ASTROLOGIE : REUNIFICATION DU MASCULIN ET DU FEMININ 3/4

Publié le par Wydyr

ASTROLOGIE : REUNIFICATION DU MASCULIN ET DU FEMININ 3/4

ASTROLOGIE : REUNIFICATION DU MASCULIN ET DU FEMININ 3/4

Les carences énergétiques.

Nous avons vu que pendant le premier cycle de vie (7 ans) l’enfant à besoin de se nourrir d’énergie magnétique (mère) pour consolider son corps de vitalité et nourrir son âme. Le rôle de la mère est primordial pendant cette période. Elle doit nourrir l’enfant sur le plan physique (nourriture) mais aussi sur le plan psychique (émotionnel, sensoriel, imaginatif). Le nourrisson à besoin du contact du corps de sa mère, d’entendre sa voix, de sentir son odeur, d’écouter de belles histoires. Lorsqu’il ne reçoit pas cette nourriture psychique cela provoque une carence énergétique et imaginative qui plus tard lui fera défaut.

Si c’est un garçon, il est fort probable qu’une fois adulte il choisira un métier non par affinité mais par raison. Il travaillera pour gagner sa vie mais sans aucune joie, sans créativité propre. S’il se retrouve au chômage, il aura de grosses difficultés à se recycler car il n’aura aucune imagination.

Il sera attiré par les femmes « mère » (donc aussi avec une belle poitrine) afin de se nourrir émotionnellement. Par contre cette « femme mère » devra être vigilante car si elle nourrit pendant un temps cet homme frustré de câlins et de belles émotions, c’est pour l’aider à renaitre et à retrouver son équilibre et non pour en faire un homme en foyer qui se comporterait en éternel ado vivant avec sa mère.

Si c’est une petite fille qui ne reçoit pas l’amour et l’attention de sa mère, il est fort probable que plus tard, elle se comporte comme celle-ci. Elle étouffera ses émotions par la raison et sentira cette carence en elle et sera toujours insatisfaite émotionnellement. Elle sera attirée par des hommes plus maternels, féminins ou peut devenir homosexuelle. En tout cas, elle i aura de fortes difficultés à se recycler (manque d’imagination). Les femmes de type macho, frigides et autres moralisatrices font partie de ces femmes frustrées par la relation avec leur mère.

Le Père est nécessaire dans le premier cycle de vie puisqu’il nourrit la Mère de son amour et ainsi celle-ci se sentant en sécurité peut se donner en totalité à l’amour maternel. Quand le père est absent, cela est plus difficile car la mère doit i remplacer le père - censé donner l’amour et la sécurité- elle sera donc moins disponible.

Dans le second cycle (de 7 a 14 ans) la présence du Père est plus que nécessaire, elle est indispensable. L’enfant est comme un arbre et il a besoin d’un tuteur, de quelqu’un pour lui imposer des limites, l’aider à grandir, discipliner ses énergies. Certes, la femme peut assumer cette fonction mais ce n’est pas prévu dans ses attributs et si elle doit être à la fois père et mère, elle se retrouve facilement en déséquilibre. L’autorité naturelle émane plus de l’énergie masculine que féminine. La femme devant assumer celle-ci altère obligatoirement son côté féminin.

Un garçon qui n’est pas nourri de la présence du Père va soit tenter de dominer sa mère (il veut prendre la place du père absent) soit se réfugier dans ses jupes. Il va se fragiliser, s’éloigner de son aspect masculin, être plus féminin et doux mais cela le rend plus influençable. Si la mère est trop protectrice elle devient castratrice et le garçon peut en devenir dépendant ou se rebellant peut devenir homosexuel pour éviter de se laisser dominer par les femmes.

Il choisira certainement une voie professionnelle plus en adéquation avec son rêve (artiste etc) mais ne sera pas « armé » pour combattre dans la vie et baissera facilement les bras, ne saura pas se discipliner, manquera de combativité, et deviendra ainsi un artiste sans le sou. Le service militaire avait du bon en ce sens qu’il obligeait les jeunes garçons à se discipliner et à développer leur aspect masculin (apprendre à vivre en groupe, respecter les ordres, accepter les autorités supérieure).

Un garçon qui n’a pas été éduqué par son père et qui n’a jamais subi de discipline imposée sera souvent faible face à la vie. Il peut rester célibataire, loger chez maman, squatter les amis, et aussi en vouloir à son père d’avoir été absent. Ainsi il entre en conflit avec son Père intérieur et n’arrive pas à se réaliser matériellement et affectivement.

Il peut être attiré par des femmes plus masculines, qui porteront la culotte à sa place, qui iront travailler pendant qu’il gratte la guitare et passe son temps à rêver sa vie au lieu de vivre son rêve.

Une fille non nourrie de la présence du père recherchera le père idéal dans toutes ses relations affectives et attirera des hommes absents comme l’a été son père. Elle aura de grosses difficultés à assumer sa vie et devra travailler sans pour cela réaliser ses rêves.

Naturellement ces cas de figure évoqués sont des archétypes de base et il y a de nombreuses variantes. Ce qu’il faut en retenir c’est que chaque individu qui ne réussit pas dans sa vie à certainement vécu une expérience de carence soit mentale soit affective pendant son enfance et tant que cela n’est pas comblé, ses parents intérieurs ne pourront l’aider à réaliser ses buts.

L’Homme Feu Air et la Femme Terre- Eau

L’homme Feu Air a besoin de la femme Terre Eau pour se réaliser et inversement. Les expériences de carences vécues pendant l’enfance provoquent des interférences comportementales qui génèrent des problématiques.

L’homme (Feu Air) peut avoir une certaine tendance à être plus Terre eau (c’est le cas pour le garçon manquant de références paternelles) et ainsi son tempérament Terre Eau risque d’éteindre son Archétype de base (Homme Feu. Air).

S’il rencontre une femme Terre-Eau, celle-ci peut l’aider à combler son manque et l’aider à renaitre (à condition qu’elle ne le maintienne pas dans ce schéma de maternage).

S’il rencontre une femme Feu-Air deux cas de figure peuvent se présenter : soit celle-ci devient le « mec » et porte la culotte, soit un conflit ouvert s’actualise entre les deux. Lorsque l’homme incarne sa polarité masculine (même si cela n’est que passager) celle-ci se heurte à l’énergie masculine Feu Air de la Femme.

On retrouve ici une ambivalence fondamentale au niveau des éléments et des signes zodiacaux. Les signes identiques s’attirent mais finissent par se rejeter alors que les signes opposés sont parfois contradictoires avant d’être complémentaires.

Exemple : Un natif du Verseau (Air) peut être attiré par une femme Verseau mais au bout d’un certain temps ne pourra plus la supporter car elle lui ressemble trop et ne lui apporte par l’élément complémentaire dont il à besoin (le feu du Lion, signe opposé au Verseau)

La relation entre un homme Verseau et une Femme Lion peut donc être à la fois complémentaire et conflictuelle. Le Verseau est totalement tourné vers les autres, la liberté, l’espace alors que le Lion est centré sur lui-même, à besoin de briller, de séduire, d’être admiré, reconnu. Le Verseau représente le Zodiaque et le Lion le Soleil. Mais à quoi servirait le zodiaque sans soleil ? et à quoi servirait le soleil sans zodiaque ?

Les deux sont complémentaires mais non en affinité naturelle. Tout est à composer.

Chaque signe zodiacal est entouré de deux signes « nourriciers ». Le Verseau est entouré du Capricorne (Terre) et d’eau (Poissons) tout comme le Lion est entouré du Cancer (eau) et de la Vierge (Terre).

Voyons maintenant le cas d’Un Natif Verseau (Air) Ascendant Lion (Feu). Ce qui renforce sa tendance « masculine ».

Pour se réaliser il à besoin de Terre et d’eau (Capricorne et Poissons, Vierge et Cancer) mais il peut avoir de grosses difficultés à s’entendre avec ces énergies peu compatibles.

L’eau et la terre éteignent le feu, l’air agite l’eau, le feu brûle la terre. Etc.

Alors quel serait le profil idéal pour un tel natif ?

Une femme Terre Eau semblerait plus adaptée mais une Femme Feu air le dynamiserait davantage. C’est là que l’étude d’un thème peut révéler les meilleurs auspices car les éléments relatifs aux Archétypes zodiacaux (Verseau et Lion dans le cas présent) peuvent être modifiés par les positions des planètes en signes (notamment la Lune, Vénus, Mercure, Mars).

Certes il est possible pour chacun de trouver cet équilibre intérieur, pour libérer ses Parents intérieurs et enfanter de son Enfant Intérieur afin de réaliser son but de vie. Pour cela il faut disposer de moment de solitude (célibat) pour plonger en notre intériorité et y découvrir nos Parents Intérieurs par l’observation de nos parents extérieurs et ainsi « voir » ce qui à généré en nous certains manques. La méditation, l’étude, favorisent la prise de conscience.

A suivre…. Christian Duval. Wydyr le 2 aout 2016

Publié dans astrologie

Commenter cet article