La fin des temps approche.. voyage astral ou ascension ?

Publié le par Wydyr

LA FIN DES TEMPS APPROCHE …VOYAGE ASTRAL OU ASCENSION ?

De nombreuses techniques de voyage astral sont proposées de nos jours via des livres ou sites internet mais si le voyage astral est possible pour tous il n’est pas recommandé à tous de s’y aventurer sans préparation ni guidance. Le mythe de Thésée pénétrant dans le labyrinthe où se trouve le Monstre – Minotaure- est révélateur en ce sens : Il est fort dangereux de s’y aventurer sans reliance (Fil d’Ariane)

En effet dans notre passé des entités plus ou moins désagréables s’y trouvent endormies et il n’est guère conseillé de soulever certaines « pierres » avant d’y avoir été préparé. Tant que nous n’avons pas demandé au Double de nettoyer nos mauvais potentiels futurs il est aussi déconseillé de s’y aventurer car notre « moi » a tôt fait de se faire prendre au piège de l’illusion et à prendre certains rêves dits prémonitoires comme vérités et alignant sa façon d’être et de faire en accord avec cette « prophétie » actualise celle-ci

Quelque que soit la méthode utilisée pour voyager dans les vies antérieures ou futures il est dangereux de s’y risquer sans préparation. Les « régressions «  dans le passé peuvent avoir des conséquences désastreuses sur le psychisme si l’individu n’est pas prêt à « voir en face «  certaines réalités de ce « vécu antérieur » qui ne sont guère réjouissantes. Les régressions en groupe sont encore pires puisque les individus pratiquant ce genre de rituel entrent dans une zone astrale collective où tous les « possibles antérieurs «  son mélangés et nombreux sont ceux qui reviennent de ces voyages chargés d’informations faussées et ainsi se créent un faux passé en pensant qu’ils ont été untel ou untelle alors que cet untel était une antériorité du voisin allongé à côté de lui.

Ceux qui pratiquent la « voyance » servent  d’intermédiaires mais tous ne sont  pas recommandables, non pas que leur capacité de voyance soit fausse mais que leur discernement ne leur permet pas de comprendre que ce qu’ils voient n’est que « potentiel futur probable » non encore actualisé et non « réalité inéluctable ». Ainsi quand un voyant révèle un mauvais potentiel possible à un consultant et que ce dernier prend  cette révélation comme argent comptant il incite ainsi celui qui reçoit l’information  à actualiser cette « prophétie ». Un voyant ne devrait  révéler que la «  bonne aventure » c’est-à-dire les « bons potentiels possibles » élaborés dans le futur par le Double ou par les bonnes pensées du « moi » mais ne jamais révéler des « mauvais potentiels possibles ». N’oublions pas que le « plan astral » est un miroir aux alouettes et que toutes les formes pensées qui y résident – entités nourries de nos projections- n’ont que le pouvoir de nous suggérer des scénarios (bons ou mauvais) ils ne sont que « tentateurs » mais non inducteurs. Ce n’est que lorsque le « moi » cède à la tentation (accepte un scénario possible) que le concept s’actualise dans son quotidien.

Chaque nuit nous voyageons dans l’astral - le mondes des « rêves possibles ».- dans le passé ou le futur. Lorsqu’avant de nous endormir nous confions nos problématiques à notre Double (comme cela à été explicité dans mon autre article sur le Double) notre voyage s’avère plus agréable puisque notre ce dernier nous invite à entrer dans la zone où se trouvent tous nos « bons potentiels » issus de nos bonnes pensées et espérances d’un meilleur futur.

Au moment de l’endormissement la zone supérieure de notre corps éthérique ( corps vital) s’unit a notre corps astral ( celui-ci prend la forme reflet de notre corps physique) et c’est la dernière pensée que nous émettons au moment de nous endormir qui nous attire en telle ou telle zone…si notre dernière pensée est celle du Double alors c’est magnifique car nous sommes attirés dans le « paradis » qu’il à élaboré pour nous.

Mais si notre dernière pensée est liée à une peur, un souci  ou une problématique dont on n’a pas trouvé la solution, notre « corps astral » est aspiré dans la zone du bas astral où se trouvent toutes les « entités » que l’on a nourri par nos projections de peurs et d’angoisses. Nous pouvons être aspirés dans la zone du « passé » c’est-à-dire celle où nos mémoires émotionnelles cristallisées dans nos vies antérieures  sont localisées (zone du karma résiduel) et nos rêves ne sont alors que des cauchemars perturbants.

Nous pouvons aussi être attirés dans la » zone des mauvais futurs possibles » où nous vivons là aussi des cauchemars auto générés par les entités du bas astral que nous avons nourris pendant nos états de veille par nos pensées négatives, nos doutes et nos peurs.. Ainsi nous pouvons « vivre une catastrophe collective » et ramener cette information dans notre inconscient qui va provoquer des situations qui vont réveiller cette mémoire et ainsi nous actualisons ce « rêve » que nous pensons prémonitoire et notre chemin nous mène droit à vivre cette réalité (L’univers tout entier œuvre à chaque instant pour nous démontrer que nous avons raison !!)

Lorsque nous vivons de telles expériences nous nous réveillons fatigués, avec la tête embrumée, sans avoir aucun souvenir conscient de nos rêves, tout semble embrouillé, nos rêves paraissent abracadabrants.

Pourquoi ne nous souvenons nous pas de nos rêves  et pourquoi sont ils souvent si embrouillés ??

Lorsque notre dernière pensée nous amène dans une « zone de rêve » nous nous retrouvons dans une situation particulière où se trouvent des personnages et des objets et dans ce décor notre corps astral est attiré plus particulièrement par « tel objet ou telle personne ». Il s’en approche et dés qu’il est suffisamment prêt de l’objet ou de la personne celui-ci devient une « porte » qui ouvre sur un autre rêve. Et nous sommes aspirés dans un autre rêve  et dans cet autre rêve nous sommes à nouveau attirés dans un autre et ainsi de suite… Nous passons ainsi une multitude de portes – et errons dans un labyrinthe inextricable-. Ceci dure jusqu’au moment où notre corps sortant de l’endormissement (réveillé par une envie d’uriner ou un bruit) notre « corps astral » est rappelé de toute urgence dans notre forme physique et franchit à nouveau toutes les Portes dans le sens inverse. Il  chemine à la vitesse grand V a travers tous les rêves visités et ne mémorise qu’une partie des informations qui s’enregistrent dans notre inconscient.

Le « moi »  fait le tri 

Lorsque celles-ci arrivent au « conscient », notre « moi » qui ne fonctionne qu’à partir de sa base de données pré enregistrées fait le tri et met dans sa « corbeille » toutes les infos qui lui semblent non fondées. Tout ce qui n’entre pas dans sa logique interne est mis au rencart. Si notre rêve nous a amené dans une région où nous nous sentions voler au dessus des nuages comme un oiseau, le « moi » rejette cette information car pour lui « voler est impossible ».  C’est la raison pour laquelle nos rêves nous paraissent incompréhensibles, c’est comme si nous regardions plusieurs films et qu’a partir de certains morceaux de celui-ci nous en créions un qui n’a « ni cul ni tête »…

Les informations déposées dans l’inconscient – corbeille-  par le « moi » ne sont pas pour autant perdues. Il existe un lien vibral étroit entre celles-ci et les entités avec lesquelles elles ont été en contact dans la zone du rêve. Le processus est identique à celui utilisé sur internet : quand vous regardez une vidéo qui vous plait vous cliquez sur l’onglet qui inscrit le « lien » dans vos favoris et il suffit ensuite de cliquer sur ce lien pour que la connexion s’établisse à nouveau.

Notre Inconscient est donc comme la « zone de nos favoris ». Nous disposons ainsi de liens que nous n’aurions mieux pas fait de créer. Car tout « lien » nous relie à une entité particulière qui interfère via le plan astral pour nous inciter à « le réactiver » .C’est de cette façon que notre inconscient régit par la Lune Qui est le Trône du régent de ce monde – le Tentateur- génère dans notre vies des événements, situations et rencontres qui réveillent certains « liens » enregistrés lors de nos voyages nocturnes. Il suffit parfois d’ouvrir un livre, d’écouter une information  ou de rencontrer quelqu’un pour qu’un rêve de la nuit précédente nous revienne à la mémoire… et c’est alors que nous « sommes confrontés au tentateur » et si nous donnons foi à l’information reçue nous actualisons ainsi ce qui à été vécu en rêve dans notre réalité.

Lors de nos voyages nocturnes nous visitons une multitude de rêves et certains issus de nos futurs possibles se mélangent d’autres de nos passés révolus… c’est le chaos… Nos rêves ont cependant une fonction fondamentale : celle de nous permettre de vivre dans le plan astral ce que nous ne pouvons pas vivre sur le plan physique… C’est une sorte de zone compensatoire qui n’est pas sans risque puisque cela tisse des « futurs possibles » et pas toujours des bons !  Plus on a de désirs inassouvis, de frustrations, de culpabilités, de remords, de regrets, de nostalgies, d’attentes non comblées plus on rêve pour compenser et plus notre vie devient compliquée.  Seul celui qui vit dans le contentement et la simplicité ou qui  a réalisé ses rêves n’a plus d’attente et de projets et disposant de plus d’énergie a moins besoin de dormir : il vit le rêve éveillé, il ne rêve plus sa vie mais vit son rêve.

Le rêve éveillé

Les chamans pratiquent le « rêve éveillé ». Cette technique consiste à entrer dans la zone du rêve tout en demeurant conscient que l’on rêve (l’apprentissage de cette technique et longue et demande beaucoup de discipline) Ainsi lorsqu’on se trouve face à un objet ou une personne présente dans le rêve on peut décider d’explorer cette situation  sans se faire happer par les éléments du décor. L’esprit du chaman est suffisamment vigilant pour ne pas se laisser aspirer par les nombreuses « portes » tentatrices qui se présentent. Il se concentre pour explorer en profondeur la situation où il se trouve et lorsqu’il décide de se réveiller il se souvient absolument de tout… il peut ainsi programmer ses rêves et avant de dormir décider de ce qu’il veut explorer ou découvrir.

Curieusement la technique chamanique comporte un exercice particulier qui ressemble fort à la rétrospection journalière à accomplir le soir : celle-ci consiste à revoir les éléments et événements qui dans la journée ont attiré notre attention et happé notre énergie… Ce peut être une personne qui nous à raconté ses problèmes, une nouvelle que l’on a appris. Et toute l’attention que nous avons donné à cette personne peut avoir aspiré notre énergie vitale et le travail de rétrospection consiste à récupérer cette énergie, à couper le lien avec cette personne car tant que notre « moi » est accaparé par les problématiques d’une personne rencontrée le « lien » établi continue à nous aspirer nos énergies et le problème de l’autre finit par devenir « notre »…

Il importe donc de couper ce lien et de se libérer (le processus est identique à celui du « pardon ».). Toutes les personnes, situations et objets que nous côtoyons dans notre quotidien sont des « portes virtuelles » nous aspirant dans d’autres réalités que la notre : chaque individu cherche inconsciemment à nous attirer dans son rêve. Ce processus est celui qui régit notre quotidien lorsque nous vivons en groupe, en tribu ou famille… Une mère de famille peut être littéralement dévorée énergétiquement et psychiquement par tous ceux qui l’entourent et ne peut plus « vivre son rêve » mais nourrir perpétuellement celui des autres. Quelque soit l’âge de ses enfants elle s’inquiète pour ceux-ci et par ce « lien maternel » est « dévorée par l’astral familial.

Le chaman sachant cela préfère vivre seul  car pour voyager consciemment dans le rêve il faut beaucoup d’énergie et il ne peut pas se permettre de gaspiller celle-ci en relations avec les autres. Il n’en rejette pas moins pour autant les autres pour vivre égoïstement mais garde suffisamment d’attention pour se concentrer sur son propre rêve et atteindre la Maitrise du rêve .Mais on pourrait se demander : dans quel but ???

Nous sommes les personnages d’un grand rêve

Nous sommes venus en ce monde – lunaire- pour y expérimenter l’illusion générée par les rêves. Notre monde ressemble à un Luna Park rempli de manèges à essayer… et de manège en manège cela fait 300 000 ans que nous jouons à l’illusion (provoquée par le dédoublement du temps)… Dés que nous entrons dans le Park nous oublions nos mémoires pour vivre en totalité l’expérience de l’illusion. Et de vie en vie nous tissons des rêves qui en amènent d’autres, et de rêve en rêve nous « existons «  en tant que créature de rêves…

Au sein de ce monde de rêves, la technologie – qui est un possible auto généré par le Régent tentateur créateur du Park d’attraction qui se manifeste sous sa forme de bon ( dieu) ou de mauvais ( diable) et qui selon nos désirs et façons d’agir nous entraine dans le passé, les mauvais futurs, le bas astral ( enfer) ou le haut astral ( paradis) et chaque nuit nous invite à voyager dans le monde astral sans jamais pouvoir en sortir.

L’expérience d’enfer- me – ment ou « dédoublement » est une constituée de  12 cycles de 25920 ans...soit au total 311 040 années. Chaque cycle étant lui-même découpé en 12 sous cycles appelés « Eres » de 2160 années…

Chaque grand cycle de 25920 ans est placé sous un sceau zodiacal (Archétype clé d’un Elohim Généticien Mère). Le premier cycle étant celui du Bélier, le dernier étant celui des Poissons.  Chaque sous cycle étant placé lui aussi sous le sceau d’une « Ere zodiacal ». À la fin de chaque cycle ou de chaque sous cycle les « rêveurs » qui le souhaitent peuvent sortir du « processus de dédoublement » et retrouver leur Unité (ascension)

Ceux qui ne le désirent pas ou ne sont pas encore conscients de cette possibilité restent « enfermés » dans la matrice et continuent à se réincarner pour « vivre une multitude de rêves »jusqu’à ce que enfin éveillés ils se souviennent  de leur rêve d’origine.

Notre rêve unique et ultime

Chaque « rêveur » -moi- est une projection holographique du Soi – Double. Celui-ci est notre Père géniteur qui nous a créé parfait (à son image) Il dispose d’une Identité Galactique déterminée par sa Vibration ultrasonique qui est sa banque de données - Ame »-et nous à créés « parfaits » dés l’origine de ce temps de dédoublement. Cette « perfection » n’étant encore qu’un potentiel qui ne devient réalité que lorsque le « moi » actualise cette « idée » en s’alignant avec elle. Il Nous a créés à son « image » pour que nous devenions à « sa ressemblance ».

Notre corps glorieux est le « but final » de notre long voyage et le prototype conceptuel de celui-ci à été déposé dans notre Futur par notre Double au début des temps de dédoublement. Ce « véhicule »est donc là  en tant que prototype virtuel parfait qui lorsque nous l’actualisons marque la fin de nos souffrances. 

A  n’importe quel moment du cycle de dédoublement (Grand cycle ou petit cycle) notre « moi » peux capter cette information et « sortir du plan de l’illusion ». Ce Futur qui nous semble lointain est ici maintenant disponible dans une autre fréquence située hors du monde matriciel et de l’astral.

Nous sommes donc confrontés à un choix capital : soit nous continuons à vivre nos rêves ici bas, dans ce monde d’illusion et nous projetons sans cesse dans des aventures qui ne sont que résurgence de nos « connus » déjà expérimentés, soit nous agissons en tant « qu’éveillé » et abandonnant notre libre arbitre à notre Double nous lui demandons de nettoyer notre ardoise et de réintégrer notre véhicule d’ascension, notre vrai projet d’incarnation.

Potentiel astrologique

A chaque nouvelle incarnation nous disposons d’un certain potentiel à actualiser qui est déterminé par notre signe zodiacal – signe solaire- qui  révèle  notre connexion possible. Le signe solaire est notre signature d’âme en cette forme actuelle qui est déterminée par notre signe zodiacale situé à l’Ascendant. Un thème astrologique représente donc simultanément notre passé (vies antérieures) notre présent (potentiel actuel activé) et notre futur potentiel (celui de notre Double) .En tant qu’astrologue c’est en ce sens que j’établissais mes » lectures de vie ». Ma fonction consistant à révéler à chaque consultant le « meilleur potentiel «  à actualiser pour rétablir le lien avec le Double (Soleil). Le consultant ayant ensuite le choix de continuer à se projeter dans les rêves auto générés par son « moi » et donc à voyager dans l’astral passé et futur en trimballant sa « charge karmique » ou à abandonner son libre arbitre à son Soi et ne plus se concentrer que sur un seul rêve : actualiser son véhicule d’ascension….

La technologie élaborée à partir de la fausse lumière –celle du spectre électromagnétique maintient dans l’enfermement et à ce titre est « outil du Tentateur » .Elle nous permet certes de créer des multitudes de scénarios virtuels passés ou futur tous aussi imaginaires les uns que les autres puisque tous Co crées à partir des bases de données du plan astral gérées par le Tentateur et les entités – formes pensées – qui tissent nos rêves illusoires. Nous disposons de la capacité de nous projeter dans une multitude de rêves virtuels via les musiques et films qui souvent sont encodées de messages subliminaux que notre cerveau ne peut détecter..

Musique génétique

Chaque musique porte en elle un encodage – une banque de données virtuelles- et lorsqu’on écoute celle-ci elle nous emmène non pas dans le Nirvana mais dans le rêve élaboré par le créateur de cette Musique… on peut se nourrir d’une multitude de musiques spirituelles pour voyager dans les mondes intemporels et se faire plaisir en élevant nos vibrations (c’est mieux que de voyager dans les univers du hard rock et du bas astral) mais ces « musiques «  font interférence avec notre musique d’âme de nature ultrasonique qui ne peut être perçue que dans le Silence total .. Cette partition musicale ultrasonique est notre signature d’âme, notre mélodie contenant une multitude d’informations génétiques galactiques et stellaires. C’est le « son vibral » de notre véhicule d’ascension, le bruit du moteur de Notre corps Ascensionnel  ovoïde qui vu de l’extérieur ressemble étrangement à un OVNI mu par un double vortex d’énergie (comme la Voie lactée).

Imaginer c’est créer….

Nous existons dans un  grand rêve collectif et à partir de celui-ci nous  nous projetons sans cesse dans des illusions que nous imaginons à partir de nos engrammes matriciels qui activés génèrent des futurs dangereux. Tous ceux qui créent ou se nourrissent de films d’horreurs cocréent cette réalité dans l’astral. Leur formes pensées créent des entités monstrueuses qui lorsqu’elles seront suffisamment nourries et autonomes demanderont à s’incarner et tenterons les « faibles et inconscients » qui seront suffisamment naïfs pour les accepter, et parmi ceux-ci se trouveront tous ceux qui ont nourris ces forces.

Au delà de ce monde dédoublé, demeure le monde unifié … situé au-delà du bien et du mal. La force de création n’a jamais été élaborée pour détruire mais pour construire et quand une « forme existentielle » a été suffisamment explorée et n’a plus aucune utilité, la « force de vie » s’en retire et la forme se dissous naturellement, sans aucune violence. La violence n’existe pas dans les mondes unifiés puisque tous ceux qui y vivent sont conscients qu’ils sont « un » et que ce qu’ils font aux autres c’est à eux qu’ils le font.

Tous les scénarios de guerres des Etoiles et de conflits interstellaires que nous imaginons à partir d’ici bas ne sont que des « projections illusoires » émanant de notre monde dissocié, ils n’ont aucune réalité hors ce monde. Certes nombreuses étoiles et planètes sont passées par des périodes de guerre et de remous conflictuels tant qu’elles demeuraient dans la fréquence suscitant la dualité mais tout cela à cessé dés qu’elles se sont alignées sur l’Harmonie galactique… Et notre but a nous, humains présents en ce monde est de permettre à la Terre mère et à l’Humanité toute entière d’atteindre cette fréquence de réunification Galactique. Alors nous ferions peut être  mieux de cesser d’imaginer des scénarios de guerres des Etoiles qui de toute façon à la fin des temps seront dissous comme tout le reste.

Sortir des « cycles infernaux »

Nous qui sommes encore présents en ce monde, nous avons parcouru un long chemin depuis 300 000 ans. Nous n’avons pas tous participé à la totalité de ce grand cycle.  A chaque fin de cycle lorsque s’ouvre la « Porte multidimensionnelle » certaines Etincelles ascensionnent mais d’autres peuvent décider d’y entrer… certains d’entre nous peuvent n’être entrés en ce monde que depuis un mini cycle de 2160 ans, ou il y a 6 cycles de cela (lors de l’engloutissement de l’Atlantide) mais peu importe tout cela, ce qui importe c’est que nous vivons une période cruciale : celle de la fin des Temps de dédoublement…

A chaque fin de grand cycle de 2592O ans, la Terre met en œuvres les 4 Deva élémentaires (Dragons du feu, de l’air, de la terre, et de l’eau) pour nettoyer ses mémoires et ainsi restaurer un nouveau cycle… chaque individu incarné peut alors ascensionner ou se projeter dans le nouveau cycle pour y continuer à « rêver ». Il  primordial pour chacun de nous de se mettre à l’ouvrage pour permettre que cette « perfection » élaboré par notre Soi individuel et le Soi collectif devienne notre Réalité.

Nous sommes non seulement à la fin d’un grand cycle mais aussi à la fin du dernier petit cycle : l’Ere du Verseau. La Terre Mère œuvre actuellement depuis son cœur cristal pour nettoyer tous les vieux engrammes encodés en l’astral planétaire et régit par le Tentateur et ses entités nourries par nos formes pensées de peur, de violence, de doute.

A la fin de chaque grand cycle le réveil des éléments provoque un énorme chaos : toutes les structures sont chamboulées afin que de ce Chaos surgisse une nouvelle Terre.  Le processus est identique mais moins violent à la fin de chaque sous cycle ou Ere.  Hors nous sommes à la fin d’un Petit cycle qui est dernier du grand cycle  final : tout ce qui à été élaboré comme « potentiel possible » en ce monde doit être soit dissous soit actualisé….

Ce qui a été vécu à l’époque de la fin de l’Atlantide il y a 6 cycles de cela  ( entre 12000 et 13000 années de notre temps) n’est rien comparé au changement qui se prépare : comme je l’ai déjà dit dans mes autres articles, il n’est plus temps de rêver, plus temps de se projeter dans un monde qui va disparaitre, plus temps de se créer du karma résiduel… la Porte des futurs possibles s’ouvre et les Entités et formes pensées venant de ce « futur » vont se manifester sur Terre..

Parmi celles-ci, il y a certes des « bonnes entités » qui venant de ce Futur sont là pour nous aider au passage. Ce sont les enfants indigos, cristal, et autres qui sont en fait nés de nos « bonnes projections »… ils sont « nous » qui venant du Futur viennent nous aider au Passage….

Cependant il y a aussi les entités qui nourries par l’astral planétaire via les mauvaises pensées vont se présenter à nous comme êtres doués d’immenses pouvoirs (guérison, télépathie, prophétie, matérialisation) et qui vont nous manipuler à notre insu. Pour cela il leur suffit de créer une maladie en activant un potentiel et de se présenter comme sauveurs.

Les potentiels des « maladies possibles » dans lesquels ils puissent ce sont ceux Co crées par nos mauvaises pensées, nos peurs d’être atteints du cancer, du sida, etc.)  Ces « anges noirs » actualiseront les égrégores que nous avons nourris et par le biais des médias (qui inconsciemment servent leur plan) ils diffuseront des fausses informations concernant des maladies, pandémies etc.qui nous rendront dépendants de leur intervention pour guérir. Toutes les associations caritatives collectant des fonds pour « lutter contre le sida, le cancer » etc. servent inconsciemment ces plans : l’univers crée un futur potentiel où ces fonds devront « servir » et l’univers nous dira » vous avez raison » et si nous ne sommes pas encore conscients nous enregistrerons cette réalité comme Vérité inéluctable au sein de nos cerveaux. Il en est comme cela depuis la nuit des temps. Et c’est ainsi que de nombreuses croyances illusoires font désormais partie des vérités fondamentales régissant notre vie.

C’est par le même processus que les « prophéties » annonçant la « fin du monde » via des catastrophes risquent de créer cette réalité. Les scientifiques sont persuadés que c’est à cause du réchauffement climatique, les religieux pensent que c’est la volonté de Dieu qui ainsi punit les méchants, les écolos pensent que la terre Mère veut se venger de nos mauvais traitements. Tout cela n’est qu’affabulation. L’Esprit de la Déesse Mère n’a aucun désir de vengeance, il ne souhaite qu’une chose : actualiser son meilleur potentiel, son corps Glorieux, la Nouvelle Terre habitée par une  Humanité fraternelle, aimante et unifiée. Pour cela le Double de Gaia utilise les forces élémentaires afin de faire le ménage et nettoyer les Ecuries d’Augias générées par les mauvaises pensées humaines engendrant des mauvais futurs.

La fin des temps approche… il est temps de sortir du sommeil de l’illusion !

La fin des temps de dédoublement se concrétise par la réduction du temps ; le temps passe plus, vite nous n’avons plus le temps de créer du karma résiduel puisque tout doit être nettoyé vu qu’il n’y aura plus d’autre cycle de dédoublement pour épurer ces cristallisations. La Porte du Futur - celle du Verseur des eaux célestes- de l’Homme ange qui déverse les eaux purificatrices du ciel est ouvert. Uranus en est la planète activatrice. Elle est Uranus est un aspect du Christ Rédempteur amenant le Chaos nécessaire afin la reconstruction …  

Quand le Futur rejoindra le Présent il ne restera plus qu’au Passé à s’y réintégrer nous vivrons alors la fin des temps dédoublés et nos pensées se matérialiseront immédiatement : nous deviendrons sur le champ ce que nous pensons être. Si nous pensons à la maladie nous serons malades, si nous pensons a une catastrophe  nous vivrons cela ; si  nous avons peur d’être agressés, nous le serons, si nous pensons à notre Double avec foi nous ascensionnerons…

Ce moment crucial de passage qui durera « 3 jours » pourra être infernal ou merveilleux selon les individus… le temps se déformera, tout deviendra flou, comme si la terre se contorsionnait  (impression identique à celle que nous ressentons lorsque nous avons trop bu d’alcool) comme si tout ce qui paraissait réel changeait de forme et c’est à ce moment que tout s’accomplira : chacun expérimentera la Vérité qu’il à nourri pendant son existence.

Il est donc urgent que chacun d’entre nous fasse le ménage avant la venue de «  temps » qui de jour en jour s’approche, mais personne ne peut savoir à l’avance ce qui arrivera et quand cela arrivera… La seule chose qui est certaine c’est qu’il faut se préparer, sans crainte, sans peur, sans avoir besoin de creuser des blockhaus remplis de nourriture pour survivre…. Le seul moyen efficace est de nettoyer nos Ecuries d’Augias (signe du Verseau) et  demander à Notre Double d’accomplir cette tâche. Il nous suffit ensuite d’abandonner toute volonté propre (libre arbitre) pour le laisser nous guider vers notre Meilleur devenir.

Que pouvons-nous faire de plus pour la planète actuellement ?  Seulement informer ceux qui veulent bien écouter. Ce n’est pas à nous (individus) de chercher à rétablir un équilibre écologique en faisant ceci ou cela, de vouloir sauver les pauvres mais à œuvrer en correspondance répondance avec l’Esprit de la Terre en polluant le moins possible notre environnement physique et en ne polluant plus du tout  notre environnement psychique et donc le corps astral de Gaia.

Gaia nettoie ses corps, alors imitons là au niveau individuel. Il ne s’agit pas de chercher à sauver un monde qui va disparaitre mais à élever la conscience de l’humanité et ceci commence par le travail personnel avec le Double. Chacun doit balayer devant sa Porte et ainsi vivre son meilleur potentiel… Plus la conscience est élevée plus l’énergie abonde !!!

Après ce moment de transition (trois jours) l’ordre nouveau sera établi et celui-ci sera surprenant. Un nouveau ciel, une nouvelle Terre, aurons nous trois soleils pour nous éclairer ?ou n’aurons nous plus de soleil extérieur mais seront partie intégrante de la Lumière émanant du cœur de Gaia et de notre corps ? Ou retournerons-nous sur notre Etoile d’origine vu que notre ouvrage ici bas sera réalisé ? Chacun vivra ce qu’il doit vivre.

Chacun doit être comme un enfant qui ayant totale confiance en son Père – Double- explorera un nouvel inconnu en toute confiance… et ce jour là peut être aujourd’hui. Chacun peut retarder ou accélérer ce moment de retrouvailles.

 

Le Double ne peut obliger son « moi » à ascensionner. Ce « moi » peut désirer continuer à explorer une matrice de rêve dans un autre espace temps ce qui serait une catastrophe pour le Double. Car ce « nouveau monde » dans lequel le « moi » veux continuer son exploration ne peut être situé dans un temps dédoublé vu que cette expérience sera terminée. La nouvelle expérience ne pourra donc se réaliser que sur une Terre unifiée ce qui inéluctablement obligera le Double à vivre avec son « moi »et a actualiser immédiatement ses formes pensées. Le Double sera ainsi prisonnier du « moi » : le moi agissant ainsi ferai « chuter »son Père géniteur (dieu) dans une création limitée…

Cependant ce qui est « manifesté » cesse un jour ou l’autre de l’être. Le Double retrouvera donc sa liberté le jour où sa «progéniture » disparaitra en même temps que la planète de résidence. La Source elle-même étant émanation de l’Absolu  est « immortelle », elle peut s’auto régénérer en mille formes via ses Etincelles de conscience que nous sommes  mais seul l’Absolu est Eternel : jamais né ni engendré, inconnu, sans nom, imperceptible. Il ne peut qu’Etre.

Alors que penser des voyages astraux face à ce grand plan ???? est il vraiment judicieux de vouloir se projeter dans l’astral planétaire pour y voir tout ce qui s’y cache,  et nous laisser berner par des illusions terrifiantes ou magnifiques qui ne sont que des rêves illusoires nous éloignant de notre rêve véritable qui est de retrouver cette Unité avec notre Double dans un corps glorieux .

En tout cas il est évident que lorsqu’on est en proie à de gros problèmes émotionnels, et psychiques résultant de difficultés affectives, sensorielles, matérielles, ou sociales , il faut mieux rétablir le contact avec le Double plutôt que de se projeter dans l’astral qui ne nous mettra que face à nos propres peurs et nous rendra ainsi comme « possédés »  par ce que nous avons nourri… Nous ne sommes « possédés » que par ces autres « nous-mêmes » que nous nourrissons par nos peurs.

Le contact du cœur avec le Double donne la foi totale, c’est une certitude, la même que peut avoir un enfant qui tenant la main de son père qui l’emmène dans un monde inconnu à totalement confiance et s’apprête uniquement à s’émerveiller de ce qu’il va découvrir. Ce n’est quand même pas très compliqué de dialoguer avec son Double chaque soir avant de fermer les yeux afin de pouvoir s’endormir en toute quiétude !!

Le pas- sage peut être facile… alors pourquoi vouloir se le compliquer en pratiquant des techniques qui soit disant libératrices risquent de nous enfermer dans des zones peu recommandables.

Wydyr Christian Duval le 4 février 2014

.

 

 

 

 

Publié dans conscience quantique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lila 05/05/2015 14:01

merci pour cette article, je vous envoie aussi un lien interrssant concernant plusieurs techniques: http://la-source-des-sagesses.blogspot.fr/2015/04/les-techniques-du-voyage-astral.html