Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mon expérience d'astrologue et ses révélations

Publié le par Wydyr

MON EXPERIENCE D’ASTROLOGUE ET SES REVELATIONS

Le but de l’étude de la charte zodiacale – thème astrologique- est de percevoir quels sont les meilleurs potentiels à actualiser en cette incarnation afin de réaliser les plans du Soi supérieur ou Double solaire dont la personnalité incarnée est une extension holographique au sein d’une matrice dissociée et déformée par le spectre électromagnétique faisant voile.

Si certains traits comportementaux hérités des vies antérieures sont encore actifs et enregistrés dans l’inconscient via le subconscient il importe parfois de les ramener à la mémoire consciente afin de les éliminer et de ne plus se laisser embarquer dans les chimères d’un passé révolu. Le bagage karmique n’étant en fait rien d’autre qu’un amas de mémoires résiduelles cristallisées constituées de frustrations, culpabilités, rejets, rancunes, émotions et sensations mal digérées tout au long des épisodes existentiels précédents.

L’Illusion et ceux qui la servent tendent à nous faire croire que nous sommes venus en ce monde pour y vivre nos rêves et c’est cela qui nous maintient en celui-ci. Nous ne sommes pas venus ici bas pour rendre concrets nos fantasmes résultant de nos mal vécus mais bel et bien pour actualiser notre véhicule Lumière et ressortir de ce plan d’illusion.

Nous sommes des extra terrestres égarés !

Notre histoire ressemble à celle d’un extraterrestre qui ayant découvert par hasard ce monde bizarre à décidé de l’explorer, pour cela il a stationné son vaisseau spatial dans une zone gardée par un bouclier d’invisibilité et à pris une apparence humaine pour commencer sa visitation. Cependant dés qu’il est sorti de la zone fréquentielle où est garé son vaisseau il à perdu toute mémoire de son origine et même de l’endroit où ce vaisseau était stationné. C’est ainsi qu’amnésique de son identité il s’est aventuré sur les chemins de la vie et au contact d’autres égarés comme lui-même à commencé à imaginer et à créer un monde qu’il à fini par croire réel et unique.

Ayant perdu conscience de son pouvoir créateur il ne s’est pas rendu compte que le monde qu’il pensait objectif n’était que projection de sa propre façon de voir le « monde » reflété sur l’écran de la matière réflectrice activé par la Lumière du spectre électromagnétique. Il s’est ainsi trouvé dans la même situation qu’un spectateur qui visionnant un film prend celui-ci pour la réalité.

Les atomes de son corps subissant la pression de l’espace temps, agglutinés les uns aux autres ne pouvant plus se mouvoir en liberté afin de générer plus d’énergie

Subissant les effets désastreux et compressifs de cette « fausse matière » il s’est retrouvé dans un corps constitué d’atomes agglutinés par l’espace temps qui ne disposant pas assez d’espace pour se mouvoir en liberté afin de générer plus d’énergie s’est atrophié. L’espace temps matriciel est régit par Thanatos Chronos celui qui cristallise, enferme, rend mortel. Les quarks contenus dans les électrons formant les atomes ressemblent à des « anneaux » remplis de vide quantique mais quand l’espace est confiné, l’énergie vint à manquer. C’est ainsi que notre visiteur s’est retrouvé dans un corps qui dégénérait sous l’emprise du temps jusqu’à devenir de plus en plus raide et douloureux. Nous sommes ces « visiteurs »…

Ceci dure jusqu’au moment où l’âme ne pouvant plus rien faire avec ce véhicule bon pour la casse se libère de l’enveloppe corporelle et le corps meurt. Cependant l’âme qui se libère n’est pas l’âme solaire (qui elle est restée hors de la matrice en tant que Soi solaire) c’est l’âme lunaire qui est constitué de la banque de données mémorielles de tout ce que le visiteur à vécu depuis son entrée en cette matrice. Mais cela n’a absolument rien à voir avec la Mémoire de l’âme solaire qui de nature ultrasonique nous maintenait en vie dans notre forme corporelle unifiée avant notre arrivée ici bas.

Dés que l’âme lunaire –terrestre- se trouve sans corps elle s’empresse bien vite de s’en créer un autre afin de continuer son exploration du monde afin de concrétiser ses rêves et projets d’ici bas. Plus l’âme à enregistré de frustrations, culpabilités et autres rejets et rancunes, plus elle est avide de réaliser des rêves ici bas (trouver l’amour parfait, réussir professionnellement, être artiste reconnu, avoir du pouvoir etc.) et n’a absolument pas conscience que tout cela la maintient dans un monde totalement illusoire et virtuel. Le corps physique n’est qu’un hologramme projeté en ce monde, un ressenti et il n’a rien de véritablement tangible.

Tant que notre conscience réalise ses projets elle ne se pose pas trop de questions mais dés qu’elle se trouve face à des obstacles qui amènent de nouvelles frustrations elle s’introvertis et se pose une multitude de questions.

A chaque nouvelle vie, le « moi » ne se souvient rien des vies antérieures, ceci afin de lui donner la possibilité de vivre une toute nouvelle expérience ne dépendant nullement des vécus antérieurs cristallisés dans la mémoire de l’âme. Cependant à chaque fois qu’il est confronté à une situation, le « moi »à tendance à réagir au lieu d’agir. Ainsi il n’agit pas directement dans le présent sans douter mais sent que quelque chose le freine instinctivement au niveau corporel et énergétique. Cela provient du fait que chaque événement se présentant devant nous n’est en fait qu’une image « miroir » réactivant un vécu antérieur afin d’en évacuer l’information cristallisée. Ainsi un « moi » ayant perdu la vie lors d’une noyade a instinctivement peur de l’eau quand il se retrouve dans une autre vie face à une situation qui l’oblige à se jeter à l’eau. C’est au moment précis ou l’information engrangée ressort à la surface que le « moi » peux l’éradiquer. Le « moi » qui a peur de l’eau dois à tout prix se réconcilier avec cet élément et en apprenant à nager il nettoie cette vieille mémoire qui provoquait l’obstacle.

Ame lunaire et fantasmes

Notre âme lunaire –terrestre- est donc comme une bouteille de Perrier pleine de bulles : notre subconscient sert de passage entre l’inconscient (âme lunaire) et le « moi » conscient. Chaque événement de notre quotidien est donc orchestré par notre âme lunaire qui par le biais des situations nous oblige à affronter certaines nécessités et à nous débarrasser des vieux programmes cristallisés. Chaque rêve terrestre non réalisé ressemble à une bulle d’air de cette bouteille et tant qu’il y a des bulles on se réincarne. Et tant que notre « eau » est « gazeuse » on ne peut pas se consacrer au but réel : retrouver notre mémoire et notre vaisseau pour ascensionner à nouveau dans le monde « réel » et sortir du rêve.

Les 12 épouses zodiacales

Tant que des rêves sont enregistrés en notre âme lunaire la force d’attraction électromagnétique et le rayon lunaire cristallisant nous oblige à revenir une multitude de fois en ce monde. Notre périple ici bas consistait de prime abord à explorer les 12 terres zodiacales – épouses- car chacune d’entre elle contient des informations Source provenant des Elohims conceptrices de notre Univers. En chaque signe du zodiaque il y a une petite pierre cristalline à découvrir, un crâne de cristal à écouter. Lorsque nous avons parcouru ces 12 signes il nous suffit ensuite d’une 13° incarnation pour synthétiser toutes les infos récoltés en ce monde et ascensionner dans notre véhicule d’Etreté solaire.

A chaque incarnation nous disposons d’un programme solaire spécifique -décrit par la position du Soleil dans notre thème) c’est notre signe zodiacal de naissance. Et l’heure de notre naissance détermine notre signe Ascendant (signe astrologique situé à l’ascendant) qui est en quelque sorte l’image archétypale clé (personnalité) par laquelle nous allons pouvoir exprimer notre Essence solaire.

Mon expérience en tant qu’astrologue

Ce que nombreuses personnes ignorent c’est que l’endroit où se positionne notre Ascendant natal est celui où se situait la Lune lorsque nos parents nous ont conçus (lors de l’acte de fécondation) ainsi il est relativement aisé (surtout pour les gens nés à terme) de déterminer leur heure de conception et donc d’établir aussi un thème de conception riche en informations.

Pendant de nombreuses années j’ai pratiqué et enseigné l’astrologie et ait utilisé aussi l’astrologie alchimique dit « lunaire ». La lune parcoure environ 12,8° du zodiaque chaque jour et en 28 jours à fait le tour complet du zodiaque. Chaque jour elle active ainsi une « Demeure philosophale zodiacale » qui est intimement liée à une lettre de l’alphabet hébraïque qui est la résultante d’un langage vibral ancien. Ces études lunaires étant révélatrices de nombreuses informations sur les vies précédentes.

Notre périple aurait donc été suffisamment aisé et court si au lieu de vouloir réaliser nos rêves résultant de nos projections en ce monde nous avions directement exploré ce qui était important mais la vie ici bas est comme une école, tant qu’on n’a pas appris tout ce qu’il était nécessaire de connaitre on redouble et c’est pour cela que parfois nous nous réincarnons une multitude de fois sous les mêmes auspices astrologiques ( signe zodiacal) afin de peaufiner notre apprentissage.

Chaque signe zodiacal étant une terre nouvelle à explorer on a donc le choix entre aller à l’essentiel et percevoir les paramètres informatisés par le biais d’expériences a l’aide de notre corps et notre Conscience, soit de vouloir tout explorer en détails et ainsi nous disperser à tout va.

En effet, à chaque fois que nous n’arrivons pas à concrétiser un rêve nous en devenons obsédés à tel point que nous pouvons revenir nous incarner une multitude de fois pour réaliser celui-ci et à chaque fois nous sommes confrontés à de nouvelles situations qui elles aussi engendrent d’autres rêves à vivre plus tard. Certaines personnes peuvent s’incarner plusieurs dizaines de fois uniquement pour expérimenter l’amour parfait et tant qu’elles n’ont pas réussi elles reviennent et reviennent pour le même but.

Pourquoi lutter contre l’intelligence cosmique ?

La vie est très bien faite et l’intelligence cosmique nous permet de réaliser facilement ce qui est le plus adéquat à notre évolution. Dés que nous nous engageons dans une lutte pour obtenir par de nombreux efforts ce que le « ciel » ne semble pas vouloir nous octroyer, nous nous éloignons de notre chemin de joie. Combien de femmes et d’hommes stériles luttent ils corps et âme pour enfanter alors que la vie leur indique un autre chemin. Après de nombreux échecs ils se consolent alors en adoptant un enfant du tiers monde en ayant ainsi bonne conscience en accomplissant un acte charitable. Certes vu de l’extérieur il semble qu’il en soit ainsi mais d’un autre point de vue il peut en être tout autrement : il a fallu qu’une âme s’incarne dans une famille pauvre et soit ainsi amenée à l’orphelinat pour qu’un couple de parisiens en manque d’amour puisse combler son besoin alors que la vie leur offrait une autre destinée !!!

De rêve en rêve nous revenons une multitude de fois en ce monde pour refaire les mêmes expériences (amour, guerres, réussite, enfanter, construire des maisons, inventer des moyens de locomotion). Certes le décor et les moyens changent mais les consciences restent identiques tant qu’elles sont obnubilées par la croyance que seul ce monde est réel. De nos jours nous possédons des armes plus puissantes et des moyens de locomotion plus sophistiquées qu’au moyen âge mais nous « faisons toujours la guerre »… la technologie à évolué mais pas la Conscience. Nombreux humains d’aujourd’hui sont aussi instinctifs que certains barbares "Moyen Ageux "et il suffit parfois de peu (manque de nourriture ou d’argent) pour qu’ils se révèlent ainsi.

Notre âme étant comme une bouteille pleine de bulles il est donc primordial de laisser s’échapper celles-ci. La première méthode consiste à vivre ces rêves qui nous hantent mais de ne point s’y cristalliser plus longtemps que nécessaire. C’est la méthode que j’ai moi-même employé : j’ai voulu être commerçant, puis conférencier, faire du théâtre, chanter dans une groupe. J’ai fait tout cela mais ne m’y suis pas attardé plus que nécessaire car quelque chose en moi me disait que j’avais déjà vécu cela et que seule une nouvelle expérience totalement inconnue pouvait m’apporter satisfaction.

Astrologie intuitive

Je ne me suis pas davantage cristallisé dans mon statut d’astrologue, enseignant conférencier et ait toujours privilégié une astrologie plus intuitive que rationnelle. Etant chercheur dans l’âme j’analysais en profondeur tous les possibles qui se révélaient à moi afin de les partager avec ceux qui me consultaient mais je me suis rendu compte que pour nombreux d’entre eux le mot karma égalait « péché punition «

Mon but premier n’était pas de charger ceux qui venaient me voir de lourds fardeaux karmiques mais bel et bien de les aider à s’en libérer. Je n’ai jamais conçu ni expliqué le karma comme une punition à subir ou comme un fardeau à trainer pour réparer les erreurs du passé car en ce monde rien n’est bien ni mal mais tout est expérience. La seule chose qui importe c’est que lorsqu’on se rend compte d’une erreur il importe de ne pas la réitérer et si l’on à fait inconsciemment du mal à quelqu’un , on peut demander pardon ( humilité oblige) et il est préférable de se concentrer pour faire du bien autour de nous plutôt que de nous lamenter sur nos mauvaises actions.. Certains trainent leur karma comme une lourde armure ou comme une croix de souffrance alors que le « karma » n’est qu’une banque de données résiduelles à nettoyer. Il s’agit tout simplement de dé cristalliser les vieux engrammes par la conscience : on ne peut se débarrasser d’un ennemi qu’en osant le regarder en face sans en avoir peur ou sans essayer de lui faire peur. La foi suffit à triompher.

C’est face à ce constat que j’ai décidé encore d’alléger mon travail et la masse d’informations que je transmettais en tant que consultant. Pendant des années je me suis « retiré du monde » pour accomplir en mon intérieur le « ménage nécessaire » afin d’atteindre un certain niveau de transparence et de simplicité. Il n’y a que quelques mois que j’ai refait surface via mon blog « la gazette de Wydyr » afin de pouvoir partager certains fruits résultant de mes voyages intérieurs. L’un de mes premiers articles paru sur la presse galactique intitulé « créons nous un meilleur futur grâce à notre double « suivi de « Magiciens nous ! Comment çà fonctionne »a été bien accueilli par ceux qui l’ont lu et qui en ont apprécié la clarté. Ce qui m’a encouragé à continuer en ce sens.

Aussi si maintenant j’utilise encore la charte zodiacale (thème astrologique) comme support je m’efforce de ne plus interpréter celle-ci à partir de paramètres issus des savoirs ancestraux encodés en la matrice car maintenant il importe à tout un chacun non plus de se bercer de douces ou d’amères illusions relatives à des vies antérieures mais belles et bien de concentrer toute son Attention sur l’Intention première du Soi qui nous a projetés en ce monde.

Notre vaisseau spatial – corps quantique- est prés de nous, bien caché dans l’invisible, dans une autre fréquence dimensionnelle et il ne peut être remis en « marche » que si nous y portons attention. Notre Double attend patiemment que nous reconnaissions ce fait comme établi afin de pouvoir ascensionner dans notre corps d’Etreté révélateur de l’Archétype solaire qui nous à conçu comme « parfait ».J’utilise tous les moyens mis à ma disposition (y compris les chartes zodiacales) pour révéler à toute personne qui le souhaite « le meilleur potentiel à actualiser ».

Révéler le meilleur potentiel

L’expérience m’a démontré qu’il ne suffit pas de révéler pour concrétiser. C’est le même processus que j’ai décrit dans mes articles précités : pendant la nuit notre Double fait le ménage et nettoie les vieilles mémoires engrangées et réinitialisent les paramètres du corps sur les fréquences du corps glorieux. Quant nous nous réveillons le matin il nous suffit d’écouter nos intuitions pour actualiser par l’Attention (la pensée) et l’action ce qui a été révélé. (Aide toi… le ciel t’aidera).

Lorsqu’on va consulter un astrologue ou un devin qui nous révèle le bon potentiel à actualiser il faut donc ensuite accomplir une action allant dans le sens de la révélation. Pourtant nombreux sont ceux qui ayant reçu de sages conseils ne mettent pas ceux-ci en pratique et continuent à fonctionner comme s’ils n’avaient pas été « informés » et leur vie continue à être difficile.

Lorsque je révèle à un consultant le « meilleur potentiel possible »à vivre, celui-ci doit actualiser cette révélation, pour cela il doit avoir totale confiance. Je tiens à préciser que révéler un bon potentiel n’est en aucun cas une formatation fermée dans le sens « vous devez faire ceci ou cela, faire tel métier » ce qui ôterait le libre arbitre au consultant. L’information vient plutôt dans la révélation d’une filière archétypale du genre : guérisseur, constructeur, enseignant, médium …et ce n’est que lorsque le consultant donne son Attention à ce possible que le Double peut générer les situations adéquates.

Malheureusement j’ai souvent constaté que certaines personnes à qui j’avais révélé le meilleur potentiel se sont contentées de vivre selon les paramètres d’une vie ordinaire : untel qui pouvait être un « donneur de Lumière » se contente de travailler à l’EDF etc. ….. Certes rien n’est condamnable mais c’est parfois bien dommage de voir que certains êtres souffrent parce qu’ils n’ont pas suffisamment confiance en leur destinée - leur Soi- ou en celui qui à servi de messager.

Le signe solaire est la marque de notre » Essence activée » en cette incarnation et notre signe Ascendant est le flacon à travers lequel cette Essence peut se révéler. La forme de notre corps étant déterminée par le signe Ascendant révélant ce pour quoi nous sommes venus. La première partie de notre vie est fortement imprégnée de notre signe Ascendant, celui-ci étant régit par la Lune et l’aspect maternel (l’influence de la mère est primordiale dans les premières années de vie) puis la seconde partie (à partir de l’adolescence et à l’âge adulte) notre « signe solaire» se révèle davantage afin qu’a l’âge de sagesse le corps impulsé par l’âme solaire sois « serviteur du Soi » en ce monde

Chaque signe comportant des qualités et défauts il importe donc de nettoyer les mémoires génératrices des défauts (du signe solaire et du signe ascendant) sinon la fusion qui se réaliserait ne donnerait naissance qu’à un être imbu de lui-même et qui impulsé par son ego serait loin d’être un serviteur de la Lumière.

Christian Duval le 24 Mars 2014

Publié dans astrologie

Partager cet article

Repost 0

PARDONNER C’EST FAIRE PREUVE DE MATURITE

Publié le par Wydyr

PARDONNER C’EST FAIRE PREUVE DE MATURITE

Parents et divorcés.cet article est pour vous !

Les fantômes du couple

Lorsqu’un couple se sépare, chaque partenaire garde en mémoire l’image qu’il avait de l’autre lors de la vie commune : une sorte de fantôme ectoplasme …. Tant que les partenaires séparés continuent à nourrir cet ectoplasme fantomatique celui-ci perdure et fait voile à la vision réelle. A chaque fois que les « ex » se rencontrent ils se voient encore au travers de cette image reflet, alors que ni l’un ni l’autre ne sont désormais comme cela. Chacun ayant repris sa liberté à changé de situation, de rôle et parfois même de look. Le « mari infidèle » qui à quitté son épouse « n’est plus » il vit désormais « une autre vie ».

La vie de couple est comme le scénario d’un film ou chaque partenaire est acteur, quand le tournage est terminé, chacun redevient ce qu’il était avant d’endosser ce rôle afin de pouvoir s’engager dans une nouvelle scénographie. Seuls les acteurs capables de se libérer du rôle joué peuvent espérer être engagés dans un film totalement nouveau où ils pourront présenter une autre facette d’eux mêmes. Mais tant que les acteurs (partenaires) restent imprégnés des scénarios précédemment joués ils ne voient l’autre que par l’imagerie générée lors de l’ancien scénario. Ils voient le personnage du film et non l’acteur qui à joué le rôle.

Ce n’est que lorsque les fantômes du passé ont disparu que chaque partenaire peut voir l’autre différemment et ainsi découvrir chez celui-ci des qualités qu’ils n’avaient pas remarqué lors du « tournage ». Pardonner c’est effacer l’image, c’est annihiler les fantômes du passé qui ne font que générer des interférences négatives dans le présent. Ce n’est qu’une fois ce « pardon » accompli qu’on peut s’engager dans une nouvelle relation sans risquer de projeter les images du vieux scénario sur les personnages participant au nouveau film. Plus une relation a été riche et longue plus il est difficile de se débarrasser de l’empreinte physique et émotionnelle liés à celle-ci

Lorsqu’un film est terminé on fait table rase du décor : on change de studio d’enregistrement, on change d’acteurs, de figurants, de costumes ; on enlève les vieux cadres du mur car le nouveau film qui doit être tourné n’a aucun lien avec le film précédent tourné dans le même local. Lorsqu’un couple se sépare il est donc préférable que chacun des partenaires se débarrasse des images, objets, souvenirs, meubles qui ne feraient que lui rappeler le scénario précédemment vécu. Parfois même il faut changer d’amis, de région, de métier. La scène doit être totalement « vide »

Les séries télés.

Lorsqu’un acteur de cinéma endosse un rôle afin de tourner dans un film il doit inéluctablement se libérer du personnage joué lorsque le film est terminé. Ainsi un acteur comique peut très bien être engagé par la suite pour un rôle dans un film historique ou dramatique. Par contre « l’acteur de séries télévisées » devient très vite imprégné et coloré par les caractéristiques du rôle qu’il joue et ainsi ne peut plus accéder à d’autres registres. …

Ce qui est le cas pour la plupart des acteurs du feuilleton français « Plus belle la vie ». Prenons l’exemple de Thomas, serveur et gay, il peut jouer dans n’importe quelle pièce de théâtre ou film et sera toujours identifié comme « Thomas » jouant tel rôle et si ce rôle n’est pas en adéquation avec le tempérament de Thomas (gentil et gay) le spectateur ne pourra pas « entrer dans le film »… et ainsi l’acteur jouant Thomas ne pourra jamais jouer autre chose : il sera en permanence supplanté par le fantôme de Thomas.(À moins naturellement de transformer en totalité le look de Thomas pour que les spectateurs ne le reconnaissent pas. Ce phénomène est identique dans tous les secteurs de la vie, dés qu’on est « identifié » à un rôle on ne peut plus s’en défaire. Nicolas Sarkozy demeurera toujours pour les Français celui qui à été président et ceci au-delà de toutes ses autres fonctions.

Les fantômes nourris par les adolescents

Lorsque l’union a engendré des enfants - ce qui oblige les parents à maintenir des liens parentaux- le processus de libération des vieux fantômes est encore plus complexe car nombreux enfants et ados gardent envers le parent « jugé coupable » une rancune tenace qui peut durer tout le long de leur existence et provoquer une multitude de situations conflictuelles.

Tout enfant qui juge un parent (sur les apparences souvent trompeuses) ne peut voir celui-ci comme il est en vérité. Il ne voit qu’à travers le fantôme qu’il a lui-même créé par sa façon de regarder. Ainsi le parent « condamné » n’arrive pas à établir de vraies relations avec son descendant et cela empoisonne son existence et le prive de démontrer son amour. Et tant que l’enfant ne « passe pas l’éponge, aucun dialogue ne peut s’établir sur de nouvelles bases.

On ne devient « mature et adulte » que lorsqu’on est capable de reconnaitre qu’on est « seul et unique » responsable de tout ce qui nous est arrivé, tant qu’on accuse Pierre, Paul, la société, la religion, l’environnement, les profs ou les parents de nos problèmes on ne peut rien changer car seul un créateur peut modifier sa création , on reste alors dans l’état immature de l’adolescence..

Un adolescent ne connait pas le pardon, ne sait pas pardonner et ce n’est que lorsque lui –même est devenu parent qu’il apprend cela à ses dépens grâce à ses enfants qui immatures le condamnent à leur tour.

Certes chacun de nous hérite d’une partie du patrimoine génétique parental mais après le passage dans l’adolescence on est censé devenir adulte et responsable et percevoir que ce sont surtout nos propres mémoires génétiques et karmiques qui nous impulsent dans nos choix de vie.

L’adolescence et l’ego rebelle : la guerre des boutons

C’est à l’adolescence que s’accomplit l’activation du corps astral .L’ego de l’adolescent veut prendre possession totale de son enveloppe corporelle et pour cela il rejette tous les vieux schémas génétiques hérités des parents… C’est cela qui provoque les conflits de générations : l’ego de l’ado ne supporte aucune contrainte, aucune idée provenant des parents, surtout du parent qui est de la même polarité sexuelle que lui. (Père et fils)

C’est à cette époque que se manifeste cette fameuse acné juvénile. Le sang de l’adolescent étant en effervescence fait remonter à la surface tous les gènes que l’ego n’accepte pas et cela ressort à la surface de la peau sous forme de boutons. Plus il y a de conflits avec les parents plus l’ado est parsemé d’acné. Le même processus se manifeste dans tous les domaines de la vie : l’ado rejette toute forme d’autorité (parentales, éducateurs, professeurs, curés, gendarmes, juges) il vit sa période de « rébellion »… sa guerre des boutons…

Cette transformation interne apporte de grosses modifications au niveau génétique (éveil de la libido, changement de voix, poussées hormonales pour les garçons comme pour les filles) ce qui met l’adolescent dans une situation trouble et instable. C’est aussi l’époque où il apprend beaucoup de choses par le biais des médias, lectures, films et études et commence à se faire sa « propre opinion des choses » .Persuadé qu’il sait tout (savoir accumulé) il pense que sa seule façon de voir et de penser est la bonne et vient de son propre esprit alors qu’en fait cela n’est que résurgence des formatations scolaires pré enregistrées lors des Etudes. L’ado rejette tout conseil parental qui pourtant pourrait lui éviter de vivre bien des déboires.

Si pendant cette période troublée vient s’ajouter un conflit entre les parents (voire une séparation) il y a de fortes chances pour que l’adolescent (privé de soutien familial que pourtant il rejette) finisse par en vouloir à mort » au parent qu’il considère coupable, c’est-à-dire celui qui quitte le domicile familial. Comme la loi octroie souvent la garde des enfants à la mère c’est souvent le père qui doit partir (sauf cas exceptionnel où c’est la mère qui a été condamnée pour adultère) et c’est souvent ce dernier qui est déclaré « coupable ».

Quand un ado vit ce genre de situation alors que lui-même est en période de troubles intérieurs il reste souvent bloqué par les ressentis vécus et la rancune qu’il nourrit contre le parent absent lui empoisonnera la vie tant qu’il n’aura pas accompli le pardon. Il ne vivra ainsi qu’hanté par ce fantôme de lui-même (image de lui ado vivant ce conflit) et celui du parent absent et tant qu’il n’aura pas effacé l’ardoise il se comportera comme un adolescent rebelle alors qu’il croira être devenu adulte… sa vie ne sera alors que lutte contre lui-même, la société, les lois, les profs, les parents absents.

Couper le cordon

La psychanalyse révèle qu’il est un moment de la vie où l’adolescent doit « couper le cordon parental» pour vivre sa propre vie. Lorsque le corps astral est activé c’est l’ego (de l’ado) qui prend en main les rênes de sa destinée et c’est ainsi que s’actualise le karma résiduel. Un adolescent vit dans une situation ambigüe car il a envie de rejeter ses parents et déclare pouvoir se débrouiller sans eux alors qu’il à encore besoin du foyer familial pour être nourri, logé et blanchi. On ne peut être adulte que lorsqu’on est capable de gagner sa vie par soi –même, sans avoir de comptes à rendre à quiconque. Parfois l’ado impulsé par son côté rebelle tente sa chance en quittant parents et famille pour gagner sa vie. Il devient alors un jeune loup mais la vie à tôt fait de lui rogner les dents qui parfois sont un peu trop longues.

Peu importe le fait qu’il ose quitter le foyer ou demeure chez ses parents, tant qu’il accuse ses géniteurs de ses manques et problèmes il se place dans le statut de victime et de créature et donc incapable à gérer son existence à partir de son propre « moi ». Il reste immature malgré le fait qu’il s’est auto convaincu qu’il est mature et autonome. Si la psychanalyse est utile pour aider à gérer et dépasser certains états traumatiques dus à des mauvais traitements elle s’avère non seulement inutile mais coupable de maintenir l’adolescent dans l’idée bien fondée que la faute de ses problèmes vient de ses parents ou de son enfance.

Chacun est responsable de sa propre destinée et ceci quelques soient les conditions d’enfance. Vivre une enfance malheureuse n’est absolument pas un critère à prendre en compte pour justifier ses comportements. Nombreux sont les grands saints et maitres initiés qui ont vécu des enfances très difficiles ce qui les à conforté dans leur décision d’aller vers la Lumière. Ceux qui s’appuient sur leur passé malheureux prétextant que c’est la cause de tous leurs malheurs ne font que démontrer leur faiblesse de caractère et leur immaturité.

L’exigence des adolescents

La plupart du temps les « bons parents » ( et ils sont nombreux) font le maximum pour favoriser l’existence de leur descendance mais les adolescents enfermés dans leur ego ne se rendent pas compte des sacrifices accomplis par ceux-ci et à notre époque cela devient de plus en plus tangible : souvent les adolescents exigent ceci ou cela de leurs parents même si ceux-ci n’en ont point les moyens et pour avoir la paix les parents se soumettent à ces exigences et s’endettent parfois fortement pour acheter téléphones portables, ordinateurs, vêtements de marque, consoles vidéo dont les adolescents n’auront pas même reconnaissance ( cela leur parait juste et normal)

Etre père ou mère n’est qu’un rôle à jouer au sein de ce monde mais en aucun cas on ne peut condamner quiconque car au-delà de ce rôle chacun a le droit de vivre sa vie comme il le ressent et lorsqu’une situation est terminée il importe de retrouver la transparence originelle du Soi avant de pouvoir « vivre une nouvelle vie » au sein de laquelle aucune n’offense ou rancune du passé ne puisse interférer. Une mère au droit d’exister en tant que femme, un père au droit d’exister en tant qu’homme. Le foyer n’est pas le seul endroit où la vie est possible.

Tout adolescent devrait comprendre cela, et non seulement pardonner à ses parents de les avoir jugés mais aussi de les remercier de tous les efforts qu’ils ont faits.

Seul le pardon libère

Quant à celui qui ne peut pardonner à ses parents les choses du passé, il se trace un chemin plein d’embuches car toute rancune cristallisée agit comme un obstacle au flux de la vie et maintient dans une sorte d’immaturité infantile.

Combien d’adultes aujourd’hui n’ayant pas pardonnés à leurs parents sont ils restés immatures et incapables de gérer correctement leur vie ? Combien d’adultes sont ils envahissent par des sentiments de culpabilité et de remords quand ils ont laissé mourir leurs parents sans avoir eu le courage de leur pardonner avec leur grand départ !!! Et tout cela à cause de quoi ? De l’ego tout simplement, l’ego qui dés l’adolescence pointe le bout de son nez et qui ainsi maintient ces adultes/ados dans les fréquences du bas astral ou la lutte, la violence, la haine, la rancune et la douleur règnent en maitres.

Le pardon est l’arme la plus efficace. Le Christ l’a démontré en pardonnant à ses bourreaux et nous à laissé cette arme qui est bien plus efficace qu’un fusil laser…

Christian Duval le 21 mars 2014

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

certains voient le soleil bleu !

Publié le par Wydyr

certains voient le soleil bleu !!!

je n'ai en fait pas grand chose à dire sur les phénomènes visuels dus au soleil si ce n'est que cela est tout à fait normal que certains le voient bleu . le bleu est la couleur du plasma formateur des mondes, couleurs liée à Isis Marie et à Sirius qui est le siège galactique des 12 Mères généticiennes ou Elohim ayant participé à la création de notre Terre. un morceau de cristal Sirien de couleur bleuté est actif depuis le noyau central de la Terre, c'est notre soleil véritable intra terrestre .. intimement relié à notre centre Hara ( centre de RA le soleil interne appelé aussi "petit soleil") le hara est le siége de notre corps vital dit éthérique mais dans notre fréquence il était voilé car non adombré par le Feu Ether.( 5° élément) maintenant que le soleil intra terre est activé ( et remplace déjà pour ceux qui y sont sensibles le noyau magnétique ferrique luciférien) il est évident que cette activation interne devient peu à peu visible sur l'écran réflecteur du monde extérieur. ainsi le rayon bleu émanant du coeur de Gaia ( ce cristal déposé par les Elohim de Sirius) traverse les couches de la terre, entre en notre corps via nos pieds et remonte le long de nos jambes puis par le périnée active notre centre hara ( qui est en fait notre chaudron du graal) ainsi notre corps Ethérique reçoit le feu céleste et intra terrestre et devient de nature super éthérique. c'est à dire Christalin.. ce qui active en nous une vision différente et ainsi modifie nos perceptions du monde.certes pour l'instant tous ne voient pas le Soleil bleu car cela dépend encore des atmosphères générées par le voile électromagnétique mais cela va devenir de plus en plus évident.. lorsque le voile disparaitra le soleil deviendra encore plus lumineux, du bleu il passera au blanc intense (impossible d'être regardé par les yeux externes) et nous ne verrons plus de soleil extérieur puisque nous serons à l'intérieur de cette lumière radiante : le soleil en tant que particules animées et conscientes.

je vous propose un petit exercice que je pratique au soleil: je me mets à genoux ( pour la commodité face au soleil levant.. dés qu'il est assez haut et lumineux dans le ciel) je le regarde yeux fermés ( surtout ne pas ouvrir les yeux) ensuite je baisse le front ( toujours yeux fermés) et je touche le sol avec celui ci ( au bout d'un moment relativement court je vois de la lumière bleue intense parsemée de particules blanches qui dansent ) avec le temps on peut même voir le treillis hexagonal de la lumière adamtine) je reste un instant dans cette contemplation puis cela s'atténue alors je rélève la tête et toujours yeux femrés je regarde le soleil , c'est alors qu'un orange éclatant apparait dans la vision interne, c'est magnifique et puissant puis cela s'atténue vers le jaune . là encore on peut voir le treillis. et quand l'orange passe au jaune je baisse à nouveau le front vers le sol et ainsi de suite, je fais cela plusieurs fois et c'est ainsi que je communies avec le soleil... c'est déjà un bon petit déjeuner !!! Christian Duval

Partager cet article

Repost 0

LA NOTION DE MASSE GRAVITIONNELLE EST AUSSI UNE ILLUSION

Publié le par Wydyr

LA NOTION DE MASSE GRAVITIONNELLE EST AUSSI UNE ILLUSION

Vraie et fausse vision

Notre centre de vision située à l’arrière de notre crâne est capable de capter 24 images par seconde. 24 étant le nombre identique à celui du cercle des Melkisedek et de la structure hexagonale de la Lumière adamantine. Les nouvelles technologies ont permis de mettre au point certaines caméras capables de capter et de projeter 48 images par secondes. C’est la technique utilisée par Peter Jackson dans ses derniers films en 3 D sur le Hobbit. Notre cerveau capte donc de nouvelles informations qui lui permettent d’avoir une vision 3 D. mais tout cela nous maintient encore dans la « vision par images » alimentée par la Lumière électromagnétique via le plan astral.

La Lumière adamantine quant à elle se manifeste selon une gamme de fréquences bien supérieure puisque basée elle aussi sur le Nombre 24 elle est structurée de façon hexagonale ce qui lui permet de se manifester selon 144 fréquences (24x6) et notre cerveau analytique est incapable de capter tant d’infos en même temps.

C’est la raison pour laquelle la plupart des choses nous sont invisibles quoique omniprésentes autour de nous. Les sage, les Maitres ascensionnés, les grands avatars et grands personnages passés dans l’au-delà sont bel et bien autour de nous et quoique invisibles il suffit de penser à eux pour qu’ils se manifestent par une vibration, un ressenti vibral qui est une forme de vision sans images.

Si nous pensons à ces Présences à partir de nos corps émotionnels engorgés de vieux schémas cristallisés il est évident que nous pouvons voir des images via notre 3° œil : nous avons alors des visions de ces Etres non comme ils sont en Vérité mais comme nous imaginons qu’ils sont. Il en est de même pour les Elémentaires du petit peuple : elfes, sylphes, ondines, lutins, fées etc. qui ne nous apparaissent que sous la forme que nous imaginons et c’est pourquoi lorsqu’on compare les descriptions on trouve tant d’images différentes. Celui qui perçoit l’Archange Mikael comme une sorte de guerrier avec une épée le « voit ainsi » parce que son cerveau a inscrit cette image comme étant Mikael. Alors qu’au niveau du Logos solaire le corps de Mikael à la forme d’un vaisseau spatial immense perceptible mais invisible. Tant que notre pinéale est activée par la Lumière visible il en sera ainsi.

Par contre lorsque nous fermons les yeux et entrons dans les zones profondes de silence situées au-delà de l’astral planétaire (et donc de notre corps astral) nous pouvons ressentir la Présence de ces Grands Etres sans pour cela les voir sous une forme imagée : c’est la vision sans image…

Ainsi tout ce qui est encodé comme réalité dans cette Lumière invisible est là autour de nous mais ne se rend perceptible que lorsque nous y portons notre Attention. Mais tant que nous n’établissons notre vérité qu’à partir de nos observations extérieures nous nous « mettons le doigt dans l’œil »

La masse ??? Une illusion scientifique

La science officielle utilisant les concepts des principes newtoniens base toutes ses découvertes et expérimentations sur la notion de masse et de force gravitationnelle à savoir : plus un objet à de masse plus il attire les objets qui sont de masse inférieure et qui ainsi tournent autour de lui. Cette théorie nous amène donc à croire qu’il y a forcément un noyau central et des particules électroniques qui tournent autour.

Cela est vrai au niveau de notre monde visible et atomique mais cela s’avère pure spéculation au niveau subatomique. En effet notre corps Lumière adamantin n’est pas soumis à la masse, ses particules sont libres de s’éloigner les unes des autres ou de se rapprocher. Notre corps de Lumière n’est pas soumis au noyau électromagnétique et il peut traverser des murs, des océans en toute liberté : il ne fait pas partie de ce monde que nous croyons réel.

La matière plasmique parait bleutée à cause de sa profondeur mais en fait elle est transparente, malléable et modulable à souhait. Le corps de l’âme appelé ka par les Egyptiens est fait de cette nature malléable. La notion de masse n’existe pas pour lui.

Aucun centre localisé n’est réel

Au sein de la Lumière adamantine il n’y a pas de « centre au centre », pas de noyau central puisque toute la Lumière manifestée – Source- est le Centre. Le centre n’est localisé nulle part et chaque Etincelle de vie est le centre de sa propre expérience mais si l’Etincelle déplace son point de conscience le centre change de localisation. Ainsi chaque particule de vie est le centre du Tout.

Lorsque nous parvenons à ressentir cette Lumière en nous, lorsque nous sentons la Présence de notre Etincelle vibrer nous ressentons que nous sommes le Centre de l’Univers que nous percevons. Là où nous sommes est ce Centre et par notre conscience temporelle unifiée à notre Conscience Source nous pouvons percevoir qu’ici bas, sur terre, dans ce corps, par ce cœur.

Nous sommes déjà chez nous, nous sommes au Centre de notre Etoile que nous n’avons jamais quitté, toutes les Galaxies sont là, toutes les planètes et vaisseaux galactiques sont omniprésents autour de nous et en nous ….. Pures vibrations sans masse mais perceptibles. Nous n’avons jamais bougé d’un Iota depuis le début des Univers. Il nous suffit de penser à une Galaxie pour sentir sa présence en nous. Tout les univers sont contenus en ce point infime pas plus gros qu’une tête d’épingle localisé en notre cœur.

C’est l’illusion générée par le spectre électromagnétique qui nous à donné cette illusion de lourdeur, de masse car notre cerveau étant saturé d’images relatives à cette lourdeur nous à donné cette impression. Les saints et mystiques qui ont à leur insu expérimenté la lévitation ont perçu cette illusion de masse. La Lumière électromagnétique nous maintient dans cette illusion nous soumettant à la force du noyau gravitationnel.

Au delà de la ceinture de Van Allen maintenant l’illusion de la masse nous nous retrouvons au sein d’univers sans masse mais jamais aucun humain n’a franchi cette barrière. Toutes les explorations spatiales se sont passées à l’intérieur de celle-ci qui est la « pomme de l’illusion » (pour plus de détails lire mes articles intitulés : l’écran plasma van Allen.. et la pomme et l’illusion).

Qu’il est « lourd » celui-là !

En notre monde la notion de masse nous ramène à celle de « lourdeur » de coagulation, d’amalgames, de concentration de particules au sein d’un espace fermé. On retrouve là l’idée que j’ai déjà exprimée : Thanatos le Maitre du temps, le seigneur des anneaux nous a enfermés dans une matrice d’espace temps fermée alimentée par un noyau central générateur d’illusion via la diffusion d’images.

Quand nous vivions en Eden ( paradis) nous pouvions voyager librement avec un corps sans masse dans un univers sans masse et disposions d’espace grandiose et de liberté ( comme si nous étions à la campagne) mais dés que nous sommes entrés dans la matrice nous nous sommes retrouvés comme une multitude d’ouvriers confinés dans une mine ou une usine au sein de laquelle nous manquions à la fois d’air et de place suffisante pour nous mouvoir en liberté et ainsi stagner en tournant en rond.

Pour nous divertir nous nous empressons le samedi soir de nous entasser dans des boites de nuit où au sein d’une bruyance infernale sonore et lumineuse nous nous agitons comme des démons endiablés pour gaspiller le peu d’énergie vitale qu’il nous reste… confinés dans cette masse d’individus nous nous sentons de plus en plus lourds et opaques… ce n’est pas le hasard si la notion de masse populaire est synonyme de lourdeur et d’opacité.. Et naturellement la loi scientifique semble alors être véritable : plus la masse est importante plus elle entraine les masses minoritaires en sa ronde… et ainsi nous continuons à tourner en rond.

La vision extérieure fausse la réalité

Vu d’ici bas le soleil semble être une grosse boule de feu immense autour duquel tournent des planètes. Et la science officielle affirme savoir quant est né ce soleil et dans combien de temps il disparaitra : ainsi la science qui obverse le tout pense que celui-ci fonctionne à son image tout comme les religieux ont formé l’image d’un dieu à leur ressemblance : un vieillard barbu rempli de contradictions et d’humeurs changeantes voire vindicatives.

Pouvons nous imaginer une seule minute que l’Univers au-delà de notre matrice fonctionne autrement, est régi par d’autres lois que nous ne pouvons comprendre par notre cerveau limité et que lorsque le voile disparaitra qu’elle ne sera pas notre surprise de nous apercevoir que rien n’était comme nous l’imaginions : qu’il n’y a la haut aucune boule de feu autour duquel tournent des planètes mais uniquement des formes de conscience vibrale qui se mouvant génèrent des courants d’énergie perceptibles mais invisibles ; aussi invisibles que l’air que nous respirons et nous nous rendrons alors compte qu’il n y’ pas de Soleil au dessus ni au dessous mais que nous sommes déjà vivants en lui, en sa Lumière omniprésente et que celle-ci est contenue dans le soleil galactique lui-même contenu dans le Soleil des soleils dont la Lumière adamantine est le corps.. Un corps sans centre localisé …

Lorsque nous aurons réintégré cette Unité nous serons Lumière au sein de la Lumière et la seule chose que nous percevrons sera la vibration : l’Onde de vie que nous sommes et qui nous permettra par le ressenti (vision sans images) de percevoir la forme que nous désirons habiter pour le temps que nous le souhaitons.

Certes ressentir cela à partir de ce monde de lourdeur apparente semble utopique ou pur fantasme.

Je vous fais partager cette « vision » ressentie par mon Etre en cette nuit du 13 au 14 Mars 2014, cela n’engage que moi mais peut être certains d’entre vous ont-ils ressenti eux aussi cela….

Christian Duval le 14 Mars 2014

Publié dans conscience quantique

Partager cet article

Repost 0

comment exprimer l'amour en ce monde de dualité ?

Publié le par Wydyr

COMMENT EXPRIMER L’AMOUR EN CE MONDE DE DUALITE ?

A tous ceux qui me lisent………………

Je tiens à remercier tous ceux qui me lisent et particulièrement tous ceux qui osent écrire certains commentaires car cela me permet de percevoir l’utilité de mes articles. Je n’ai pas créé ce blog pour démontrer mon savoir ou pour étaler une prose poétique ou intellectuelle mais uniquement pour partager des informations qui à mon humble avis peuvent être utiles pour que ce monde aille un peux mieux et que chacun puisse enfin sortir des impasses de l’illusion.

Vous remarquerez que même si parfois je parle de certains processus issus de la physique quantique ou d’écrits des sages anciens je vais toujours à l’essentiel car mon but est avant tout la simplicité. Peu importe que l’on soit originaire de la 18 ° dimension, de la civilisation des Triangles d’Orion ou de Bételgeuse ce qui importe c’est que cette onde d’amour contenant toute la connaissance universelle puisse être exprimée en ce monde et ceci même si celui-ci est illusion.

C’est notre challenge à tous ! il s’agit donc pour tout un chacun d’adapter la Lumière émanant de son Feu intérieur aux réalités de ce monde tout en sachant que même si celui-ci est «reflet » il n’en est pas moins une émanation de la Lumière Source puisque rien ne peut exister en dehors de celle-ci et ce monde aussi dévié soit il, est digne de rendre manifeste l’amour Source.

Tant que nous vivons dans la conscience de l’ego séparatiste nous ne pouvons réellement aimer car le véritable amour ne peut être qu’Universel. Nous sommes tous issus de la conscience Une et constitués de la Lumière Substantielle Source Une… Toutes les formes d’amour s’exprimant dans un monde duel comme le notre sont « tronquées de leur vérité ». On voit parfois certaines personnes dignes d’amour, aimer mais de façon individuelle et possessive : ils aiment leurs enfants, leurs parents, leur famille mais sont totalement indifférents aux autres… Moi j’ai choisi une autre voie et j’ai osé dire un jour à mes enfants « je ne peux pas vous aimer plus que les autres, je veux aimer tous les enfants de la terre comme s’ils étaient mes enfants et tous les parents comme s’ils étaient les miens ».. ont-il compris vraiment compris ce que je voulais dire ??

Nous sommes tous « un »

Chaque matin je médite au soleil levant . Par mes yeux ouverts je vois toutes les formes de vie qui sont autour de moi, les arbres, les forêts, les animaux, les oiseaux , les nuages, le soleil , les humains et moi-même et lorsque je ferme les yeux j’entre dans une autre réalité ; je ne vois plus mon corps mais ressent celui-ci comme étant une sensation résultant de l’échange entre ce que Je suis en tant qu’Expression de l’Etre Unique et la force compulsive de la lumière électromagnétique qui génére cette matière dont mon corps à l’air d’être constitué. C’est alors qu’il me suffit de penser à cette Conscience lumière Source Unique pour qu’au-delà de cette forme matérielle que j’habite je perçoive une autre réalité et plus je ressens cela plus je sens mon corps de densité vibrer intérieurement. Tous les grands maîtres et initiés qui ont parcouru la Terre demeurent en cette Présence omniprésente, invisibles certes mais perceptibles vibratoirement à tous ceux qui portent Attention a leur Omniprésence.

Un jour j’ai décidé de « sauver les électrons et cellules qui constituaient cette forme corps qui me servait d’instrument en ce monde ». J’ai remercié toutes ces particules atomiques d’avoir bien voulu s’unir pour m’octroyer cette forme et je leur ai promis de leur faire gouter autre chose, de leur restituer la vibration Lumineuse d’où ils proviennent et c’est ainsi qu’a commencé ma quête.

Je me suis dit que cet amour que je ressentais lors de mes méditations, venait du grand Soleil et qu’il me fallait à tout prix le laisser s’exprimer à travers cette forme que j’habitais. J’ai donc privilégié l’amour universel et solidaire à l’amour individuel et familial et ceux qui m’entouraient n’ont pas toujours compris ma quête, certains ont même crus que je ne les aimais pas alors que mon but était de les aimer mieux..

Lors de mes méditations matinales je perçois alors que ce qui m’entoure ( tout ce que je vois avec mes yeux ou perçois avec mes sens) est aussi « moi » sous une autre forme : je suis l’arbre qui me regarde, l’enfant qui me sourit, l’oiseau qui chante, la rivière qui coule… tout cela est manifestation de l’Unique… dur challenge de révéler cette unité primordiale dans un monde crée pour expérimenter la dualité..

Cependant j’étais persuadé que cela était possible. Le seul problème à résoudre étant de passer de l’illusion de dualité au ressenti de l’Unité et ainsi même en habitant un corps de 3° dimension propre à expérimenter la dualité je pouvais percevoir l’Unité à chaque instant et tout ce que je voyais autour de moi étant aussi « moi »et je me suis évertué à faire à ces autres « moi » ce que j’aurais aimé qu’ils fassent pour moi… Au-delà de tous les concepts raciaux, ethniques, sociaux, religieux, sexuels nous sommes tous Un : en ce monde nous sommes tous dotés d’un sang de même couleur et au niveau de notre âme nous sommes tous constitués de la même Lumière contenant tous les possibles.

Le resto du cœur spirituel

Certains comme Coluche et les restos du cœur ont œuvré pour nourrir les affamés et les pauvres et ces actes sont révélateur de cet « amour de l’autre » mais cela ne suffit pas, il faut aussi nourrir les consciences et les âmes sinon on a tôt fait de se retrouver avec une bande d’affamés qu’on ne peut nourrir. Comme le disent si bien certains : il faut mieux montrer à un pauvre comment cultiver sa terre plutôt que de lui donner à manger car cela lui donne l’opportunité d’être libre au lieu de rester dépendant.. Je pense quant à moi qu’il faut trouver le juste milieu car « ventre affamé n’a pas d’oreilles », aussi il importe de nourrir aussi bien le corps que l’âme.

Le corps est de nature animale et il à ses exigences, il a certains besoins et au-delà de notre volonté il nous impose de lui fournir ce dont il a besoin : si nous ne le contentons pas il a tôt fait de tomber malade… Le corps est régi par notre conscience limitée ; notre petit « moi » qui ne connait que ce qu’on lui a inculqué de force via l’éducation.

Il s’agit donc d’aider ce petit moi a voir au delà de sa « petite ouverture » qui ne lui fait croire qu’à la réalité des choses visibles car ce qui est rendu visible n’est toujours qu’une manifestation d’une idée élaborée et nourrie antérieurement, tout comme notre corps d’aujourd’hui n’est que la résultante des pensées que nous avons nourries en nos vies antérieures. et cela on ne peut plus le changer !! Si on a un corps d’homme on ne peut devenir une femme même si on se fait transformer via la chirurgie esthétique on ne disposera jamais du psychisme propre aux femmes même si notre féminité nous permet d’en ressentir quelques réalités.

La conscience est l’énergie libre

Il s’agit donc de passer de la conscience étriquée limitée au visible pour percevoir les choses contenues en l’invisible qui ne demandent qu’un peu d’attention pour se manifester. La conscience est génératrice d’énergie et l’Attention permet de déplacer l’énergie d’un endroit et d’une forme à un autre : là où se pose notre Attention, l’énergie suit. Celui qui dispose d’une conscience étriquée se limitant au visible ne dispose que de l’énergie provenant des choses visibles qui comme je l’ai dit ne sont que des résultantes de concepts issus du passé… celui qui ouvre sa conscience à l’invisible, l’inconnu dispose déjà de plus d’énergie et celui qui ouvre sa conscience à l’Onde d’amour universel dispose de toute l’énergie inépuisable octroyée par la Source de tous les Univers… c’est cela que l’on appelle l’énergie libre : notre Attention suffit à modeler cette énergie en la forme souhaitée…

Ainsi dés que l’on perçoit que les autres et nous-mêmes baignons dans une coupe d’énergie phénoménale quoique invisible tout change.. on peut alors percevoir que chacun baigne dans cette Onde mais que peu en vérité s’en rendent compte. Lorsque notre conscience s’ouvre à ces autres réalités des signes annonciateurs se présentent à nous : nous percevons les signes que la vie met sur notre chemin, nous apprenons à écouter nos intuitions, nous percevons que les autres étant reflet de nous-mêmes sont des poteaux indicateurs sur notre chemin, et nous commençons alors à faire plus « Attention » aux choses de la vie, à ceux qui nous entourent.

L’écologie véritable commence par la conscience

Dés que nous prenons conscience que la Nature environnante - atmosphères élémentaires génératrices de climat tout comme les atmosphères humaines génératrices des ambiances collectives)- nous ne pouvons qu’œuvrer pour faciliter le bon entretien de celle-ci. La première démarche consiste à essayer de polluer le moins possible notre environnement ( nous recyclons nos déchets, nous ne laissons pas nos chiens crotter n’importe où ; nous ne jetons pas nos détritus dans la rue ) mais cela ne suffit pas il faut encore aller plus loin afin de ne pas polluer les atmosphères collectives génératrices des climats sociaux.

Il faut veiller à ne pas entrer en conflit avec les autres ( collègues, voisins, famille, patrons, employés) a cause de comportements égoistes, de mensonges hypocrites , de bruyances sonores car les réactions émotionnelles résultant de ces « disputes » se répercutent via les forces élémentaires sur les climats planétaires…

Les Dragons élémentaires nous obéissent

Les 4 Anges élémentaires ( ange de l’air, de l’eau, de la terre et du feu) appelés Dragons chez les Celtes ont accepté de partager notre expérience temporelle ici bas en générant de magnifiques décors tout en se mettant à notre Service. Comme tout Bons Dragons , ils nous ont choisi comme « Maitres » à penser et de ce fait nous « imitent »afin que nos comportements rendent concrets nos façons d’être.

Ainsi quand nous nous mettons en colère ( nous sentons comme une sorte d’orage intérieur prêt à éclater) nous participons à l’égrégore de tous les colériques de la terre et lorsque celui-ci est suffisamment condensé, des orages spectaculaires se déversent sur la terre provoquant des dégats considérables.. c’est « nous » qui sommes générateurs de toutes les catastrophes planétaires par nos façons de penser et d’Etre… les Elémentaires ne sont pas nos ennemis mais ne font que nous imiter c’est pour cela que dans certaines traditions de sagesse on nomme « Maitres » ceux qui sont capables de maîtriser leurs dragons intérieurs, ce qui par effet de résonnance se répercute sur le comportement des Dragons élémentaire .

Si nous étions suffisamment maitres de nos pensées, émotions et sensations nous ne connaitrions aucune catastrophe planétaire… Naturellement cela devient complexe dans un monde soi disant en crise car dés qu’on s’engage dans une « lutte » contre quoi que ce soit on perpétue les perturbations qui s’en suivent. Lors des jeux olympiques en Chine il y a eu quelques émeutes assez sanglantes et comme par hasard quelques jours plus tard une tempête formidable s’est abattue à l’endroit même où ces émeutes s’étaient manifestées…. Des exemples comme cela il y en a la pelle.

Là où plusieurs s’unissent la « chose se concrétise » c’est ainsi que tous ceux qui par leur comportement nourrissent des égrégores de haine et de conflit attirent sur eux des épreuves à venir et la vie est si bien organisée que ils se retrouvent tous par « hasard » à l’endroit où la catastrophe peut survenir… Au su de cela on pourrait se demander « mais alors on ne peut plus protester contre rien , on doit se laisser faire ? »… non il ne s’agit pas de baisser les bras mais l’arme la plus puissante qui nous ai été donné c’est le boycott.

Le boycott et le pardon libérateur

Dés qu’on donne Attention à quelque chose on rend celle-ci réelle, tant qu’on lutte contre le Sida ou la pollution c’est qu’on reconnait que cela existe (dans notre réalité) .Si l’on ne veut pas que le prix de l’essence augmente davantage il suffit de ne plus utiliser notre voiture tant qu’on n’a pas obtenu gain de cause. Naturellement cela doit se réaliser au niveau collectif pour que l’impact soit suffisant. N’oublions pas que nos gouvernants n’ont que le pouvoir qu’on leur donne, ils ne sont que des marionnettes que nous nourrissons a notre insu. Tout ce que nous voulons obtenir nous le pouvons par le biais du boy cott. Mais comme je l’ai précisé il faut suffisamment de « masse populaire » pour changer les choses .

Dés qu’on prend conscience qu’on est « tous un » tout est possible.. si aujourd’hui tous les humains de la Terre cessaient d’utiliser ou d’acheter ou de participer à la fabrication ou la vente d’armes, ce commerce s’écroulerait. Si tous les Français et allemands avaient refusé de partir en guerre en 1939 cette guerre n’aurait jamais existé, si tous les humains n’avaient pas voué une haine excessive envers les Juifs Hitler n’aurait jamais pus utiliser l’égrégore ainsi créé pour provoquer l’holocauste.. Nous sommes tous responsables du tout et chacune de nos pensées, paroles, actes, émotions touche non seulement tout notre monde mais aussi tout l’univers et tel le caillou jeté dans l’onde, le retour de ce que l’on a généré revient vers nous avec une force accrue..

Au niveau spirituel le boycott correspond à ce que Jésus appelait le « pardon ».. dés qu’une idée n’est plus nourrie en énergie, elle s’étiole et disparait, dés que nous cessons de penser à une chose la structure neuronale adéquate à cette pensée se dissout dans notre cerveau et cette « réalité » n’en est plus une.

L’Union fait la force

Pour sortir de nos problématiques actuelles il importe donc de retrouver cette Conscience Unitaire, de percevoir que nous sommes tous un et que nos intérêts sont communs et que dés que l’on fait du bien à quelqu’un c’est le Tout qui en profite. Nous entrons dans l’Ere du Verseau et le proverbe adéquat à ce signe est « L’Union fait la force ». Nous avons donc la possibilité de nous réunir pour lutter contre les soi disant oppresseurs et engendrer une révolution violente contre les pouvoirs en place ( grèves, émeutes, conflits) comme en 1789 ou de nous réunir pour développer une conscience collective oeuvrant uniquement pour concrétiser des idéaux de paix, de fraternité, d’amour universel et en boy cottant toute forme de violence et en ne donnant aucune attention ni énergie aux établissements et organismes qui maintiennent un état d’apparent conflit et de crise..

Certes de nos jours, nombreux sont ceux qui manquent de l’essentiel alors que de grands pontes gagnent des sommes exorbitantes mais une question fondamentale se pose alors : qui nourrit ces grands dirigeants, qui leur donne leur énergie, leur argent , qui travaille dans leurs entreprises ???? nous !!!! C’est notre peur de manquer qui nous incite ainsi à nourrir ceux qui générent ces climats illusoires…L’argent n’a pas disparu de la planète mais il est simplement entre les mains de certains dirigeants , si nous apprenons à agir solidairement et à boycotter ce système argent tout changerait..

Mais cela ne peut se faire que par une évolution de conscience : passer d’une conscience limitée au « moi » à une conscience Illimitée du « Soi Universel. » Toute révolution établie à partir de critères individuels ne pouvant que provoquer des luttes sociales des pauvres contre les riches et même si certains pauvres deviennent riches il est fort probable qu’eux aussi iront rejoindre la ligue des dirigeants dominants.

La violence attire la violence

En 1789 les révolutionnaires ont massacré les nobles et les membres du clergé pour s’accaparer leurs biens et ont établi une soi disant république qui n’est autre qu’un remake déguisé de la monarchie (les pauvres paient de plus en plus d’impôts mais on ne touche pas à la fortune des plus nantis. Il est intéressant aussi de noter que la pluparts des révolutionnaires de 1968 sont ensuite devenus ceux qui nous gouvernent aujourd’hui et les autres, ceux qui sont restés fidèles aux idéaux de cette époque sont toujours « marginaux sans le sou ». La révolution par la lutte n’est donc pas la solution alors que la ré-évolution par le boycott et la conscience collective peut nous ouvrir bien des portes.

C’est à ce titre que j’ai créé ce blog, afin de partager quelques idées qui je l’espères nous permettrons de créer un monde de paix et d’amour universel. C’est ma contribution à l’œuvre et je remercies encore ceux qui par leurs commentaires me donnent l’envie de continuer.

Forum questions réponses

Dans ces commentaires certains me posent parfois des questions dont je ne peux répondre individuellement à cause du manque de « liens via Mail » aussi j’ai décidé d’ouvrir une rubrique intitulée « forum questions réponses » et j’y rédigerais quelques articles destinés à répondre aux interrogations de ceux qui m’écrivent leurs commentaires.

J’ai écrit quelques « nouvelles et histoires initiatiques » au sein desquels j’ai déposé certaines clés et ainsi ceux qui aiment « les contes « pourront aussi se régaler en les lisant. ( vous trouverez ces histoires dans la rubrique « contes et nouvelles initiatiques » lorsqu’elle sera actualisée)

A bientôt de vous lire

Christian Duval Wydyr le 13 Mars 2014

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

VIVRE SES REVES OU REALISER SON REVE.

Publié le par Wydyr

VIVRE SES REVES OU REALISER SON REVE.

Le but ultime de notre incarnation n’est point comme on pourrait le penser de réaliser tous nos rêves et fantasmes ici bas car la plupart d’entre eux ne sont en fait que résurgence des programmes matriciels lucifériens mais de réaliser notre rêve ultime .Nous sommes descendus dans ce monde de dualité pour y retrouver l’Unité perdue et rétablir celle-ci afin de sortir du plateau de « je » sur lequel nous jouons tels des pions depuis des millénaires. Le but est de découvrir la règle du « jeu matriciel » afin de nous affranchir de ses lois génératrices d’illusion. Tout « pion » qui à découvert les règles du « jeu » peut sortir du jeu et s’en aller ailleurs ou continuer à jouer en étant conscient que tout cela est un jeu, c’est-à-dire sans être affecté par quoi que ce soit qui se passe en ce monde.

Ce n’est que lorsque la reliance est rétablie avec notre Soi que celui-ci nous « informe » sur le rêve que nous avions projeté de réaliser lorsque nous sommes descendus en cette Matrice : c’est-à-dire de concrétiser notre corps glorieux révélateur de notre Archétype Source. Dans les plans unifiés – vibration du Feu Ether ou 5° élément synthétisant les 4 autres-il nous suffisait d’émettre une intention pour que celle-ci s’actualise mais il n’en est pas de même ici bas. L’Information doit traverser nos enveloppes élémentaires (mental/air, astral/feu, éthérique/eau ) avant de se concrétiser dans le plan physique ( corps terrestre) et chaque élément étant « dissocié » des autres génére une gamme d’obstacles retardant notre réalisation .

Le faible vibration lumineuse de la Lumière électromagnétique dissocie le 5° élément OU Feu Ether en 4 éléments qui paraissent antagonistes : la terre lutte contre le feu, l’air contre le feu, l’eau contre la terre etc.. tout comme en nos corps les sensations ( eau) luttent contre les pensées ( air ) etc..

Notre « moi » s’est ainsi retrouvé comme coupé de sa Reliance Source car entre le moment où nous émettions une pensée et l’instant où celle-ci se concrétisait il se passait des jours, voire des semaines ou des années et nous avons fini par ne plus percevoir que ce qui se matérialisait dans notre réalité n’était que la « conséquence logique » de nos pensées émises antérieurement. Nous avons ainsi cessé de croire à notre « pouvoir magique » et sommes devenus persuadés que nous étions dépendant de forces supérieures qui seules avaient le pouvoir de nous octroyer ce qu’elles désiraient pour nous.

C’est ainsi que la plupart de nos idées ne pouvant se concrétiser directement nous avons commencé à stocker les informations en notre « âme lunaire » ou inconscient sous différentes catégories : nos idées non réalisés étant classées dans la zone frustrations, nos idées ayant généré des conflits classées dans la zone rancune ou émotions mal digérées ou culpabilités. Toutes ces infos se sont cristallisées dans nos mémoires cellulaires et à chaque fois que nous prenons un nouveau corps nous puisons inconsciemment dans cette banque de données que nous appelons « nos rêves » et quels que soient les efforts que nous faisions pour les réaliser ils ne nous apportent pas la plénitude car chaque rêve concrétisé l’est toujours au détriment d’un autre.

Depuis notre plus tendre enfance nous sommes conditionnés pour étudier, apprendre afin de trouver notre place en ce monde et créer un foyer et c’est alors que nous entrons dans l’engrenage matriciel qui nous oblige à beaucoup travailler pour prendre soin de ceux que nous aimons ce qui en même temps nous sépare d’eux car nous n’avons guère de temps disponible et la plupart du temps nos affects se terminent en déboires et séparations.

Nous entrons alors dans la phase difficile existentielle : plus nous essayons de régler nos problèmes plus nous nous enfonçons dans les difficultés et nous remettons souvent à plus tard tout désir de reliance à un Soi disant Double ou Dieu que nous pensons irréels ou trop occupé pour s’occuper de nous. Et c’est ainsi que nous tournons en rond dans une multitude de problèmes que nous auto générons en permanence. Nous pouvons perdre un emploi et nous précipiter pour en chercher un autre alors qu’il serait plus judicieux de prendre un certain temps de recul et de détachement pour réaliser cette reliance qui peut nous apporter toutes les solutions et réponses dont nous avons besoin .

C’est ainsi qu’en voulant réaliser nos rêves qui ne sont que résurgence de nos frustrations passées nous restons emprisonnés dans un labyrinthe tissé de problèmes dont nous ne trouvons jamais la solution. Ceux qui disent « j’ai bien trop de problèmes en ce moment pour méditer ou m’occuper de spiritualité » se tissent ainsi une destinée parsemée d’ennuis alors qu’il leur suffirait d’établir à nouveau cette Alliance avec leur Double pour sortir de toute problématique. Quand on met la charrue avant les bœufs on ne peut que piétiner

Christian Duval Wydyr le 10 mars 2014

Publié dans philosophie appliquée

Partager cet article

Repost 0

LA PINEALE ET LE TROISIEME ŒIL : Illusion ou réalité Partie 2

Publié le par Wydyr

LA PINEALE ET LE TROISIEME ŒIL : Illusion ou réalité Partie 2

Le Double et le sommeil.

Même si notre expérience nous à amené à être en quelque sorte comme « coupés » de la Source et de notre Moi supérieur cela est pure illusion : les voiles comme tout ce qui est reflétée par la Lumière électromagnétique font partie de « l’illusion visuelle ». Nous sommes tous nés au sein de la Lumière adamantine ou Substance Universelle (le Graal généré par l’auto contemplation du Père Mère Source)

La Conscience est notre Nature fondamentale (esprit masculin) et la Lumière adamantique est la Substance Féminine qui s’agence selon les formes pensées émises par notre Conscience. Nous sommes donc Lumière Consciente capable de prendre toutes formes via l’Attention et nous ne pouvons être séparés de ce que nous sommes.

Notre expérience ici basse est donc un grand rêve ressemblant à un cauchemar. Afin de réintégrer l’Unité primordiale avec notre Moi supérieur nous n’avons d’autre effort à faire que celui- de nous abandonner totalement à celui-ci (Notre Double) comme je l’ai explicité dans mes articles sur « créons nous un meilleur futur grâce à notre Double » et « magiciens nous ? Comment çà fonctionne ».

Dés que nous reconnaissons la possibilité qu’il existe un autre nous-mêmes – Moi supérieur- œuvrant à partir d’autres plans vibratoires et prenant soin de nous, le contact se rétablit. Tant que notre « moi » n’accomplit pas cette reliance intérieure le « Moi Supérieur » ne peut intervenir car le monde duel dans lequel nous évoluons est inexistant pour lui ( il ne peut ressentir celui-ci que si son Emanation – moi- établit le lien par l’Attention) c’est là le but de la prière mais il ne s’agit pas d’invoquer un Dieu collectif extérieur mais bel et bien « Notre Père qui est aux cieux » …le Grand Ange solaire Androgyne manifestant le Christ au sein de notre système solaire est certes « Notre Père Unique à tous ici bas » mais au sein de celui-ci nous sommes aussi individualisé en tant que « Moi supérieur »disposant d’une Identité stellaire unique et particulière..

Alors peu importe que l’on prie notre Ange gardien, notre Moi supérieur ou Soi ; notre Christ solaire car de toute façon c’est à « nous-mêmes « que nous nous adressons. Avant la séparation provoquée par l’implant nous étions directement reliés et pouvions changer de forme à volonté (c’est notre Passé réel et qui est aussi notre Devenir) Le voile à simplement ralenti la vibration de la Lumière adamantine afin de générer la Lumière électromagnétique qui n’en est qu’un reflet tronqué de 99,5% de sa fréquence. C’est ainsi que nous alternons notre expérience entre des « phases « de jour et de nuit.

Pendant la journée c’est notre « moi conscient » qui tient les rênes et qui œuvre pour actualiser certaines idées alors que notre « Moi supérieur » veille et demeure dans l’Ombre sans intervenir directement. Il laisse notre « moi » décider. Pendant la nuit c’est l’inverse qui se produit. Notre « moi » se repose (le cerveau passe en mode veille) et notre Moi supérieur recharge notre corps en énergie vitale et en informations Source : il réinitialise ainsi notre « programme originel « celui qu’il a conceptualisé et inséré en notre banque mémorielles au tout début de notre périple incarnationnel (concept archétypal de notre corps glorieux). Par ce processus nous disposons chaque matin d’un programme cellulaire totalement renouvelé : toutes les infos nécessaires à la concrétisation de notre corps glorieux d’Immortalité sont disponibles en notre mémoire. Cependant celles-ci ne seront effectives que si nous les actualisons par notre Attention au long de notre journée.

Lorsque nous nous réveillons notre Moi supérieur passe donc en mode « veille » et nous envoie les infos nécessaires par le biais de rencontres, intuitions, événements qui nous permettront ainsi par l’Attention créatrice d’actualiser ces idées Source bénéfiques. Lorsque nous agissons ainsi et avec la pratique nous pouvons alors percevoir que notre existence devient plus facile car dés que nous accomplissons les actes nécessaires à l’actualisation de nos intuitions tout « semble couler de Source ». Tout est simple et miraculeux. Et nous pouvons ainsi ressentir malgré l’illusion collective au sein de laquelle nous baignons (atmosphères collectives, climats sociaux, politiques ; émotionnels, température extérieure) que nous vivons au sein de notre Moi supérieur : que notre corps physique est à l’intérieur de celui-ci et qu’ainsi nous ne sommes plus soumis aux aléas de ce monde.

Notre corps Physique est alors devenu le Temple de notre Christ ou Moi supérieur et notre seul rôle consiste à entretenir ce Temple en ne laissant entrer aucune idole, idée, émotions qui ferait interférence à la Présence. Le Moi supérieur habite notre Temple et nous guide de l’intérieur et que nous sentons que où que nous allions nous sommes en sa Présence et qu’il s’occupe de tout… cela semble donc simple en apparence mais pourquoi donc la réalité semble telle si différente.

La cause est évidente : tant que nous n’avons pas reconnu notre Moi supérieur comme réel, le lien n’étant pas établi nous sommes soumis aux fréquences de l’astral et de notre soi disant libre arbitre. Tant que nous ne confions pas à notre Moi supérieur –Notre dieu qui est nous- notre existence n’est que lutte.( lire l’article intitulé « vivre ses rêves ou réaliser son rêve »

Vouloir réalises ses rêves les plus fous en ce monde est la cause principale de notre maintien dans cet enfermement : on peut devenir la plus grande star planétaire et vivre dans une abondance extrême, si on n’a pas réunifié notre Etre notre corps vieillit et meurt et tout est à recommencer.

La seule solution consiste à retrouver cette Unité voilée par l’Illusion aussi dés qu’on à accompli le premier pas de reliance (reconnaitre l’existence de Notre Moi supérieur) il s’agit ensuite de le maintenir par l’Attention.

Ainsi avant de s’endormir le « soir » il suffit de prendre quelques instants pour « dialoguer avec notre Double » et revoir les événements de notre journée de façon rétroactive (ce qu’on à fait avant de se coucher et remonter ainsi jusqu’au matin) ce travail de rétrospection permet en outre de prendre conscience de certaines de nos attitudes et aussi de pardonner à certains ou de leur demander pardon de nos agissements à leur encontre.puis après avoir accompli cette « confession » il suffit de ne penser qu’à notre Double que l’on peut imaginer sous forme d’ange gardien ou de double christallin ou simplement pure Lumière..

Lorsqu’on s’endort dans cet Etat de confiance et de béatitude totale notre sommeil est calme et réparateur et notre Moi supérieur peux réinitialiser notre mémoire cellulaire selon son programme initial. Et lorsqu’on se réveille le lendemain matin on se sent comme l’enfant ; totalement confiant et heureux de vivre car l’on sait que l’on va être intimement guidé tout au long du jour pour actualiser de merveilleux potentiels.

Par contre lorsqu’on ne pratique pas cette confession à notre Père avant de s’endormir et qu’on cogite ses problématiques existentielles on est aspiré directement dans le monde des rêves et de l’astral. Une idée nous amène dans un rêve et là un objet nous attire en un autre rêve et ainsi de suite. Quand on se réveille on se sent fatigué et la tête embrumée et l’on appréhende la nouvelle journée qui vient (soucis etc.). Les rêves que l’on à vécu pendant la nuit nous ont « informé » de certaines données (idées) et celles-ci vont se révéler à nous tout au long de la journée par le biais d’inspirations, rencontres etc.) Que l’on va actualiser par l’Attention. Le processus est identique que lorsqu’on est relié au Double à la seule différence c’est que nous ne sommes pas reliés à lui mais à la « projection de notre moi » au sein du monde astral relié directement à notre 3° œil qui est sous influence de l’Implant Luciférien.

C’est ainsi qu’on actualise des potentiels révélés par ces rêves mais qui ne sont pas des bons potentiels émanant de notre Double mais des mauvais potentiels émanant de notre « démon intérieur ». C’est ainsi que lorsqu’on croit un rêve prémonitoire on agit sans s’en rendre compte pour actualiser celui-ci qui devient notre réalité. Si on rêve de catastrophe et qu’on n’est pas vigilant ; on agit pour générer celle –ci et lorsque celle-ci se concrétise notre « moi » est alors persuadé que c’était la réalité et de plus en plus il reste à l’écoute de ces voix intérieures qui le maintiennent dans l’illusion luciférienne.

La plupart de nos rêves ne sont que des projections de nos vécus antérieurs ou de nos frustrations et culpabilités.A chaque fois qu’on entre dans la fréquence du monde onirique astral on ne fait que tisser ou retisser des fantasmes que l’on actualise en prenant ses rêves comme des révélations. Plus on a de problèmes, d’angoisses, de peurs, de frustrations, de culpabilités, d’émotions cristallisées, plus on est fatigué, plus on a besoin de dormir et plus on rêve et plus on perpétue l’illusion de nos fantasmes et plus notre existence reste soumise aux influences du jeu luciférien.

Par contre si l’on se relie avant de s’endormir ce sera diffèrent. Certes au début il y a aura encore peut être des moments d’interférences mais il importe surtout qu’avant même d’ouvrir les yeux il faut émettre une pensée envers le Moi supérieur car sinon dés qu’on ouvre les yeux et qu’on pose le pied par terre on se retrouver prisonnier de la vision de notre œil luciférien.

Le travail à accomplir n’est donc pas compliqué. Il n’est plus alors besoin d’aller se confesser à un Prêtre catholique que nous appelons Père et qui après nous avoir entendu nous donne l’absolution mais de se relier à notre Père intérieur –Moi supérieur- et de lui demander d’effacer toutes les scories que nous avons cristallisées en nos enveloppes corporelles, mentales et astrales.

Notre glande pinéale est un point clé au niveau de notre conscience et tant qu’elle reste sous influence de notre « moi » et de cet implant elle ne capte que les infos provenant de la Lumière électromagnétique et ainsi perpétue nos problématiques sur tous les plans. Elle est cependant capable de capter le prana solaire qui amène dans notre corporalité des informations Source améliorant notre Etat de santé. Cependant les particules de prana qui nous parviennent son désorganisées quand elles nous parviennent, si elles génèrent des globules de vitalité en nous elles ne sont encore qu’un intermédiaire. Seule la Lumière adamantine blanche translucide – Christ- originelle peut nous amener à l’état de transcendance totale.

LES GLANDES ENDOCRINES ET LA PINEALE

L’humain ignorant mange une nourriture souvent morte (carnivore, cuite) et polluée puis prenant conscience que celle-ci ne le maintient pas en santé il devient végétarien, végétalien, crudivore, frugivore. Il aspire de plus en plus à une nourriture simple et naturelle (solaire) il peut atteindre un certain état où il se nourrit uniquement de Lumière pranique puis atteindre l’Etat ultime où il n’a même plus conscience de se nourrir mais laisse son corps conscience se nourrir de l’énergie universelle et de la Lumière adamantine. À ce stade vibratoire le corps est capable de créer lui-même la Lumière adamantine dont il à besoin : celle-ci surgit du cœur même des cellules. Mais tant que la glande pinéale reste soumise à l’implant luciférien le corps endocrinien reste désactivé

Le 3° œil n’existe pas en tant que tel : il est localisé un peu en dessus des deux sourcils car c’est là que se trouve notre point d’Attention créatrice : tout ce que nous voyons par cet Œil devient notre réalité : la Substance Lumineuse Source prend la « forme » qu’on lui insuffle par la Pensée. Le 3° œil est activé lorsque notre Glande Pinéale (reliée directement à la Source originelle) et la Glande pituitaire sont réunifiés par un « Pont de Lumière ».

Lorsqu’elle est unifiée avec la glande pituitaire par un « pont de Lumière » elle devient alors « 3° œil »qui octroie certaines capacités au niveau de la vision des plans invisibles (clairvoyance, télépathie). Captant alors les influx de la Lumière adamantine elle permet de communiquer avec la Source –Soi et peut maintenir le corps en état d’auto régénération permanente via les Informations reçues.

Tant qu’elle reste soumise aux radiations électromagnétiques elle ne permet que de capter des infos provenant des radiations électromagnétiques de la Lune et du Soleil et du plan astral qui par le biais d’images ou d’ondes sonores que font que maintenir dans l’illusion de ce monde ( prophéties ; médiumnité, voyance astrale).

Par ces radiations elle éveille la production de certaines substances neuro transmettrices, stimulant l’activité physique et mentale et la production des hormones sexuelles au début de la puberté. Elle préside en outre aux phénomènes nerveux de l’émotivité via son ascendance sur tout le système endocrinien. Elle cesse de fonctionner dés qu’elle à activé le processus des hormones sexuelles lors de la puberté (vers 13 14 Ans)

Elle est atteinte par la Lumière électromagnétique captée par la rétine des yeux. Une partie de la lumière forme une image en arrivant au lobe occipital où l’image est formée, quant à l’autre partie elle régule les rythmes de notre organisme (ce sont les effets non visuels de la lumière), par exemple les heures auxquelles les hormones de croissance doivent être produites. Tout le rythme est coordonné par la glande pinéale. Elle intervient aussi lors des grossesses et au cours des cycles veille et sommeil (c’est l’œil qui captant la Lumière informe l’organisme qu’il fait jour ou qu’il fait nuit) Pendant la nuit la production d’hormones augmente sous l’effet de la glande pinéale et induit l’état de transe par dédoublement provoquant les sorties dans l’astral et le monde onirique.

Certaines personnes (comme les médiums) possèdent plus de cristaux d’apatite au niveau de cette glande. Elles sont donc plus aptes à capter les ondes électromagnétiques, à entrer en transe afin de ressentir ce que les autres ressentent. Les informations reçues sont enregistrés par le thalamus (zone du cerveau enregistrant les activités sensorielles). Le médium peut avoir certaines difficultés à distinguer ce qu’il ressent directement (ses propres sentiments) de ce qu’il ressent des autres (d’où confusion possibles amenant des états anxieux, dépressifs ou autocritiques

La pinéale se trouve au centre du Triangle Luciférien et est très sensible à la lumière falsifiée (électromagnétique). Ce n’est que lorsque le Point situé au milieu du sommet du crâne s’active que le lien avec La Présence est reconstitué et que la Pinéale reprend sa fonction première. Ce point est relié avec le Thymus, porte d’entrée du Subconscient.

La Glande pituitaire – hypophyse –située juste au dessus du bulbe rachidien agit sous contrôle de l’Hypothalamus en tant que glande Maitresse puisqu’elle est le chef d’orchestre de tout le système glandulaire et sert de liaison entre le système endocrinien et le système nerveux. Elle est constituée de deux glandes distinctes : le lobe antérieur polarisé positivement (masculin et mental) et le et le lobe postérieur polarisé négativement (féminin et mystique) le Noyau est Androgyne et l’âme peut ainsi prendre forme masculine ou féminine selon ses besoins.

La Pituitaire produit plusieurs hormones dont l’un a pour fonction de réguler la rétention d’eau par les reins, une autre déclenche les contractions de l’utérus pendant l’accouchement, et stimule ensuite les glandes mammaires. Elle produit aussi l’hormone de croissance et contrôle celle-ci en régulant la qualité de nutriments absorbée par les cellules, cette hormone agit en conjonction avec l’insuline pour maintenir le taux de sucre dans le sang. Lorsque le Pont de Lumière est rétabli entre la Pinéale, la Pituitaire et le Point couronne par où pénètre la Lumière blanche adamantine toutes les fonctions du corps sont stimulées et le système endocrinien est totalement réactivé…

En tant que chef d’orchestre du système endocrinien la Pituitaire - tant qu’elle est sous influence de la Lumière électromagnétique- ne peut plus assumer ses fonctions puisqu’elle ne perçoit environ que 0,5% de la vibration adamantine. Jusqu’à l’âge de 7 ans notre « sang » reste nucléé sur les encodages génétiques du sang de notre mère génitrice terrestre (via le Thymus) et après cette période il est destiné à activer en permanence notre système immunitaire et auto régénérateur mais ne recevant plus suffisamment d’énergie (infos source) il s’arrête de fonctionner et ainsi nos organes et cellules subissent le processus du vieillissement et de la dégénérescence cellulaire.

Les autres glandes (pancréas, surrénales, et sexuelles) subissant la même carence énergétique fonctionnent au minimum de leurs possibilités. Nos glandes sexuelles ne nous permettent tout juste que de nous perpétuer en créant de nouveaux corps d’incarnations via nos descendants.

Le plan astral est régi par l’astral planétaire et c’est ainsi qu’au lieu de recevoir directement les informations et énergies du Soleil relié à la Source nous ne recevons que celles captés par la Lune qui ne nous en envoie qu’un reflet. Chacune de nos glandes et de nos organes étant intimement lié a une Planète (et donc à une fonction particulière) est ainsi incapable de recevoir directement les influx bénéfiques de celle-ci. Seule l’ascension permettant le rétablissement du Pont de Lumière entre Pituitaire- Pinéale et Source peut nous libérer de l’emprise de l’Implant.

L’âme lunaire ou inconscient : le voile de l’Illusion

Nous sommes ainsi passés d’une expérience solaire à une expérience lunaire, d’une expérience directe à une expérience reflétée, réfléchie. Nous avons cessé d’être en contact direct avec notre Ame solaire et nous avons créé une âme lunaire que nous prenons pour la vérité. Cette fausse Ame – inconscient et subconscient- est gérée par notre Intellect et l’œil de Lucifer et si elle contient les mémoires de tous nos vécus incarnationnels ici bas, elle n’est qu’illusion et ne sert qu’à nous enfermer davantage dans le monde de la fausse vision générée par l’image. Les images étant étroitement liées aux émotions et désirs du monde astral nous sommes devenus prisonniers de cette illusion.

Notre intellect générateur de matière grise passe son temps à cogiter et à transformer la Lumière Source qu’il reçoit de l’Hémisphère féminin réceptif droit en Lumière phénoménale que nous cristallisons en actions et projets temporelles. C’est ainsi que plus nous générons de matière grise, plus nous cherchons de solutions à nos problèmes plus nous nous enfermons dans une ronde sans fin. Nos émotions déclenchent des fluides hormonaux qui modifient la biochimie de notre corps et les émotions de peur ainsi créent des états maladifs.

Tant que notre conscience reste liée au plan astral et à la Lumière électromagnétique on reste enfermé dans le monde du désir (astral) et l’on concrétise nos souhaits via des images émanant du monde astral (tous les visions d’une humanité vivant dans une sorte de paradis temporel viennent de l’astral)

Aucun remède miracle ne peut provenir de la Matrice 666

Nous vivons dans une société qui génère le stress et l’agitation permanente, nous nous projetons dans une multitude de besoins et désirs existentiels pour compenser nos manques affectifs et ce vide que nous ressentons au fond de notre Ame. Nous vivons dans un climat perpétuel de « peur » qui modifiant nos secrétions hormonales et la biochimie de nos corps nous détruit à petit feu.

Alors nous cherchons des solutions miracles dans les médications chimiques ou naturelles. Nous essayons tous les régimes alimentaires (manger cru, cuit, végétarisme macrobiote, végétalisme, prendre des vitamines, manger bio, prendre de la spiruline, du guarana, ou toute autre plante ou élixir présenté comme solution miracle) mais rien ne fonctionne vraiment car la panacée universelle ne peut exister en ce monde : la solution miracle est la Lumière Adamantine, celle de notre Soi, celle qui nous a créé et dont nous sommes faits. Seul notre Double peut nous révéler le régime idéal adéquat à notre bien être mais tant que notre intellect génère de la matière grise en abondance le contact ne peut s’établir.

Le Pont de Lumière

Ces deux glandes sont en étroite communication avec le Feu… Feu Igné via la Lumière adamantine descendante ou Feu astral Luciférien via la Lumière électromagnétique. Lorsque le Feu de la Kundalini s’éveille au bas de la colonne vertébrale et commence son ascension le long de celle-ci il active les différents centres rencontrés (chakras) et le premier activé est le centre Hara siège de la sexualité. C’est là où tout se joue. L’énergie sexuelle peut créer de nouvelles formes de vie en utilisant les glandes sexuelles (qui se manifeste alors comme Serpent d’Airain ou des reins).

Ce n’est que lorsqu’elle ascensionne jusqu’au cœur (où le lien avec l’âme se rétablit via la Flamme Rose) que le Feu sexuel se transmute en Feu divin et ascensionne jusqu’au centre Coronal où la fusion s’accomplit avec le Feu adamantin. Le Feu devient alors serpent d’Or (Aerus ou Horus) dont on coiffait les initiés en Egypte.

L’énergie ascensionne via les deux côtés de la colonne vertébrale : Ida Lunaire (gauche) et Pingala solaire (droite) Ida véhicule l’énergie du sang rouge et Pingala l’énergie de la Lumière blanche.


Les deux Serpents après s’être croisés dans les centres (chakras) déversent leur énergie dans la Coupe (cerveau) ou se trouve la Pinéale. Cela génère l’Elixir de vie éternelle ou Amrita, d’un goût sucré elle nourrit le Ka (corps spirituel) et le Khat (corps physique qui s’auto régénère)

Lorsque cette Connexion est rétablie tout rentre dans l’ordre. La pinéale et la pituitaire cessent alors d’être sensibles à la Lumière physique ce qui entraine la modification de toutes les fonctions du corps et des cycles rythmiques veille / sommeil et sensibilité à la température. Le 3° œil siège de la Conscience délivré de l’implant luciférien et des programmations émanant du cerveau reptilien redevient l’œil de Dieu : le Point d’Attention –AL- par lequel il peut créer a Volonté en tant que Je Suis.

Le corps devient alors le Temple Christ – corps glorieux- animé par la Présence et on n’utilise plus que la vision vibrale sans image télépathique qui nous permet ainsi de muter de forme à volonté pour les besoins de l’instant Présent. Notre Intellect retrouve alors sa fonction première d’interface transparent et le « moi » et le « Soi » sont à nouveau réunis : notre rêve d’incarnation est accompli. C’est la fin du « je »

Christian Duval Wydyr le 6 Mars 2014

Publié dans conscience quantique

Partager cet article

Repost 0

LA PINEALE ET LE TROISIEME ŒIL : Illusion ou réalité Partie 1

Publié le par Wydyr

LA PINEALE ET LE TROISIEME ŒIL : Illusion ou réalité Partie 1

Le monde astral (émotions, pulsions, désirs) génère un Voile séparatiste entre la Lumière vraie (solaire et Adamantine) et la Lumière électromagnétique (lunaire, cristallisante et Luciférienne). L’astral est le royaume généré par l’Archonte ayant élaboré cette matrice dissociée au sein de laquelle nous nous sommes projetés.

Lucifer n’est que « celui qui Porte la Lumière » et non la Lumière elle-même. Il est l’Archange rebelle qui a opté pour cocréer un Univers au sein duquel il se ferait passer pour le Dieu créateur alors qu’il n’en est qu’une Emanation. C’est ainsi que devenu Prince de ce Monde il a inséré au sein de notre véhicule temporel un Implant séparant les deux hémisphères de notre cerveau afin que nous ne nous n’œuvrions que pour réaliser « ses plans » et non le Plan Parfait pour lequel nous nous étions projetés ici bas.

Cet Implant à été inséré au niveau du 3° Œil à l’endroit même où se trouve le Germe de notre corps mental qui est destiné à service d’interface entre notre Double (corps de notre Soi solaire) et notre moi temporel. L’Intellect est donc l’interface indispensable à la transmission des infos qui provenant du Plan Causal ou mental abstrait ( Via le Soi) sont transférées a notre corps mental ( concret) afin que nous disposions des données nécessaires à l’accomplissement de notre incarnation.

L’Implant à modifié le fonctionnement de l’intellect et celui de notre de notre glande pinéale qui reliée à la Glande pituitaire avait pour fonction première d’assumer l’auto régénération permanente de nos cellules, nous permettant ainsi de vivre dans un corps doué de jeunesse éternelle.

À l’origine ce 3° Œil de Feu Igné nous permettait de jouir de la « vision vibrale sans images » qui nous guidait depuis l’Intérieur. C’est ainsi que les informations Source émanant de notre Soi causal sous forme de « concepts abstraits »véhiculés par des Ondes Lumineuses étaient transcrits en images internes nous permettant de capter ces concepts d’une façon concrète (adaptés au monde dans lequel nous vivions).

C’est le même principe que nous utilisons de nos jours via la technique numérique : un alignement de nombres ordonnés selon une fréquence particulière peut se matérialiser sous une forme musicale ou imagée (techniques MP 3 MP 4).

L’Implant inséré entre les deux hémisphères à transformé cet Œil de Feu vibral en Œil réflecteur qui est devenu en chacun de nous » l’œil de Lucifer ». Tout ce que nous voyons par cet Œil réfléchissant des images sur l’écran de notre conscience n’est que « projection » des informations tronquées enregistrées au sein de cette Matrice créé pour expérimenter la dualité (programme Luciférien) et non l’Unité.

Lorsque nous évoluions dans les Mondes unifiés, l’hémisphère droit de notre cerveau (féminin réceptif) recevait directement les Info-ultrasoniques de la Source Universelle (via l’Onde de vie ultrasonique générée par le Verbe). L’Information passait ensuite de la fréquence « abstraite conceptuelle » à la fréquence « concrète imagée » par l’Intellect qui transmettait l’information à l’hémisphère gauche (rationnel, masculin, concret). L’information était ensuite transmise au Subconscient qui la transférait au « cœur » afin que l’Etincelle que nous étions « donne son accord » et renvoie une impulsion au cerveau qui déclenchait ensuite les processus activateurs des muscles correspondant à l’action à accomplir. Ce transfert d’informations s’accomplissait à une vitesse supraluminique (presque instantanée). L’Intellect accomplissant à la perfection sa fonction d’interface entre les deux mondes sans modifier en quoi que ce soit l’information reçue.

Au sein du monde Unifié notre vision « sans image ». nous permettait de « ressentir » l’idée transmise sous forme d’une « imagerie interne » (résumant en quelque sorte le résultat final) nous ne percevions pas d’image reflétée sur un « écran extérieur » : cette vision ressentie, sans image de nature holographique était une sorte de télépathie intuitive.

Suite à l’installation de l’Implant, l’Intellect à donc généré « un voile ». Perdant son statut de transparence originelle il est devenu un interprète qui analysant les infos reçues les accepte et les enregistre dans le cerveau rationnel ou les rejette car « inconnues » en sa banque de données élaborée par le programme « Luciférien ». C’est depuis ce moment que notre cerveau percevant les influx lumineux porteurs des informations de la Lumière du Spectre Electromagnétique les reflète sur l’écran de notre conscience limitée et que celles-ci nous apparaissent comme « images réelles » que nous nourrissons par notre Point d’Attention depuis ce 3° œil.

Le corps astral et la peau de bête

Le plan propre à cette expérimentation matricielle consistait en outre à insérer un Germe de conscience solaire (Emanation du Soi) dans une forme de vie animale instinctive sans conscience propre (peau de Bête). Les formes primitives de vie (minérale, végétale et animale) ne possèdent pas de conscience individuelle mais sont animées par une Conscience groupe. Ils sont l’expression du Vivant sans être conscients de vivre, sans réfléchir, sans analyser, sans comprendre.

Le règne animal est « animé » par des pulsions instinctives de reproduction afin de permettre la continuité de l’espèce et des pulsions de peur permettant à chaque forme animale de s’éloigner instinctivement de toute forme de danger. Un animal ne peut imaginer le futur ni même penser qu’il peut tomber malade ou mourir un jour, cependant guidé par son « œil interne » relié à son Ame groupe il est doté d’une nature instinctive qui lui permet de ressentir le danger quand celui-ci est imminent et ainsi de fuir pour se protéger.

Ainsi notre « germe de conscience » - moi- (émanation de notre Soi solaire ou Moi supérieur) projeté en cette Matrice s’est retrouvé intimement lié à une forme instinctive « animale ». Nous avions la capacité de réfléchir par nous-mêmes (conscience d’être vivant) tout en étant impulsé par notre nature animale instinctive via notre corps astral qui nous donnait la capacité de ressentir et d’exprimer des émotions et de voir des « images ». Toute la difficulté consistait à trouver le juste équilibre entre les deux.

Notre « moi » conscient était comme un Cavalier devant maitriser sa monture (cavale) rétive, sauvage et instinctive. Le fait d’entrer dans une peau de Bête nous à doté de cet instinct propre aux animaux mais comme nous disposions d’une Conscience individuelle ayant la capacité de réfléchir, de comprendre et d’observer cette capacité instinctive est devenue « instinct conscient » ou intuition (dont notre subconscient le réceptacle).

L’intuition

L’intuition est une sorte » instinct supérieur » qui a l’instar de l’Instinct qui est valable au niveau d’une âme groupe n’agit qu’au niveau individuel, en accord avec le plan de notre Moi supérieur dont nous sommes une Emanation. L’intuition ressentie par un individu n’est valable que pour celui-ci.

Tant que notre corps mental (cavalier) et notre corps astral (cheval) ne fonctionnent pas en osmose, il se produit une lutte intérieure entre l’instinct animal et l’intuition humaine. On peut ne pas avoir peur de la mort mais lorsqu’elle si se présente à nous (accident - maladie grave) notre corps réagit et notre instinct de survie se manifeste. Le corps astral est l’intermédiaire entre notre corps Physique/éthérique (énergétique) et notre corps mental qui nous relie à notre Soi causal (Moi supérieur).

Avant l’implantation du « virus luciférien » le processus de transmission des infos était instantané. L’information ne mettait même pas un centième de seconde à passer d’un hémisphère à l’autre. Nous recevions ainsi directement les infos adaptées à notre « plan de vie » » afin de réaliser le prototype que nous avions choisi en tant que Soi Ame. Cette reliance nous permettait en outre par le biais de la Conscience Unitaire au sein duquel notre Soi évoluait de disposer de toutes les informations Source (tous les possibles enregistrés en la Lumière Une).

L’implant manipulateur et la matière « grise »

Suite à l’implantation du gène manipulateur, notre intellect devenu « interprète » est devenu soumis à l’influence de la basse fréquence lumineuse de la Lumière électromagnétique génératrice de la matière réflectrice dense. Nous avons commencé à fabriquer de la « matière grise » -à réflexion- qui se matérialisant a formé la couche supérieure de notre cerveau enfermant en elle-même nos glandes (pinéale et pituitaire) qui ainsi se sont trouvées atrophiées.

A chaque fois qu’une information supraluminique Source est captée par notre Hémisphère droit féminin, celle-ci doit passer par le filtre de l’Intellect mais celui-ci ayant perdu sa transparence interprète l’information reçue et l’adapte au « programme astral » généré par l’Implant Luciférien.

L’information transmise au cerveau gauche n’étant plus alors que l’interprétation de celle reçue de la Source… une information tronquée de sa vérité ultime. Nous avons cessé de percevoir les directives de notre Moi Supérieur (notre Double) mais celles édictées par l’implant qui avait transformé notre Œil Solaire ( Horus) en Œil Luciférien ( Lunaire).

Ainsi notre hémisphère gauche enregistre les informations qu’il croit justes alors que celles-ci ne sont que des fausses données élaborées par le créateur de la Matrice. Nous avons perdu l’accès à la Connaissance directe Holographique. Pour disposer d’informations nous avons du « apprendre » par le biais de la mémoire photographique et de la matière grise qui enregistre le « savoir ». la fonction générant l’organe cela nous à octroyé de nouveaux paramètres nous permettant d’apprendre des mots et des symboles, de les écrire et de les lire pour nous souvenir. Chaque mot ou définition étant générateur d’un « image » qui chargée d’émotions nous à ainsi enfermé dans l’astral.

Nous avons perdu la capacité de Penser et de Créer directement .Nous nous sommes « mis à réfléchir » ; il nous fallait apprendre, relier, comprendre, chercher des solutions. Notre corps n’étant qu’un aspect matérialisé de notre Conscience nous a semblé dense et toute la Lumière électromagnétique formant la Matière de notre monde est devenue un immense miroir nous renvoyant nos propres images internes. Tout ce que nous percevons à l’extérieur (pas nos 5 sens) n’est que le reflet de nos imageries pré enregistrés en notre « Intérieur » et comme la plupart de celles-ci provenaient d’informations tronquées et falsifiées nous n’avons fini par « voir » que ce que le programme Luciférien nous permettait de voir.

Par nos yeux nous captons des ondes lumineuses qui par le biais de la rétine se projettent sur la zone post cervicale servant d’écran réflecteur (centre de la vision) mais les images sont analysées par l’intellect qui n’utilise que sa banque de données pré enregistrées si bien que toute nouvelle information qui n’est pas au préalable encodée en son disque dur est mise à la corbeille.

Tout ce que notre intellect considère comme inexistant l’est pour nous. Nous ne pouvons pas voir les choses que nous ne croyons pas exister. Tout comme lorsqu’on va dans un grand magasin, il y a une multitude d’objets et denrées que nous ne voyons pas parce que nous n’allons pas dans les rayons où ils sont présentés et de ce fait ils n’existent pas pour nous.

Notre nature fondamentale - Soi conscience créatrice - nous permet de créer les choses en donnant vie aux concepts sur lesquels nous portons notre Attention. Dés qu’on porte notre Attention sur un « concept possible » c’est qu’on reconnait que celui-ci « existe » et notre Attention véhiculée par notre Pensée – de nature électrique- anime la chose observée et la matérialise selon notre pensée.

De nos jours nous savons tous que « tout expérimentateur modifie l’expérience de ce qu’il expérimente ». L’Univers dit toujours « oui » à nos demandes et questions : la Substance Universelle se modèle toujours selon nos exigences et c’est notre façon de voir qui crée les choses dans notre réalité. Le Monde n’existe pas sous une forme unique mais il ne prend que la forme que chacun de nous lui insuffle. Celui qui ne croit pas en Dieu expérimente un monde où Dieu n’existe pas alors que celui qui croit en un Dieu omniscient vit une toute autre expérience.

Lorsque l’Implant à été activé, notre « moi » s’est trouvé privé de la Communication avec son Moi supérieur (Soi solaire ou Ange gardien ; l’autre Nous mêmes). Alors les difficultés ont commencé car le « moi » n’enregistrant en sa partie cervicale gauche que des informations tronquées émanant du monde astral Luciférien ne pouvait que « croire qu’aux choses qu’il voyait » et celles-ci n’étaient que « reflets » de faux concepts pré enregistrés en la matrice. La boucle était bouclée : tout ce que nous voyons à l’extérieur et nous parait vrai et inéluctable car visible est pure illusion. Le corps tel que nous le voyons n’est qu’un ressenti résultant de l’interaction de notre Conscience Source expansive et des ambiances compressives de la matière électromagnétique au sein duquel nous évoluons.

La seule réalité est la Présence : le Soi universel Unique , la Lumière Source et tout ce que nous voyons ici bas n’est que « manifestations multiples » de cette énergie unique. Tout ce que nous voyons autour de nous est « nous » en tant que Lumière Source sous une multitude de formes différentes. Nous sommes tous intimement liés et reliés par le même sang Lumière..

Nous ne voyons rien « directement » mais uniquement des « reflets » (provenant de la réflexion de nos images internes sur l’écran de la matière réflectrice électromagnétique). Même le Soleil que nous voyons dans le ciel bleu est un reflet reflété sur l’écran matriciel collectif : il ne se présente à nous chaque matin que pour nous aider à nous souvenir qu’il est en Nous et ce que nous « voyons » en ce monde via nos yeux extérieurs n’est toujours que réflexion de nos images internes.

Le jour où l’écran matriciel ( triple voile) disparaitra nous ne verrons plus rien par nos yeux externes : nous ne verrons ni les arbres, ni le soleil extérieur, ni nos corps mais nous ressentirons la « vie » par la « vision vibrale interne » : le globe solaire extérieur aura disparu et nous ne verrons que la Lumière blanche omniprésente et au sein de celle-ci qui est « nous » nous pourrons ressentir la « forme corporelle » que nous imaginons Etre sans pour cela la « voir » et cette forme glorieuse ne sera pas « figée » mais « modulable à souhait ». C’est ainsi qu’à chaque fois que nous porterons notre Attention sur une image particulière que nous désirons « connaitre » notre corps changera de « forme ». C’est cela la vraie Magie : être capable de changer de forme à volonté afin de pouvoir multiplier les expériences. A chaque fois que nous épouserons une nouvelle forme une nouvelle connaissance nous sera octroyée par le « ressenti ». Du Point de vue terrestre cela peut sembler utopique ou puéril pourtant c’est une réalité à vivre et tant que notre « moi » rejette cette idée, celle-ci ne peut être actualisée en notre réalité.

L’être humain « ignorant » donne toute Son Attention aux choses du monde visible qui lui paraissent réelles et renie les choses « invisibles » et ainsi son cerveau actualise ces données. Le cerveau est incapable de voir ce qui ne semble pas « possible » à notre Conscience – moi- aussi il rejette toute information relative à l’invisible pas plus qu’il n’est capable de discernement. Lorsque nous regardons une scène violente sur notre écran télévisée, notre cerveau enregistre nos ressentis émotionnels comme si cette scène visualisée était réelle : il est incapable de discerner la réalité de l’illusion. C’est ainsi que par le biais des images télévisées nous sommes en permanence « formatés » selon telle ou telle vision édictée comme Vérité.

L’être humain « connaissant » agit à l’inverse. Il ne donne presque pas d’Attention aux choses du monde visible car il sait que celles-ci ne sont que matérialisations de concepts passés figés en « imageries » et donne toute son Attention aux concepts invisibles afin de les rendre manifeste en sa réalité. Ainsi son cerveau acceptant certains concepts encore invisibles enregistre ces informations en sa base de données et permet l’actualisation de celles-ci .ainsi ce qui est « invisible » (inconnu) aux yeux profanes devient « visible » (connu et réel) dans la réalité du connaissant.

Tous les possibles sont pré enregistrés sous forme conceptuelle au sein de la Substance Universelle (Lumière quantique) et chacun à le pouvoir de rendre « visible » en sa réalité ce qui était « invisible ». Celui qui atteint le stade de « Mage Blanc » comme Jésus peut ainsi rendre manifeste dans sa réalité temporelle Ici Maintenant ce qu’il voit comme « réel « dans le plan invisible. L’Attention créatrice agit ainsi dans l’Instant… s’ouvrir à l’inconnu et l’invisible ouvre la Porte de tous les possibles alors que se contenter d’observer le visible maintient dans le connu et le passé limitatif. ( A suivre… partie 2 )

Christian Duval Wydyr le 10 mars 2014

Publié dans conscience quantique

Partager cet article

Repost 0