Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

AVANT DE CAPTER DE NOUVEAUX CONCEPTS IL FAUT AVOIR FAIT LE MENAGE INTERIEUR 2/2

Publié le par Wydyr

AVANT DE CAPTER DE NOUVEAUX CONCEPTS IL FAUT AVOIR FAIT LE MENAGE INTERIEUR 2/2

Nettoyage oblige !

Le premier travail consiste donc à rétablir au sein de notre Vaisseau corps la fréquence de l’Unité primordiale et la seule chose à faire pour cela consiste non pas à apprendre de nouveaux concepts mais à éliminer les vieux programmes pré programmés en notre esprit depuis notre plus tendre enfance. Dés que le nettoyage est accompli les informations nouvelles viendront.

Si l’on tente d’avoir de nouvelles informations conceptuelles provenant de ces autres mondes avant même d’avoir effectué le nettoyage nous vivons la dualité puisque notre programme est alors constitué d’informations opposées qui ne font que provoquer une multitude d’interférences et nous espérons alors vivre de belles choses lumineuses ( captés lors de nos méditations) mais vivons tout l’opposé ( le vieux programme est encore actif)

Notre subconscient (domaine de notre enfant intérieur) puise ses informations dans l’Inconscient (mémoires collectives et personnelles dérivant de nos expériences sous influence de la Lune) et les transmet au Conscient (Soleil) qui active les programmes de notre cerveau.

Tant que le nettoyage n’est pas accompli, nous restons sous influence des programmes « Lune » dont la Terre de 3° dimension dissociée est un « reflet cristallisé ». La Lune influence alors toutes nos croyances, comportements, attitudes et notre destinée. Notre enfant intérieur est prisonnier du programme.

Dés que nous relions notre Conscience ( Soleil) à la Supra conscience ( Soleil Source vibrale) cela rétablit le Pont avec la Source et si notre enfant intérieur ( subconscient ) est libéré de l’emprise lunaire ( inconscient collectif) il est alors animé par l’Onde de vie solaire véhiculant l’Eros Christ qui contient le programme de notre Ame ( soleil) le petit génie qui demeurait enfermé en nous s’éveille et devient « Magicien » qui captant tous les merveilleux possibles véhiculés par l’Onde de vie peut accomplir des Miracles.

Se libérer des programmes lunaires personnelles et collectives (croyances, hérédités génétiques, peurs, regrets, souvenirs, remords, frustrations, culpabilités) est le premier travail à faire, tant qu’on n’est pas libéré des croyances du passé on reste dans la dualité limitative.

Le karma et les hérédités génétiques font partie de l’illusion

Il importe donc de se libérer de toutes les croyances cristallisées en nos véhicules corps. Le karma fait partie de ces illusions car il ne nous appartient pas en vérité puisqu’il est résurgence d’un moi antérieur qui n’était pas « nous » aujourd’hui. Nous n’avons pas à porter les valises de nos vieux « moi » antérieurs mais à voyager avec une valise pleine de nouveaux possibles à vivre.

La croyance qui nous maintient dans l’illusion des hérédités génétiques engrammées par notre « moi » pour régler un karma ancestral ou des problèmes résiduels d’une trame familiale passée est la plus grande illusion qui soit. Nous ne nous collons pas des mémoires héréditaires parce que nous devons régler nos problématiques antérieures (qui nous seraient en quelque sorte imposées) mais nous acceptons de prendre ce programme (hérédité génétique) véhiculé par nos parents parce que c’est celui qui correspond le mieux à l’expérience que nous avons choisi de vivre.

Tant que nous pensons que nous sommes dépendants de ces hérédités génétiques résultant de nos karmas résiduels nous souffrons et luttons. Dés que nous nous « dissocions » de toute identification par le « mon » tout change

Se dissocier de toute notion d’appartenance

C’est ainsi qu’au lieu de penser « j’ai attiré mes parents qui m’ont transmis des tares génétiques héréditaires pour que je puisse régler mon karma » on pense alors « j’ai attiré des parents qui portaient en eux le programme génétique adéquat au karma résiduel que j’ai pris en charge afin de le dissoudre par l’expérience ».

C’est ainsi qu’on se dissocie du « je » (je dois vivre ceci, je dois régler cela) et qu’on peut agir en tant que Soi accomplissant une mission particulière au lieu d’agir en tant que « moi » ayant hérité d’un karma et de tares héréditaires à supporter.

Selon notre choix de vie ces « tares » sont plus ou moins lourdes, elles peuvent être simplement des défauts caractériels (colère, impulsivité, laxisme, mensonge etc.) ou des problèmes corporels (disfonctionnements organiques ou handicaps) mais nous héritons tous de « tares » (une tare étant un élément qui alourdit).

Tant qu’on est identifié à notre « je » (mon karma, mon corps, mes vies antérieures, mes problèmes, mes parents, mes hérédités génétiques) on reste prisonnier de l’illusion car on ne peut défaire avec le même esprit les choses que celui-ci à conceptualisé. Tant qu’on est identifié à un problème on ne peut en voir les tenants et aboutissants.

Si nous subissons les effets des mémoires génétiques de nos parents c’est parce que cela fait partie intégrante de notre travail ici bas. Si nous nous identifions à ces programmes nous en subissons les contrecoups mais si nous élevons notre conscience nous pouvons désactiver ces « possibles » pré inscrits en notre génétique et ainsi participer à la libération de tous ceux et celles qui reliés à cet égrégore en étaient dépendants.

Dés qu’un être conscient et pensant actualise un potentiel celui-ci devient disponible à tous et c’est ainsi que chacun peut dire « ce que j’ai fait vous pouvez le faire…. »

Seul le nettoyage des vieux programmes permet de prendre du recul et d’avoir une vision détachée de tout concept hérité du « mon » ou « ma » … notre esprit n’est pas limité à ce corps cependant il peut utiliser celui-ci pour réaliser son dessein divin et seule la transparence du « moi » permet cet accomplissement.

Au-delà du « moi » et du « Soi

Lorsque le moi est devenu transparent il disparait dans le Soi conscient lui-même fusionné dans le Supra conscient : on ne peut plus alors dire ou penser « il y a moi et Lui » ou « Lui et moi » on ne peut même pas dire « je me suis libéré des vieux programmes de mon ego » puisqu’il n’y a plus aucune différence entre « moi » et « Lui ». On retrouve un Etat proche de l’Absolu, celui ou l’esprit créateur ne savait même pas qu’il existait puisqu’il n’y avait rien pour lui révéler son reflet.

Le « moi » vit dans une conscience de chenille qui espère devenir papillon mais la chenille ne sait pas ce qu’est un papillon et lorsque la chenille disparait et que le papillon apparait celui-ci ne sait même pas ce qu’est une chenille. Il n’est pas devenu papillon parce qu’il à été une chenille mais parce que son Identité d’origine était d’être Papillon.

De la même façon notre Soi n’a que faire des expériences de nos « moi » lunaires puisque sa nature réelle est d’Etre solaire et lorsque notre « moi » réintègre » son Soi « Père », seul le Soi demeure et tous les vécus des petits « moi successifs « n’ont plus aucune importance, ils disparaissent.

Illusion de l’évolution

Du point de vue terrestre, il semble que nous sommes venus ici bas apprendre à vivre l’amour, à créer, etc. mais cela est pure illusion puisque dans notre Nature de Soi nous sommes « Amour » (pure vibration) et créateurs par la Pensée (c’est notre Nature Source- nous avons été Pensés pour créer par la Pensée) Nous n’avions donc rien à apprendre mais tout à découvrir.

Nous sommes venus en ce Jardin d’Eden afin d’expérimenter ce que nous ne sommes pas (créatures limitées et mortelles) pour découvrir ce que nous sommes (esprits créateurs illimités et immortels) et Définir par nos choix ce que nous souhaitons Etre.

Nous pouvons vivre l’expérience à plusieurs niveaux :

  • Si nous restons identifiés au « moi » nous pensons que nous sommes venus ici bas pour régler nos karmas résiduels et réparer les fautes de nos parents (moi antérieurs) et que nous sommes dépendants des programmes héréditaires transmis par nos parents.
  • Si nous nous identifions au Soi nous pensons alors que nous sommes venus en mission ici bas afin de prendre un part du karma collectif sur nos épaules pour alléger le programme collectif.
  • Si nous percevons a partir de l’Absolu nous percevons que « la mission » de notre Soi consistait non à libérer la conscience collective d’un vieux programme mais plutôt d’actualiser le nouveau programme, c’est-à-dire qu’en fait il n’y a rien à nettoyer puisque toutes les mémoires lunaires sont pure illusion. le karma, les charges héréditaires et tout le reste n’est qu’un tissu de croyances, tout n’est qu’illusion.

Rien n’est prévu mais tout est possible !

Plusieurs possibles s’offrent donc à nous selon notre plan de vision. Si tout était prévu d’avance a quoi cela nous servirait il de faire des efforts pour éviter ceci ou cela puisque cela est inéluctable, par contre si tout est « probabilité ce n’est pas la même chose. Il ne faut pas confondre prédiction et prévision.

Si on donne foi à une prédiction on se comporte à notre insu comme si celle-ci était « prophétie » et cela rend la prédiction réelle ( on l’actualise par notre Attention ) Rien n’est prévu a l’avance , Tout n’est que « probabilité » faisant partie d’un programme mais c’est chacun de nous qui décide d’actualiser ceci ou cela.

On peut passer toute sa vie à lutter contre ce que l’on ne veut pas vivre, contre les ennemis ou manipulateurs, contre la misère qu’on ne veut pas expérimenter ou porter toute son Attention pour créer ce qu’on veut vivre, l’abondance, la joie, l’amour , le partage , la créativité.. L’énergie utilisée pour lutter est identique à celle que l’on pourrait utiliser pour créer.

Afin de ne pas continuer à gaspiller notre énergie en pure perte pour lutter « contre » ce qu’on ne veut pas vivre il importe donc d’éliminer toutes les idées et concepts émanant de cela et ne plus nous nourrir des programmes diffusés par les médias qui nous formatent par le biais d’images et de mots révélant tout ce qui va mal et ainsi nous disposons de temps et d’énergie pour entrer en notre Jardin intérieur (Eden ou ADN) et cocréer notre réalité

Christian Duval le 24/ /11/2014.

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

VANT DE CAPTER DE NOUVEAUX CONCEPTS IL FAUT AVOIR FAIT LE MENAGE INTERIEUR 1/2

Publié le par Wydyr

A VANT DE CAPTER DE NOUVEAUX CONCEPTS IL FAUT AVOIR FAIT LE MENAGE INTERIEUR 1/2

Depuis notre plus jeune âge notre esprit est formaté par l’éducation (religieuse, sociale, morale, familiale, scolaire) et pendant toute notre vie nous fonctionnons à partir de ce programme enregistré. Nous ne disposons que de points de vue limités et limitatifs et restons cloisonnés en ceux-ci.

Le premier travail consiste donc à se débarrasser de ce programme caduc et limité qui occulte notre champ de vision. Il suffit d’ouvrir notre esprit à d’autres possibles pour percevoir que la vie est à l’œuvre sous une multitude de formes différentes et uniques. C’est ainsi qu’on peut appréhender d’autres concepts, percevoir d’autres vérités et concevoir d’autres possibles.

Nous n’inventons rien, le Créateur à tout inventé pour nous mais ces inventions sont cachées en tant que concepts dans l’invisible et c’est nous qui par notre Attention portée sur ceux-ci qui leur donnons vie et les actualisons. Notre existence consiste à découvrir ce qui est caché dans de jardin d’Eden et c’est en observant les merveilles de Dame Nature et de la Mère cosmique que nous pouvons appréhender d’autres vérités.

Les génies ne sont rien d’autres que des êtres qui doués de capacités d’observation ont découvert des nouveaux possibles en observant puis en imitant Dame nature .Il suffit d’observer le miracle d’un bourgeon qui éclot, d’un enfant qui nait ou la structure parfaite d’une ruche d’abeille pour percevoir cette intelligence divine à l’œuvre.

A chaque fois que notre Esprit accepte un nouveau concept possible (invisible) il amène celui-ci à manifestation dans son expérience et le cerveau enregistre cette nouvelle information comme base de données et développe les réseaux neuronaux et synaptiques nécessaires pour que cela devienne réel en notre expérience.

A chaque fois que nous acceptons une information comme possible, celle-ci s’inscrit en notre programme et ceci quel que soit la nature de l’information. Nous baignons dans une Lumière électromagnétique qui comporte un programme particulier lié aux expériences possibles dans ce monde de dualité : certains concepts sont désagréables a expérimenter et nous font du « mal », d’autres sont agréables et nous font du « bien ». Nous n’avons que l’embarras du choix et ce sont nos choix qui déterminent notre expérience.

Cependant au-delà de cette Lumière électromagnétique demeure une autre Lumière, plus vibrante, plus vivante, plus animée qui contient une multitude d’autres possibles conceptuels provenant de la Source Mère.

Dés que notre Attention s’ouvre à un nouveau concept invisible notre cerveau active les circuits neuronaux destinés à actualiser cette idée. C’est comme cela que sans cesse de nouveaux possibles s’actualisent en ce monde et que notre pouvoir magique s’amplifie.

Notre corps : une merveille de technologie

Tout ce que la technologie découvre au niveau scientifique et médical n’est que la résurgence de ce qui est déjà pré inscrit dans la Nature de notre corps.

Celui-ci est certes tissé de Lumière électromagnétique agençant les atomes de carbone et de silice mais au-delà de cette forme apparente nous disposons de corps subtils superposés. Notre corps est constitué d’hologrammes et selon la fréquence où nous portons notre attention notre vision et notre conceptualisation change.

A chaque fois que la technologie fait une découverte au niveau électronique c’est que notre corps dispose de la même fonction et naturellement.

La communication sans fil est révélation de nos capacités télépathiques, la télécommande nous révèle les capacités de notre pensée qui peut influencer par ses ondes tout objet se trouvant dans l’environnement (certaines civilisations extra terrestres voyagent dans des vaisseaux constitués de plasma vivant et biologique mu par sa propre force de propulsion et dirigé uniquement par un cerveau qui envoie des ordres à distance)

Tout ce que nous offre la technologie moyennant argent fait partie de notre nature originelle : télépathie, clairvoyance, télékinésie, auto guérison. La médecine utilise les ondes laser pour soigner des maladies, des ondes ultraviolettes pour scanner les organes, etc.…

Ainsi la science découvre de merveilleux potentiels à l’extérieur mais qui ne sont que résurgence de possibles déjà pré enregistrés en nous. La technologie utilise de plus en plus de particules de cristal dans les ordinateurs et certains sont mêmes dotés de particules cristallines émanant de structures humaines.

Le cerveau d’un être humain ordinaire (formaté et limité) n’utilise que 0,5% de ses capacités car il ne dispose que des rayonnements du spectre électromagnétique. Dés que notre esprit s’ouvre à d’autres possibles cela change et notre cerveau s’active de plus en plus.

Celui-ci dans sa fréquence ultimale est capable de capter et de concevoir tous les concepts holographiques contenus dans la Conscience Source de la Voie lactée et même d’Alcyone.

Si nous prenions tous les ordinateurs les plus sophistiqués existant sur terre et les relions pour créer un ordinateur super puissant, ce dernier ne serait qu’un pâle reflet de ce qu’est capable d’accomplir un cerveau humain.

Cela ne se limite par à notre cerveau mais est aussi inhérent à tout notre corps : celui-ci est un univers parfait, un outil de pure technologie, c’est notre vaisseau terrestre mais aussi notre vaisseau spatial et celui-ci fonctionne sous les ordonnances émises par nos Pensées et notre Attention. C’est pure merveille.

Nous baignons dans les Ondes

Notre esprit fonctionne à deux niveaux.

  • Nous pouvons vivre au premier niveau c’est-à-dire à n’utiliser que notre cerveau pour actualiser les concepts et idées déjà découverts et pré programmés en notre mémoire résiduelle. Avec un peu de chance nous pourrons peut être participer à la création d’outils technologiques sophistiqués ou des les utiliser pour nos créations. (Téléphone portable, ordinateurs, scanners, commandes à distance, etc.) .. Cependant tous ces engins fonctionnent par le biais d’ondes fréquentielles se véhiculant dans notre environnement et ces ondes sont porteuses d’informations qui a notre insu nous manipulent en induisant nos comportements. Nous ne disposons donc que d’une liberté relative et ne pouvons vivre sans ces outils technologiques qui ainsi deviennent nos Maitres.
  • Si nous voulons bénéficier des ondes quantiques émanant de la Lumière Source afin de vivre au second niveau nous devons nous préserver au maximum des ondes de basses fréquences électromagnétiques. C’est-à-dire qu’il faut utiliser avec parcimonie les outils technologiques qui nous maintiennent dans ces fréquences. Nous pouvons essayer de nous préserver des ondes nocives en utilisant certains moyens (cristaux et autres outils) mais nous baignons de toute façon au sein de ces ondes qui par le biais des satellites et Wifi sont omniprésentes.

Tant que notre esprit est identifié à notre corps et notre personnalité nous vivons au premier niveau mais si nous désirons vivre au second niveau (celui de la Lumière Source contenant tous les possibles) nous devons dissocier notre esprit de cette forme temporelle carbonée afin de transférer notre conscience dans notre corps vibral (Christique) qui est en quelque sorte notre Double, notre corps supérieur.

Tant que nous sommes incarnés ici bas nous expérimentons la dualité.

Au premier niveau celle-ci s’actualise selon nos choix de bien ou de mal, d’abondance ou de pénurie, de santé ou de maladie etc.

Au second niveau elle s’actualise par le fait que nous vivons dans deux mondes parallèles et simultanément : nous vivons dans ce corps de 3° dimension et en percevons les avantages et inconvénients mais pouvons aussi nous élever par la Pensée et l’attention dans notre Corps Supérieur Christallin et percevoir d’autres réalités conceptuelles.

C’est au cours de nos investigations dans ces autres dimensions que nous pouvons ramener des informations précieuses (conceptuelles) afin de les actualiser dans notre réalité temporelle de 3° D et ainsi modifier l’expérience.

Nous vivons alors « dans ce monde « sans « être de ce monde » mais en ramenant de « l’Autre monde » des informations précieuses qui permettront d’actualiser ce « autre monde » dans « notre monde ».

A suivre…. Christian Duval

Le 21 /11/2014

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

VIBRA CONFERENCE 18 NOVEMBRE ETRE ET CREER ICI MAINTENANT

Publié le par Wydyr

VIBRA CONFERENCE 18 NOVEMBRE

ETRE ET CREER ICI MAINTENANT

Lors de ma dernière intervention je vous ai parlé du passé, et révélé comment et pourquoi nous étions entrés sur le plateau du jeu matriciel et en tant que pions nous avons plus ou moins apprécié les aléas du jeu.

Cependant il ne faut pas se leurrer, si nous avons accepté de jouer et que nous jouons encore c’est parce qu’une partie de nous à encore envie de jouer. C’est de notre plein gré que nous sommes venus sur ce plateau et même si une fois installés les meneurs du jeu ont plus ou moins truqué les dés, nous ont manipulé, menti, trompé ; nous ont fait croire des tas d’inepties concernant dieu, le bien le mal, le diable cela faisait partie du programme originel encodé en ce jeu virtuel.

Lorsque nous sommes arrivés le plateau était vierge mais tous les possibles à vivre étaient omniprésent autour de nous sous forme de croyances, d’idées que les tentateurs se sont empressés de mettre à notre portée.et à chaque fois que nous avons dit « oui a ceci ou cela » nous avons crée cette chose, bonne ou mauvaise et celle-ci est devenue partie intégrante du jeu et tous ceux qui passeront après nous tomberons dans le même piège.

Afin de vous en révéler un peu plus je vais vous conter une petite histoire ;

IL ETAIT UNE FOIS UN ANGE

Au sein de l’immense vastitude du vide absolu se trouvait une immense sphère de Lumière blanche translucide vibrante et semblant douée de vie.

En l’observant de plus près celle-ci ressemblait à un immense cerveau parcouru d’ondes électriques, de couleurs changeantes, d’éclairs lumineux, de particules en mouvement perpétuel.

Au sein de cet immense cortex se trouvaient une multitude d’œufs non éclos jusqu’à l’instant où un son venu de nulle part, ultrasonique et puissant se fit entendre. Il ressemblait à un vaste bourdonnement et sous l’effet de cette mélodie générée les œufs s’ouvrirent et il en émergea une multitude de chérubins, de bébés nus qui souriaient à la vie.

La mélodie ultrasonique qui émanait de partout les traversait de part en part et chaque bébé rayonnait de bonheur et ainsi chacun d’entre eux reçut un nom vibral, une mélodie particulière.

A peine sortis de l’œuf ils se mirent à marcher dans la nuée et aussi à voler car ils avaient des petites ailes et la musique qui continuait à se diffuser leur donna envie de danser. C’est ce qu’ils firent. C’est ainsi que les bébés devinrent des Enfants.

Tout d’un coup une voie venue d’on ne sait où parla en ces termes :

« Mes chers enfants angéliques, je suis l’Etre des Etres et vous ai donné vie, mouvement et Etre afin que vous réalisiez le grand rêve d’une création que j’ai imaginé en mon long sommeil. Vous êtes moi, je vous ai créés à mon image et ma ressemblance et ai disposé en vous le pouvoir de créer librement tout ce que vous voulez, vous pouvez puisez à volonté dans cette grande substance qui vous entoure, elle est magique et prendra la forme que vous souhaitez qu’elle prenne.

Je n’interviendrais jamais dans vos œuvres, je vous en laisse la libre création, vous êtes totalement libre d’Etre ce que vous désirez Etre, je me repose en vous pour que vous rendiez mon rêve réel, vous n’avez aucun compte à me rendre, allez unissez vous et cocréez, je vous ai pensé et créé Magiciens alors soyez cela » cependant sachez que tout créateur est automatiquement impliqué dans tout ce qu’il créé ainsi ce que vous créez est une partie de vous »

Les enfants se regardèrent avec amour et il se forma des groupes par affinité et chaque groupe se localisa dans un coin de l’espace et par leur Attention unifiée engendrèrent une Etoile. Chaque groupe donna vie à une Etoile et par ce biais se formèrent des familles d’âmes.

Chaque Etoile était destinée à rendre concret un potentiel issu du grand rêve de l’Etre des Etres et ainsi chaque enfant appartint à un foyer. Son Etoile d’origine était sa patrie.

C’est ainsi qu’au sein des Nébuleuses originelles naquirent des milliards d’Etoiles toutes différentes mais toutes issues de l’âme Unique de l’Etre des Etres.

Chaque Etoile imaginée possédait en elle via sa musique une sorte de particularité, sur certaines Etoiles les anges étaient spécialisés dans la génétique, sur d’autres c’était l’art, sur d’autre c’était l’observation.

Chaque Enfant devint ainsi un Ange magicien libre de cocréer. Nous sommes tous ces Anges, ces enfants magiciens qui depuis des Eons de temps parcourons les univers avec notre Habit de Magicien (ne) cosmique.

Parmi ceux-ci il s’en trouva un du nom de Sami.

Une fois le foyer Etoilé terminé les enfants n’eurent qu’une idée en tête, c’est d’aller explorer d’autres Etoiles pour y contempler d’autres créations et aussi peaufiner leur apprentissage de Magiciens. Chacun possédait une Ame c’est-à-dire une banque mémoire d’information ultrasonique génétique musicale.

Chacun pouvait voyager à la vitesse de la Pensée, il suffit de penser à un point précis de L’univers pour s’y retrouver sous une forme vibrale immédiatement. Ce corps était créé à partir de l’osmose entre la musique de l’âme du visiteur et celle de l’Univers visité.

Ce corps servait d’outil de visitation et d’étude pour l’Enfant visiteur et une partie de celui-ci était impliquée dans l’expérience comme l’avait indiqué l’Etre suprême.

Dés que la visitation était terminée, l’Ange se projetait ailleurs et prenait une nouvelle forme adéquate à son désir d’expérience.

C’est ainsi que d’Univers cités en Univers cité Sami enrichit son âme en coopérant à de multiples cocréations.

Il voyagea au sein de multiples Galaxies, univers dimensionnels, rencontra une multitude de formes différentes mais savait que toutes étaient issues de la même Source, rien ne pouvait exister en dehors de celle-ci puisque tout la création était contenue à l’intérieur de celle –ci. Tout se passait dans le Grand cerveau. Au-delà il n’y avait que le vide quantique.

Sami partageait parfois ses voyages avec ses amis qu’ils appelaient ses « potes en ciel » et c’est ainsi que tels une bande de copains ils jouaient avec délice aux jeux de la vie tout en imaginant tout ce qui leur était possible de capter comme infos.

A chaque fois qu’il utilisait son Pouvoir Magique Sami sentait comme une onde de réjouissance le traverser, c’était un super trip orgasmique.

Expérimenter la vie était un vrai délice, c’était comme participer à un grand bal animé par un Orchestre symphonique jouant l’Opéra écrit par le Grand Etre. Chacun avait sa partition à jouer.

C’est ainsi qu’après avoir plongé au cœur de la Voie lactée, visité et exploré Sirius et les systèmes solaires qui étaient ses créations il atterrit dans le système solaire qui est le notre.

Chaque Ange ainsi créait individuellement mais coopérait avec un groupe d’anges pour concrétiser un projet commun qui lui-même faisait partie d’un projet plus grandiose qui lui-même appartenait au grand Rêve de l’Etre.

Un jour Sami se retrouva devant la Porte d’un univers particulier. Celui-ci avait été mis en place par un Grand frère cosmique que l’on appelait le « rebelle » parce que ce qu’il avait conçu était invraisemblable : un Univers au sein duquel l’Etre des Etres expérimenterait ce qu’il n’était pas pour découvrir ce qu’il était et tous ceux qui participeraient à ce jeu feraient cette expérience.

Certes seule la rumeur tendait à faire croire que le fils rebelle avait désobéi au Grand Etre mais cela était complètement faux car aucun Ange ne peut imaginer quelque chose qui n’a pas été au préalable conçu par l’Etre des Etres.

Donc si cet Univers était rendu possible c’est parce que l’Etre des Etres avait aussi désiré faire cette expérience ! Rien ne peut exister en dehors de son contrôle puisqu’il est omniprésent en chaque créature…

Cet Univers fut créé pour que les Anges qui accepteraient d’y participer expérimentent la dualité : on ne peut connaitre le froid qu’en expérimentant le chaud, on ne peut savoir qu’on est petit au milieu des grands, on ne peut découvrir la grandeur qu’en expérimentant la petitesse, on ne peut découvrir ce qu’on est qu’en expérimentant ce qu’on n’est pas.

Sami qui avait l’âme aventurière se présenta à la Porte du Grand Jeu Matriciel et l’ange gardant la Porte lui dit «

- acceptes-tu de ton plein gré cette expérience, rien ne t’oblige à participer

- acceptes-tu de perdre la mémoire de Qui Tu Es pour jouer à ce jeu

- acceptes-tu de porter ce Bandeau qui va occulter ta mémoire et te faire oublier ton statut de Magicien ?

- si tu acceptes tout cela tu ne pourras plus reculer, tu ne pourras sortir de ce jeu qu’une fois que tu en auras découvert les règles et retrouvé ta Mémoire d’origine.

Sami accepta toutes les conditions…

Il entra dans une immense géode garnie de fauteuils disposés devant des écrans, on l’invita à s’installer dans l’un deux, on lui mit un casque virtuel sur le front, et on le relia à l’ordinateur central.

Au début il n’y vit que du flou, il eut l’impression d’entrer dans une sorte de vortex lumineux au bout duquel se trouvait la Lune et il fut aspiré par celle-ci.

Il oublia tout souvenir d’où il venait, son statut de magicien, ses copains galactiques, il devint totalement amnésique.

De l’autre côté du voile lunaire tout changea. Sami se retrouva dans une sorte de jeu virtuel, au milieu d’un décor qui n’était pourtant que projections d’images et tel Lara Croft il commença à jouer.

Son expérience la plus marquante fut le train fantôme. Il apprit à se battre contre des monstres, à conduire des autos, à faire des cascades, à lutter contre des démons reptiliens et des magiciens noirs qui voulaient le tuer, à combattre multiples créatures.

De temps en temps il atterrissait dans une zone plus calme où il pouvait se relaxer un peu en contemplant de belles choses, en bavardant ou en jouant avec d’autres personnages plus sympas..

Il expérimenta multiples manèges, les montagnes russes, la grande roue, l’auto tamponneuse, le tir à la carabine, et aussi multiples jeux : il joua aux dames, au loto, aux échecs, aux dominos, aux boules, au Ping pong, au foot, au jeu de l’Oie, a la roulette

Parfois il gagnait des parties mais souvent il perdait.

Dans ses aventures virtuelles il se retrouvait avec des compagnons et compagnes et parfois gagnait des points parfois en perdait jusqu’au moment où phrase fatidique marquait « éliminé ».

Il devait alors recommencer une autre partie en endossant un autre costume mais il finit pas être si identifié au jeu qu’il ne chercha même plus à retrouver sa mémoire et de jeu en jeu il vécu une multitude de parties en tant que pion.

Cependant ce qu’il ne savait plus c’est qu’à chaque fois qu’il jouait une nouvelle partie inconsciemment il continuait à jouer de la même façon qu’il avait joué les parties précédentes, celles où il avait perdu et ainsi à chaque fois qu’il pensait gagner, bing, un souvenir de la partie précédente le faisait à nouveau perdre.

Il était tellement obnubilé par le jeu qu’il passait son temps devant son écran virtuel, il était devenu prisonnier du personnage dans lequel il s’était projeté et des créatures contre lesquels il n’arrêtait pas de se battre.

Le seul moment où il aurait pu se souvenir c’était quand ayant perdu une partie il allait en commencer une autre mais bien trop vite il se précipitait dans une nouvelle.

Ce qui le sauva fut une panne d’électricité. La Lumière extérieure lui étant occulté il retrouva la Lumière intérieure par le biais d’un rêve au sein duquel il vit un magicien doté d’une baguette qui utilisant celle-ci sans conscience créait une multitude de créatures dangereuses qui se retournaient contre lui, à chaque fois que le Magicien pensait à quelque chose il en subissait les contrecoups bénéfiques ou maléfiques.

C’est ainsi que le souvenir se réanima en Sami, ainsi se dit il « c’est moi qui créé tout cela », je ne suis pas ce personnage mais celui qui créé tous les scénarios ! Mais alors tout peut changer, je peux gagner toutes mes parties !

Quand la lumière revint il continua à jouer mais en conscience et peu a peu retrouva son Pouvoir de magicien, sa mémoire d’Origine.

Il pouvait désormais jouer sans se préoccuper de ses façons de jouer antérieurement, sans même se laisser influencer par la façon de jouer des autres (dont la plupart étaient encore englués dans le jeu)

Il savait qu’il ne servait à rien de vouloir modifier le jeu des autres, mais de jouer à sa façon, de ne plus subir les illusions générées par les images virtuelles diffusés par les organisateurs du jeu mais de jouer pour le plaisir de jouer, en utilisant ses propres règles, ses propres lois.

Pour sortir du jeu il fallait réussir à entrer dans un Château qui était La Porte de sortie. Auparavant Sami n’y était jamais arrivé car trop occupé à combattre les monstres qui lui barraient le chemin il s’était fait éliminer à chaque fois. Maintenant tout était différent car il savait que tous ces monstres n’étaient que spectres et fantômes illusoires et il avança vers le Château sans leur porter Attention. Il joua juste pour le plaisir de jouer et ainsi franchit la Porte et se retrouva de l’autre côté avec toute sa mémoire d’origine.

Il avait donc le choix entre repartir voyager dans les Mondes multidimensionnels où retourner dans le jeu matriciel pour révéler aux autres joueurs ce qu’il avait découvert. c’est cette dernière option qu’il choisit et depuis ce jour il continue à jouer sans être obnubilé par le désir de perdre ou de gagner , juste pour le plaisir et pour ainsi révéler aux autres que tout cela était pure virtualité, illusion et par son exemple il permit ainsi à de nombreux joueurs et joueuses de devenir eux aussi Maitres du Jeu et Magiciens confirmés.

Du haut du ciel, un rire joyeux résonna. L’Etre des Etres se réjouissait

FIN

Ainsi cette histoire nous révèle :

Que l’Etre des Etres nous à créé libres et créateurs : il nous à transmis son Pouvoir et n’intervient pas dans notre création. Il ne peut donc rien pour nous et tant qu’on ne reconnait pas ce Pouvoir en nous nous avons l’impression que rien ne va

Dés que nous déléguons notre Pouvoir à des forces extérieures nous perdons le pouvoir de changer ; nous nous comportons comme victimes de forces supérieures maléfiques et implorons des forces supérieures bénéfiques pour nous sauver.

Tout créateur est impliqué dans sa création. Nous avons participé à la création de notre Etoile source tout comme nous avons participé à la cocréation de la Matrice que nous subissons. Si nous sommes encore en ce monde c’est qu’une partie de nous s’y est impliqué en tant que cocréatrice et s’y est identifié.

C’est de notre propre gré que nous avons accepté de venir en ce monde et de perdre la mémoire, il n’y a aucune erreur dans le plan divin, les manipulateurs sont aussi nos créations, ce ne sont que des fantômes, des spectres

Tout ce que nous pensons nous le créons et l’expérimentons

Nous avons été créés Parfaits et avons accepté d’expérimenter l’imperfection pour redécouvrir cela.

Tant que nous restons identifiés à notre « je » nous pensons être imparfaits cheminant vers la perfection et nous créons ainsi un chemin de rédemption, de souffrance, de nettoyage karmique, de vies pour payer ou subir nos karmas, de blessures que nous voulons soigner ou guérir, de culpabilités que nous rejetons sur nos parents, nos éducateurs, les manipulateurs, la matrice, les dirigeants et perdons ainsi conscience que nous « sommes ce monde » les autres sont aussi nous sous une autre forme nous sommes tous émanés de l’âme Unique de l’Etre des Etres.

Tant que nous agissons et pensons ainsi nous subissons les illusions que nous nourrissons.

Nous pouvons changer mille fois de programmes, de techniques spirituelles : tout programme extérieur est conditionnement et notre enfant intérieur – génie et magicien- ne peut pas s’exprimer et réaliser ses rêves alors il se fâche et nous déprimons, tombons malades, manquons de joie, d’argent, d’amour et de tout …

Nous disposons de perceptions sensorielles afin que nous puissions par notre Ecoute ressentir le monde qui nous entoure : chaque plante, chaque fruit nous informe sur la présence du Deva angélique dont il est une « forme ».

Dés que nous orientons nos sens vers l’Intérieur – flamme du cœur- la souvenance reviennent et nous redécouvrons l’Enfant en nous qui ainsi se libère de l’emprise de l’inconscient collectif nous maintenant dans l’illusion

Dés que nous inversons notre vision nous ne voyons plus le monde par nos yeux extérieurs comme étant une réalité imparfaite que nous subissons (vision du moi) mais à partir du Soi (soleil intérieur) qui voit la Perfection partout et il nous suffit d’y conforter tous nos actes, pensées et sentiments pour qu’il en soit ainsi.

Dés que nous reconnaissons la Perfection en nous et partout nous recontactons l’Etre qui nous anime, le mental cesse de faire interférence, nous ressentons la Joie d’Etre

Il ne nous reste plus alors qu’à faire ce que nous aimons et aimer ce que nous faisons et ainsi on œuvre parce qu’on aime, on ne va plus au travail par obligation, on retrouve la joie de créer librement et on est pleinement heureux, la joie dilate notre conscience et ainsi l’abondance vient vers nous n’ont parce qu’on l’a mérité par nos efforts mais parce que étant déjà heureux ( par ce qu’on fait ) la vie nous apporte les éléments et événements qui confirmeront cela..

Tant qu’on n’a pas fait ce retournement, on peut utiliser de multiples techniques, faire de multiples nettoyages, mettre des pommades sur nos blessures passées ; lutter contre les manipulations, purger nos karmas mais rien ne marche vraiment car nous utilisons notre pouvoir créateur pour perpétuer un monde dans lequel le bien lutte contre le mal, le pur lutte contre l’impur, le parfait lutte contre l’imparfait et ainsi à chaque fois que nous luttons contre des forces extérieures dites maléfiques nous tissons un monde où le combat continue entre le bien et le mal au lieu d’utiliser notre pouvoir pour créer ce qui nous tient à cœur. Quel gaspillage !

Le monde est tel que nous pensons qu’il est : si nous le pensons impur et devant évoluer vers la perfection nous cocréons cela et sommes impliqués dans cette création. Plus nous luttons contre les maladies, le mal, plus nous cocréons un monde où cela sera réel et notre expérience sera donc de vivre dans un monde imparfait au sein duquel nous sommes soit victimes pleurnichardes gémissantes soit super héros détruisant le mal mais tout cela maintient le scénario du mauvais film et nous ne pouvons pas vivre l’abondance et la joie.

Nous restons ainsi prisonniers de l’elfe gris de notre cerveau, nous restons englués dans nos programmes virtuels émanant de nos casques.

La technologie nous enferme de plus en plus dans cela, chacun avec son casque sur la tête se plait à imaginer un monde meilleur tout en évoluant dans un monde qu’il ne veut plus voir : ainsi sous l’influx d’une belle musique on peut déambuler dans Paris sans voir ce qui s’y passe et avoir de grosses chances de mettre le pied dans une crotte de chien et l’on s’apercevra lorsqu’on retira ses chaussures que celle-ci est loin de sentir la rose.

La virtualité nous amène à nous projeter dans un rêve, à rêver notre vie au lieu de créer notre rêve comme par exemple : on est assis devant notre écran télé, sur celui-ci défilent les images d’un type assis dans un fauteuil qui regarde un film dans lequel un type regarde lui aussi sa télé et sur celle-ci le film raconte l’histoire d’un type qui joue dans un jeu virtuel et prend plaisir à tuer des créatures imaginaires pour se sentir un héros !

Alors si au lieu de passer notre temps à vouloir nettoyer nos vieux tapis poussiéreux et à gémir de nos souffrances d’enfance et d’autres vies, à épousseter nos vieux vêtements élimés, à nous sentir plus propres parce qu’on s’est nettoyé, à imaginer des prisons illusoires au sein duquel enfermés on passe notre temps à scier les barreaux pour sortir alors qu’il n’y a ni barreaux, ni prison car ceux-ci ne sont que projections de nos illusions virtuelles émanant de notre peur de vivre.

Allons-nous passer notre temps à lutter contre des ombres et fantômes ? Ou cocréer un monde plus lumineux où chacun réaliserait son rêve. Cela n’est ni une question de temps ni de circonstance, juste un changement de regard et tout peut changer.

Pour retrouver notre pouvoir magique il n’y a qu’une obligation : c’est reconnaitre que tout ce qu’on à vécu est notre création, que nous sommes totalement responsables de tout cela et qu’il n’y avait rien de bien et de mal en tout cela (il faut aimer tout ce qu’on à créé) parce que cela faisait partie du jeu. Et seul cela nous donne le pouvoir de changer, tant qu’on pense que c’est la faute à untel ou untelle ou notre enfance on perd tout pouvoir de changer quoi que ce soit.

Accepter cette responsabilité, accepter que tous ceux qu’on a rencontrés et qui nous ont fait souffrir nous les avions invités pour qu’ils nous aident à nous ressouvenir, est la clé de la libération…

Nous avons pris la Lune pour le Soleil

Lorsque nous sortons des atmosphères que la terre le soleil se trouve dessous et non dessus

L’ascension consiste à s’élever dans la conscience solaire

Quand on est au centre du zodiaque on ne subit plus les influences planétaires

Peu importe le signe de notre naissance

Peu importe les transits planétaires

Peu importe les transits lunaires.

Ce ne sont que des éléments de la mise en scène et rien de plus.

Quand on sort du scénario on retrouve notre liberté d’Etre

On sort de toute identification à un rôle

Tant qu’on se pose des questions on a des réponses qui suscitent de nouvelles questions.

Plus on cherche à comprendre moins on comprend car il n’y a rien à comprendre mais juste à Etre.

Le jour où l’on est réunifié dans l’Etre on ne pose plus de questions, on commence à vivre et notre Enfant intérieur se réjouit.

C’est bientôt Noel, Alors croyons au Père Noel, commandons notre habit de magicien, ou magicienne et le matin de Noel mettons le et ressentons qu’une nouvelle vie est possible, il suffit d’y croire, de le décider. Seul un enfant peut croire à tout cela alors offrons celui-ci à notre Enfant intérieur et cessons de dialoguer avec lui mais jouons avec lui au Jeu de la vie en demeurant conscients que chaque jour est Noel.

Le 18 Novembre 2014

Christian Duval Wydyr

https://plus.google.com/events/co0g268mc02p79bbrksj9i5oe1c

.

Publié dans vibra conference

Partager cet article

Repost 0

FORUM QUESTIONS REPONSES : comment me débarrasser de mes mémoires de victime

Publié le par Wydyr

FORUM QUESTIONS REPONSES :

Question : « je n’arrive pas à me débarrasser de mes mémoires de victime, je médites sur mon enfant intérieur et malgré le fait que je sais être enfant de la terre mes racines n’arrivent pas à s’enraciner en ce monde »

Pourquoi voulez vous vous enraciner dans la terre avec vos racines, ce n'est pas ce qui est demandé, ceux qui parlent d’un tel enracinement se trompent et trompent ceux qui les écoutent, ce n'est pas dans la Terre que vous devez vous enracinez mais dans votre Soi… qui est votre Royaume.

Tant que vous êtes identifiée au petit « moi » vous gardez cette mémoire de victime qui n’a plus aucune réalité. Celui-ci ne peut imaginer vivre sans passé ni avenir et il se projette sur un chemin perpétuel allant de l’imperfection vers la perfection et ainsi petit à petit se glorifie de se libérer de ceci, de cela, et il garde le contrôle et tant que vous fonctionnez ainsi vous restez dans l’illusion

Dés que vous vous intériorisez et faite taire votre mental et votre imagerie interne vous pouvez ressentir l’Etre, le Soi, la Présence qui est votre royaume et qui est en contact permanent avec le grand Tout dont il est une émanation.

Vous ressentez alors l’Etre et non plus le « moi » et depuis ce point de vue vous pouvez observer les agitations de votre « moi ». Vous vous placez alors dans la situation d’un metteur en scène qui observe le jeu d’un acteur jouant un scénario et vous vous rendez compte de l’illusion.

Cette mémoire de victime est une pure illusion maintenue et entretenue par votre « moi » et ce n’est pas par lui que vous pouvez vous en libérer puisqu’il en est l’inducteur, il faut basculer du moi vers le Soi, oublier l’acteur pour vous positionner en tant qu’Observateur.

Vous n’avez pas à vous libérer de ces mémoires mais simplement à lâcher prise. Et comme disait Maitre Eckart Tolle à une personne qui lui posait la question :

-comment puis-je savoir si j’ai lâché prise ?» Il répondit

- tu sauras que tu as lâché prise quand tu ne poseras plus cette question.

Alors je vous dis ainsi « vous serez libérée de ces mémoires quand vous ne poserez plus de questions sur celles-ci, quand vous ne leur porterez plus d’Attention, elles disparaitront d’elles mêmes et retourneront dans l’illusion d’où elles émanent »

Quand à votre enfant intérieur ne méditez pas « sur lui » mais recontacter le , il est Vous en Vous et entrez en lui, percevez ce qu’il attend de vous : plus de joie, de lumière, il n’en a que faire d’avoir été victime il veut aimer et l’être et le meilleur moyen que vous pouvez utiliser pour le libérer c’est de le laisser libre, c’est de trouver une occupation que vous aimez et de vous y adonnez cœur et âme car dés que vous aimez ce que vous faites et faites ce que vous aimez vous ressentez la joie d’être dans un corps, la joie d’œuvrer dans un corps , la joie d’être ancrée dans votre Etre profond ( et non dans la Terre) et ainsi en aimant qui vous Etes vous permettrez à l’Onde d’amour de l’Etre de se manifester à travers vous et vos mémoires de victime ou autre problématiques passées disparaitront sans laisser de trace.

Il n’y a aucun exercice particulier à faire si ce n’est de vous mettre à l’ouvrage pour faire ce que vous aimez… Tout comme l’enfant qui désirant jouer entre dans sa bulle imaginaire et joue à son jeu préféré… Soyez et Aimez ce que vous êtes, c’est cela l’Amour.

L’amour de l’enfant intérieur ouvre les Portes du Paradis, ne voyez jamais cet enfant intérieur comme étant autre chose que vous.

Christian Duval

Le 17 Novembre 2014

Partager cet article

Repost 0

VIVRE ICI MAINTENANT

Publié le par Wydyr

VIVRE ICI MAINTENANT

Ce texte est un avant gout de ma vidéo conférence du 18 Novembre.

Nous sommes le futur que nous cocréons, nous sommes l’univers que nous ressentons que ce soit au niveau individuel ou collectif

Nous ne pouvons changer le passé il est mort – cristallisé comme mémoires dans les Annales de l’Ancien Testament : karma et loi du Talion- au sein du Temple corps que nous habitons. Celui-ci régit par Saturne est comme un Tombeau mais nous pouvons le reconstruire plus beau, plus lumineux, plus cristallin en tant que Temple du Christ afin que le Nouveau Testament dont la première ligne à été écrite par Maitre Jésus marque un Nouveau commencement. C’est un nouveau livre à écrire, un vin nouveau à voire, la libération de notre Christ intérieur grâce au Pardon effaçant les vieux griefs du passé.

Par nos pensées, actions et notre Attention nous créons le monde de demain et notre futur individuel et collectif, chacune de nos pensées et intentions voyage dans tout l’univers et touche les galaxies Etoiles et la Source elle-même. Toute personne qui capte une pensée peut la rendre manifeste (il suffit de penser cambrioler une banque pour que cette pensée voyage en liberté et peut être actualisée par un mauvais garçon qui la capte)

Heureusement nombreuses sont les pensées furtives qui telles des bulles de savon éclatent avant de donner fruit mais celles qui persistent vont visiter les autres personnes tout comme celles des autres nous visitent

Demain sera donc ce que nous en faisons aujourd’hui par nos façons d’agir et de penser. Il importe donc de ne pas laisser certaines pensées et infos médiatisées qui ne font que nourrir des scénarios d’apocalypse et de crise et de sélectionner nos lectures, programmes, livres et autre nourritures du corps et de l’esprit.

Tant que notre mental nous projette dans le monde extérieur que l’on croit réel au sein duquel on reste défini comme une forme, sous une identité formelle, un métier, un nom et nous ne pouvons ressentir le Monde intérieur, celui ou demeure notre Enfant intérieur. Cela nous maintient dans la dualité à gaspiller notre énergie pour lutter contre ce que nous ne voulons pas vivre, ce dont nous avons peur au lieu d’utiliser celle-ci pour créer notre réalité.

Un pauvre demandait à un homme riche « dites moi comment êtes vous devenu riche ? » Et l’homme répondit « toute l’énergie que tu utilises pour lutter contre ta misère je l’ai utilisé pour créer mon bonheur »

Dés qu’on a compris cela il suffit de rentrer chez Soi dans notre cœur et de vivre en parfaite harmonie avec cet enfant intérieur qui ne demande qu’à se réjouir. Il suffit de contempler ce que l’on aime, ce qui nous fait du bien et de faire ce que l’on aime et d’aimer ce que l’on fait…

Sois ce que tu es c’est cela l’Amour : tant qu’on n’atteint pas ce point on n’est pas dans l’amour. On ne peut aimer les autres ou la vie si on n’aime pas en totalité ce que l’on est et quand on aime tout ce que l’on est (même ce corps qui aussi difforme soit-il) on vit dans l’amour.

Tant qu’on rejette une partie de soi ; ce que l’on appelle défauts (physiques ou caractériels) on n’est pas immergé dans le fleuve d’Amour et on ne peut pas aimer correctement les autres ni l’être en retour

Le véritable amour donne des ailes, il transforme la chenille que nous sommes devenus en cette matrice en joli papillon. Dés que l’amour enferme il n’est plus l’amour.

L’amour possessif et exclusif est anti amour. L’Amour universel est celui de l’enfant qui aime ce qu’il fait, fait ce qu’il aime et ne donne aucune Attention au reste

Il suffit alors d’écouter cet enfant qui par l’intuition nous instruit et de nourrir ces images ; d’oser passer à l’acte afin d’actualiser les potentiels révélés par la Présence en nous et de rester immergés dans ce royaume magique quoi qu’il se passe alentour, de vivre dans cet Eden ADN quantique et ainsi réaliser nos rêves et les partager avec ceux qui ont un rêve identique et ainsi participer au Grand rêve de l’Etre dont nous sommes une manifestation en tant que rêveurs acteurs.

Ainsi tout est accompli notre vie est réjouissance et l’Onde d’Eros porteuse de Grâce chante et enchante à travers cette forme ressuscitée.

Nombreux sont ceux et celles qui parlent de la fin des temps mais celle-ci n’est en fait que la fin du temps c’est-à-dire l’instant ou notre conscience réunit dans le corps Présent, dans le souffle de l’instant le passé et le futur Ici et Maintenant centré par l’Attention sur notre Intention de l’instant.

Alors notre vie devient simple, tel était le message de Jésus. Tous les mystères ésotériques sont des morceaux du voile mais une fois le voile soulevé on n’a plus besoin de tout cela.

Le fait de comprendre la merveilleuse mécanique de l’univers nous aide à ne pas douter mais l’Amour ne peut être vécu mais uniquement vécu et vibré.

Dés que nous nous éloignons du chemin, notre enfant intérieur se rebiffe et nous envoie des alertes, symptômes corporels, douleurs, pour nous ramener à l’essentiel : Lui

Il faut mieux dire du bien de soi que du mal des autres et avant de vouloir sauver les autres il faut déjà être sauvé soi même.

Dans ma vie j’ai toujours privilégié ces voyages intérieurs, ces aventures situées hors du temps et de l’espace, mon rêve a toujours été de comprendre comment et pourquoi cet Univers a à été créé et d’en découvrir les Mystères et Merveilles. Je me suis assis devant la Mère divine et je lui ai dit « raconte-moi la création « et de jour en jour par le biais de lectures, de rêves, d’études elle a soulevé un morceau du voile.

J’ai donc appris et enseigné mais au fond de moi une nostalgie à toujours demeuré : mon rêve ultime – je vous le révèle- à toujours été d’être un Conteur galactique du genre : pendant la nuit je m’embarque dans un vaisseau spatial ou j’entre dans le monde féérique via un arbre et le lendemain je reviens avec plein d’aventures à raconter.

Aussi le privilégie et continuerais à privilégier cette forme contée de la vie car a l’école ce qui me plaisait le plus c’était mon prof d’histoire qui était un bon conteur et quand il commençait à raconter je m’envolais, je voyageais dans l’histoire et mon père cet homme merveilleux qui est déjà reparti au pays du soleil m’a aussi amené sur cette voie. J’adorais qu’il me raconte son enfance, sa vie. et cela m’a profondément touché.

A mon humble avis chacun d’entre nous à une belle histoire à raconter ( même s’il y a des passages un peu difficiles) une belle Légende , un livre à écrire, celui de sa vie, de ses périples ; c’est pour cela que l’Etre nous a envoyé ici pour qu’une fois retourné prés de lui il nous dise : alors, raconte moi, comment s’est passé ton voyage !

Tout le reste, les théories scientifiques, religieuses et ésotériques si elles aident à cheminer ne nourrissent que le mental et non l’âme qui à besoin d’émotions et on ne peut partager avec les autres que les émotions vécues.

J’ai toujours aimé les cartes et tarots et j’en ai plusieurs jeux à ma disposition mais j’ai aussi créé mon propre jeu d’images ; simplement des petites cartes ou je mets les images de ce que je veux vivre ou les étapes de la saga de Frodon et quand je me trouve dans une période un peu trouble je tire une carte au hasard et celle-ci me révèle ce qui est important pour moi en ce moment. Ce sont en quelque sorte mes pierres de petit poucet et vous pouvez faire de même.

C’est en quelque sorte ma façon particulière de participer à cette Ecole de Ré création qui se met en place et si conter l’Univers me donne joie j’espère qu’il en sera ainsi pour vous qui écoutez

C’est ainsi que mon corps Temple est l’outil qu’utilise Wydyr pour partager avec vous. Vous en saurez davantage lors de ma conférence. !

Christian Duval le 16 Novembre 2014

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

Vibra Conférence en direct le mardi 18 novembre

Publié le par Wydyr

Vibra Conférence en direct le mardi 18 novembre à 20h00 heure de Paris (14h00 heure du Québec) avec Christian Duval

Ce monde est illusion alors à quoi cela nous sert il de jouer au chat et à la souris avec les fantômes du passé. Certes nous avons été manipulés mais cela faisait partie du jeu et maintenant que nous savons que nous ne sommes pas des pions mais des Maitres du jeu nous pourrions utiliser toute notre énergie pour réaliser notre rêve (individuel et collectif) au lieu de lutter contre les fantômes manipulateurs qui n’ont aucune consistance réelle. En notre flacon (corps) demeure un petit génie qui ne demande qu’à réaliser nos souhaits ! Et si nous osions déboucher le flacon pour voir !

Vibra Conférence en direct le mardi 18 novembre

Publié dans annonces

Partager cet article

Repost 0

MANIPULATION ET CONDITIONNEMENT : COMMENT S’EN LIBERER 2/2

Publié le par Wydyr

MANIPULATION ET CONDITIONNEMENT : COMMENT S’EN LIBERER 2/2

Alors que faire pour en sortir ???

Dés qu’on est averti que la manipulation fait partie intégrante de notre expérience il s’agit dans un premier temps de prendre un temps de réflexion et de recul afin de pouvoir remonter en quelque sorte au sommet de la pyramide. C’est ainsi que l’on peut essayer d’en savoir un peu plus sur les buts réels de la société qui nous emploie et essayer d’aller voir en amont quels intérêts elle sert vraiment. certes cette découverte peut nous causer un sacré cas de conscience obligeant à une remise en question car lorsqu’on s’aperçoit qu’on travaille pour une entreprise qui participe à un plan de destruction humaine ou de pollution planétaire on doit faire un choix : soit on continues à travailler pour celle boite en se sentant coupable de participer à ce programme, soit on donne sa démission et on cherche un autre boulot ce qui libère notre conscience mais préoccupe notre esprit qui se sent insécurisé quand à son avenir matériel.

Il est évident qu’il est de plus en plus difficile de trouver une entreprise dont l’éthique est irréprochable mais cela est toujours possible, combien d’enseignants, de médecins, d’infirmières et d’ouvriers ont il osé quitter leur emploi en s’apercevant que celui-ci ne correspondait pas à leur Ethique ? Beaucoup plus qu’on ne le croit… ces personnes dignes de foi montrent le chemin, cependant celui-ci n’est guère facile car il est beaucoup plus facile de « fermer les yeux » et de laisser faire les manipulateurs que de sortir de leur emprise.

Il ne sert donc à rien de critiquer tous ceux et celles qui s’en sans rendre compte oeuvrent au service d’institutions manipulatrices car toutes les Hiérarchies qui manipulent leurs inférieurs sont elles mêmes manipulées par des Hiérarchies qui les gouvernent.

La sagesse vient du lâcher prise

Il ne sert donc à rien de lutter contre les manipulateurs puisqu’eux-mêmes sont manipulés, mais de lutter pacifiquement contre les Institutions qui par ce biais établissent le contrôle et le seul moyen que l’on à pour éradiquer cela c’est le boycott. La révolution pacifique : il suffit de ne plus donner foi à certaines inepties médicales, religieuses et monétaires. Le boy cott ne peut commencer qu’à niveau individuel ainsi celui qui décide de ne plus participer à la manipulation génétique de l’alimentation s’efforce de ne se nourrir que de produits frais et naturels, celui qui ne veut plus alimenter les gros trusts et systèmes bancaires n’achète plus rien dans les supermarchés, celui qui veut participer à l’écologie n’achète que des produits locaux etc.… certes le boy cott au niveau personnel ne peut suffire, pour que cela soit efficace et provoque l’écroulement de tous ces trusts manipulateurs il faut que cela se répande au niveau de la conscience collective, ainsi informer est nécessaire mais chacun étant informé est totalement libre de participer ou non..

Tant que notre Attention est portée sur la lutte, les conflits entre humains ne peuvent cesser et les guerres continueront. Cela est valable dans tous les domaines. Le jour où les humains auront réalisé que nous sommes tous Un, un seul esprit qui s’est rendu manifeste par une multitude de formes complémentaires qui partageant les informations permettent l’instauration d’une société de paix harmonique. Alors peu importe que Dieu s’appelle Allah, Jésus, Mahomet, Bouddha, Marie ou Isis, qu’il soit homme ou femme. Il est bien au-delà de toutes ces définitions puisqu’il est Infini et donc Non défini.

La synarchie

Afin de sortir de cette structure pyramidale cloisonnée il ne s’agit pas de détruire la Pyramide mais de rétablir l’Unité entre toutes les Hiérarchies la constituant. Saint Yves d’Alveydre a révélé cela dans ses écrits sur la Synarchie : ainsi un des participants du premier niveau ( employé) fait aussi partie du Groupe du 2° niveau ( chefs) et ainsi peut communiquer les infos résultants des vécus du premier niveau, et parmi les chefs l’un d’entre eux participe aux réunions du 3° Niveau ( directeur) et ainsi de suite jusqu’au sommet et ainsi le Grand directeur est au courant de tout ce qui se passe dans son entreprise et inversement chaque niveau connait tout ce qui se passe au dessus et en dessous de lui .

C’est ce genre de structure qui dans les temps anciens a permis la structuration d’entreprises familiales solides et durant pendant de nombreuses générations. Car celui qui se trouvait à la place dirigeante était celui qui de nombreuses années auparavant avait été lui-même créateur du projet en tant qu’ouvrier ou artisan et petit à petit avait réussi à développer son entreprise jusqu’à en devenir Directeur. Ainsi il connaissait tous les avantages et inconvénients de chaque niveau Hiérarchique et lorsque les ouvriers lui réclamaient quelque chose il était à même de mieux les comprendre puisque lui-même avait été ouvrier. Lorsqu’un directeur d’une telle entreprise passait le flambeau à son « fils », ce dernier commençait son apprentissage en tant qu’ouvrier et petit à petit montait dans les Hiérarchies : il devait faire ses preuves.

De nos jours cela ne fonctionne plus comme cela ( sauf certaines exceptions) et dans les hauts postes de direction des entreprises on trouve des Jeunes diplômés de hautes écoles qui n’ont jamais travaillé dans les niveaux inférieurs et la plupart d’entre eux ne connaissent que la partie théorie et marketing des produits qu’ils vendent. Ainsi le grand directeur d’une fabrique de fenêtre s’avère incapable d’en fabriquer une de ses propres mains et ne peut donc percevoir les difficultés rencontrés par les ouvriers et distributeurs. La communication est interrompue entre ceux qui fabriquent (ouvriers) ceux qui vendent (distributeurs) et ceux qui dirigent et encaissent les bénéfices.

Ainsi quand un père passe la main à son fils qui sort de l’Université bardé de diplômes celui-ci s’avère rapidement incapable de gérer l’entreprise ou tout au plus devient il un dirigeant qui exploite ceux qui travaillent pour lui. Ce genre d’entreprise ressemble alors fort aux systèmes féodaux du Moyen Age ou chaque individu travaillant la terre et chaque artisan n’était ni plus ni moins qu’un esclave au service de « seigneurs » qui ne faisaient rien d’autre que de profiter de la vie.

La disparition du Système pyramidal cloisonné ne peut s’accomplir que par un retour à la communication entre les différentes couches et la société et non une lutte perpétuelle entre nantis et moins nantis.

Lorsqu’ on devient conscient d’avoir été manipulé, il s’agit simplement d’agir pour ne plus l’être et de demeurer vigilant c’est à dire Etre conscient à chaque instant de ce que l’on achète, de ce que l’on fait, de ce que l’on dit, que ce que l’on transmet . C’est une sorte de discipline intérieure qui débouche sur une sagesse vécue et partagée n’engendrant alors plus aucune polémique et c’est ainsi qu’on peut enfin trouver la Paix et la partager avec notre entourage

Christian Duval

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

MANIPULATION ET CONDITIONNEMENT : COMMENT S’EN LIBERER 1/2

Publié le par Wydyr

MANIPULATION ET CONDITIONNEMENT : COMMENT S’EN LIBERER 1/2

Les Anciens nous ont révélé par différentes visions et aperçus de Notre Genèse que la manipulation fait partie intégrante de notre expérience (depuis l’intervention il y a des éons de temps des Dracos et des Forces reptiliennes qui par le biais d’implants et de programmes nous ont conditionnés).Depuis notre plus tendre enfance nous sommes ainsi formatés par les différents systèmes éducatifs, religieux, moraux, médicaux afin que nous puissions rentrer dans des « moules » et accomplir tels des robots les fonctions auxquelles nous avons été assignés et conditionnés à remplir.

Depuis que les « voiles » se sont atténués par l’interaction de la Lumière Source chacun de nous à donc été informé de ces manipulations élaborées par nos médias religieux, médicaux, sociaux et monétaires. Cependant il importe de ne pas confondre les Institutions manipulatrices et ceux et celles qui à leur insu servent les plans de celles ci.

Manipulation pyramidale

Le système de manipulation ne fonctionne que grâce au système pyramidal cloisonné et seul celui qui est au sommet de la pyramide connait tout de l’organisation de celle-ci et du but poursuivi dont il est l’instigateur. C’est ainsi que l’adage « diviser pour régner prend tout son sens ».

Dans tout système pyramidal cloisonné il existe une multitude de Hiérarchies supérieures les unes aux autres, prenons l’exemple d’un organisme bancaire :

  • Au niveau le plus bas on trouve les employés qui doivent obéir aux instructions de leur chef d’agence et réaliser certains objectifs mais ne sont pas au courant de l’Ethique véritable du Grand Directeur.
  • Au second niveau on trouve les chefs d’Agence qui eux aussi sont soumis au directives de Directeurs régionaux mais n’en savent pas plus.
  • Au 3° niveau on trouve les Grands directeurs portant l’Emblème de la Banque (Crédit Agricole, Banque Populaire etc.) qui ne sont pas au courant de ce qui se trame plus haut.
  • Au 4° niveau se trouve la Banque d’Etat qui gouverne toutes les banques
  • Au 5° niveau trouve la Banque Mondiale dirigeant toutes les Banques d’Etat et c’est là que se trouve l’Entité gouvernante qui détermine l’Ethique et son but. Cette entité délègue aux Hiérarchies inférieures le soin d’accomplir les multiples tâches afin que tout fonctionne pour concrétiser ce but.

C’est ainsi que l’employé qui travaille dans une agence bancaire peut sans le savoir participer à un programme de mondialisation et de manipulation mondiale sans en être réellement averti. L’Organisme bancaire qui l’emploie peut très bien utiliser ses bénéfices pour financer des guerres, la vente d’armes ou des trafics de drogue ou manipuler les dirigeants et chefs d’Etat… Chaque niveau Hiérarchique n’est donc au courant que d’une partie du puzzle…

Révéler n’est pas lutter contre.

Lorsque la masse populaire avertie par certains crie « les banquiers sont tous des voleurs » il importe de ne pas « condamner » les employés et hiérarchies intermédiaires qui ne sont pas au courant des véritables buts de l’organisme pour lesquels ils travaillent. Ce processus est identique dans tous les secteurs, et ceux qui « travaillent » ne sont donc pas ceux qu’il faut condamner car cela maintient les luttes sociales entre différentes professions. Chaque « employé » digne de ce nom s’efforce de bien faire son travail tout en étant persuadé que celui-ci apporte un bienfait au tout et ceci dans tous les domaines :

  • L’employé de banque est persuadé qu’il aide ceux et celles à qui il consent des prêts
  • L’infirmière, le médecin et le laborantin sont intimement convaincus qu’ils apportent un bienfait à ceux qu’ils soignent, ils font tout ce qui est en leur pouvoir cependant sans s’en rendre compte ils favorisent les bénéfices des gros investisseurs détenteurs des hôpitaux et des laboratoires pharmaceutiques qui s’enrichissent avec cela.
  • Le curé de campagne et la bonne sœur qui soigne les pauvres sont dignes de foi et font tout leur possible pour transmettre leur foi par le biais de divers rituels, pratiques et services rendus alors qu’ils oeuvrent pour maintenir en place un Gouvernement religieux sont les buts sont plus ou moins mystérieux.
  • La journaliste qui anime le 20 heures ne transmet que ce qu’on lui permet de partager sans être au courant d’autres faits qu’on lui cache et est persuadée qu’elle fait bien son boulot.
  • L’ouvrier qui travaille dans une usine de décolletage ne sait pas si les pièces qu’il fabrique seront utilisées pour créer des montres suisses, des automobiles ou des armes destructrices.
  • Le marchand de légumes ou le boulanger vend les produits qu’il pense être sains mais sans s’en rendre compte distribue aussi de la nourriture modifiée génétiquement ou de la farine polluée par des produits chimiques
  • Le gendarme fait de son mieux pour accomplir sa tâche de surveillance sans savoir qu’ainsi il participe à la surveillance collective qui permet de tracer tous les individus et leur ôter ainsi toute liberté d’être.

Aucune profession n’échappe au processus et même celle qui consiste à révéler la manipulation. Au sein de toutes les Institutions il existe des gens bien intentionnés et d’autres dont les intentions sont plus égocentriques mais il ne nous revient pas de juger qui que ce soit. Il ne s’agit pas de nier la « manipulation » ni de lutter contre, il suffit de révéler le processus à ceux et celles qui l’ignorent afin qu’ils voient plus clairs et soient plus attentifs à ce qu’on leur propose mais ne pas donner trop d’Attention a cela qui fait partie intégrante du plan de l’Illusion. Lorsqu’on nous propose ceci ou cela il suffit alors de «savoir discerner » de prendre du recul afin d’anticiper les tenants et aboutissants de cette proposition et de choisir en toute liberté selon notre intime conviction ainsi on ne sera plus manipulé puisque « conscient ».

Dés qu’on agit avec conviction on tend vers la manipulation.

Dés qu’on essaie par différents moyens de convaincre et d’imposer ces « Vérités » on devient soi-même manipulateur puisqu’on étaye toutes nos révélations par des arguments ou preuves que l’on considère comme véridiques.

Hors on sait que « tout observateur modifie ce qu’il observe ». Dés qu’on observe on « pense » et nos pensées modifient l’agencement des choses en relation avec notre point de vue. Dés qu’on à découvert une vérité fondamentale (c’est-à-dire une information qu’on à vérifié par l’expérience) on peut partager celle-ci par le biais d’Internet ou des médias et notre Vérité devient alors une « croyance »pour ceux et celles qui la recevant l’acceptent et alignent leur comportement en fonction des révélations faites. On devient ainsi manipulateur de conscience et l’on est soi-même manipulé par nous-mêmes puisque obnubilés par cette idée de manipulation on ne voit tout ce qui se passe que par ce « filtre » et on devient obsédé par cette vision étroite (Judas)

On ne peut jamais transmettre une Vérité (une Vérité provient d’un ressenti intérieur et intime résultant d’une expérience personnelle) on ne peut transmettre que des croyances. Dés qu’une Vérité est partagée elle devient croyance. On ne peut donc que proposer des informations (que l’on sait être vérités) sans vouloir les imposer par une multitude d’arguments. Chacun d’entre nous expérimente le monde qu’il cocréé par sa vision intérieure : le monde devient ce qu’on croit qu’il est.

Celui qui est totalement convaincu de la manipulation finit par en voir les traces un peu partout et il ne voit plus que cela et pour lui tout est corrompu et manipulé et il passe sa vie à inciter les autres à entrer en guerre contre ceci, cela. C’est ainsi qu’il s’auto manipule et pensant faire le bien manipule aussi les autres. C’est ce principe qui est utilisé dans tous les mouvements sectaires dirigés par un faux gourou qui se positionne en Maitre à penser et qui ainsi manipule les consciences.

C’est ce qui s’est passé au Moyen Age lorsque les inquisiteurs voyaient le diable partout et utilisaient tous les arguments convaincants pour déloger celui-ci de tout individu (ils étaient persuadés qu’il était logé en chacun sauf en eux naturellement) et pour cela utilisaient des moyens violents révélant ainsi que le seul Diable qui existait était celui qui les habitant les amenait à torturer les gens de bien. Ils permettaient ainsi au Diable qu’ils disaient combattre de s’exprimer par leur comportement.

A suivre….

Christian Duval le 10 Novembre 2014

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

LE CHAMP QUANTIQUE : TOUT EST POSSIBLE Ou 2/2 Comment créer un monde meilleur.

Publié le par Wydyr

LE CHAMP QUANTIQUE : TOUT EST POSSIBLE Ou

2/2 Comment créer un monde meilleur.

Les bons et mauvais rois

Un Roi est un être mandaté par le ciel pour veiller au bien être du peuple et lui procurer les champs et outils nécessaires pour produire la nourriture pour chacun. Quand le « peuple » mange à sa faim il travaille avec joie et paie ses impôts sans rechigner, ainsi grâce à cela l’Etat peut payer une armée de soldats dont le rôle est de protéger simultanément le Roi et le peuple contre les agresseurs et voleurs possibles… par contre dés que le Roi ne respecte plus son mandat divin et maltraite et affame le peuple en l’écrasant sous un masse d’impôts, celui-ci se révolte et refuse de continuer à travailler et de payer ses impôts et ainsi le roi ne peut plus payer son « armée » qui part en déroute et plus personne ne protégeant le roi et le peuple, le royaume est détruit par une invasion de prédateurs et voleurs… ainsi une bonne politique intérieure est le meilleur garant d’un royaume sain et prospère et c’est peut être en prenant exemple sur les anciens royaumes ayant montré ce modèle que nos « empereurs modernes » pourraient régler bien des problèmes..

L’Unité extérieure ne peut venir que de l’Intérieur

Nous vivons une époque où l’on prône l’Unité Européenne voire mondiale. Le gouvernement mondial prévoit ainsi de « gouverner » tous les Grands Etats réunis (Union Européenne, Union Africaine, Union Asiatique etc.) pour dominer et contrôler tous les individus. Certes cela peut être un grand danger si les dirigeants à l’instar des « mauvais rois » ne pensent qu’à se remplir les poches au détriment de la masse populaire (ceux qui produisent et travaillent).

L’expérience démontre qu’il est impossible de générer une Unité extérieure tant que celle-ci n’est pas réalisée intérieurement. C’est ce qui se passe au sein d’une multitude de communautés spirituelles : tant que celle-ci est générée à partir d’un Maitre de sagesse vivant (et donc Réunifié avec toutes ses parties multidimensionnelles) tout coule de source car la Sagesse du Maître suffit à ordonner le bien être de tous les participants. À ce titre la communauté est comme un Royaume prospère gouverné par un bon roi.

Par contre dés qu’un être n’ayant pas encore réunifié toutes les parties de son Etreté décide de réunir des gens dispersés et non unifiés pour créer une communauté d’amour , rien ne dure dans le temps car les dissidences internes à chacun se propagent sur les autres et le « chef n’étant pas lui-même unifié » ne peut apporter l’onde de sagesse nécessaire à cette réunification..

L’histoire nous démontre bien que dans le passé il a fallu que des réunificateurs se manifestent afin que les tribus éparses se rassemblent en une Unité solidaire. Vercingétorix avait bien compris cela et il aurait réussi à chasser l’envahisseur si parmi ces tribus ne se trouvaient pas quelques chefs impulsifs qui n’obéissant pas à ses directives ont provoqué la chute de l’Empire Gaulois. Les exemples identiques pullulent dans nos livres d’histoires.

Il importe donc à chacun d’entre nous de se réunifier avec toutes ses parties multidimensionnelles afin de rendre manifeste l’Unité vibrale et ainsi par effet de résonnance répandre l’information autour de lui.

Le processus de réunification à commencé au niveau local puisque les Communautés de communes ont vu le jour et participent toutes à des Programmes régionaux qui à leur tour sont censés participer au Programme gouvernemental. Cependant tout n’est pas encore réglé puisque parmi le dirigeant il existe encore une multitude de « non sages » qui ne pensent qu’à profiter de l’occasion pour s’enrichir personnellement ou pour enrichir leur commune au détriment des autres.

Politique unitaire

La France aime brandir très haut son étendard « Liberté Egalité Fraternité » qui pourtant aujourd’hui n’a plus aucune signification réelle. Les gouvernement français aime faire savoir au monde qu’il cultive une éthique de bonté et de générosité envers les autres Nations et la politique française internationale est fortement axée sur l’extérieur ( aide aux pays étrangers) cela ne serait pas un mal en soi si la situation économique en France était stable et que chaque citoyen puisse manger à sa faim et se sentir partie intégrante de ce bien être collectif. Comme cela n’est pas établi, sous une apparence de paix la France vit un état de guerre où les Français de souche finissent par rejeter les ethnies étrangères installées sur le sol français. Ainsi le racisme s’est installé à cause d’un manque d’Unité au niveau des instances gouvernementales.

Le même processus est actualisé en différents pays de la communauté Européenne et nous ne pouvons prétendre créer une Europe Unifiée en réunissant des Nations dés unifiées en leur intériorité. Ce n’est pas en réunissant des gens dissociés de leur conscience unitaire qu’on peut espérer recréer une Communauté d’âmes solidaires…

Le rôle d’un Père : nourrir et protéger

Le rôle d’un Père de famille est de nourrir convenablement les siens et pour cela il travaille. Plus il dispose de moyens plus il peut se permettre d’agrandir sa famille et pourquoi pas d’y adopter des enfants étrangers ou des personnes en difficultés. Cependant dés que la masse critique est atteinte, il sait que s’il continue à enfanter ou faire venir chez lui de nouvelles bouches à nourrir il va créer une problématique puisque chacun n’aura plus la nourriture nécessaire pour vivre bien et cela ne pourra qu’à moyen terme déclencher des conflits intérieurs qui se répercutant sur la vie du « domaine » finiront par tout détruire.

La sagesse de ce Père consiste donc à anticiper ce qui est possible et ce qui ne l’est pas. Le rôle d’un roi ou Président est identique et tant que la politique est trop axée sur l’extérieur au détriment de l’intérieur le peuple affamé se rebelle et la guerre remplace la paix. Comment peut-on espérer participer à la création d’une Grande communauté Européenne quand la majorité des Français se trouve en situation de manque (idem pour les autres pays) Si le Président avait un sage à sa disposition sans doute pourrait il réorienter la politique pour le bien être de tous !.

Le processus de contamination par des virus est identique au niveau « conscience » : dés qu’un Français est mécontent il le démontre par sa façon de vivre et d’être et de parler et cela se communique alentour et le mécontentement collectif ne peut que générer une révolte collective qui loin de l’unité ne fera qu’augmenter la dualité entre individus…

L’individu qui vit seul ne pense qu’à son bien être cependant nous faisons tous partie d’une grande communauté appelée « humanité » et qu’on le veuille ou non notre bien être dépend aussi du bien être des autres et si ceux-ci manquent de l’essentiel ils déclencheront un climat d’hostilité qui ne peut que se répercuter sur nous. Au sein d’une communauté le bien être collectif prime sur le bien être personnel et c’est peut être sur cette voie de sagesse et de partage que nous pouvons cheminer ainsi celui qui à trop peut donner à celui qui n’a rien…

I l suffit donc qu’un nombre restreint de personnes commencent à agir en ce sens pour que le Tout puisse en ressentir la réalité. Dés que quelques uns se réunissent pour nourrir une Intention collective celle si agit.

Une expérience à été réalisée pendant le conflit israélo libanais dans les années 1980. Des personnes bien entrainées à développer un sentiment de paix se sont réunies afin de créer un égrégore collectif et pendant que cette énergie était émise les accidents de la route et les activités terroristes diminuaient ou cessaient complètement mais dés que les participants cessaient leur « émission collective » tout recommençait comme avant. D’après les études faites par la suite il suffirait que 800 000 humains cultivent en permanence cette intention de paix pour que la paix mondiale devienne une réalité.

A la différence des animaux qui ressentent la vie mais ne pensent pas nous sommes une espèce qui à la possibilité grâce à l’Attention de nourrir des Intentions précises. Nous ne sommes donc pas ici par hasard mais pour participer à la création de ce monde ; nous ne sommes pas soumis aux lois de la physique et de la biologie ni aux limites de l’espace temps et d’un ADN limité car nous disposons d’un Programme holographique d’un ADN à 12 brins qui nous offre d’infinies possibilités.

Nous ne sommes pas séparés de ce que nous voyons et expérimentons puisque nous en sommes les Co créateurs ! Nous sommes le monde que nous pensons… le Monde devient ce que l’on pense qu’il est. La matière se modèle sur les impulsions énergétiques de nos Attentions portées sur nos Intentions. Dés que nos intentions sont bonnes pour le collectif ; notre monde devient meilleur.

Christian Duval le 5 Novembre 2014

Publié dans conscience quantique

Partager cet article

Repost 0

LE CHAMP QUANTIQUE : TOUT EST POSSIBLE Ou 1/2 Comment créer un monde meilleur.

Publié le par Wydyr

LE CHAMP QUANTIQUE : TOUT EST POSSIBLE Ou

1/2 Comment créer un monde meilleur.

Toutes les expériences possibles existent dans le champ quantique : la paix, l’abondance, le succès, la joie, l’amour, mais aussi les maladies, la guerre, la mort, la violence, la misère. Toutes existent sous la forme de potentialités non réalisées et c’est par l’Attention que l’on transforme celles-ci en réalité au sein de notre Univers Royaume Individuel qui touche aussi le Collectif. Tout ce qu’une personne fait dans un certain endroit du monde a un effet sur ce qui ce passe de l’autre côté et bien au-delà.

Nos sources principales de connaissance proviennent de la science, la spiritualité et de la culture et quand nous unissons toutes ces voix en une sagesse plus simple et applicable cela nous confère la pouvoir de participer à l’établissement du bien être collectif.

Observer c’est créer

On ne peut se contenter d’observer le monde car dés que nous regardons quelque chose nous sommes traversés par des pensées, sentiments, émotions et croyances et en vertu du champ quantique au sein duquel nous évoluons nous sommes partie intégrante de ce que nous observons .Que nous le voulions ou non nous sommes toujours en train de créer car Penser c’est créer : nous avons été Pensés pour Créer. Où que l’on se trouve, on créé ; c’est notre Attention portée sur le monde que nous observons qui modifie celui-ci : nous ne pouvons porter Attention que sur quelque chose que l’on pense réel (que cette chose soit bénéfique ou non, que nous l’aimions ou la rejetions)

Porter Attention c’est reconnaitre que ce que l’on observe est réel et ainsi l’Attention rend l’Intention vivante en lui procurant l’énergie nécessaire à sa manifestation. Peu importe que l’on soit pour ou contre ce que l’on observe, dés qu’on regarde c’est qu’on reconnait l’existence de ce que l’on observe. Dés qu’on lutte contre une maladie c’est qu’on reconnait que celle-ci existe et on utilise alors une partie de notre Energie conscience à lutter contre quelque chose qu’on croit réel et qui pourtant n’était que subjectif avant notre Observation. Comme dit le proverbe « celui qui cherche la petite bête la trouve », ainsi celui qui cherche les symptômes d’une maladie éventuelle en son corps donne attention et vie à cette « possibilité « qui nourrie par l’énergie devient une réalité expérimentée.

Peu importe que l’on soit pour ou contre ce que l’on observe ( attraction ou répulsion) le simple fait d’Observer c’est reconnaitre que la « chose » existe ( dans notre réalité) Plus on écoute les médias qui nous révèlent que tout va mal plus nous sommes persuadés que cela est vrai et il nous reste alors deux alternatives : soit on accepte cela comme réalité et on l’expérimente, soit on ne veut pas subir cela et on lutte contre en cherchant multiples moyens d’établir un système de pensée positive pour contrecarrer ce programme négatif et c’est ainsi qu’on vit dans une « tension permanente »car dés qu’on relâche un tant soi peu l’Attention portée vers cette pensée positive, c’est la pensée négative qui se révèle alors plus forte.

Paradis, Enfer ou Purgatoire ?

On peut ainsi rester assis en deux chaises entre ces deux systèmes de pensée ce qui nous maintient dans un équilibre précaire et inconfortable. Dans cet état on peut échapper au pire mais on ne peut vivre le meilleur car notre énergie est dans les deux camps à la fois. C’est ce qui nous arrive lorsque par des états méditatifs nous entrons dans des zones vibrales de bien être, d’amour, de partage, d’abondance mais qui cessent dés que nous retournons dans notre état de conscience de veille et ainsi nous plongeons à nouveau dans les difficultés illusoires de l’astral planétaire qui deviennent notre réalité.

On accède à certains états paradisiaques mais retournons vite dans l’enfer quotidien et quand nous sommes « entre les deux » notre vie devient une sorte purgatoire où l’on se demande ce que l’on a bien pu faire au bon Dieu pour rester ainsi sur la touche (on se demande comment se libérer de notre charge karmique)

Tant que nous ne faisons pas un pas – sage en avant nous restons ainsi entre deux mondes qui chacun de con côté essaie de tirer notre Attention vers lui. Cela peut durer une éternité de temps. La Plupart des individus pensent que la réalité visible en ce monde est unique et inéluctable, ils n’ont accès qu’à leur conscience de veille influencée par l’inconscient collectif et ne peuvent imaginer autre chose.

Changer de vision c’est changer le monde

Dés qu’on commence à percevoir la dimension du champ quantique universel tout peut changer car on se rend compte que tous les possibles sont omniprésents en ce champ universel mais que rien ne nous oblige à actualiser certains potentiels latents comme la maladie, la pénurie, la violence et la guerre. Les « démons de l’astral » ne sont que des entités élémentaires tentatrices, elles « proposent » mais c’est nous qui disposons .Elles n’ont aucun autre pouvoir que de suggérer telle ou tel problème ou idée de maladie, cependant dés qu’on les nourrit en leur portant Attention on « donne vie » à leurs « intentions » et celles-ci deviennent réalités pour nous et par effet de résonnance vont aussi « toucher » ceux qui nous côtoient.

Boy- cotter La maladie …

Ainsi celui qui croit avoir la « grippe » propage cette information autour de lui et ainsi devient sans s’en rendre compte un « messager des forces de l’ombre » qui par ce biais peuvent toucher d’autres personnes. C’est ainsi que toute croyance transmise peut devenir une vérité pour celui qui la recevant lui donne Attention. L’entité « grippe » existe certes au niveau du programme collectif (comme possible) mais personne ne nous oblige à lui donner « vie et attention ». Dés qu’on pense avoir été touché ( on se met alors à observer les symptômes corporels) on nourrit cette Entité et on lui permet de se nourrir de nos énergies et de se rendre manifeste à travers notre corps ( comme si on l’invitait chez nous) et ainsi on abaisse notre système immunitaire et la force d’attraction nous amène à nous rendre en un lieu où ce « virus » à déjà été actualisé par une personne et quand nous rencontrons celle-ci , le gène se transmet à notre corps et on « attrape la grippe ». On fait alors partie de l’armée des « grippés » et l’Entité « Grippe » se servira de nous pour transmettre le virus à une autre personne elle aussi attirée par le concept.

Il faut bien comprendre que ce processus agit au-delà même de notre bon vouloir : on a beau ne pas aimer la grippe ou se protéger contre elle, dés qu’on « penses à elle » on lui donne vie. Et cela finit même par devenir une habitude et lorsqu’on va chercher un médicament chez le pharmacien on lui demande sans s’en rendre compte un « médicament pour la grippe « …lapsus révélateur !!

Le processus est identique pour toute idée ( bonne ou mauvaise) faisant partie des potentiels contenus dans le champ quantique de notre Matrice 3 D : sida, cancer, rhumes, tuberculose, misère ; chômage, crise mais aussi abondance, santé, vitalité, richesse … tout n’est que question de choix et pour éviter de faire des mauvais choix il suffit d’être plus conscient de nos pensées, de ce qui nous est proposé et de ne plus nous laisser manipuler par l’inconscient collectif nourri par les médias politiques, religieux, scientifiques, médicaux et monétaires…

Comment en sortir …

Si nous passions notre vie « sur la sellette » à essayer de ne pas « succomber aux tentations » tout en ayant peur, notre existence serait un véritable enfer ou purgatoire et c’est ce que tentent de nous faire croire certains courants religieux dogmatiques qui nous informent que nous sommes venus ici bas pour payer nos péchés et que Dieu nous envoie des punitions pour nous apprendre à être plus sages et aimants.. Et ainsi nous finissons par accepter cela et nous rentrons dans le troupeau des moutons qui se laissent manipuler par des bergers inquisiteurs.

La solution est bien plus simple qu’on ne le croit : au lieu de lutter contre tout ce que l’on ne veut pas expérimenter ( tout ce qui va mal dans le monde ) il suffit de porter toute Notre Attention sur ce que nous voulons expérimenter ( tout ce qui nous rend plus joyeux, aimants , généreux) et oublier tout le reste. Ainsi quand la « maladie » frappe à la porte de notre maison ou la « crise » il suffit de ne pas lui ouvrir car dés qu’elle pénètre chez nous, le doute s’installe et tout recommence. Le Créateur Père Mère nous à créés parfaits et aimants et nous ne pouvons entrer en son Royaume d’Amour que lorsque nous avons chassés de notre Temple corps tous les indésirables tentateurs qui s’y étaient installés à notre insu.

Le boycott est une arme extraordinaire surtout lorsqu’elle est utilisée au niveau collectif. Les sages de tout temps nous ont invités à retrouver l’Unité primordiale (toutes ethnies et croyances confondues) afin que nous puissions rétablir une Terre Paradisiaque et les forces manipulatrices n’ont que le pouvoir que la masse inconsciente leur donne. Il ne nous sert à rien de critiquer ces forces manipulatrices ou de les traiter en ennemis car cela renforce leur pouvoir, par contre il peut s’avérer judicieux une fois que l’on a compris qu’on avait été manipulé de vivre en toute conscience afin de ne plus se laisser manipuler par de fausses croyances, ceci commence au niveau individuel et par effet de contagion modifie l’environnement… si demain tous les humains conscients des effets dévastateurs de la nourriture modifiée génétiquement refusaient d’en consommer , les grosses firmes industrielles seraient bien obligées de changer leur production…

A Suivre…. Christian Duval le 5/11/2014

Publié dans conscience quantique

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>