Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L’AMOUR UNIVERSEL ET LES RELATIONS 1/2

Publié le par Wydyr

L’AMOUR UNIVERSEL ET LES RELATIONS 1/2

Cette nuit j’ai fait un rêve « je voyais deux sphères imbriquées les unes dans les autres » La plus petite celle qui était à l’intérieur tournait dans le sens des aiguilles d’une montre alors que l’autre la contenant tournait dans l’autre sens et de ces deux rotations inversés se créait un champ d’énergie d’où tout pouvait être créé. Je me suis ensuite retrouvé au sein de la sphère et ai ressenti cela. Dans la sphère intérieure il y avait une multitude de petits ergots lumineux qui au contact des particules de lumière constituant l’autre sphère devenaient des points lumineux puis de ceux-ci surgissaient des formes géométriques »

Puis le texte est venu…

Il n’y a qu’une seule Présence Androgyne qui se manifeste simultanément en tant qu’Esprit de vie Père (force yang masculin) et Substance de vie (force yin Mère, pôle féminin de l’Esprit).

L’inter relation entre les deux génère un champ d’énergie Androgyne appelé Fils ou Christ qui est la Substance Intelligente Universelle capable de prendre toute forme. Le Fils est Androgyne par la bi polarité émanant de ses deux parents.

L’Esprit (Père yang) contient une bande d’informations quantiques qu’il dépose en la Substance adamantine (Mère) et le Fils nait de cette relation d’amour.

Le corps du Fils est animé par cette Onde d’amour vibral, sorte de bande son contenant une multitude d’informations Source se présentant sous forme d’une musique ultrasonique. Le Fils est l’Ame universelle prête à se manifester. Le rôle du Fils est de rendre manifestés les concepts Source émanant du Père/Mère.

Tout ce qui est manifesté dans les Multi Univers constitue le corps du Fils et toute particule et forme de vie est traversé et animé par cette Onde d’Amour qui est Pure Energie Libre.

C’est là que nous sommes nés en tant qu’Etincelles Christ et faisons partie intégrante du corps du Fils/ Christ qui est notre « Père solaire »

L’Onde d’amour universelle et la force électromagnétique

Cette Onde d’Amour peut prendre forme en multiples champs fréquentiels (plans dimensionnels) elle se manifeste différemment selon les paramètres de la Dimension visitée et prend une forme de vie adaptée à la Source d’informations correspondant. Ainsi l’Esprit de vie se manifeste sous une multitude de formes d’expression individuelles et uniques, différentes en leur expression mais toute animées par la même force.

Etant partie intégrante de l’Ame Universelle (Fils) véhiculée par l’Onde d’amour nous pouvons nous manifester dans les multiples Univers Multi dimensionnels.

Au sein de notre système solaire …le Fils Androgyne se manifeste en tant qu’Androgyne solaire d’où émane l’Archétype de l’Humain androgyne et c’est ainsi que chaque Etincelle Christ peut se manifester au sein de ce champ d’énergie quantique.

Dans cet Univers le Pôle masculin de l’Esprit masculin se manifeste en tant qu’Electricité et le Pôle féminin en tant que Magnétisme et de la relation d’Amour entre les deux nait le Fils sous forme d’Electromagnétisme.

Dans la forme humaine l’aspect Masculin se manifestera en tant qu’Intellect (corps mental) et l’aspect féminin en tant qu’Emotions (corps astral) et c’est de la relation de ces deux corps que naitra le Fils (enfant intérieur) sous forme de corps éthérique (corps vital permettant la connaissance via les perceptions sensorielles) d’où émane notre forme « physique » visible.

Chaque Etincelle de vie est donc Fils Androgyne manifesté sous une forme d’expression de vie individuelle et unique provenant de notre champ d’information quantique (identité stellaire ou identité d’âme, programme source)

Les règnes non dotés de conscience individuelle (animaux végétaux minéraux) sont l’expression parfaite de l’info de vie qui sous tend leur forme (âme) chaque race animale est l’expression vivante de l’information quantique émanant de son esprit source (âme groupe) et ainsi tous les chats forment le corps de l’esprit « chat ».

Chez l’humain la particule d’Esprit masculine et féminine est incarnée dans la « chair » et ainsi nous disposons d’un corps mental et d’une âme individuelle qui nous permet de vivre en étant conscient de l’Etre.

Chacun d’entre nous dispose d’une banque mémoire d’informations quantiques individuelle (âme ou identité galactique) qui lui donne une forme d’expression individuelle adéquate a ces infos. Cependant au niveau de l’Esprit nous sommes tous « Un ». Nous sommes tous animés par la même force et l’Onde d’amour Christ nous traverse en permanence, nous informe et nous maintient en vie et en relation les uns avec les autres car seule la relation génère l’énergie.

A suivre..

Kiristian Duval le 28 Novembre 2015

Partager cet article

Repost 0

E book voyage au coeur de nos origines.

Publié le par Wydyr

voici le lien pour le E book voyage au coeur de nos origines..

http://selv.legrandchangement.com/viewproduit.asp?i_forfait=41331&i_catego=47799

Publié dans annonces

Partager cet article

Repost 0

RIEN N’EST UN DÛ, TOUT EST EN POTENTIEL

Publié le par Wydyr

RIEN N’EST UN DÛ, TOUT EST EN POTENTIEL

Un fils dit à son père : « Papa tu devrais me faire confiance ! » le Père répondit « la confiance n’est pas un dû, elle se mérite »…

Tout nous est octroyé en « potentiel » mais seule l’intention et l’expérience permet d’actualiser un potentiel.

Le thème astrologique révèle les potentiels à vivre et ceux déjà expérimentés (les bons et les moins bons). Le chemin de vie numérologique montre une « voie possible » mais rien n’est acquis de façon innée, seules les décisions font acte de foi. On peut avoir un chemin de vie « 11 » non parce qu’on l’a mérité par nos acquis antérieurs mais pour que l’on en actualise le potentiel en cette vie.

On peut disposer d’un don particulier (clairvoyance, guérison) pour nous permettre d’accomplir notre mission de vie mais ce don ne nous est pas octroyé parce que nous l’avons mérité dans nos vies antérieures. Croire cela revient à nous identifier à la pensée Judéo Chrétienne qui nous fait croire à la notion de récompense (si tu es sage en ce monde, tu iras au Paradis.)

Le Masculin et le Féminin sacré

La Femme est en potentiel l’incarnation de la Déesse mais si elle veut être honorée et reconnue comme telle elle doit faire ses preuves. Pour être honorée par Shiva, elle doit se comporter comme si elle était Shakti.

L’homme doit incarner l’énergie de Shiva pour transmettre la Puissance du feu divin transformateur à la Femme/Shakti qui ainsi le transforme en feu d’amour spirituel.

Tant que l’homme n’a pas accepté et incarner la totalité de sa polarité masculine, de son Feu il ne peut rencontrer que des femmes n’ayant pas incarné la totalité de leur polarité féminine, de leur Eau céleste. L’homme doit retrouver son Masculin sacré pour rencontrer son Féminin sacré et inversement pour la femme.

Nul ne peut déroger à la règle. Notre âme à choisi en cette incarnation de s’extérioriser par une polarité déterminée et il faut en tenir compte. L’Androgynat ne consiste pas à trouver une sorte d’équilibre mitigé qui ferait de nous des hommes efféminés ou des femmes mecs.

L’Homme doit incarner la Pleine Puissance de Shiva car seul cela donne à la femme la confiance nécessaire pour le laisser entrer « chez elle » et lui ouvrir la Porte du Paradis.

Humilité oblige

A notre naissance l’Univers nous offre un potentiel, des possibilités à vivre mais il n’attend rien de nous, il nous laisse choisir en toute liberté.

Dés que nous pensons que nous avons une destinée déterminée, précise, fixée à l’avance nous tombons dans les pièges de l’ego qui nous faire croire que nous sommes importants, que nous sommes indispensables à la bonne marche de l’Univers.

Pourtant dés que nous mourrons nous sommes oubliés et remplacés par d’autres. Tous ceux qui suent sang et eau pour laisser en ce monde une trace de leur passage se font piéger par leur Ego. De nous il ne reste que des souvenirs et rien de plus !

Nous ne sommes pas individuellement si importants au niveau de l’Univers, nous sommes facilement remplacés. Par contre nous sommes importants vis-à-vis de nous-mêmes, de notre expérience en tant qu’Etre car cela nous permet de connaitre qui nous sommes en expérimentant la vie.

Si nous nous sommes incarné en tant qu’Homme c’est que la vie nous a invité à ressentir la vie par cette Puissance viril du Feu sacré et que nous puissions la partager avec une âme incarnée sous une forme féminine afin de connaitre un état extatique a partir d’une forme corporelle. Une fois que l’on à connu l’amour vibral rien n’est plus important à faire. On se suffit simplement en étant installé dans l’Etre.

L’Ego se tapit dans l’Ombre

Le fait d’être végétarien, de méditer souvent, de chanter des mantras, d’être chaste nous amène à un certain état de pureté intérieure mais il ne faut pas négliger l’ego qui insidieusement peut nous faire plonger dans le piège de « l’élitisme »

Il nous faire alors croire qu’on est meilleur que les autres, qu’on a une grande mission à accomplir , qu’on a une belle destinée devant nous et que le Ciel compte sur nous et que nous avons reçu en récompense de nos efforts des pouvoirs spéciaux. On tombe alors dans l’illusion spirituelle et on pense être capable de guider les autres voire de devenir leur Maitre.

Oser affronter l’Ombre

L’ego agit a partir de l’inconscient et il est très doué pour s’emparer de la Couronne de notre royaume et pour éviter ce genre de déviance il faut déloger cette part d’Ombre qui demeure en nous et oser la voir en face afin de percevoir si notre désir profond d’évolution n’est pas uniquement lié a un désir de puissance sur le monde. On peut très bien avoir de bonnes intentions en s’offrant comme guide ou sauveur pour les autres sans se rendre compte qu’en fait c’est notre ego qui à notre insu désire être reconnu et adulé.

La confrontation avec cette part d’Ombre doit se faire dans la solitude, Par l’intériorisation mais aussi en constatant les faits, en percevant ce que la vie nous apporte comme aide mais aussi comme épreuves.

Ce n’est que par ce « face à face » que nous pouvons percevoir les fonctionnements de notre ego. Il est beaucoup plus facile d’œuvrer seul pour déloger les indésirables que lorsqu’on est confronté à des situations qui nous les montre face à face.

La relation tantrique et la transmutation de la sexualité

C’est le même processus que dans la pratique tantrique. Il faut profiter des moments de solitude pour élever ses vibrations, pour canaliser sa Kundalini, pour activer son corps d’énergie en accumulant celle-ci au lieu de la gaspiller, pour retenir ses poussées orgasmiques (car tout orgasme vécu libère une partie de l’énergie vitale, que l’on soit homme ou femme).

Quand on est installé dans sa e polarité sacré (Masculin sacré ou Féminin sacré) on peut alors rencontrer la personne qui incarnera la Polarité sacré opposée et avec laquelle on peut accéder à une expérience de sexualité sacrée.

Il importe donc d’oser voir tous les désirs qui sommeillent en nous (pouvoir, argent, renommée, fantasmes sexuels) et de s’en libérer non pas en les rejetant mais en acceptant de les voir face à face et ainsi d’être conscient de tous nos processus psychiques inconscients.

Ce face à face avec nous-mêmes est difficile et ardue car on se retrouve face à face avec Satan (celui qui nous en résiste, celui qui nous maintient dans la tension (çà –tend) vers quelque chose qui nous obsède, qui nous attache et nous maintient dans l’Enfer-me-ment au sein de la matrice d’illusion.

Cette part d’Ombre se révèle à nous par nos désirs, nos recherches de ceci de cela, nos luttes contre l’imperfection et les manipulateurs qui nous amène à croire qu’on détient la vérité, la solution et que si on avait le pouvoir tout irait mieux en ce monde.

Pour se libérer de cette face obscure il faut s’installer dans le Témoin silencieux en nous, et observer sans juger, sans lutter, sans retenir, sans se culpabiliser mais simplement « constater » et s’installer dans un Etat vibratoire de Paix intérieure, un état sans recherche, sans lutte, simplement à Etre ici maintenant et à accepter tout ce que la vie nous offre comme expérience.

L’amour et la force d’attraction

L’Amour est une énergie liée à la Force d’attraction et quand on est installé dans cet Etat de Paix Intérieure, bien centré dans son Masculin sacré (si on est un homme) ou dans son Féminin (si on est une femme) notre corps d’énergie rayonne une onde vibratoire qui automatiquement va faire venir vers nous la personne idéale pour vivre cette relation sacrée.

La pratique de la sexualité tantrique est une voie alchimique possible. Elle intègre la totalité du corps, des sens, des émotions, sensations, idées et demande une énorme quantité d’énergie vitale et tant qu’on dépense celle-ci en pensées, émotions, sensations matricielles, on manque de cette force qui nous libérerait de l’Inertie matricielle.

C’est par la Porte du sexe qu’on entre en ce monde et celle-ci ouvre aussi sur l’Eden originel.

C’est la Femme qui en son corps possède la clé de la Porte car elle Incarne à la fois Eve de la chute et celle de la Rédemption. Elle est incarnation de l’Amour.

L’homme incarne la Puissance du Feu divin qui se manifeste par le Feu sexuel, la puissance virile dont la Femme à besoin pour réveiller son énergie vitale. L’homme est feu électrique, la femme est eau magnétique.

L’Homme bien installé dans sa Puissance virile se présente à la Femme. Celle-ci lui ouvre la Porte et l’invite à entrer en elle et elle absorbe ce Feu sacré et le transforme en Feu spirituel qui ouvre la Porte de son Hymen qui ouvre sur les Plans de l’Amour divin, de l’Eden. Cette énergie monte à son cœur et elle transmet cette énergie d’amour au cœur de son amant divin.

Lorsque la sexualité s’accomplit au niveau purement animal le processus est identique mais non évolutif. La Femme ouvre la Porte de son corps physique (son Yoni) et l’Homme la pénétre mais si elle ne se sent pas totalement en confiance, si elle sent l’homme absent ou trop pressé d’en finir elle n’ouvre pas la Porte du Paradis et la jouissance orgasmique ne permet pas d’atteindre un plan extatique supérieur. Comme l’orgasme n’est pas vécu par tout le corps, les deux amants ressentent un besoin de recommencer et ainsi on entre dans le cycle infernal de la dépendance sexuelle avec toutes ses déviations qui loin de régénérer le corps épuisent l’énergie vitale.

Loi d’attirance Ici maintenant.

Il faut bien percevoir que c’est notre Etat vibratoire intérieur qui attire le où la partenaire adéquate. L’Homme installé dans sa virilité animale (mâle) attire des femmes vibrant au même niveau (des femelles en chaleur avides de plaisirs sensoriels).

L’Homme installé dans son Masculin sacré attire une compagne installée en son Féminin sacré.

Que l’on soit homme ou femme il importe en tout premier lieu de s’installer en sa dimension sacrée lié à sa polarité et de vivre chaque jour de notre vie solitaire comme si la compagne ou le compagnon était déjà à nos côtés.

On cesse alors toute recherche et toute attente puisqu’on est installé dans la vibration de Joie relative à cet Etat d’Etre. Comme on n’est ni en attente, ni en recherche, ni tendu la personne en vibration d’harmonie se présente naturellement.

Dés qu’on s’établit dans un Etat d’Etre tout ce qui nourrit celui-ci vient à nous par la Grâce divine.

Tant qu’on veut obtenir quelque chose provenant de l’extérieur (femme, homme, situation) on reste tendu et soumis à la Loi d’attraction qui nous dit « tu attires toujours à toi ce qui correspond à ton état intérieur » .Si on aspire au bonheur notre vie reste une aspiration perpétuelle vers un bonheur qui ne vient pas.

Seul le Présent nous permet d’Etre. Quand la vie nous apporte un moment d’extase il faut le vivre en totalité dans l’instant sans chercher à le reproduire ou le retenir afin de laisser la place à autre chose qui viendra.

On ne peut être installé dans cet Etat d’Etre qu’après avoir détrôné l’ego qui s’était emparé de la Couronne. Tout ce qui vient à nous est effet miroir de notre intériorité aussi si la vie nous semble injuste et dure, ou si l’amour tarde à venir c’est en modifiant notre Etat d’Etre intérieur que nous pouvons enfin réaliser notre Etreté.

Oser se confronter a cette part d’Ombre n’est pas mince affaire car cela nous oblige à choisir un Etat autre et à s’y installer comme étant notre vérité alors que tout autour de nous semble nous démontrer le contraire.

Quand l’Ego est détrôné

C’est là tout le jeu de la Matrice. L’inconscient est plus puissant que le conscient tant que celui-ci n’est pas relié au Supraconscient (Soi)….. Celui qui crie à tue tête « çà y est, j’ai vaincu mon ego » cela démontre qu’en fait son ego à pris totalement possession de lui et qu’il ne le voit plus puisqu’il est lui.

Lorsqu’on tombe dans ce piège la vie nous apporte des événements qui nous ramènent dans le droit chemin : on attire des personnes qui nous critiquent, nous jugent, nous traitent de charlatan ou d’illuminé.

Si notre ego réagit, se rebelle, se justifie et c’est qu’il était encore là puisque toute justification vient de l’ego. Celui-ci s’appuie sur toute notre base de données (savoirs acquis) pour défendre son point de vue, ses intérêts.

Anecdote : un disciple demanda à Bouddha « Maitre êtes vous libéré ? ». Bouddha répondit « mais qui de moi peut dire que je suis libéré si ce n’est justement ce moi qui me donne l’impression d’être en prison, je ne peux donc pas répondre ».

Alors la réalité est là : tant qu’on veut être libre on est prisonnier de l’ego, dés qu’on s’installe dans l’Etat de liberté on ne sait même plus ce qu’est la prison.

Le processus est identique pour l’Etat d’Amour. Quand l’Ego disparait notre mental est transparent, il n’interprète plus la vie, il accepte ce qu’elle lui apporte et s’en réjouit. On ne se prend plus pour le centre du monde cependant on sait qu’on est le centre du Monde que l’on cocréé par nos choix de vies, nos pensées et émotions mais qu’aux yeux de l’Univers cela importe peu.

Kiristian Duval le 23 Novembre 2015

Partager cet article

Repost 0

L’EXPERIENCE DE LA DUALITE : UNE NECESSITE POUR L’UN 7/7

Publié le par Wydyr

L’EXPERIENCE DE LA DUALITE : UNE NECESSITE POUR L’UN 7/7

Alternance d’incarnations « homme » et « femme »

Notre cycle d’expérience dans la matrice passe par une multitude d’incarnations en tant qu’homme ou femme.

Dans nos incarnations d’Homme notre conscience utilise plus sa polarité masculine (intellect) pour se projeter dans le futur, gérer l’avenir et sans nous en rendre compte par nos façons de penser et d’agir nous créons le programme de nos futures incarnations en tant que femmes. L’homme vit plus dans le « futur ».

Dans nos incarnations en tant que femme nous expérimentons dans notre corps les formes pensées que nous avons élaborées dans nos incarnations d’homme. Nous ressentons plus les choses puisque nos émotions sont générées par ces pensées antérieures et cela nous permet d’être plus réceptive mais en même temps plus fragiles puisqu’il est plus difficile de prendre de la distance vis-à-vis des émotions que vis-à-vis du mental.

Pendant ces incarnations de femme notre mental est cependant actif et la vision que nous avons de l’homme détermine le genre d’homme que l’on deviendra dans une incarnation ultérieure qui à son tour élaborera la femme qu’il deviendra dans un autre futur. C’est comme un cercle vicieux.

Une âme incarnée en tant que femme aujourd’hui détermine donc par sa vision de l’homme celui qu’elle va devenir en tant qu’homme. Ainsi une femme qui nourrit une mauvaise vision de l’homme s’incarnera dans une vie ultérieure sous une forme identique à cette vision. La femme qui pense que tous les hommes sont machos et violents s’incarnera dans un futur proche ou lointain sous cette forme et subira les réflexions des femmes qui pensent que l’homme est ainsi. Il en est de même pour l’homme qui par ses pensées et réflexions cocréé son futur corps de femme.

Ainsi chacun de nous dans notre présent actuel créé son futur à vivre au sein de la matrice. Nous sommes cocréateurs de tout ce que nous expérimentons.

Lorsque nous avons réalisé l’Unité homme/ femme, Adam/Eve, intellect/émotions nous pouvons élaborer notre futur dans un monde unifié et conscient d’Etre. Nous sortons alors de la matrice Lunaire.

Cela ne peut s’accomplir que lorsque nous avons basculé de notre conscience instinctive séparée (ego) à un état de conscience intuitif unitaire c’est-à-dire que nous passons d’un état de créature identifiée à son corps (et à un rôle) à un Etat de créateur conscient. Nous sommes venus en ce monde pour observer et expérimenter les interactions entre les différences forces en actions dans l’univers et au sein de notre matrice et non pour y changer l’ordre des choses.

Exemple : conflit religieux

Si en cette incarnation nous avons été formatés comme « catholique » nous pouvons rencontrer de grosses difficultés à entrer en relation d’amour avec une âme formatée « musulman » .Si nous abordons cette relation à partir de l’ego nous serons tentés d’argumenter pour essayer de convaincre l’autre que notre vérité est meilleure et même si nous sommes « tolérants » il restera en notre conscience un sentiment de dualité. L’autre n’ayant pas reçu la même nourriture spirituelle ne pourra jamais nous comprendre et même s’il à force d’arguments nous arrivions à le convertir il n’en demeurera pas moins « musulman » dans l’âme.

Si l’on établit cette relation a partir de notre Soi unitaire tout change car on percevra que l’autre est une émanation de l’Un sous une apparence différente et que c’est la volonté de l’Un d’avoir pris cette forme et que nous n’avons qu’à observer, ressentir, afin de comprendre qu’il est omniprésent en toute chose et on peut alors établir une relation d’âme à âme au-delà de tous les voiles générés par l’identité temporelle de la personne ou de la notre.

Pour ne pas être affecté par les tourbillons des forces environnantes qui se manifestent par le biais d’événements collectifs il faut prendre du recul et se reposer dans le Soi afin de ne pas été « touché ». En contrepartie cela nous demande de ne pas « toucher » c’est-à-dire de ne pas intervenir pour modifier quoi que ce soit car dés que nous intervenons c’est que nous reconnaissons que cette situation qui est générée par l’illusion collective est réelle et notre conscience est alors attirée dans notre identité de « moi » qui veut améliorer les choses.

Se positionner dans le Soi amène à devenir observateur conscient et unifié et à ne pas se mêler des choses qui ne nous regardent pas. Dés qu’un ego se met à vouloir intervenir pour améliorer les choses il ne provoque généralement que plus de confusion.

L’humain ordinaire identifié à l’ego subit les contrecoups des forces en interaction au sein de l’inconscient collectif matriciel et est en quelque sorte balloté par le destin individuel et collectif.

L’humain éveillé qui voit les choses au-delà de l’ego observe les jeux de l’ego et les forces de vie œuvrant dans ce monde matriciel, et ainsi devient connaissant sans être perturbé par tout ce qu’il perçoit comme étant jeu de l’illusion.

Dés qu’un être possède cette conscience intuitive cosmique il ressent la plénitude et ne se sens séparé de rien tout en expérimentant sa propre existence, il retrouve sa parenté fondamentale avec chaque objet de l’univers, que ce soit un habitant de sa planète ou d’une autre située au bout de l’univers. Il est l’Un se reconnaissant en toutes ses formes

C’est l’Essence de l’Un se retrouvant en toutes ses formes existentielles un jour ou l'autre cette conscience vient frapper à la porte des êtres en éveil.

Chaque planète est une Conscience et qui s’expanse à travers les créatures qu’elle nourrit. Nous sommes l’âme de la Terre et chacun sous une forme unique ressent celle-ci, nous sommes les cellules de ce grand corps qui est elle-même une manifestation du grand corps cosmique. La fusion avec la conscience d’une planète permet de connaitre la mémoire de tout le vécu de celle-ci

Cette Etincelle divine qui nous anime est la Pierre philosophale pouvant transformer le plomb de la Conscience de Soi en or de la Conscience Cosmique.

La connaissance de ce processus permet de se libérer de toute culpabilité quant au soi disant péché originel.

FIN

Kristian Duval le 21 Novembre 2015

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

L’EXPERIENCE DE LA DUALITE : UNE NECESSITE POUR L’UN 6/7

Publié le par Wydyr

L’EXPERIENCE DE LA DUALITE : UNE NECESSITE POUR L’UN 6/7

L’Incarnation : une plongée dans l’inconscient collectif

L’inconscient collectif est tissé de toutes les mémoires résiduelles résultant des expériences de toutes les âmes ayant accepté de descendre dans la matrice. L’histoire de l’humanité est totalement inscrite dans l’inconscient collectif auquel chacun de nous est relié par l’inconscient qui au niveau individuel devient le subconscient (enfant intérieur).

Cet inconscient collectif est chargé de scories émotionnelles et mentales qui forment comme un voile occultant la Lumière du soleil vibral. Aussi dés qu’une âme entre dans la « matrice » elle se charge automatiquement d’un programme génétique qui va induire toute son expérience. Dés notre naissance ce programme est « téléchargé » dans notre disque dur (cerveau) il contient des mémoires génétiques familiales, raciales, ethniques, sociales, religieuses, traditionnelles. C’est notre « patrimoine » notre héritage pour cette incarnation ; notre partie du voile à libérer.

C’est ainsi qu’on se retrouve avec une multitude de problémes familiaux, sociaux, matériels et corporels à régler et si ceux-ci sont intimement liés à notre Identité actuelle nous devons nous souvenir que nous ne sommes pas ni ce corps ; ni ces cellules, ni ces émotions, ni ces actions, ni ces pensées qui nous traversent mais que nous sommes le « Un » qui a revêtu provisoirement cette vesture pour connaitre par l’expérience les aléas des forces dans les mondes manifestés.

Tant qu’on reste identifié à notre corps ou notre identité temporelle on vit dans le conflit car chaque être vivant à ses raisons d’être et chaque humain dispose d’un ego qui via le « je » individuel perçoit les événements selon ses points de vue personnel.

Le processus de libération commence par l’Eveil c’est-à-dire lorsque nous commençons à comprendre le sens de la vie, qu’il y a autre chose au-delà du visible, que nous nous ouvrons à l’essence des choses plus qu’a la forme prise par celle-ci.

Cette reliance peut s’accomplir par trois voies :

-la voie sèche de l’intellect, celle de notre Adam qui nous impulse à lire, étudier, observer, comprendre et peut nous amener à la sagesse. (Voie des philosophes, sages, ascètes, astrologues, scientifiques)

- La voie humide des émotions, celle de notre Eve interne qui nous incite à vivre des relations affectives ou à exprimer nos émotions par le biais d’un art et nous permet ainsi de ressentir la beauté de la création et nous amène à l’amour universel (voie tantrique et mystique).

- La voie du milieu, celle la plus directe puisqu’elle résulte de l’équilibre des deux polarités. C’est la voie prise par Maitre Jésus, celle qui permet de réintégrer les deux polarités en nettoyant notre corps éthérique (régit par la Lune) des schémas de l’inconscient ayant formé un voile séparateur illusoire. C’est la voie de l’alchimie ou Mercure Vénus sont réunifiés au sein de la matrice et qui permet de retrouver l’Etat d’Etre solaire d’Origine (conscience intuitive unifiée).

Cette voie du Milieu est la voie des Etoiles, celle qui nous permet de percevoir à chaque instant le vrai dans le beau et inversement, de comprendre l’astrologie au niveau scientifique mais aussi au niveau ressenti vibral et de rétablir en notre forme temporelle un état de jeunesse éternelle. C’est la voie qui nous permet de disposer de l’Elixir adamantin redonnant la vitalité à notre corps.

C’est par le jeu des relations que nous pouvons nous détacher des pièges de l’ego et accéder à l’Essence-ciel qui rétablit la juste vibration.

Notre bagage héréditaire peut être ainsi transmuté : dés que l’on à accompli un pas- sage permettant d’aller de l’Existence à l’Essence, de l’Ego au Soi, notre Hologramme corps conscience établit un nouveau programme qui modifie non seulement notre existence mais qui interagit sur le tout (voir article sur l’Hologramme)

Ainsi notre expérience devient un possible à actualiser pour tous ceux qui le souhaitent tout comme celle vécue par Jésus nous est offerte comme possible, il nous suffit d’y porter Attention pour que cela s’accomplisse. Jésus à ouvert cette Voie des Etoiles et celle-ci libére de la force d’attraction magnétique qui nous maintient conditionnée par l’inconscient collectif.

Jésus à réunifié en sa corporalité Mercure et Vénus, Adam et Eve et à créé un nouveau pacte avec le ciel : de l’homme instinctif animal à l’homme intuitif conscient ou en d’autres termes on pourrait dire : comment le Fils des hommes est redevenu Fils de l’hOMme.

A Suivre ….

Kristian Duval

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

L’EXPERIENCE DE LA DUALITE : UNE NECESSITE POUR L’UN 5/7

Publié le par Wydyr

L’EXPERIENCE DE LA DUALITE : UNE NECESSITE POUR L’UN 5/7

La Lune nous en dit plus…..

LA LUNE : la grande conteuse

La Lune est une sorte de vaste récepteur ou d’antenne parabolique captant les informations provenant des planètes du système solaire et après les avoir adapté à la fréquence Terre nous les envoie sous forme de films imagés et colorés afin de nous révéler par le biais d’histoires les informations Source révélées par les planètes.

La Lune est en quelque sorte comme une Mère l’Oye, une grande conteuse qui revêtue de son manteau de nuit conte racontes aux enfants de la Terre les histoires et mythologies vécues et écrites dans l’Univers.

Elle transforme la Lumière vibrale en Lumière électromagnétique et celle-ci sur notre écran intérieur (conscience) se manifeste en images révélatrices. La Lune connait tout de l’histoire de la Terre et de toutes les créatures qui y ont vécu, son grand livre est l’inconscient collectif, et c’est de lui qu’émergent toutes les traditions culturelles, sociales, ethniques, religieuses, patriotiques.

Chaque région de la Terre, chaque continent, chaque Pays dispose d’une tradition propre, une histoire particulière agrémentée de coutumes locales, de chants et de sons rythmés adéquat à cette région et tout individu qui s’y incarne en est « imprégné » dés sa naissance.

La Lune nous envoie les énergies du Soleil, de Mercure, de Vénus et des autres planètes de notre système solaire. Dés notre plus tendre enfance elle nous envoie les informations Source provenant du Soleil mais aussi de Mercure et de Vénus, les deux planètes les plus prés du Soleil qui tournent sur une orbite très proche du notre.

Mercure et Vénus les Jumeaux solaires

Mercure active nos capacités mentales, nos capacités de comprendre par l’observation, l’étude et la capacité de relier les informations entre elles. Mercure/ Hermès nous rend intelligent et nous apprend à lire, écrire, dessiner, et à percevoir le vrai dans les symboles et images. Il nous aide à rétablir le contact avec notre polarité masculine : l’Adam des origines.

Vénus actives nos capacités artistiques, notre ressenti, notre capacité de contempler le beau, de percevoir l’harmonie des formes, la beauté des formes élaborées par Dame Nature. Vénus/ Aphrodite nous permet de ressentir l’amour divin par le beau, a pressentir la Déesse par les fragrances parfumées émanant des fleurs, des arbres. Vénus nous permet de rétablir le contact avec notre polarité féminine : l’Eve originelle.

Lorsque nos capacités sont réactivées grâce à ces deux planètes nous retrouvons notre identité d’Androgyne originel, celle qui fait de nous des Fils et Filles du Soleil. Nous pouvons percevoir le beau dans le vrai et le vrai dans le beau… nous pouvons apprécier le parfum et la beauté d’une fleur tout en percevant la fonction primordiale de celle-ci, de savoir pour l’Etre des Etres à élaboré cette forme de vie car aucune forme n’existe par hasard. Tout à son utilité. Seul cela nous permet de devenir des « artistes » dignes de ce nom et chacune de nos œuvres aussi belles soit elle révèle un aspect et une fonction émanant du Divin. Toute œuvre qui ne porte pas ce Sceau de résonance n’est pas digne d’être nommée « œuvre d’art ».

Adam/ Mercure et Eve/Vénus

Nous sommes sortis du Paradis originel afin de sortir de notre conscience instinctive unifiée et de partir en quête vers un état de conscience intuitive unifiée. (Non séparée)

Comme je l’ai précisé plus haut dans le texte, en Eden nous vivions dans un état unifié proche de celui des animaux : nous pouvions profiter des joies du paradis sans en comprendre le sens, notre corps puisait les énergies nécessaires à sa survie sans que nous en soyons conscients. Nous pouvions absorber l’essence subtile d’un fruit sans en être conscient. Seul notre instinct nous incitait à approcher de ce fruit, mais nous n’étions pas conscients de ce qui se passait en notre corps.

Eve (polarité féminine) et Adam (polarité masculine) profitaient donc de la Vie sans être conscients de tous les processus permettant à celle-ci de s’exprimer en tant que formes. Ce n’est que lorsque Eve eut la révélation (provoquée par une ascension de sa Shakti/ Kundalini) que tout changea car elle ne pouvait plus désormais vivre comme avant puisqu’une partie d’elle avait perçu qu’il y avait autre chose, que l’existence n’était pas si simple qu’elle le pensait. Consciente de vivre elle ne pouvait continuer à vivre de façon instinctive et entrainant sa polarité masculine dans cette révélation, elle « chuta » dans un monde de fréquence moindre.

Exil forcé

C’est ainsi que les deux Jumeaux solaires (Vénus/ Eve et Mercure/ Adam) furent projetés dans l’expérience matricielle dirigée par les énergies de la Lune : le couple sortit du Paradis céleste (Soleil) et se retrouva sur une Terre d’exil (Terre) éclairée et régentée par une Lune extérieure qui quoique reflétant la Lumière solaire en modifiait la Fréquence lumineuse.

Les deux polarités de notre Identité d’Androgyne solaire se sont retrouvées comme séparées : Adam fonctionnait avec la raison raisonnante (intellect) alors qu’Eve fonctionnait par le biais de ses émotions qui la reliaient à son Identité « animale » Edenique.

Nous nous sommes retrouvés dans une situation de dissociation car notre Conscience individuelle étant activée nous ne pouvions plus vivre instinctivement, nous étions Conscients d’avoir un corps (Adam et Eve se virent nus) et nous devions chercher et choisir la nourriture à l’extérieur et parmi tout ce qui se trouvait autour de nous n’était pas bon à ingérer.

Nous avons découvert le processus de procréation par le biais de l’acte charnel mais cela ne s’est pas fait d’un coup car entre le moment de la conception et celui de l’accouchement il se trouvait un laps de temps de 28 (nombre lunaire) semaines et nous n’avons pas perçu spontanément le lien de cause à effet reliant l’acte charnel et la naissance d’un enfant. Nous n’avons découvert les choses que peu à peu, en en faisant l’expérience. C’est ainsi que nous avons commencé à expérimenter la loi de cause à effet alors qu’auparavant nous ne pouvions le pressentir.

Nous avons découvert les processus biologiques du corps et l’effet notoire de certains aliments sur celui-ci, nous ne disposions plus de notre instinct conscient et c’est à nos dépens que nous avons découvert les vertus des bons aliments et les méfaits d’autres aliments.

Sur le plan psychologique il y a eu un voile tissé entre nos pensées (intellect Adam Mercure) et nos sentiments et émotions (Vénus Eve) et nous avons mis un certain temps à découvrir que nos pensées avaient un effet vibratoire sur nos émotions qui elles mêmes modifiaient la biochimie de notre corps et notre ADN.

Cette dualité interne nous a amené à percevoir les choses tantôt par l’intellect, tantôt par le ressenti et tant que nous ne rétablissions pas le lien entre les deux nous resterons dans la sensation de séparation, de dualité.

Dés que notre conscience se libére des charges mentales et émotionnelles résultant de l’inconscient collectif nous rétablissons en nous le « mariage « entre Adam et Eve et nous retrouvons notre Etat d’Androgyne.

Ayant vécu l’expérience de la séparation et celle de la réunification nous pouvons alors réaliser notre Etat de conscience intuitive unifiée, état que nous n’avions pas lors de notre vécu antérieur en Eden, nous pouvons désormais être conscients que nous vivons dans une forme corporelle individuelle tout en percevant l’Essence de vie qui s’exprimer différemment à travers toutes les autres formes de vie dans l’Univers. L’intuition est l’instinct conscient (on ressent les choses mais on sait pourquoi, on perçoit le beau dans le vrai et le vrai dans le beau) on s’est alors libéré du « voile »

A Suivre ….

Kristian Duval

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

L’EXPERIENCE DE LA DUALITE : UNE NECESSITE POUR L’UN 4/7

Publié le par Wydyr

L’EXPERIENCE DE LA DUALITE : UNE NECESSITE POUR L’UN 4/7

Retrouver l’Essence de l’Etre

Nous sommes tous nés de la même Essence, nous sommes le même Etre en Essence mais pas en « existences » nos corps sont comme des flacons contenant l’Essence du vivant. Tout comme le font les parfumeurs, c’est en mélangeant des fragrances de fleurs qu’ils obtiennent des parfums subtils et délicats, il en est de même en toute relation.

Dés que nous restons centrés dans l’Essence de notre Soi observateur nous pouvons établir des relations harmonieuses avec toutes les formes de vie car nous ne jugeons rien, nous ne condamnons pas ; nous n’essayons pas de changer les autres pour les modeler à notre image où les convaincre de nos vérités ; nous reconnaissons en chacun l’Un. L’ Etre des Etres qui sous une autre forme dialogue et échange avec nous des informations sur l’Univers.

Pendant la période glorieuse de l’Atlantide nous expérimentions une forme individuelle unique (corps et âme) mais étions encore conscients de l’Unité du Tout et respections les autres pour ce qu’ils étaient même s’ils étaient totalement différents de nous.

La chute « vibratoire » à provoqué une perte de mémoire et nous nous sommes identifiés à l’existence, au corps, au je, à l’Ego et avons perdu le contact avec l’Essence de L’Un et nous avons eu l’impression de la séparation entre nous et l’autre ; entre nous et le ciel, nous et le Soleil, nous et la Nature, nous et l’animal et notre vie a ressemblé à un film sans musique, sans parfums, sans joie, une pure mécanique instinctive inconsciente et nous avons eu l’impression d’être de pauvres créatures manipulées par d’autres plus rusées.

Nous avons vécu des années et des incarnations de souffrance mais dés l’Instant où nous rétablissons le lien avec l’Essence du Vivant via notre Soi observateur, le parfum et la musique de notre âme s’épanchent au-delà du flacon (corps) et toutes les peines et souffrances disparaissent. On appelle cela l’Eveil.

L’ Eveil n’est ni plus ni moins que la Souvenance, la mémoire de notre Etat de Nature ressurgi : tout cela n’était qu’un mauvais rêve, qu’une illusion.

En tant qu’Essence nous sommes sans âge mais en tant qu’existence nous sommes plus ou moins âgés selon nos expériences vécues au sein de l’espace temps.

Pour s’exprimer l’Un n’emprunte pour sa joie que des chemins uniques, et singuliers. Pas d’autoroute spirituelle ou de sentiers battus. Chacun est Unique, chacun est le chemin qui mène à l’Un, chacun est l’Un qui prend en quête sa reconnaissance et finit par se Découvrir dans son Infinité illimitée qu’après avoir vécu dans un Fini semblant Limité.

Pourquoi chercher le bonheur

L être humain non éveillé semble victime de circonstances, et d’attentes et il réclame à cor et à cri son droit fondamental au bonheur et il souffre. Pourtant, il y a une autre manière d’être au monde c’est être conscient pleinement conscient, que chaque situation de vie douloureuse ou pas soit une occasion d’un regard intérieur.

Chaque situation est une occasion pour notre conscience de percevoir le jeu de la vie sans nous laisser fascine ou toucher par cette expérience. Ne plus se laisser embarquer dans des enjeux de gratification personnelle pour notre ego ou devenir victime d’une situation douloureuse si elle nous dérange psychologiquement.

Savoir se servir de cette opportunité comme le ferait un disciple avec son Maitre, parce que celle-ci nous donne l’occasion d’une écoute intérieure profonde, sensible de notre structure interne, de nos réactions, de nos façons de nous adapter au vivant et ainsi on peut expérimenter la vie dans ce corps et aussi percevoir le corps de souffrance sans s’identifier à lui, on se contente d’observer les réactions de notre âme à travers cette forme.

C’est ainsi que la phrase du temple de Delphes devient claire « Connais toi toi-même et tu connaitras tout l’Univers » c’est-à-dire la Conscience cosmique car on ne grandit que par la conscience et non la seule satisfaction biologique du plaisir ou la quête du bonheur, celle-ci n’étant que la carotte destinée a nous faire avancer alors que l’Eveil est au-delà du bonheur malheur.

Il suffit alors de « choisir d’être heureux » quoi qu’il advienne pour qu’il en soit ainsi. On peut être heureux simplement parce qu’on est Conscient d’Etre l’Un dans une forme de vie unique.

A Suivre ….

Kristian Duval

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

L’EXPERIENCE DE LA DUALITE : UNE NECESSITE POUR L’UN 3 /7 LA SEULE REALITE EST LA RELATION

Publié le par Wydyr

L’EXPERIENCE DE LA DUALITE : UNE NECESSITE POUR L’UN 3 /7

LA SEULE REALITE EST LA RELATION

La seule réalité est la relation. Les formes vivantes ne sont que support de l’Esprit de l’Un qui ainsi se rencontre lui même et c’est la qualité de la relation qui est le réel… Dés que « deux » se rencontrent un couple se forme et de l’interaction énergie qui s’échange entre eux une relation énergétique s’établit. Le processus est identique en tous niveaux, que ce soit au niveau des atomes, des humains, des anges, des planètes ou des Galaxies.

Musique inaudible

La vraie musique de l’Univers est située au-delà du monde atomique et manifestée, elle est ultrasonique, les notes de la gamme ne sont que des corps (sons) et c’est de l’intervalle entre ces sons que surgit cette musique immatérielle.

De la même façon quand deux êtres se rencontrent la musique ultrasonique de chacun s’unit à celle de l’autre et de cet échange d’amour surgit une mélodie de couple harmonieuse. Toute relation est couple, que celle-ci dure deux minutes ou trente ans ou mille ans.

L’Eros est cette onde d’amour vibral qui circulant à travers tout l’univers engendre multiples sensations dans les corps et au-delà de cette fréquence l’amour se transforme en Agapè, l’amour universel sans aucune distinction, un amour totalement désintéressé. Cet amour est totale écoute de l’autre et non plus le plaisir centré sur soi.

OBSERVER LES JEUX DE L’EGO

L’Ego sert à chaque Etincelle de vie de se localiser dans le temps et l’espace, chacun est le centre de son propre univers ; l’ego est comme une contraction de l’esprit de l’Un mais lorsque la Lumière passe à travers lui, il se détend et il fusionne en l’Un. L’Un ne pouvait se connaitre qu’en s’étant lui-même contracté sous cette forme d’ego (pour connaitre ce qu’il n’est pas) afin de découvrir ce qu’il Est.

Observer les agissements de l’ego fait partie de l’expérience. Il est révélateur de percevoir comment il fonctionne, ruse, comment il intervient dans les mailles de toute relation, comment il manipule l’autre dans l’intérêt personnel, mais il faut faire cela sans mauvaise conscience, sans juger, sans déterminer si c’est bien ou mal, simplement « voir » pour en connaitre le fonctionnement.

En toute relation il faut se détacher de l’ego pour ne faire que voir, devenir vision, voir les manifestations de son propre ego et de celui de l’autre et faire ainsi l’expérience de l’Un qui par cette relation découvre les potentiels de cet ego qui lui semble étranger et qui pourtant est sa création. Nous ne sommes venus en ce monde que pour observer les interactions des forces de l’univers dans le manifesté, que ce soient les forces telluriques, cosmiques, planétaires, élémentaires, corporelle, psychiques ou celles de l’Ego.

Nous disposons d’un corps sensible qui ressent toutes ces forces qui l’influencent, le sollicitent, le malmènent, le perturbent afin de ressentir en celui-ci l’interaction des forces de l’Univers cependant il ne faut pas s’identifier à ce corps et aux Jeu de l’Ego (via le je) mais se positionner dans notre Soi, et observer, constater, voir, sans juger ou condamner, simplement percevoir comment le fonctionnement des forces en jeu et aussi celles de l’Ego.

Dés que nous entrons en relation avec une forme de vie quelle qu’elle soit : humain, animal, végétal, minéral, ange, planète, soleil, le feu ou l’eau nous « formons un couple » et un échange d’énergie et d’informations s’établit entre « nous » et cette « forme de vie » : cette énergie qui s’échange entre les nous et l’autre est « amour » et c’est de la qualité de la relation que s’établit un échange harmonique ou dis-harmonique entre « nous » et l’Autre.

ENTRER EN RELATION AVEC SOI- MEME

Notre premier travail consiste à rétablir une relation de couple harmonieuse avec nous-mêmes : entre notre mental et nos émotions, entre notre mental et notre corps, entre nos émotions et notre corps, entre notre mental et notre façon d’agir, entre nos émotions et nos sensations, entre notre féminin et notre masculin, entre notre « moi » et notre « Soi ».

Tant que nous abordons la relation au niveau du « je » identifié à l’égo ces relations sont perturbées et perturbantes : nos émotions sont souvent en conflit avec nos pensées, et nos actions ne sont pas toujours en accord avec nos pensées.

Dés que nous prenons du recul et sortons de l’identification à la forme (le corps du moi et l’ego) nous entrons dans une phase d’observation et cela nous permet de percevoir le jeu des forces en interaction qui se manifestent par l’ego et le corps.

Le corps à ses raisons d’être. Il est mu par une conscience instinctive de survie et de reproduction - on ne peut lutter contre cela sans se sentir perturbé - ce n’est qu’en observant ce qui se passe dans ce corps, quelles sont ses besoins et exigences que l’on peut « voir » sans être perturbé et sans juger quoi que ce soit, sans rien rejeter ou condamner ( que ce soit le besoin de nourriture, de chaleur ou de relations sexuelles) il faut se placer en observateur pour percevoir sans être perturbé ni juger.

ENTRER EN RELATION HARMONIEUSE AVEC L’AUTRE : LE COUPLE

Cependant le fait d’être en bonne relation avec soi-même ne suffit pas car il faut tenir compte que les autres formes de vie sont aussi « nous ». C’est-à-dire l’Un en tant qu’autres formes et que nous devons entrer en relation harmonieuse avec toutes les formes de vie, sans aucun jugement. Dés que nous entrons en relation avec quelqu’un (fut ce pour trois minutes) nous formons un couple d’où émerge un courant d’énergie harmonieux ou non.

Si on aborde les relations extérieures à partir de l’Ego et du « je » on est perdant d’avance puisqu’on va demeurer dans une conscience égocentrique ( générée à partir de nos points de vue émanant de ce que l’on a appris ou expérimenté et déterminé comme bien ou mal). Car même si nous sommes tous nés de la même Essence et animés par le même Esprit de l’Un nos formes de vie ne sont pas toutes en affinité vibratoire. Certaines formes s’attirent mais d’autres se repoussent ou se détruisent. C’est un processus propre à notre monde : le loup qui a faim dévore l’agneau qui est faible, l’eau éteint le feu et ronge la pierre, certains champignons sont mortels pour l’humain etc.…

Dés que l’on cherche à fusionner avec l’autre à partir de l’ego on est certain que cela ne va pas coller puisque l’autre n’est pas nous et que de cette fusion ne peut naitre qu’une confusion.

Nos relations de couples humains servent à établir une relation harmonieuse entre nous et l’autre mais le but n’est pas de fusionner avec la forme de l’autre mais de percevoir par l’observation les jeux de l’ego qui commence à se manifester dés la rencontre. Vivre une relation de couple sert à percevoir les jeux de l’ego (les nôtres et ceux de notre partenaire) sans se laisser prendre au piège, être capable de voir « le jeu » sans s’identifier au je, sans se laisser perturber par cela et rester dans cette position de Soi observateur en toute situation afin de voir et de comprendre les jeux de l’ego omniprésents dans le monde qui nous entoure : politique, social, religieux. Voir sans juger, observer et constater.

Cette façon de vivre fait de nous des artistes de la vie. L’art tout comme la vie est une suite de relations : les objets ou les formes paraissent séparés mais la relation est l’Essence du vivant omniprésente qui s’exprime différemment à travers ces formes et ce qui plait à l’un ne plait pas nécessairement à l’autre, tout est question d’affinité vibratoire.

Dans nos relations humaines notre âme exprime son chant de vie et celui-ci ne peut être harmonieux que si nous avons rétabli l’unité interne entre notre masculin (mental) et notre féminin (émotions âme) en notre corps mais encore faut il que ce chant puisse s’expanser de nous en nos relations afin de générer des mélodies harmonieuses avec le chant de vie de nos partenaires.

Chaque âme émet une partition ultrasonique contenant une multitude de fréquences et d’informations (mélodie d’âme) et ne peut s’accorder qu’avec des âmes vibrant à des fréquences et harmonies similaires ou complémentaires : qui se ressemble s’assemble. Ainsi nous attirons des partenaires avec lesquelles nous pouvons générer des mélodies d’amour dignes de l’Opéra mais tant que nos « violons » ne sont pas accordés, tant que nous restons identifiés à notre moi (le corps du musicien) cette musique s’avère souvent dis-harmonieuse et cacophoniques. Dans un orchestre symphonique, chaque musicien doit accorder son instrument et faire fi de son ego pour suivre les instructions du chef d’orchestre.

A Suivre ….

Kiristian Duval

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

EXPERIENCE DE LA DUALITE : UNE NECESSITE POUR L’UN 2 /7

Publié le par Wydyr

EXPERIENCE DE LA DUALITE : UNE NECESSITE POUR L’UN 2 /7

De la conscience égotique à la Conscience cosmique

Pour que l’Un se reconnaisse il a fallu qu’il devienne « Deux » et le deux se réfractant à l’Infini à offert à l’Un la possibilité de se projeter en multiples formes jusqu’à ce qu’il se retrouve en chacune d’elle.

Le Deux est territoire de la dualité au sein duquel toutes les barbaries infinies de la conscience égotique sont le prix à payer pour atteindre la joie. Cette expérience est biologiquement nécessaire. Notre ego est une projection de l’Un sous une forme crispée et individuelle qui n’agit que par intérêt personnel jusqu’à ce qu’il lâche prise afin que l’Un se révèle à travers lui.

Notre civilisation actuelle en est encore à sa phase préhistorique et c’est pourquoi il y a encore tant que barbarie. Mais à chaque fois qu’une forme de l’Un rétablit l’’unité en son hologramme cela bénéficie au tout ; chaque hologramme étant reflet parfait du tout. C’est au travers de milliards de civilisations et de milliards années d’expansion que le Un, le même Etre sous la forme d’habits variés se cherche jusqu’à se retrouver et se reconnaitre il n’y a qu’un Etre en tant qu’Essence qui est multiple en tant que formes existentielles.

A l’origine des temps, lors du Big Bang, la soupe primordiale était si dense et opaque que la Lumière Source ne pouvait la traverser, il a fallu attendre des milliards d’années pour que la soupe soit assez froide pour que la Lumière puisse enfin se révéler.

C’est le même processus qui se passe en nous, tant que note « ego » maintient notre matière corporelle en ébullition constante, la Lumière de l’Un reste emprisonnée en notre forme. Ce n’est que lorsque nous sortons de l’égocentrisme que nous pouvons accéder à la conscience intuitive cosmique et notre Etincelle de vie devient alors le Centre de l’Univers tout entier : nous percevons que toutes les formes de vie sont le Un sous une multitude d’apparences et que nous sommes tous animés par le même Feu et nourris de la même Essence.

L’ego est une nécessité évolutive

Cependant il faut comprendre que la crispation de la conscience autour d’un intérêt personnel fait partie du processus biologique normal, l’ego vit dans un corps qui est son Royaume et celui-ci à ses raisons d’Etre que l’ego défend via ses pulsions instinctives. Tant qu’on n’a pas accepté ce fait fondamental on reste dans la culpabilité résultant de l’impression d’avoir fauté en se coupant de l’Un alors que c’était sa volonté propre qui nous à incité à cela. Sans cette séparation nous n’aurions jamais atteint la possibilité d’accéder à la conscience cosmique

Hologramme

Pour concevoir les plans de l’Un il faut se souvenir de ce qu’est l’Hologramme (j’ai déjà écrit plusieurs articles sur ce sujet).

Chaque partie de l’univers depuis l’infiniment petit à l’infiniment grand n’est pas uniquement la photo d’un concept imagé de l’Un mais contient tout le Un. Chaque segment de l’univers est en réalité un hologramme de l’Un originel, le tout dans une forme singulière .Toutes les particules Christ formant les étoiles, planètes et êtres sont nées de la cellule Un du Christ qui s’est dupliquée à l’infini. Cette particule est ton Etoile, c’est par elle que tu es en vie, reconnais la et elle brillera de milles feux en ton cœur. Nous sommes tous étincelles Christ manifestant le vivant sous une forme unique. Chaque Etincelle de vie est Hologramme du Tout : l’Un se reconnait en totalité dans toute particule de vie devenue consciente d’Etre. Toute Etincelle de vie par son expérience modifie ainsi l’Hologramme du Tout via l’Essence de vie qui est l’âme de l’Un.

L’Un ne peut être hors du monde, il est le monde et s’est projeté en celui-ci à la recherche de lui-même il y a des milliards d’années. Il n’est pas seulement matière et énergie, il est présent dans toute l’organisation de la matière vivante, au niveau atomique, moléculaire, cellulaire mais aussi au-delà dans l’Infini Absolu. Chaque être vivant conscient est lui se recherchant lui-même.

Nos cellules évoluent en conscience

Toute particule de vie demeurant encore dans la fréquence du Paradis originel contient le Tout sans en être consciente mais dés qu’elle participe à l’élaboration d’une forme de vie consciente elle devient « connaissant » ainsi les particules de vie œuvrant dans notre corps deviennent conscientes par le fait de participer à cette cocréation qu’est notre corps. Chaque cellule œuvre en interaction avec l’organe particulier auquel elle participe et est connectée à l’énergie de la planète reliée à cet organe (exemple : foie/ Jupiter). Ainsi par cette expérience nos cellules deviennent de plus en plus conscientes et participeront à l’élaboration d’autres formes de vie conscientes lorsqu’elles seront libérées de notre forme corporelle

Les animaux domestiques

Les animaux sont mus par un instinct collectif extérieur et vivent sans être conscients ni de la vie ni de la mort ( idem Adam et Eve) les animaux domestiques font partie du même processus cependant au contact de l’Homme petit à petit ils évoluent vers une conscience individuelle car observant leurs maitres humains ils développent une sorte de compréhension du processus de la vie et cela leur servira quant dans leurs vies futures ils expérimenteront la vie sous une forme consciente individuelle.

Libérer notre Lumière intérieure

La Lumière de la Connaissance est omniprésente mais lorsqu’elle se trouve bloquée par des circuits neurologiques et des zones du cerveau où sont retenues les émotions refoulées et les ressentis violents, elle ne peut agir. Pendant la nuit notre inconscient utilise ce matériau brut en l’évacuant sous forme de rêves, si on le lui demande, notre Double peut activer le processus afin de nettoyer les vieux schémas mais tant que notre inconscient enraye le processus on reste bloqué par les vieilles mémoires.

A Suivre ….

Kiristian Duval

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

pensée du jour : la Mort ...

Publié le par Wydyr

pensée du jour : la Mort ...

La Mort.....

Le corps humain est comme un glaçon plongé dans un verre d’eau ( l’Eau est l’âme) Avec le temps le glaçon fond dans l’Eau et les deux redeviennent « Un » puis sous les rayons du Soleil ( le Soi) l’eau finit par s’évaporer et il ne reste plus rien dans le verre ( matrice). tout est accompli. Wydyr

Publié dans Pensée du jour

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>