Wydyr

Devoir de mémoire ou devoir d’aimer ? » (Editorial Gazette de Wydyr)

En ces temps où nous fêtons la libération et rendons hommages à tous ceux et celles qui sont morts lors des derniers conflits mondiaux, se pose un problème de conscience : notre devoir est il d’entretenir la mémoire des disparus ou de nourrir l’amour universel et la liberté pour lesquels ils sont morts ?

Un jour alors que je me promenais dans un village je me suis retrouvé à proximité du Monument aux morts et trois petites filles et quatre garçons étaient assis sur les marches du Mausolée et devisaient joyeusement, ils se racontaient de belles histoires qui les faisaient rire, cela faisait plaisir à voir. Quand tout d’un coup une femme d’allure un peu revêche s’approcha des enfants et les invectiva ainsi « petits garnements, vous ne respectez donc rien, vous ne pouvez pas allez jouer ailleurs au lieu de salir la mémoire de ces gens qui sont morts pour vous ! » Il va sans dire que les enfants apeurés s’en allèrent voir ailleurs loin de cette femme désagréable.

Je me suis alors demandé mais qui donc était dans le juste ? Les enfants qui en devisant joyeusement honoraient la mémoire des disparus car ceux-ci étaient morts pour que ces enfants puissent vivre en paix ou cette femme inquisitrice qui avait tendance à se comporter comme les envahisseurs lors de la dernière guerre ? Mon opinion fut en faveur des enfants car n’est ce pas le meilleur moyen d’honorer la mémoire des disparus que de vivre en paix ainsi leur sacrifice n’aura pas été vain et du haut du ciel ils se réjouiront certainement de voir qu’ils ne sont pas morts pour rien.

En ces temps de commémoration tous les médias oeuvrent pour nous rassasier d’informations concernant la dernière guerre, les camps de concentration, Hitler et ses nazis ce qui ne peut que susciter en nous ( qui n’avons pas connu cette époque) un sentiment de haine ou de rejet face à ces horribles personnages et ainsi la mémoire des actes maléfiques continue à empoisonner notre existence.

Le 8 mai nous fêtons la « libération » de l’oppresseur mais sommes nous vraiment libres aujourd’hui ?, l’ennemi extérieur n’est il pas plutôt à l’intérieur de notre pays ou même à l’intérieur de chacun de nous. L’oppresseur inquisiteur demeure en tout un chacun et cette femme citée plus haut ne s’est elle pas comportée comme les SS et autres milices en temps de guerre en imposant sa vision!

La question fondamentale qui se pose à nous aujourd’hui : comment pouvons nous nous sentir libres alors que les instances sociales et gouvernementales ne cessent de nous « imposer » leurs vétos comme vérités et obligations : impôts sociaux, taxes de séjours, nourriture trafiquée etc. nous sommes obligés d’acheter des produits sur emballés dont nous payons les emballages et on nous impose en contrepartie une taxe pour recycler ceux-ci , nous finançons les radars qui vont nous flasher si nous dépassons la vitesse autorisée alors qu’on nous incite à acheter des voitures qui ne demandent qu’à rouler vite vu leur puissance, on nous impose de payer une taxe de raccordement pour disposer d’une box internet et on paie une autre taxe lorsqu’on décide de ne plus en avoir, on paie des députés et autres agents du gouvernement qui dépensent le fruit de nos impôts pour leur propre bien être et qui nous disent ensuite « vous avez trop dépensé il faut payer vos dettes », on paie des impôts même sur l’argent qu’on ne touche pas puisque la part versée comme impôts n’est pas déductible l’année suivante etc.…. Notre seule liberté consiste à « dire non » ou a boy cotter tout ce qui ne correspond pas à nos souhaits.

Lorsque nous devons élire un nouveau chef de gouvernement nous ne pouvons choisir que ce qui nous est proposé et si aucun candidat ne nous convient alors on vote blanc ou on s’abstient et ainsi on ne tient pas compte de notre avis. Si 90% des Français s’abstenaient de voter il suffirait que les 10 % restant votent pour un candidat pour que celui-ci soit élu à l’unanimité …. Alors sommes nous vraiment libérés de l’oppresseur qui nous impose sa vérité ?

Certes il n’est pas utile de lutter contre tout cela puisque cela étant établi ne ferait que provoquer davantage de révolte et de chaos mais de se rendre compte que notre seule façon d’être libre est d’agir en accord avec notre cœur, non par notre cœur d’artichaut (émotionnel sentimental) mais notre cœur divin celui qui nous impulse à accomplir des actes d’amour. Car aimer est notre devoir et peu importe que l’on soit blanc ou noir, juif ou arabe, chrétien ou bouddhiste, riche ou pauvre, paysan ou bourgeois, pâle ou bronzé, homme ou femme car ce qui importe c’est que nous avons tous les mêmes besoins ; manger, boire, dormir et aimer..

Alors au lieu de privilégier la mémoire nos disparus et celles des grands initiés tels Jésus, Mahomet, Bouddha, Moise etc. qui se sont sacrifiés pour que nous vivions libres ; au lieu de nous présenter comme messagers ou révélateur des lois divines, peut être devrions nous plus simplement être le Message, le témoin vivant de l’enseignement apporté par ces Maitres et par tous ceux qui sont morts pour une « bonne cause », pour la liberté et l’amour.

Il est évident que des Etres comme Jésus et Mahomet se réjouiraient de voir qu’enfin leur message d’amour et de solidarité à été compris et intégré par les humains. Alors notre devoir de mémoire devient plus un devoir d’amour. Notre véritable devoir est de vivre cet amour et de le rendre réel dans notre quotidienneté au-delà de toutes les doctrines théologiques et religieuses : aimer est notre raison d’être, aimer de façon universelle et libre car le Verbe originel a généré une onde d’amour et celle-ci tel l’Eros des grecs traverse et anime tous les Etres vivants, tous les règnes et notre mission consiste à actualiser cela et ainsi a chaque fois que nous passerons à côté d’un Monument aux Morts nous pourrons dire à nos chers disparus : « merci de vous être sacrifié pour nous car si aujourd’hui nous vivons en paix avec tous les Etres c’est grâce à vous, réjouissez vous comme nous nous réjouissons » et si nous leur déposons des gerbes de fleurs ce sera plus dans un état de joie et de gratitude que de pleurs et de regrets »

Wydyr (Christian Duval) le 9 Mai 2015

«

Publié dans Editorial Wydyr

Partager cet article

Repost 0

DOSSIER : LA MATRICE et NOUS 8/8 : en cette année 2015 tout est possible

Publié le par Wydyr

DOSSIER : LA MATRICE et NOUS

8 : en cette année 2015 tout est possible

Ici maintenant tout est possible

En cette année 8 (2015) nous avons la possibilité de vivre cela puisque le nombre 8 (2015=8) permet d’actualiser ce qui est juste pour chacun : ce qui est dedans se concrétisera dehors, ce qui est en haut deviendra réel en bas, ce qui est invisible deviendra visible. Chacun va donc récolter le fruit de ses semailles…mais il n’est jamais trop tard pour changer de train quand on sait que celui dans lequel on s’était embarqué nous amenait droit en enfer.

Alors cessons de nous comporter en victimes en criant « à bas les manipulateurs » car nous perpétuons cette illusion qui tend à nous faire croire que nous n’avons aucun pouvoir de changer les choses et qu’ainsi nous sommes auto conditionnés et manipulés par nous-mêmes alors que nous pourrions utiliser notre énergie pour concrétiser autre chose : le monde que nous voudrions vivre et ainsi proposer autre chose et les manipulateurs disparaitront d’eux-mêmes ..

Une petite histoire pour illustrer cela

Il était une fois dans un village un cuisinier qui afin de remplir son escarcelle avait décidé de créer un restaurant. La nourriture qu’il concoctait était de qualité si bien que nombreux furent ceux et celles qui venaient se restaurer en son établissement. Mais bientôt il fallut agrandir la salle de restaurant, embaucher des cuisiniers et le stress amplifiant à chaque repas finit par transformer la qualité de la nourriture. La maitresse queue stressé à fond ne pensait plus qu’à une chose : la rentabilité et peu a peu sa nourriture devint de moins en moins gouteuse. Cependant ce restaurant étant le seul du village les clients continuaient à venir jusqu’au jour ou un comité de mécontents décida de créer une association bien décidée à faire de la mauvaise pub au restaurateur : tracts dans les boites aux lettres, discours, graffitis, conférences. Pendant l’une d’elle le président du comité dit :

  • Il faut cesser d’aller manger dans ce restaurant car c’est vraiment cher pour ce que c’est, il faut allier manger autre part
  • Bien dit répondit un participant mais c’est facile à dire pour vous car vous avez les moyens pour aller manger dans le restaurant du village d’a côté mais on ne peut tout de même pas faire 50 kms a chaque fois qu’on veut se payer un petit restaurant. Alors qu’avez-vous à proposez de mieux ?

Le conférencier ne sut que répondre mais dans la salle un autre participant qui lui aussi était cuisinier mais au chômage eut l’idée d’ouvrir lui aussi un petit estaminet où l’on mangerait bien pour pas cher et c’est ce qu’il fit. Sa réputation ne fut pas longue à s’étendre et bientôt la clientèle afflua et il put embaucher du personnel mais veilla toujours à maintenir une nourriture de qualité et à entretenir avec son personnel une bonne ambiance et celle-ci se répercutait sur son environnement. Certes les personnes devaient parfois attendre une semaine ou deux pour pouvoir trouver une table libre réservée à l’avance mais peu importe, c’était si bon et si peu cher.

L’autre restaurant prit un coup dans l’aile jusqu’au moment où il n’y y pratiquement plus aucun client ce qui obligera le restaurateur à réviser ses prix, à revoir sa cuisine ou autrement il n’avait plus qu’à fermer la porte et il se retrouverait au chômage. Il se décida donc à tout changer et rétablit le juste milieu et désormais dans ce village il y a deux restaurants sympas ou chaque convive se régale à bon prix. Les deux restaurateurs sont devenus amis et tout le monde s’en réjouit. »

Alors peut être pourrions nous faire pareil et au lieu de critiquer, de lutter contre tout ce qui ne va pas pourrions nous peut être « proposer autre chose » mais cela ne peut s’actualiser que si nous commençons en nous-mêmes alors au lieu de vouloir convaincre les autres que chacun est magicien peut être devrions nous préalablement faire de chacun de nos actes et pensées un acte magique et ainsi devenir magiciens de notre vie et ainsi nous prêcherions par l’exemple.

Nous avons participé à la cocréation de cette matrice d’illusion et pouvons maintenant participer au nouveau programme, le temps est venu et c’est ainsi que changeant notre existence nous apporterons plus de bien être en ce monde.

Christian Duval

Le 7 Janvier 2015 ( publié en avril 2015 )

Publié dans matrice

Partager cet article

Repost 0

DOSSIER : LA MATRICE et NOUS 7/8 : Créer l’autre monde ici maintenant

Publié le par Wydyr

DOSSIER : LA MATRICE et NOUS

7 : Créer l’autre monde ici maintenant

L’ascension est Ici maintenant

Nous sommes en totalité responsables de tout ce que nous créons et si la matrice nous parait diabolique ou manipulatrice c’est parce que nous avons « actualisé en notre conscience incarnée » cette « imagerie « provenant d’un « possible à expérimenter » mais rien ne nous oblige à perpétuer cela lorsque nous avons compris que nous sommes créateurs de tout ce que nous vivons au niveau individuel et collectif.

L’ascension consiste à cesser de nourrir cette matrice dont le programme est « dualité » et à ne nourrir que le programme unité propre à l’expérience Gaia Unifiée permettant la réinitialisation du corps adamantin à 12 brins ADN et tout notre ouvrage consiste à porter notre Attention sur ce possible (encore invisible) car l’énergie ainsi portée sur ce schéma le nourrit. Tant qu’un « possible » n’est pas reconnu par une « Attention » il reste conceptuel et passif. Dés qu’on reconnait qu’une chose est « possible » on active le programme permettant ceci et notre corps active certains potentiels endormis en notre programme.

Le processus est simple en vérité. Il suffit de cesser de regarder les films intérieurs provenant de nos expériences au sein de cette matrice de souffrance et ceci ne peut se faire qu’après les avoir libérés des charges émotionnelles et de donner toute notre Attention au programme que l’on a choisi de vivre, à contempler nos intentions et à se servir d’images clés ( visualisations et autres) pour cela car l’image est liée à l’émotionnel et impressionne les mémoires cellulaires.

Notre corps est incapable de percevoir un concept abstrait, il a besoin d’une image concrète et cela est ainsi depuis que nous avons été dotés d’un corps animal et d’une vision extérieure via l’image. Le cerveau est incapable de conceptualiser un concept abstrait, il a besoin d’une image et ainsi toute phrase entendue se reflète dans notre cerveau comme « image » et celle-ci peut alors modifier les empreintes mémorielles cellulaires.

Exemple : l’idée de chaleur (au niveau conceptuel) ne peut être comprise par le corps par contre celui-ci connait ce concept par le biais d’images concrètes (soleil, un feu de bois) Lorsqu’on à froid on peut penser « chaleur » mais le cerveau réagira plus vite si a ce concept nous ajoutons l’image d’un soleil qui nous chauffe ou si nous nous sentons immergés dans un bain très chaud.

L’image fait partie des outils qui nous aident à modifier nos mémoires cellulaires. C’est la raison pour laquelle les visualisations que nous aimons pratiquer sont les plus efficaces. Notre enfant intérieur à besoin d’images, et il faut savoir l’écouter car celles-ci sont différentes pour chacun, celles-ci font partie de nos mémoires et chacun peut ainsi imaginer la guérison sous une forme particulière : l’un va imaginer un rayon de lumière, l’autre l’imposition d’une main de fée, l’autre en avalant une potion magique etc.…. chacun d’entre nous est libre de cocréer les images qui l’aident à s’établir et à se maintenir dans cette nouvelle matrice d’unité.

Visualiser fait partie des outils et cela est beaucoup plus rapide et efficace que de répéter pendant des heures des litanies ou disciplines mentales comme par le passé. Il est beaucoup plus efficace d’imaginer une lumière guérissant que de répéter pendant des heures « je suis guéri, je suis guéri ». Notre seule maladie ici bas a été cette fausse mémoire que nous avons cristallisé via le mental et les émotions et dés que le mental lève les yeux vers le beau et l’unité tout change. Le ciel parait plus bleu.

L’ascension c’est juste un changement de fréquence, il suffit d’ajuster notre Conscience sur le programme Unité et ne voir que cela partout, c’est un changement de vision qui nécessite de ne plus juger mais pour que cette nouvelle vision soit actualisée en notre réalité individuelle il faut que nos « émotions » soient en correspondance répondance. Ce n’est que lorsque nos pensées, nos émotions et nos ressentis sont en « parfaite symbiose harmonique » que notre réalité corporelle change. Corps, âme et esprit doivent faire « un » pour que cela s’accomplisse.

Nous sommes la Présence !

Tant que nous pensons qu’il y a nous et l’Esprit ; nous et la Source, nous et la Présence, nous et un pouvoir extérieur, nous et la substance extérieure nous restons « observateurs du processus » et semblons limités. Lorsque nous prenons conscience et ressentons avec tout notre Etre et tous nos corps subtils (émotions, pensées, sensations) que nous sommes la Substance Universelle Unique intelligente substantielle capable de « prendre toute forme » dans l’instant présent nous retrouvons notre Potentiel créateur.

Au niveau des plans Unifiés, en tant qu’Esprits nous pouvons prendre n’importe qu’elle forme dans l’instant et au niveau de notre monde cela à été impossible parce qu’il y avait cette « peau de bête » émotionnelle qui faisait voile cependant dés que ces voiles (mental, sensoriel, émotionnel) sont transparents tout est à nouveau possible et l’émotionnel n’est plus un voile, l’image peut être utilisée pour actualiser ces potentiels.

Créer notre réalité

L’enfant intérieur aime jouer et tout ce qui est ludique l’attire et il est nécessaire de lui permettre cela aussi chacun devrait créer en son intériorité l’imagerie du monde qu’il souhaite expérimenter, comme le font si bien les enfants qui tapissent les murs de leurs chambres d’images de leur « monde » et ainsi peuvent jouer au chevalier ou a la princesse charmante. Alors imitons les et cocréons en nous cette réalité même si nous savons que dans les mondes unifiés il en sera peut être autrement.

Chacun de nous à dans sa boite imaginaire des images qui lui sont chères alors pourquoi ne pas les vivifier par les visualisations et même aussi en tapissant les murs de notre lieu de ressourcement de ces images afin de nous immerger en elles. Chacun peut ainsi créer ses outils de méditation, ses jeux de cartes divinatoires, ses grimoires de pensées positives car en ces temps actuels peu importe de parler de tout cela autour de soi mais importe de le vivre.

Nombreux sont ceux et celles qui ont écrit des livres de techniques spirituelles, visualisations, images, sons, exercices alors nous pouvons choisir parmi ceux-ci ceux qui nourrissent notre imaginaire et nous apportent de la joie et nous pouvons ainsi établir nos carnets de voyages, nos livres tapissés d’histoires ou d’images que nous voulons vivre, et ainsi créer notre propre matériel de réjouissance et devenir Magiciens de notre vie au lieu de contempler la magie des autres ou de subir la mauvaise magie des soi disant manipulateurs.

Certes en ce monde il existe des vrais magiciens et des illusionnistes mais nous devons nous rendre compte que si ces derniers peuvent continuer à nous « maintenir dans l’illusion par leurs tours » c’est parce que nous leur donnons notre Attention, que nous contemplons leur spectacle et que nous les applaudissions ou les critiquons, peu leur importe puisque de toute façon nous faisons partie de leur public.

A suivre… Christian Duval

Publié dans matrice

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>