L’ILLUSION DE L’ILLUSION : COMMENT S’EN LIBERER 6/6

Publié le par Wydyr

L’ILLUSION DE L’ILLUSION : COMMENT S’EN LIBERER 6/6

Méditer allège les souffrances

La méditation permettant de se placer dans le Soi observateur nous évite une multitude d’expériences existentielles difficiles car il est plus facile de se libérer d’un vieux schéma dans ces moments de paix intérieure que lorsqu’on est confronté à un événement révélateur qui perturbe simultanément tous nos corps (douleur physique, mentale, émotionnelle)

Le « moi » temporel de l’humanité « Gaia dissocié » génère notre monde d’illusion et les médias se chargent de maintenir ce vieux programme en place. Il importe à chacun d’entre nous de faire le ménage en son intériorité car cela nettoie une partie du collectif.

Retrouver l’Unité perdue

Ainsi en dissociant notre conscient de l’inconscient collectif on devient de plus en plus « conscient » et l’on peut se relier au Soi Supraconscient qui nous offre un autre programme tout à fait nouveau. On fait alors un saut quantique et on passe à autre chose : on peut rester en ce monde et y vivre dans la 3 D unifiée tout en apparaissant « comme les autres » ou passer dans une autre dimension et disparaitre.

Dés que l’on a réintégré l’Unité avec notre Soi tout est possible puisque celui-ci nous permet aussi bien d’expérimenter la 3 D unifiée que la 5° dimension ou la 24° et tout cela simultanément. Dés qu’on réintègre l’Unité on perçoit qu’en fait on n’avait jamais été coupé de celle-ci que par une croyance, une illusion car on ne peut être coupé du Tout qui est Omniprésent et on ressent alors que tout ce qui vit autour de nous est « en nous » : nous percevons alors que nous sommes L’univers tel que nous le percevons et que c’est notre façon de voir les choses et les Etres qui génère notre réalité, notre destinée, notre expérience. La séparation n’était qu’une illusion !

Notre Soi étant partie intégrante du Soi collectif ou Conscience universelle est hologramme du Tout et à partir de ce Point (Soi) on peut visiter tout les Possibles de la Source puisque celle-ci est omniprésente en tant que Conscience. On fait alors l’expérience sublime des deux possibles : c’est-à-dire d’observer l’Univers que l’on perçoit comme réalité et de ressentir celui-ci comme étant « nous ».

Voyage instantané

La Conscience ne se déplace pas d’un endroit de l’espace à un autre puisqu’Elle est partout ainsi là où se porte notre Conscience on apparait sous une forme adaptée à cet endroit de l’Univers. Le voyage est instantané, on se téléporte dans l’instant : il suffit de penser à un endroit pour s’y retrouver sur le champ : là où se porte notre Attention l’énergie apparait et celle-ci s’agence en la forme souhaitée.

On retrouve alors la liberté de Conscience et l’énergie libre qui en découle car la conscience est énergie et plus notre conscience s’élargit plus on dispose d’énergie et quand notre conscience est fusionnée avec la Source toute l’énergie de l’univers est disponible et notre corps est pure énergie.

La mort sépare le subtil de l’épais pour nous octroyer un moment de répit

Tant qu’on n’a pas réalisé cela on reste prisonnier de l’illusion temporelle et tout ce qu’on y tisse doit être détissé par une multitude de vies successives. Lorsque notre corps physique meurt et que nos enveloppes corporelles se dissolvent on se trouve confronté aux schémas qu’on y a inscrit et mémorisé.

Pendant les trois jours suivant notre mort physique le processus de « visitation s’accomplit » et on revoit sur notre écran de conscience les imageries de ce que l’on à créé ( le bon comme le mauvais) et comme on n’a plus qu’un corps mental et astral ( émotionnel) cela génère plus d’impressions fortes et c’est à ce moment qu’on choisit notre prochaine incarnation en se disant qu’avec celle-ci on va pouvoir enfin nettoyer tout ce fatras mais une fois réincarné on oublies à nouveau et tout recommence.

La « mort » permet ainsi à notre Conscience de se « reposer » et d’accomplir cette visitation qui s’avérait impossible dans notre vie mouvementée. Elle offre à notre Conscience un moment de vacances et nous invite à revenir continuer l’expérience sous une autre forme corporelle plus adaptée.

Lorsqu’on médite et qu’on accomplit le nettoyage tout en étant incarné on se libère ainsi de l’obligation de se réincarner une multitude de fois pour se libérer de ses vieux processus. Notre vie ici bas ressemble parfois à un purgatoire ( pendant le temps nécessaire à cet auto nettoyage) qui une fois traversé nous permet d’actualiser une nouvelle forme de vie sans avoir besoin de changer de corps ( mourir pour renaitre) on atteint alors un état d’immortalité et on n’a plus besoin de mourir pour prendre le temps de visiter son intériorité puisqu’on est totalement Conscient d’Etre et plus rien de notre Inconscient ne vient perturber notre vécu : on devient alors conscient de notre inconscient et on ne se laisse plus berner par les pulsions et instincts liés à notre nature animale temporelle.

Première étape Le travail le plus important est donc de placer notre Conscience dans le Soi observateur afin de faire le ménage par le détachement ainsi peu à peu on élimine les tissages anciens générateurs de mal (ce qui nous à fait mal et ce qu’on a fait subir comme mal aux autres).

La seconde étape consiste à ne plus créer de schémas émotionnels et mentaux générateurs de mal que ce soit vis-à-vis de soi (culpabilités, remords, regrets, peurs) ou vis-à-vis des autres. Ainsi ne pensant plus au « mal » on ne nourrit plus cette trame de l’inconscient collectif

La troisième étape consiste à utiliser notre Attention pour créer le « bien » c’est-à-dire nourrir et visualiser des bonnes intentions pour nous et pour toute l’humanité ainsi lorsqu’on passera de l’autre côté on atterrira dans ce « monde paradisiaque » que l’on a tissé pendant notre vivant.

Tout ce qui est tissé pendant l’incarnation peut être détissé pendant l’incarnation et tant que des vieux schémas demeurent on revient s’incarner pour faire le ménage. Actuellement il est de plus en plus possible de créer de bons scénarios futuristes bénéfiques et non destructeurs comme le font certaines personnes pessimistes nourrissant l’image d’une apocalypse destructrice.

On peut ainsi percevoir des possibles émanant d’autres plans multidimensionnels et lorsque le moment de partir de ce monde sonnera pour nous on se retrouvera dans le monde auquel on a porté notre Attention ainsi à chaque instant nous créons la trame de nos devenirs.

Tous les enseignements nous ont été donnés pour cela, il suffit maintenant de passer à l’action afin de libérer notre Conscience du « moi temporel limité » et accéder à d’autres possibles.

Le temps est venu pour cela !

FIN

Christian Duval le 16 Juin 2015

Publié dans philosophie appliquée

Commenter cet article

jb 26/07/2015 11:42

bon texte auquel j'ajouterai ceci ; " l'illusion est un maitre qui te renvoie a "toi-m'aime" pour te liberer"..