LE DON-L’ARGENT- LA TRANSPARENCE 1/3

Publié le par Wydyr

LE DON-L’ARGENT- LA TRANSPARENCE 1/3

LE DON-L’ARGENT- LA TRANSPARENCE 1/3

En ce monde où nous vivons, tout nous parait obscur, voilé, mensonger et seule la transparence pourra nous amener à voir plus clair et à sortir de l’illusion de la dualité. La transparence requise concerne tous nos états intérieurs : clarté mentale, émotionnelle, sensorielle, et nos états extérieurs : physique et matériel.

TRANSPARENCE SPIRITUELLE ET ENFANT INTERIEUR

Au niveau des plans subtils et spirituels il importe à chacun de nous de se libérer des scories engrangées tout au long de nos voyages incarnationnels, qui encombrant notre corps mental (croyances érigées en dogmes, certitudes nées de l’ego etc..) et notre corps émotionnel ( émotions cristallisées : souvenirs, nostalgies, rancunes, désirs no réalisés, non dits, colère, sensations de rejet d’abandon, colères etc ) nous empêchent de vivre dans la spontanéité de l’enfant intérieur qui est notre raison d’Etre.

Tant que notre corps mental est encombré de croyances il se comporte envers cet Enfant intérieur comme un tyran, dictateur, un père qui nous impose ses lois. Tant que notre corps émotionnel-astral- est saturé d’émotions cristallisées il se comporte comme une mère castratrice, instable, inquiète, angoissée qui nous fait vivre l’enfer quotidien.

Notre corps éthérique – vital- est la matrice au sein duquel cet Enfant intérieur peut naitre et s’exprimer en toute liberté. Il est intimement lié au Thymus qui assure notre immunité cellulaire et nous octroie joie de vivre et spontanéité.

Les informations de la Source pénètrent en notre corps via la Glande Pinéale sise prés de la « Fontanelle » de notre tête, l’information est transmise à la Glande Pituitaire, localisée quelques centimètres derrière notre 3° œil qui agit en tant que Chef d’Orchestre de notre système endocrinien. L’Union vibratoire entre la Pituitaire et la Pinéale créé un Pont vibral nommé 3° œil. Tout ce que nous percevons comme Vérité à partir de ce point créé notre réalité.

Le 3° œil n’est pas uniquement un centre de clairvoyance. Sa Nature est le Feu igné et sa fonction première est « créatrice ». Il est le Point de focalisation de notre Attention. C’est lui qui dirige tout le bon fonctionnement de notre système des glandes endocrines : thyroïde, parathyroïdes, thymus, pancréas, glandes surrénales, glandes sexuelles.

Quand nos glandes endocrines fonctionnent parfaitement, notre corps est en parfaite santé. Il est capable de s’auto régénérer, de générer un système immunitaire défiant toute infection. Le thymus est en outre capable d’assumer une fonction d’auto régénération perpétuelle c'est-à-dire que tant qu’il fonctionne pleinement, notre corps ne vieillit pas. Il reste jeune et ceci peu importe notre âge. L’expérience nous démontre cependant le contraire. Il importe donc d’en trouver la cause.

De 1 à 7 ans

Jusqu’à l’âge de 7 ans le thymus nous transmet via le sang le programme génétique de notre mère humaine. Notre sang est nucléé selon les programmes de celle-ci et c’est là raison pour laquelle nous avons besoin d’elle. C’est cela qui permet à notre corps d’assumer ses fonctions de croissance. Notre esprit est totalement focalisé au niveau du corps éthérique qui est la matrice de vitalité de notre corps physique.

Tout ce qui se passe en notre environnement pendant ces 7 premières années va avoir un impact important sur notre santé et notre devenir. Ces premières années sont régies par les influences de la Lune et de l’inconscient collectif. Nous subissons donc les engrammes de la matrice duelle. Notre inconscient, relié à l’inconscient collectif est ainsi « formaté ».

Le thymus – lié à notre Enfant intérieur – et notre corps vital est donc limité par ce programme. L’énergie vitale de notre Mère concrétise la « forme » de notre futur corps.

Qui est donc cet Enfant intérieur ?

L’Enfant intérieur est le Messager de notre âme. Il est la partie de nous – androgyne- qui connait notre mission de vie, notre rêve d’incarnation, ce qui nous à incité à nous incarner à nouveau. Ce rêve est inscrit dans les profondeurs de notre subconscient et jusqu’à l’âge de 7 ans celui-ci est perceptible à notre conscience. Cependant notre environnement parental et social a tôt fait de faire taire cet « enfant » à l’imagination débridée. C’est ainsi que nous perdons conscience de notre rêve et entrons dans la matrice du rêve collectif qui nous éloigne de qui nous sommes.

Le rôle de la Lune est de construire notre corps vital et une fois ce travail accompli de passer le relais au Soleil qui relié à Notre Soi supérieur ou supra-conscient représente notre « Conscient »

De 7 à 14 ans

Dés l’âge de 7 ans, notre thymus s’atrophie… il ne fonctionne plus qu’à un 10 ° de ses capacités et peu à peu notre « égo » prend possession de notre corps et y installe son programme karmique. Pendant les 7 années suivantes notre conscience est concentrée sur notre corps astral. Notre « moi » prends possession de ce véhicule corps et rejette tout ce qui ne lui convient pas.

L’adolescence est donc vécue comme une période où nous rejetons tout ce qui ne nous convient pas. Nous rejetons toute forme d’autorité parentale, sociale, éducatrice, moralisatrice car nous affirmons « vouloir vivre notre vie ».

Notre « sang » reçoit alors les implants mémoriels de notre inconscient c'est-à-dire de toutes nos mémoires cristallisées dans nos cycles précédents d’incarnation (karmas résiduels) tout ce qui semble ne pas convenir à notre « ego » (qui se croit tout puissant à cet âge) est rejeté de notre corps sous forme de maux divers comme l’acné juvénile. Plus nous rejetons les systèmes parentaux, plus nous avons d’acné. Notre sang bout dans nos veines. Notre Enfant intérieur se manifeste alors comme rebelle.

C’est un période clé pour notre destinée. Si elle est mal vécue, elle peut perturber toute notre destinée et nous amener sur un chemin difficile. Pendant celle-ci nous incarnons notre corps astral et tout ce qu’il contient comme banques mémoires (désirs, rêves, peurs, émotions cristallisées etc). C’est là que tout l’impact de nos relations avec notre mère commencent à se faire sentir.

De 14 à 21 ans

Pendant les 7 années suivantes, l’Attention de notre « moi » est concentrée sur le corps mental et de 14 à 21 ans nous apprenons multitudes de choses qui plus ou moins vont nous conditionner. L’influence de notre « père » est primordiale pendant cette période. Si celui-ci est connecté à la Source, il nous assiste de façon consciente et responsable. Par contre s’il n’est connecté qu’à son petit « moi » (ce qui est souvent le cas) il nous formate pour que nous entrions dans le moule.

De 21 à 28 ans

Dans la période suivante (de 21 a 28 ans) nous sommes censés êtres adultes. C’est le moment où nous incarnons notre corps causal et pouvons ainsi retrouver notre rêve d’enfant et notre Unité

Cela ne peut s’accomplir que si nos corps intermédiaires (mental et émotionnel) sont nettoyés. Si nous sommes « déjà rentrés dans le moule » nous allons devoir faire un grand travail de nettoyage mentale et émotionnel pour nous libérer des vieux engrammes génétiques provenant de l’inconscient collectif et transmis par nos parents géniteurs.

Tant que notre Enfant intérieur n’est pas libéré de l’emprise des vieux schémas parentaux, nous demeurons une créature ballotée par le destin collectif, incapable de vivre son rêve, en recherche perpétuelle d’un meilleur ailleurs.

Les énergies de la Lune nous maintiennent dans l’inconscient collectif, et notre Enfant intérieur ne peut grandir et s’exprimer librement tant qu’il est sous dépendance. Notre subconscient – Enfant intérieur- doit être libéré de l’inconscient pour se connecter au Soi conscient- Soleil- relié au Supraconscient- Source.

Christian Duval – Wydyr – à suivre….. le 28 Juin 2016

Publié dans philosophie appliquée

Commenter cet article