LA VOIE INITIATIQUE CHRISTIQUE et l’ASCENSION

Publié le par Wydyr

LA VOIE INITIATIQUE CHRISTIQUE et l’ASCENSION

Lors de précédents articles j’ai révélé les expériences relatives aux 12 travaux zodiacaux incombant à notre conscience incarnée afin que par ce cheminement nous puissions retrouver l’Unité perdue au sein de cette fréquence fragmentée.Toute la vie du Grand Maitre Initié Jésus nous révèle aussi les différentes étapes à franchir pour atteindre le Portail d’ascension.

Le Signe du Bélier correspond à « l’Annonce faite à Marie «.

L’Archange Gabriel lui annonce qu’elle va porter en son sein le Messie rédempteur et qu’elle à été choisie parce que son âme était Vierge et Immaculée c’est-à-dire ne portait aucune mémoire génétique cristallisant des karmas antérieurs. L’expérience nous invite à découvrir quelle est notre Véritable Origine, notre Je Suis d’où toute notre Création a été élaborée.

Le signe du Taureau correspond à la « Visitation ».

Marie rend visite à sa Cousine Elisabeth (nom qui veut dire maison d’Elie) car celle-ci porte en elle l’enfant qui va prophétiser la venue du Messie. Jean Baptiste est le dernier Prophète (réincarnation d’Elie) annonçant la réalisation de la Prophétie : Jésus Nous sommes invités à entrer à l’Ecoute de notre Mère intérieure qui sait tout de nous et peut nous révéler la trame de notre passé et les talents innés déposés en la grotte de notre Ame afin que nous puissions réaliser notre plan de vie

Le signe des Gémeaux correspond au « retour à Bethléem ».

Marie doit retourner à son village natal afin de s’y faire recenser. Nous sommes invités à nous mettre en mouvement afin que ce qui nous à été révélé par l’Intuition (voix de la Mère intérieure) soit mis en pratique par l’action car seul le mouvement généré l’énergie nécessaire à un accomplissement. Il faut voyager en son intériorité afin de retrouver le rêve de notre Enfant intérieur et nous devons étudier les signes du destin et développer notre intelligence en étudiant les textes sacrés révélateurs.

Le signe du Cancer correspond à la « Naissance de Jésus et sa présentation au Temple »

Une fois né dans la grotte Jésus est présenté au Temple pour être circoncis et inscrit dans l’ordre social. Lorsque l’enfant intérieur est né en notre grotte (cœur) nous devons mettre de l’ordre dans notre Temple (cellules, émotions, pensées, sensations, pulsions) afin que celui-ci se prête à l’actualisation de notre potentiel de vie

Le signe du Lion correspond au moment ou « Jésus enseigne »

A ce stade nous sommes invités à partager ce que nous avons appris par l’expérience, à exprimer nos émotions par le Verbe et le Souffle afin de permettre au rayonnement solaire de l’Onde de vie de bénéficier à tous. Toute connaissance non partagée s’avère totalement inutile et finit par perdre son intensité. Dés qu’on exprime une vérité par le Verbe on doit en devenir l’exemple vivant. Sans les émotions tout ne reste que latent et endormi.

Le signe de la Vierge correspond au « Jardin de Gethsémani »

Pendant que ses disciples dorment dans le jardin Jésus prie intensément et demande s’il ne peut pas échapper à ce supplice qui lui à été révélé jusqu’à ce qu’il finisse par accepter. Par son sacrifice conscient Jésus participe à la libération des âmes cristallisées dans les schémas karmiques.

Nous nous trouvons tous un jour ou l’autre confronté à cette réalité. Pour libérer notre enfant intérieur des vieilles mémoires cristallisées nous ne pouvons compter que sur nous –mêmes et cela nous oblige parfois à accepter des tâches ingrates, des métiers sans joie véritable jusqu’au moment où notre conscience comprend que la vraie vie ne peut être ainsi et cela nous donne l’impulsion pour aller au bout de notre rêve quoiqu’il en coute. Dés que nous libérons notre enfant des vieux engrammes du passé nous libérons une partie de la conscience humaine de l’inconscient collectif

Le signe de la Balance correspond au « Jugement de Jésus »

Jésus est mené devant le Sanhédrin puis devant Pilate pour être jugé, il est comparé à Barrabas et la foule le choisit comme bouc émissaire. Jésus qui à apporté l’amour est sacrifié comme l’agneau alors que celui qui à apporté la violence est porté aux nues et libéré.

Dés que nous nous engageons dans une quête spirituelle pour participer au mieux être du monde nous nous trouvons confronté au regard des autres et nombreux d’entre eux nous rejettent (car nous dérangeons leurs habitudes) d’autres nous accusent (car nous leur avons fait prendre conscience de leur petitesse d’esprit) et nous sommes comparés à des perturbateurs. Nous ne devons pas nous laisser influencer par les ragots, les modes sociales, les qu’en dira t’on, les rumeurs mais rester fidèle à notre idéal sans rentrer dans le conflit.

Le signe du Scorpion correspond à la « flagellation et la couronne d’épines »

C’est un passage relativement difficile à vivre car nous sommes obligés de descendre dans les profondeurs de notre Ombre et d’y affronter le Gardien du seuil qui sous la forme du tentateur nous incite à nous rebeller, à utiliser nos pouvoirs pour détruire ceux qui nous agressent et à démontrer notre pouvoir (c’est le moment ou notre couronne cervicale commence à se faire ressentir par des picotements) il nous faut résister à cette tentation qui nous maintiendrait dans l’astral. Nous pourrions sauver notre vie mais ne pourrions franchir la Porte de la Libération.

Le signe du sagittaire correspond au moment ou « Jésus porte sa croix »

Chacun d’entre nous porte la croix de sa destinée et plus on a de karma cristallisé plus cette croix est lourde. Nous sommes invités à considérer notre vie comme un pèlerinage et à chaque fois qu’un vieux schéma karmique ressurgit il suffit de s’en détacher, de l’éliminer afin que notre enfant intérieur puisse s’épanouir. C’est un moment solitaire où nous devons être vigilant, ce n’est pas le moment de démontrer nos pouvoirs mais de privilégier les actes et paroles simples qui nourrissent notre idéal et qui ainsi pourront nous transformer en « témoin vivant » d’une Vérité.

Le signe du Capricorne correspond à la « Crucifixion »

C’est le moment où il nous est demandé de sacrifier notre moi (personnalité) a notre Soi qui nous veut en totalité : il faut lâcher prise de toute ambition personnelle et dire « Père entre tes mains je remets mon esprit, que ta volonté soit faite et non la mienne ». Dés que cela est accompli nous n’avons plus de volonté propre, de projets personnels, de désirs et nous nous mettons totalement au service de l’Universel qui nous amènera là où nous devons aller pour apporter la Lumière dissolvant l’Ombre

Le signe du Verseau correspond à la « Résurrection »

Pendant 72 heures (trois jours) l’esprit de Jésus reconstruit son corps à partir de la fréquence de la Lumière adamantine. Ce travail est délicat car si Jésus est mort sur la Croix son cœur n’avait pas totalement arrêté de battre, les pulsations étaient moindres. Tout initié est capable de diminuer les pulsations cardiaques jusqu’à une sorte de catalepsie pouvant donner l’impression de mort. L’Etincelle de vie de Jésus à ainsi pu accomplir la transmutation et Jésus à ressuscité dans un corps adamantin unifié que personne ne devait toucher.

Plus nous vivons d’émotions intenses plus notre cœur bat vite et c’est pour cela que les initiés privilégient certaines émotions et ne les retiennent pas afin de ressentir la vibration de l’Onde de vie pulsant depuis leur cœur vibral. Plus nous respirons lentement et profondément plus notre cœur bat lentement jusqu’au moment où le passage devient possible. Il est un moment où l’on peut passer de la respiration cardiaque (via la respiration) à la respiration vibrale (on n’a pratiquement plus besoin de respirer car notre Souffle s’est muté en Conscience et Lumière)

Cependant pour que notre conscience passe du monde phénoménal au monde vibral il faut passer par un moment de Vide c’est-à-dire un moment ultime où notre cœur physique s’arrête de battre et où notre conscience se transfère dans notre cœur vibral. Cela peut demander un 1/10° de seconde environ. C’est un moment clé car si au moment où ce passage s’actualise nous sommes en train d’accomplir des efforts physiques (sport) ou vivons des émotions intenses, notre cœur physique ne peut supporter la charge et on a ce qu’on appelle une crise cardiaque. On devra se réincarner pour recommencer une autre fois. Lorsque nous avons accepté de sacrifier notre « moi » il importe donc d’avoir une foi totale et de laisser notre Soi accomplir le transfert,

Nous ne devons plus pratiquer aucune discipline ou technique (mantras, sons, exercices) pour accélérer le processus car cela ne peut que faire interférence. Le seul travail à réaliser est de respirer lentement, de s’intérioriser, de transmuter le souffle en Pensée, en énergie, en conscience et donc être totalement à l’écoute (comme si on était dans un tombeau ou une grotte) cela demande une foi totale. Seule la Lumière blanche Christ Adamantine peut transmuter notre corps cellulaire en corps vibral unifié.

Le signe des Poissons correspond à l’Ascension

Jésus ascensionne dans son corps de Lumière. Dés que notre conscience est stabilisée dans le corps de résurrection nous incarnons la totalité de la Perfection de la Lumière. Celle-ci était omniprésente mais non révélée alors que maintenant elle peut l’être. Notre corps devient alors le Temple des Hiérarchies angéliques qui se servira de celui-ci comme « canal » pour transmettre les infos qui doivent l’être. Nous avons atteint la Transparence et l’Esprit Saint agit à travers nous.

Ascension collective

Lorsque tous les humains auront accompli cela, La Mère universelle ayant servi de Matrice à la Terre ascensionnera : c’est l’Assomption de Marie. Tout sera accompli.

Nous entrons dans l’Ere du Verseau et sommes tous invités à vivre l’expérience de Résurrection afin de transférer notre Conscience humaine dissociée à notre Conscience vibrale Unifiée afin de participer au Nouveau monde.

L’énergie adamantine déversée par l’Ouranos Céleste nettoie nos écuries et cette eau nouvelle fait ressortir à la surface tous nos vieux engrammes (les bons comme les mauvais) afin que nous puissions faire notre ménage. C’est le seul travail à faire actuellement. Nous consacrer en totalité à cette expérience et ne plus nous projeter en multiples projets, pulsions émotionnelles, actions compliquées mais donner toute notre Attention au Souffle et vivre plus lentement extérieurement pour vivre plus intensément intérieurement.

La Joie vibrale n’a rien à voir avec les exubérances émotionnelles que l’on ressent quand on reçoit un cadeau ou une bonne nouvelle. C’est plus doux, plus profond, plus intense mais bien réel. Nous devons veiller aux pulsations de notre cœur afin que le transfert s’accomplisse sans encombre.

Christian Duval Wydyr

5 octobre 2014

Publié dans astrologie

Commenter cet article