Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L’ELITISME GALACTIQUE ET LES MASQUES DE L’EGO.2/2

Publié le par Wydyr

L’ELITISME GALACTIQUE ET LES MASQUES DE L’EGO.2/2

La plupart des livres de compilation qui inondent le marché sont issus d’enseignements venant des écoles de sagesse (depuis l’Egypte).Alors s’il est noble d’en diffuser le contenu (sans en modifier le sens) il est moins noble de se faire passer pour l’auteur pour se faire valoir. Soyons suffisamment humbles pour reconnaitre que ces enseignements ne sont pas nouveaux, qu’ils viennent des anciens qui ont laissé ceux-ci pour nous aider. Certes ces enseignements peuvent servir de base pour aller plus loin, pour capter des autres informations sur les chakras, la science des nombres et autres mais tout le monde n’a pas cette fonction de canaliser ces infos. Alors soyons humbles car seule l’humilité peut nous faciliter le passage vers l’autre Monde unifié.

On peut donc tomber dans ce piège : pour vendre nos techniques ou avoir plus de clients on peut se faire prendre au jeu du compilateur qui sait tout mais ne démontre rien, du thérapeute qui connait plein de techniques mais qui n’en maitrise aucune. Et l’ego tapi dans l’Ombre continue son œuvre.

L’étape suivante consiste à se démarquer du collectif, à se montrer différent, plus savant, plus doué et donc indispensable. Pour cela il faut se trouver un Logos ou un nom révélateur. On entre alors dans la phase de recherche d’identité spirituelle.

Plusieurs moyens s’offrent à nous :

  1. On peut soi même choisir un nom d’Archange ou d’Ange ou d’Etoile ou de Galaxie et écrire ou enseigner sous ce nom.
  2. On peut aussi demander ce nom à un Maitre (si on a la chance d’en rencontrer un véritable) ou a un ou une clairvoyante qui va nous révéler notre Etoile d’Origine ou notre Identité stellaire.

Le piège est bien en place.

L’Ego va pouvoir agir en toute liberté sans qu’on s’en rende compte. On se présente alors aux autres (par le biais de notre site, d’un livre, de vidéos) comme étant quelqu’un de particulier. on peut avancer qu’on est walkin, qu’on était libéré avant même de naitre, qu’on ne fait pas partie de l’humanité mais qu’on est un sauveur galactique venu enseigner, qu’on est un Vénusien venu aider les humains etc… alors naturellement si on a eu un parcours de vie particulier ( accident grave, maladie, ou problème particulier lors de notre naissance ou de notre enfance notre ego se sert de ses arguments qu’il interprète et ainsi nous fait dire que nous avons parcouru un chemin initiatique difficile comme c’est le cas pour tout initié ou élu. (Tous les grands Maitres ayant vécu une existence parfois difficile).

L’ego sait utiliser les arguments, et s’auto justifier et tout cela se fait à notre insu. On peut être sincère dans notre désir d’aider ou d’enseigner sans se rendre compte que nous nous sommes engagés sur cette voie pour résoudre nos problémes émotionnels ou matériels.

On est alors tenté de se faire passer pour un prophète ou un élu mais pour être reconnu il faut avoir une cour d’adeptes. Aussi comme ceux-ci sont souvent en manque de reconnaissance de leur divinité il suffit de leur dire de belles phrases d’encouragement, de leur dire qu’ils sont élus, qu’ils sont des maitres incarnés ou qu’ils sont missionnés et ainsi tous ces gogos vont nous nourrir sur tous les plans.

Dés qu’on se place en élu (au dessus des autres) on créé un espace entre eux (les pauvres humains) et nous (l’initié réincarné) et au lieu de les rendre autonomes on les maintient dans un état d’infantilisme spirituel qui les amène à déifier le sauveur, le prophète tel que nous nous présentons.

Etre prophète ne consiste pas à révéler le futur ou a annoncer l’Apocalypse par des messages provenant des mondes supérieurs mais bel et bien être témoin de la vérité que l’on cherche à partager c’est-à-dire à démontrer par notre expérience et notre attitude ce qu’on déclame par des mots.

Sur le Net on entend de plus en plus de personnes qui disant venir d’Orion, de Vénus ou d’autres Etoiles lointaines affirment ne pas avoir de karma planétaire et d’êtres des Initiés sauveurs et ils s’expriment ainsi « nous des Etoiles sommes venus pour apporter les messages à vous de la 3° dimension ».

Quand on se fait piéger par l’Ego on entre dans cette catégorie. On pense être devenu un Messager des dieux, notre ego se gonfle comme une baudruche et on se prend pour Dieu sur Terre, comme un Elu des Dieux et on devient tellement enflé par notre suffisance que l’on ne peut pas passer la Porte étroite (comme le chas d’une aiguille) qui mène aux mondes unifiés. Le gardien du seuil ne laisse pas passer les baudruches ! Il attend qu’elles se dégonflent.

Nous sommes en plein dans cette période de gonflage de baudruche et nombreux sont ceux et celles qui ayant besoin d’êtres plus reconnus tombent dans ce piège de l’élitisme et des masques de l’ego.

Si votre désir est de connaitre votre identité stellaire et que vous vous adressez aux personnes capables de vous donner cette information (à mon avis il y en a très peu de fiables) posez-vous préalablement la question : pourquoi désirez-vous cette information ? Qui de vous à besoin de savoir cela ?

Ce n’est pas le fait de connaitre cette Identité qui est le piège mais qu’une fois qu’on a eu cette révélation c’est de la prendre pour Vérité et de nous affubler d’un pseudonyme galactique pour paraitre être plus lumineux car rien ne nous prouve que l’information soit juste.

Notre identité stellaire véritable n’est pas un nom tel qu’on le conçoit mais une vibration constituée d’ultrasons inaudibles et invisibles qui créé une Mélodie de résonnance et personne d’autre que nous ne peut connaitre celle-ci. Même Jésus ou Marie ne pourrait nous la révéler. Cependant elle n’est pas loin de nous car elle s’émet à partir de l’Etincelle de vie sise en notre cœur et si elle cessait d’émettre nous disparaitrions de l’Univers. Dés qu’on inspire ou respire on est en contact avec Elle.

Alors même si on nous a révélé d’où on venait, de quelle Etoile ou dimension nous provenons il s’avère judicieux de ne pas tomber pas dans le piège d’afficher cela pour se faire mieux valoir dans le monde. Jésus, Bouddha, Marie et le Maitre Omraam Mikhael Aivanhov savaient d’où ils venaient mais jamais ne l’ont affiché ouvertement. Ils savaient rester humbles pour demeurer à la portée de leurs frères et sœurs humains.

Le messager importe plus que le message. Il doit être l’incarnation du message. Si vous voulez démontrer comment se vit l’amour sur Vénus (parce qu’on vous à dit que vous veniez de cette planète) il n’est point besoin de dire « voilà comment on aime sur Vénus » mais de montrer comment on peut exprimer l’amour tout simplement Ici Maintenant.

Tant qu’on se met en avant ou qu’on se place en élu en racontant qu’on est ceci ou cela, qu’on est différent des autres on créé une barrière entre nous et les autres. Ceux-ci vous voient différents, ils pensent que vous êtes un élu, un privilégié missionné et qu’eux sont de pauvres humains perdus en ce monde et ainsi on les coupe de l’amour universel et par effet de résonnance on en s’en coupe soi même.

Les sages d’antan n’avaient pas besoin de tambour ni trompettes pour démontrer leur sagesse et il suffisait de s’asseoir à côté d’eux pour les écouter et ressentir. Ils parlaient de leur chemin, de leur vécu, donnaient quelques conseils utiles mais n’avaient pas besoin de toutes ces fioritures technologiques qui par leurs effets spéciaux noient la vérité sous un amas de compilations, de savoirs.

Le plus beau travail que puisse faire un être humain ici bas n’est pas d’écrire des livres, d’être connu du public mais de devenir un Livre vivant de l’amour incarné. En toute humilité, et même si l’on sait qu’on vient d’une Etoile lointaine on n’a pas besoin de le dire pour être écouté. On peut ainsi vivre sans masque et notre ego reste bien tranquille car on ne le nourrit plus.

Dans les mois et les jours qui viennent il y aura de plus en plus de baudruches sur le Net car la Lumière révélatrice gonfle les egos en ces temps. Mais toute baudruche finit un jour ou l’autre par éclater. Il importe donc ne de pas pécher par orgueil car il suffit de jeter un œil sur les parcours des grands Maitres pour percevoir que le chemin n’est pas facile, qu’il est parsemé d’écueils, de pièges, et qu’il ne faut pas confondre l’éveil avec la réalisation de Soi. L’éveil est le premier pas sur le chemin, mais seul le chemin permet d’atteindre la maitrise et pour cela il faut du temps pour expérimenter.

Certes on peut penser de nos jours que le chemin est plus facile, qu’il y a de plus en plus d’enfants indigos et cristal mais on ne doit jamais confondre le potentiel avec l’acquis. Un enfant indigo placé dans une famille spirituelle peut devenir un grand initié mais s’il est placé dans une famille ignorante et pleine de conflits il peut devenir un personnage terrible car il utilisera ses pouvoirs pour détruire, réaliser ses buts sans s’occuper de son entourage. Tout est toujours possible.

Penser que le chemin est plus facile de nos jours suite à cette intercession de la Lumière et de ces nouveaux enfants est à la fois vrai et faux. Vrai car ces enfants possèdent un énorme potentiel à actualiser pour cocréer le nouveau monde mais faux dans le sens que la technologie de pointe, les satellites, et autres distractions et informations véhiculées sur le net peuvent nous égarer de la véritable voie.

N’oublions pas que la technologie est un outil inspiré par les « lucifériens » et que dés que nous sommes présents sur Internet nous sommes conditionnés, fichés, répertoriés et classés. Ainsi à chaque fois qu’on visite un site on est inscrit dans la liste des visiteurs et on peut ainsi être facilement localisé. L’Archange Mikhael quant à lui apporte la vraie Lumière, la vraie connaissance directe provenant du Soi, celle qui nous rend non pas plus savant mais plus connaissant et plus humble.

Mais comme nous vivons en ce monde nous devons trouver le juste milieu et peu importe l’outil mais importe ce qu’on en fait aussi je profite encore du répit qui nous est imparti pour me servir de cet outil technologique pour apporter ces informations. Je ne suis qu’un poteau indicateur, qu’une sorte de révélateur qui invite à regarder, discerner sans juger quoi que ce soit. Ne voyez pas en ces termes un quelconque jugement de ma part, je ne pose aucun verdict en disant « ceci est bien ou ceci est mal » mais simplement je propose de prendre un peu de recul afin d’avoir une vision d’ensemble plus nette. Quand on est trop prés d’une montagne on ne voit plus celle-ci, dés qu’on s’en éloigne pour percevoir la totalité du décor, on a une vision panoramique plus révélatrice.

Aussi s’il vous arrive de repérer des nouvelles baudruches sur le Net ne les accablez pas, ne les jugez pas, ne les critiquez pas mais sachez discerner. Au mieux vous pouvez leur envoyer de la Lumière sans n’y mettre aucune autre intention et espérer qu’ils sauront se libérer de cet ego. Ils affirmeront haut et fort qu’ils ont maitrisé leur ego ou qu’ils n’en ont plus car en vérité ils ne peuvent plus le voir puisqu’ils sont devenus Lui et on ne peut voir ce qu’on est devenu.

Un être totalement libéré ne dira jamais « je suis libéré de mon ego » ou « je n’ai plus d’ego » car le simple fait d’affirmer cela démontre le contraire et la partie de nous qui affirme cela est l’ego. De la même façon on entend parfois des gens dire « je suis un serviteur de l’amour inconditionnel » mais lorsqu’on est un tel serviteur a-t-on vraiment besoin de le dire ? Normalement cela devrait se voir, se sentir.

Les paroles, les mots, les incantations, les nominations, s’ils définissent ce qu’on pense Etre n’ont aucun pouvoir face à ce que l’on démontre par notre façon d’Etre.

Alors soyons vigilants en ces temps de révélation, car mêmes si nous disposons de pouvoirs créateurs et de dons psychiques n’oublions pas que notre ego tapi dans l’ombre peut nous faire tomber dans le piège de l’élitisme. Le seul garde fou est l’Humilité, la simplicité, l’authenticité.

Ne confondons par l’éveil et la réalisation. Nous ne devons pas oublier que rien n’est acquis, tout est à démontrer et que le meilleur moyen de démontrer qu’on est un Etre venant d’une Etoile lointaine est d’être suffisamment humble pour rester naturel et sans fioriture.

Ainsi au lieu de parler au nom de telle ou telle Entité de Lumière on ose dire « Je ». On accepte la totalité responsabilité de ce que l’on affirme. Cela ne peut s’accomplir que lorsque notre petit « moi je » devenu transparent sert d’interface à notre « Je Unifié » qui fait partie intégrante de la Source. Tant que le petit moi interfère il interprète et donc transforme la teneur du message, et nous agissons alors comme ceux et celles qui depuis le début des temps affirment parler « au nom de Dieu » et entrons dans le clan des manipulateurs inconscients et même si nous sommes pleins de bonnes intentions nous participons a créer l’enfer ici bas.

Nous sommes tous confrontés à cette révélation de la Lumière .Tous les masques enfouis en notre Ombre par notre ego vont ressortir et tous les masques vont tomber. L’intensité de la Lumière pénétrant notre réalité met fin au Carnaval.

A chacun de savoir tirer son épingle du jeu.

Kiristian Duval le 7 Janvier 2016

Publié dans Editorial Wydyr

Partager cet article

Repost 0

L’ELITISME GALACTIQUE ET LES MASQUES DE L’EGO.1/2

Publié le par Wydyr

L’ELITISME GALACTIQUE ET LES MASQUES DE L’EGO.1/2

Hubert Reeves nous à révélé que nous étions « poussières d’étoiles » au niveau de la constitution atomique et sub atomique de notre corps mais nous sommes aussi Essence d’étoile au niveau de notre Esprit et de notre Ame.

Nombreux sont les humains qui viennent d’Etoiles ou de Galaxies lointaines. Nous sommes venus ici dans le laboratoire « Eden Gaia » afin de participer à une expérience de cocréation d’une nouvelle forme corporelle carbonée. Notre arrivée en ce monde et les différentes étapes ayant provoqué quelques chamboulements dans le programme originel nous ont amené à nous retrouver coincés comme coupés de notre Con- Essence source.

La Lumière révélatrice

Actuellement la Lumière ayant percé une bonne partie de l’Ombre collective et individuelle réactive en notre vie extérieure tous les schémas et croyances pré enregistrées en notre Mémoire interne. Cependant celle-ci est voilée par une fausse bande mémoire (inconscient) constituée de tous nos croyances cristallisées tout au long de nos vies antérieures. Ce sont celles-ci qui formant notre trame karmique nous obligent à nous réincarner car tout ce qui à été « tissé » et enregistré en tant que cristallisation lors d’une expérience ne peut être dissous que lors d’une autre incarnation. Une fois qu’on est passé de l’autre côté on ne peut agir sur cette banque mémorielle, ce qui est tissé en ce monde doit être détissé en ce monde.

Notre vie sur terre ressemble à un purgatoire où nous sommes confrontés à nos vieux schémas cristallisés afin de les dissoudre par la Conscience Ici Maintenant. On ne peut être libéré de ce plan que lorsqu’on n’a plus aucune trame mémorielle cristallisée.

Cette banque mémorielle agissant à partir de l’Inconscient est celle qui constitue notre part d’Ombre qui cependant cache aussi notre part de Lumière. Notre corps physique est constitué à partir de nos mémoires d’Ombres et celui-ci est en quelque sorte le « Livre vivant » de nos expériences passées et à chaque incarnation on écrit un nouveau chapitre.

Notre corps astral et notre corps mental agissent comme une Clé USB. Ils enregistrent les informations au sein de nos cellules, les émotions marquent de leur empreinte nos mémoires cellulaires et notre ADN.

LES COUCHES DE L’OMBRE

L’Ombre de l’Ombre, demeure de l’Ego

Dans la partie sombre de notre Ombre on trouve tous les schémas préenregistrés à partir de nos expériences qui nous ont fait « mal » : peurs, culpabilités, remords, frustrations, regrets, désirs non assouvis, rancunes, haines, passions. C’est le domaine du démon intérieur et on ne peut déloger celui-ci qu’en osant l’affronter face à face. Cette zone (purgatoire/enfer) est « l’Ombre de l’Ombre » une projection d’une ombre dans le monde de l’Ombre.

Tant qu’on n’a pas fait le ménage, notre vie extérieure est impulsée des mémoires enregistrées ici : notre existence ressemble à un purgatoire, à une suite de réparations karmiques, et parfois même à un enfer. On ne peut se libérer de ces vieux schémas qu’en osant regarder en face notre « face sombre » c’est-à-dire en osant voir tous nos défauts, nos peurs, nos faiblesses, nos comportements, nos mauvaises habitudes.

C’est là que se cache notre Ego et tant qu’on vit dans cette fréquence on est à son service et on se comporte comme un « démon ». On réagit violemment, on lutte contre les autres, on accuse le monde extérieur de nos problémes, on se rebelle contre ceci ou cela, on lutte contre des forces qui nous perturbent et plus on lutte plus on s’enferme (enfer-me-ment) dans l’illusion. On reste une créature ballottée par un destin collectif et manipulé par un ego qui bien tapi dans notre ombre nous manipule à notre insu.

La lumière de l’Ombre

Dans cette zone dite « haut astral » on trouve tous les acquis de nos vécus antérieurs, les trésors acquis par notre âme, les dons et talents créateurs mis à la disposition de notre enfant intérieur. C’est la demeure de l’ange en nous. On trouve ici enregistré les mémoires de tout ce qui nous à fait du bien et tout ce qui a aussi fait du bien aux autres. Quand on agit à partir de cette fréquence on voit nos talents créateurs se développer et des pouvoirs psychiques ou autres peuvent faire surface. C’est la zone du dharma : c’est-à-dire du karma dans le sens bénéfique et positif.

Interaction de la Lumière

La Lumière adamantine révélatrice qui se manifeste de plus en plus au sein de la matrice met à jour tous les vieux programmes préenregistrés en ces zones mémorielles. Tout doit être révélé, rien ne peut être caché. Notre âme doit retrouver sa transparence totale pour se réunifier à sa partie solaire.

Ceux qui n’ont fait aucune démarche intérieure pour pénétrer dans leur couche sombre ( Ombre de l’Ombre ) et délogé leur démon intérieur se révèlent aujourd’hui comme des « démons extérieurs » : manipulateurs, terroristes, intégristes religieux, malfaiteurs, violeurs, profiteurs, faux gourous, dominateurs, tyrans, révoltés violents, mercenaires, manifestants violents etc… il suffit d’allumer la télévision pour en voir les images. Ces personnes sont totalement prisonnières de leur ego et de l’inconscient collectif et ils générent autour d’eux une vie proche de l’enfer.

Ceux qui ont fait une démarche de visitation intérieure et qui ont osé voir leur face sombre face à face afin de la dissoudre ou tout au moins de la maîtriser lorsqu’elle veut se manifester se révèlent comme créateurs et acteurs du nouveau monde : instructeurs, enseignants, thérapeutes, channels, coach, artistes inspirés etc… ils se sentent plus anges que démons.

Cependant tout n’est pas terminé pour autant : car l’ego qui se tapit profondément au fond de l’ombre peut ressurgir s’il n’a pas été totalement éradiqué et celui-ci est malin et sait se faire passer pour un ange alors qu’il n’est qu’un manipulateur.

On peut vivre dans les fréquences du haut astral et être créateur inspiré ou artiste sans pour cela être réalisé dans la vraie Lumière qui se situe au-delà de l’astral dans une autre dimension unifiée. Ainsi ceux qui oeuvrent dans cette fréquence créatrice se voient souvent confrontés à des problémes d’ordre matériel. Il ne suffit pas de peindre des toiles encore faut il les vendre, il ne suffit pas d’avoir un site internet pour proposer des thérapies il faut que cela attire des clients potentiels, il ne suffit pas d’écrire un livre il faut le faire connaitre… etc…

On se trouve alors face à l’épreuve ultime générée par l’ego. On peut être tenté d’utiliser les méthodes de marketing du monde duel pour vendre notre création ou proposer nos services. Et ces méthodes passent par la nécessité de faire de la pub car sans celle-ci rien ne fonctionne vraiment.

La technologie de pointe permet de créer de merveilleux sites animés alléchants pour ceux et celles qui les visitent. Ceux-ci sont constellés de belles images, parfois des musiques, et des textes inspirés puisé çà et là dans les écrits diffusés sur le Net. Tout cela participe à la « dorure du site ».

Cependant cela ne suffit pas toujours et il faut encore en rajouter. On est alors tenté d’avoir davantage de choses à proposer et on se lance à corps et âme dans l’obtention de diplômes en techniques diverses (massages, eft, reiki, hypnose ericksonnienne, astrologie, tarot, numérologie) afin d’avoir un magasin mieux rempli.

On se retrouve alors avec un paquet de techniques plus ou moins maitrisées, que l’on propose, espérant ainsi que cette multitude attirera encore plus de clients potentiels.

On entre alors dans la phase matérialiste de la dispersion : on veut savoir plus de choses car cela donne du pouvoir. Le résultat est parfois décevant car plus on sait plus on s’embrouille car en vérité on veut apprendre tant de choses qu’on ne fait que les survoler sans rien vraiment maitriser.

On cherche à vendre des méthodes ou pratiques soi disant miracles qui pourtant n’ont pas fonctionné pour nous mais « bon, il faut bien gagner sa vie ! ». L’ego veille et continue sournoisement son œuvre.

Il suffit d’être un tant soi peu doué en écriture ou en informatique pour écrire un bouquin soit disant unique, inspiré des hauts plans de Lumière. On entre dans la phase du « compilateur d’informations » et on présente alors sous un nouveau design une connaissance ancestrale puisée dans les vieux grimoires comme étant une information canalisée par channelling. On veut devenir « messager » et transmettre un savoir que l’on fait passer pour de la connaissance.

Mais le public aime l’inédit, il n’aime pas le réchauffé aussi il faut changer les éléments.

Ce qui était appelé numérologie apparait maintenant comme numérologie vibratoire ou tout autre nom affublé d’un attribut faisant croire que l’information vient des hauts plans. On est tenté de modifier les informations en l’interprétant autrement. Ainsi nombreux ouvrages numérologiques décrivent des méthodes de calcul complètement différentes de celles édictées par les anciens et cela ne fait que noyer le poisson dans une eau imbuvable.

Exemple

Etant moi-même numérologue depuis trente ans j’avais appris une méthode qui a fait ses preuves et qui venait des enseignements des anciens. Ainsi je calculais le chemin de vie comme ceci :

Naissance le 17 6 1972. 1972+6+17 += 1995 soit en réduisant 24/6. La date ainsi révélée 1995 s’avérant comme étant une date importante pour le natif. Les nouveaux pratiquant calculent autrement : 1972 =19

17 = 8 soit 19 +8+ 6 soit 33/6 et ils annoncent ainsi au natif qu’il à un chemin de vie 33 et qu’il est un grand initié réincarné ayant une mission spéciale ( l’Ego est content de cette information) alors que dans cette logique il y a une anomalie facile à déceler. Le principe utilisé étant ici celui de la réduction numérologique (de 1 à 9) il serait donc logique de réduire aussi le nombre 19 en 10/1 et le calcul serait alors 1+6+8 soit 15 / 6…

De toute façon même si on dispose d’un chemin de vie 33 (amour christique) il faut auparavant incarner le 6 (l’amour humain) car le chemin n’indique pas un acquis antérieur mais un potentiel à acquérir, une voie possible.

Pour étayer cette information je me réfère à ma pratique expérimentée. J’ai eu l’occasion maintes fois de percevoir qu’une personne pouvait avoir un chemin de vie 6 (par exemple) et n’avoir dans le calcul numérologique de son nom aucun 6 (on appelle cela une carence) donc si je me réfère aux informations des nouveaux numérologues (comme quoi le chemin de vie provient d’un acquis) Comment cette personne pourrait elle avoir un acquis de 6 alors qu’elle en est en carence dans sa charte numérologique ?

La vibration de l’âme est calculée à partir des voyelles et dans ma méthode cela était appelle « vibration de l’âme » ce qui révélait l’Essence animique du consultant et bien aujourd’hui le nom à changé on appelle cela « nombre de réalisation » alors que dans ma méthode le nombre de réalisation correspondait à l’addition de toutes les lettres du nom et des prénoms. C’est ainsi qu’en interprétant des informations et en voulant les mettre à notre sauce on finit par créer un chaos indescriptible.

J’ai eu l’occasion maintes fois de trouver des livres de compilation interprétées dans ce style qui présentent de soi nouvelles méthodes alors qu’elles ne sont qu’informations erronées. On pourrait dire « passe encore » mais quand ces soi disant auteurs prétendent qu’ils ont reçu cela par canalisation, cela frise le charlatanisme.

a suivre...

Kiristian Duval

Publié dans Editorial Wydyr

Partager cet article

Repost 0

MARIE MADELEINE ET LE BAUME D’AMOUR De la tristesse à la joie divine…

Publié le par Wydyr

MARIE MADELEINE ET LE BAUME D’AMOUR

De la tristesse à la joie divine…

Au pied de la croix marie Madeleine à ressenti de la colère envers la Source. Malgré tout ce qu’elle savait elle ne pouvait accepter que la folie meurtrière des hommes ait pu accomplir cet acte horrible, que son amour soit crucifié et que celui qu’elle aimait de tout son corps soit éloigné d’elle. Elle sentait son amour de femme bafoué au plus profond, tout comme Marie à ses côtés sentait son amour de mère blessé en profondeur.

La foi de l’amante fut mise à rude épreuve et la colère généra en son foie une douleur intense, aussi forte que celle ressenti par la blessure que Jésus eut au foie une fois que la Lance de Longinus eut percé son flanc.

Mais l’âme de Marie Madeleine savait que tout cela devait avoir eu lieu, que sans cela, son aimé n’aurait pu accomplir son œuvre. Elle savait qu’elle ne devait pas se lamenter ainsi et après avoir versé toutes les larmes de son corps, elle accepta enfin le plan. Jésus l’avait prévenu qu’il ne pouvait en être autrement, il lui avait transmis le flambeau. Elle qui avait été le calice de sa semence d’amour, devait partager cette Essence de vie sur la terre et consoler la Femme en chaque être vivant, qu’il soit homme ou femme.

Elle devait comme son aimé pardonner aux bourreaux qu’ils soient hommes ou femmes, à tous les pères et mères de l’univers qui s’étaient mal comportés envers les enfants innocents de l’amour et ainsi réaliser l’œuvre inscrite sur la croix, gravée sur le bois « INRI » Igné Naturae Renovatur Intégré .. La terre entière sera rénovée par le feu.

Alors est venue la guérison. Après 72 heures, après que les 72 Génies aient accomplis leur ouvrage post mortem en Jésus et en elle. Elle revit son bien aimé, dans sa grande Lumière. Et sa peine disparue. Désormais elle savait que tout avait été parfaitement orchestré, que tout ce sacrifice avait été nécessaire et que désormais rien ne pourrait la séparer de son bien aimé car son corps de Lumière était lié à celui de son amant divin, et que de cette union jaillirait une nouvelle lumière, un nouveau monde rédempté.

Après avoir ensemencé la Terre de ce pardon et de cet amour purificateur et rayonnant Marie Madeleine s’en est allé retourner vers son bien aimé. Puis des hommes et des femmes ayant été touché par cet Amour décidèrent de continuer l’œuvre et de parcourir la Terre en accomplissant le même ouvrage jusqu’à la fin de la Rédemption finale.

D’incarnation en incarnation ils cheminèrent sur Terre pour cela. Certaines âmes s’incarnaient sous la polarité féminine pour apporter ce rayon d’amour magnétique consolateur, d’autres s’incarnaient en tant que polarité féminine pour activer la puissance du feu sacré rédempteur.

Souvent ils se rencontraient pour s’entraider et tels les amants divins accomplissaient l’œuvre par une sorte de communion d’amour qui s’accomplissaient au niveau de leurs âmes sans même qu’il y ait nécessite de relation sur le plan sexuel physique.

Ainsi tels des amants tantriques, ils réactivent par le feu un amour identique au feu résultant de l’amour tantrique entre les deux amants divins. Ils se consolent mutuellement en reconnaissant leur parcours différent dans les événements mais quasi identiques dans l’essence.

Avant l’incarnation, l’un comme l’autre acceptent de recevoir une blessure d’amour dans leur corps, dans leur chair, dans leur cœur qui est comme percé d’un glaive douloureux. Tant qu’ils restent identifiés à leur corps et à leur souffrance, ces enfants de l’amour restent prisonniers des émotions humaines et ne peuvent accéder à l’étape de rayonnement d’amour. Alors ils s’enferment dans cette souffrance de leur passé douloureux et ne peuvent rayonner.

Leur tristesse et leur souffrance agit comme un voile et celui-ci maintient l’ombre qui sur terre voile l’amour. Alors la vie se charge de faire se rencontrer deux enfants de l’amour christique pour qu’ils puissent s’épauler.

La femme rencontre celui qui peut réactiver son feu sacré et l’aider à dépasser sa souffrance et à sortir des basses zones de l’astral, l’homme rencontre celle qui l’aide à nourrir son magnétisme en carence et ainsi les deux communient au niveau de leur aura christique comme deux amants sans aucun besoin d’autre relation que le tantrisme de leurs âmes.

Il arrive parfois que l’un ou l’une des deux, trop prisonnière de ses douleurs passées, de ses culpabilités, de ses colères refuse le contact d’aura ou se méfie de l’autre car il ou elle à vécu des souffrances qui ont laissé des traces. Alors « l’autre » se trouve mis à l’écart, et il est à la fois attiré par la personne en souffrance mais se sent rejeté par la peur ou de la colère émanant de celle-ci. Ainsi l’œuvre ne peut s’accomplir.

Celui ou celle qui reste cristallisé dans sa souffrance refuse inconsciemment le baume d’amour que l’autre porte en lui, et qui n’est autre que l’amour Christ qui ne demande qu’à élever vers la Lumière.

Celui ou celle qui refuse reste alors pétrifiée et pleure sur son malheur comme Marie madeleine au pied de la croix, ressentant un mélange de tristesse, de culpabilité et de colère et inconsciemment il retourne vers ceux et celles qui lui infligeront de nouveaux tourments d’âme par le biais de la loi d’attraction. C’est comme s’il souhaitait demeurer dans cette souffrance car étant habitué à celle-ci il ne peut plus s’en passer, c’est comme une habitude, une dépendance, une drogue malsaine.

Par cette attitude, il ou elle fait souffrir celui ou celle qui à ses côtés était prêt à l’aider à cette rédemption. Alors la vie sépare les deux qui ne peuvent plus s’entraider. Celle (ou celui) qui à choisi de rester dans la souffrance refuse l’amour du Christ même si au fond de lui ou d’elle-même il ne souhaite que cela ; il refuse le baume de guérison et préfère entretenir sa blessure illusoire.

L’autre, celui ou celle qui n’a pu partager ce baume qu’il sentait en lui doit se libérer de l’onde de souffrance générée par l’autre qui à refusé le baume d’amour et s’en va a la rencontre d’un ou d’une autre qui souffrant lui aussi réclame ce baume salvateur.

L’amour ne peut émerger de la peur ou de la colère mais uniquement de la joie intérieure qui une fois activée rayonne dans l’aura du corps. Ainsi celui ou celle qui refuse l’amour qui lui à été offert par l’autre ne peut rayonner cet amour qu’il désire tant puisqu’il a choisi de rester dans sa souffrance. Tel Marie Madeleine il pleure sur la souffrance née de la crucifixion mais n’accomplit par l’œuvre, il reste parmi la foule des opprimés.

Il continue à chercher le remède à l’extérieur de lui et même s’il affirme en son for intérieur qu’il cherche le « Maitre en lui » il ou elle ne peut supporter de rester seul, aussi quand la souffrance née de la solitude devient trop forte, il ou elle s’empresse de chercher la joie dehors, il ou elle pense qu’en se distrayant, qu’en faisant la fête ou qu’en rencontrant multiples personnes il ou elle trouvera son remède et il ou elle se leurre.

Ainsi n’étant pas établi dans son cœur diamant rayonnant l’amour il( elle) n’a pas reconnu celui ou celle qui venu a sa rencontre ne demandait qu’a lui apporter l’élan salvateur activant son Maitre intérieur. C’est comme si Marie Madeleine était restée à pleurer au pied de la Croix, sous la pluie battante, à pleurer sur sa propre solitude au lieu d’accepter, de se lever et d’aller vers le Tombeau pour y rencontrer vivant et glorieux celui qu’elle pleurait parce qu’elle le croyait sur cette croix.

La crucifixion fait partie de l’illusion. Jésus à accepté celle-ci car il savait que l’ego devait laisser place a l’esprit du Père Mère .Chaque personne qui se mortifie au pied de la croix doit sacrifier les pleurs et tourments issus de la peur ou de la colère de son propre ego et accepter que l’œuvre s’accomplisse. C’est le prix à payer pour être enfin digne de rayonner la joie et l’amour inconditionnel.

La joie doit émaner de l’inconditionnel car elle est indissociable de l’amour, l’un ne peut exister sans l’autre. La tristesse quant à elle ou la douleur est compagne de l’amour humain mais non unifié, de l’amour duel qui est intimement lié aux émotions, au corps et au charnel mais qui n’est qu’un remake tronqué de l’amour divin du Christ source.

Tant qu’une personne reste enfermée dans l’ombre de son passé, elle ne trouve aucune joie inconditionnelle et ainsi ne peut rayonner l’amour même si au fond d’elle-même elle est pleine de bonnes intentions et ne désire que cela.

L’amour Christ appartient au Présent. Jésus appartient à un passé résolu et Christ se réjouit quand l’un ou l’autre des personnes qui se rencontrent le reconnaissent en tant que Masculin et Féminin sacré en l’autre afin que l’union tantrique des âmes s’accomplisse.

L’ego qui est toujours tapi dans l’ombre joue alors sa dernière carte : celle de l’apparence. Il identifie son désir à l’apparence physique de l’autre et si celle-ci ne lui correspond pas à ses critères de beauté il la rejette et cherche ailleurs. Il recherche le type d’homme ou de femme qui correspond à son attirance physique c’est-à-dire des personnes qui ressemblent en tous points à ceux et celles qui ont jalonné son chemin, des êtres parfois attirants en apparence mais vides ou pervers en leur intériorité. Ainsi l’ego créé le voile qui occulte la rencontre d’âme à âme et perpétue la souffrance de l’espèce humaine.

Il est pourtant si simple de lever les yeux vers le Soleil levant et de célébrer la résurrection, de reconnaitre le Christ en chaque Etre rencontré, en chaque ami ou amie qui sur le chemin offre son baume de guérison mais tant que l’ego veille il créé les nuages qui voilent le Soleil et les pleurs et jérémiades de l’âme en souffrance qui pleure sur elle-même amassant des nuages dans le ciel et la pluie qui s’ensuit obscurcit le ciel et l’ombre demeure.

Toi qui lis ces mots, que tu sois homme ou femme, fermes un instant les yeux de ta tête et ouvre ceux de ton cœur et vois si en cet instant de ta vie ; n’y a-t-il pas à côté de toi, un ou une âme-I- qui ne demande qu’à t’aider à sortir la tête de tes nuages, un ou une envoyé du Christ qui t’invite à cesser de pleurer sur ta douleur ou a te révolter par la colère t’enfermant dans la peur.. Et ouvre-lui ton âme et ton cœur. Tu n’a rien à craindre.

Si tu choisis la méfiance et la crainte c’est que tu n’as pas encore trouvé l’amour en toi et cet autre « toi » est venu vers toi pour t’aider à sortir de cette zone de douleur et de peine. Il t’invite à entrer dans un autre monde et à jouir de la vie avec la multitude de ceux et celles qui ayant déposé leur peine ont fait le pas- sage sans se retourner en arrière, après avoir pardonné à tous ceux et celles qui les avaient offensés.

Alors si tu choisis de pleurer tu pleureras seul car les enfants de l’Un sont joie et ne peuvent vivre dans la peur et la tristesse. Tout l’amour du Christ est là, en cet autre ou ces autres qui te tendent les bras mais que tu rejettes car tu es si habitué à ta douleur que tu pense ne plus pouvoir t’en passer.

Pourtant Christ est là, il veille sur toi et dés que tu ouvres les yeux de ton cœur tu le vois là ! à côté de toi, il te sourit et te tend les bras à travers cet « autre » qui est si proche de toi. Ne cherche pas le Christ dans les livres ou les phénomènes du monde mais dans la simplicité de l’instant, dans l’accueil à cet autre au travers duquel Christ t’apporte le baume de guérison.

L’amour vibral du Christ originel est omniprésent et c’est lui qui à travers les mots transcrit en cette nuit du 29 décembre par l’auteur du présent texte t’est offert comme cadeau de passage. Libre à toi de l’accepter ou non.

Kiristian Duval Wydyr le 29 décembre 2015 à 4 h 47.

Partager cet article

Repost 0

LE PLUS BEAU CADEAU DE NOEL : L’AMOUR

Publié le par Wydyr

LE PLUS BEAU CADEAU DE NOEL : L’AMOUR

La similitude entre le mot « cadeau » et « Présent » est fort révélatrice. En effet quel plus beau cadeau pouvons-nous offrir à quelqu’un que notre Présence d’amour, notre Attention. En ce soir de Noel même si nous n’arrivons pas les bras chargés de cadeaux chez ceux qui nous ont invités rien ne nous empêche d’y apporter notre Présence d’amour. Cela suffit. Pas besoin de se montrer généreux par des cadeaux parfois futiles et onéreux, Etre Présent, plein d’amour suffit. Aussi avant de sonner à leur porte, nous pouvons fermez les yeux un instant et se relier à la Source d’amour, la sentir en notre cœur et la percevoir rayonner. Nous ne pouvons donner ce que nous n’avons pas et tant que nous ne nous aimons pas suffisamment et inconditionnellement nous ne pouvons apporter cette Présence puisqu’elle est occultée par le manque d’amour vis-à-vis de nous-mêmes.

Le pardon ouvre les portes du ciel

Avant de vouloir faire un Présent à ceux qui nous invitent-ils est indispensable de prendre un petit moment d’intériorisation et de percevoir si nous nous aimons vraiment inconditionnellement. Cela ne peut s’accomplir que si nous avons réalisé le vrai pardon et avoir reconnu que tout ce qui nous était arrivé à toujours été envoyé par la Source d’amour afin de nous faire découvrir toutes les zones de non amour que nous avions générés en nous et autour de nous : non amour de notre corps, non amour de nos parents, non amour de nos dirigeants ; non amour envers ceux qui nous ont manipulé ; non amour envers nos ennemis..

Pourtant toutes ces personnes qui se sont présentées dans nos vies étaient envoyées par la Source d’amour afin que par le biais de l’effet miroir nous puissions « voir » en face ce que nous n’aimions pas en nous et dans l’univers. Ce n’est que le jour ou ayant pardonné à tous nos offenseurs et aussi demandé pardon à tous ceux à qui on a fait consciemment ou inconsciemment du « mal » que nous pouvons enfin franchir la Porte du Nouveau monde, celle révélé par le New Heol ( Noel) le nouveau soleil qui brille dans un nouveau ciel sans nuages.

Ce jour là est comme une grâce qui tombe sur nous car désormais quoiqu’il nous arrive nous demeurons persuadés que tout est message d’amour de la Source, information qu’elle nous envoie pour nous aider à guérir de nos maux, a pardonner inconditionnellement.

Toute manipulation vient du mental

Certes nous savons tous que nous avons été manipulés par certains êtres qui nous ont maintenus dans la souffrance mais reconnaissons que cela faisait partie du jeu et qu’eux aussi ont été manipulés. Hitler lui-même à été manipulé comme l’ont été tous les grands tyrans de ce monde. Quand l’énergie d’amour de la Source entre en cette matrice tronquée de sa véritable vibration reliance elle est transformée, interprétée, déformée par les programmes et toute la déviation vient du plan mental. Toutes les religions, les dogmes, les croyances émanent du mental collectif dévié, du faux programme édictant une séparation entre le bien et le mal, entre l’homme et la femme, entre l’intellect et les émotions.

Le plan mental est le propre de l’humain. C’est ce qui le différencie de l’animal. L’animal vit mais n’est pas conscience d’être en vie, l’Humain peut être conscient d’être vivant et ainsi peut aussi faire des choix. Les animaux n’ont pas de conscience individuelle, les humains en ont une. Mais tant que cette conscience est limitée au faux programme mental générateur de la dualité les humains s’entretuent pour des idées, pour la couleur ou le nom d’un dieu, pour une idéologie, pour un sentiment d’élitisme, pour défendre une polarité sexuelle auquel on appartient….supprimer le mental et la paix revient. Le Paradis est là.

Il ne nous est pas demandé d’éradiquer totalement notre mental ou notre ego (puisque toute notre expérience part de notre centre dont l’ego est un attribut) mais de nettoyer celui-ci des vieux programmes, des vieux traumatismes et schémas cristallisés tout au long de nos vies. Seul le pardon total et inconditionnel permet ce nettoyage et ouvre la porte du nouveau monde.

Avant d’aller festoyer en cette nuit de Noel il importe à chacun d’entre nous d’accomplir ce pardon inconditionnel envers nous-mêmes car nous ne pouvons pas donner de l’amour aux autres si nous n’en avons pas pour nous-mêmes. Quand la source d’amour nous traverse elle rencontre les obstacles générés par nos scories mentales, émotionnelles, sensorielles et ce que l’on transmet aux autres par notre aura n’est que ce « faux amour » dépouillé de sa vibration originelle. Nous ne pouvons prétendre donner aux autres ce que nous n’avons pas en nous…

Ce n’est qu’une fois ce travail de pardon inconditionnel vis-à-vis de nous-mêmes que nous pouvons mettre nos plus beaux habits et nous rendre chez ceux qui nous ont invités sans oublier avant de passer le seuil de pratiquer cette douche de lumière.

Si c’est nous qui invitons nous pouvons préparer la pièce de réception en y installant par la méditation une sphère de pure lumière d’amour reliée à la Source et pourquoi pas y inviter des présences angéliques.

Vient ensuite le plus grand travail à accomplir pour certains : celui de pardonner aux autres, de les aimer pour ce qu’ils sont et non plus de les détester pour ce qu’ils nous ont fait subir, peut être même faudrait il les remercier, leur rendre grâce de ce qu’ils nous ont fait vivre car reconnaissons aussi que s’ils se sont présentés dans notre vie comme figurants dans notre film de vie c’est parce que nous les avions préalablement invités avant même de nous incarner.

Seul le pardon face à face est vraiment efficace. On peut penser avoir pardonné à quelqu’un mais lorsqu’on est face à lui, qu’on doit le prendre dans ses bras et lui souhaiter un Joyeux Noel et une bonne année, il faut ressentir l’onde d’amour divin nous traverser, si l’émotion ne vient pas c’est que le pardon n’est que mental.

Noel est le moment le plus adéquat pour pardonner à tous les membres de sa famille et vraiment être un cadeau pour eux en révélant cette Présence d’amour par notre aura ; notre joie de vivre, notre spontanéité.

Pour s’aider on peut s’imaginer comme l’enfant divin couché dans la crèche. On est entouré du Père divin (Père Noel) et de la Mère divine (Mère Noel) et de Présences angéliques et tous fêtent notre renaissance et le meilleur cadeau que le Père Mère nous a offert c’est la vie pulsée par l’Onde d’amour et toute la grotte est emplie de ce parfum d’amour qui nous donne envie de pleurer de joie.

Quand nous nous retrouvons face à une personne avec laquelle on a eu des différents, on peut véritablement pardonner. Pardonner c’est enlever le traumatisme du souvenir qui a été généré par le conflit avec cette personne, c’est libérer la relation de ce « voile d’ombre » tissé entre nous et la personne. C’est lui donner la chance de se montrer tel qu’il est, de le voir autrement, au delà du personnage qu’il à joué dans notre film.

Ainsi si pour différentes raisons nous avons eu un conflit avec une mère qui nous à maltraité ou abandonnée nous pouvons êtres capable d’ôter cette « ombre » et de la voir comme elle est : une femme qui a souffert elle aussi, qui à été traumatisée et qui n’a pas su nous aimer parce qu’elle-même n’avait pas été aimée et ne savait pas comment s’y prendre. Alors peut être pouvons nous le lui montrer !

Cela nous invite à percevoir que tous les êtres sont « Amour » puisque nous sommes tous nés et impulsés par cette force et à libérés ceux et celles qui sont prisonniers de l’ombre en ôtant celle-ci. Nous ne pouvons prétendre rayonner la Lumière et l’amour dés que nous envoyons de l’ombre à des personnes et peu importe ce que sont ces personnes.

Dés qu’on entre en conflit contre une forme de vie on se coupe de la Source d’amour, il suffit d’envoyer une mauvaise pensée à un être que l’on pense mauvais ou injuste pour que nous participions à l’œuvre de l’ombre.

Certains religieux aiment à dire que la nature de l’homme est fondamentalement mauvaise et toute leur philosophie tente à démontrer cela. L’Homme étant émanation de la Source cela revient à dire que la Source ou Dieu est fondamentalement mauvais alors pourquoi nous petits humains créés « mauvais » nous échinerions nous a devenir « bon » puisque cela serait contre nature ? On voit bien que cette théorie ne tient pas debout.

Si nous voulons entrer dans une Ere de paix il faut déjà l’établir en soi, seul ce pardon inconditionnel peut apporter l’onde bénéfique établissant ce Monde d’amour. Tant que nous utilisons notre mental ; notre pensée pour lutter contre les soi disant « mauvais » nous travaillons pour l’Ombre.

Certes nous avons été manipulés par un programme mental tronqué actualisé par certains êtres endoctrinés eux-mêmes mais quand on sait cela il n’est plus besoin de lutter, ni de juger quoi que ce soit.

Comment pouvons-nous prétendre savoir ce qui est juste ou injuste ?, ce qui est bon ou mauvais avec notre petite conscience étriquée …. Le vigneron fait du bon vin et avec l’argent il met ses enfants dans une bonne école, l’épicier fait lui aussi son profit, celui qui achète le vin peut être un ivrogne qui une fois qu’il est saoul bat sa femme et ses enfants… ou est le bien et le mal ? Qui est donc le coupable ? Le vigneron ? Non … peut être est ce Noé qui a invité la vigne mais lui-même n’est il pas une création de Dieu ? Alors c’est lui le coupable et pourtant lors des festivités nombreux sont ceux et celles qui apprécient le bon vin.

Pendant des éons de temps les émissaires religieux ont affirmé qu’il parlait au nom de Dieu, qu’ils étaient les messagers et l’histoire nous a révélé que bien d’entre eux étaient plutôt pervers. Alors peut être pourrions nous avoir suffisamment d’humilité pour ne pas les imiter en jugeant ou condamnant les autres en affirmant que nous comprenons les plans de Dieu alors que ceux si sont incompréhensibles a notre niveau.

Comment pourrait on penser que tout ce que nous a fait endurer une mère violente faisait partie du plan divin pour nous amener à comprendre que nous avions quelque chose à libérer en nous pour retrouver cette source d’amour et que lorsque nous sommes capable de l’aimer au-delà des voiles de l’illusion nous pourrions lui dire « merci maman, grâce à toi j’ai pu nettoyer mon âme »..

En cette fin d’année peut être serait il souhaitable pour que le Nouveau monde vienne que chacun d’entre nous puisse prendre dans ses bras tous les gens présents et leur dire « je t’aime » sincèrement. C’est la condition sine qua non pour passer le Portail étroit menant à l’autre monde.

Tant qu’on n’arrive pas à cela, on ne peut espérer entrer dans le monde d’amour car la Porte est très étroite, aucune pensée, aucune scorie ; aucun concept ou croyance ne peut passer la Porte. Celle révélé en astrologie par le signe du Capricorne. Tant qu’on émet de l’ombre sur qui que ce soit on reste en ce monde de l’Ombre.

De la révélation à l’accomplissement

Se réconcilier avec ses proches est une étape mais ensuite il faut aussi accomplir ce pardon avec toutes les formes vivantes sans aucune exception. Jésus à pardonné à ses bourreaux pour montrer l’exemple.

Nous avons vécu une période de révélation et nombreux sont ceux et celles qui sur Internet on révélé multiples manipulations provenant du système dirigeant, religieux ou du gouvernement invisible. Informer est nécessaire mais dés qu’on créé une polémique, qu’on entre en croisade contre ceci ou cela on reste dans l’Ombre et on nourrit celle-ci. Il importe de comprendre que ce qui nous perturbe le plus dans le monde est effet miroir de notre intériorité. Nombreux sont les anti racistes qui dans d’autres vies ont été des racistes inconditionnels ; ceux qui veulent à tout prix protéger les animaux sont d’anciens chasseurs reconvertis. Comme Jésus à dit « que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre »et qui d’entre nous prétendre n’avoir jamais fait le mal en cette vie ou une autre ? Alors rien ne nous empêche de protéger les animaux ou de ne pas adhérer au racisme sans pour cela créer des polémiques.

Lutter contre ceux qui sont racistes c’est encore générer une forme de racisme alors que le meilleur moyen d’œuvrer pour la paix c’est simplement d’œuvrer pour démontrer notre amour inconditionnel. Et quand on voit une personne « raciste » il faut percevoir qu’au-delà de cette apparence il y a une âme emprisonnée dans une croyance d’ombre et que par notre façon d’être face à elle nous pouvons l’aider à se libérer de ce voile et ainsi la Source nous envoie par l’intuition la phrase à dire ou la chose à faire. Ainsi nous propageons la Lumière au lieu de renforcer l’Ombre chez celui qui est déjà emprisonné.

Le seul travail à faire pour établir le monde de paix c’est qu’après avoir pardonné ( donc coupé les liens avec les vieux schémas de l’inconscient collectif) il faut prendre du recul et discerner : savoir qu’on est manipulé doit simplement nous aider à voir plus clair, à ne pas tout gober ce qui nous est révélé par les médias ou la médecine ou les gouvernements, c’est être capable de dire oui ou non sans entrer dans la polémique.

Certes il existe un gouvernement invisible manipulé par l’Ombre et aussi ces Illuminati qui cherchent à nous transformer en robots. Seulement ce que nous ne savons pas c’est que le Mouvement Illuminati était à l’origine une confrérie destinée à propager la Lumière sur Terre et non une secte satanique. Croire que ce mouvement est né de l’Ombre et nourri par l’Ombre revient encore à croire que Dieu est mauvais où qu’il y a une autre force aussi puissante que lui qui dévie ses plans.

Les forces de l’Ombre connaissent les Lois universelles : qu’il n’y a rien de bien ni de mal mais que chacun créé l’univers tel qu’il le perçoit et ils utilisent cela et nous font croire qu’il y a le bien et le mal afin que nous ne puissions pas utiliser notre potentiel créateur. Le meilleur moyen de se faire de la Pub c’est l’anti Pub. Celui qui écrit un livre qui n’arrive pas à être connu n’a qu’une chose à faire : écrire un article sur internet et critiquer son livre et les curieux s’empresseront d’acheter le bouquin.

C’est le même processus qui est utilisé par les forces de l’Ombre : tant qu’on parle d’eux en mal ils récupèrent l’énergie pour eux et tous ceux qui passent leur temps à écrire pour révéler les manipulations ne peuvent pas créer autre chose. Luttant contre le mal ils n’ont plus d’énergie pour créer un monde meilleur. La solution est pourtant là, simple, et les enfants utilisent cela. Il suffit de ne donner foi qu’à ce que nous aimerions vivre ou être et à boy cotter totalement les informations tronquées. C’est une lutte sans lutte.

Une bonne partie des infos médiatiques sont manipulatrices et ceux qui les diffusent (journalistes ; animateurs) sont eux aussi manipulés et persuadés qu’ils font le bien. Il suffit de répandre une fausse rumeur concernant une épidémie de grippe pour que le stock de vaccins préparé à l’avance soit épuisé en quelques jours, il suffit de faire croire à la crise pour que les gens cessent de dépenser, et que les commerçants finissent par fermer boutique pour que les grands manitous de l’importation nous vendent à bas prix des produits provenant du bout du monde, produits fabriqués par des personnes exploitées œuvrant dans des usines appartiennent à ces grands manitous.

Nous n’avons pas besoin de lutter contre quoi que ce soit. Etre éveillé c’est être conscient et à chaque fois que nous achetons un produit nous devons simplement le faire en toute conscience : avons-nous besoin de cela, à qui cela profite t’il.

Alors n’attendons pas demain, agissons pour que chaque jour soit Noel et n’attendons pas ce soir ou la semaine prochaine pour créer le nouveau monde : accomplissons ce pardon, nettoyons nos ardoises et en cette soirée de Noel… aimons nous tous d’un amour inconditionnel.

Chaque début d’année nous nous souhaitons une meilleure année et l’expérience nous montre souvent que c’est le contraire qui se présente à nous. Alors cessons d’émettre des vœux. Dés qu’on rêve à un bel avenir on se projette dans un futur illusoire pour s’évader d’un présent malheureux qui lui aussi n’est qu’illusoire.

Dés qu’on remet les choses à plus tard on reste soumis au karma, au moi et aux illusions seul le Présent est réel. On ne peut espérer l’Eveil dans le futur car on ne peut devenir ce qu’on est déjà : Eveillé. Pour que cela s’accomplisse il suffit de le reconnaitre.

La Porte du divin est grande ouverte mais nous préférons souvent passer devant en prétextant que nous avons quelque chose d’important à faire ; nous préférons souvent dire « plus tard je pardonnerais aujourd’hui j’ai une urgence » mais qu’y a-t-il donc de plus urgent que de rétablir le courant d’amour ?

Alors n’attendons pas demain ! Aujourd’hui tout peut s’accomplir.

Le meilleur cadeau que vous pouvez demandez au Père Noel (votre Soi) c’est de vous aider à entrer a nouveau dans le Fleuve de l’Amour inconditionnel. Si nous faisons tous cela, demain sur le Net nous ne verrons plus une multitude de reportages sur ce qui va mal, sur ce qui est à guérir, sur ce qui est à redouter mais uniquement sur les belles choses qui se sont réalisées.

Mon souhait de Noel

Il y a bien longtemps de cela, l’Homme et la Femme qui vivaient « un » en Eden se sont projetés en cette matrice et ils ont été séparés par maintes et maintes illusions. Nombreuses femmes ont vécu l’enfer avec les hommes et inversement. Chacun à eu sa part.

Lorsque j’ai commencé ma quête alchimique il y a plus de 35 ans j’ai ressenti en moi comme le désir de rétablir cette unité primordiale ici bas, en ce monde. J’ai étudié, observé, analysé, ressenti et fait de multiples essais douloureux jusqu’à ce que je rétablisse en moi l’unité masculin féminin. Je méditais et chaque jour je faisais tout mon possible pour exprimer cet amour par tout ce que je faisais.

Je m’étais totalement donné à l’esprit, au spirituel comme on dit mais quelque chose me manquait et c’est mon enfant intérieur qui m’a révélé ce que c’était. Il m’a dit « et ton corps qu’en fait tu, penses tu ainsi l’abandonner » et j’ai eu la révélation. Il était impossible de me réconcilier avec le féminin sacré tant que je reniais cette partie de moi et la sexualité fait partie intégrante du féminin sacré puisque c’est cette force qui m’a permis de venir m’incarner en ce monde.

Il me fallait non plus rejeter cette force mais la transcender, me servir de ma puissance masculine pour communier avec ce féminin en moi et élever les vibrations de mon corps jusqu’au cœur et au-delà. C’est le processus que l’on retrouve dans la sexualité sacrée et tantrique. L’acte sexuel devient alors une offrande au divin.

L’alchimiste en moi ne pouvait s’actualiser que si je réalisais cette unité dans et par mon corps. J’ai cherché l’âme jumelle pendant toute ma vie mais elle était bien réelle en moi cette Femme intérieure et elle m’a montré la voie qui était mienne : l’alchimie spirituelle devait aussi transmuter la matière de mon corps. C’était cela ma mission de vie, exprimer l’amour universel par l’amour humain, par le corps et l’esprit, toutes mes cellules devaient ressentir cette jouissance vibrale par tous mes sens. C’était cela accoucher de mon enfant intérieur et en cette journée de Noel tout est possible.

Ceux qui passeront cette nuit en famille pourront se réjouir après avoir accompli ce pardon. Ceux qui comme moi passeront cette nuit seule pourront intensifier leur contact avec la Source et ainsi voir leur enfant intérieur commencer à bouger dans le berceau de leur cœur. Alors une Etoile brillera dans le ciel.

Mon challenge est relativement difficile mais je le crois possible : réussir à démontrer qu’ici bas sur terre, les hommes et les femmes peuvent vivre une communion d’amour permanente, en étant totalement présents l’un à l’autre, dans une Attention subtile, une reconnaissance du Féminin et du Masculin sacré, du Dieu homme et de la Femme Déesse et ainsi boucler la boucle : ce qui à été désuni par la chute vibratoire sera réuni par l’élévation vibratoire.

Telle est ma demande au Père céleste en cette nuit. Je ne fais rien d’autre que de réitérer ce que Jésus a déjà révélé il y a bien longtemps de cela. Il me suffit maintenant de me mettre à l’Ecoute car je sais que celle qui m’est promise est déjà en route vers moi et qu’il me faut me préparer à la recevoir.

Alors n’oubliez pas en cette nuit de Noel de préciser vous aussi votre Intention et soyez persuadés que tout ce qui viendra à vous sera message de cette Force d’amour, même si parfois les apparences semblent démontrer le contraire.

Joyeux Noel a tous

Kiristian Duval Wydyr. Ce texte m’a été inspiré ce matin du 24 décembre 2015

Publié dans tantra quotidien

Partager cet article

Repost 0

NOEL ET L’ALCHIMIE TANTRIQUE

Publié le par Wydyr

NOEL ET L’ALCHIMIE TANTRIQUE

La fête de Noel annonce une nouvelle naissance. C’est le moment où le Soleil qui est au plus bas de sa course céleste recommence son Ascension vers le Printemps que les jours commencent à rallonger.

LE SYMBOLISME DE NOEL EST FORT RICHE EN REVELATIONS ALCHIMIQUES.

Marie est prévenue par l’Archange Gabriel qu’elle va enfanter :

L’Archange de la Lune l’informe que cet enfantement sera accompli directement par l’Esprit Saint (Soi quantique) et non par une relation avec un homme.

Elle part visiter Elisabeth sa cousine, future mère de Jean Baptiste le prophète :

Quand la nouvelle naissance se profile à l’horizon, notre Double nous avertit des changements à venir. Il nous invite à changer nos habitudes, à nettoyer notre âme et notre corps des scories du passé. Nous sommes invités à une « visitation intérieure » afin de réveiller le Prophète en nous. Un Prophète n’est pas celui qui annonce une prophétie mais celui qui est le témoin vivant de la vérité qu’il veut partager

Marie, future mère de Jésus doit retourner en sa terre natale pour s’y faire recenser :

La nouvelle naissance s’accomplit à l’endroit même où l’on est né précédemment, dans l’utérus maternel.

Le couple ne trouve pas à se loger dans le village et doit se contenter d’une grotte.

La nouvelle naissance ne peut s’accomplir au milieu de la foule, l’enfant intérieur (Christ) doit être protégé contre les influences de l’inconscient collectif.

Jésus nait dans une grotte qui a été révélée par une Etoile :

Le germe de notre Enfant intérieur est logé dans une cellule sise dans notre cœur vibral. Il est intimement lié à l’Etincelle de Vie (Etoile) qui nous anime et qui est en contact télépathique direct avec notre Etoile Source.

Cette Etincelle de nature anti matière est protégée par une capsule remplie de Vide quantique. Elle ne peut toucher la matière sans la réduire en poussière. C’est la seule partie de notre corps qui n’appartient pas au monde de 3 D dissocié.

Le siège du germe de notre enfant intérieur est le thymus sis prés du centre cardiaque. Il reçoit directement les informations de la Source via la glande pinéale et la thyroïde et assume l’auto régénération permanente de notre corps.

Il œuvre en partenariat avec notre Conscient (Soleil) lorsque celui-ci est relié à notre Supraconscient (Soi) mais pour naitre « immaculé » il doit être libéré de toutes les scories mémorielles de l’inconscient collectif (âme lunaire).

La grotte éclairée par l’Etoile symbolise le cœur éclairé par l’Etincelle de vie. Cette grotte est une étable c’est-à-dire un endroit où se reposent les animaux. Cette étable est notre ventre, centre Hara dit sacré ; notre utérus vital au sein duquel l’Enfant roi va naitre.

Jésus nait entouré d’un âne et d’un bœuf

L’âne symbolise la Tradition. Il représente la sagesse acquise. L’âne porte le fardeau de tout notre passé, il est l’animal gris (Saturne)

Le bœuf représente la force sexuelle canalisée et par son souffle il réchauffe l’enfant né. La sublimation de la sexualité est liée à la maitrise du souffle.

Joseph assiste Marie

Le père adoptif de Jésus qui est Menuisier c’est-à-dire Architecte est un Grand Initié. Il symbolise l’intellect qui canalisé est utilisé pour réaliser l’œuvre divine. Le « moi » assiste à l’ouvrage, il peut donner des intentions, des directives mais c’est le Soi qui accomplit la renaissance et non le mental.

Marie immaculée

La mère de Jésus est dite immaculée car elle représente l’énergie matricielle de la Lune (inconscient collectif) purifiée de toutes les croyances élaborées au sein de la matrice (croyances religieuses, ethniques, spirituelles, morales, sociales). L’âme de Marie est pure de toute coloration et elle offre sa matrice « vierge » à l’Etincelle de vie du Christ à naitre. On ne peut renaitre d’eau et de feu qu’une fois que notre subconscient est totalement libéré des charges émotionnelles cristallisées lors de nos vies antérieures.

Les bergers sont avertis de la naissance

Ces hommes simples symbolisent les nouvelles pensées qui surgissent en nous lorsque nous élevons notre conscience, nous avons alors la foi en attendant cette renaissance.

Les trois rois Mages apportent des cadeaux.

Ces trois rois correspondent aux trois canaux subtils de notre colonne vertébrale représentés comme deux serpents enroulés autour de l’Arbre de vie.

Le canal gauche lunaire – Ida- féminin et le canal droit solaire – Pingala masculin- s’entrecroisent sur le canal central- Sushuma- 6 fois. Chaque croisement ou chakra est un centre de réunification.

Lorsque l’énergie du feu sexuel monte jusqu’au cerveau, les deux serpents émettent une substance liquide qui se déverse sur la pinéale et la pituitaire et ensuite vers la thyroïde, le thymus et tout le système endocrinien qui assure l’auto régénération du corps.

Ces rois apportent des cadeaux, la myrrhe, l’encens et l’or.

La myrrhe (résine) une fois enflammée permet à l’encens de bruler et l’or alchimique nourrit l’enfant nouveau né. Ces trois rois symbolisent aussi l’Oeuvre au Noir, l’Oeuvre au Blanc, et l’Oeuvre au Rouge qui sont les phases clés de toute alchimie.

Hérode ordonne le massacre des saints innocents.

Hérode c’est la partie de notre mental dévié par notre ego qui ne peut supporter les pensées qui dérangent. Quand notre Enfant intérieur nait (nouvelle conscience) nous pensons totalement différemment, nous percevons l’unité de toutes choses et cela détruit la forteresse de l’ego qui se rebelle et décide de tuer tous ces « innocents ». Hérode ordonne aussi la mort du Prophète Jean Baptiste qui à annoncé la venue du nouveau roi. C’est un passage assez difficile à vivre intérieurement.

Marie. Joseph et l’enfant Jésus doivent se réfugier en Egypte.

L’Egypte est la Terre rouge, celle où est née la civilisation Egyptienne et où Isis et Osiris, les grands Rois et Reines Initiés d’Atlantide on atteint l’Immortalité par la pratique de l’alchimie tantrique. Plus tard Akhenaton et sont épouse Néfertiti ont créé des Ecoles des Mystères permettant a à des Initiés hommes et femmes d’atteindre eux aussi ce statut.

Anna grand-mère de Jésus (la Vierge noire symbolisant l’œuvre au noir

Marie Mère de Jésus (la Vierge blanche symbolisant l’œuvre au blanc)

Et Marie Madeleine épouse tantrique de Jésus (la Vierge rouge symbolisant l’oeuvre au rouge)

Faisaient partie de ces Initiés. Marie Madeleine ayant réalisé la Transmutation par la relation tantrique avec Jésus permet la renaissance.

Nous passons irrémédiablement par ces trois phases :

  1. l’Oeuvre au Noir nous permet de travailler sur le corps via l’intellect orienté vers l’étude et la recherche (recherche du Masculin sacré).
  2. L’Oeuvre au Blanc nous invite à rechercher le Féminin sacré en travaillant avec notre Ame. C’est l’expérience du pèlerinage alchimique ou chacune des idées apprises lors de l’œuvre au noir doit être expérimentée pour être vérifiée. Cela représente nos fiançailles cosmiques entre Masculin et féminin.
  3. L’Oeuvre au Rouge nous invite à la Transmutation. Après les fiançailles viennent les Noces célestes et l’acte de transmutation via la sexualité élevée vers les plans supérieurs. Marie Madeleine est l’initié tantrique permettant la transmutation du corps par l’union du Masculin et féminin sacré.

Marie et Joseph retournent en terre d’Egypte afin que l’enfant nouveau né soit protégé des influences de l’ancien monde gouverné par Hérode (le mental tyrannique égotique) et que Jésus soit aussi nourri par les enseignements inscrits dans la Terre Mère d’Egypte.

L’acte sexuel tantrique et Noel

Nous retrouvons ici toutes les phases de l’alchimie tantrique sexuelle et les différentes phases de la relation tantrique à savoir :

  1. Rétablissement dans la dimension sacrée de notre Polarité sacré (Masculin ou féminin)
  2. Nettoyage de nos corps subtils par le pardon
  3. Reconnaissance en l’autre du Divin ou de la Déesse
  4. L’Homme incarnant le Feu sacré se présente à la Porte de l’Utérus Féminin
  5. La Femme ouvre la Porte
  6. L’Homme une fois entré en la Femme cesse d’émettre et lui laisse donner le tempo
  7. La femme ouvre la Porte intérieure de son Utérus et transmute l’énergie sexuelle en énergie spirituelle qui monte au cœur (Grotte)
  8. L’énergie se transmet à l’Homme et monte jusqu’au cerveau des deux amants
  9. Le corps des amants est régénéré par l’Elixir Adamantin qui s’écoule de leur cerveau.
  10. Ils renaissent dans leur corps de Gloire, de pure énergie.

Le processus est identique lorsqu’on est seul mais un peu plus compliqué puisqu’il faut trouver la polarité complémentaire par l’introspection. La Femme doit imaginer et ressentir le Feu sacré de Shiva en elle et l’Homme doit ressentir l’Energie de Shakti ondulante en son corps et autour de celui-ci. mais que l’on soit Homme ou Femme tout commence dans notre centre sacré, notre Utérus de renaissance qui est le réservoir de notre force vitale.

C’est ainsi que l’On renait d’Amour et d’esprit, de Feu et d’eau et l’acte sexuel tantrique peut nous permettre de renaitre sans avoir besoin de mourir en ce corps.

Pensez y chaque fois que votre partenaire vous dira « alors si ce soir on mettait le petit Jésus dans la crèche ! »

Cet article m’a été inspiré ce matin du 29 Novembre, puisse t’il apporter un peu de clarté dans la compréhension de cette fête magnifique.

Notre enfant intérieur croit au Père Noel et quand on a vécu cette renaissance c’est Noel tous les jours et la Grâce divine est omniprésente, la vie nous comble de cadeaux.

Alors le soir du 24 décembre vous pouvez aussi déposer votre demande au Père Noel, celle qui réjouira votre Enfant intérieur, celle qui vous titille depuis votre naissance et qui vous permettra de vivre enfin pleinement réjoui en faisant ce que vous aimez et en aimant ce que vous ferez.

Kiristian Duval le 19 décembre 2015

Partager cet article

Repost 0

témoignage autobiographique pour les femmes

Publié le par Wydyr

LIVRE AUTOBIOGRAPHIQUE


‘’ Mon secret dévoilé’’ de Manuella Timson


« Toute ma vie, j’ai eu le sentiment d’être abusée par des hommes ». Ce cri, c’est celui de Manuella, qui a choisi, avec « Mon secret dévoilé » de se libérer par l’écriture. Son témoignage est l’histoire d’une renaissance. Une petite fille assassinée par une famille maltraitante, devenue la proie idéale pour un proxénète esclavagiste et pervers, trouve dans la créativité mais aussi dans la recherche spirituelle, la créativité thérapeutique, des moyens de sortir de l’étouffement, de la prison intérieure qui a longtemps été la sienne. Elle retrouve son authenticité, refait surface en elle par la voie sacré du cœur de la féminité après avoir subit par le masculin, la prostitution.

http ://www.mon-secret-devoile.com

Publié dans alchimie immortalité

Partager cet article

Repost 0

MEDITATION RECONCILIATION NOEL : UN CADEAU POUR L’HUMANITE.

Publié le par Wydyr

MEDITATION RECONCILIATION NOEL : UN CADEAU POUR L’HUMANITE.

Cette méditation m’a été inspirée ce matin afin que je puisse la partager avec tous.

Installez-vous confortablement et fermez les yeux. Centrez votre respiration sur votre cœur et votre respiration : inspir, expir. Sentez les battements de votre cœur. Et posez vous la question : « qui de moi respires ? » et laissez venir…

Entrez dans le cœur vibral de votre cœur, dans un petit point de Lumière blanche gros comme une tête d’épingle… passez la Porte. Vous êtes au cœur de l’Univers.

Respirez lentement, ne pensez plus, ne vous laissez plus accaparer par vos perceptions sensorielles, voyez tout autour de vous la Lumière blanche de l’Akasha. Vous pouvez l’imaginez comme du coton floconneux. Votre corps se dissous dans cette douce ouate. Vous n’avez plus de corps, vous êtes pure conscience… prenez le temps, inspirer profondément lentement par le ventre et expirez en douceur. Si des pensées surviennent laissez les passer… ne voyez que la Lumière…

Cette Lumière blanche est partout autour de vous… elle est le corps de la Présence une, le corps du Christ universel androgyne impulsé par l’onde d’amour ultrasonique émanant du Père Mère… tout ce qui existe ou a existe ou existera baigne dans cette Présence, rien ne peut exister en dehors d’elle.

C’est en elle que sont nés tous les univers, toutes les formes de vie, toutes les étoiles, tous les humains terrestres et êtres extra terrestres.

Maintenant dans cette Lumière voyez apparaitre le visage d’Etres angéliques, de Grands avatars mais aussi ceux de ceux que vous aimez, vos parents, enfants, amis encore vivants ou décédés. Sentez ce lien d’amour car ils sont vous en tant que manifestation de l’Etre. Vous êtes l’Etre sous cette forme individuelle mais aussi sous ces autres « formes » qui sont vous et qui viennent à vous pour que vous reconnaissiez l’être en vous.

Maintenant voyez apparaitre le visage de ceux que vous n’aimez pas, ceux que vous critiquez, condamnez, rejetez, jugez, ceux que vous accusez de vos maux, vos ennemis. Osez les regardez en face et percevez ce que cela réveille en vous, qu’est ce qui vous dérange dans leur façon d’être ? Ce peut être une vieille mémoire, une croyance, un jugement, un traumatisme qu’ils vous ont fait subir.

Vous pouvez aussi y trouver votre mère ou votre père auxquels vous n’avez pas pardonné tel ou tel comportement, leur manque d’amour, leur absence ou leur comportement.

Percevez que tous sont Un dans cette Lumière qui est amour et si vous voulez accédez à l’Onde d’amour universel vous ne pouvez les rejeter, les éradiquer, les ignorer. Tant que vous ne serez pas capable de les prendre dans vos bras et de leur dire sincèrement « je te pardonne et pardonne moi de ne pas avoir compris plus tôt, je t’aime ».

La formule mentale ne suffit pas, tout votre corps doit frémir, tous vos émotions doivent participer, toutes vos sensations et vous devez ressentir un frisson d’amour qui vous donne envie de les prendre dans vos bras et de les embrasser avec tout votre Etre, cela peut vous donner envie de pleurer de joie.

Accomplissez cela avec tous les Etres qui dans votre vie apparaissent comme ennemis. Que ce soit dans votre intimité (parents, enfants, voisins, amis, collègues) ou dans votre ville (maire, dirigeant, policiers) ou dans votre gouvernement (chef d’état, politiciens)…. Un par un, osez les voir face à face et leur envoyer cette onde d’amour » chaque jour prenez le temps de pratiquer cela avec un ou plusieurs de ces êtres » et vous participerez ainsi à la rédemption de l’humanité »

Fin de la méditation

Tant que nous nourrissons des inimitiés envers des êtres vivants nous ne pouvons prétendre travailler pour l’amour universel car nous nous en excluons nous-mêmes. Certains mouvements libérateurs annoncent haut et fort qu’il faut destituer les politiciens en place et les remplacer par des gens plus compétents, qu’il faut permettre à chaque humain d’avoir plus d’argent pour relancer le système.

L’idée parait bonne mais elle maintient la dualité. nous nous plaçons ainsi dans le rôle de sauveurs qui veulent destituer les profiteurs qui détiennent tous les capitaux et donner à tous les humains plus de moyens alors que nous n’avons pas les capitaux puisqu’ils appartiennent aux profiteurs. Alors le seul moyen consiste à les détruire, pour leur voler leur argent mais cela est impossible puisque la moitié de cet argent est virtuel. Et si demain tous les humains disposaient de plus de moyens financiers il est évident que la productivité et la consommation seraient encore plus forts et qu’en peu de temps nous aurions tôt fait de piller toutes les ressources de la terre et que le sol de Gaia serait entièrement goudronné pour permettre aux millions de voitures de circuler. Le problème ne vient pas du manque d’argent mais du manque d’amour et de conscience.

La conscience est énergie et plus notre conscience s’élargit plus nous disposons d’énergie et si nous étions capable de fusionner notre conscience avec celle de la Présence telle que décrite ci-dessus nous me manquerions de rien. Toutes les richesses seraient équitablement réparties.

Tel à été le message de Jésus et s’il en avait été autrement grâce a ses pouvoirs il aurait matérialisé des sommes d’argent considérable pour rétablir le bien être de tous, il aurait provoqué la révolte permettant de chasser les envahisseurs romains et aurait distribué tous les biens au peuple. C’est ce que voulait faire « Barrabas » le rebelle mais Jésus n’a pas adhéré à cela car il savait que la solution était ailleurs.

Dés que nous entrons en lutte contre ceci, cela nous entrons dans le camp de Barrabas et réitérons ce qui à été fait dans le passé : la révolution violente ne peut déboucher sur un monde meilleur. La preuve est qu’aujourd’hui nous sommes en république mais autant opprimés qu’a l’époque des Rois. Rien n’a changé.

Si nous envoyons davantage de lumière à ceux qui nous gouvernent nous les aiderions à voir plus clair, à se reconnecter à leur Source et à agir autrement. Quant un président se fait élire même s’il à des ambitions matérielles son but primordial est de réussir et d’être aimé du peuple car cela facilitera sa réélection. Hors on s’aperçoit que la plupart des présidents échouent et sont souvent mal aimés parce qu’ils ne tiennent pas leurs promesses. Mais il faut tenir compte d’eux aussi sont manipulés par des forces puissantes qui détiennent les capitaux et ne peuvent pas faire ce qu’ils veulent.

Le seul moyen de détrôner ceux qui détiennent les capitaux est de ne plus les nourrir, de produire moins, de nous contenter de l’essentiel, de ne plus participer à une société de consommation outrancière, de ne plus emprunter, de ne plus acheter des gadgets inutiles. Il ne s’agit pas d’agir dans le sens de « décroissance économique » le comme le prônent certains mouvements mais surtout de consommer plus juste et de prendre conscience qu’il faut aussi en laisser un peu aux autres.

Mon expérience!

J’ai vécu pendant plus de 2 ans avec 400 euros par mois et je logeais dans un petit appartement sans grand confort mais suffisant cependant et je ne manquais de rien, les allocations logements me permettaient d’assumer ce petit loyer et je me sentais dans l’abondance car je me nourrissais plus de ma richesse intérieure, je n’avais pas besoin de tant de gadgets pour vivre et j’étais heureux avec cela. Plusieurs fois dans ma vie j’ai fait un retour à la case départ, avec rien mais je n’ai jamais manqué de l’essentiel et ainsi j’ajustais ma consommation à mes revenus et je ne m’en trouvais que mieux. Pendant ce temps le gouvernement ne faisait pas de miracles mais je remerciais le ciel de disposer de ce revenu minimum qui me permettait d’assumer mes besoins existentiels car je savais très bien qu’il n’en avait pas toujours été ainsi.mes parents n’avaient pas eu cette chance. Alors je suis reconnaissant pour tout cela.

Aujourd’hui la société de consommation incite la plupart des gens démunis à réclamer leur du, ils crient haut et fort « on veut plus d’argent » et parfois refusent de travailler parce qu’ils ne veulent pas donner leur argent aux impôts. Ils disent « leur argent » alors que celui-ci leur est octroyé par l’Etat et ceux qui justement donnent leur côte part. On pourrait polémiquer pendant des heures sur le sujet mais il faut se rendre à l’évidence et savoir rendre grâce pour ce que l’on a au lieu de demander toujours plus.

Je suis maintenant à la retraite et mes revenus sont au dessous du seuil de pauvreté pourtant je ne me sens pas pauvre, je ne manque de rien. Il y a deux ans de cela il y a eu des mouvements de retraités qui réclamaient des augmentations. Parmi les manifestants certains réclamaient cela à juste titre puisqu’ils disposaient de maigres revenus mais parmi ceux-ci se trouvaient aussi des personnes qui disposaient de revenus largement supérieurs au SMIG mais cela ne suffisait pas à maintenir leur train de vie. Cela peut paraitre légitime de réclamer plus (c’est vrai que les instances gouvernementales exagèrent quand a leurs ponctions) cependant il faut prendre conscience que si nos retraites augmentent, ce sera au détriment des jeunes qui travaillant encore verront leurs cotisations augmenter.

Le mot clé est lancé :« prendre conscience » c’est-à-dire aussi être capable d’anticiper les résultantes de nos exigences et ainsi se rendre compte que la solution n’est pas dans le combat mais dans la réunification

.

Quand on envoie un jugement ou une critique envers un politicien ou une tierce personne on projette de l’Ombre et celle-ci vient de l’astral et passe par notre corps astral et ainsi plus on projette d’ombre plus on est dans l’Ombre. Plus on lutte contre un tyran ou un bourreau plus on se place en victime et plus on reste dans l’ombre. Agissant ainsi on cherche inconsciemment à justifier nos manques en en projetant les responsabilités sur les autres, le monde extérieur.

Hors nous « sommes le monde » et le monde tel qu’il est résulte de notre cocréation collective et nous pouvons très bien dans cette vie lutter contre des manipulateurs parce que ceux-ci nous rappellent inconsciemment qu’on à été comme eux dans le passé.

Notre âme sait ce qu’il nous faut et toute scorie qui fait tâche sur le film de notre conscience se manifeste dans nos relations miroirs. Ainsi nous voyons en l’autre ce qui nous dérange le plus et tant que nous refusons de faire ce travail de nettoyage nous ne pouvons prétendre œuvrer pour le bien être de l’humanité et l’amour universel.

Il suffit de garder rancune envers un parent qui nous a mal aimé ou nous à fait souffrir pour que nous nous retrouvions à tourner en rond, nous n’avançons plus d’un pas sur notre voie spirituelle et notre âme nous dit « tant que tu n’a pas réglé ce problème, tant que tu n’a pas balayé devant ta porte, n’espères pas pouvoir régler les problèmes du monde, ton seul travail consiste à nettoyer tes lunettes et a changer ta vision que tu a de toi et du monde ».

Tant qu’une partie de nous refuse une partie du monde extérieur, la juge où la condamne nous nous coupons du fleuve d’amour universel et les problèmes continuent dans notre vie. Tant qu’une pierre demeure dans le lit de notre rivière la source ne peut couler librement.

Alors en ces temps de Noel si nous voulons accéder à cet autre réalité, à ce monde d’amour et de paix, rétablissons la paix en nous, nettoyons nos étables afin que le christ d’amour puisse y naitre et le meilleur cadeau que nous puissions faire à nos proches en cette période de retrouvailles familiales c’est de prendre un a un tous ceux qui seront là et de leur dire » je t’aime » en toute sincérité.

Si nous agissons ainsi nous serons certes agités de sanglots du cœur, des larmes couleront peut être de nos yeux mais ce seront des larmes de joie ; d’amour et la nouvelle année qui s’en vient sera alors merveilleuse.

Ce cadeau nous pouvons tous l’offrir aux autres et pourquoi pas non plus à ceux qui nous dirigent, ceux qui n’ont pas encore compris que l’amour est la solution idéale et qui ainsi touchés en leur cœur changeront leur comportement et entrerons eux aussi dans les rangs des enfants de l’amour.

Kiristian Duval Wydyr le 14 décembre 2014

Publié dans méditations cosmiques

Partager cet article

Repost 0

COMMENT GUERIR D’UN TRAUMATISME RELATIONNEL OU CORPOREL

Publié le par Wydyr

COMMENT GUERIR D’UN TRAUMATISME RELATIONNEL OU CORPOREL

Nombreuses sont les femmes qui en cette vie ont souffert de comportements masculins et en ont gardé des blessures. Je compatis à cela. Cependant il faut veiller à ne jamais s’identifier à un statut ou une polarité sinon cela nous coupe de l’Unité androgyne. En effet certaines femmes se comportent comme si elles avaient toujours été « femmes » tout au long de leurs incarnations et oublient leurs expériences en tant qu’Hommes.

Tout ce que nous conceptualisons dans nos incarnations d’homme se transmet à notre « femme » intérieure et lorsque nous nous incarnons en tant que femme nous expérimentons ce que nous avons conceptualisé lors de notre incarnation d’homme dans notre corps de femme.

C’est le principe même de l’hermaphrodisme. Nous nous auto enfantons nous-mêmes.

Dés que nous nous identifions à notre polarité actuelle (corps) nous ne pouvons guérir puisque nous ne reconnaissons pas que nous sommes « créateurs » de cette réalité. Ainsi si l’on est femme et qu’on a subi certaines blessures c’est qu’on a choisi cette expérience pour prendre conscience de quelque chose.

Quand on s’incarne on se charge d’une partie du karma collectif : celui qui correspond le plus à nos formes de pensées et on expérimente certaines situations difficiles pour vivre cela et trouver une solution, un remède que l’on partagera avec les autres. On choisit nos partenaires de vie, parents, frères, enfants, amants, maris qui vont élaborer notre scénario et devenir figurants dans le film au sein duquel nous sommes l’acteur ou l’actrice principal.

Il faut éviter de s’identifier uniquement à cette vie, cette polarité, ce corps, cette souffrance sinon on ne peut guérir, on ne peut pardonner. On ne peut effacer un traumatisme que si on comprend et qu’on accepte le fait qu’on avait choisi de vivre celui-ci. Chaque cause se transforme en effet et chaque effet devient la cause d’un nouvel effet. On ne peut donc pas trouver la cause de nos problémes et traumatismes actuels puisque celle-ci est transformée en effet.

On peut avoir subi la violence conjugale parce que dans une autre vie on a été un homme ayant fait subir cela aux femmes. Le karma c’est cela : on subit un jour ou l’autre ce qu’on à fait subir aux autres non par punition mais parce que tout créateur doit expérimenter ce qu’il créé. Ainsi le bourreau s’incarne en victime pour ressentir ce que cela fait d’être victime.

La femme qui a subi des traumatismes dans les relations avec les hommes doit se souvenir qu’elle n’a pas toujours été femme et qu’elle à vécu cette expérience douloureuse parce qu’elle l’avait choisi comme moyen de prendre conscience de quelque chose. Il lui faut apprendre à se dissocier de son statut de femme pour contacter son homme intérieur.

Ce qui n’est possible que si l’on accepte le fait qu’on est créateur responsable et qu’avant cette vie on en a vécu d’autres.

La femme doit apprendre à pardonner a ses relations masculines qui l’on fait souffrir : père, frère, époux, amant et l’homme en général mais tout cela n’est que le décor extérieur car en vérité la femme doit pardonner à « son homme intérieur », à cette partie masculine en elle qui lors de vécus antérieurs s’est mal comporté vis-à-vis des femmes. Seul cela permet la réconciliation entre masculin et féminin sacré.

MLF

La femme qui s’identifie sa souffrance à l’énergie Homme devient militante, se rebelle contre les hommes, en a peur et ne peut pas guérir son homme intérieur. Elle limite sa conscience à la vie présente sans percevoir qu’elle n’a pas toujours été femme et que son corps de femme est le terrain dans lequel son homme intérieur à semé des graines.

La femme qui se comporte ainsi rejette l’homme et pensant devenir plus féminine entre dans les rangs des militantes femmes qui sans s’en rendre compte vont à l’opposé de ce qu’elles sont. Toute forme de militantisme contre est de nature masculine, yang et tous les mouvements MLF sont des mouvements machistes. Les militantes affirment qu’elle n’ont pas besoin de l’homme , qu’elles peuvent se débrouiller sans eux, ce qui est le propre des affirmations de certains hommes coupés de leur féminin sacré.

Le processus de guérison est identique pour les hommes vis-à-vis de l’élément féminin. Tout homme doit cesser de s’identifier à sa polarité présente, il doit la reconnaitre, l’aimer, l’accepter et s’ouvrir à son féminin et percevoir que tous les problèmes qu’il à vécu avec les femmes viennent de l’expression de sa femme intérieure, c’est avec elle qu’il doit se réconcilier et pardonner.

L’existence humaine est une suite incessante d’incarnations au cours desquelles nous expérimentons tour à toute telle polarité et la guérison ne peut venir que si nous guérissons les deux facettes de nous-mêmes.

Dés que nous nous identifions aux souffrances vécues en cette vie sous cette polarité que nous avons choisie nous ne pouvons guérir. Nous nous sentons comme victimes de la polarité opposée qui nous à infligé cette souffrance et nous pouvons passer notre vie à nous cacher, à avoir peur des hommes ou des femmes, à lutter contre l’autre polarité, a affirmer que les hommes sont tous des machos ou des brutes violentes ou que les femmes sont toutes des salopes ou des sorcières.

C’est le meilleur moyen de ne jamais guérir et de rester enfermer dans un traumatisme que l’on a cristallisé comme mémoire. Nous ne pouvons nous en libérer que lorsque nous reconnaissons que nous sommes créateur de cette situation, que nous avons choisi cela pour découvrir une autre face de la vie, et qu’en vivant cette expérience nous allons pouvoir découvrir un remède que nous pourrons ensuite partager avec ceux et celles qui ont vécu le même traumatisme.

La guérison ne vient que lorsque le féminin et le masculin sacré en nous sont réconciliés.

Le pardon est intérieur et la femme doit préalablement pardonner à son homme intérieur de lui avoir fait vivre cela et ce n’est qu’une fois cela accompli qu’elle peut enfin établir de meilleures relations avec les hommes extérieurs car le « voile » qui lui faisait voir tous les hommes comme « mauvais » a disparu. L’Homme doit agir de même avec les femmes.

Dualité Homme Femme

Nous somme venus en ce monde où le masculin et le féminin ont été séparés et l’illusion à transformé la complémentarité en opposition. L’Intervention de forces martiennes en Atlantide à activé un Merkaba renforçant cette tendance duelle. L’homme et la femme semblent ennemis mais comme nous sommes Androgynes ce combat est interne et le monde extérieur n’en est que la projection sur un écran.

Notre travail ici bas consiste à rétablir la Vérité, a ôter le voile des illusions et apparences, à ne pas s’identifier à sa polarité extériorisé ( homme ou femme) ni à cette incarnation présente afin de retrouver son masculin et son féminin sacré et de les réunifier en épousailles. Ainsi ce qui est établi en notre intériorité se projette sur l’écran extérieur et notre existence change du tout au tout.

Retrouver l’Androgynat c’est retrouver le Paradis. C’est notre mission ici-bas mais la réconciliation se fait à l’intérieur, entre notre féminin et masculin sacré, pardonner à notre homme ou femme intérieur et cela se projettera dans notre réalité.

Si l’on veut accomplir ce travail depuis l’extérieur on ne peut y arriver. Comment peut-on pardonner à un homme qui nous a fait souffrir sans percevoir qu’au-delà de cette apparence d’homme violent demeure une âme pure, sincère, féminine qui souffre elle aussi.

Dés qu’on s’identifie à la vie présente on se heurte à un obstacle. Le seul moyen de se libérer c’est de voir au-delà de cette apparence actuelle. L’Homme qui nous a fait souffrir en cette incarnation peut avoir été un de nos enfants ou un amant dans une vie antérieure et il faut tenir compte de cela.

Nous ne nous rencontrons jamais par hasard. La guérison ne peut venir que de l’intérieur.

Toute blessure corporelle, une coupure par exemple, cicatrise depuis l’intérieur et quand la plaie est totalement fermée c’est que la guérison est accomplie, la croute tombe et tout redevient normal. Il en est de même au niveau de la guérison de l’homme ou de la femme intérieure.

Kiristian Duval le 10 Décembre 2015

Partager cet article

Repost 0

conférence : sexualité amour et spiritualité

Publié le par Wydyr

Sexualité, Amour et spiritualité sont ils compatibles pour atteindre l’Unité – VibraConférence en direct avec Christian Duval le 09/12/2015 à 20h00 heure de Paris

Voici le lien pour poser vos questions lors du direct :

https://plus.google.com/events/c7a1f0e6jdmmml0ijr780elrlgg

... Afficher la suite

Sexualité, Amour et spiritualité sont ils compatibles pour atteindre l’Unité - En direct avec...

Sexualité, Amour et spiritualité sont ils compatibles pour atteindre l’Unité - VibraConférence en direct avec Christian Duval le 09/12/2015 à 20h00 heure de Paris Dans la Genèse la notion de péché originel est identifiée a l’acte sexuel ce qui à engendré une multitude de distorsions génératrices de…

plus.google.com

Publié dans annonces

Partager cet article

Repost 0

L’AMOUR UNIVERSEL ET LES RELATIONS 2/2 Les relations de couple

Publié le par Wydyr

L’AMOUR UNIVERSEL ET LES RELATIONS 2/2

Les relations de couple

Quand un homme et une femme se rencontrent et s’aiment, l’énergie d’amour échangée par les auras créé un champ électromagnétique collectif qui contient le potentiel de l’enfant à venir de cette union

L’union peut s’accomplir uniquement au niveau énergétique : les deux amants peuvent ainsi grâce à ce champ d’affinité coopérer et créer un projet commun (créer une œuvre, écrire un livre, faire un film, monter un spectacle etc.).

Si l’union s’accomplit au niveau charnel il s’ensuit la naissance d’un Fils (garçon ou fille) résultant de cet échange d’amour et d’informations.

Tant qu’il n’y a pas suffisamment d’affinités vibratoires entre les deux êtres, le couple s’avère stérile et rien ne peut être créé « ensemble ».

Si la relation s’accomplit uniquement au niveau charnel il peut s’ensuivre la naissance d’un enfant mais celui-ci n’étant pas engendré dans l’amour ne sera en affinité vibratoire ni avec son père ni avec sa mère et cela compliquera sa destinée car aucun de ses parents ne pourra l’aider à trouver sa voie.

Toute relation que nous entretenons avec un autre Etre humain génère un champ d’énergie électromagnétique d’où naitra quelque chose. Nous formons aussi bien un couple avec notre patron, qu’avec un partenaire de scène ou un voisin de pallier. La qualité de la relation détermine les fruits de celle-ci.

Cette relation d’amour s’établit aussi avec les autres règnes (animal, végétal, minéral, angélique) et lorsqu’on aime suffisamment un arbre on peut dire qu’on « fait l’amour avec lui »… l’amour est le but de la création

Entrer en relation d’amour avec soi

Cette relation d’amour doit tout d’abord s’établir en nous : entre nos pensées (corps mental notre polarité masculine) et nos émotions (corps astral, notre polarité féminine) afin que de cette fusion d’amour entre les deux puisse naitre le Fils (corps vital et physique) ainsi c’est la qualité de nos pensées et de nos émotions et de la relation entre les deux que nous pouvons renaitre en tant que Christ ou Fils rendant manifeste l’Un.

L’Esprit Androgyne (Père Mère) s’est rendu manifeste sous forme du Fils et celui-ci s’est multiplié en multiples formes individuelles différentes qui en se rencontrant établissent une relation d’où surgit l’énergie. Le 1 (Père) et le 2 (Mère) sont les Pôles de l’expérimentation mais rien ne se passe réellement tant qu’il n’y a pas mouvement car seul le Mouvement engendre l’Energie.

Tant qu’en notre intériorité notre mental et nos émotions ne communiquent pas de façon aimante (entrent en relation d’amour) nous restons stériles, nous n’avons aucune énergie pour créer quoi que ce soit. Dés que notre mental se met en route (c’est à dire dés qu’on choisit une Idée précise et une Intention qui rend active notre Volonté) cela éveille notre émotionnel et notre Attention se porte sur l’Intention émise et c’est de cette interaction que nait le mouvement d’échange entre les deux.

Si nos émotions (aspect féminin) et nos pensées (aspect masculin) sont en parfaite osmose alors cela génère en notre aura un tourbillon d’énergie, une sorte de vortex bi énergétique en notre aura et celle-ci attire en son champ de force les particules de vie permettant la concrétisation de cette intention.

L’Amour vibral se manifeste dés que l’on a choisit une intention précise et qu’on y met son cœur et ses émotions. Tant que l’Intention n’est pas précisée rien ne se passe ; tant que les émotions ne sont pas ressenties, rien ne se passe. L’amour vibral ou Onde christique émanant du Fils se fait surtout ressentir au niveau du Hara (centre d’où nait une sorte d’orgasme créateur) et c’est ainsi que lorsqu’on fait ce qu’on aime et qu’on y met aussi toutes tes pensées et émotions on retrouve notre androgynat originel de créateur.

Ainsi dans cette double sphère où je me suis retrouvé il ne me suffit pas de percevoir le double mouvement de cette énergie tourbillonnante mais d’y mettre une Intention précise et d’y maintenir mon Attention car celle-ci est fille de l’Amour et seul l’amour permet l’envol car il génère le tourbillon d’énergie créateur.

Que l’on soit seul ou avec quelqu’un le processus est identique et tant qu’on n’émet pas d’Intention précise et qu’on n’y porte pas d’Attention on reste statique, passif, stérile, sans créativité et on attend des miracles extérieurs qui ne viendront jamais.

Lorsqu’on à choisi clairement cette intention il suffit d’y porter suffisamment d’Attention et de la nourrir avec des émotions qui nous font vibrer ainsi cela accroit nos perceptions sensorielles et cela modifie notre schéma ADN et active d’autres paramètres.

Si on met suffisamment d’Attention sur l’Intention de communiquer avec le Petit Peuple des Elémentaires et qu’on finit par ressentir cela comme une réalité ( l’imagination sert à cela) on modifie notre programme ADN en activant d’autres possibles et notre cerveau est alors informé et crée les circuits neuronaux permettant l’activation de nouveaux organes de perception en notre corps.. La structure moléculaire ne peut être modifiée que si les émotions sont « touchées » par l’Intention que nous avons émise et choisie.

Toute intention qui ne déclenche pas des émotions reste stérile aussi lorsqu’une intention ne déclenche aucune réaction émotionnelle (joie) c’est que celle-ci ne correspond pas à notre âme. On ne peut se donner à fond dans la réalisation d’un projet que si celui-ci nous donne de la joie lorsque nous nous consacrons à sa réalisation ainsi si l’on veut être chanteur les multiples heures de répétition et disciplines qu’on va devoir s’imposer pour être au point seront « réjouissances » par contre si cette intention vient uniquement du mental sans être acceptée par l’émotionnel et qu’on veut « être chanteur » parce que c’est la mode ou toute autre raison, nos heures de répétitions deviendront vite souffrances et douleurs jusqu’au moment où nous abandonnerons.

Le meilleur moyen de confronter nos rêves à la réalité est donc dans un premier temps de s’imaginer, de se visualiser dans la situation afin de percevoir ce que l’on ressent. Et si on ne ressent rien alors il faut chercher autre chose.

Nos relations quelles soient avec nous-mêmes ou les autres sont donc créatrices d’un champ d’énergie et tant que nous n’avons pas trouvé l’unité intérieure (entre émotions et pensées) nous risquons de ne jamais trouver celui ou celle extérieur avec lequel on pourra vivre une relation d’amour créatrice de quelle chose.

Se réaliser soi même avant d’aller vers les autres

Tant qu’on est dans le dilemme interne on attire des personnes identiques et deux personnes ne sachant pas ce qu’elles veulent réellement dans leur vie ne peuvent créer quelque chose de fiables ensembles.

Dés qu’on a trouvé ce qui nous fait plaisir et nous réjouit (notre intention vocation) on peut s’y consacrer en totalité afin de « vivre notre rêve » et si l’on rencontre une personne identique (ayant elle aussi un rêve précis) avec laquelle nous pouvons créer un champ d’amour vibratoire collectif nous pouvons espérer une belle vie et de belles créations avec celle-ci

En d’autres termes on pourrait dire que les bases d’une bonne relation avec l’autre passe préalablement par une bonne entente avec soi-même, dés qu’on vit ce qu’on aime on ne cherche plus l’autre qui pourrait nous combler. Cela libére l’énergie et la loi d’affinité nous amène à rencontrer un être identique

Quand on se sent en manque intérieur (manque d’amour, manque de créativité) et qu’on cherche à l’extérieur on attire une personne identique et même si cela génère un champ d’énergie d’amour (on tombe amoureux) celui-ci à tôt fait de s’écrouler car ni l’un ni l’autre ne trouvent ce qui leur correspond.

Avant de vivre en couple il serait donc plus judicieux de chercher et de découvrir sa vocation (son rêve) et de se consacrer à le réaliser au lieu de s’unir avec une personne qui elle aussi cherche sa voie. Quand deux personnes jeunes qui n’ont pas découvert leur vocation se mettent en ménage il en résulte rapidement des conflits car l’un des deux soit se sacrifier pour gagner l’argent nécessaire à l’entretien d’un foyer et si en plus la fille tombe enceinte c’est le début de l’enfer et le champ d’amour créé à l’origine se transforme vite en champ de conflits et de haine ou de reproches. En résumé il faut mieux se marier quand on à réalisé son rêve ou sa vocation et avec quelqu’un d’identique ainsi de cette plénitude intérieure peut naitre un champ d’énergie de plénitude partagée.

Dés que nous avons réalisé notre projet de vie nous nous sentons en paix et nous pouvons alors participer à partager avec les autres ce champ d’énergie afin de les aider eux aussi à concrétiser leur rêve.

Comment aider le monde à aller mieux !

Chaque être vivant dispose d’un rêve particulier et individuel qui fait partie intégrante du rêve collectif et dés qu’on nourrit ce rêve par l’Attention, qu’on le vit on demeure dans notre Royaume intérieur, ce champ d’énergie et d’amour vibral que l’on ressent en permanence ( au niveau du cœur et du Hara) et on se nourrit uniquement de la bande d’informations génétiques qui correspond à notre âme et notre enfant intérieur et ainsi peu importe que l’on vive dans un monde parsemé d’autres informations matricielles et tronquées puisque celles-ci ne nous perturbent plus, puisque nous ne leur donnons plus d’attention.

Dans ce monde soi disant en crise il existe une multitude de gens pour lesquels celle-ci n’existe pas et ils continuent à vivre dans l’abondance car ils ne donnent pas d’attention a la crise. Tant que nous utilisons nos émotions et nos pensées pour lutter contre la crise ou le monde tel qu’il est nous y appartenons alors peut être serait il plus judicieux de nous concentrer uniquement sur notre enfant intérieur et réaliser notre Rêve afin de pouvoir le vivre et rayonner un champ d’amour qui touchera les autres par notre bien être. A chaque fois qu’un humain réalise son rêve les êtres de Lumière se réjouissent.

C’est ainsi en réalisant notre Etre intérieur et notre rêve de vie que nous pouvons apporter du mieux être en ce monde. Tant que nous souffrons d’un manque, nous faisons souffrir l’âme collective. Tant que nous ne réalisons pas notre rêve nous végétons dans les difficultés illusoires.

Dés que nous avons réalisé notre Intériorité et notre Etre nous perdons toute notion de séparation et percevons alors que les autres c’est aussi nous puisque l’Onde de vie est universelle et lorsqu’on laisse celle-ci rayonner à travers nous alors tout le monde en profite !

On peut ainsi vivre simultanément en ce monde (observer, voir ce qui s’y passe) tout en n’étant pas de ce monde, nous pouvons vivre sous les nuages tout en ayant placé notre conscience dans le soleil au-delà de ceux-ci et dés que nous arrivons dans une ambiance nuageuse, notre seule présence suffit à réchauffer les autres.

Kiristian Duval le 28 Novembre 2015

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>